Vous êtes sur la page 1sur 50

OBJET: API AUTORISÉ LA PRESSION NAVIRE INSPECTEUR

CERTIFICATION EXAM

LEÇON: EXIGENCES D'EXAMEN POUR RESSUAGE

EXAMEN

OBJECTIF: Familiariser CANDIDATURES POUR L'API-653

CERTIFICATION AUX EXIGENCES PERTINENTS

LIQUIDE EXAMEN PENETRANT.

RÉFÉRENCE: ASME SECTION V 2004, ARTICLE 6

CHAMP D'APPLICATION T-610

techniques d'examen ressuage décrit à l'article 6 est utilisé par le lorsqu'il est spécifié référencement

Code section.

Normes Listed SE (ASTM) Fournir des détails qui peuvent être pris en compte dans les procédures
spécifiques

- SE-165, la pratique standard pour ressuage Méthode

- Utilisation de la méthode PT comme décrit à l'article 6 combiné avec l'article 1, Exigences générales

Définition des termes

- Trouvé à l'Annexe I obligatoire du présent article, que vous enverrez à SE-1316.

T-620 GÉNÉRAL

- PT est procédé efficace pour la détection des discontinuités ouvertes à la surface des métaux non
poreuses

- discontinuités détectables typiques:

?? fissures

?? coutures

?? tours

?? se ferme à froid

?? stratifications

?? porosité

Des principes
- Pénétrant appliquée à la surface et autorisés à entrer dans la discontinuité

- excès ressuage enlevé

- une partie est séchée

- appliqué développeur

- développeur agit comme sous-main pour absorber et ressuage comme fond contrasté

257

T-621 Procédure écrite

T-621,1 Exigences

Une procédure écrite doit être élaboré et inclure des éléments énumérés comme essentiels et non
essentiels dans le tableau

T-621. Revoyons Ces articles Comme ils sont idéales pour des questions fermées livre.

T-621,2 Procédure de qualification

Révision de la procédure est requise dans les cas suivants:

Un changement dans une variable essentielle est faite; modification d'une variable non essentielle
signifie seulement corriger la

document.

ÉQUIPEMENT T-630

Matériaux de ressuage

- Inclure tous les pénétrants, solvants, produits de nettoyage, les développeurs, etc. utilisés dans le
processus

T-640 EXIGENCES DIVERSES

T-641 contrôle des contaminants

nécessaire pour les matériaux pénétrants lorsqu'il est utilisé sur:

- les alliages à base de nickel, faible teneur en soufre, des résidus de 1% en poids

- acier inoxydable austénitique et de titane - faible chlore / fluor, le résidu de 1% en poids

La certification est nécessaire - ce qui constitue une certification?

La documentation indiquée sur les boîtes de conserve ne suffit pas.

T-642 PRÉPARATION DE LA SURFACE


A) Lorsque, soudé, comme coulé, ou en état enroulé est pas satisfaisante préparation par broyage,
correspondant ou autre

méthodes peuvent être nécessaires

B) Avant l'examen de la zone à examiner et toutes les zones adjacentes à l'intérieur d'au moins 1
pouce doit être libre

question qui peut interférer avec l'examen

C) Les agents de nettoyage peuvent être utilisés pour éliminer les matières qui interférer avec
l'examen

D) Les agents de nettoyage doivent satisfaire aux exigences de T641 le cas échéant

T-643 SECHAGE après la préparation

- après le séchage de nettoyage peut être effectuée par évaporation ou forcée d'air chaud ou froid

- le temps minimum doit être établie pour assurer le nettoyage à sec des agents avant l'application
de ressuage

258

TECHNIQUES T-650

Techniques T-651

Six techniques ressuage:

- le contraste des couleurs (visible) pénétrant

?? lavable à l'eau

?? post-émulsification

?? amovible solvant

- ressuage fluorescent:

?? lavable à l'eau

?? post-émulsification

?? amovible solvant

T-652 TECHNIQUES POUR TEMPÉRATURES STANDARD

- plage de température standard: 500 F à 1250 F

- chauffage et refroidissement local est autorisé

En dehors de ces plages procédure doit être qualifiée. Veillez à 1250F est pas très élevé.
T-653 TECHNIQUES DE NON STANDARD TEMPÉRATURES

plages de température extérieure en T-652 exigent la qualification obligatoire par l'Annexe III. C'est le
liquide

Pénétrant exigence de référence.

T-654 TECHNIQUE RESTRICTIONS

?? ressuage fluorescent ne doit pas suivre un examen de contraste des couleurs

?? Mélange des matériaux pénétrants de différentes familles ou fabricants non autorisés

?? retest avec pénétrants lavables à l'eau peut causer la perte des indications marginales

CALIBRATION T-660

Lumières mètres la lumière visible et noir doivent être calibrés:

?? Annuellement

?? après la réparation

EXAMEN T-670

T-671 APPLICATION PENETRANT

?? par tout moyen approprié

?? immersion, pulvérisation ou brossage

?? pulvérisation de type air comprimé a besoin d'air pour filtrer les contaminants garder

T-672 Temps de pénétration

?? Critique.

?? un minimum de temps, comme indiqué dans le tableau T-672 ou

?? qualifié par la démonstration comme

259

T-673 EXCES DE RETRAITS PENETRANT

T-673,1 pénétrants lavables à l'eau

?? retirer avec de l'eau pulvérisée

?? pression 50 psi ou moins

?? température 1100F ou moins

T-673,2 post-émulsification pénétrants


émulsification Lipophilic

Après le temps de séjour émulsionner en excès par immersion ou d'un composant d'inondation avec
le temps émulsifiant est déterminé

expérimentalement.

Suite à supprimer émulsification par rinçage à l'eau à une température et à la pression recommandée
par

fabricant.

émulsification hydrophile

Après le temps de séjour et avant émulsification pré-rinçage avec de l'eau pulvérisée en utilisant la
même procédure que pour l'eau

lavable pour un temps à ne pas dépasser 1 minute. Emulsionner par pulvérisation ou par immersion
dans l'émulsion hydrophile.

A la suite du mélange de suppression d'émulsification par immersion ou rinçage à l'eau à une


pression et de la température

recommandé par le fabricant.

T-673.3 solvants amovibles pénétrants

?? enlever par essuyage avec un chiffon ou un papier absorbant

?? traces éliminées par tissu ou de papier absorbant imbibé d'un solvant

?? FLUSHING SURFACE AVEC SOLVANT EST INTERDITE

T-674 APRÈS RETRAIT SECHAGE PENETRANT EXCES

A) L'eau technique lavable ou post-émulsifiant:

- Blot avec des matériaux propres ou par circulation d'air

- Air de ne pas augmenter la température de surface au-dessus 125F

B) Technique amovible solvant:

- à sec par évaporation normale, buvard, essuyage, ou de l'air forcé

T-675 PAYS EN DÉVELOPPEMENT

- appliquer le plus tôt possible après ressuage enlevé

- intervalle de temps pour ne pas dépasser le temps par procédure

- l'épaisseur du revêtement insuffisant ne peut pas tirer ressuage


- l'excès de l'épaisseur du revêtement peut masquer les indications

- utiliser uniquement révélateur humide avec un contraste de couleur pénétrants

- peuvent être utilisés par voie humide ou à sec avec les pénétrants fluorescents.

T-675.1 Application Developer à sec

- poudre saupoudrée uniformément sur la surface à examiner ensemble.

- appliquer à sécher seule surface.

- appliquer à la brosse douce, ampoule de poudre à la main, arme à feu de la poudre, ou d'autres
moyens.

260

T-675,2 Application Developer humide

Doit agiter le type de suspension avant l'application. Assurer une dispersion adéquate des particules
en suspension.

A) Application Developer aqueuse

- appliquer à la surface soit humide ou sec

- appliquer par trempage, au pinceau, par pulvérisation, ou d'autres moyens

- revêtement mince nécessaire sur toute la surface

- temps de séchage peut être réduit en utilisant l'air chaud tant que surface ne dépasse pas 125F

- pas permis blot

B) Application Developer non aqueux

- appliquer uniquement à la surface sèche

- appliquer par pulvérisation

- peut appliquer par brossage lorsque la sécurité ou l'accès empêchent la pulvérisation

- à sec par évaporation normale

T-675,3 le temps de développement de Final interprétation

- commence immédiatement après l'application du révélateur sec

- commence dès que le revêtement de révélateur humide est sec

T-676 INTERPRÉTATION

T-676,1 final interprétation


- faire en 10 à 60 minutes après le temps de développement

- des périodes plus longues permises si ressuage ne modifie pas les résultats des examens

- examiner par incréments si surface (grande surface) ne peut se faire dans les délais prescrits

T-676,2 Caractériser Indication (s)

Si trop en ressuage diffuse développeur et discontinuités difficile à évaluer, l'observation attentive


des

la formation des indications doit être fait.

T-676,3 contraste couleur pénétrants

?? forme développeur revêtement blanc uniforme

?? Ressuage indiquent discontinuités - couleur rouge profond habituellement

?? Couleur rose clair indique un nettoyage excessif

?? Un nettoyage insuffisant peut laisser fond excès

?? éclairage adéquat est nécessaire pour assurer une sensibilité adéquate (100 pi. bougies / 1000
minimum Lux)

T-676,4 pénétrants fluorescents

Essentiellement la même que processus de contraste de couleur ci-dessus, sauf l'examen est en
utilisant la lumière ultraviolette (lumière noire).

Faire un examen comme suit:

?? Dans la zone sombre

?? Examiner dans la zone sombre 5 minutes avant d'effectuer l'examen

?? Des lunettes ou des lentilles portées par l'examinateur ne doit pas être photosensible

?? Lumière noire doit être chauffé au moins 5 minutes avant l'utilisation ou la mesure de l'intensité
de la

la lumière UV émise

?? Mesure de lumière noire avec compteur lumière noire

?? Minimum de 1000 pW / m². cm sur la surface de la partie requise

?? Mesurer l'intensité au moins une fois toutes les 8 heures

261

T-677 POST NETTOYAGE DE L'EXAMEN


Lorsqu'exigé par la procédure devrait être effectuée le plus tôt possible après l'évaluation et

Documentation.

EVALUATION T-680

A) Toutes les indications doivent être évaluées en fonction des normes d'acceptation

B) à la surface Discontinuités seront indiquées par ressuage de ressuage

- Les irrégularités de surface peuvent produire des indications fausses

C) Les grands domaines de la fluorescence ou la pigmentation peut masquer indications

- Ces zones doivent être nettoyés et réexaminées.

DOCUMENTATION T-690

T-691,1 Indications Nonrejectable

- doivent être enregistrées conformément à l'article Référencer code

T-691,2 Indications rejetables

- doivent être enregistrées conformément à l'article Referencing Code comme un type minimum
arrondi ou linéaire et

mesure est enregistrée.

T-692 dossiers d'examen

Pour chaque examen, vous lui inscrivons

?? Procédure d'identification et de révision

?? Visible ou fluorescent

?? Type de matériel

?? le personnel d'examen et si le niveau de qualification requis

?? Carte ou enregistrement des indications

?? Matériau et l'épaisseur

?? L'équipement d'éclairage

?? Date et heure des examens.

Notez que cette liste appelle un certain nombre d'articles sur l'intensité lumineuse - il est important.

T-693 PERFORMANCE DÉMONSTRATION

Lorsque cela est nécessaire en référençant Code de la section doivent être documentées.
Statut du document: Dernière Updated 27 Janvier 2006 - Vérifié ASME V Article 6 2004 Addenda

262

OBJET: API AUTORISÉ LA PRESSION NAVIRE INSPECTEUR

CERTIFICATION EXAM

LEÇON: EXIGENCES EN MATIÈRE D'EXAMEN POUR magnétoscopie

EXAMEN

OBJECTIF: Familiariser CANDIDATURES POUR L'API-653

CERTIFICATION AUX EXIGENCES PERTINENTS

MAGNETIC EXAMEN DE PARTICULES.

RÉFÉRENCE: ASME SECTION V 2004, ARTICLE 7

Objectif du module: -

Il n'y a pas l'intention de produire du personnel qualifié pour effectuer des examens de particules
magnétiques. Ce module est

conçu pour familiariser les candidats avec les exigences de qualité définies dans ASME Section V
Article 7 pour

que les inspecteurs peuvent s'assurer que les examens MT ont été correctement effectué et que les
résultats

sera donc valide.

À la fin de ce module et devraient être en mesure examen approfondi du Code des candidats du
document afin d'identifier et d'utiliser les sections correctes du

Code relatif à l'examen MT et de répondre correctement à des questions d'examen sur le sujet.

T-710 CHAMP D'APPLICATION

- Lorsque cela est spécifié par référence code Section, les techniques MT du présent article sont
utilisées

- Cet article généralement conforme à la norme ASTM SE-709, Standard méthode recommandée
pour Magnetic

Examen des particules.

- SE-709 fournit des détails supplémentaires à prendre en compte dans les procédures

- L'article 7 est utilisé conjointement avec l'article 1, Exigences générales

- Définition des termes utilisés figurent à l'annexe II obligatoire, qui vous enverra à SE-1316.
263

T-72O GENERAL

Le procédé de la particule magnétique est appliqué pour détecter les fissures et autres discontinuités
sur ou près des surfaces de

matériaux ferromagnétiques.

?? La sensibilité plus grande pour les discontinuités de surface

?? La sensibilité décroît rapidement avec la profondeur croissante de la discontinuité

?? Discontinuités détectés sont généralement:

?? fissures

?? tours

?? coutures

?? se ferme à froid

?? stratifications

Principe:

- magnétisant une zone à examiner

- Application des particules ferromagnétiques de la surface

- les modèles de former des particules sur la surface / discontinuités provoquent des distorsions dans
le champ magnétique normale

- Les motifs sont généralement caractéristique du type de discontinuité détectée

- La sensibilité maximale est de discontinuités linéaires orientées perpendiculairement aux lignes de


flux

- Examiner chaque zone deux fois pour une efficacité optimale dans la détection de tous les types de
discontinuités

- Les lignes de flux durant un examen à être perpendiculaires aux lignes de flux au cours de l'autre

T-721 EXIGENCES DE LA PROCÉDURE ÉCRITE.

T-721,1 Exigences

MT doit être effectuée selon une procédure écrite qui au minimum

contenir les variables énumérées comme essentiels et non essentiels dans le tableau T-721.

Revoyons, car ceux-ci sont idéales pour les questions d'examen livre fermé.
T-721,2 Procédure de qualification

Lorsque cela est nécessaire un changement dans une variable essentielle nécessite Requalification.
Un changement dans une variable non essentielle

nécessite des mises à jour de documentation uniquement.

ÉQUIPEMENT T-730

- Des moyens convenables et appropriés utilisés pour produire le flux magnétique nécessaire

- Utiliser des techniques répertoriées et décrites dans T-750

T-731 MOYEN D'EXAMEN

les particules ferromagnétiques doivent répondre aux exigences suivantes:

?? Traités avec des colorants pour assurer un contraste adéquat avec la surface

?? exigences spécifiques indiquées dans SE-709

?? les particules doivent être utilisées dans des plages de température définies par le fabricant

264

T-741,1 PRÉPARATION

A) les résultats généralement satisfaisants lorsque les surfaces sont dans le brut de soudage, de
laminage, de coulée ou condition forgé

- ou meulage peut être nécessaire lorsque des irrégularités de surface pourraient masquer des
indications dues à

discontinuités

B) Avant l'examen: examiner la surface et toutes les zones adjacentes à l'intérieur de 1 pouce doit
être sec, exempt de saleté, la graisse,

peluches, l'échelle, le flux de soudure, les projections de soudure, la peinture, l'huile, et d'autres
matières étrangères qui pourraient interférer avec le

examen

C) des agents de nettoyage typiques: détergents, des solvants organiques, des opérations de
décalaminage et les décapants pour peinture, de dégraissage,

sable ou grenaillage, ou des procédés de nettoyage par ultrasons peut également utiliser

D) Si les revêtements laissés sur une partie, il faut démontrer que les indications peuvent être
détectées par le maximum

l'épaisseur du revêtement
- Lorsque les revêtements temporaires sont utilisés pour améliorer le contraste des particules, il doit
être démontré que

indications peuvent être détectées à travers le revêtement d'amélioration

T-741,2 SURFACE CONTRASTE MISE EN VALEUR

Où sont utilisés temporaires revêtements non-magnétiques pour fournir un contraste de particules, il


est

ont démontré que les indications peuvent être détectées à travers le revêtement.

TECHNIQUE T-750

- Un ou plusieurs des cinq techniques d'aimantation sont utilisées:

?? technique de prod

?? technique de magnétisation longitudinale

?? circulaire technique de magnétisation

?? technique de culasse

?? technique d'aimantation multidirectionnelle

TECHNIQUE T-752 PROD

T-752,1 magnétisant Procédure

- magnétiser par type prod contacts électriques portables pressés contre la zone à examiner

- Évitez les arcs électriques par commande à distance qui est utilisé seulement après aiguillons ont
été correctement

positionné

T-752,2 magnétisant actuel

?? courant magnétisant direct ou rectifié doit être utilisé

?? Actuel est fixé à 100 (min) ampère / in. 125 (max) ampères / in. de l'espacement des prod pour les
sections> 3/4”

?? Courant est 90 Ampères / in. à 110 Ampères / in. de l'espacement des prod pour les sections
<3/4” .

Par exemple:

Lors du test de 1,0” d'épaisseur en utilisant la section 6” aiguillons en dehors de la gamme actuelle
est:

1.0” est supérieure à ¾” si gamme est 100-125 ampères par pouce


6 x 100 = 600 6 x 125 = 750

Range est donc: 600-750 ampères

265

T-752,3 Prod espacement

?? L'espace ne doit pas dépasser 8

?? Shorter espace pour accueillir des limitations géométriques ou pour augmenter la sensibilité

?? Prod espacement inférieur à 3. Généralement pas pratique. Les particules bande autour aiguillons

?? Gardez conseils prod propre et dressed

?? Si la tension de circuit ouvert est supérieure à 25 volts, le plomb, l'acier ou l'aluminium (plutôt que

cuivre) sont recommandées aiguillons à pointe pour éviter les dépôts de cuivre sur les parties étant

examiné.

T-753 LONGITUDNAL MAGNETISATION TECHNIQUE

Ne fait pas partie du corps actuel des connaissances

T-754 CIRCULAIRE MAGNETISATION TECHNIQUE

Ne fait pas partie du corps actuel des connaissances

T-755 YOKE TECHNIQUE

T-755,1 application

- Ne doit être appliqué pour détecter des discontinuités qui sont ouverts à la surface de la pièce

T-755,2 magnétisant Procédure

- Alternance ou jougs électromagnétiques en courant continu ou jougs aimants permanents, sont

utilisé

Il y a une note qui indique pour le matériel ¼” (6 mm) ou moins AC jougs sont supérieurs pour la
détection de la surface

discontinuités pour une puissance de levage équivalent à courant continu ou Carcans aimants
permanents.

T-756 MULTIDIRECTIONNEL MAGNETISATION TECHNIQUE

Pas partie de l'ensemble des connaissances.

CALIBRAGE T-760
T-761 Fréquence d'étalonnage

T-761,1 magnétisant Équipement

A) Fréquence: Équipement équipé d'un ampèremètre

?? Calibrer chaque pièce d'équipement au moins une fois par an

?? Calibrer avant la première utilisation après réparation majeure électrique, révision périodique, ou
des dommages

B) Procédure:

?? précision du compteur vérifié chaque année par l'équipement traçabilité à une norme nationale

?? Prendre des lectures à 3 différents niveaux de vente actuels en englobant la plage utilisable

266

C) Tolérance:

- la lecture du compteur de l'unité ne doit pas dévier de plus de ± 10% de l'échelle, par rapport au
courant réel

valeur indiquée par le compteur de test.

T-761.2 Posemètres

Visibles et noir luxmètres doivent être étalonnés

?? Annuellement

?? réparation suite

T-762 PUISSANCE LEVÉE DE CHAPES

A) - Vérifier magnétisant vigueur avant l'utilisation, au moins une fois par an

- chaque fois qu'un joug a été endommagé

- DC jougs vérifié tous les jours avant utilisation

B) - alternatif joug courant doit avoir une capacité de levage d'au moins 10 LB au pôle maximale

espacement à utiliser

C) - joug courant continu ou joug d'aimant permanent doivent avoir une puissance de levage d'au
moins 40 LB à

l'espacement des pôles maximale à utiliser

D) - Poids de contrôle à peser avec une échelle d'un fabricant de renom et de tampons encreurs

Avec le poids nominal applicable avant sa première utilisation.


- Vérifiez le poids que si elle est endommagée d'une manière qui aurait pu causer la perte de poids
potentielle

T-763 Gaussmètres

Gaussmètres doivent être étalonnés

?? Annuellement

?? réparation suite

T-764 ADEQUECY CHAMP MAGNETIQUE

T-764.1.1 Pie Jauges en forme

- Placer la jauge sur la surface de la pièce

- ligne clairement définie sur le visage de cuivre de l'indicateur indique un flux approprié ou
l'intensité de champ

- Lorsque la ligne clairement définie ne présente, la technique magnétisant doit être modifiée ou
ajustée

-Best utilisé avec des particules sèches

T-764.1.2 artificielle Flaw Cales

Comprendre ce que ceux-ci sont-ils sont semblables aux « indicateurs CASTROL ou bandes ».

Méfiez-vous du mot « CALE » il est aussi utilisé din et Radiography est souvent utilisé dans

questions d'examen pour déterminer si vous connaissez la différence.

267

T-764.1.3 à effet Hall tangentielles Sondes

Ne fait pas partie actuelle du corpus de connaissances

T-753,3 direction du champ magnétique

L'adéquation et la direction du champ doivent être vérifiés à l'aide des indicateurs ou des cales. Une
ligne claire

direction doit être identifiée.

T-765 WET PARTICULE CONCENTRATION ET CONTAMINATION.

Pas partie du corpus de connaissances

T-766 PERFORMANCES DU SYSTÈME DES UNITÉS HORIZONTAL.

Pas partie du corpus de connaissances


EXAMEN T-770

T-771 EXAMEN PRÉLIMINAIRE

L'examen visuel avant l'examen MT est nécessaire d'identifier et de défauts qui sont évidentes.

T-772 DIRECTION DE L'EXAMEN

- Effectuer 2 examens séparés sur chaque zone

- Au cours de 2ème examen, les lignes de flux magnétique sont approximativement perpendiculaires
à ceux utilisés au cours du 1er

examen

- Une autre technique peut être utilisée pour la 2ème examen

T-773 Méthode d'examen

L'examen doit être fait par la méthode continue.

a) des particules sèches - le courant magnétisant restant sur tout le moyen d'examen est appliqué et

tandis que l'excédent du milieu d'examen est en cours de suppression.

b) Les particules humides - le courant magnétisant doit être mis sous tension après particules
appliquée. particules humides appliqués

par des boîtes aérosol peuvent être appliqués à tout moment. particules humides appliquées alors
que le courant est en doit être appliqué

adjacent à la zone d'intérêt et on laisse couler sur la zone examinée.

T-774 des examens plus approfondis

- Conduite avec un chevauchement suffisant pour assurer une couverture de 100% à la sensibilité
requise (cf. T-764)

T-775 COURANT RECTIFIÉ

A) Lorsque le courant continu est courant redressé nécessaire peut être utilisé. le courant continu est
soit 3 phases ou

monophasé

B) Intensité du courant nécessaire avec trois phases, redressée courant / vérifié par la mesure du
courant moyen.

C) Intensité du courant nécessaire à courant monophasé / vérifié par la mesure du courant moyen
pendant la

mener seulement la moitié du cycle.


268

T-776 RETRAITS DE PARTICULES EXCES

L'excès de particules sèches enlever par courant d'air la lumière ou à l'air à basse pression. Courant
ou de puissance restent sur

au cours de l'élimination des particules en excès.

T-777 INTERPRÉTATION

Les indications doivent être classés comme faux, ou non pertinentes pertinentes.

T-777,1 examens non fluorescent doit avoir un minimum de 100 fc (1000 lx) de l'intensité lumineuse
à la surface.

Cela doit être démontré une fois, documenté et conservé dans le dossier.

T-778.2 particules fluorescentes:

?? L'examen effectué en utilisant ultraviolet ou « lumière noire » comme suit:

?? dans une zone sombre

?? examinateur est en zone sombre pendant 5 minutes avant l'examen

?? examinateurs lunettes ou des lentilles ne doivent pas être photosensible

?? « Lumière noire » réchauffé pour min 5 minutes ou intensité mesurée

?? intensité « lumière noire » doit être d'au moins 1 000 μ W / cm2 sur la surface de la pièce

?? intensité mesurée toutes les 8 heures ou lorsque le poste de travail a changé

T-778 démagnétisation

- Faites tout moment après la fin de l'examen, si le magnétisme résiduel dans la partie pourrait
interférer

avec un traitement ultérieur.

T-779 POST NETTOYAGE DES EXAMENS

Si nécessaire doit être effectué le plus tôt possible à l'aide d'un processus qui n'a pas affecté la partie.

T-780 ÉVALUATION

A) - Évaluer toutes les indications en termes de normes d'acceptation du code faisant référence
Section

B) - Discontinuités sur ou près de la surface indiquée par la rétention du milieu d'examen


- les fausses indications peuvent exister en raison des irrégularités de surface localisées dues à
l'usinage

marques ou autres conditions de surface

C) - accumulations de particules dans les zones larges pourraient masquer indications et sont
interdites

- Ces zones doivent être nettoyés et réinterrogé

DOCUMENTATION T-790

T-791 multidirectionnelle Magnetization Technique Esquisse

- croquis technique doit être préparé pour chaque géométrie différente examinée

- croquis pour montrer la géométrie de la pièce, agencement de câble et les connexions, courant
magnétisant pour chaque circuit,

et les zones d'examen où les intensités de champ adéquates sont obtenues

269

- Les pièces avec de la géométrie répétitive mais de tailles différentes peuvent être examinés à l'aide
d'un croquis, à condition que le champ magnétique

l'intensité de champ est adéquate lorsque démontrée en utilisant l'indicateur d'intensité du champ
magnétique des particules. (VOIR T-

755,2)

T-792 ENREGISTREMENT DES INDICATIONS

T-792.1 Indications Nonrejectable. Doivent être enregistrées selon le code référence.

T-792.2 Indications. Rejetables Doit être enregistré et identifié comme linéaire ou arrondie avec

leur étendue et de l'alignement.

T-793 DOSSIERS D'EXAMEN.

Chaque examen enregistre les éléments suivants au minimum:

?? Procédure d'identification et de révision.

?? équipement MT et le type de courant.

?? type de particules.

?? identité du personnel d'examen et si les qualifications requises.

?? Carte des indications par T-792.


?? Matériau et l'épaisseur.

?? L'équipement d'éclairage.

?? examens Date et heure effectués.

T-794 PERFORMANCE DÉMONSTRATION.

Lorsque requis par le code de référencement sera réalisée et documentée.

Statut du document: Dernière Updated 27 Janvier 2006 - Vérifié ASME V Article 7 2004 Addenda

270

ASME SECTION V - NDE - QUESTIONS PRATIQUES

Objectif du module: -

Cette section vous propose des questions de style examen de l'API pour tester votre absorption des
connaissances. Les réponses sont

prévue à l'extrémité de la section. Répondez aux questions puis vérifiez vos réponses, si mal puis
revenez au cours

Module de livre de code pour trouver réponse.

1. Le ______________________ est responsable des dossiers d'étalonnage du matériel d'examen.

1. fabricant

2. technicien NDE étalonne son propre matériel et

3. entreprise qui fabrique l'équipement NDE

4. Inspecteur autorisé

2. Au moins _____________ copie (s) d'une procédure NDE doit être à la disposition des fabricants

Le personnel non destructives d'examen sur le site de travail.

1. deux

2. un

3. aucun

4. il n'y a pas d'exigence

3. La différence entre une inspection et un examen par la section V du Code ASME est:

1. Les inspections sont effectuées par des fonctions NDE entrepreneurs

2. « examens » sont des fonctions QC effectuées par les employés du fabricant


3. « inspections » sont effectuées par l'inspecteur autorisé

4. 2 et 3 ci-dessus

4. Comment doit tout examen non destructif personnel qualifié soit?

1. par PQR de son du fabricant

2. conformément aux exigences du code de référence ou d'une norme

3. L'AI précisera les exigences pour chaque emploi

4. ils sont toujours qualifiés par ASNT SNT-TC-1A

5. Lequel des éléments suivants ne fait pas partie du contenu minimum d'une procédure
radiographique écrite?

1. type d'écran utilisé le cas échéant

2. type d'émulsion utilisée

3. marque et désignation films

4. tension maximale aux rayons X ou isotope utilisé

271

6. Comment le respect d'une procédure écrite radiographique être démontrée?

1. en montrant le film à l'AI

2. en confirmant l'exactitude des radiographies avec un contremaître soudeur ou soudage

3. en vérifiant la bonne densité et de démontrer les exigences d'image IQI

4. en démontrant la sensibilité requise en montrant le trou « 3T » dans un type de trou IQI

7. Quelle surface finie est nécessaire de soudures bout à bout?

1. toutes les fissures de surface doivent fonctionner verticalement au centre

2. toutes les fissures de surface doit être placé horizontalement dans le centre

3. ils ne doivent pas avoir des irrégularités ou des contours qui masquent les défauts ou interférer
avec l'interprétation

4. ils ne doivent pas avoir de contre-dépouille ou des trous d'épingle qui masque les défauts ou
interférer avec l'interprétation

8. L'une des raisons d'un système d'identification de film radiographique est:

1. d'identifier le fabricant du film

2. si l'emplacement des défauts seront traçables à la weldment


3. de garder une trace de combien le film est utilisé à des fins de facturation

4. donc les soudeurs savent où le film a placé le radiographer

9. écrans renforçateurs peuvent être utilisés __________________.

1. que lorsque radiographier la nuit

2. uniquement pour les radiographies instantanées Polaroid SE-1968

3. lors de l'exécution radiographie conformément à la norme ASME Section V, Article 2

4. pour les radiographies de couleur seulement

10. IQI peut-être quels types?

1. fil

2. trou

3. fissure

4. 1 et 2 ci-dessus

11. installations de observation pour les radiographies sont __________________.

1. être petit, chaleureux et assez confortable pour les siestes l'après-midi

2. avoir un éclairage réglable avec contrôle de température variable pour le stockage de film

3. être lumineux et aéré avec beaucoup de fougères et de plantes

4. ont soumis un éclairage de fond qui ne provoque pas d'éblouissement sur le film

12. La direction du faisceau central du rayonnement devrait être ______________ la zone d'intérêt à
chaque fois

pratique.

1. le plus près possible de

2. centrée sur

3. pas plus de 18” de

4. au moins 36”

272

13. Où sont de type trou IQI placé lorsque radiographier les soudures?

1. toujours au centre de la weldment

2. à côté ou sur la soudure, mais pas dans la zone d'intérêt


3. sur le côté du film

4. aucune de ces

14. Où sont les marqueurs de position placés si elles doivent apparaître comme une image
radiographique?

1. sur la partie à radiographier

2. sur le film dans la chambre noire

3. sur le côté supérieur IQI sur le trou « 2T »

4. 1 et 3 ci-dessus

15. Le IQI est normalement placé sur le côté de la partie?

1. l'IQI est facultative il n'a pas d'importance

2. le côté du film; du même côté de la pièce à contrôler que le comparateur

3. le côté de la source, sauf lorsque l'inaccessibilité empêche le placement de la main de ce côté

4. le côté du film; du même côté de la pièce à contrôler en tant que film

16. Quelle désignation est utilisé pour indiquer le IQI est sur le côté du film?

1. il est seulement noté sur le rapport radiographique - il n'y a pas d'autre désignation utilisée

2. le soudeur a noté sur la carte soudure

3. l'IQI ne peut pas être placé sur le côté du film

4. une lettre de plomb « F » placée à côté ou sur le IQI

17. Combien de IQI doit apparaître sur chaque cliché?

1. il doit toujours y avoir un sur chaque cliché et il doit apparaître comme une image radiographique

2. il doit toujours y avoir un sur chaque cliché, mais il n'a pas besoin d'apparaître comme une image
radiographique

3. il doit toujours y avoir deux sur chaque cliché et il doit apparaître comme une image
radiographique

4. cela dépend de la configuration utilisée pour mettre en place la prise de vue (panoramique de
multifilm, plans simples, etc ...)

18. Les cales peuvent être placés sous IQI pour simuler le renforcement soudure pour assurer la
densité dans la zone d'intérêt

est pas plus _________ plus léger que la densité par la IQI.
1. 10%

2. 25%

3. 15%

4. 5%

19. Laquelle des taches suivantes est autorisée sur le film tant qu'ils ne nuisent pas à l'interprétation
et

ne masquent pas ou se confondre avec discontinuités dans la zone d'intérêt?

1. Les indications de brumisation et faux des écrans défectueux

2. rayures, serties, marques statiques et malpropreté

3. les défauts de traitement tels que des stries et des traces d'eau

4. tous les ci-dessus

273

20. Les exigences de densité minimale pour le visionnement de film unique sont les suivants:

1. 1,8 pour les films fabriqués avec des rayons gamma et de 2,0 pour le film réalisé avec un appareil à
rayons X

2. 4.0 pour film réalisé avec gamma ray et 4,0 pour le film réalisé avec une machine à rayons X

3. 2,0 pour les films fabriqués avec des rayons gamma et 1,8 pour film réalisé avec un appareil à
rayons X

4. pas plus de 25% plus léger dans une zone que la densité dans la zone la plus sombre

21. Lorsque vous utilisez une seule IQI par des mesures de densité de film peut varier dans la zone
d'intérêt en plus

que ____________ ou IQI supplémentaires seront nécessaires.

1. moins 15% ou plus 30%

2. majoré de 15% ou moins 30%

3. plus 1,5 X de rapport de densités moyennes

4. pas plus de 15% par rapport à la densité du coin à échelons

22. Lequel des ci-dessous est une indication essentielle de la sensibilité pour une qualité d'image d'un
cliché?

1. Affichage des soudeurs estampages


2. marqueurs endroit bien visible

3. affichage du trou désigné ou fil essentiel du IQI utilisé

4. variations de densité appropriées à moins de 50% de l'épaisseur IQI

23. rétrodiffusion excessive dans indiquée par:

1. une lettre de plomb « F » étant visible sur la radiographie

2. une image sombre de la lettre de plomb « B » sur un fond plus clair

3. une image de la lettre de plomb « B » en arrière-plan du film

4. une image lumineuse de la lettre de plomb « B » sur un fond sombre

24. Un réservoir est construit avec une plaque de moins de 2 pouces d'épaisseur. La unsharpness
géométrique des radiographies ne doit pas

dépasser:

1. 0.010"

2. 0,020"

3. 0,030"

4. 0,040"

25. Les renseignements suivants ne peuvent pas être inclus dans la documentation accompagnant les
radiographies:

1. Source minimum pour objet les distances et la marque et la désignation films

2. nombre d'expositions et l'identification du film

3. tailles de point focal et Isotope efficaces

4. Le temps de développement et les spécifications exactes des matériaux de cale

26. Lorsque les radiographies sont présentés à l'inspecteur autorisé _________________

1. il les interpréter et indiquer la disposition de chaque film sur le rapport.

2. il les voir seulement après un bon déjeuner payé par le technicien NDE.

3. le fabricant aura interprété tout le film et ont indiqué la disposition de chacun sur la

rapport et ont également inclus toutes les autres informations requises pour le rapport.

4. les radiographies seront marqués avec un marqueur permanent ou par d'autres moyens pour
indiquer que

technicien leur traitement.


274

27. Lequel des éléments suivants ne sont pas un type de discontinuité examen ressuage est efficace
dans la détection.

1. se ferme et stratifications froid

2. fissures du sous-sol

3. trous d'épingle

4. coutures

28. Lequel des éléments suivants n'a pas besoin d'être inclus dans une procédure ressuage?

1. Détails sur le post de nettoyage d'examen

2. matériaux, formes et tailles à examiner

3. température de ressuage après l'examen

4. les détails de traitement pour l'élimination de l'excès ressuage

29. Les révisions aux procédures PT peuvent être nécessaires en cas

1. un changement de traitement partiel qui peuvent fermer les ouvertures de surface des défauts ou
laisser interférer

dépôts

2. un changement ou une substitution de type ou de la famille des produits de ressuage

3. une modification ou une substitution est réalisée dans les matériaux de prénettoyage ou processus

4. Toutes ces

30. Laquelle des techniques suivantes pénétrants ne peut pas être utilisé?

1. amovible solvant

2. fluorescent séchage dur

3. lavable à l'eau

4. émulsifiant post

31. Quels matériaux nécessitent l'utilisation de pénétrants liquides testés et certifiés sur les
contaminants dans le

ressuage?

1. aciers au carbone avec> 3% de chrome

2. aluminium
3. alliages à base de nickel et de titane

4. cuivre

32. Quelle condition doit la surface à examiner soit en avant de procéder à l'examen?

1. sec et libre de tous les matériaux de démagnétisation correctives et effets

2. sec et exempt de toute huile, la graisse, les peluches, l'échelle ou d'autres matières étrangères
pour 1” d'être tous les côtés de la zone

examiné

3. exempt de tout défaut de sous-sol détectés antérieurement par d'autres méthodes

4. sec et exempt de matières étrangères pour 2” de tous les côtés de la zone à examiner

34. La période minimale de temps de séchage après nettoyage initial est _____________________.

1. au moins 5 minutes pour assurer que toute la solution de nettoyage est évaporée avant
l'application de la substance de pénétration

2. un temps minimum établi pour assurer que toute la solution de nettoyage est évaporée avant
l'application de la

ressuage

3. au moins 15 minutes pour assurer que toute la solution de nettoyage est évaporée avant
l'application de la

ressuage

4. au moins 10 minutes pour assurer que toute la solution de nettoyage est évaporée avant
l'application de la

ressuage

275

35. Lequel des éléments suivants ne sont pas un moyen approprié d'éliminer ressuage.

1. L'eau de rinçage ressuage lavable avec un jet d'eau inférieure à 50 PSI et 110 F

2. lavable à l'eau à la vapeur ressuage à 300 PSI pour l'enlever

3. essuyage solvant pénétrant amovible avec un tissu non pelucheux

4. rinçage après ressuage émulsifiant à une température et pression recommandée par le fabricant

36. Sans qualification particulière ressuage peut être effectué entre ______________ degrés.

1. 50 degrés F à 135 degrés F


2. 50 degrés F à 125 degrés F

3. 72 degrés F à 130 degrés F

4. 50 degrés F à 130 degrés F

37. Lorsque l'examen de PT est à effectuer au-dessus ou en dessous de ________ la procédure est
qualifiée pour la

plage de température destinée au moyen d'un ________________.

1. 50 degrés F à 125 degrés F ---- image Indicateur de la qualité

2. 50 degrés F à 125 degrés F ---- indicateur de champ

3. 50 degrés F à 125 degrés F ---- comparateur

4. 50 degrés F à 125 degrés F ---- et la courbe de DAC

38. Examen par ressuage fluorescent ne doit pas suivre _________________.

1. UT mesure d'épaisseur

2. radiographie parce que le rayonnement résiduel causera des indications fausses

3. Eddy Examen en cours

4. contraste couleur examen PT

39. Le temps de émulsification pour émulsification lipophile d'un ressuage émulsifiant post est:

1. 90 secondes

2. 6 minutes

3. 10 minutes

4. déterminée expérimentalement

40. Lorsque vous retirez l'eau lavable ressuage le jet d'eau ne peut pas dépasser?

1. 100 degrés F et 50 psi

2. 90 degrés F et 60 psi

3. 110 degrés F et 50 psi

4. 110 degrés F et 55 psi

41. pénétrants émulsifiants et lavable après l'eau peuvent être séchés à l'air distribué aussi
longtemps que la surface

la partie ne dépasse pas:


1. 100 degrés F

2. 110 degrés F

3. 212 degrés F

4. 125 degrés F

276

42. Comment se indications PT être évaluées par l'article 6 ASME?

1. conformément aux normes d'acceptation universelles dans ASNT SNT-TC-1A

2. en ce qui concerne les normes d'acceptation de la section de code de référence

3. les exigences spécifiques en annexe N.5.3 de l'API-789

4. selon les procédures du propriétaire / utilisateur pour NDE

43. Cinq typique des discontinuités détectables par le procédé de particules magnétiques sont les
suivantes:

1. coutures, à faible teneur en carbone, se ferme à froid, le feuilletage et les mauvais développement
ou

2. fissures, fragilisation caustique, coutures, et le syndrome de matrice d'isotope de silicium

3. renfort de cordon de soudure excessive, de fissures, se ferme à froid, coutures, et une faible
viscosité

4. fissures, tours, coutures, se ferme à froid et stratifications

44. Quel est le moyen d'examen des particules magnétiques?

1. les surfaces des pièces à usiner ferromagnétiques

2. particules ferromagnétiques secs, humides ou fluorescents

3. tout type de petites particules métalliques

4. émail haute teneur en fer ou des revêtements latex

45. Si les revêtements sont laissés en place lors de l'examen MT _____________________

1. Les particules utilisées doivent être de la même couleur que le revêtement

2. les revêtements ne sont pas autorisés à être laissés en place - tous les revêtements doivent être
enlevés

3. la procédure doit être mise en évidence comme étant capable de détecter des indications par le
maximum
épaisseur du revêtement appliqué

4. toutes les indications doivent être vérifiées avec examen ressuage, en plus de la particule
magnétique

examen

46. Quel type de discontinuité est la méthode de particules magnétiques les plus sensibles à?

1. discontinuités du sous-sol

2. inclusions de laitier non ouvertes à la surface

3. discontinuités linéaires perpendiculaires aux lignes de flux

4. défauts de soudure en alliage de nickel de haute

47. Lors d'examinateurs MT fluorescents doivent permettre à _____ _____________ pour leurs yeux
s'adapter à la

conditions sombres.

15 minutes

2. 90 secondes

3. 3 minutes

4. 10 minutes

48. L'intensité de la lumière noire utilisée est au minimum:

1. 800 uW / cm2 12” de la surface de la pièce en cours d'examen

2. 600 uW / cm2 sur la surface de la pièce en cours d'examen

3. 1800 uW / cm2 18” de la surface de la pièce en cours d'examen

4. 1000 uW / cm2 sur la surface de la pièce en cours d'examen

277

49. Normalement, les particules sèches ne peuvent être utilisées sur les surfaces ci-dessus:

1. 800 0F et 135 0F

2. Les températures ambiantes

3. 600 0F et 135 0F

4. les recommandations du fabricant

50. intensité du champ magnétique peut être vérifiée en utilisant ___________________


1. un ampèremètre pour déterminer si le champ est à + 10% de la pleine échelle

2. le IQI approprié fabriqué en utilisant tous les matériaux magnétiques identiques

3. un ohmmètre pour déterminer si le champ est comprise entre + 5% de la pleine échelle

4. pie indicateur de champ magnétique en forme de particules ou de défauts artificiels cales

51. Tous les examens seront effectués avec un chevauchement suffisant pour assurer un minimum
de couverture _________?

1. 99%

2. 100%

3. 80%

4. 90%

52. Lorsque vous utilisez la technique de l'espacement prod prod maximum autorisé est __________

1. 1 pied

2. 3 pouces

3. 1/2 pied

4. 8 pouces

53. équipement de particules magnétiques avec ampèremètre doit être calibré _____________

1. toujours avant chaque utilisation

2. toutes les 10 séances d'examen

3. avant et après chaque examen

4. avant la première utilisation si l'équipement n'a pas été utilisé pendant un an ou plus.

54. jougs AC doit être capable de soulever _______ livres à un espacement maximal de __________.

1. 40 livres à l'espacement maximal à utiliser lors des examens

2. 10 livres à une distance maximale de 18 pouces ou 1 1/2 pieds

3. 40 livres à une distance maximale de 1,5 fois la longueur des branches de culasse

4. 10 livres à l'espacement maximal à utiliser lors des examens

55. équipement MT avec ampèremètre doit être calibré à un niveau ___________

1. fourni par le fabricant de l'équipement MT

2. fournis par le comité des normes ISO MT


3. traçabilité à une norme nationale

4. soudé par un opérateur de soudeur ou soudage qualifié qualifié conformément à la norme ASME
Section V

278

56. Quelle est la température maximale des matières couvertes par SE 797?

1. 3500 F

2. 4000 F

3. 1500 F

4. 2000 F *

57. SE-797 fournit des lignes de guidage pour la méthode de mesure de ______________________

épaisseur.

1. scan « Z »

2. écho d'impulsion de contact *

3. écho submergé par rayonnement

4. temps réel 1/2 d'écho

58. Un instrument mesure d'écho d'impulsion de la _____________ de l'impulsion ultrasonore si la


pièce.

1. vitesse

2. vague

3. vitesse

4. temps de transit *

59. Blocs de référence utilisés pour calibrer l'équipement doivent avoir une vitesse ultrasonique:

1. V = 0,4562 X 3

2. pas moins de 10.000 pouces

3. la même que la pièce à tester *

4. basé sur l'impact des vagues pure

60. Ce qui est pas un type d'instrument de mesure de l'épaisseur?

1. détecteurs de défauts avec lecture CRT


2. Les détecteurs de défauts avec lecture de pression d'analyse de sol CRT *

3. Les indicateurs des défauts à tube cathodique et la lecture directe de l'épaisseur

4. lecture directe d'épaisseur

61. Pour la mesure de sections minces type d'unité de recherche est généralement utilisé?

1. Très amorti, haute fréquence

2. Très atténuée, basse fréquence

3. Très amorti, basse fréquence

4. 5 MHz élément unique

279

62. Lors de l'utilisation d'un contact direct, l'unité de recherche d'élément unique du début
d'affichage est le suivant:

1. sur la base de la valeur moyenne de l'affichage

2. syncronized à l'impulsion initiale *

3. égale à e = m2

4. toujours en haut

63. Lors de l'exécution d'un étalonnage complet d'un instrument à l'aide d'une ligne à retard unité de
recherche d'élément unique

blocs d'étalonnage doivent être:

1. Au moins deux - un près de l'épaisseur maximale de la plage à mesurer et près de l'une

milieu de gamme

2. Au moins deux - un bloc de 1 pouce et un bloc de 6 pouces de la même vitesse

3. Au moins trois blocs avec un differnce minimum d'épaisseur entre chacune d'au moins 1 pouce

4. Au moins deux d'une épaisseur proche du maximum de la plage à mesurer, et l'autre bloc

à proximité de l'épaisseur minimale *

64. Lors de l'étalonnage d'un instrument UT à l'aide de cas II, quel est le nombre minimum de blocs
de test doit être utilisé lorsque

l'instrument doit être complètement calibré avec l'unité de recherche en ligne de retard?

1. 3

2. 4
3. 2

4. 1

65. Lors de l'utilisation des unités de recherche double est là une erreur inhérente en raison de la:

1. La distance entre les unités

2. moyennes des taux de vitesse

3. chemin de Vee que le faisceau sonore se déplace *

4. géométrie des blocs d'étalonnage spéciaux requis

66. Lorsque des matériaux de mesure à des températures élevées les lectures sont élevées d'un
facteur:

1. 1% par 500F

2. 1% par 100F

3. 5% par 500F

4. 1% par 1000F

280

67. Lorsque des matériaux de mesure à des températures élevées les lectures sont élevées d'un
facteur:

1. 1% par 500F

2. 1% par 100F

3. 5% par 500F

4. 1% par 1000F

68. Lors de l'élaboration d'une épaisseur de UT détaillée procédure de mesure des éléments suivants
qui n'a pas besoin de

être considéré?

1. Matériel

2. Les conditions d'éclairage

3. Préparation de surface et couplant

4. tolérances admissibles et étalonnage

69. Lequel des éléments suivants ne seraient pas inclus dans un rapport UT:

1. Procédure d'inspection
2. Les blocs d'étalonnage, la taille et le type de matériau

3. lectures de densité *

4. Taille, fréquence et type d'unité de recherche

281

FEUILLE DE RÉPONSES

POUR API RP 577 QUESTIONS PRATIQUES

Statut du document: Dernière mise à jour 15 Mars 2005 - Verified ASME Article 2 2003 Addenda

1. 1, T-130

2. 2, T-150

3. 4, T-170

4. 2, T-140, (a)

5. 2, T-221,1

6. 3, T-221,2

7. 3, T-222,2

8. 2, T-224

9. 3, T-232

10. 4, T-233

11. 4, T-234

12. 2, T-273

13. 2, T-277

14. 1, T-275

15. 3, T-277,1, (a)

16. 4, T-277,1, (b)

17. 4, T-277,2

18. 3, T-277,3

19. 4, T-281

20. 3, T-282
21. 1, T-282

22. 3, T-283

23. 4, T-284

24. 2, T-285

25. 4, T-291

26. 3, T-292

27. 2, T-600

28. 3, T-621.1

29. 4, T-621,2

30. 2, T-651

31. 3, T-641

32. 2, T-642

33. 2, T-643

34. 2, T-673

35. 2, T-652

36. 3, T-653

37. 4, T-654

38. 4, T-673,2

39. 3, T-673,1

40. 4, T-674

41. 2, T-680

42. 4, T-720

43. 2, T-731

44. 3, T-741

45. 3, T-720

46. 1, T-778

47. 4, T-778
48. 4, T-731

49. 4, T-753

50. 2, T-772

51. 4, T-773

52. 4, T-761

53. 4, T-762

54. 3, T-761

55. 4, T-773

56. 797 à 1,1

57. 797 à 1,1

58. 797 à 4,2

59. 797 à 4,4

60. 797 à 6,1

61. 797 à 6,2

62. 797 - 7.1.1

63. 797 - 7.2.2.1

64. 797 - 7.2.2.1

65. 797 - 7.3.1

66. 797 à 8,1

67. 797 à 8,1

68. 797-9

69. 797-10

282

OBJET: API AUTORISÉ LA PRESSION NAVIRE INSPECTEUR

CERTIFICATION EXAM

LEÇON: EXIGENCES EN MATIÈRE D'EXAMEN POUR ULTRASONS

EXAMEN
OBJECTIF: Familiariser CANDIDATURES POUR L'API-653

CERTIFICATION AUX EXIGENCES PERTINENTS

EXAMEN ULTRASONIQUE.

RÉFÉRENCE: ASME SECTION V, ARTICLE 23

Objectif du module.

Le corps actuel des connaissances limite l'examen des techniques à ultrasons. Le corps de la
connaissance se réfère

à l'article 23 de ASME Section V, qui est une collection de 10 normes ASTM référence traitant de la

application de Ultrasons dans une variété de situations. Toutefois, vous aurez seulement être
examiné sur SE-797 standard

Pratique pour mesurer l'épaisseur par ultrasons manuel Pulse-Echo Méthode de contact.

Ceci est un domaine important de savoir que la mesure d'épaisseur par ultrasons est une technique
courante pour détecter

et l'enregistrement des pertes matérielles dues à la corrosion / érosion. Depuis l'API Inspecteur
continuera à faire des calculs

sur la base de ces données, il est essentiel que les données sont valides.

Ce module est conçu pour ne pas vous qualifier pour effectuer des mesures UT mais pour vous
fournir les compétences nécessaires pour assurer la

les exigences de contrôle de la qualité sont respectées dans la collecte des données et donc assurer
que les numbes vous travaillez sont

valide.

1. Champ d'application

La portée du document est très simple. La question la plus importante est qu'il ne spécifie une limite
supérieure

limite de température de 2000F (93 0C). Pourquoi est-ce?

2. Documents de référence.

simple liste il n'y a rien d'une grande importance ici.

3. Terminologie.

Il est important que les candidats comprennent la terminologie couramment appliquée à des
examens par ultrasons. Là

ont eu beaucoup de questions d'examen dans ce domaine.


283

- Les définitions des termes utilisés sont:

a) obligatoire Annexe III que vous enverrez à:

b) SE-1316 (maintenant une section générale sur les définitions de la 1994 addenda)

- SA, SB documents et SE sont mentionnés à l'article 23.

sont donnés ci-dessous quelques définitions communes de SE-1316:

A-scan - un procédé de présentation de données en utilisant une ligne de base horizontale qui
indique la distance ou le temps, et un

déviation verticale de la ligne de base qui indique l'amplitude.

rétroréflexion --- indication de l'écho à partir de la limite éloignée du matériau en essai.

inspection de contact --- le procédé dans lequel l'unité de recherche est en contact direct avec le
matériau, avec un

le film minimum de couplage.

--- une substance de couplage utilisé entre l'unité de recherche et surface d'essai pour permettre ou
améliorer la transmission de

énergie à ultrasons.

cristal --- un élément piézoélectrique dans une sonde ou de l'unité de recherche.

unité double de recherche (sondes doubles) --- une sonde ou d'une unité de recherche contenant
deux éléments, l'un émetteur, l'autre

un récepteur (TR, SE)

écho --- indication de l'énergie réfléchie

--- impulsion initiale de la réponse de l'affichage du système à ultrasons pour l'impulsion d'émetteur
(parfois appelé le

"Bang principal").

Interface --- la limite entre les deux matériaux

perte de réflexion arrière --- une absence ou une réduction significative de l'amplitude de l'indication
de l'arrière

surface de la pièce en cours d'examen.

284
de multiples réflexions arrière --- réflexions successives à partir de la surface arrière du matériau en
cours d'examen.

incidence normale (poutre droite) --- un état dans lequel l'axe du faisceau ultrasonore soit
perpendiculaire à la

surface d'entrée de la partie en cours d'examen.

Procédé d'écho d'impulsion --- un procédé d'inspection dans lequel la présence et la position d'un
réflecteur sont indiqués

par l'amplitude de l'écho et du temps.

bloc de référence --- un bloc utilisé pour établir une échelle de mesure, et un moyen de produire une
réflexion de

caractéristiques connues.

--- balayage du déplacement relatif de l'unité de recherche sur une pièce d'essai.

unité de recherche --- un dispositif incorporant un ou plusieurs transducteurs.

poutre droite --- un train d'onde de pouls vibrant de déplacement normal à la surface d'essai.

Transducteur - un dispositif électro-acoustique pour convertir l'énergie électrique en énergie


acoustique, et vice

versa.

--- ultrasons se rapportant à des vibrations mécaniques, ayant une fréquence supérieure à environ 20
000 Hz.

4. Résumé de la pratique.

1. Nous comprendrons la relation entre les épaisseurs mesurées par échographie est un temps de
transit

aller et retour de sorte que le produit est la vitesse du son dans le matériau divisé par deux pour le
temps de retour de

le signal.

2. Cela explique ensuite que l'approche d'écho d'impulsion mesure le temps total de transit, même si
la

instrument peut automatiquement faire la division pour vous.

3. Cela élargit le 4,1 que, puisque l'épaisseur dépend de la vitesse alors le matériau

caractéristiques sont importantes que les changements de vitesse avec le matériel. Dans de
nombreuses applications communes une
vitesse standard est accepté pour un groupe donné de matières c.-à-carbone aciers.

4. blocs de référence sont donc nécessaires ayant une vitesse connue, ou du même matériau à tester

et ayant une épaisseur dans la plage de celle à examiner. Ceci est une déviation commune ou une
erreur dans

des tests pratiques déposés. Le manque de disponibilité, réduction des coûts, la paresse signifie que
les opérateurs ignorent souvent ce

règle. Un bloc de référence doit avoir différentes épaisseurs de référence proche du minimum et
maximum

épaisseur à examiner.

5. l'affichage des instruments doivent présenter une présentation pratique d'épaisseur sur toute la
plage d'intérêt.

Des ajustements sont communément appelés, gamme, balayage, la matière étalonnage de la vitesse.
Le terme utilisé est pas

il est important de la compréhension derrière elle qui compte.

6. Cette traite de la relation entre le temps de transit et l'épaisseur. Il n'y a pas une grande
importance dans

ce.

5 Signification et utilisation.

5.1 Cela renforce que la pratique est conçu pour la mesure indirecte de l'épaisseur de matériau
inférieure ou égale à

le champ d'application de la pratique. Il poursuit en expliquant que ce sont des simples mesures
unilatérales sans accès à

de l'autre côté du composant.

5.2 Discute des applications simples pour la pratique, y compris des pièces de précision usinées, la
corrosion et l'érosion

détection. Ces derniers phénomènes sont discutés dans les documents d'inspection API.

285

Appareil 6.

6.1 Les instruments couverts comprennent

Détecteur de défauts avec CRT A-scan lectures

Détecteurs de défauts avec les deux A-Scan et affichage digital


Numérique Epaisseur lecture.

La dernière est pas bien aimé dans l'industrie du pétrole et du gaz comme indiqué dans certains des
documents de l'API.

La section continue ensuite pour discuter des différents modes de présentation de l'écran.

6.2 Unités de recherche

Pour les mesures d'épaisseur inférieure à 0,6 mm (0,025 in) à haute fréquence de 10 MHz ou plus
sont habituellement exigées.

unités de recherche spéciales avec des lignes de retard, élément double, etc. peuvent tous être
utilisés, mais dans certains cas, doivent être adaptés

à l'appareil pour des performances optimales.

6.3 Blocs d'étalonnage.

Exigences générales abordées sont examinées à la section précédemment et de l'application 7.


Exemples de coin de l'étape sont

trouvé dans l'annexe au SE-797.

7 Procédure - Calibrage et ajustage de l'appareil.

Quatre conditions de cas de base sont examinées en détail:

¾ Contact direct seul élément.

¾ Délai ligne unique élément.

¾ double recherche Unités

¾ sections épaisses.

Les paragraphes jusqu'à 7.4.6 décrivent les mises en place et les approches d'étalonnage et seront
examinées en classe

détail.

A. Cas I - Contact direct, un seul élément de recherche Unité:

1. Conditions

une. début d'affichage est synchronisé sur l'impulsion initiale

b. tous les éléments d'affichage sont linéaires

c. épaisseur totale est affichée sur CRT

Remarque: Dans ces conditions, on peut supposer que la ligne de conversion de vitesse pivote
efficacement sur l'origine
(Fig. 1). Il peut être nécessaire de soustraire le temps plaque d'usure, ce qui nécessite une utilisation
mineure de contrôle de retard. Il est

recommandé d'utiliser la gamme que les blocs d'essai fournissant un minimum de deux épaisseurs
qui couvrent l'épaisseur de

vérifier la précision gamme complète.

286

2. L'étalonnage et le réglage de

une. placer l'unité de recherche sur un bloc de test d'épaisseur connue avec agent de couplage
approprié

b. régler les commandes de l'appareil (pour calibrer la matière, gamme, balayage ou vitesse) jusqu'à
ce que l'affichage

présente la lecture d'épaisseur appropriée

c. lectures doivent alors être contrôlées et ajustées sur des blocs d'essai ayant une épaisseur de
valeur inférieure à

améliorer la précision globale du système.

B. Cas II - Retard ligne unique élément de recherche Unité:

1. Conditions

une. l'équipement doit être capable de corriger le temps pendant lequel le son passe à travers

la ligne à retard de sorte que la fin de la temporisation peut être amené à coïncider avec une
épaisseur nulle

b. ceci nécessite un contrôle « retard » dans l'instrument ou de détection électronique automatique


d'épaisseur nulle

Remarque: Dans la plupart des instruments, si on ajusté le circuit d'étalonnage matériau pour une
vitesse de matériau donné,

le contrôle doit être ajusté de retard jusqu'à ce que la lecture correcte de l'épaisseur est obtenu sur
l'instrument. Toutefois, si

l'instrument doit être complètement calibré avec l'unité de recherche en ligne de retard. la
technique suivante est

conseillé:

2. L'étalonnage et le réglage de

une. utiliser au moins deux blocs d'essai


1. on doit avoir une épaisseur à proximité du maximum de la plage à mesurer

2. on doit avoir une épaisseur près de l'épaisseur minimale à mesurer

3. il est souhaitable que l'épaisseur doit être « chiffres ronds » de sorte que la différence entre

leur a aussi une valeur « chiffre rond »

b. placer l'unité de recherche de manière séquentielle sur l'un et l'autre bloc, et obtenir à la fois des
lectures et

calculer la différence entre les lectures

1. si la différence d'épaisseur de lecture est inférieure à la différence d'épaisseur réelle

une. placer l'unité de recherche sur l'échantillon épais

b. régler la commande d'étalonnage matériau pour élargir la gamme d'épaisseur

2. Si la différence d'épaisseur de lecture est supérieure à la différence d'épaisseur réelle

une. placer l'unité de recherche sur l'échantillon plus épais, et régler la commande de calibrage du
matériau

diminuer la plage d'épaisseur (une certaine quantité de correction est généralement plus

conseillé)

b. repositionner l'unité de recherche séquentielle sur les deux blocs

c. noter les différences de lecture tout en apportant des corrections appropriées supplémentaires

ré. lorsque la différence d'épaisseur de lecture est égale à la différence d'épaisseur réelle, le

plage d'épaisseur de matériau est correctement ajusté

e. un seul réglage de la commande de retard doit alors permettre une lecture correcte à la fois la

fin haute et basse de la plage d'épaisseur.

Note: Une autre technique pour les unités de recherche en ligne de retard est une variante de celle
décrite au § 7.2.2. Une série de

ajustements successifs sont faits. en utilisant la commande « retard » pour fournir des lectures
correctes sur le bloc d'essai plus mince

et le contrôle de « plage » de corriger les lectures sur le bloc épais. Modéré sur-correction est parfois

utile. Lorsque les deux lectures sont « correctes » l'instrument est correctement réglé.

C. Cas III - Recherche double Unités:

1. Conditions, étalonnage et réglage


une. la méthode décrite dans l'affaire II est également approprié pour les unités de recherche double
dans les gammes plus épais,

au-dessus de 3 mm (0,125 in.)

287

b. en dessous de ces valeurs il y a une erreur inhérente en raison de la trajectoire Vee que les
déplacements du faisceau sonore

et:

1. Le temps de transit est pas Ionger linéairement proportionnelle à l'épaisseur

2. l'état se détériore vers l'extrémité basse de l'épaisseur de la fourchette

3. la variation est également représenté schématiquement sur la Fig. 2 (a). les valeurs d'erreur
typiques sont présentés à la Fig.

2 (b).

c. Mesure de matériaux minces:

1. si les mesures doivent être effectuées sur une gamme très limitée à la fin mince de l'échelle

2. il est possible d'étalonner l'appareil avec la technique dans l'affaire II à l'aide appropriée mince

blocs de test

3. Ceci produit une courbe de correction qui est approximativement correcte au-dessus de cette
plage limitée

4. Notez qu'il sera sensiblement par erreur à des mesures plus épaisses.

ré. Mesurer une large gamme d'épaisseur:

1. Si une large gamme d'épaisseurs est à mesurer, il peut être plus approprié pour étalonner comme
dans

cas II

2. À l'aide des blocs de test

une. à l'extrémité supérieure de la fourchette

b. et peut-être à mi-chemin vers le bas

3. Par la suite, les corrections empiriques peuvent être mis en place pour la fin très mince de la
gamme.

e. pour un affichage mètres panneau de type lecture directe, il est commode de construire ces
corrections dans
affichage de la tuile en fonction non linéaire.

D. Cas IV - Sections épais:

1. Conditions

une. pour être utilisé est nécessaire un haut degré de précision pour les sections épaisses

b. unité de recherche de contact direct et la synchronisation d'impulsions initial sont utilisés

c. le début d'affichage est retardé comme décrit dans h ci-dessous

ré. tous les éléments d'affichage doivent être linéaires

e. épaisseur incrémentale est affichée sur le tube à rayons cathodiques

F. étalonnage de base du balayage sera effectué comme décrit dans le cas 1

g. le bloc d'essai choisi pour cet étalonnage doit avoir une épaisseur qui permettra de calibrer le

distance balayage complet de précision adéquate qui est, à environ 10 mm (0.4 in.) ou 25 mm (1,0
in.) pleine échelle

h. après l'étalonnage de base. le balayage doit être retardée. Par exemple:

1. si l'épaisseur nominale de la pièce devrait être de 50 à 60 mm (2,0 à 2,4 in.) Et

un bloc d'étalonnage de base est de 10 mm (0,4 in.)

b l'épaisseur supplémentaire affichée aussi être de 50 à 60 min (2,0 à 2,4 in.)

g. les étapes suivantes sont nécessaires.

1. régler la commande de retard afin que

2. le cinquième écho arrière du bloc d'étalonnage de base. équivalent à 50 min (2,0 in.). est aligné
avec

la référence 0 sur le tube cathodique.

3. le sixième écho de retour doit alors se produire sur le bord droit du balayage calibré

4. cet étalonnage peut être vérifié sur un bloc connu de l'épaisseur totale approximative

Note: La lecture obtenue sur l'échantillon inconnu doit être ajoutée à la valeur écran arrêt retardé.
Pour

Par exemple, si la lecture est de 4 min (0,16 in.), l'épaisseur totale sera de 54 mm (2,16 in.).

288

8. Risques techniques

Vraiment pas de danger pour plus de limites techniques.


1. Les unités de recherche double:

une. peut être utilisé efficacement avec des conditions de surface rugueuse

b. seul le premier retour d'écho, comme dans le fond d'un puits, est utilisée dans la mesure

c. en général, une recherche de balayage localisé est réalisé pour détecter la paroi résiduelle
minimale.

2. Propriétés des matériaux:

une. l'instrument doit être étalonné sur un matériau ayant la même vitesse acoustique et
atténuation

en tant que matériau à mesurer

b. lorsque cela est possible, le calibrage doit être confirmée par la mesure dimensionnelle directe du
matériau à

être examiné.

3. Numérisation:

une. la vitesse maximale de balayage doit être indiqué dans la procédure

b. celui-ci peut exiger balayage lent:

- les conditions matérielles

- type d'équipement

- les capacités de l'opérateur

4. Géométrie:

une. La plus haute précision peut être obtenu à partir de matières à surfaces parallèles ou
concentriques

b. il est possible d'obtenir des mesures à partir de matériaux avec des surfaces non parallèles.
Cependant, le

la précision de la lecture peut être limitée comme suit:

- la lecture obtenue est généralement celle de la partie la plus mince de l'être de section

interrogé par le faisceau sonore à un instant donné

- courbes de diamètre relativement petit nécessitent souvent des techniques spéciales et de


l'équipement

- lorsque de petits diamètres à mesurer, des procédures spéciales, y compris supplémentaires

les échantillons peuvent être nécessaires pour assurer l'exactitude de la configuration et de lecture.
5. Matériaux à haute température:

une. matériaux à haute température, jusqu'à environ 540 * C (1000 F) peut être mesurée avec
spécialement

Instruments conçus avec compensation de température élevée, des ensembles d'unités de


recherche,

couplants

b. la normalisation de l'épaisseur apparente de lecture pour des températures élevées est nécessaire

c. une règle souvent utilisée est la suivante:

- l'épaisseur apparente lecture obtenue à partir de parois en acier ayant des températures élevées
est élevée

(Trop épais) par un facteur d'environ 1% par 55 * C (100 * F)

- si l'instrument a été étalonné sur un morceau de matériau semblable à 20'C (68 * F), et si la lecture

a été obtenue avec une température de surface de 460 * C (860 * F), la lecture devrait être apparent

réduction de 8%

- cette correction est une moyenne pour de nombreux types d'acier

- d'autres corrections devraient être déterminées de manière empirique pour d'autres matériaux.

6. Instrument:

une. linéarité de base de temps est nécessaire pour que le changement dans l'épaisseur du matériau
va produire un

variation correspondante de l'épaisseur indiquée

b. si un CRT est utilisé comme lecture. sa linéarité horizontale peut être contrôlée en utilisant la
pratique E 317.

289

7. Retour Reflection train d'ondes:

une. instruments de lecture directe épaisseur lire l'épaisseur au niveau du premier cycle de la moitié
du train d'ondes que

dépasse une amplitude de consigne de temps fixe.

b. Si l'amplitude de la réflexion arrière de la matière mesurée est différente de l'amplitude

la rétro-réflexion à partir des blocs d'étalonnage, l'affichage de l'épaisseur peut lire à une moitié
différente
cycle dans le train d'ondes, en produisant ainsi une erreur

c. cela peut être réduit par:

- à l'aide des blocs d'étalonnage ayant des caractéristiques d'atténuation égales à celles de la mesure

Matériel

- ou le réglage de l'amplitude de réflexion avant d'être égal pour les deux blocs de calibrage et de
mesure

Matériel.

ré. en utilisant un instrument à commande automatique de gain pour produire une amplitude
constante avant la réflexion.

8.: Readouts

une. Les écrans CRT sont recommandés lorsque les surfaces réfléchissantes sont rugueuses,
dénoyautées ou corrodés

b. lecture directe épaisseur, sans CRT, présente des risques de déréglage et une mauvaise lecture
sous

certaines conditions de test telles que:

- sections particulièrement minces

- surfaces corrodées bruts

- et l'évolution rapide des gammes d'épaisseur

9. Normes d'étalonnage:

une. Une plus grande précision peut être obtenue lorsque l'appareil est calibré sur les zones
d'épaisseur connue

le matériau à mesurer,

10. Les variations dans l'intensité du signal d'écho

une. peut produire une erreur équivalant à un ou plusieurs demi-cycles de la fréquence RF, en
fonction de

Caractéristiques de l'instrumentation.

9. Exigences de procédure

A. Dans l'élaboration de la procédure détaillée. les éléments suivants devraient être pris en
considération

1. Les instructions d'utilisation du fabricant Instrument


2. Champ d'application des matériaux / objets à mesurer

3. Domaines d'application, les exigences de précision

4. Définitions

5. Exigences

6. personnel

7. Équipement

8. Procédure de qualification

9. procédure

10. Conditions de mesure

11. Préparation de la surface et agent de couplage

12. tolérances d'étalonnage et admissibles

13. Paramètres d'analyse

14. Rapport

15. Procédure utilisée

16. Calibration

17. dossier de mesure

290

10. Rapport

A. Enregistrer les informations suivantes au moment des mesures et l'inclure dans le rapport:

18. Procédure d'inspection.

19. Type d'instrument.

20. Blocs d'étalonnage, la taille et le type de matériau

21. Taille, la fréquence et le type d'unité de recherche

22. Méthode de numérisation

23. Résultats

24. mesures d'épaisseur maximale et minimale

25. Emplacement des mesures


26. Les données relatives au personnel, le niveau de certification

11. Mots-clés

27. tests de contact

28. essais non destructifs

29. écho d'impulsion

30. mesure d'épaisseur

31. ultra-sons

Statut du document: Dernière Updated 27 Janvier 2006 - Vérifié ASME V Article 23 2004 Addenda

291

REVUE DE API RP 571

292

OBJET: API AUTORISÉ

Vous aimerez peut-être aussi