Vous êtes sur la page 1sur 2

ATELIER « SUCRES ET GRAISSES CACHES »

Ce qu’il faut retenir :

➢ Concernant les glucides simples ajoutés :

Les glucides simples ajoutés/ non indispensables (comme le saccharose : sucre blanc, confiture chocolat…) sont à
limiter, recommandations officielles :
≤ à 10 % de l’AET (Apport Energétique total) soit environ 50 g/jour maximum

Difficile à atteindre vous avez dit ?


Attention aux sucres ajoutés cachés dans les aliments du quotidien !
Quelques équivalences :
2 boules de sorbets = 1 canette de soda = 7 morceaux de sucres
1 portion de céréales du petit déjeuner = 1 pain au chocolat = ½ tablette de chocolat au lait = 6 morceaux de sucres
Attention également aux aliments d’apparence « salés » du commerce qui peuvent contenir eux aussi
des sucres ajoutés !
Quelques équivalences :
1 petite quiche lorraine industrielle = 1 morceau de sucre
½ pizza du commerce = 3 morceaux de sucre
½ pot de sauce tomate industriel = 2 morceaux de sucre
1 bol de soupe du commerce = 2.5 morceaux de sucre

Ainsi, les 50 g de glucides simples ajoutés maximum par jour recommandés sont très vites atteints et
dépassés.

Alors, comment limiter la consommation de sucres « non visibles » ?

☺Préférer les produits les moins transformés possibles et privilégier le « fait maison »
pour maîtriser vos apports en sucres ajoutés
☺En cas d’achats occasionnels de produits industriels, pensez à bien lire les étiquettes
☺Limiter la consommation de produits très sucrés (soda, glace, viennoiserie, confiture…) → doit être
associée à un moment de plaisir et convivial

➢ Concernant les lipides :


Les matières grasses ajoutées, d’assaisonnement et de cuisson sont à limiter, et on doit veiller à leur qualité.
Attention, tout comme les sucres, les graisses peuvent aussi être « cachées » dans les aliments du
quotidien.
Quelques équivalences :
Plat cuisiné du commerce = ½ pizza = ½ tablette de chocolat = 1 petite quiche lorraine = 1 pot de sauce tomate du
commerce = 5 cuillères à café d’huile

Conseils : ☺ Limiter les produits industriels contenant des graisses cachées et préférer le « fait maison »
pour maîtriser vos apports en matières grasses ajoutées
☺ En cas d’achats occasionnels de ces produits : bien lire les étiquettes
☺ Préférer les matières grasses d’origine végétale comme les huiles (quantités limitées) :
❖ Pour la cuisson : principalement l’huile d’olive (oméga 9). Autres huiles : tournesol (oméga 6), arachide
(oméga 6)
❖ Pour l’assaisonnement : huile de colza, de noix (oméga 3)