Vous êtes sur la page 1sur 13

Le Nouveau Roman

• Les années ‘50


• Prédécesseurs :
– Flaubert
– Proust
– Gide
– Joyce
– Kafka
– Faulkner
• Les Éditions de Minuit
• Nouvelle critique + Nouvelle Vague + Théâtre nouveau

Néoromanciers
• Alain Robbe-Grillet

• Michel Butor

• Nathalie Sarraute

• Claude Simon

• Samuel Beckett

• Marguerite Duras
1
• Jean Ricardou

• Claude Ollier, Robert Pinget, Jean Cayrol, Kateb Yacine, Jean-


Marie Gustave Le Clézio, Georges Perec

• Continuateurs : Patrick Modiano, Jean-Philippe Toussaint, Jean


Échenoz

Particularités générales du
Nouveau Roman

1. S’oppose à la littérature engagée → art pour l’art

2. Conscience aiguë de l’acte d’écrire (écrivain + critique)

3. Pas une théorie, mais une recherche

4. Intérêt pour la forme (la forme crée le contenu)

5. Non une écriture de l’aventure, mais l’aventure de l’écriture


(Ricardou)

6. École du regard

7. Fiction de l’intime

2
Définition du roman

1. Rejet du roman traditionnel → anti-roman

2. Roman expérimental

3. Laboratoire du récit

4. Une recherche

5. L’archétype du roman = le polar

6. Proliférations des récits possibles

Principes esthétiques

1. « Ère du soupçon » :

a. La trame :

i. incipit in medias res

ii. montre comment l’histoire se dé-fait

iii. un puzzle à reconstituer

b. Primauté de la description sur la narration

c. Le narrateur n’est pas omniscient

d. Le personnage se désagrège

3
2. Temps : discontinuité temporelle

a. Anticipations (prolepses)

b. Rétrospections (analepses, flash-back)

3. Le flux de la conscience

4. Réception : la lecture créatrice

a. savoir encyclopédique du lecteur

INCIPIT

Vous avez mis le pied gauche sur la rainure de cuivre, et de votre épaule droite vous
essayez en vain de pousser un peu plus le panneau coulissant.

Vous vous introduisez par l’étroite ouverture en vous frottant contre ses bords,
puis, votre valise couverte de granuleux cuir sombre couleur d’épaisse bouteille, votre
valise assez petite d’homme habitué aux longs voyages, vous l’arrachez par sa poignée
collante, avec vos doigts qui se sont échauffés, si peu lourde qu’elle soit, de l’avoir portée
jusqu’ici, vous la soulevez et vous sentez vos muscles et vos tendons se dessiner non
seulement dans vos phalanges, dans votre paume, votre poignet et votre bras, mais dans
votre épaule aussi, dans toute la moitié du dos et dans vos vertèbres depuis votre cou
jusqu’aux reins. (Michel Butor, La Modification, 1957)

4
Représentants
1. Alain Robbe-Grillet (1922-2008)

– Romans :

• Les gommes (1953)

• Le voyeur (1955)

• La jalousie (1957)

• Dans le labyrinthe (1959)

– Autobiographie :

• Le miroir qui revient (1985)

– Critique littéraire :

• Pour un Nouveau Roman (1963)

La jalousie (1957)

– une maison coloniale sur une plantation de bananiers (+ la jalousie)

– un triangle amoureux : A (la femme) + Franck (l’amant) et le narrateur (le


mari)

– le mari – inexistent, omniprésent (son point de vue)

– attaque l’analyse psychologique → l’observation objective

2. Ciné-roman : L’Année dernière à Marienbad (1961)

3. Michel Butor (1926-2016)

– Romans :

• L’emploi du temps (1956)

• La modification (1957)

5
4. Claude Simon (1913-2005)

– Prix Nobel de littérature (1985)

– Romans :

• Le vent. Tentative de restitution d’un retable baroque (1957)

• La route de Flandres (1960)

• Histoire (1967)

• La bataille de Pharsale (1969)

• L’acacia (1989)

• Le Jardin des Plantes (1997)

Claude Simon,
Le Jardin des Plantes (1997)

5. Nathalie Sarraute (1900-1999)

– Tropismes (1939)

– Romans :

• Portrait d’un inconnu (1948)

• Le Planétarium (1959)

• Les fruits d’or (1963)

– Théâtre :

• Le silence (1967)

– Critique :

• L’Ère du soupçon (1956)

6
Tropismes (1939)

Chez les végétaux (du grec tropein : tourner)

 une modification de la direction de la croissance


 une courbure causée par un stimulus extérieur et en rapport avec la direction du stimulus
 Ex. : des pousses qui normalement se développent verticalement s’orientent
différemment lorsqu’elles reçoivent la lumière d’un seul côté, et, de ce fait, croissent vers
la lumière
 « mouvements indéfinissables qui glissent très rapidement aux limites de la conscience ;
ils sont à l’origine de nos gestes, de nos paroles, des sentiments que nous manifestons,
que nous croyons éprouver et qu’il est possible de définir ».

6. Marguerite Duras (1914-1996)

– Romans :

• Un barrage contre le Pacifique (1950)

• Moderato cantabile (1958)

• L’Amant (1984), Prix Goncourt

– Cinéma :

• Hiroshima mon amour (1959, Alain Resnais)

https://www.imdb.com/title/tt0052893/videoplayer/vi3672095257?ref_=tt_ov_vi

7. Samuel Beckett (1906-1989)

– Prix Nobel de littérature (1969)

– Romans :

• Murphy (1947)

• Molloy (1950)

• Malone meurt (1952)

• L’Innommable (1953)

7
8. Jean Ricardou (1932-2016)

– Critique :

• Problèmes du Nouveau roman (1967)

• Pour une théorie du Nouveau roman (1971)

• Le Nouveau roman (1973)

Espace
• Lié au thème du voyage : errance, promenade, marche + enquête, investigation

• Encombré d’objets

• Jeu de surfaces planes, sans transcendance, sans profondeur

• Parfois surface-miroir (reflète d’autres surfaces)

• Instable, imprécis, mouvant, confus

Description
• Pas statique, mais dynamique (révélatrice)

• Prédominance de la description visuelle

• Description minutieuse (baroque, myope, obsédée, obsédante → mise en doute de l’objet


décrit) = nouveau réalisme

– Infrasignificativité (superficielle, néant de sens)

– Hypersignificativité (récurrente, sens pléthorique)

• Fonction créatrice

• L’acte de décrire est important (pas l’objet décrit)

8
Objets
Littérature objectale

• Le chosisme remplace l’anthropocentrisme

• La réification (la société capitaliste de consommation)

• L’objet n’est plus subordonné à l’homme

– Pas de complicité homme-objet

– Récupérer la distance homme-objet

• Distance homme-objet = solitude (non tragique) de l’homme

• L’objet a une valeur symbolique

• Importance du regard (qui crée l’objet)

Le personnage

• Refus de la description du personnage

• Personnage traité comme une chose (sans psychologie, sans affectivité, sans
sensibilité)

• Conduit par des « tropismes » (Sarraute)

• Apparences des personnages

– Personnages-pronom

– Personnages-matricule

• Perte/changement d’identité

• Personnages-marionnettes (sans liberté d’action)

• Personnages qui se désagrègent

9
Techniques

1. La mise en abyme

a. Récit révélateur qui souligne/condense/anticipe

b. Les micro-événements précèdent les macro-événements

2. L’hypallage (transfert de l’état d’esprit sur les choses)

3. La métonymie

4. La métaphore structurelle (une reprise basée sur l’analogie)

5. La répétition (variations sur le même thème)

6. Les effets de miroir (répétitions, inversions, symétries)

7. Modifications de la mise en page et des règles ortho-typographiques

OuLiPo

 Ouvroir de littérature potentielle

o Association fondée en 1960


o Importance de la contrainte formelle
o Oulipiens :

o Raymond Queneau

o Georges Perec

10
OULIPIENS

A.Raymond Queneau (1903-1976)

 Exercices de style (1947)

 Zazie dans le métro (1959)

 Chêne et chien (1937)

A. Georges Perec (1936-1982)


o Les choses (1965)
o Un homme qui dort (1967)
o La disparition (lipogramme) (1969)
o Les revenentes (1972)
o La vie mode d’emploi (1978)
o W ou le souvenir d’enfance (1965)
o Je me souviens (1978)

Perec : Variations sur l’incipit de Proust

Texte-souche : Longtemps je me suis couché de bonne heure

11
Tel Quel

 Revue de littérature d’avant-garde


 Fondée en 1960
 Éditions du Seuil
 Structuralisme

Représentants

1. Philippe Sollers
2. Jean Ricardou
3. Julia Kristeva
4. Roland Barthes
5. Georges Bataille
6. Jacques Derrida
7. Michel Foucault
8. Tzvetan Todorov
9. Francis Ponge
10.Gérard Genette
11.Jean-Luc Godard

 Le thème de la jalousie chez Proust et Alain Robbe-Grillet.

 Significations du passage pronominal de la 2e personne pluriel à la 3e


singulier et à la 1ère singulier dans La Modification de Michel Butor (à
faire)

 Analyse géocritique de Paris et Rome dans La Modification de Michel


Butor.

12
13