Vous êtes sur la page 1sur 13

Nouveaux matériaux

Introduction :

Le béton peut être utilisé dans divers domaines tels que dans la
construction ou l’art. A la fois résistant et durable, il répond à de
nombreux critères de performance, ce qui explique son omniprésence
actuelle. Sa composition variant en fonction des différents constituants
présents dans le mélange

Ce dernier est ce qu’on appelle un matériau composite. Il est le résultat


de différents constituants mélangés dans des proportions pouvant varier.
De manière générale, les principaux ingrédients employés sont le sable,
le gravier, le ciment, le tout gâché avec de l’eau.

1
Béton auto plaçant
1/-Définition :
Les bétons auto plaçant (BAP), aussi nommé bétons auto-nivelant
(BAN) ou bien bétons auto-compactas

Sont des bétons très fluides, qui se mettent en place sans vibration

Homogènes et stables, ils présentent des résistances, des performances


à l’état durci et une durabilité analogues à celles des bétons traditionnels
mis en œuvre par vibration.

Ils se distinguent des bétons traditionnels principalement par leurs


propriétés à l’état frais. Grâce à leur formulation, ils offrent des
caractéristiques exceptionnelles de mobilité et de remplissage des
coffrages tout en conservant leur homogénéité lors de l’écoulement
(absence de ségrégation dynamique) et une fois en place (absence de
la ségrégation statique). Si le béton auto plaçant possède une telle
fluidité, c’est grâce aux divers adjuvants super plastifiants qui le
composent. Ceci a rendu les constructions plus sûres et a grandement
facilité les méthodes de mise en œuvre du béton.

2
2/-Caractéristiques du BAP :
Le béton auto plaçant (BAP) facilite grandement la tâche des ouvriers
lors de la mise en place du béton. Ce type de béton peut s’écouler et se
compacter simplement par l’effet de la gravité qui est exercé sur lui.
L’hyper fluidité facilite ainsi le remplissage des coffrages
et l’enrobage des éventuelles armatures, tout en conservant une
homogénéité.
BAP c’est un béton extrêmement fluide. C’est ce qui rend ce béton si
révolutionnaire dans le monde de la construction ! Avec le béton auto
plaçant, plus besoin de système de vibration pour le mettre en place.

3/-Avantages et inconvénients
Avantage :

• Absence de vibration pour sa mise en place


• Facilité et rapidité de la mise en œuvre
• Amélioration des conditions de travail suite à l’absence de nuisances
sonores
• Excellent remplissage des coffrages
• Béton de qualité et surface plane, régulière
• Possibilité de bétonner des formes complexes

Inconvénients :

Comme c’est un béton très fluide, le temps de séchage est plus


élevé que pour un béton ordinaire

3
4/-L’usages :
Le BAP est majoritairement retrouvé dans les constructions au sol. Il est
employé dans :

• Dalles
• Radiers
• Plancher chauffant
• Poteaux, poutres, voiles
• Fondations superficielles

Le BAP est régulièrement utilisé dans ces applications car il se met en


place aisément et sans vibration, tout en ayant une excellente qualité.

Bâtiment industriel complexe, réalisé en BAP coulé sur chantier

4
*Le béton de chanvre :
1/-Définition :
Le béton de chanvre est un béton obtenu par mélange d’un
granulat léger, le bois de chanvre, la chènevotte et de liants
naturels de type chaux. Il est utilisé tant pour élever des murs ou
des cloisons que pour réaliser des dalles destinées à être
carrelées ou revêtues de parquets en bois. Ce béton léger est un
très bon isolant thermique. Ce sont les microporosités de la
chènevotte elle-même plus les vides restants entre les granulats
qui, en emprisonnant une importante quantité d’air, font de ce
béton un très bon isolant thermique. Ce béton est aussi très
apprécié pour son comportement en présence d’humidité ou de
vapeur d’eau. Comme le bois, il laisse passer l’humidité sous
forme de vapeur tout en pouvant stocker un surplus temporaire
puis le restituer plus tard.
Le béton de chanvre est un matériau dit « perspirant ». Cette
caractéristique est indispensable pour l’isolation de bâtiments
anciens.

2/-Présentation Des matériaux:


Le béton de chanvre est réputé́ pour ses caractéristiques
robustes. Il n’est utilisé́ que depuis les années 1980,
contrairement à d’autres matériaux naturels (bois, terre crue...).
Une fois récoltée, la lasse du chanvre est séparée de la structure
rigide de la tige (chènevotte). Grace à son faible coût de
fabrication et à ses qualités dans le domaine de l’isolation, le
chanvre est de plus en plus utilisé dans l’éco construction. En
effet, sa production ne nécessite ni cuisson, ni extraction. De plus
le chanvre n’a pas besoin de beaucoup d’eau pour pousser.
Ainsi, il répond à des qualités techniques, environnementales et
5
économiques. Les bétons sont obtenus en mélangeant trois
produits: de l’eau, un liant (chaux aérienne exclusivement) et des
granulats de chanvre (chènevotte). Les blocs sont fabriqués par
moulage à froid. Le séchage s’effectue à l’air libre.

3/-Domaines D’utilisation :
Le béton de chanvre peut être utilisé aussi bien dans la
restauration, que dans la construction neuve. Son application
englobe un vaste champ de supports comprenant les murs, mais
aussi les enduits à caractère isolant. On l’utilise également, pour
l’isolation des toitures par projection ou déversement. Le béton de
chanvre léger, quant à lui, est utilisé pour la création de sols
isolés et/ou chauffants. Les blocs de béton de chanvre servent
également à la composition des cloisons intérieures. Comme
matériau de remplissage avec une ossature bois, un béton allégé
est régulièrement exploité. De même, en coffrage.

6
4/-Propriétés :
• Isolation thermique et phonique,
• Matériau non toxique et biodégradable,
• Matériau ductile,
• Repousse les insectes et les microbes,
• Régulation hygrométrique, • Résiste à l’attaque des rongeurs, •
Ne se tasse pas, • Régule l’humidité ambiante, • Matériau
stockeur de CO².

5/- Avantages et inconvénients


Avantage :
• Pas de dégagements toxiques en cours d’utilisation ou en cas
d’incendie,
• Bon régulateur hygrothermique,
• Confort acoustique,
• le chanvre constituant le béton participe à la régénération des
sols et nécessite peu d’intrants,
• Produit adapté à la rénovation,
• Produit peu transformé, utilisant donc peu d’énergie grise,
• Coût global peu élevé,
• recyclable et biodégradable après destruction,
• Protection de la structure bois en cas d’incendie,
• Durabilité du matériau.

7
Inconvénients :
• séchage des mortiers parfois long,
• Difficulté pour réaliser des chantiers en période de froid, à
cause de l’important taux d’humidité,
• Performance thermique très variable en fonction du dosage.
• matériau non porteur
• Demande insuffisante.

6/- Avantages et inconvénients


Pour choisir un bon isolant béton de chanvre, plusieurs
caractéristiques sont à prendre en compte :
• la résistance thermique r
• l’inertie (cf. normes « rT 2005 »)
• la perméabilité du matériau choisi, en respectant le dosage de
l’eau et de la chaux aérienne. Lors de la réalisation d’un béton de
chanvre, il est intéressant de tester le mélange effectué, au
préalable, en faisant une boule
Dans sa main ; le mélange ne doit pas laisser de traces. Pendant
la mise en œuvre : veiller à utiliser un frein vapeur. Il est conseillé
de porter un masque de protection et des gants pour la
manipulation de la chaux. Un enduit à la chaux doit être appliqué
après la pose du béton de chanvre.
8
Béton fibré :

1/- Définition :
Comme son nom l’indique, le béton fibré est un matériau composé
de fibres. Lors de la formulation de ce béton, des fibres sont
ajoutées aux divers matériaux qui le composent. Pour obtenir un
béton fibré à la hauteur des performances recherchées, vous devez
obtenir un mélange dans lequel les fibres sont réparties de
manière homogène. Ces fibres, de composition diverse,
permettent d’obtenir un béton amélioré qui peut convenir à de
nombreux usages.

9
2/- Caractéristiques du béton fibré
Avant tout, il faut savoir qu’on appelle « fibre » un matériau d’une
longueur allant de 5 à 60 mm. Il existe plusieurs natures de fibres
: métalliques, organiques et céramiques. En fonction de leur
nature, ces fibres ont des caractéristiques différentes et ne
réagissent pas de la même façon. De ce fait, leur impact sur le
béton peut varier.
Le principal avantage que présente le béton fibré métalliquement
par rapport au béton ordinaire est le remplacement total ou partiel
de ferraille dans la composition. Le but premier dans l’utilisation
de ces fibres est donc de remplacer les armatures traditionnelles,
ce qui facilite l’application du béton. Pas de découpe ni de
manipulation de ferraille à prévoir. De plus, elles ont aussi la
capacité d’offrir au béton certaines propriétés telles qu’une
résistance au feu augmentée ou une diminution des risques de
fissuration.
Les fibres organiques, quant à elles, améliorent le comportement
du béton au jeune âge. Le treillis anti-fissuration devient inutile, le
béton est plus homogène et les retraits de dessiccation pendant
la phase de prise sont limités.
Les fibres sont intégrées dans le béton afin de l’améliorer. Mais il
est bon de savoir que ces fibres lui confèrent également d’autres
caractéristiques qu’on ne retrouve pas chez les autres bétons.

10
3/- Avantages et inconvénients du béton fibré

Avantages

• Facile à mettre en œuvre


• Béton plus léger que le béton ordinaire
• Béton plus durable
• Remplacement total ou partiel des armatures traditionnelles
passives (fibres métalliques)
• Diminution du risque de fissuration
• Résistance au feu, à l’abrasion, aux chocs, à la traction et à
la flexion

Inconvénients

• Le béton fibré est plus cher que le béton ordinaire (environ


70€ le m²)
• L'incorporation de fibres diminue l'ouvrabilité du béton, l'ajout
de super plastifiant est alors recommandé.
• Il est interdit d’utiliser des fibres structurelles en zone de
risque sismique modéré et plus.

11
4/- L usages :
Le type de fibre sera donc choisi en fonction de la performance
recherchée (cf tableau des différentes familles de fibres).
On retrouve le béton fibré dans de nombreuses applications
similaires au béton ordinaire :

• Dalles
• Fondations
• Planchers
• Voiles
• Enduits

Pour aller plus loin, voir l'article sur les planchers en béton fibré
Attention, pour contenir des fibres métalliques, le béton doit être
d'une classe de résistance à la compression au moins égale à
C30/37.

Bibliographie :

http://www.guidebeton.com/beton-autoplacant
http://www.guidebeton.com/beton-fibre
http://www.crma-
limousin.fr/portals/66/basedoc/Environnement/BETON_DE_CHA
NVRE.pdf .

12
Sommaire :

Introduction……………………………………………………………………………………1

1. Partie 1 Béton auto plaçant ………………………………………………………...


1.1 Définition……………………………………………………………………………………………………...

1.2 Caractéristiques du BAP : ……………………………………………………………………...

1.3 Avantages et inconvénients………………………………………………………………...

1.4 L’usages……………………………………………………………………………………………………...

2. Partie 2 béton de chanvre ……………………………………………........

2.1 Définition…………………………………………………………………………………...
2.2 Présentation Des matériaux………………………………………………………………...

2.3 Domaines D’utilisation………………………………………………………………………………...

2.4 Propriétés……………………………………………………………………………………………………...

2.5 Avantages et inconvénients………………………………………………………………………………

2.6 Caractéristique…………………………………………………………………………………………………

3. Partie : béton fibré…………………………………………………………………………


3.1 Définition……………………………………………………………………………………………………...

3.2 Caractéristiques de béton fibré……………………………………………………………………….

3.3 Avantages et inconvénients…………………………………………………………………………...

3.4 L’usages……………………………………………………………………………………………………...

Bibliographie …………………………………………………………………………………...

13