Vous êtes sur la page 1sur 8

Presbytère de Vouvray On rapporte l’anecdote suivante : de donner une obole de temps en temps,

2 rue Victor Herault à des pèlerins qui avaient loué Pie IX— mais participent vraiment au culte
37210 VOUVRAY récemment béatifié —, d’avoir proclamé chrétien, en vertu de leur sacerdoce
Tel: 02 47 52 70 75 le dogme de l’Immaculée Conception commun, et à la mission
fax: 02 47 52 70 31
(1854), le pape aurait répondu qu’il était d’évangélisation de l’Église selon le
Presbytère plus important pour lui d’y croire. Et de charisme qui leur est propre : accomplir
de Rochecorbon fait, dans la foi, dans l’espérance, la en tant que chrétiens les activités
rue de l’Eglise charité, tous les fidèles ne connaissent profanes — mais saintes et sanctifiantes
d’autres inégalités que celles de leur — de la vie familiale, culturelle,
37210 ROCHECORBON
ferveur, de leur générosité, de leur accueil politique, sociale, scientifique.
tel: 02 47 52 52 85
de la vie divine en eux. Pour les chrétiens
Site internet: baptisés, confirmés, qui communient Père Emmanuel
http://perso.micro-video/battuyt régulièrement au Corps du Christ, Dieu
dispense les richesses de son amour. Le
prêtre n’est plus ici qu’un canal,
indispensable mais secondaire. Au
Carmel de Lisieux, le plus important n’est
pas le pauvre aumônier qui assure la
Messe quotidienne, mais la petite
carmélite qui vit le Mystère derrière ses
grilles avec le plus de ferveur : elle
s’appelait Sœur Thérèse de l’Enfant Jésus,
et elle ouvre la petite voie de la sainteté
pour tous.
Au Concile Vatican II, on a pu
parler de révolution copernicienne : en
effet, jusque-là, quand on parlait de
l’Église, on pensait d’abord au pape, aux
évêques, aux prêtres, et certains se
demandaient si le rôle des laïcs n’était pas
seulement de mettre la main à leur Quand après-demain sera
portefeuille. Aujourd’hui, on a préféré à hier, il nous faudra autant
juste titre présenter l’égalité des membres de jours pour atteindre
du Peuple de Dieu comme la donnée dimanche qu'il nous en a
fondamentale, la hiérarchie de l’Église
n’étant qu’une charge voulue par le Christ fallu quand avant-hier
au service de tous les hommes, et d’abord était demain, pour que
des fidèles. nous soyons aujourd'hui.
Plaise au Ciel que telle soit bien Quel jour sommes-nous ?
la vision que nous avons de l’Église ! Que
dans cette révolution copernicienne, quel
solution en dernière page
que soit le système représentatif utilisé,
les astres suivent bien leur révolution
harmonieusement les uns par rapport aux
autres ; que les laïcs ne se contentent pas
2
sans pour autant nous couper du monde équipe, en référence à l’évangile.
Autour de nous des hommes et du travail. En effet cet atout, outre celui Il se dégageait alors une ou des actions à
des femmes s’engagent, de la parité, donne toute sa crédibilité à la entreprendre parfois isolément, mais
prennent des responsabilités juridiction prud’homale. aussi très souvent en commun.
C’était la pédagogie “Voir, Juger, Agir”
dans la vie sociale, sous
Des difficultés, vous en rencontrez sans des mouvements d’action catholique.
diverses formes. Qu’est-ce que Je me suis ainsi mis en route, jeune, dans
doute ?
cela représente pour eux ? Il y a une transformation très grande dans une action de militant et cela est devenu
Jean-Claude AUDIN, le monde du travail : nouvelles pour moi quelque chose de normal et
technologies, “net-économie (internet)”, même indispensable.
syndicaliste, conseiller
concentration du capital, atomisation des
prud’hommal, nous fait part de Propos recueillis par C. COSNIER
entreprises, individualisation du monde
son point de vue. du travail, toutes ces évolutions posent
des problèmes à priori insolubles à ceux
qui sont porteurs d’une morale et d’une
Vous avez une fonction au conseil des éthique, qu’elle soit chrétienne ou
Prud’hommes. Pouvez-vous nous en humaniste.
parler ? Il ne faut pas s’étonner que la “fracture
Quelques années avant la fin de ma sociale” se déplace et s’agrandisse ou
carrière professionnelle (40 ans de encore que l’on finisse par “oublier” sous
métallurgie), mon syndicat, la CFDT, m’a couvert “d’inemployabilité” ceux de nos
proposé d’être candidat au conseil des concitoyens qui ont du mal à se réinsérer
Prud’hommes. Un an après mon élection, dans le monde du travail, ceux qui
j’étais Président de la section galèrent dans les petits boulots et les
encadrement, en alternance annuelle avec contrats à durée déterminée....
un Président employeur. Après avoir Il ne faut pas pour autant baisser les bras,
présidé et prononcé environ 300 l’Espérance est une vertu à entretenir,
jugements, j’ai laissé la place à un chacun de nous peut jouer un rôle Qu’est-ce qu’un conseil de
président plus jeune pour “préparer la Prud’hommes
précieux pour que les femmes et les
relève” et j’ai pris un rôle de défenseur hommes autour de nous restent debout. Il
des salariés dans la section industrie. La Par définition “il est chargé de régler les
y a bien des domaines où l’on peut agir :
démarche n’est pas la même, mais le fait litiges individuels qui surviennent entre
associations, vie communale, etc... Il
d’avoir une expérience professionnelle, salariés et employeurs à l’occasion du
suffit parfois, de notre part, d’un peu plus
syndicale et juridique est un atout pour la contrat de travail”. Il faut savoir :
d’attention et de considération à l’égard
défense des salariés. des personnes concernées pour qu’elles
reprennent confiance en elles. Enfin je - que cette juridiction statue toujours
Quel sens donnez-vous à toute cette en parité (2 juges-employeurs, 2 juges-
crois que chacun de nous doit garder sa
action ? salariés). Elle ne concerne pas les non-
capacité de se révolter face à l’injustice;
Le conseil des Prud’hommes est saisi salariés.
les événements sociaux et historiques du
d’événements parfois dramatiques, et XX° siècle ont montré que la lâcheté
presque toujours préjudiciables aux - que la procédure est orale et gratuite.
collective, la soumission aux pouvoirs,
femmes et aux hommes dont le contrat est C’est le nouveau code de procédure civile
ont facilité les pires moments que nous et
rompu. Cette rupture laisse souvent des qui s’y applique. Chaque affaire passe
nos parents ont vécus...d’ailleurs l’Eglise
traces, la perte de l’emploi est ressentie d’abord obligatoirement devant un
l’a compris et ne prêche plus à ses fidèles
comme une fracture avec notre société. bureau de conciliation. A Tours, la
la soumission ou les “souffrances
Ainsi lorsque nous accueillons des conciliation réussit dans 3 à 4 cas sur
salvatrices” des pauvres et des opprimés.
salarié(e)s licenciés ...quel que soit leur 10. A défaut les parties, employeur et
statut antérieur, nous devons prendre tout salarié, se retrouvent devant le bureau
Si vous jetez un regard en arrière, qu’est-
le temps nécessaire pour les écouter, les de jugement, après avoir échangé toutes
ce qui vous a amené à prendre ce type de
comprendre, reformuler de manière les pièces qu’ils présenteront à
responsabilité ?
logique et en termes juridiques les l’audience. C’est ce qui s’appelle le
Quand j’étais jeune, j’ai été engagé,
données du conflit.... tâche difficile pour respect du contradictoire.
comme beaucoup d’autres de ma
des syndicalistes pas forcément préparés à génération, dans la JOC, Jeunesse
cela ! Nous pouvons mesurer combien - que dans la quasi-totalité des cas, le
ouvrière Chrétienne. C’est là
cette situation est déstructurante pour le litige résulte d’un licenciement, les
particulièrement que j’ai pris conscience
salarié concerné, elle s’exprime parfois professions qui génèrent le plus de
des injustices qui se vivent autour de
par une révolte ou une demande de litiges sont celles du commerce et des
nous.
vengeance, alors que notre rôle est, pour services. Il faut préciser que là où les
Nous apprenions à regarder ce que nous
lui ou elle, l’accès au droit et la réparation syndicats sont implantés les litiges
vivions, à cerner les problèmes auxquels
d’un préjudice subi. Confrontés à des sont plus rares.
nous étions confrontés.
professionnels du droit, nous sommes Puis c’était l’étape de la réflexion en
obligés de nous former en permanence,
3
Les mouvements d’ «action
catholique» proposent aux
chrétiens un lieu de
ressourcement, de
discernement et d’action:
témoignages.

Pour moi l’A.C.I. (action catholique des


Dans ma jeunesse j'étais membre du
milieux indépendants) est une équipe
mouvement J.A.C.F. Tout naturellement,
sympathique composée d'une dizaine de
1 'A.C.O. fut le lien le plus proche de
membres âgés de 30 à 60 ans qui se
notre vie ouvrière en couple :chemin,
retrouvent tous les mois en réunion, et
destiné à une révision de vie
aussi pour une messe, un repas festif, ou
régulière en équipe. Là se vivait le partage
une soirée détente...
de la solidarité.
C'est aussi le comité diocésain qui nous
réunit au plan diocésain deux à trois fois La rencontre mensuelle a lieu chez un des
par an, dont un temps de récollection... couples membre de l’équipe. Avec
Mais c’est surtout un mouvement d'Eglise l'aumônier accompagnateur, il prépare le
avec les méthodes propres à l'action sujet de la réunion d'après un fait vécu par
catholique. lui où il retrouve la présence du Christ et
illustre par un passage d'Evangile. Cette
Nous réfléchissons à partir du plan d'année préparation est envoyée à tous les
et prions avec la Parole. Actuellement membres qui s'imprègnent du sujet pour
nous nous laissons interroger par des mieux vivre la rencontre. Quand celle-ci a
textes tirés des Actes des Apôtres, nous lieu, le préparateur anime le tour de table.
nous laissons bousculer par la question : Le partage se fait autour du fait porteur ou
qu'en est-il aujourd'hui : hommes - d'un fait qu'un membre a vécu et qui
Femmes ? ... A partir de ce que nous touche l'ensemble des présents par leur
vivons tant sur le plan familial, I1 y a des paroles qui blessent
solidarité chrétienne et ouvrière. Ecoute, et des paroles qui tuent, Il y a
professionnel, politique, paroissial ou débat, prière, aident à un partage en des paroles qui enferment et des
ecclésial nous regardons et apprenons à profondeur et nous envoient vers nos paroles qui écrasent,
discerner et, avec le Christ,. essayons de frères pour un regard différent. Entre
transformer. chaque rencontre nous avons des liens Il y a des paroles répétitives qui
entre nous, créateurs d'amitié et sentent la poussière et l'ennui...
Le prêtre accompagnateur est parfois d'espérance. Lorsque Jésus nous invite à
présent. Le chef d’équipe anime le groupe. demeurer en Lui pour porter du
Alternativement un secrétaire prend des Au niveau du diocèse, la retraite annuelle fruit, et qu'il trouve chez nous
notes qui sont toujours transmises avec un intervenant est un des temps forts accueil et bienveillance, ses
de l'année. Je me souviens paroles sont comme libérées du
à l'équipe nationale, diocésaine ainsi qu'à
particulièrement de celle animée par livre qui les porte et elles ont ce
chaque membre. Ainsi prépare-t-il la pouvoir inouï de soulever le
réunion, avance dans l'enquête, mais Manu Lafont.
monde, c'est-à-dire de susciter
surtout essaye d'agir selon l'évangile. la vie et la joie, d'engendrer
L'A.C.O. nous permet d'être des témoins
l'espérance, de provoquer au
au travail, dans nos quartiers, nos
Membre de 1 'A.C.I. vais-je transformer pardon, d'ouvrir l'avenir. On
paroisses, nos familles. cherche des "porte-parole" qui
mon quartier, mon milieu ? Depuis que
j'en fais partie, qu'est ce qui change ? redonneront à notre vieille terre
Lors d'une grande épreuve les membres
qu'est ce qui me change... Je suis bien le goût de l'Evangile, on
de l'A.C.O. m'ont beaucoup soutenue,, cherche des "porteurs de fruits"
toujours la même mais 1 'A.C.I. me permet mes amis sont des membres actifs qui feront surgir du fond des
de prendre du recul, de discerner L'A.C.O. m'a appris à regarder ma vie, à y âges l'éternelle jeunesse de
quotidiennement,. et de voir à l’œuvre réfléchir, et à considérer l’Homme comme Dieu! En serons-nous ?
l'Esprit de DIEU qui anime l’Homme et le fils de DIEU.
l'Eglise, de comprendre le " sans moi vous Pour moi Il y plusieurs façons de Christian KRATZ
ne pouvez rien faire " mais aussi " je puis rejoindre l'action catholique en particulier
tout en Celui qui me fortifie ". Oui, tout par la J.O.C.-J.O.C.F., l'A.C.O. et la
peut changer : il suffit que nous nous y F.C.P.M.H. (fraternité chrétienne des
mettions tous, là ou nous sommes, mais ... personnes malades et handicapées de tout
avec le Christ âge).

B.G. membre de l’A.C.I. A.M. une militante.


4

Vivre en chrétien
dans le monde,
c’est, dans sa vie
quotidienne, donner
corps à sa foi,
oeuvrer à la dignité
de l’homme et " Pour donner corps et visibilité sociale aux
témoigner par le réalités qu’elle annonce, l’Eglise, aujourd’hui
comme hier, se dote d’organismes et
rayonnement de sa d’institutions qui prennent place dans
charité l’ensemble de la société... Mais nous n’avons
pas la prétention de régenter notre société.
Nous revendiquons seulement la liberté de
proposer et de mettre en oeuvre la Parole que
nous avons découverte et qui fonde notre
espérance. Nous nous réjouissons sans arrière-
pensée lorsque notre société peut assumer elle-
«Le caractère séculier est le caractère propre et particulier des même toutes les fonctions nécessaires à la vie
laïcs...La vocation propre des laïcs consiste à chercher le règne en commun. nous invitons alors tous les
de Dieu précisément à travers la gérance des choses membres de nos communautés à prendre leur
temporelles qu’ils ordonnent selon Dieu. Ils vivent au milieu du part de service, comme les autres citoyens, au
siècle, c’est à dire engagés dans tous les divers devoirs et sein des institutions publiques, sans hésiter,
travaux du monde, dans les conditions ordinaires de la vie quand il le faut, à rendre compte de la foi qui se
familiale et sociale dont leur existence est comme tissée. A cette trouve à la source de leur présence et de leurs
place, ils sont appelés par Dieu pour travailler comme du actions. "
dedans à la sanctification du monde, à la façon d’un ferment, (Proposer la Foi dans la société actuelle. Lettre
en exerçant leurs propres charges sous la conduite de l’esprit des évêques aux catholiques de France.)
évangélique, et pour manifester le Christ aux autres avant tout
par le témoignage de leur vie, rayonnant de foi, d’espérance et
de charité. C’est à eux qu’ils revient, d’une manière particulière,
d’éclairer et d’orienter toutes les réalités temporelles auxquelles
ils sont étroitement unis, de telle sorte qu’elles se fassent et
prospèrent constamment selon le Christ et soient à la louange
du Créateur et Rédempteur.»
(Concile Vatican II.Constitution sur l’Eglise §31)

L’homme est la première route fondamentale de l’Eglise, route tracée par


le Christ, route qui passe à travers le mystère de l’Incarnation et de la
Rédemption... Parmi toutes les créatures terrestres, seul l’homme est
une personne, sujet conscient et libre, et pour cela, centre et sommet de tout ce
qui existe sur la terre. Sa dignité de personne est le bien le plus précieux que
l’homme possède, grâce à quoi il dépasse en valeur tout le monde matériel. La
parole de Jésus —" Que sert à l’homme de gagner le monde entier, s’il se porte tort Eclairer, orienter les
à lui-même? "(Marc 8,36)— implique une affirmation anthropologique lumineu-
se et stimulante : l’homme ne vaut pas par ce qu’il "a"—même s’il possèdait le
réalités temporelles
monde entier— mais par ce qu’il "est". Les biens du monde ne comptent pas pour qu’elles se fassent
autant que le bien de la personne, le bien qui est la personne même. et prospèrent selon le
(jean-Paul II. Exhortation apostolique sur la vocation et la mission des laïcs dans Christ
l’Eglise et dans le monde.Décembre 1988.)
5

Face à l’exclusion sociale, beaucoup d’initiatives ont été prises.


Le centre d’accueil «Albert Thomas» oeuvre à l’hébergement
d’urgence des sans domicile ni ressources. Son président:
Robert de Fontauber t

- Robert de Fontaubert, qui êtes-vous ? C’était vraiment du provisoire !


Arrivés en Touraine il y a 35 ans, nous nous Vous l’avez dit ! Un collectif, transformé en
sommes installés à Parçay-Meslay, ma femme association en 1987, se mit en place l’année
et moi, voici dix ans avec nos six enfants. Je suivante : paroisse protestante, Secours
suis actuellement un jeune retraité de l’INRA Catholique, Entraide Ouvrière et Emmaüs. Puis
de Nouzilly . en 1985, la ville de Tours mit à leur disposition
une ancienne caserne, rue Albert Thomas.
- Robert de Fontaubert, vous êtes Président du Fonctionnant avec trois salariés, ce foyer assura
foyer Albert Thomas ; que fait cette pendant quelques mois d’hiver un hébergement
association? d’urgence pour la nuit.
Un peu d’histoire d’abord : peut-être vous
rappelez-vous la rigueur de l’hiver 1983-1984 ; - Et maintenant ?
les sans-abri, déjà nombreux à l’époque, C’est essentiellement un centre d’accueil
souffraient du froid et la ville de Tours n’était d’urgence. Ouvert 11 mois par an de 18 h 30 à
pas pourvue, comme aujourd’hui, de centres 9h ; le matin, il dispose de 31 lits en chambres
d’accueil. Devant l’urgence, le pasteur collectives et assure douche, vestiaire, repas du
protestant, deux médecins et quelques autres soir et petit déjeuner. Sept médecins bénévoles
bénévoles décidèrent de faire quelque chose. (en activité) assurent des consultations gratuites
Un garage inoccupé fut sommairement deux soirées par semaine. Par ailleurs, de 9 h à
aménagé avec quelques matelas, un chauffage 18 h un service d’écoute et d’orientation répond
de fortune et une cuisinière. Cet accueil de nuit aux demandes des accueillis : hôpital, centre de
fonctionna tout l’hiver, assuré par ces premiers soins, Emmaüs… Six salariés à temps plein s’y
bénévoles … relaient en permanence. De plus une assistante
sociale est engagée depuis un an par cinq
associations pour une permanence deux fois par "Partage ce que tu as, tu y
semaine. Précisons aussi qu’on n’y peut trouveras une liberté.
Centre d’accueil d’urgence de séjourner que 12 jours par mois, c’est de
nuit l’urgence. Résiste à la consommation :
Pour hommes sans abri multiplier les achats devient
Siège social et hébergement - C’est court 12 jours ? un engrenage.
Nous y sommes obligés pour laisser la place à
12 rue Albert Thomas L'accumulation de réserves,
d’autres et puis aussi pour les inciter à bâtir un
37000 TOURS projet. Il y a cependant une exception : certains pour toi-même ou pour tes
tel : 02.47. 61.30.95 ayant un stage, un travail provisoire ou un projet
fax : 02.47.64.30.95 en cours peuvent signer un contrat enfants, est le début de
(si vous souhaitez aider d’hébergement de 90 jours en hôtel, nous y l'injustice.
avons 4 chambres qui leur coûtent 5 à 10 Francs
l’association, merci d’adresser
par jour, à condition d’être accompagnés par un
vos dons à l’adresse ci-dessus) travailleur social et de rencontrer une fois par Le partage va t'entraîner
semaine un de nos permanents ; c’est une aussi à modifier ta propre
marche vers l’insertion.
habitation. Fais de ta
Rappel des horaires d’ouverture
et des permanences - Qui accueillez-vous ? demeure un lieu d'accueil
C’est très variable. Depuis le “clochard ” permanent, une maison de
Ouvert 7 j /7 de 18 h 30 à 9 h d’autrefois, relativement âgé, allant de ville en
Permanences assurées par ville, mais il y en a de moins en moins, l’adulte paix et de pardon."
Claude ou Daniel d’âge moyen au chômage, sans abri et sans
du lundi au vendredi famille, jusqu’au jeune de 18 à 25 ans, sans
RMI, en rupture familiale, drogué ou alcoolique, Lettre au peuple de Dieu
de 9 h à 18 h
sans qualification professionnelle ni projet. Une Taizé
et le samedi de 9 h à 12 h personne sur quatre à moins de 25 ans et une sur
deux moins de 35 ans.
6

- Comment en sont-ils arrivés à cette situation ?


Manque de formation, chômage, conflits familiaux,
malchance… vous savez, la vie est de plus en plus dure pour
les plus faibles et les marginaux ! …

- Quel est le rôle des bénévoles ?


Il est essentiel et complémentaire de celui des salariés : dresser
les tables, réchauffer les plats préparés par les services de la ville
de Tours et les servir, surveiller la vaisselle et éventuellement
prolonger la soirée par un café ou des jeux ; en un mot
“accueillir ” par un sourire, une parole de bienvenue ou une
question. Et puis il y a aussi 12 administrateurs bénévoles qui,
au moins une fois par mois, veillent à la gestion du personnel et P R I È R E
des finances. Le budget annuel de 1,3 million est assuré
essentiellement par des subventions de la ville de Tours, la
DDASS, le conseil Général, le conseil Régional et quelques Seigneur, je suis allé
communes, complétées par 75 000 F de dons privés ou de sur le pas de ma porte
collectivités. Et dehors, il y avait des gens :
Ils allaient, venaient, marchaient, couraient.
- Une question indiscrète, plus personnelle : pourquoi et depuis
quand êtes-vous engagé à Albert Thomas ?
Les motos couraient,
Oh, c’est une vieille histoire ! … Au cours de ma vie les autos couraient,
professionnelle, j’ai toujours milité : syndicalisme, délégué du Le bus courait,
personnel, œuvres sociales …etc. Je suis engagé depuis tout le monde courait.
longtemps à Emmaüs et depuis 1996 à Albert Thomas. C’est Ils couraient pour
une question de tempérament, un virus permanent ; j’ai
toujours été révolté par les injustices, quelles qu’elles soient et
ne pas perdre de temps,
j’essaie de travailler à les combattre. Ce n’est pas toujours facile Ils couraient
et cela prend du temps, mais pour moi, c’est un impératif, un à la poursuite du temps
choix de vie. Je suis toujours admiratif de la réponse que fit un Pour gagner du temps.
jour le frère Philippe Maillard, aumônier des prisons, à un
journaliste qui lui demandait : “ pourquoi vous intéressez-vous
si passionnément au sort de ces jeunes des prisons ? ” -“ Parce
Toi, Seigneur,
que je les aime… ” Bonne méditation !… qui es en dehors du temps,
tu souris en nous voyant nous battre avec le
- Quel message souhaitez-vous faire passer aux lecteurs de ce temps.
bulletin ?
Faire passer ce virus contagieux, la lutte contre l’exclusion.
Blessés par la vie, exclus de la société, ces accueillis ont besoin
Oui, Seigneur, j’ai le temps,
de nous. Quel que soit votre âge, venez nous rejoindre, soit le Tout le temps que tu me donnes :
soir de 18 h à 20 h 30 (ou plus tard…) pour organiser et Les années de ma vie, les journées de mes
distribuer les repas, soit dans la journée, pour des travaux de années,
secrétariat ou de comptabilité, et cela à la fréquence qui vous est Les heures de mes journées,
possible, soit tout simplement par vos dons. Merci de votre
aide.
elles sont entièrement miennes.
C’est à moi de les remplir tranquillement,
Propos recueillis par H. LAME calmement,
Pour ensuite te les offrir.

Pour cela, Seigneur, je ne te demande pas le


temps
«Il y a en tout de faire ceci, ou cela ou encore bien davantage.
homme, un homme Je te demande seulement la grâce
caché. de faire bien
Il suffit de si peu et consciencieusement
pour qu’il se relève.» ce que tu me demandes de faire
avec le temps que tu me donnes.
7

CLOTURE DE L’ANNÉE Les 25 et 26 octobre, dans le cadre de sa visite pastorale


JUBILAIRE du doyenné Nord-Est, Monseigneur Vingt-Trois a été
Le 7 janvier 2001 accueilli par les paroisses saint Martin les vignes et saint
Rassemblement diocésain Vincent. Le Jeudi 26, il présidait la messe de Vouvray à
à la cathédrale l’issue de laquelle un verre de l’amitié fut offert. Chacun
des participants put ainsi rencontrer notre archevêque.

AGENDA PAROISSIAL

VENDREDI 15 DÉCEMBRE
Cérémonie pénitentielle à Vouvray 20h30

DIMANCHE 24 DÉCEMBRE
Messe à 10h à Vouvray (pas de messe à Vernou)
Messe à 11h à Rochecorbon (pas de messe à Parçay)
Messe de la nuit de Noël à 20h30 à Parçay Meslay
21h00 à Vernou
22h à Rochecorbon
Deux pères et deux fils
LUNDI 25 DÉCEMBRE: JOUR DE NOËL sont assis autour
Messe à 11h à Rochecorbon et Vouvray d’une table sur laquelle
il y a 4 oranges.
DIMANCHE 31 DÉCEMBRE Chacun prend une
Au presbytère de Vouvray à 21h, réveillon tiré du sac
orange et pourtant il
pour tous ceux qui en ont envie (personnes seules,
familles isolées, jeunes et moins jeunes...etc) en reste une. Pourquoi ?

SAMEDI 3 ET DIMANCHE 4 FEVRIER


réponse du jeu de la
A la sortie des messes, vente de tulipes au première page: nous
profit de l’association «para los ninos» pour les sommes lundi
enfants leucémiques de Madagascar.

MERCREDI 28 FEVRIER: MERCREDI DES CENDRES


Messe à 18h à Vernou
20h30 «Bol de riz» (opération partage et solidarité)
8
du 15 avril au 1er novembre 2000

BAPTÊMES MARIAGES SEPULTURES

VOUVRAY : Célestin PIGNON, Clémence VOUVRAY : Christophe MOUHET et VOUVRAY : André PEROUX, Michèle
PRIMAULT, Karine LANDEVILLE, Thé Gwénaëlle TIXIER, Fabrice FOURTEAU et CATHELIN, Henri GAULT, Mathilde
BERTHELOT, Clément BARBE, Alexy Anne GUINOT, Cyril BOISAUBERT et MONIER, Geneviève GAULT, Jeanne LE
CUVIER, Laura FILLET, Florent URIONA- Roselyne POUPERON, Heitam ALSAYED et GUILLOCHET, Odette FRESLIER, Manuel
BARENCHEA, Alexandre GUICHAOUA, Véronique LARANJO, Laurent CUVIER et RIBEIRO, Marcelle PEROU, Maurice
Hugo THOMAS, Thomas ALMEIDA, Claude LANRIOT, Jérôme LE MENAGER et RINSANT, Pierre BONNET, Armand
Quentin BOURDAIN, Jérémy OUVRARD, Alexandra KRILOFF. PLOUZEAU, Marcelle PLOUZEAU, Gilles
Thomas FISSOT, Gwendoline GRAVIOU, VERNOU : Benoît COLAS et Constance CHARPENTIER, Marianne DE CILLIA.
Arthur SAINT CRIQ, Georges FAVEREAU, Antoine GUEGNAUD et Carole VERNOU : Gabrielle RISSE, Germaine
MONTMOUSSEAU, Hubert OREFICE, VOISIN, Antoine RIBEIRO et Estelle VALLEE, Lucien LEHOUX, Eliane
Daisy HERLITZ, Pierre-François TIREAU, SIMONIN, Christophe GAUDRON et claire CHAMPION, Daniel GAUDINO, Jeanne
Anaëlle DAVIAU, Alexia HENNEBICK, CHAMPION, Samuel DUMONCEAU et DANIEAU, Jacqueline CHAUVEAU, Elise
Quentin ROULET, Victor CHAINIER, Stéphanie GRAFFIN, Philippe BOULEAU et LAVABRE.
Axelle FEFEU, Charlotte MILLET. Laurence MONCOEUR, Norbert BAUDRON CHANÇAY : Louis CHARRET, Laura
VERNOU : Romain DEBENNE, Alice et Carole MAROT, Christophe HALLAY et GATIEN, Simone MOREAU, Jean-Luc
FOUCHEREAU, Mélanie POAC, Pauline Astrid ROYER, Sébastien L’HUILLIER et BODIER, Roberte ROQUET, Charles
SALIGNAT, Maxime GARDEUR, Laurie Florence PAREAU, Frédéric GORRY et CATHELINEAU.
RAGUENEAU, Camille MABILLE, Léa DE Maryline HERLIDO, Wilfrid BENOIST et NOIZAY : Roger Monte, Elise CHATRAIN.
SOUSA, Justine DE SOUSA, Benjamin Elodie RENARD, Georges MEUNIER et REUGNY : Claude REVERDY, Marie-
DAILLET, Simon CANTEAU, Tiffany Anne-Marie CHARPENTIER, Christophe Thérèse REVERSADE, René VILDY, Jacques
LANCON, Nicolas LECLERC, Wesley BRUNET et Sandrine LECOMTE, Jean- VIALON.
PICOTTE, Laura ROSSIGNOL, Pauline Charles BODIN et Sophie GAUCHER. ROCHECORBON : Nicole SALMON,
RABOT, Chrystalle ESNAULT, Chloé CHANÇAY : Pascal GAUTHIER et Béatrice Marie-Louise HILGER, Michelle LEJEAULT,
LARCHER, Charles LEYGUE, Matthieu FAROU, Olivier FAVRIS et Magali RODIER, Louise POUSSARD, Jacques PRAT, Paul
LABBE. Stéphane GENTYet Djamila DJERBIR ROBIN, Marcel SIONNEAU, Albert LE
CHANÇAY : Adèle ROBERT, Solène NOIZAY : Franck PLOU et Sandra THIERRY GALLIC, Edouard GASNIER, Germaine
THENOT, Mémona DALICHAMP. REUGNY : Stéphanie LESIEUR et PATRICIA GUILLEMIN, Léocadie CHAUDET, Gilbert
NOIZAY : William HOPPENOT, Cloé BOUCHER, Etienne BOUT et Estelle TILLET, Antoine PASZCZYK.
ALLOUARD, Marine BLANCHARD, FOREAU, Ian SKOPAN et Estelle VIALLET, PARÇAY MESLAY : Alexandre
Laurène FOUQUE, Nathan SOREAU, Gérard DESNOË et Marie-Hélène BERNET. BLANCHARD, Norbert TERMEAU.
Elodie NISSOU, Vincent NISSOU. ROCHECORBON : Thierry GASS et
REUGNY : Alexia HUSSON, Mélanie Béatrice RABETTE, Christophe COGNEE et
DUMOULIN, Ana DASILVA, Philippe LE Frédérique GALANDE, Vincent
ROSIER, Owen LE FUR, Marion METAIS, MANCASSOLAet Lucie PEREZ, Frédéric
Joséphine de LASTEYRIE, Jordan LOMBARDO et Christèle BILLAUDEAU,
ALLARD, Iris ALLARd, Willy Vincent HULIN et Céline BERAUDY,
BRUNETEAU, Etienne CROC, Léa Dominique SANCHEZ et Florence
HEROUX. GUERAISCHE, Alexis LE DRESSAY et
ROCHECORBON : Théo LAPOUGE, Camille CORNUT-GENTILLE, Fabrice
Clément MILLET, Amaury LE BAS DE MEUNIER et Laurence HARBONNIER,
BOUCLANS, Alexandre MELIN, Pierre Marc-Antoine SION et Eva GUITTON, Jean-
POURRAT, Lucie ROUSSELET, Romain Baptiste DANVIN et Alexia JOUSSELIN,
JEAN, Emma PREGAT, Solène TOMAS, Benoït THIELLEUX et Aurélie BRESARD,
Ludivine DRAN, Amandine DRAN, Laura Cédric CHAUX et Florence NAIL, Olivier
PAGE, Julian ROY, Kevin SERY, Maxime SALES et Séverine GUERIN, Stéphane
BODIER, Sébastien LORIAU, Virginie GOUIN et Hélène BLANCHET, Arnaud
LORIAU, Arnaud SIPROUDHIS, Ghislain LEURENT et Stéphanie BORE, Antoine
MERVILLE, Manon OUVRARD, Justine OLIVEAU et Valérie HAREL, Thierry
GATAULT, Marc MOAREAU, Camille LECOQ et Agnès SALVADOR, Sébastien
FIESCHI, Jade PINSON, Emeline RIVIERE, RIFFAUD et Virginie GAUTIER, Emmanuel
Clémence SIMON, Pauline MOINARD, JEANNEAU et Véronique FRANCOIS
Maxime SAILLY, Justine GOISET, Camille PARÇAY MESLAY : Patrice PIVRON et
Vous souhaitez vous marier,
BARRIOS, Axel BURON, Alexandre Patricia ROUSSEAU, Mickaël CATHELIN et faire baptiser votre enfant ?
MARTIN. Isabelle DEDIEU, Laurent BRUNET et Avant d’arrêter une date
PARÇAY MESLAY : Eponine BOUTON- Christèle CARTON, Rodrigue VARLOT et
RODRIGUES, Amandine MICOUD, Manon Sophie GILLET, Christophe THORIGNY et
pour la célébration contactez
DELOR, Gabriel HELOUIS, Thomas Véronique FAUCHEUX, Frédéric FROGE et le prêtre pour vous assurer
BOIVIN, Baptiste DELABY, Clara Stéphanie LANDAULT, Norbert COCQUET et de sa disponibilité et celle de
MARTINOT, Eva LE MOUELLIC, Ugo Aurélie CARREAU, Stéphane Durand et
CARTIER, Joséphine GALICHON, Célia Cécile AUTOUR.
l’église choisie.
DUBREUIL, Lisa GERMAIN, Rudy
CROSNIER.