Vous êtes sur la page 1sur 6

TP N°1

Détermination de l’absorption d’eau

Introduction:
Certains matériaux granulaires peuvent presenter une porosité interne qui est
préjudiciable (ouverte ou fermée), en particulier, à la résistance au gel des béton.
En effet, l’eau incluse dans le granulat provoque l’éclatement du béton lorsque
celui-ci est soumis de manière prolongée à des basses températures. en générale ,
les particules de granulats sont poreuses et peuvent absorber une certaine
quantité de liquide.

> Coefficient d’absorption d’eau:


C’est une mesure des pores accessibles à l’eau

Principe:
On détermine un coefficient d’absorption, qui est défini comme le
rapport de l’augmentation de la massede l’échantillon après imbibition
par l’eau, à la masse sèche de l’échantillon.

Conduite d’essai:
Après imbibition dans l’eau panant 24 heures , étaler l’échantillon
sur une surface plane non absorbante et le soumettre à un flux d’air
chaud (l’étuve) , tout en le remuant afin que la surface externe des
grains sèche . ce séchage doit être effectué de manière douce afin de ne
pas éliminer l’eau qui pourrais étier piégée à l’intérieur du granulat. Les
grains sont alors libres de toutes forces d’attraction capillaire.
On peut vérifier que cet état a été atteint en plaçant le matériau dans
un moule tronconique, posé sur une surface plane non absorbante ,
et en le compactant légèrement . on vérifie que celui-ci s’écoule en
démoulant.

Ms= masse de l’échantillon sec après passage à l’étuve à 105 °C.


Ma= masse de l’échantillon imbibé par l’eau.
Equipement et matériaux:
- Balance technique
- Bain-marie
- Etuve de séchage
- Matériau à étudier: (gypse, chamotte, sable…)
- Eau potable

Mode opératoire:
1. Sécher les échantillons jusau’à l’obtention de la masse constant (T=105-110°C=);
2. Mettre les échantillons dans le bain-marie (T=60-80°C);
3. Après 30 minutes retirer les échantillons, les essuyer avec un chiffon bumide et les
peser;
4. Calcule l’absorption d’eau par la formule;

M2−M1
𝐴𝑝 = 100%
M1
Calcule:
Ona trouvé 250g de Gipse et 250g de Sable

Gipse :
M1 = 250g après M2 = 252,5g

252.5−250
𝐴𝑝 𝑔𝑖𝑝𝑠𝑒 = = 1%
250

Sable:
M1 = 250g après M2 = 256.6g

256.6 − 250
𝐴𝑝 𝑠𝑎𝑏𝑙𝑒 = = 2.64%
250
TP N°2
LA MASSE VOLUMIUE ABSOLUE
2-1-LE BUT :
-Cet assai a pour but de permettre de connaitre la masse d’une fraction granulaire lorsque
par exemple on élabore une composition de bétons, Ce paramètre permet, en particulier, de
déterminer la masse ou le volume des différentes classes granulaires malaxées pour
l’obtention d’un béton dont les caractéristiques sont imposées

2-2-DEFINITION :
-La masse volumique absolue ρs est lamasse par unité de volume de la matière qui
constitue le granulat, sans tenir compte des vides pouvant exister dans ou entre des grains.

2-3-MATERIELS:
- Un balance technique avec une précision de 1 g.
-Une éprouvette graduée.
-Un entonnoir.
-Un tamis de 3.5 mm pour de sable.
2-4-MATERIAUX:
-un échantillon de sable.
-un échantillon de sable concasse.
-un échantillon de gravier.
2-5-1-MODE OPERATOIRE 01 :
(Méthode de l'éprouvette graduée) Cette méthode est très simple et très rapide. Toutefois sa
précision est faible.
1. Remplir une éprouvette graduée avec un volume V1 d'eau.
2. Peser un échantillon sec M de granulats et l'introduire dans l'éprouvette en prenant soin
d'éliminer toutes les bulles d'air.
3. Lire le nouveau volume V2.
2-5-2-RESULTATS:
Après faire trois essais, en obtient la valeur de la masse volumique moyenne. Pour calculer la
masse volumique on utilisent l’expression: ρapp= M/V(kg/dm³). Le résultat représenté dans
le tableau d’essai.

Sable Platre
La masse M(g) 300 300 300 150
V1 (cm³) 250 250 250 250
V2 (cm³) 365 360 367.5 300
Le volume V(cm³) 115 110 117.5 50
ρs (g/ cm³) 2.61 2.72 2.55 3
ρs moy (g/ cm³) 2.62 3

Conclusion :
Pour avoir une valeur de masse volumique absolue comprise dans l’intervalle théorique il
faut diminuer les erreur le plus que possible toute en s’assurant du réglage de la balance, ainsi
qu’en travaillant avec l’entonnoir pour ne pas perdre d’échantillon, et aussi répéter l’essais
plusieurs fois si possible
TP N°3
Obtention du platre de construction

Equipement et matériaux:
- Four
- Tasse en porcelain
- Mortier avec pilon
- Tamis n° 02
- Balance technique
- Chronométre
- Gypse naturel

Mode opératoire:
1. Broyer et tamiser 100g de gypse naturel;
2. Etaler le gypse dans une tasse et la peser;
3. Sécher le gypse dans une étuve de séchage (t=50-60°c) jusqu’à l’obtention de la
masse constant
4. Peser le gypse et le mettre dans le four; la temperature de caisson varie de 160 à
180°c;
5. Aprés 90 minutes retirer le gypse et le mettre dans un dessiccateur;
6. Peser le platre obtenu et déterminer par calcul le pourcentage d’hémihydrate.

Resultats:
100g de Gypse Naturel
Ona séchage le gypse a température de 60°

Le quantité de gypse après séchage 96g


100-96=4g
Après séchage ona trouvé 4g de l’eau

Et nous avons encore séché le gypse a température de 180°


ona trouvé une quantité de 94,4 gypse
96-94.4=1.6g

La quantité d'eau présente après le séchage deux fois


Une fois a 60° et 2eme fois a 180° et 5.6g

Conclusion :
Nous constatons que le gypse a une grande quantité d'eau
TP N°4
Détermination de la finesse de mouture du plâtre de construction

But des travaux pratiques:


Apreciation de la qualité des liants.

Equipement et matériaux:
- Etuve de séchage
- Tamis n°02
- Balance technique
- Dessicateur
- Etuve
- Plâtre de construction

Mode opératoire:
1. Sécher 50g de platre pendat 1 heure à une temperature 105-110°c;
2. Mettre le platre sec dans un dessiccateur et laisser refroidir jusqu’à la
temperature ambiante;
3. Peser 50g de platre ec avec une precision de 0.1 g;
4. Cribler l’échantillon a l’aide du tamis n° 02;
5. Peser le refus avec une precision de 0.1 g;
6. Calculer la finesse de mouture du platre de construction par la formule;

M1
f= = 100%
M2

Où:
M1 : masse de refus du platre sur le tamis. g;
M2 : masse d’échantillon, g (M2=50 g)

Resultats:
Ona trouvé 50g de platre a temperature de 105°c