Vous êtes sur la page 1sur 62

ROYAUME DU MAROC

****************************************

ETUDE ET SUIVI DES TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE


L’AVENUE

APPEL D’OFFRES OUVERT

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPÉCIALES

MARCHE N° : …………………….
SOMMAIRE
CHAPITRE I. : CLAUSES GÉNÉRALES....................................................................................................................... 5

ARTICLE.1 OBJET DU MARCHÉ...............................................................................................................................5


ARTICLE.2 PROCEDURE DE PASSATION DU MARCHE..............................................................................................5
ARTICLE.3 MAITRE D’OUVRAGE – MAITRE D’OUVRAGE DELEGUE.........................................................................5
ARTICLE.4 PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE.....................................................................................................5
ARTICLE.5 TEXTES GENERAUX ET SPÉCIAUX...........................................................................................................5
ARTICLE.6 ETENDUE DES OBLIGATIONS CONTRACTUELLES....................................................................................7
ARTICLE.7 CONSISTANCE DES TRAVAUX.................................................................................................................8
ARTICLE.8 DOCUMENTS A FOURNIR PAR L'ENTREPRENEUR..................................................................................9
ARTICLE.9 MEMOIRE TECHNIQUE........................................................................................................................10

CHAPITRE II. : PROVENANCE, QUALITÉ ET PRÉPARATION DES MATÉRIAUX...........................................................13

ARTICLE.10 PROVENANCE DES MATERIAUX......................................................................................................13


ARTICLE.11 QUALITE DES MATERIAUX...............................................................................................................13
ARTICLE.12 CONTROLE DES MATERIAUX...........................................................................................................19

CHAPITRE III. : MODE D'EXÉCUTION DES TRAVAUX............................................................................................. 24

ARTICLE.13 OUVRAGES PROVISOIRES................................................................................................................24


ARTICLE.14 CONDITIONS PARTICULIERES D'EXECUTION....................................................................................24
ARTICLE.15 INSTALLATIONS GENERALES DE CHANTIER.....................................................................................24
ARTICLE.16 REUNIONS DE CHANTIER................................................................................................................25
ARTICLE.17 MODE D’EXECUTION DES TRAVAUX................................................................................................26

CHAPITRE IV. : PRESCRIPTIONS DIVERSES............................................................................................................ 29

ARTICLE.18 DELAI D’EXECUTION – PENALITE DE RETARD..................................................................................29


ARTICLE.19 CAUTIONNEMENT..........................................................................................................................29
ARTICLE.20 PLANS DE RECOLLEMENT...............................................................................................................29
ARTICLE.21 NANTISSEMENT..............................................................................................................................30
ARTICLE.22 DOMICILE DE L'ENTREPRENEUR.....................................................................................................30
ARTICLE.23 RESPONSABILITÉ DE L'ENTREPRISE.................................................................................................30
ARTICLE.24 SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIER..................................................................................30
ARTICLE.25 SUJETIONS DIVERSES D’EXECUTION...............................................................................................31
ARTICLE.26 RETENUE DE GARANTIE..................................................................................................................31
ARTICLE.27 FRAIS D’ENREGISTREMENT ET TIMBRE...........................................................................................31
ARTICLE.28 SOUS-TRAITANCE............................................................................................................................31
ARTICLE.29 DIRECTION DES TRAVAUX...............................................................................................................31
ARTICLE.30 LITIGES............................................................................................................................................31
ARTICLE.31 CONNAISSANCE DU DOSSIER..........................................................................................................32
ARTICLE.32 CONSTATATION D'ERREURS OU D'OMISSIONS DANS LES DOCUMENTS.........................................32
ARTICLE.33 ASSURANCES..................................................................................................................................32
ARTICLE.34 RESILIATION....................................................................................................................................34
ARTICLE.35 VALIDITE DU MARCHE....................................................................................................................34
ARTICLE.36 QUALITE DES TRAVAUX...................................................................................................................34
ARTICLE.37 MATERIAUX ET FOURNITURES........................................................................................................34
ARTICLE.38 CONDITIONS GENERALES D'EXECUTION DES TRAVAUX..................................................................34
ARTICLE.39 RECEPTIONS - DELAI DE GARANTIE.................................................................................................35
ARTICLE.40 DELAI DE NOTIFICATION DE L’APPROBATION DU MARCHE.............................................................36
ARTICLE.41 TAXES..............................................................................................................................................36
ARTICLE.42 NORMES MAROCAINES..................................................................................................................36

COMMUNE D’ASSILAH 2 FREE PROJECT


ARTICLE.43 RISQUES CONCERNANT LES FOURNITURES....................................................................................36
ARTICLE.44 PRESENCE DE L'ENTREPRENEUR - ENCADREMENT DU CHANTIER..................................................36
ARTICLE.45 OBLIGATIONS DIVERSES DE L'ENTREPRENEUR................................................................................37
ARTICLE.46 INSTALLATION DE CHANTIER...........................................................................................................37
ARTICLE.47 PROPRETÉ ET NETTOYAGE DU CHANTIER.......................................................................................38
ARTICLE.48 HYGIENE ET SECURITE DU CHANTIER..............................................................................................38
ARTICLE.49 STOCKAGE ET UTILISATION DES MATIERS DANGEREUSES...............................................................39
ARTICLE.50 ESSAIS PRÉLIMINAIRES – ESSAIS DE RECETTE...............................................................................................39
ARTICLE.51 DISPOSITIONS GENERALES..............................................................................................................39

CHAPITRE V. : MODE D'ÉVALUATION DES TRAVAUX.............................................................................................40

ARTICLE.52 NATURE ET COMPOSITION DES PRIX - MODE DE REGLEMENT.......................................................40


ARTICLE.53 MODE DE MESURAGE.....................................................................................................................41
ARTICLE.54 REVISION DES PRIX.........................................................................................................................41
ARTICLE.55 AUGMENTATION OU DIMINUTION DANS LA MASSE DES TRAVAUX................................................42
ARTICLE.56 DÉPASSEMENT DANS LES QUANTITÉS DU MARCHÉ........................................................................42
ARTICLE.57 TRAVAUX SANS AUTORISATION......................................................................................................42
ARTICLE.58 DEFINITION DES PRIX......................................................................................................................43

CHAPITRE VI. : BORDEREAU DES PRIX – DETAIL ESTIMATIF...........................................................................................49

COMMUNE D’ASSILAH 3 FREE PROJECT


Marché N………………..

OBJET : ETUDE ET SUIVI DES TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE L’AVENUE …..

Marché passé par appel d'offre ouvert "sur offre des prix" séance publique en application de
l'article -17-$1 et 3 du décret n° : 2-12-349 du 08 Joumada 1er 1434 (20 mars 2013) fixant les
conditions et les formes de passation des marchés de l'Etat ainsi que certaines règles relatives à
leur gestion et leur contrôle.
ENTRE :
Le Ministère de l’Habitat et de la Politique de la Ville, représentée par son Directeur assurant
le rôle du Maître d’ouvrage.
ET
Le Président de la commune ………….., agissant au nom et pour le compte de la commune
………, désignée ci-après par « le maitre d’ouvrage délégué »
D’UNE PART
ET :
Monsieur : ..............................................................…………………………………........................
Agissant au nom et pour le compte de : ............................................……………………………
Au capital de : ..................................................................................………………………………
Inscrit au registre de commerce de : .........……………………Sous n° ...............………………
Affilié à la CNSS sous n° : ...................................................................……………………………
Faisant élection de domicile à : ...........................................................……………………………
Titulaire du compte bancaire n° : .......................................................……………………………
Ouvert à : ..........................................................................................……………………………
Au nom de : ..........................................................................................…………………………
Patente : ............................................................................................…………………………
Désigné ci-après par le titulaire.

D’AUTRE PART
Il a été arrêté et convenu ce qui suit :

COMMUNE D’ASSILAH 4 FREE PROJECT


CHAPITRE I. : CLAUSES GEÉ NEÉ RALES

ARTICLE.1 OBJET DU MARCHÉ

Le présent marché a pour objet : ETUDE ET SUIVI DES TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE


L’AVENUE Med VI VERS TANGER.
La consistance des travaux à réaliser est définit dans l’article 7 du présent CPS.

ARTICLE.2 PROCEDURE DE PASSATION DU MARCHE

Marché passé par appel d'offre ouvert "sur offre des prix" séance publique en application de
l'article -17-$1 et3 du décret n° : 2-12-349 du 08 Joumada 1er 1434 (20 mars 2013) fixant les
conditions et les formes de passation des marchés de l'Etat ainsi que certaines règles relatives à
leur gestion et leur contrôle.

ARTICLE.3 MAITRE D’OUVRAGE – MAITRE D’OUVRAGE DELEGUE

Le Maître d’Ouvrage (M.O) du marché suite au présent appel d’offres est le Ministère de
l’habitat et de la politique de la ville.
Le Maître d’Ouvrage Délégué (M.O.D) du marché suite au présent appel d’offres est la
Commune D’……...

ARTICLE.4 PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE

Les pièces constitutives du marché sont celles énumérées ci-après dans l’ordre de priorité
indiqué au cahier des clauses administratives générales applicables aux marchés des travaux
exécutés pour le compte de l’État (CCAGT) :
 L’acte d’engagement.
 Le présent cahier des prescriptions spéciales (CPS).
 Le bordereau des prix - détail estimatif.
 Le Mémoire technique.
 Les CPC applicables aux travaux routiers courants du Ministère de l’Équipement.
 Le C.C.A.G.T.

ARTICLE.5 TEXTES GENERAUX ET SPÉCIAUX

Le titulaire du présent marché reste soumis aux textes législatifs et réglementaires en vigueur
et notamment :
 Le décret n° : 2-12-349 du 08 Joumada 1er 1434 (20 mars 2013) fixant les conditions
et les formes de passation des marchés de l'Etat ainsi que certaines règles relatives à
leur gestion et leur contrôle

COMMUNE D’ASSILAH 5 FREE PROJECT


 Le Décret Royal n° 2.75.839 du 27 Hija 1395 (30 Décembre 1975) relatif au Contrôle
des Engagements et Dépenses de l’État tel qu’il a été modifié et complété.
 Le Cahier des Prescriptions Communes applicables aux travaux routiers courants tel
que défini par l’Arrêté de Monsieur le Ministre de l’Équipement n°451-83 du 20 Safar
1403 (6 Décembre 1982).
 Dahir n° 1-03-177 du 16 ramadan 1424 (11 novembre 2003 ) portant la promulgation
de la loi n° 15-03 modifiant le dahir portant la loi n° 1- 74-388 du 24 Joumada II 1394
(15 juillet 1974) fixant l’organisation judiciaire du Royaume
 Le Circulaire n° 4.59.SGG du 12 Février 1959 et l’instruction 23.59 SGG du 06 Octobre
1959 de la Présidence du Conseil et relative aux travaux de l’État, des Établissements
Publics et des Collectivités Locales.
 Le n° 2-09-441 du 17 moharrem 1431 (3 janvier 2010) portant règlement de la
comptabilité publique des collectivités locales et de leurs groupements.
 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) telle quelle a été approuvé par le Décret n°2.86.99
du 14 Mars 1986 pour l’application de la loi de finance n°30.85 relative à la TVA
promulguée par le Dahir 1.85.347 du 30/12/85.
 Les textes législatifs et réglementaires concernant l’emploi, les salaires de la main
d’œuvre particulièrement le Décret Royal n° 2.73.685 du 12 Kaâda 1393 (08
Décembre 1973) portant revalorisation du salaire minimum dans l’industrie, le
commerce, les professions libérales et l’agriculture.
 Le Dahir du 28 Août 1948, relatif aux nantissements des marchés modifié par
Dahir n°1-62-202 du 29/10/62.
 Le décret n°2-00-292 du 29 juin 2000 modifiant le décret royal n°330-66 du 21 avril
1967 portant règlement général de la comptabilité publique.
 Le dahir n° 1-09-02 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la
loi n°45-08 relative à l’organisation des finances des collectivités locales et de leurs
groupements.
 Le dahir n°1-08-153 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi
n° 17-08 modifiant et complétant la loi n° 78-00 portantes chartes communales, telle
que modifiée et complétée
 Le Décret Royal n° 2-76-576 du 5 chaoual 1396 (30septembre 1976) portant
règlement de la comptabilité des Collectivités locales et de leurs groupements tels
qu’il a été complété ou modifié.
 Le Décret Royal n° 2-76-577 du 5 chaoual 1396 (30septembre 1976) relatif au
contrôle de la régularité des engagements de dépenses des Collectivités Locales et
de leurs groupements.
 Le cahier des clauses administratives générales (CCAG) applicables aux marchés des
travaux exécutés pour le compte de l’État, approuvé par le décret n° 2-99-1087 du 29
Moharrem 1421 (04 mai 2000).

COMMUNE D’ASSILAH 6 FREE PROJECT


 La Circulaire n° 6001 T.P du 07 Août 1958 relative aux transports des matériaux et
marchandises pour l’exécution des Travaux Publics.
 La lettre ministérielle n° 945 du 15/03/2010 relative à la constitution de la
commission d’ouverture de plis.
 Note circulaire relative au contrôle et suivie des travaux routiers du 10/12/98.
TEXTES SPECIAUX :

 Devis Général d’Architecture (D.G.A) réglant les conditions d’exécution des travaux
des bâtiments Administratifs (Edition 1956).
 Les normes marocaines en vigueur.
 Règlements locaux concernant l’alimentation en eau et en électricité.
 L’arrêté N° 350-67 du 15 Juillet 1967 et les règles techniques annexes du Président
des travaux Publics portant règlement sur les installations électriques dans les
immeubles et les branchements qui les alimentent.
 Les règles pour le calcul et l’exécution des constructions en béton armé « Règles
CCBA 68 » et BAEL 83.
 Le Devis Général pour les travaux d’assainissement (D.G.T.A).
 Le Devis Général pour la fourniture, la préparation et la mise en œuvre des liants
 Hydrocarbonés employés dans l’exécution des revêtements routiers.
 Fascicule N° 25 : Exécution des corps de chaussées.
 Le Circulaire n° 3/4/4126/DNRT du 6.2.89 relative aux usages des ciments Portland
composés
 Fascicule N° 70 relatifs aux canalisations d'assainissement et ouvrages annexes.
 La circulaire 1/61/SGG du 30 Janvier 1961, relative à l’utilisation des produits
d’origine et de fabrication nationale.

ARTICLE.6 ETENDUE DES OBLIGATIONS CONTRACTUELLES

Le marché comprend l'exécution et l'achèvement des travaux dans les conditions spécifiées
dans les cahiers des charges, ainsi que l'entretien des ouvrages tel que défini dans le Cahier des
Prescriptions Communes jusqu'à la date de la réception définitive.
A ce titre le marché comprend :
 La fourniture de la main d’œuvre et son encadrement.
 La fourniture de tous les matériaux nécessaires à la construction.
 La fourniture et l'exploitation durant le chantier de tout le matériel de travaux
publics et autre si nécessaire.
 La construction d'ouvrages et d'installations provisoires et d'une manière générale,
toutes les prestations à caractère provisoire ou définitif nécessaires à la réalisation et

COMMUNE D’ASSILAH 7 FREE PROJECT


à l'achèvement des travaux et à l'entretien des ouvrages telles que la nécessité de
ces fournitures et prestations est spécifiée par le marché ou qui en découle
raisonnablement.
L'entrepreneur doit en outre remplir les obligations suivantes :
 Vérifier la présence et la cohérence des documents techniques contractuels qui
définissent de façon précise et sans équivoque les ouvrages à réaliser.
 Procéder aux études complémentaires et à l'établissement de tous documents
techniques (note de calculs ou plans de détail) qui sont nécessaires à la bonne
réalisation des ouvrages.
 Les essais de contrôle sont à la charge de l’entreprise et sont réputés inclus dans les
prix unitaires du présent marché.

ARTICLE.7 CONSISTANCE DES TRAVAUX

 Les travaux à exécuter au titre du présent marché font l’objet des huit (8) lots consistant
suivants :
 Lot N°1 : Travaux préliminaires
 Lot N°2 : Chaussée
 Lot N°3 : Trottoirs
 Lot N°4 : Assainissement
 Lot N°5 : Travaux Divers
 Lot N°6 : Espaces verts
 Lot N°7 : Eclairage public
 Lot N°8 : Signalisation
 Ces travaux consistent en ce qui suit :
 Exécution des terrassements en masse ;
 Réalisation du corps de chaussée ;
 Réalisation du revêtement de chaussée en GBB et Enrobé.
 Revêtement et Réalisation des bordures de trottoirs.
 Fourniture et mise en œuvre de revêtement de carrelage
 Réalisation des travaux de génie civil
 Mise en place d’éclairage publique.
 Aménagement des espaces verts
 Nettoyage du terrain
 Démolitions de toutes natures
 Protection des réseaux rencontrés (câbles, conduites, etc..).

COMMUNE D’ASSILAH 8 FREE PROJECT


En général, Les travaux faisant l'objet du présent Marché comprennent l'exécution des
travaux énumérés dans l’article 58 du présent CPS.

ARTICLE.8 DOCUMENTS A FOURNIR PAR L'ENTREPRENEUR

L’Entrepreneur devra fournir dans les délais prescrits les documents mentionnés dans le
tableau ci-après tels qu'ils sont définis dans les fascicules du CPC pour les travaux routiers
courants :

Désignation du document Délai Références aux CPC


Mémoire technique 15 jours à compter du jour de la notification de Article I.12 du présent
définitif l’ordre de service de commencer les travaux marché
Cahier de chantier Dès le commencement des travaux Fascicule n° 1 article n° 22
Cahier de réception Dès le commencement des travaux Fascicule n°1 article n°22 du
topographique CPC
Plan de récolement 3 mois avant la réception définitive Fascicule n°1 article n°37 du
CPC
Étude de formulation 20 jours à compter du jour de la notification de
l’ordre de service d’approbation du marché.

ARTICLE.9 MEMOIRE TECHNIQUE

Une fois l’attributaire arrêté et informé par lettre recommandée dans un délai de quinze (15)
jours conformément au décret précité, l’Entrepreneur doit préparer un projet de mémoire
technique de réalisation des travaux accompagné des renseignements d’ordre général sur
l’organisation et les moyens du chantier.
Pour ce faire, le Maître d’ouvrage met à la disposition de l’Entrepreneur le dossier d’étude visé
"Bon Pour Exécution" et éventuellement, le planning prévisionnel de rétablissement des
contraintes réseaux.
Dans un délai de quinze (15) jours après la notification de l’ordre de service de commencer les
travaux, l’Entrepreneur remettra au Maître d’ouvrage, pour approbation, le mémoire technique
définitif. Passé ce délai, l’Entrepreneur se verra appliquer les pénalités de retard prévues à
l’article IV-1 du présent marché.
Ce mémoire technique contiendra au minimum les indications définies ci-après et qui sera
accompagné de tous les plans et notes techniques nécessaires.
Avant le démarrage de certaines phases de travaux, le maître d’ouvrage se réserve le droit de
demander des notes particulières complétant ce mémoire technique.

RAPPORT TECHNIQUE

Un rapport technique qui précise l’organisation du chantier et la méthodologie que


l’Entrepreneur compte adopter pour réaliser les travaux pour chacune des tâches élémentaires
(déblai, remblai, assainissement, confortement, OA, chaussées…etc.). Ce rapport comprendra
une note détaillée qui indiquera la composition et les caractéristiques des ateliers de production,

COMMUNE D’ASSILAH 9 FREE PROJECT


le nombre, le type et le rendement des engins ainsi que le rendement journalier des ateliers par
poste de travail.

MATEÉ RIEL

La liste des engins que l’Entrepreneur compte mettre en place pour réaliser les travaux
prévus, avec leur âge, état, rendement et disponibilité. La liste des engins doit être
accompagnée des fiches techniques établies par les constructeurs.
La liste du matériel fournie par l’Entrepreneur n’est pas limitative et il ne peut élever aucune
réclamation si en cours des travaux, il est amené à modifier ou à compléter ce matériel. Si pour
une raison quelconque, l’Entrepreneur désire retirer du chantier une partie du matériel avant
l’achèvement des travaux auxquels il est destiné, il ne peut le faire qu’avec l’accord écrit du
maître d’ouvrage ; cet accord laisse toutefois à l’Entrepreneur la responsabilité et les
conséquences de ce retrait.
L’Entrepreneur établira un échéancier d’acheminement du matériel sur le chantier ; les
implications de cet échéancier devront être en parfaite concordance avec le programme général
des travaux.

MATEÉ RIAUX

Une note qui mentionne la provenance des principales fournitures : ciment, aciers, liants
hydrocarbonés, etc. et leur conformité aux spécifications contractuelles.
Dans le cas où l’Entrepreneur compte utiliser des produits prêts à l’emploi (béton, enrobés ou
autres), il doit fournir tous les renseignements utiles sur les fournisseurs (usines, fabricants) et
sur la qualité des mêmes produits fournis à d’autres clients pendant les trois derniers mois.
L’Entrepreneur indiquera la situation, la provenance, la qualité et le potentiel des gîtes des
matériaux qu’il propose de retenir pour les emprunts et pour les matériaux de la couche de
forme, chaussée et béton. Il précisera la composition des stations de concassage et des centrales
de fabrication ainsi que leur rendement journalier. Le choix des gîtes des matériaux doit prendre
en considération la sauvegarde de l’environnement contre toute forme de pollution des milieux
avoisinants y compris par les rejets ou les poussières qui seront issues des installations de
concassage ou de postes de confection des matériaux noirs.
L’Entrepreneur indiquera le descriptif et l’emplacement des aires de stockage. Une carrière ne
peut être considérée comme un lieu de stockage qu’après l’accord écrit du maître d’ouvrage.

ORGANIGRAMME DU CHANTIER

L’organigramme du chantier qui définit les unités de direction, de gestion, de logistique,


d’études, de contrôle et de production que l’Entrepreneur prévoit de mettre en place pour
assurer la réalisation des travaux. Il sera accompagné de la liste nominative et des curriculum
vitae du personnel de direction, de maîtrise que l’Entrepreneur compte affecter à chacune de
ces unités avec mention de leur date de disponibilité et de leur fonction sur le chantier.

PLANNING DES TRAVAUX

Le programme des travaux qui doit être suffisamment détaillé pour informer le maître
d’ouvrage des dispositions que compte prendre l’Entrepreneur pour réaliser les travaux dans les

COMMUNE D’ASSILAH 10 FREE PROJECT


délais prescrits.
Le planning est établi en cohérence avec :
 Le délai global du marché (art IV-1) ;
 Les cadences prévues ;
 La réglementation en vigueur (Articles 20 et 21 du fascicule n°1 des CPC…)
 Les conditions climatiques de la zone et de la période d’exécution du chantier.
En outre, le planning doit :
 Comporter les dates réelles fixées d’un commun accord avec le maître d’ouvrage ;
 Faire figurer les dates d’amenées et de replis des ateliers mécaniques.
Le planning des travaux doit être complété par :
 L’évolution de la main d’œuvre et du matériel en fonction du programme des
travaux ;
 L’échelonnement prévisionnel des dépenses ;
 Le planning des travaux sera présenté sous forme d’un diagramme de type "chemin
de fer".

HYGIEÈ NE ET SEÉ CURITEÉ

Une note qui décrit les mesures particulières prévues de manière à assurer l’hygiène et la
sécurité sur le chantier et à ses abords, tant pour les ouvriers que pour les riverains.

COMMUNE D’ASSILAH 11 FREE PROJECT


CHAPITRE II. : PROVENANCE, QUALITEÉ ET PREÉ PARATION DES MATEÉ RIAUX

ARTICLE.10 PROVENANCE DES MATERIAUX

Les matériaux dont la fourniture est sous la charge de l'entreprise proviendront des
gisements, carrières et usines proposés par l'Entrepreneur à l'agrément du maître d’ouvrage.
La demande d'agrément accompagnée des pièces justificatives doit être présentée quinze
jours (15) avant la date prévue pour l'utilisation du matériau.
Comme il est spécifié aux articles 10.4 et 10.5 du fascicule 3 du CPC, l’Entrepreneur doit veiller
à ce que l’extraction des matériaux ou leur dépôt ne puissent nuire, de quelque façon que ce
soit, à la qualité de l’environnement et à l’écoulement des eaux.

ARTICLE.11 QUALITE DES MATERIAUX

La qualité des matériaux destinés à la réalisation des ouvrages objet du présent marché est
celle définie par les fascicules suivants :
 Le fascicule n°3 du CPC pour les travaux routiers courants relatifs aux travaux de
terrassements.
 Le fascicule n°4 du CPC pour les travaux routiers courants relatifs aux ouvrages
d’assainissement et de soutènement.
D'une façon générale tous les matériaux doivent satisfaire aux normes en vigueur
conformément aux prescriptions du cahier des charges générales pour les travaux dépendant de
l’Administration des travaux publics.
Ils devront faire l'objet de l'agrément du Maître d'Ouvrage avant leur mise en œuvre, cet
agrément se fera sur la base d'études et essais (essais d'agrément + essais de recette) faits à la
charge de l’Entrepreneur par un organisme spécialisé agréé par la commune.

EAUX DE COMPACTAGE

L'entrepreneur devra se procurer par ses propres moyens et à ses frais l'eau nécessaire à
l'exécution des travaux de compactage.
L'eau nécessaire au compactage des assises sera exempte de toute matière en suspension.

COMPOSITION DES BÉTONS ET MORTIERS

Par dérogation aux articles 31 et 32 du Devis Général d'Architecture, la composition des


mortiers et béton sera la suivante :

COMMUNE D’ASSILAH 12 FREE PROJECT


CHAUX
ETEINTE
DESI- CIMEN GRAIN GRAVETTE
OU
T
GNATI SABLE DE RIZ EMPLOI
ON CPJ 45

HYDRA- 6,3/1 16/2


ULIQUE
6 5
(G.1)
(G.2
)

Mortie
r

n° 1 250 500 500 Dégrossi d'enduit

Hourdage de maçonnerie
n° 2 300 660 340
Mortier de reprise de béton
n° 3 400 500 500
Enduit lisse
n° 4 500 1000 Chape scellement Support
de revêtement
Joint de canalisation
n° 5 150 250 1000 Enduit bâtard
Sikalite 1 Mortier pour agglos et
n° 6 500 700 300 dose par support de façade
caisse de
ciment

Béton

n° 5 200 450 1000 Béton de propreté


Gros béton -
n° 4 250 450 1000
béton cyclopéen
Béton de forme, Béton
n° 3 300 450 1000 banché et Dallage reflué.

350
n° 2 350 300 700 Béton armé
(minimu
m)

n° 1 400 350 700 300 Béton armé

Les quantités d'agrégats, entrant dans la composition des bétons sont données à titre indicatif
pour permettre à l'entrepreneur d'établir ses prix. Elles n'ont aucune valeur contractuelle, les
quantités réelles et la teneur d'eau seront déterminées par un laboratoire agrée par la commune
après agrément des agrégats par la commune ou son Délégué. Les frais d'études de
granulométrie et dosage sont à la charge de l’entrepreneur.

Par contre, la nature des agrégats entrant dans la composition de ces bétons, est imposée par

COMMUNE D’ASSILAH 13 FREE PROJECT


le tableau ci-dessous.

A – CARACTEÉ RISTIQUES DES GRANULATS

Les granulats pour béton proviendront uniquement du concassage des matériaux extraits des
meilleurs bancs de carrières et gisements proposés par l'Entrepreneur et agréés par la commune.
Ils devront faire objet d’une étude de granulométrie et de dureté avant agrément. Leur
dimension aura les dimensions suivantes :
- Bétons N° 4 et 5 Minima : 25 mm Maxima : 63 mm
- Bétons N°2 et 3 Minima : 12 mm Maxima : 25 mm
Les tolérances par rapport à ces limites sont de 10 % du poids .

CLASSE B.2 B.3 B.4 B.5


Coefficien Doivent contenir le moins possible de grains de forme plate ou
t de allongée. Le coefficient de forme doit être inférieur à 25 %.
forme
Ne doivent pas contenir d'impureté (pellicule d’argile et de
Propreté farine) dont la présence risquerait de nuire à la résistance ou à
l'étanchéité du béton et serait susceptible d'altérer les armatures.
Éléments Inférieur à Inférieur à Inférieur à Inférieur à 5
très fin ≤ 80
2% 3% 5% %
Porosité Inférieur à Inférieur à - -
(P.V)
8% 12 %
Dureté Inférieur à Inférieur à - -
Los Angeles
35 % 35 %
(L.A)

La Résistance minima exigée à 28 jours, pour les bétons B.2 est de :


*) Compression =270 bars *) Traction = 200 bars

B- CARACTEÉ RISTIQUES DES SABLES :

L’Entrepreneur fera établir à ses frais et pour chaque lot d’approvisionnement d’une étude
établie par un organisme agréé, faisant ressortir la granulométrie et l'équivalent de sable des
matériaux proposés.
Les sables ne seront alors mis en œuvre qu'après agrément du Maître d'Ouvrage ou de ses
représentants.
Les sables devront avoir un équivalent de sable de 70% pour les bétons N° 5,4 et 3 et de 75%
pour le béton N°2.
Ils ne devront pas présenter de grains de plus de 6 mm de dimension. Le pourcentage des
éléments fins (0,1 à 0,4 mm) ne devra pas dépasser 20 %.
Pour le sable prévu pour les mortiers de ciment, le pourcentage des éléments fins est limité à

COMMUNE D’ASSILAH 14 FREE PROJECT


35%, la dimension maximale des grains ne devant pas dépasser 3 mm.
Les sables ne devront pas contenir d'impuretés et doivent satisfaire aux normes NF-P 18301 et
NF-P18302.

C) EAU DE GAÂ CHAGE :

L’eau de gâchage des bétons devra avoir les qualités physiques et chimiques requises pour la
confection des bétons et fixés par la norme N.M 10 - 03 F - 009.
Le Maître d'Ouvrage pourra exiger, s’il le juge nécessaire, des essais faits à la charge de
l’Entrepreneur sur cette eau.

D) C I M E N T :

Le ciment sera du type CPJ 35, pour la confection des mortiers et des bétons N°4 et 5 et CPJ 45
pour les bétons N °3 et 2.
Les locaux abritant les sacs de ciment doivent être à l’abri des intempéries.
Si un lot de ciment parait défectueux, le Maître d’Ouvrage peut exiger de l'Entrepreneur
l’enlèvement immédiat de ce lot.
Le ciment doit être conforme à la norme Marocaine sur les liants hydrauliques N.M 10.01.F.004
de classe minimale 35.

CANALISATIONS

Les buses constituant le réseau d'assainissement seront préfabriquées mécaniquement en


atelier des usines marocaines agrées par le Maître d’Ouvrage ou son délégataire.
Conformément à la norme N.F.P 16.341 Octobre 1971, les caractéristiques de fabrication des
buses et de confection des joints seront fournies par l'entrepreneur. Les épreuves de pression et
d'écrasement en usine seront effectuées sur toutes les buses. En outre, le maître d’ouvrage se
réserve le droit de faire procéder à des essais de résistance mécanique et d'étanchéité sur les
échantillons prélevés à son gré sur les approvisionnements.
Si les essais ne sont pas satisfaisants, l'entrepreneur devra prendre dans les plus courts délais,
à ses frais et sous sa propre responsabilité, toutes mesures utiles pour modifier les
caractéristiques de toutes les buses de fabrication ultérieure. Dans ces conditions, les buses de la
même série déjà fabriquées feront l'objet d'essais individuels.

A- CANALISATIONS EN BEÉ TON ARMEÉ

 Les tuyaux seront en B.A classe 135A avec emboîtement à joint torique en élastomère
conformément à la norme NM 10-01-27, en particulier les résistances minimales à la rupture
sont de :

DIAMETRE CHARGE DE RUPTURE PAR METRE DE LONGUEUR (KN/m)


(D.N) Série 60.A Série 90. A Série 135 A

300 38 38 41
400 38 38 54
600 43 54 81

COMMUNE D’ASSILAH 15 FREE PROJECT


800 49 72 108
1000 60 90 135

ACIERS POUR BÉTON

A) RONDS LISSES (R.L)

Les armatures rondes et lisses (R.L) de la nuance Fe E 22 ou Fe E 24 telle que définie dans la
Norme Marocaine NM 10.01.F.003.
B)ACIERS HAUTE ADHERENCE (H.L.E)
Les aciers à haute adhérence devront satisfaire aux prescriptions des Normes Marocaines n˚
10.01.F.012. Ils seront choisis parmi les aciers de la nuance Fe E 40.
Les armatures seront approvisionnées en longueur dont chacune ne devra pas être inférieure
à 12 m.
Elles devront être parfaitement propres sans aucune trace de rouille non adhérente, de
peinture, de graisse, de ciment ou de terre. Elles seront façonnées sur gabarits de façon à
présenter exactement les longueurs et les formes prévues par les dessins d'exécutions. Elles
seront coupées et cintrées à froid.
Les transports et manutention sont organisés et effectués de manière que les armatures ne
subissent pas d'altération (déformations permanentes accidentelles, blessures, souillures,
ruptures d'assemblages.

AGGLOS Ep=15cm

Les cloisons en agglos ép.=15cm de ciment creux seront hourdées au mortier n° 1 de bon
calibrage, et proviendront Obligatoirement d'une usine agréée par le M.O
Il ne sera pas toléré de fabrication artisanale sur le chantier. Les blocs en agglomérés de béton
seront soumis à des essais pour agrément, conformément aux normes en vigueur.
Les liaisons verticales des cloisons avec les autres éléments composant la structure devront
être assurées selon le cas par feuillure réservée ou par arrachement permettant le raccordement

MISE EN OEUVRE DES ENDUITS

Les enduits extérieurs au mortier de ciment devront toujours assurer l'étanchéité parfaite des
murs.
Les enduits seront exécutés conformément aux prescriptions et conditions du D. T. U. n° 26.1.
Le principe d'exécution étant :
 Le gobetis au mortier n° 4 projeté fortement, la surface étant rugueuse, de 0,003
d'épaisseur environ.
 Corps d'enduit au mortier n° 2 appliqué en deux passes de 0,007 à 0,010 d'épaisseur
environ.

COMMUNE D’ASSILAH 16 FREE PROJECT


 Couche finition au mortier n° 3 de 0,005 à 0,007 d’épaisseur environ.
 Finition des enduits courants par lissage soigné au feutre, et par lissage à la truelle pour les
enduits lissés. Le saupoudrage au ciment pur ne sera pas admis.
La finition devra être de teinte uniforme, sans marque de reprise. Le grillage galvanisé (maille
20 mm) destiné à éviter les fissures entre les éléments béton et les remplissages en matériaux
de nature différente, devra être mis en place avec le plus grand soin.
TERRES POUR REMBLAIS :

Les matériaux pour remblais proviendront des déblais des profils voisins ou des lieux
d’emprunts agréent par la commune. Ils doivent être exempts d’éléments végétaux de toute
nature de toute quantité appréciable d’humus et d’éléments dont la plus grande dimension
excède 2/3 de l’épaisseur de la couche élémentaire du remblai. Toutefois, pour la couche
supérieure du remblai, la plus grande dimension des éléments n’excédera pas vingt
centimètres (20 cm).
Sous ces conditions sont utilisables ou réutilisables en remblai les sols suivants :
1. Les sols rocheux non évolutifs.
2. Les sols grenus de la classification L P C à l’exception :
 Des sols Sm, Sm Sl et Sm SA.
 Des sols Gl, GA, SL et SA ayant un pourcentage de fines (passant à 0,80 mm) supérieur à
35% et un indice de plasticité supérieure à 20.
3. Les sols fins autres qu'organiques de la classification LPC dont l'indice de plasticité est inférieur à
20.

COUCHE DE FONDATION TYPE GNF1:

 La couche de fondation sera constituée avec un matériau type GNF1 0/40 de granulométrie
continue devant répondre aux caractéristiques suivantes :

Les caractéristiques mécaniques sont : ES>30 ou IP<6 ; sinon VB<1,5 ; LA<30 ; MDE<25 ;
IC>60%

GRANULOMETRIE TYPE GNF1

FUSEA GRANULARITE PASSANT AU TAMIS DE (mm)


U

0/40 20 10 6,3 2 0,08


90 à 60 à 40 à 33 à 20 à 2 à 14%
100% 90% 70% 64% 48%

GRAVE NON TRAITEE TYPE B GNB:

 Elle aura les caractéristiques suivantes

Les caractéristiques mécaniques sont : ES>30 ou IP<6 ; sinon VB<1,5 ; LA<30 ; MDE<20 ;

COMMUNE D’ASSILAH 17 FREE PROJECT


IC>35%

GRANULOMETRIE TYPE GNF1

FUSEAU GRANULARITE PASSANT AU TAMIS DE (mm)

0/31.5 40 20 10 6,3 2 0,08


90 à 100 68 à 43 à 35 à 22 à 4 à 11%
100% % 90% 78% 64% 43%

IMPRÉGNATION

La couche de base recevra une imprégnation au CB 0/1. En cas d’impossibilité de dévier


provisoirement la circulation, il sera procédé aux frais de l’entreprise au sablage de
l’imprégnation à raison de 5 l/m2 de sable 0/5.
- Bitume fluidifié : cut-back 0/1
- Émulsion cationique (E.B.A) à 65 % de bitume.

*) Pour les enduits d'accrochage et de scellement

- Émulsion cationique (E.B.A) à 55 % ou 69 % de bitume

GRAVE BITUME GBB

Il aura les caractéristiques des granulats et du bitume suivantes :


Classe granulaire : 0/14
Caractéristiques des granulats :
- Dureté Los Angeles (LA) £ 30
- Résistance Micro Deval (M.D.E) £ 25
- Equivalent de sable (ES) 10% > 60
- Angularité : concassé à 100 %.
Bitume pur de classe : 40/50
Module de richesse : 2.5 à 2.8
Caractéristiques mécaniques :
- Stabilité Marshall > 600 kg
- Fluage Marshall < 4 mm
- Compacité Marshall : 88 à 97 %
- Résistance à la compression L.C.P.C (RS) > 40 bars
- Compacité L.C.P.C 85 à 96 %
- Stabilité à l’eau RH/RS (L.C.P.C) > 0.65.
- Couche d’accrochage (>300 g/m2 de bitume résiduel)
ENROBÉ BITUMINEUX EB

Il aura les caractéristiques des granulats et du bitume suivantes :


Classe granulaire : 0/10
Caractéristiques des granulats :
- Dureté Los Angeles (LA) < 25
- Equivalent de sable (ES) > 40 sur fraction 0/5 mm
- Angularité : concassé pur.

COMMUNE D’ASSILAH 18 FREE PROJECT


Bitume pur de classe : 40/50 ou 60/70.
Module de richesse : 3.45 à 3.90

Caractéristiques mécaniques :
- Stabilité Marshall > 1000 kg
- Fluage Marshall < 4 mm
- Compacité Marshall : 93 à 97 %
- Résistance à la compression L.C.P.C : (RS) > 60 bars pour 40/50 et (RS) > 55 bars pour
60/70
- Compacité L.C.P.C 90 à 95 %
- Stabilité à l’eau RH/RS (L.C.P.C) > 0.75.
- Couche d’accrochage (>300 g/m2 de bitume résiduel)

BORDURES PRÉFABRIQUÉES

 Les bordures seront préfabriquées en usine ou sur un chantier spécial dont les installations
mécanisées seront soumises à l'agrément du maître d’ouvrage.
Elles seront préfabriquées suivant la Norme Marocaine n˚ 10.01.F.008.
 Les bordures de trottoirs seront du type T4, destinées aux voiries, et du type P1 pour la
délimitation des trous de plantation
 Les joints entre les bordures serons d'épaisseur = 1 cm, remplies par mortier de ciment
 Les caractéristiques mécaniques des bordures en béton sont exprimées par la résistance à la
flexion.
Moyenne M des charges Moyenne (M) des charges
Modèle de
l'élément conventionnelles de rupture (NM 10.1.014)

Classe B1 Classe B2
A.1 (20x25) 51 39.5
A.2 (15x20) 22.5 17.3
P.1 (8x20) 7.3 5.7
T.1 (12x20) 14 10.9
T.2 (15x28) 27.7 21.8
T.3 (17x28) 40 31.5
T.4 (20x30) 61.5 48
- Béton (Classe B.2) = dosé à 350 kg/m3 - Béton (Classe B.1) = dosé à 400 kg/m3.

FOURNITURE ET MISE EN OEUVRE DE LA TERRE VEGETALE

La terre végétale doit être friable, propre et libre de toutes impuretés, pierres et de corps
étrangers. La terre de référence est une terre franche de texture limono sableuse et perméable
approchant les caractéristiques suivantes :
 50% de sable
 40% éléments très fins [limons (0,002 à 0,02 mm) + argile (moins de 0,0002 mm)]
 30% argile (moins de 0,002 mm) seule
 2% minimum de matière organique en poids sec
 pH compris entre 5,5 et 7
 rapport C/N entre 8 et 12
 absence des éléments toxiques et de produits rémanents
 5% maximum de pierre et graviers (2mm à 2 cm)

COMMUNE D’ASSILAH 19 FREE PROJECT


Il s'agit de constituer à la fois un milieu filtrant et un support favorable au bon
développement des végétaux. La mise en place sera faite par temps sec.
L’entreprise devra s’assurer du maintien de la propreté de la terre végétale mise en place. Elle
prendra notamment à sa charge les frais de désherbage éventuels pendant toute la durée du
chantier.
L’entreprise devra faire connaître et accepter par le Maître d’œuvre avant la fourniture :
- le lieu d'extraction,
- la profondeur maximale d'extraction qui ne devra pas dépasser 0,40 m
- l'analyse physicochimique et granulométrique d'échantillons moyens représentatifs
PLANTATION & GAZONEMENT

Les travaux de plantation des arbres comprennent le creusement des fosses de plantation d’au
moins 1m x 1m x1m. Les prix comprennent également la fourniture et application des engrais de
fond, le tuteurage ou haubanage par double tuteur adapté à la taille de la plante, selon besoin, et
toutes les sujétions de plantation et d’arrosage, ainsi que l’haubanage des palmiers. Dans aucune
circonstance sera-t-il accepté l’utilisation des fils de fer ou fils fin pour attacher les arbres aux
tuteurs
L’entrepreneur devra assurer les prescriptions suivantes :

Qualité des plantations


 Les caractéristiques de genres, d’espèces, de variété, de force ou de taille ainsi que les
quantités doivent être respectées selon bordereaux.
 En vue de la désignation de l’entreprise adjudicataire, le maître d’ouvrage se réserve le
droit d’exiger des entreprises sollicitées à ce titre, la production de copies certifiées
des actes authentiques de commandes et de réservations des végétaux, adressées par
elles à leurs pépiniéristes fournisseurs ainsi que les confirmations de fournitures par
ces mêmes pépiniéristes. Le maître d’œuvre peut vérifier sur place la réalité des
productions végétales avant validation
 Les plantes doivent être de premier choix, saines et vigoureuses, de qualité loyale et
marchande, bien constituées, exempts de toutes tares et maladies, sans mousse ni
gerçures, le fournisseur devra être agrée par le Maître d'œuvre
 Les racines seront sans écorchures, bien ramifiées pourvues d'un chevelu
suffisamment abondant conservé autant que possible dans son intégrité.
 Les racines ne doivent en aucun cas être éclatées ou blessées.
 Les arbres auront un tronc bien droit exempt de nodosités ou de plaies.
 Tout arbre ayant une motte cassée sera refusée.
 Tous les végétaux, les arbres, les arbustes seront livrés obligatoirement avec leur
motte en bac ,sachet ou équivalent, étiquetés à raison d'une étiquette par 10 plantes
de même espèce.
CHAPITRE III. : arbres d’alignement, type platane 5m de hauteur
Les arbres feuillus à tiges doivent avoir une tête bien formée, régulière, en aucun cas
déportée ou déséquilibré en de densité constante, bien fournie, sans moignon, d’une seule flèche,
sans grosse branche concurrente, et sans blessure.
D’une façon générale, les feuillus près des cheminements devront être formés obligatoirement en
haute tige de façon à ce que les branches latérales et les feuillages ne se développent qu’à partir
de 2m de hauteur.
Pour toute précision des aspects de spécification techniques concernant la circonférence
du tronc, l’entreprise se reportera au tableau descriptif et quantitatif ci-joint.
CHAPITRE IV. : Palmiers, type washingtonia 2m de hauteur

COMMUNE D’ASSILAH 20 FREE PROJECT


La hauteur des palmiers devra être conforme aux indications du bordereau de prix pour
obtenir un effet décoratif maximum : les palmiers ne sont pas dispersés d’une manière aléatoire,
mais devront obligatoirement répondre à un effet de composition paysagère qui sera précisé par
des plans d’aménagement paysager
L’entrepreneur devra faire en sorte qu’il n’y ait pas de disparité dans l’alignement, la
différence de hauteur entre deux palmiers voisins ne pourra excéder 0,25m.
Il devra également prendre ses dispositions dans ses approvisionnements pour planter
des alignements de hauteur homogène, la différence des stipes entre le premier et le dernier de
l’alignement ne pourra dépasser 0,50.
Les catégories de palmiers sont précisées sur le plan de plantation l’entrepreneur est
tenu de s’y conformer.
Transport des plantes
 Les plantes destinées au chantier devront faire l'objet de tri au niveau de la pépinière ;
un certificat de tri est délivré à l'entrepreneur par le responsable de la pépinière.
 La durée de conservation des plants en jauge sur les lieux du chantier ne doit pas
dépasser 48 heures.
 Des précautions doivent être prises lors de l'opération de transport. Tous les arbres et
arbustes doivent être apportés en mottes. Ces dernières seront conservées intactes.
Réception des plants
 Comme dans le cas du transport, le déchargement sera fait avec minutie pour éviter
toute destruction des plantes. Avant la plantation, celles-ci doivent être placées dans
un endroit frais et humide afin de diminuer la transpiration et éviter le dessèchement.

COMMUNE D’ASSILAH 21 FREE PROJECT


ARTICLE.12 CONTROLE DES MATERIAUX

La nature et la périodicité des essais de contrôle des matériaux sont fixées par les fascicules 3, 4 et 5
du CPC relatifs aux terrassements, ouvrages d’assainissement et chaussées complétés par la note
circulaire n° 214.22/50.5/238/340 du 11/12/98.
Les frais provoqués par ces essais et les essais supplémentaires qui pourraient être réclamés par le
Maître d'ouvrage ou le BET seront à la charge de l’Entrepreneur.

FREÉ QUENCE DES ESSAIS SUR REMBLAI

L'état des remblais sera contrôlé, par un laboratoire agréé par le maître d’ouvrage, au fur et à mesure
de l'exécution dans les conditions suivantes :
Le contrôle sera fait couche par couche

On procédera pour chaque couche aux essais suivants avec les fréquences théoriques ci-dessous qui
pourront être éventuellement modifiées par ce C.P.S.

DESIGNATION DES ESSAIS FREQUENCE MINIMALE DES OBSERVATIONS


ESSAIS

Essai Proctor 1 par 5.000 m3 Pour chaque nature de sol

Mesure de la teneur en eau 1 par 250 ml de plate-forme Par couche


Mesure de la compacité 1 par 250 ml de plate-forme Par couche

FREÉ QUENCE DES ESSAIS SUR LA COUCHE DE GNF & GNB

Les matériaux seront soumis à des essais préliminaires d'information, et de recette dont la nature et
fréquence sont données dans le tableau ci-après :

Désignat Qualité Désignation FREQUENCE DES ESSAIS

ion du

du matéria de l'essai Essais Essais de recette


matéri uà préliminaires
au contrôl d'information
er
Granular Granulométrie Un essai pour 1 essai tous les 500
ité chaque catégorie de m3
matériau et par
provenance.
Propreté Indice de " " 1 essai tous les 500
Plasticité (I.P) m3

COMMUNE D’ASSILAH 22 FREE PROJECT


Équivalent de " " 1 essai tous les 500
GNF sable (E.S) m3

OU Dureté Los Angeles (L.A) " " 1 essai tous les 500
m3
Micro Deval " " 1 essai tous les 500
GNB Humide (M.D.E) m3
Angulari Indice de " " 1 essai tous les 500
té concassage (I.C) m3
Forme Coefficient " " 1 essai tous les 500
d’aplatissement m3
(C.A)

COMMUNE D’ASSILAH 23 FREE PROJECT


ESSAIS PRELIMINAIRES D'INFORMATIONS ET DE RECETTE DES MATERIAUX

DESIGNATION DES QUALITE DES MATERIAUX DESIGNATION DE L'ESSAI FREQUENCE DES ESSAIS
MATERIAUX

A CONTROLER Essais d'information Essais de recette

- Sable pour béton - Propreté - Equivalent sable Essais obligatoires pour B4 et B3 si la Un E.S par lot de :
quantité (Q) de sable et B1 si Q ≥ 50m3
- 10m3 pour B2 et B3(ou un équivalent de 25
et pour chaque provenance.
regards)

- 50 m3 pour B4 et B5
- Granularité - Granulométrie
Une granulométrie par lot de 100m3.

- Granulats pour béton - Propreté - Teneur en éléments très fins Essais obligatoires Un essai par lot de :

- Granularité - Granulométrie Pour B4 et B3 si Q ≥ 20 m3 - 20 m3 pour B2(ou un équivalent de 25 regards)

- Dureté - Los Angeles pour B2 et B1 si Q ≥ 100 m3 - 100 m3 pour B4

- Porosité - Porosité volumique Une série des autres essais par lot de 100 m3.

- Eau pour béton - Matières en suspension - Analyse chimique de l'eau - Eau potable, pas d'analyse

- Sels dissous - Eau non potable douteuse : une analyse Néant


par provenance
- Acides libres et magnésies

- Sulfures et sulfates
- Matières organiques
- Chlorures

COMMUNE D’ASSILAH 24 FREE PROJECT


DESIGNATION DES QUALITE DES MATERIAUX DESIGNATION DE L'ESSAI FREQUENCE DES ESSAIS

MATERIAUX A CONTROLER Essais d'information Essais de recette

- Ciment - Qualités prévues par la - Essais prévues par la NM n° Ne sont pas exigés si les ciments sont Ne sont pas exigés si les ciments sont
NM n° 10.01.F.004. 10.01.F.004 livrés en sac portant l'estampille de livrés en portant l'estampille de la
la NM n° 10.01.F.004. NM n° 10.01.F.004.
Dans le cas contraire, il est procédé Dans le cas contraire, les essais de
directement aux essais de recette recette sont effectués conformément
lors de la livraison sur le chantier. aux dispositions de l'article n° 5 de la
NM n° 10.01.F.004.

- Gabions - Qualités prévues à l'article - Essais de traction Essais obligatoire Q ≥ 100 unités et Une série d'essais par lot de 100
n° 15 du C.P.C (travaux pour chaque provenance. unités.
- Essais de flexion
routiers)

- Aciers pour béton - Qualités prévues aux - Essais prévues aux NM n° Ne sont pas exigés pour aciers livrés Ne sont pas exigés pour les aciers
Normes Marocaines n° 10.01.F.003 et 10.01.F.012 avec un certificat de conformité aux livrés avec un certificat de
10.01.F.003 et 10.01.F.012 NM sur les aciers. conformité aux NM sur les aciers.
Dans le cas contraire, il est procédé Dans le cas contraire, les essais de
directement aux essais de recette recette sont effectués conformément
lors de la livraison sur le chantier. aux dispositions des articles n° 6 et 7
de la NM n° 10.01.F.01.

- Buses en béton - Caractéristiques (diamètre - Essai dimensionnel Essai obligatoire si Q ≥ 100 ml et Une série d'essais par lot de 500 ml.
armé ou non armé et épaisseur) pour chaque provenance.
- Essai d'écrasement
- Écrasement

COMMUNE D’ASSILAH 25 FREE PROJECT


FREÉ QUENCES DES ESSAIS SUR BORDURE DE TROTTOIRS

Désignation Qualité du Désignation FREQUENCE DES ESSAIS

du matériau matériau à de l'essai Essais Essais de recette


contrôler d'information

- Bordures pour - Dimensions - Essai dimensionnel Essai obligatoire si Une série d'essai par lot
les trous de Q ≥ 300 ml et de 500 ml.
- Résistance à - Essai de flexion
plantation pour chaque
la flexion
provenance.
- Bordures de
trottoirs en béton

"Les prélèvements pour essais seront effectués sur le chantier, les essais à la charge de l'entrepreneur".

COMMUNE D’ASSILAH 26 FREE PROJECT


CHAPITRE V. : MODE D'EXEÉ CUTION DES TRAVAUX

ARTICLE.13 OUVRAGES PROVISOIRES

Les plans et notes de calcul des éventuels ouvrages provisoires sont à la charge de
l’Entrepreneur qui les soumet à l’approbation du maître d’ouvrage quinze jours avant le début de
réalisation des dits ouvrages.

ARTICLE.14 CONDITIONS PARTICULIERES D'EXECUTION

Les conditions d'exécution des travaux sont celles définies par les cahiers constitutifs des
fascicules 3, 4 et 5 du CPC applicable aux travaux routiers courants.

ARTICLE.15 INSTALLATIONS GENERALES DE CHANTIER

L'Entrepreneur soumettra au maître d’ouvrage, le projet de ses installations de chantier dans


un délai de 15 jours à compter de la date de notification de l’approbation du marché.
En général les installations de chantiers tiennent compte des éléments suivants :

GEÉ NEÉ RALITEÉ S

L'installation et l'aménagement du chantier font l'objet de plusieurs articles regroupés en une


seule position. Cette position comprend l'installation propre à l'entreprise, ainsi que des
aménagements destinés au maître d’ouvrage.
Avant de remettre son offre, l’entrepreneur est tenu de se renseigner sur l'emplacement du
chantier, les chemins d'accès, la place disponible pour le stockage, ainsi que les possibilités de
réaliser les raccordements à l'électricité et à l'eau. En outre, il doit reconnaître les difficultés qui
se posent lors de l'exécution.
Cette prestation ne donnera droit à aucune indemnité spéciale de la part du maître de
l'ouvrage.
La circulation pour piétons et pour les véhicules prioritaires tels que les ambulances,
pompiers, etc. doit être garantie en permanence.

AIRE DE CHANTIER ET GARDIENNAGE

L'entrepreneur définira, en collaboration avec les services compétents, l’emplacement exact


de la clôture de chantier.
Il définira, en accord avec le représentant du maître d’ouvrage, la superficie de l'aire de
chantier et son emprise sur la voie publique, permettant l'enlèvement des déblais et décombres
de démolition, la livraison des matériaux de chantier, l'installation des engins de lavage, etc.
Cette aire de chantier devra permettre le stockage de la totalité des fournitures, la réalisation
des installations de chantier y compris celles nécessaires pour abriter le matériel et les

COMMUNE D’ASSILAH 27 FREE PROJECT


équipements de l’entreprise, l’atelier garage, le local technique pour groupe électrogène le cas
échéant, les locaux pour le maître d’ouvrage, le laboratoire géotechnique, les logements du
personnel de l’entreprise et ses bureaux.
L’entrepreneur pourvoira au gardiennage du chantier et des installations du chantier. La
période de gardiennage couvrira toute la durée des travaux jusqu’à la réception de ceux-ci. Le
coût du gardiennage pour la totalité de l'aire de chantier est compris dans le poste installation
de chantier.

REPLI DU CHANTIER

Après la fin des travaux les installations seront repliées et le site remis en état et nivelé. Tous
les débris et déchets résultant du repli du chantier seront évacués dans des lieux de décharge
indiqués par le maître d’ouvrage dans le délai indiqué au présent marché.
Les frais du repli du chantier et des installations du chantier sont à la charge de l’entrepreneur
et ils sont compris dans le prix de l’installation du chantier.

ARTICLE.16 REUNIONS DE CHANTIER.

L'Entrepreneur est tenu de se rendre personnellement aux convocations du maître d’ouvrage


délégué et d'accompagner les représentants de cette dernière sur les chantiers lors des visites
périodiques et de leur donner les explications sur les travaux. La périodicité des visites est fixée
par le maître d’ouvrage délégué qui pourra dans les mêmes conditions fixer toute visite
exceptionnelle sous préavis de vingt quatre heures.
Il sera dressé, pour chaque réunion, un procès-verbal qui sera contresigné par le maître
d’ouvrage et l'Entrepreneur en fin de séance.
Dans le cas où l'Entrepreneur est absent ou refuse de contresigner le Procès verbal, celui-ci lui
est notifié par ordre de service.
Ces procès-verbaux étant appelés à remplacer autant que possible les échanges de
correspondances entre le maître d’ouvrage délégué et l'Entrepreneur, ce dernier veillera à y faire
inscrire au fur et à mesure du déroulement des travaux, ses observations, ses réclamations ou
réserves. L’inscription de ces dernières au cahier de chantier ne saurait remplacer la
présentation des réclamations dans les formes et conditions prévues par les clauses du CCAG-T.
Lors des visites de chantier, l'Entrepreneur est tenu de prendre toutes dispositions pour
rendre accessible la totalité des lieux d'opérations dans des conditions de sécurité totale. Il
devra faciliter toute opération de mesure et tenir à disposition tout document nécessaire à la
bonne conduite des travaux et toute fiche d'essai de matériaux reçu sur le chantier ou mis en
œuvre.

COMMUNE D’ASSILAH 28 FREE PROJECT


ARTICLE.17 MODE D’EXECUTION DES TRAVAUX.

1. IMPLANTATION DES TRACÉS

Avant tout commencement des implantations l'Entrepreneur vérifiera les calculs des
implantations des ouvrages et signalera au maître d’ouvrage les erreurs éventuelles. Il procédera
ensuite à l'implantation définitive de ces ouvrages qui sera réceptionnée par la commune et le
B.E.T.

"Les travaux topographiques, des axes de voirie, d’implantation des axes des collecteurs et
ouvrages seront réalisés par un géomètre agrée par la commune à la charge de
l'entrepreneur".
Les plans accompagnant le présent dossier permettent l'évaluation quantitative des travaux à
exécuter, ils seront, si nécessaire, ajustés lors de l'exécution des travaux sur la base d'une part,
du recollement du réseau d'assainissement existant, d'autre part des investigations propres et
sondages de reconnaissance que devra réaliser l'entrepreneur avant tout démarrage des
travaux.
L'entrepreneur effectuera le report des axes de la voirie avant tout commencement des
travaux et il devra en outre situer sans ambiguïté la position de ses axes de voirie et de
canalisations ainsi que les positions précises des raccordements avec les réseaux existants.
Avant tous travaux de terrassement, l’entrepreneur sera tenu de situer sur place les réseaux
existants (eau potable, assainissement, électricité, téléphone, etc.…) en réalisant des sondages
ponctuels en présence des services gestionnaires des réseaux
Tout dommage aux réseaux existants de la part de l’entreprise, les réparations, seront prises
en charge par l’entreprise.
La reconnaissance des repères sera faite par le représentant du maître d’ouvrage en présence
de l'entrepreneur qui est chargé d'achever les opérations du tracé.
L'Entrepreneur sera responsable de toute fausse manœuvre et de toute augmentation de
dépense qui résulterait du déplacement ou de la disparition des repères. Il devra avoir en
permanence sur le chantier, tous les appareils et accessoires nécessaires aux opérations de
tracé, nivellement ainsi qu'à leur vérification afin de permettre le rétablissement continu des
bornes et repères qui peuvent avoir disparu.

2. TERRASSEMENTS

Les terrassements généraux des voies carrossables et des chemins piétons seront exécutés
conformément aux prescriptions du Cahier des Charges Générales pour les Travaux dépendant
de l'Administration des Travaux Publics du Maroc.
a- DEBLAIS
Les emprises des déblais seront soigneusement décapées et purgées de tous produits impropres.

COMMUNE D’ASSILAH 29 FREE PROJECT


L'entrepreneur ne peut exécuter aucun travail avant que le décapage n’ait été vérifié par le
maître d’ouvrage et le BET.
Les fonds de forme obtenus après terrassement suivant le profil en travers type de la plate-
forme recevront un compactage de façon à obtenir sur une profondeur de 0,30 m une densité
sèche de 95 % de l'O.P.M.
b- REMBLAIS
La préparation initiale du terrain comporte :
 Le décapage des herbes
 Le hersage des terrains meubles contenant les végétaux à expurger.
 La préparation du terrain sous le remblai comportera un décapage puis un compactage
sur une profondeur de 0,30 m de façon à obtenir une densité sèche au moins égale à 90 %
de l'O.P.M.
 Cette opération comporte la destruction de toute végétation.
 Les remblais suivant le profil en travers type de la plate-forme seront constitués par
couches élémentaires superposées de 0,20 m après compactage.
 Le profil en travers de chaque couche doit comporter des pentes pour assurer
l'écoulement rapide des eaux de pluies, cette pente sera au minimum de 5 %
 Tous les remblais seront méthodiquement compactés.
 Une planche d'essai sera réalisée avant le commencement des travaux.
 La densité sèche du remblai en place devra atteindre au moins :
 90 % O.P.M. dans le corps des remblais
 95 % O.P.M. dans les 50 cm supérieurs
 Les sols pour remblais devront être exempts d'éléments végétaux de toute nature et
présenter un indice de plasticité inférieur à cinquante (50).
 Le profil des talus doit être obtenu par la méthode du remblai excédentaire.
3. FOND DE FORME

Le fond de forme devra être parfaitement dressé, nivelé et compacté au rouleau à pneu ou
vibrant jusqu'à disparition des tracés de passage des engins de compactage avec contrôle
permanent à la cerce, à la règle, au niveau.
Il sera compacté à 95 % O.P.M. sur les 0,30 m inférieur.
Dans le cas de terres impropres, la couche de forme pourra se faire soit par encaissement
dans la plateforme et mise en place de matériaux plus sain soit par une couverture en
matériaux sain, l'utilisation des matériaux d’emprunt reste soumise à l'agrément de l'Ingénieur
sur la base des essais de Laboratoire
4. COUCHE DE FONDATION

La couche de fondation sera exécutée en tout - venant graveleux non traité type F1 de 0/40
provenant des carrières agrées.

COMMUNE D’ASSILAH 30 FREE PROJECT


Les matériaux entrant dans la composition de la couche de fondations doivent être
nécessairement agréés avant mise en œuvre par le maître d’Ouvrage ou ses représentants.
Cet agrément ne peut se faire qu’après présentation par l’Entrepreneur de la granulométrie et
des caractéristiques de propreté et de dureté de ces matériaux établis et mesurés par un
laboratoire agrée.
Pour sa mise en œuvre, la couche de fondation sera soigneusement arrosée et compactée
jusqu’au minimum de 95 % de l’O.P.M.
La tolérance maximale acceptée par les écarts par rapport aux profils théoriques en long et en
travers sera de 2 cm.
Après achèvement de la fondation, le profil en long ne devra pas présenter des écarts
supérieurs à 2 cm avec le profil théorique. De même, les profils en travers devront être
conformes aux profils types avec une tolérance maximum de 2 cm sous la règle ou la cerce.
5. MISE EN ŒUVRE DES BÉTONS BITUMINEUX GBB ET EB

Les bétons bitumineux GBB et EB ne pourront être mis en œuvre que sur une surface nettoyée
de tous les corps non cohérents et étrangers et lorsque les conditions atmosphériques seront
compatibles, compte tenu de la saison avec une bonne exécution des travaux et une bonne
tenue ultérieure des ouvrages.
Lorsque les conditions atmosphériques seront défavorables, les travaux de mise et par
conséquent de fabrication devront être suspendus à la diligence du Maître d’Ouvrage.
Les bétons bitumineux GBB et EB seront mis en œuvre en une seule couche. Cette couche
fera l’objet d’un réglage en nivellement. L’engin de répandage devra être guidé par un système
agréé par le Maître d’Ouvrage.
Les tolérances de nivellement et de surfaçage pour les enrobé EB et GBB sont les suivants :
- Tolérance de nivellement : plus ou moins un centimètre (+ 1 cm)
- Tolérance de surfaçage : le coefficient VIAGRAPHE devra être inférieur ou égale à cinq (5)
En outre, on appliquera à la surface des chaussées, le contrôle de surface à la règle de trois (3)
mètres. La tolérance exigée sera de cinq (5) millimètres.
6. BORDURES - TROTTOIRS

Les trottoirs compris dans l'emprise des voies exécutées au titre du présent marché seront
nivelés suivant les profils en travers types et les profils en long des voies. Le compactage sera celui
prévu pour les fonds de forme.
Les bordures type P1, T1, T.3 ou T4 en béton préfabriqué seront scellées sur un béton de
propreté dosé à 200 kg, d'une épaisseur de 0,10 m, lui même posé sur une fondation en T.V 0/31.5
d'une épaisseur de 0,10 m minimum. Ces bordures épaulées par du béton maigre.
Les joints auront 10 mm d'épaisseur maximale, ils seront serrés et lissées au fer.
Des éléments d'une longueur de 0,50 m seront utilisés dans les tronçons courbes. Ces éléments
de 0,50 m seront préfabriqués. Toute bordure cassée sera refusée.
La tolérance pour faux alignement en plan ou en hauteur est de 1 cm par rapport à la ligne de
pose.

COMMUNE D’ASSILAH 31 FREE PROJECT


CHAPITRE VI. : PRESCRIPTIONS DIVERSES

ARTICLE.18 DELAI D’EXECUTION – PENALITE DE RETARD

Le délai d’exécution global du présent marché est fixé à Dix Huit mois (18 Mois) à compter du
lendemain du jour de notification de l’ordre de service prescrivant à l'Entrepreneur de
commencer les travaux. Ce délai comprend le délai de repliement des installations du chantier,
la remise en état des terrains et des lieux.
Au cas où les travaux ne seraient pas terminés dans les délais fixés et sans mise en demeure
préalable, sur simple confrontation de la date d'expiration du délai contractuel d'exécution et de
la date de réception provisoire, il sera appliqué une pénalité d’un pour mille (1/1000) du
montant initial du marché, éventuellement complété par les avenants, par jour calendaire de
retard, sans préjudice de l'application des mesures coercitives prévues à l'article 70 du C.C.A.G.T
et au présent marché.

ARTICLE.19 CAUTIONNEMENT

Le montant du cautionnement provisoire est fixé à : Six Cent Mille dirhams


(600.000,00 DH).

Le montant du cautionnement définitif est fixé à 3% (trois pour cent) du montant du marché
arrondi à la dizaine supérieure.
Conformément à l'article 12 du C.C.A.G.T., ce cautionnement doit être constitué dans les
trente (30) jours qui suivent la notification de l'approbation du marché. Il reste affecté à la
garantie des engagements de l'Entrepreneur jusqu'à la réception définitive des travaux.

ARTICLE.20 PLANS DE RECOLLEMENT

La réception provisoire des travaux ne sera prononcée que lorsque les plans de recollement
seront remis au maitre d’ouvrage M.O et au M.O.D.
Ces plans seront les suivants :
 Profil en long détaillé au 1/1000 - 1/100 des réseaux de voirie, indication des ouvrages
annexes.
 Planimétrie détaillée (levé par un géomètre agrée) au 1/500 des voies, trottoirs,
regards, ouvrages annexes, etc.
Ces plans seront établis sur support informatique et remis au M.O et au M.O.D
accompagnés de trois tirages signés par un IGT agréé.

ARTICLE.21 NANTISSEMENT

Dans l'éventualité d'une affectation en nantissement du présent marché, il est précisé que :
1. La liquidation des sommes dues, en exécution du présent marché sera opérée par les soins
de Monsieur le président de la Commune d’ASSILAH.
COMMUNE D’ASSILAH 32 FREE PROJECT
2. Le fonctionnaire chargé de fournir en titre du présent marché ainsi qu’au bénéficiaire des
nantissements ou subrogations, les renseignements et états prévus à l’article 7 du dahir du
28.08.1948 est Monsieur le président de la Commune d’ASSILAH.
3. Les paiements prévus au présent marché seront effectués par Monsieur le Percepteur de la
ville d’Assilah, seul qualifié pour recevoir les significations des créanciers du titulaire du
présent marché.
Le maître d’ouvrage délivrera à l’entrepreneur, et sur sa demande et contre récépissé, un
exemplaire spécial du marché portant la mention "Exemple Unique" et destiné à former titre de
nantissement.
Les frais de timbre de l’exemplaire fourni à l’entrepreneur ainsi que les frais de timbre de
l’original conservé par le maître d’ouvrage sont à la charge de l’entrepreneur.

ARTICLE.22 DOMICILE DE L'ENTREPRENEUR

A défaut par l'Entrepreneur de satisfaire aux prescriptions de l'article 17 du C.C.A.G.T, en


n'élisant pas domicile à proximité des lieux des travaux, toutes les notifications qui se rattachent
à son Entreprise lui seront valablement faites à l'adresse indiquée dans le présent C.P.S.

ARTICLE.23 RESPONSABILITÉ DE L'ENTREPRISE

La responsabilité de l'entreprise n'est atténuée en rien par l'agrément que l'Administration lui
aura donné sur quelque objet que ce soit, ni par la surveillance de l'Ingénieur ou de ses
Délégués.
Les modifications prescrites par le M.O et le M.O.D aux propositions de l'entreprise ne
peuvent avoir effet de dégager la responsabilité de cette dernière, sauf en ce qui concerne les
inconvénients et les dangers résultant de ces modifications qui auraient été signalées par
observation écrite et motivée avant tout commencement d'exécution et dans un délai de 15
(quinze) jours au plus, après notification de l'ordre de service correspondant.

ARTICLE.24 SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIER

Dix jours après la notification de l’approbation du marché, l’entreprise doit établir et présenter
au maître d'ouvrage, pour approbation, les plans de signalisation temporaire du chantier en se
conformant à la directive sur la signalisation temporaire des chantiers
En cas de carence de l’entrepreneur dans la mise en place et dans le maintien de la
signalisation temporaire du chantier conforme à la directive de la DRCR, le maître d’ouvrage peut
prendre, aux frais de l’entrepreneur, les mesures nécessaires après mise en demeure de celui-ci
restée sans effet.
En cas de dépassement des délais contractuels, l’entreprise maintiendra, à sa charge et sans
indemnité aucune, la signalisation temporaire du chantier jusqu’à l’achèvement des travaux.
L’intervention du maître d’ouvrage ne dégage pas pour autant la responsabilité de
l’entrepreneur.

COMMUNE D’ASSILAH 33 FREE PROJECT


ARTICLE.25 SUJETIONS DIVERSES D’EXECUTION

Sujétions résultant de l'exécution simultanée de travaux étrangers à l'entreprise :


Les travaux visés à l'article 42 du paragraphe Ib du Cahier des Clauses Administratives
Générales sont élargis à tous les travaux qui se réaliseront simultanément avec ceux du présent
marché.

ARTICLE.26 RETENUE DE GARANTIE

La retenue de garantie à prélever sur les montants des travaux est de dix pour cent (10 %) ;
elle cessera de croître lorsqu'elle atteindra sept pour cent (7 %) du montant initial du marché,
augmenté ou diminué des avenants éventuels.
Elle est acquise de plein droit au Maître d'Ouvrage en cas de malfaçons, négligences ou autres
manquements de l'Entrepreneur à ses obligations.
L'Entrepreneur peut cautionner partiellement ou totalement cette retenue de garantie.

ARTICLE.27 FRAIS D’ENREGISTREMENT ET TIMBRE

L'entrepreneur supportera les frais de timbres et d'enregistrement des différentes pièces du


Marché définitif.

ARTICLE.28 SOUS-TRAITANCE

Conformément à l’article 158 du décret n° : 2-12-349 du 08 Joumada 1er 1434 (20 mars
2013) Le titulaire du présent marché ne peut céder une ou plusieurs parties de son marché sans
autorisation écrite de L’autorité compétente, cette autorisation ne peut être accorder qu’a un sous
traitant remplissant les conditions Du titulaire du marché .

ARTICLE.29 DIRECTION DES TRAVAUX

Le Maître d'Ouvrage et le BET sont chargés de la direction et du contrôle de la conformité des


ouvrages et sont seuls qualifiés pour interpréter les plans, devis et prescriptions des pièces
contractuelles.

ARTICLE.30 LITIGES

Tout litige entre le Maître d’Ouvrage et l'entreprise sera soumis aux tribunaux compétents du
Maroc conformément aux dispositions de l’article 73 du CCAGT.

ARTICLE.31 CONNAISSANCE DU DOSSIER

Une série complète des plans ayant été remise en même temps que le présent dossier de
pièces contractuelles de l’entreprise soumissionnaire, celle-ci déclare :
1- Avoir visité le site et pris pleine connaissance de l’ensemble des travaux à réaliser.

COMMUNE D’ASSILAH 34 FREE PROJECT


2- Avoir fait préciser tous points susceptibles de contestation
3- Avoir fait tous les calculs et sous détails.
4- N'avoir rien laissé au hasard pour déterminer le prix de chaque nature d'ouvrage présenté par
elle et de nature à donner lieu à discussion.
5- Avoir apprécié toutes difficultés résultant du terrain, de l'emplacement des constructions, des
accès, des alimentations en eau et électricité et toutes autres difficultés qui pourraient se
présenter, et pour lesquelles aucune réclamation ne sera prise en considération.
6- Dans le cas de travaux au forfait, avoir procédé à la vérification des quantités du détail estimatif
forfaitaire et les accepter sans réserve, même si elle a relevée certaines variations de quantités,
les prix du montant des travaux forfaitaires ayant été établis en conséquence.

ARTICLE.32 CONSTATATION D'ERREURS OU D'OMISSIONS DANS LES


DOCUMENTS

Avant la mise en route et en cours des travaux, l'entrepreneur doit appeler l'attention du
M.O et du M.O.D sur les inconvénients, les vices ou malfaçons facilement décelables pour un
homme de l'art qui pourraient résulter des erreurs ou omissions qu'ils est amené à constater dans
les documents qui lui ont été remis.
L'entrepreneur est tenu de vérifier les cotes et de signaler en temps voulu, toutes erreurs
matérielles qui auraient pu se glisser dans les plans ou pièces écrites qui lui seraient notifiées.
Aucune cote ne sera mesurée sur les plans pour l'exécution des travaux, l’entrepreneur
devra s'assurer sur place avant toute mise en œuvre de la possibilité de suivre les cotes et
indications des plans et dessins de détails.

ARTICLE.33 ASSURANCES

L'entrepreneur doit souscrire les contrats d'assurances suivants :


Avant tout commencement des travaux et conformément aux dispositions de l’article 24 du
CCAGT l’entrepreneur doit adresser au maître de l’ouvrage les copies des polices d’assurance
qu’il doit souscrire et qui doivent couvrir les risques inhérents à l’exécution du marché, à savoir
celles se rapportant :
1. Aux véhicules automobiles utilisés sur le chantier qui doivent être assurés conformément à
la législation et à la réglementation en vigueur.
2. Aux accidents de travail pouvant survenir au personnel de l'Entrepreneur doivent
être couverts par une assurance conformément aux dispositions du Dahir N° 1/60/223 du
12 Ramadan 1382 (6 Février 1963) portant modification en la forme du Dahir du 25 Hijja
1345 (25 Juin 1927) relatif à la réparation des accidents de travail et conformément à la
législation et à la réglementation en vigueur.
3. A la responsabilité Civile incombant :
a- A l'Entrepreneur en raison des dommages causés aux tiers pour les ouvrages objets du
présent marché jusqu’à la réception définitive, les matériaux, le matériel, les
installations et le personnel de l'Entrepreneur et quand il est démontré que ces
dommages résultent d’un fait de l’entrepreneur, de ses agents ou d’un défaut de ses

COMMUNE D’ASSILAH 35 FREE PROJECT


installations ou de ses matériels.
b- A l'Entrepreneur, en raison des dommages causés aux tiers sur le chantier et ses
dépendances aux agents dont l’Administration est responsable et ce jusqu’à la réception
définitive.
c- L’Administration ou à ses représentants, en raison des dommages causés aux tiers sur le
chantier et ses dépendances par ses ouvrages, son matériel, ses marchandises, ses installations
et ses agents. Le contrat d’assurance correspondant à cette responsabilité doit contenir une
clause de renonciation de recours contre l’Administration.
d- Aux dommages à l'ouvrage : à ce titre doivent être garantis par l’entrepreneur, pendant
la durée des travaux jusqu'à la réception provisoire, les ouvrages objet du présent marché, les
ouvrages et installations fixes ou mobiles du chantier, les matériaux et les approvisionnements
divers contre les risques d'incendie, vol, détérioration pour quelque cause que ce soit sauf cas
de force majeure (cataclysmes naturels).
PRESENTATION DES POLICES :
L'entrepreneur est tenu d'adresser à l’Administration avant le commencement des
travaux dans les vingt jours (20j) qui suivent la notification du marché les attestations des polices
d'assurances contractées pour la couverture des risques énumérés ci-dessus. Elles doivent
toutes comporter une clause interdisant leur résiliation sans un avis préalable du maître
d’ouvrage.
Ces polices d’assurances doivent être prises auprès d'une ou (plusieurs compagnies)
d'assurances au Maroc.
L’Administration peut refuser toute police, qui ne lui conviendrait pas en donnant les raisons
motivées de son refus.
L'entrepreneur est tenu également de présenter à l’Administration chaque fois qu'elle le
demandera, les attestations émanant de la compagnie d'assurances certifiant que les primes ont
été bien réglées.
En cas d'accidents aux ouvrages, objet du Marché, quelle qu'en soit la cause, l'entrepreneur
en est tenu de procéder dans les délais qui seront imposés par l’Administration, aux remises en
état nécessaires, ces remises en état ne donneront lieu à aucun coût complémentaire hors
marché.

ARTICLE.34 RESILIATION

Tous les litiges auxquels pourra donner lieu l'exécution du présent marché relèveront de la
compétence des tribunaux du MAROC. Pour toute résiliation provoquée par l'une des parties
contractantes, il sera fait application de la procédure administrative régie par le C.C.A.G.T
approuvé par le décret n°2.99.1087 du 29 Moharrem 1421 (4 Mai 2000).

COMMUNE D’ASSILAH 36 FREE PROJECT


ARTICLE.35 VALIDITE DU MARCHE

Le présent marché ne sera valable, définitif et exécutoire qu'après son approbation par les
autorités compétentes. Conformément a l’article 152 du décret n° : 2-12-349 du 08 Joumada 1er
1434 (20 mars 2013.

ARTICLE.36 QUALITE DES TRAVAUX

Les ouvrages doivent être d'excellente qualité, conformes en tous points aux règles de l'art,
exempts de toute malfaçon et présenter toute la perfection dont ils sont susceptibles. S'ils ne
satisfont pas à ces conditions, ils sont refusés et remplacés aux frais de l'Entrepreneur.
Celui-ci est également responsable vis-à-vis du Maître d'Ouvrage des fautes et malfaçons
commises par ses agents ou ouvriers dans la fourniture et l'emploi des matériaux, ainsi que des
fautes et malfaçons commises par ses sous-traitants sauf en recours éventuel contre ceux-ci.
L'Entrepreneur ayant connaissance des difficultés de réalisation pouvant survenir, ne pourra
en aucun cas faire état d'une omission ou d'une mauvaise interprétation des pièces du dossier
pour refuser de fournir ou de monter un aménagement ou un dispositif quelconque dont
l'absence mettrait en cause le fonctionnement de l'installation ou son intégralité.

ARTICLE.37 MATERIAUX ET FOURNITURES

L'Entrepreneur est tenu de produire toutes justifications de provenance et de qualité des


matériaux et de fournir tous les résultats des essais d’agrément conformément au présent
marché, les frais de ces essais sont à la charge de l'Entrepreneur.

ARTICLE.38 CONDITIONS GENERALES D'EXECUTION DES TRAVAUX

Tous les travaux devront être exécutés suivant les règles de l’art et satisfaire aux exigences de
leur destination conformément aux plans. Ils devront être faits très proprement avec le plus
grand soin et correspondre exactement aux formes, dimensions, qualités, aspect aux
dispositions, aux ordres de la Maîtrise d'œuvre et du Maître d’Ouvrage ainsi qu’aux plans et
dessins agrées par lui.
En cours d’exécution, il appartient à l’entreprise de se rapprocher, en temps opportun, de la
Maîtrise d’œuvre, en vue de recueillir les informations particulières qui n’auraient pu être
fournies lors de la conclusion du marché. Si ces informations ne sont pas conformes aux
hypothèses formulées au marché, les parties se rapprocheront pour modifier éventuellement les
conditions fixées dans le marché.
Ces conditions sont définies par les devis descriptifs, documents et notices techniques,
spécifications particulières ou cahier des prescriptions communes propres à chaque corps d'état.

ARTICLE.39 RECEPTIONS - DELAI DE GARANTIE

En aucun cas la prise de possession par le Maître d'Ouvrage délégué après l'expiration des

COMMUNE D’ASSILAH 37 FREE PROJECT


délais prévus au calendrier détaillé des travaux, ne vaut réception. Celle-ci ne peut résulter que
d'un procès-verbal prévu dans les conditions ci-après :

REÉ CEPTION PROVISOIRE

Conformément à l’article 65 du C.C.A.G.T, l’entrepreneur est tenu d’aviser le maître d’ouvrage


délégué par écrit de la date d’achèvement des travaux qui procédera à ladite réception
provisoire en présence du maître d'ouvrage et du BET.
Il est procédé alors aux opérations préalables à la réception provisoire des ouvrages en
présence de l’entrepreneur du maitre d’ouvrage, du maitre d’ouvrage délégué et du BET, puis à
la prononciation de la réception provisoire, si aucune observation ou réserve n’a été émise, le
cas échéant, l’entrepreneur doit remédier, à ses frais aux imperfections et malfaçons
correspondantes dans un délai fixé par le maître d’ouvrage délégué par ordre de service.
En cas d’absence de l’entrepreneur à ces opérations, il en est fait mention au procès – verbal
qui doit être dressé sur place et signé par le maître d’ouvrage délégué.

DEÉ LAI DE GARANTIE

En application de l’article 67 et 68 du C.C.A.G.T, la réception définitive est prononcée par


l’Administration à l’expiration du délai de garantie, soit Un (1) an après la réception provisoire.
Pendant toute la durée de ce délai de garantie d’un an, l’Entrepreneur est tenu d’entretenir
les ouvrages et de réparer à ses frais les parties qui seraient reconnues défectueuses par suite de
vices de matière ou défaut de construction. La réception définitive est prononcée à la suite
d’une visite contradictoire.
Si au moment de la réception définitive, il est reconnu que certains ouvrages ne sont pas en
état, le délai de garantie est prolongé jusqu’à ce que les travaux nécessaires aient été exécutés
par l’Entrepreneur. A défaut de ce qui précède, l’Administration peut faire exécuter elle-même
ces travaux aux frais de l’Entrepreneur.
Les dispositions qui précédent ne limitent pas l’action au profit de l’Administration de la
garantie qui s’exerce dans les conditions prescrites par le code des obligations et contrats.

REÉ CEPTION DEÉ FINITIVE

La réception définitive aura lieu une année (01) après la date de la réception provisoire des
travaux et la retenue de garantie sera débloquée après prononciation de la réception définitive
par le maître d'ouvrage délégué, le maître d'ouvrage et le BET.

ARTICLE.40 DELAI DE NOTIFICATION DE L’APPROBATION DU MARCHE

Conformément à l’article 153 du décret n° : 2-12-349 du 08 Joumada 1er 1434 (20 mars 2013).

COMMUNE D’ASSILAH 38 FREE PROJECT


Le titulaire du marché ne sera libre de lancer à son entreprise que si l’approbation de son
marché ne lui est pas notifiée dans un délai de soixante – quinze (75) jours à compter de la date
fixée pour l’ouverture des plis. Ou la date de la signature du marché par l’attributaire lorsqu’il est
négocié. Dans le cas ou le délai de validité des offres est prorogé conformément au deuxième
alinéa de l’article 33 du décret précité le délai d’approbation est majoré d’autant de jours
acceptés par l’attributaire du marché.
Si la notification de l’approbation n’est pas intervenue dans ce délai, l’attributaire est libéré de
son engagement vis-à-vis du M.O et du M.O.D Dans ce cas, mainlevée lui est donnée de son
cautionnement provisoire.
Lorsque le maitre ‘ouvrage décide de demander à l’attributaire de proroger la validité e son
offre, il doit, avant l’expiration du délai visé ci-dessus, lui proposer par lettre recommandée avec
accusé de réception, par fax confirmé ou par tout autre moyen de communication donnant date
certaine, de maintenir son offre pour une période supplémentaire ne dépassant pas trente jours
(30j). L’attributaire doit faire connaitre sa réponse avant la date limite fixée par le M.O et le
M.O.D
En cas de refus de l’attributaire, mainlevée lui est donnée de son cautionnement provisoire.

ARTICLE.41 TAXES

Tous les prix du présent marché comprennent toutes les taxes, y comprise la taxe sur la
valeur ajoutée (T.V.A) en vigueur instituée par la loi n° 30-85 relative à la T.V.A promulguée par le
dahir n° 1.85.347 du 20/12/85 ainsi qu'au Décret n° 2.86.99 du 14/03/86 pris pour son application.

ARTICLE.42 NORMES MAROCAINES

Les travaux et fournitures du présent marché devront répondre aux Normes Marocaines
homologuées en vigueur ; ou à défaut, aux Normes Françaises AFNOR.

ARTICLE.43 RISQUES CONCERNANT LES FOURNITURES

Les matériels et matériaux fournis par l'entrepreneur restent sous sa garde et sous sa
responsabilité, même après avoir été acceptés par le M.O et le M.O.D

ARTICLE.44 PRESENCE DE L'ENTREPRENEUR - ENCADREMENT DU


CHANTIER

L'Entrepreneur sera tenu d'assister personnellement ou de se faire remplacer par un


représentant hautement qualifié et habilité à prendre des décisions en son nom, aux rendez-
vous de chantier une fois par semaine.
Pendant la durée des travaux, l'Entrepreneur sera représenté en permanence sur chantier par
un responsable des travaux qualifié. Si la qualification du responsable n'apparaît pas suffisante,

COMMUNE D’ASSILAH 39 FREE PROJECT


le maître de l’ouvrage ou la Maîtrise d'Œuvre, demandera, sans délai, son remplacement par
une personne plus compétente.
La fréquence des réunions de chantier est à l’initiative du maître d’ouvrage et la maîtrise
d’œuvre.

ARTICLE.45 OBLIGATIONS DIVERSES DE L'ENTREPRENEUR

L'Entrepreneur sera tenu de provoquer lui-même les indications écrites et figurées qui
pourraient lui manquer. Dans ces conditions, il ne pourra pas se prévaloir du manque de
renseignement pour justifier une exécution contraire à la volonté de la Maîtrise d'Ouvrage ou de
la Maîtrise d’œuvre.
L'Entrepreneur ne pourra élever aucune réclamation ni prétendre à indemnité ou plus value
pour le gène et les sujétions résultant de la présence d’ouvriers d'autres corps d'état appelés à
travailler sur le chantier.

ARTICLE.46 INSTALLATION DE CHANTIER

Dès la réception de l'ordre de service prescrivant l'ouverture du chantier, l'Entrepreneur


procèdera à ses frais:
 à l'installation de son chantier;
 à faire les démarches pour l'occupation du domaine public;
 à l'obtention des autorisations d'utilisation du domaine public et au règlement des
frais qui sont à sa charge.
Les frais d'installation de chantier sont à la charge de l’entrepreneur, ainsi que les frais de
consommation d'eau, d'électricité, de combustibles, de téléphone et ceux d'entretien et de
nettoyage.
L'entrepreneur sera tenu de réserver des locaux comprenant une salle de réunion de 20 m 2
et une annexe de 15 m2 réservée au M.O et au M.O.D
Ces bureaux seront éclairés, et disposeront d’un équipement sanitaire sommaire.
En outre, l'entrepreneur mettra en permanence :
1-Une table de travail pour vingt personnes avec les chaises ou bancs de même capacité.
2 Un cahier de chantier en trifold sera en permanence à la disposition du M.O et du M.O.D
et de ses représentants. Sur ce cahier sera consignées toutes remarques, et établis les procès-
verbaux des réunions.
3-Un dossier complet des plans d'exécution et des pièces écrites sera aussi déposé dans ce
local dans un meuble prévu à cet effet.
4-Deux panneaux métalliques de chantier, conformément aux exigences du Ministère.
5-Les locaux nécessaires pour le stockage de matériaux ou matériels de l'entreprise.
6- Tout ce que le M.O et le M.O.D considéreront nécessaire à l’installation de chantier.
En Plus, l'entrepreneur :

COMMUNE D’ASSILAH 40 FREE PROJECT


 Assure l'entretien de la voirie mise à la disposition du présent marché dès l'ouverture
de chantier ou au cours de celui-ci est à sa charge.
 Fait son affaire des réclamations de toute nature qui pourraient être présentées par
les Administrations ou collectivités publiques pour usage des voies ou des réseaux
publics. Il en est de même des travaux de nettoyage périodiques qui seraient exigés
au même titre, le tout de manière que le Maître d'Ouvrage ou son représentant ne
puisse être inquiété ou recherché à ce sujet. Il s'engage en tant que de besoin à
garantir celui-ci de toute responsabilité à cette occasion.

ARTICLE.47 PROPRETÉ ET NETTOYAGE DU CHANTIER

L'Entrepreneur est personnellement responsable de la propreté permanente de son chantier


et du nettoyage des accès, et devra laisser les locaux en parfait état de propreté après chacune
de ses interventions.
Au fur et à mesure de l’avancement des travaux, l’Entrepreneur doit procéder, à ses frais, au
dégagement, au nettoiement et à la remise en état des emplacements mis à sa disposition par le
Maître d’Ouvrage pour l’exécution des travaux.
Il se conforme pour ce dégagement, ce nettoiement et cette remise en état, aux instructions
éventuelles du Maître d’Ouvrage.
En cas de non-respect de ce qui précède, le Maître d’Ouvrage se réserve le droit de faire
procéder par une entreprise de son choix, sans délai, aux travaux de nettoyage et à l’évacuation
des détritus à la décharge publique aux frais de l’entrepreneur.

ARTICLE.48 HYGIENE ET SECURITE DU CHANTIER

Les dispositions des articles 30 et 31 du C.C.A.G.T. sont complétées ainsi :

HYGIEÈ NE ET SEÉ CURITEÉ DU CHANTIER


L’entrepreneur est tenu de prendre toutes les dispositions afin d’assurer la sécurité du
chantier, l’hygiène, la sécurité des travailleurs, et la sécurité publique, et de se soumettre à
toutes les obligations mises à sa charge par les lois et décrets en vigueur et tous les règlements
de police et voirie ou autres.

CONSIGNES DE SEÉ CURITEÉ


Les rubriques ci-dessous ne sont qu’un rappel des consignes les plus importantes. Elles ne
sont pas limitatives, les Entrepreneurs étant responsables doivent se conformer aux règlements
en vigueur.

PORT DU CASQUE
Le port du casque, portant un signe distinctif de l’entreprise, est obligatoire pour toute
personne pénétrant sur le chantier.

BARRIEÈ RE, GARDE CORPS, PANNEAUX


Les barrières, fermant les issues de chantier, les panneaux portant l’indication "propriété
privée", "chantier interdit au public", les garde-corps provisoires dans les escaliers, au droit des

COMMUNE D’ASSILAH 41 FREE PROJECT


trémies, seront fournis, mis en place et entretenus par l’entrepreneur.
Le cas de chômage de l’entreprise ne suspendra pas cette obligation.

ARTICLE.49 STOCKAGE ET UTILISATION DES MATIERS DANGEREUSES

L’entrepreneur devra mettre en place les moyens pour le transport, le stockage,


l’utilisation et l’élimination des « matières dangereuses » comme les produits chimiques classés
dangereux, les substances inflammables ou toute substance ou matière présentant un risque
pour l’homme ou l’environnement, conformément à la réglementation en vigueur.
Notamment au niveau du transport il est tenu de respecter les dispositions :
 de la loi n°30-05 relative au transport par route de marchandises dangereuses,
 de la loi n°28-00 relative à la gestion des déchets et à leur élimination ;
 la norme marocaine NM 03.2.100-2007 relative à la classification, emballage, étiquetage
des produits dangereux.

ARTICLE.50 ESSAIS PRÉLIMINAIRES – ESSAIS DE RECETTE

Les essais préliminaires seront obligatoires, pour tous matériaux ou fournitures que
l'entrepreneur propose de mettre en œuvre. Leur nature et leur périodicité seront fixées ci-
après. Ils sont à la charge exclusive de l'entrepreneur et leurs résultats devront être conformes
aux spécifications du présent C.P.S et Normes Marocaines en vigueur.
Afin de vérifier que les matériaux livrés répondent à toutes les spécifications énoncées au
présent C.P.S le maître d’ouvrage pourra ordonner à tout moment des essais de recette dont la
nature peut être identique à celle des essais préliminaires.
Aucune tolérance autre que celles qui ont été fixées dans le présent C.P.S ne sera admise. Les
matériaux ne répondant pas aux conditions requises seront refusés et mis en dépôt hors du
chantier par les soins et aux frais de l'entrepreneur.
La consistance des essais et leur périodicité sont fixées pour chaque nature de matériaux par
le tableau ci-après complété par les dispositions du maître d’ouvrage. Ils sont à la charge de
l’entreprise.

ARTICLE.51 DISPOSITIONS GENERALES

Toutes les dispositions relatives au décret des marchés publics et du CCAGT non mentionnées
au présent marché restent applicables.

COMMUNE D’ASSILAH 42 FREE PROJECT


CHAPITRE VII. : MODE D'EÉ VALUATION DES TRAVAUX

ARTICLE.52 NATURE ET COMPOSITION DES PRIX - MODE DE REGLEMENT

VII.1- NATURE DU MARCHEÉ

Le marché est passé "au métré", et présenté avec des prix unitaires libellés en dirhams.

VII.2- NATURE ET CONTENU DES PRIX

Les prix du marché comprennent le bénéfice ainsi que tous droits, impôts, frais généraux, faux
frais, et d'une façon générale, toutes les dépenses qui sont la conséquence nécessaire directe ou
indirecte des travaux.

VII.3- DEÉ PENSES ANNEXES REÉ PUTEÉ ES INCLUSES DANS LES PRIX DU MARCHEÉ

Elles concernent entre autres, telles qu'elles sont explicitées dans les divers articles du présent
marché et dans les documents généraux auxquels il se rattache :
 Les frais de vérification, essais et contrôles de tous matériaux finis pour lesquels la
nature et les fréquences sont précisés au cahier des prescriptions techniques.
 Les contrôles supplémentaires demandés par le BET ou le BC sont à la charge de
l'Entreprise.
 Les frais d'assurances de tous ordres (Tous risques chantier, etc.).
 Les frais de reproduction des documents demandés au cours de chantier.

VII.4- SOUS-DEÉ TAILS DES PRIX

Au stade de la consultation, comme en cours de réalisation des travaux, le Maître d'Ouvrage


et le Maitre d’Ouvrage délégué et la Maîtrise d'œuvre pourront demander à l'Entrepreneur, sans
qu'il puisse refuser de donner le sous détail de tout prix figurant au bordereau des prix détail
estimatif, ou de tout nouveau prix proposé par lui pour régler un travail supplémentaire.

VII.5- MODE DE REÈ GLEMENT

1- Travaux au métré
Le règlement des ouvrages se fera en appliquant dans les décomptes provisoires et les
décomptes définitifs dûment validés par le maître d'ouvrage, les prix unitaires du devis
quantitatif et estimatif aux quantités réellement exécutées ;
Des attachements contradictoires, en présence du représentant du maître d'ouvrage et
l'entrepreneur, seront pris régulièrement à chaque fin de mois et feront ressortir les quantités
réalisées qui serviront de base à l'établissement des situations.
2- Décompte provisoire n° X et dernier
Le décompte n° X et dernier des travaux exécutés sera établi par l'entreprise et le BET chargé
du suivi, à partir des attachements, pris contradictoirement par le BET et l'Entreprise, auxquels il

COMMUNE D’ASSILAH 43 FREE PROJECT


sera fait application des prix unitaires du marché.
Il sera réglé à la suite de l’établissement du PV de réception provisoire prononcée par le
Maître d’Ouvrage et la Maîtrise d'œuvre.
3- Décompte général et définitif
Le montant définitif résultant de l’exécution du marché est arrêté par un décompte général et
définitif. Celui-ci récapitule en détail l’ensemble des éléments pris en compte pour le règlement
définitif du marché. Ce décompte général et définitif ne lie le maître de l’ouvrage qu’après son
approbation par l’autorité compétente.

ARTICLE.53 MODE DE MESURAGE

Toutes les quantités d’ouvrage exécutées seront évaluées par le système des métrés dressés
après exécution.
Les surépaisseurs en matériaux pour corps de chaussée ou aux accotements pour sa mise en
profil ne seront pas prises en compte. Les frais occasionnés par ces surépaisseurs sont réputés
inclus dans les prix correspondants du bordereau des prix - détail estimatif surtout dans les
sections où l’on procédera uniquement à un renforcement de la chaussée existante.

ARTICLE.54 REVISION DES PRIX

Conformément aux dispositions de l’article 12 du décret n° : 2-12-349 du 08 Joumada 1er


1434 (20 mars 2013) les prix du présent marché sont révisables.
La formule de révision des prix est :
P = [0,15 + 0,85 (TR5bis) ] x (100 + T )
i
P (TR5bis) (100 + T )
o o io
P = Montant des travaux révisés
Po = Montant des travaux initial fourni par l'entrepreneur le jour limite de la remise des plis
(TR5bis) o = Valeur de l'index global à la date de réception de l’offre.
TR5bis = Valeur de l'index global à la date de l'exigibilité de la révision.
Tio = Taux de la T.V.A applicable au type de marché au moment de l'offre.
Ti = Taux de la T.V.A applicable au type de marché à la date de l'exigibilité de la révision

COMMUNE D’ASSILAH 44 FREE PROJECT


ARTICLE.55 AUGMENTATION OU DIMINUTION DANS LA MASSE DES
TRAVAUX

Le M.O et le M.O.D se réservent le droit de modifier dans les limites ci-après définies
certains éléments du programme ou de renoncer à l'exécution de certains ouvrages qui y sont
prévus ceci sans que l'entrepreneur ne puisse prétendre à une variation des prix des autres articles
du bordereau ou de la décomposition du montant forfaitaire.
Sous réserve de l’application des dispositions du paragraphe 4 de l’article 52 du C.C.A.G. - T,
l’entrepreneur est tenu de mener à son terme la réalisation des ouvrages faisant l’objet du marché,
tant que l’augmentation de la masse des travaux qui peut résulter de sujétions techniques ou
d’insuffisance des quantités prévues dans le marché n’excède pas dis pour cent (10 %) de la masse
initiale des travaux.
Si la diminution dans la masse des travaux est supérieure à vingt-cinq pour cent (25 %) de la
masse initiale, l’entrepreneur à droit à être indemnisé en fin de compte du préjudice, dûment
constaté, qu’il a subi du fait de cette diminution au-delà de la diminution limite de vingt-cinq pour
cent (25 %).

ARTICLE.56 DÉPASSEMENT DANS LES QUANTITÉS DU MARCHÉ

L’entrepreneur est tenu de se limiter aux quantités prévues initialement au bordereau des
prix du marché.
Tout dépassement dans les quantités non autorisé par un ordre de service écrit par le M.O
et le M.O.D, ne sera en aucun cas pris en considération dans les attachements et le prestataire ne
peut réclamer en aucun cas la rémunération y afférente.

ARTICLE.57 TRAVAUX SANS AUTORISATION

Si l'entrepreneur apporte sans autorisation des modifications aux travaux tels qu'ils sont
définis par le marché, le M.O et le M.O.D peuvent :
 Soit exiger les démolitions, corrections, reprises nécessaires à l'exécution exacte du marché
sans préjudice d'une part des réfections qu'il pourrait exiger sur le montant du marché si ces
démolitions, corrections, reprises, entraîneraient une diminution de la qualité finale des
ouvrages, et d'autre part de tout autre incidence, notamment sur les travaux des autres
entrepreneurs.
 Soit accepter les modifications opérées et dans ce cas le M.O et le M.O.D ne doivent aucun
paiement supplémentaire sur les ouvrages modifiés même s’ils ont entraîné pour
l'entrepreneur des dépenses supérieures à celles afférentes aux ouvrages initialement
prévus.
Le M.O.D est, par contre, en droit de diminuer le prix du marché du montant des
économies si le coût des ouvrages modifiés est moins élevé que celui des ouvrages initialement
prévus.

COMMUNE D’ASSILAH 45 FREE PROJECT


ARTICLE.58 DEFINITION DES PRIX

Les définitions des prix sont celles données par les listes des prix annexées au fascicule n°2 du
C.P.C relatif aux clauses financières communes applicables aux travaux routiers courants. Les prix
unitaires sont présentés par l’entrepreneur hors TVA. Cette dernière est rajoutée par la suite au
total hors TVA. Les prix non prévus par cette liste sont définis comme suit :

LOT N°1 : TRAVAUX PRELIMINAIRES

PRIX N°1 : Installation du chantier


Dès la réception de l’ordre de service prescrivant l’ouverture de chantier, l’Entrepreneur
procèdera à l’installation et à la clôture du chantier.
Ce prix forfaitaire englobe les frais de l’installation du chantier, de l'implantation, du nettoyage
du terrain (décapage de la terre végétale, enlèvement de la végétation, herbes, arbres.., et
l’évacuation des déblais à la décharge publique), la mise en place de la signalisation temporaire
conformément au guide de la signalisation temporaire des chantiers routiers et aux prescriptions
du présent CPS, article 24, et autres.

PRIX N°2 : Déblais


Ce prix rémunère au mètre cube mesuré suivant la méthode indiquée au CPS, les déblais en
terrain de toute nature, y compris le rocher, pour ouverture de la plate-forme et des trottoirs,
conformément aux plans notifiés "Bon pour exécution".
Il comprend :
 L’extraction, le chargement, le transport, le déchargement et la mise en dépôt
provisoire ou définitive ;
 Le réglage des talus et de la plate-forme ;
 le dressage des fonds de forme le compactage à 90% de l’O.P.M.
 L’ouverture des fossés incorporés dans les profils ;
Ainsi que toutes les sujétions résultantes des documents contractuels.
PRIX N°3 : Remblais compactés par voie humide
Ce prix rémunère au mètre cube mesuré suivant la méthode indiquée au CPS, les remblais
méthodiquement compactés pour ouverture de la plate-forme, conformément aux plans notifiés
"Bon pour exécution".
Il comprend :
 L’extraction, le chargement, le transport, le déchargement au lieu d’emploi des
matériaux provenant d’emprunt ;
 La reprise en dépôt provisoire des matériaux provenant des déblais réutilisables en
remblais ;
 Le réglage et le compactage méthodique des remblais par voie humide y compris la
fourniture de l’eau et son épandage ;

COMMUNE D’ASSILAH 46 FREE PROJECT


 La mise en œuvre des remblais par couche de 0,20 m d'épaisseur soigneusement
arrosées et compactées aux densités suivantes :
- 90 % de l'O.P.M pour le corps du remblai
- 95 % de l'O.P.M pour les 0,50 m supérieurs
 Le réglage des talus et de la plate-forme ;
 Ainsi que toutes les sujétions résultantes des documents contractuels.

LOT N°2 : CHAUSSEE

PRIX N°4 : COUCHE DE FONDATION EN T.V. 0/40 TYPE GNF1


Ce prix rémunère au mètre cube, la fourniture et mise en place de tout venant 0/40 type
GNF1 de 40cm d’épaisseur, suivant spécifications du présent CPS y compris dans le prix :
 Le transport, répandage mécanique à la niveleuse, arrosage, cylindrage jusqu’au refus
et profilage.
 Le compactage à 98 % de l'O.P.M.
 Les essais d'agrément.
 Le surfaçage de la couche
 Les corrections éventuelles du T.V, étalé ou non, après résultats de contrôle du
laboratoire.
PRIX N°5 : IMPREGNATION Y COMPRIS SABLAGE
Ce prix rémunère au mètre carré, l'exécution d'une couche d'imprégnation sur la chaussée en
cut-back 0/1 ou d'émulsion de bitume acide (55 %) à raison de : 1 kg/m2 pour le cut back et 1,2
kg pour l’émulsion y compris dans le prix :
 Le transport et stockage du liant sur chantier
 Le nettoyage de la couche de base avant enduisage.
 Les essais d'agrément.
 La protection des bordures de trottoir
 Le sablage de l’imprégnation à raison de 5l/m² de sable 0/5.
 Les essais du dosage.
PRIX N°6 : COUCHE DE GBB (0/14) :
Rémunéré à la tonne, la fabrication, la fourniture, le transport et la mise en œuvre de
la couche GBB pour couche de base de 10cm d’épaisseur, conformément à l'article 10 et 16 du
présent CPS.
Le prix comprend la fourniture, le transport et la mise en œuvre :
 Le nettoyage du support
 La couche d’accrochage en émulsion à 65%.
 Répandage mécanique
 Liant bitume pur 40\50 et granulat
 Reprofilage
 Toutes sujétions
L’Entreprise ne peut commencer la préparation pour l’étalage de la couche de GBB qu’après la
réception de la couche de fondation GNF1 par le Maître d’Ouvrage, avec les résultats des essais

COMMUNE D’ASSILAH 47 FREE PROJECT


du compactage de la couche de base à 98% de l’OPM.
PRIX N°7 : REVETEMENT EN ENROBE (0/10) ::
Rémunéré à la tonne, la fabrication, la fourniture, le transport et la mise en œuvre des
matériaux pour l’exécution d’un revêtement en enrobé conformes aux prescriptions du CCTP et
de l’article 10 et 16 du présent CPS, y compris :
 Le nettoyage du support
 La couche d’accrochage en émulsion à 65%.
 Tous les essais nécessaires.
L’épaisseur mesurée après compactage doit être de 6 cm.

LOT N°3 : TROTTOIRS

PRIX N°8 : FOURNITURE ET POSE DE LA BORDURE T4


Ce prix rémunère au mètre linéaire la fourniture et la mise en œuvre d'éléments
préfabriqués de bordure type T4 dosés à 350 Kg de ciment par mètre cube, provenant d'usines
agréées par la commune. La mise en œuvre se fera conformément présent CPS et plans type joints
au présent C.P.S. y compris :
 L’implantation des alignements et courbures.
 Le nivellement des bordures, suivants profils en long des voies projetées.
 Le transport et stockage sur chantier des éléments à poser.
 La semelle en béton maigre (200 kg) sur 0,10 m d'épaisseur et 0,30 m de largeur.
 Les joints entre éléments.
 Les essais d'agrément et de recettes.
 Toutes sujétions liées à la réalisation d’ouvrages en parfait état de fonctionnement.
PRIX N°9 : COUCHE DE GNB:
Rémunéré au mètre cube, la fourniture, le transport et la mise en place de la GNB de20cm
d’épaisseur, compactée, malaxée et arrosée conformément à l'article 10 et 11 du présent CPS.
Le prix comprend la fourniture, le transport et la mise en œuvre :
 Le nettoyage du support
 Répandage mécanique
 Toutes sujétions
PRIX N°10 : FOURNITURE ET POSE DE CARRELAGE
Ce prix rémunère au mètre carré la fourniture et la pose des carreaux préfabriqués premier
choix pour carrelage, provenant d'usines agréées par le M.O, y compris la mise à niveau, couche de
désolidarisation en sable, remplissage des joints et toutes sujétions. , L’échantillon et couleur
répondront aux choix du Maître d’Ouvrage

PRIX N°11 : FOURNITURE ET POSE DE PAVE


Ce prix rémunère au mètre carré la fourniture et la pose des pavés préfabriqués premier
choix, provenant d'usines agréées par le M.O .Les carreaux seront exécutés sur couche de dressage
et posé à joints droits et au bain de mortier, y compris toutes sujétions de coupes, chutes,
réservations ,stabilisation du pavage par plaque vibrante .L’échantillon et couleur répondront aux
choix du Maître d’Ouvrage

COMMUNE D’ASSILAH 48 FREE PROJECT


PRIX N°12 : Béton de classe B20
Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en œuvre du béton en classe B20
pour la réalisation des trottoirs sur l’ouvrage, à raison de 300 kg de ciment CPJ 45 et de
résistance normale à 28 jours de 200 bars. Il sera exécuté conformément aux plans visés "bon
pour exécution".
Y compris dressage, compactage à 95% de l’OPM de la couche de GNF1.
PRIX N°13 : Béton de classe B15
Ce prix rémunère au mètre cube la fabrication et la mise en œuvre du béton de classe B15
dosé à 200 kg et de résistance normale à 28 jours de 150 bars.
Il comprend toutes sujétions de fourniture des matériaux, vibration du béton ainsi que la
fourniture et la mise en place des coffrages et échafaudages nécessaires et leurs enlèvements.
Les quantités à prendre en compte étant calculées d’après leur volume en place dans la limite
de volume théorique défini par les dessins visés "bon pour exécution".

LOT N°4 : ASSAINISSEMENT

PRIX N°14 : Déblais


Ce prix rémunère au mètre cube mesuré suivant la méthode indiquée au CPS, les déblais en
terrain de toute nature, y compris le rocher, pour ouverture de la plate-forme et des trottoirs,
conformément aux plans notifiés "Bon pour exécution".
Il comprend :
 L’extraction, le chargement, le transport, le déchargement et la mise en dépôt
provisoire ou définitive ;
 Le réglage des talus et de la plate-forme ;
 le dressage des fonds de forme le compactage à 90% de l’O.P.M.
 L’ouverture des fossés incorporés dans les profils ;
Ainsi que toutes les sujétions résultant des documents contractuels.
PRIX N°15 : Remblais compactés par voie humide
Ce prix rémunère au mètre cube mesuré suivant la méthode indiquée au CPS, les remblais
méthodiquement compactés pour ouverture de la plate-forme, conformément aux plans notifiés
"Bon pour exécution".
Il comprend :
 L’extraction, le chargement, le transport, le déchargement au lieu d’emploi des
matériaux provenant d’emprunt ;
 La reprise en dépôt provisoire des matériaux provenant des déblais réutilisables en
remblais ;
 Le réglage et le compactage méthodique des remblais par voie humide y compris la
fourniture de l’eau et son épandage ;
 La mise en œuvre des remblais par couche de 0,20 m d'épaisseur soigneusement
arrosées et compactées aux densités suivantes :

COMMUNE D’ASSILAH 49 FREE PROJECT


- 90 % de l'O.P.M pour le corps du remblai
- 95 % de l'O.P.M pour les 0,50 m supérieurs
 Le réglage des talus et de la plate-forme ;
 Ainsi que toutes les sujétions résultantes des documents contractuels.
PRIX N°16 : Mise à niveau des regards et chambres existantes:
Rémunéré à l'unité, la mise à niveau des regards et chambres existantes y compris :
 Démolition du béton
 Evacuation des déblais excédentaires au lieu indiqué par le Maître d’Ouvrage.
 Reconstruction de châssis haut des regards ou la dalle de la chambre.
 Fourniture et pose du couronnement et de la bavette en cas des bouches d’égout ou
regards de visite type avaloirs.
 Coffrage et décoffrage
 Curage.
 Toutes les sujétions et accessoires.

PRIX N°17 : BUSES 1000


Rémunéré au mètre linéaire, la fourniture et la pose, la mise en œuvre et l'exécution
complète de buses en CAO de classe 135A, selon les prescriptions du CPS y compris :
 Le déblai dans la chaussée existante.
 Le lit de pose en sable de 10cm.
 La fourniture, le transport et la mise des buses 1000.
 Le remblai primaire et secondaire.
 La protection de la buse en béton B20 si le recouvrement est inférieur à 50cm
 Joint torique.
 Toutes sujétions liées à la réalisation d’ouvrages en parfait état de fonctionnement.

PRIX N°18 : Béton de classe B25


Ce prix rémunère au mètre cube la fabrication et la mise en œuvre du béton de classe B25
dosé à 350 kg et de résistance normale à 28 jours de 250 bars.
Il comprend toutes sujétions de fourniture des matériaux, vibration du béton ainsi que la
fourniture et la mise en place des coffrages et échafaudages nécessaires et leurs enlèvements.
Les quantités à prendre en compte étant calculées d’après leur volume en place dans la
limite de volume théorique défini par les dessins visés "bon pour exécution".
PRIX N°19 : Béton de classe B20
Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en œuvre du béton en classe B20
pour la réalisation des trottoirs sur l’ouvrage, à raison de 300 kg de ciment CPJ 45 et de
résistance normale à 28 jours de 200 bars. Il sera exécuté conformément aux plans visés "bon
pour exécution".

COMMUNE D’ASSILAH 50 FREE PROJECT


Y compris dressage, compactage à 95% de l’OPM de la couche de GNF1.
PRIX N°20 : Béton de classe B15
Ce prix rémunère au mètre cube la fabrication et la mise en œuvre du béton de classe B15
dosé à 200 kg et de résistance normale à 28 jours de 150 bars.
Il comprend toutes sujétions de fourniture des matériaux, vibration du béton ainsi que la
fourniture et la mise en place des coffrages et échafaudages nécessaires et leurs
enlèvements.
Les quantités à prendre en compte étant calculées d’après leur volume en place dans la
limite de volume théorique défini par les dessins visés "bon pour exécution".
PRIX N°21 : Fossé bétonné
Ce prix rémunère au mètre linéaire la réalisation du fossé bétonné de forme trapézoïdale de
0,50 m de base et de 0,50 de hauteur et de 1.5 m d'ouverture, il comprend :
a) Déblais pour fouilles conformément au gabarit de fossés bétonnés ;
b) le transport des matériaux de déblai aux lieux indiqués par l’administration quel que soit la
distance du transport et leur déchargement, la fourniture et la mise en œuvre du béton
B20 avec treillis soudé, le réglage et remblaiement des talus aux abords, la fourniture et la
mise en place des coffrages, ainsi que toutes sujétions contractuelles.
c) Les joints en polyptère seront exécutés tous les 4 mètres linéaire de fossés.
PRIX N°22 : Aciers à haute adhérence
Ce prix rémunère au kilogramme la fourniture, la confection et la mise en place des armatures
en acier à haute adhérence (HLE).
Le ferraillage sera exécuté conformément aux plans d’exécution et comprenant la fourniture,
la pose et le façonnage des aciers à haute adhérence y compris les fils recuits pour ligatures, les
recouvrements, les chapeaux, les attentes, les renforcements éventuels et les cales annulaires
en ciment, y compris toutes sujétions de mise en œuvre de toutes formes, etc. à toutes
dimensions, y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
Les armatures devront être parfaitement propres, sans aucune trace de rouille non adhérente,
de peinture ou de graisse.
Les quantités à prendre en compte résulteront du métré théorique selon les plans de béton
armé compte tenu des recouvrements, chapeau, crochets etc.

LOT N°5 : Ouvrages Divers

PRIX N°23 : Déblais


Ce prix rémunère au mètre cube mesuré suivant la méthode indiquée au CPS, les déblais en
terrain de toute nature, y compris le rocher, pour ouverture de la plate-forme et des trottoirs,
conformément aux plans notifiés "Bon pour exécution".
Il comprend :
 L’extraction, le chargement, le transport, le déchargement et la mise en dépôt
provisoire ou définitive ;

COMMUNE D’ASSILAH 51 FREE PROJECT


 Le réglage des talus et de la plate-forme ;
 Le dressage des fonds de forme le compactage à 90% de l’O.P.M.
 L’ouverture des fossés incorporés dans les profils ;
Ainsi que toutes les sujétions résultant des documents contractuels.
PRIX N°24 : Matériaux drainants
Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en place des matériaux drainants
pour drain constitués d’une couche granulaire 4/20 de dureté : LA<30 - MDE<25, Y compris
toutes sujétions
PRIX N°25 : Géotextile
Ce prix rémunère au mètre carré, la fourniture le transport et la pose d’un géotextile pour les
matériaux drainants conformément aux plans d’exécution y compris toute sujétion nécessaire à sa
mise en place.
L’Entrepreneur devra soumettre l’utilisation du géotextile à l’approbation du Maître
d’Ouvrage et du Maître d’œuvre Technique.
PRIX N°26 : Barbacane
Ce prix rémunère la fourniture et la mise en place des barbacanes pour mur de soutènement
en tuyau PVC de diamètre 10 cm.
Il s’applique au mètre linéaire et comprend toutes sujétions nécessaires.
PRIX N°27 : Béton de classe B25
Ce prix rémunère au mètre cube la fabrication et la mise en œuvre du béton de classe B25
dosé à 350 kg et de résistance normale à 28 jours de 250 bars.
Il comprend toutes sujétions de fourniture des matériaux, vibration du béton ainsi que la
fourniture et la mise en place des coffrages et échafaudages nécessaires et leurs enlèvements.
Les quantités à prendre en compte étant calculées d’après leur volume en place dans la
limite de volume théorique défini par les dessins visés "bon pour exécution".
PRIX N°28 : Béton de classe B20
Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en œuvre du béton en classe B20
pour la réalisation des trottoirs sur l’ouvrage, à raison de 300 kg de ciment CPJ 45 et de
résistance normale à 28 jours de 200 bars. Il sera exécuté conformément aux plans visés "bon
pour exécution".
Y compris dressage, compactage à 95% de l’OPM de la couche de GNF1.
PRIX N°29 : Béton de classe B15

COMMUNE D’ASSILAH 52 FREE PROJECT


Ce prix rémunère au mètre cube la fabrication et la mise en œuvre du béton de classe B15
dosé à 200 kg et de résistance normale à 28 jours de 150 bars.
Il comprend toutes sujétions de fourniture des matériaux, vibration du béton ainsi que la
fourniture et la mise en place des coffrages et échafaudages nécessaires et leurs enlèvements.
Les quantités à prendre en compte étant calculées d’après leur volume en place dans la limite
de volume théorique défini par les dessins visés "bon pour exécution".
PRIX N°30 : Aciers à haute adhérence
Ce prix rémunère au kilogramme la fourniture, la confection et la mise en place des armatures
en acier à haute adhérence (HLE).
Le ferraillage sera exécuté conformément aux plans d’exécution et comprenant la fourniture,
la pose et le façonnage des aciers à haute adhérence y compris les fils recuits pour ligatures, les
recouvrements, les chapeaux, les attentes, les renforcements éventuels et les cales annulaires
en ciment, y compris toutes sujétions de mise en œuvre de toutes formes, etc. à toutes
dimensions, y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
Les armatures devront être parfaitement propres, sans aucune trace de rouille non adhérente,
de peinture ou de graisse.
Les quantités à prendre en compte résulteront du métré théorique selon les plans de béton
armé compte tenu des recouvrements, chapeau, crochets etc.
PRIX N°31 : Enduit au mortier
Réalisé sur les murs extérieurs et intérieurs (agglos creux de 15 cm, poteaux), payé au
mètre carré. Exécution suivant les prescriptions techniques en 3 couches :(la 1ère couche sera
réalisée en grain de riz et la dernière couche sera lissée). La dose à utiliser représente environ
10% en poids du ciment.
Une couche d’enduit exécutée en une ou plusieurs passe d’épaisseur ne dépassant pas
0.01 m au mortier n°1 suivant tableau de dosages, Couche de finition passée au bouclier, de
0.005 m d’épaisseur au mortier de ciment dosé à 350Kg/m3
Le tout parfaitement dressé, compris arrêtes, cueillies, larmiers, grillage galvanisé à la
jonction des briques et bétons et toutes sujétions.
Y compris finitions de la feuillure des poteaux et toutes sujétions de mise en œuvre.
PRIX N°32 : Agglos Ep.=15m
Réalisation en blocs creux de ciment de 15cm d'épaisseur payé au mètre carré, provenant
d’usines de la région, agrées par le M.O et suivants les conditions des prescriptions techniques.
Le prix comprend toutes sujétions de fourniture et de pose.
PRIX N°33 : Peinture à la chaux
Peinture sur les murs de payé au mètre carré, comprenant :
 Brossage à la brosse chiendent du béton des voiles afin d'enlever toutes les parties
non adhérentes.
 Application d'une couche d'impression, diluée

COMMUNE D’ASSILAH 53 FREE PROJECT


 Application de deux couches de peinture. Chaque opération terminée pourra faire
l'objet d'un constat, les deux couches de peinture devront se différencier par une
légère nuance de teinte, la deuxième couche étant bien étendue
Les travaux tels que le nettoyage final des lieux sont à la charge de l'Entrepreneur et devront
être exécutés de façon parfaite

LOT N°6 : ESPACES VERTS

PRIX N°34 : Fourniture et pose de terre végétale


Ce prix payé au mètre cube, comprend la fourniture, le transport et mise en œuvre de terre
végétale conforment aux prescriptions du présent C.P.S. Y compris le façonnage du terrain et le
réglage final et dressage du terrain après mélange avec le fumier.
Avant toute mise en œuvre, la terre végétale fournie par l’entreprise peut être soumise au
contrôle du Maître d’ouvrage ou du bureau d’étude
PRIX N°35 : Fourniture et pose de la bordure Type P1 pour les Trous de plantation
Ce prix rémunère au mètre linéaire la fourniture et la mise en œuvre d'éléments
préfabriqués de bordure type P1, pour cuvettes d’arbres, dosés à 350 Kg de ciment par mètre cube,
provenant d'usines agréées par la commune. La mise en œuvre se fera conformément présent CPS
et plans type joints au présent C.P.S. y compris :
 L’implantation des alignements et courbures.
 Le nivellement de bordures suivantes profils en long des voies projetées.
 Le transport et stockage sur chantier des éléments à poser.
 La semelle en béton maigre (200 kg) sur 0,10 m d'épaisseur et 0,20 m de largeur.
 Les joints entre éléments.
 Les essais d'agrément et de recettes.
 Toutes sujétions pour la bonne exécution.
PRIX N°36 : Fourniture et pose de Gazon (faux kikuyu)
Engazonnement des talus par un Gazon type faux kikuyu à croissance rapide et facile
d'entretien, y compris le roulage, réglage, les engrais et toutes les sujétions de plantation dans les
règles de l’art.
Ce prix rémunère au mètre au carré
PRIX N°37 : Fourniture et pose des arbres d’alignement, type platane de 5m de
hauteur
Ce prix rémunère à l’unité, la fourniture et plantation des arbres d’alignement, type platane,
de 5m de hauteur y compris fosse de plantation fourniture et application des engrais du fond,
plantation, et toutes les suggestions de plantation dans les règles de l’art.
PRIX N°38 : Fourniture et pose des Palmiers, type washingtonia de 2m de hauteur
Ce prix rémunère à l’unité, la fourniture et des Palmiers, type washingtonia, de 2m de
hauteur y compris fosse de plantation fourniture et application des engrais du fond, plantation, et
toutes les suggestions de plantation dans les règles de l’art.

LOT N°7 : ECLAIRAGE PUBLIC

PRIX N°39 : Fourniture et pose des socles en béton pour les poteaux des candélabres

COMMUNE D’ASSILAH 54 FREE PROJECT


Ce prix rémunère à l’unité, la fourniture et la mise en œuvre de massifs de fondation pour
candélabres, 1,00 m x 1,00 m x 1,00 m en béton dosé à 350 kg de CPA, de forme
parallélipédique.
Il comprend : la découpe soignée, le terrassement en terrain de toute nature, l'évacuation et
le traitement des matériaux d'excavation selon les règlements en vigueur, le nivellement et le
dressement des parois, le coulage en place, le blocage en béton, le nivellement à environ 10 cm
du sol fini, l'incorporation des écrous de fixation, l'exécution du raccord de revêtement de
surface à l'identique de l'existant.
L'entreprise devra déterminer les côtes exactes du massif de façon à assurer la stabilité de
l'ensemble candélabre-lanterne-massif. Les tiges de scellement ancrées dans le massif devront
être protégées.
Ces massifs seront surmontés d’un socle en mortier de ciment destine à recouvrir les
écrous des tiges de scellement après la pose des candélabres
Tous les filetages recevront au montage une couche de graisse consistante
Des conduites circulaires, des diamètres suffisants, seront aménagées dans le massif en béton
pour le passage des câbles d’alimentation
La composition du béton des massifs de fondation est la suivante (pour 1 mètre cube)
- 350 kg ciment CPJ 45.
- 300 litres de sable.
- 700 litres de graviers quartzite.

PRIX N°40 : Fourniture et pose de candélabre double cross de 10m de hauteur y


compris luminaire
Les candélabres de forme cylindro-conique droit de 10 m de hauteur avec double crosse
décorative (selon le choix de M.O).Ils seront fixes aux socles en béton à l’aide des tiges de
scellement Ø 24 mm (diamètre) et une longueur de 54 cm
La peinture des candélabres, les embases et les crosses (consoles) recevront après
traitement de surface une couche générale de peinture en glycérophtalique, deux couches de
peinture de couleur au choix du maître d’ouvrage. Cette peinture sera exécutée moyennant par
un pistolet.
Ce matériel sera obligatoirement réceptionné par l'entreprise en présence du maître
d'ouvrage et du maître d'œuvre qui convoquera éventuellement le fournisseur.
Un constat sera établi par le maître d'œuvre à l'issue de cette opération.
Tout candélabre présentant des malfaçons sera remplacé par le fournisseur à sa charge
Ils devront être conformes aux normes marocaines NM 01.8.347 à 351 et NM 01.8.353 en
vigueur ou toute(s) autre(s) norme(s) assurant une qualité au moins équivalente. Ils seront en
acier galvanisé à chaud. L’espacement des candélabres est déterminé au niveau du plan
d’exécution d’éclairage public

COMMUNE D’ASSILAH 55 FREE PROJECT


Les luminaires seront posés sur les candélabres suivant les sujétions de M. O ils
doivent se trouver dans le même alignement. Leur axe de symétrie doit passer par le plan
vertical perpendiculaire à la bordure des trottoirs. Les luminaires à fournir doivent être d’une
marque à haute performance photométrique pour éclairage public. Corps et capot en alliage
d’aluminium.
Cet ouvrage payé à l’unité, pour l’ensemble des prestations énumérées ci-dessus, y compris
fournitures, main d’œuvre, mise à la terre et toutes autres sujétions
PRIX N°41 : Câble armé en aluminium ARVFV U 1000V
Rémunéré au mètre linéaire, la fourniture, pose, tirage des câbles armés en
aluminium de la série U1000 RVFV de section de 4x50, 4x35mm2 ,4x25mm2. Conformément aux
normes et règlements en vigueur et aux exigences du MO.
Les câbles d’alimentation de l’éclairage public sont posés dans des fourreaux. Le câble
équipotentiel de mise à la terre ne doit pas être sous fourreau. La pose des câbles souterrains
est subordonnée à la réception de la fouille et du lit de pose.
La mise en place des câbles est assurée par une main d'œuvre qualifiée et en nombre
suffisant. Les câbles sont déroulés, tirés et mis en place avec le plus grand soin en évitant toute
torsion, boucle, et tout frottement avec les bords de tranchée ou tout autre corps solide. Les
rayons de courbure sont supérieurs à 20 fois le diamètre extérieur du câble.
Ouvrage payé au mètre linéaire, pour l’ensemble des prestations énumérées ci-
dessus, y compris fournitures, mise en œuvre, main d’œuvre et toutes autres sujétions.

PRIX N°42 : Câble armé en aluminium ARVFV U 1000V 4x50mm²


Ce prix est destiné pour fourniture et pose du câble de puissance 4 x 50 mm2 en
aluminium ARVFV U 1000V, le tubage, les fixations, les raccordements aux armoires et aux
différents appareils et toutes sujétions. Conformément aux règles de l’art. Cet ouvrage payé au
mètre linéaire
PRIX N°43 : Câble armé en aluminium ARVFV U 1000V 4x35mm²
Ce prix est destiné pour fourniture et pose du câble de puissance 4 x 35 mm2 en
aluminium ARVFV U 1000V, le tubage, les fixations, les raccordements aux armoires et aux
différents appareils et toutes sujétions. Conformément aux règles de l’art. Cet ouvrage payé au
mètre linéaire
PRIX N°44 : Câble armé en aluminium ARVFV U 1000V 4x25mm²
Ce prix est destiné pour fourniture et pose du câble de puissance 4 x 25 mm2 en
aluminium ARVFV U 1000V, le tubage, les fixations, les raccordements aux armoires et aux
différents appareils et toutes sujétions. Conformément aux règles de l’art. Cet ouvrage payé au
mètre linéaire
PRIX N°45 : Fourniture et pose des tubes annelés DN50
Tube annelé double paroi cranté DN50, y compris les manchons spécifiques, nécessaires en
cas de jonction.

COMMUNE D’ASSILAH 56 FREE PROJECT


Le tube sera de couleur rouge spécifique pour la protection des câbles électriques, constitués
de deux fourreaux :
Extérieur annelé, polyéthylène haute densité, pour lui garantir une grande résistance
structurelle tout en gardant une flexibilité élevée
Intérieur lisse et élastique en polyéthylène basse densité, pour permettre le passage des
câbles sans obstacle.
L’entrepreneur sera tenu de fournir et placer à l’intérieur de chaque tuyau un fil de fer
galvanisé.
Le tuyau sera obstrué au niveau de chaque extrémité pour éviter toute détérioration par
introduction de corps étrangers.
Ouvrage payé au mètre linéaire, pour l’ensemble des prestations énumérées ci-dessus, y
compris fournitures, mise en œuvre et toutes autres sujétions
PRIX N°46 : Fourniture et pose des tubes annelés DN100
Tube annelé double paroi cranté DN100, y compris les manchons spécifiques, nécessaires en
cas de jonction.
Le tube sera de couleur rouge spécifique pour la protection des câbles électriques, constitués
de deux fourreaux :
Extérieur annelé, polyéthylène haute densité, pour lui garantir une grande résistance
structurelle tout en gardant une flexibilité élevée
Intérieur lisse et élastique en polyéthylène basse densité, pour permettre le passage des
câbles sans obstacle.
L’entrepreneur sera tenu de fournir et placer à l’intérieur de chaque tuyau un fil de fer
galvanisé.
Le tuyau sera obstrué au niveau de chaque extrémité pour éviter toute détérioration par
introduction de corps étrangers.
Ouvrage payé au mètre linéaire, pour l’ensemble des prestations énumérées ci-dessus, y
compris fournitures, mise en œuvre et toutes autres sujétions
PRIX N°47 : Fourniture et pose des regards de tirage de réseaux divers
Ce prix rémunère à l’unité, la fourniture et la mise en œuvre d’un regard de tirage en béton
de 1 m de profondeur et une largeur de 0,60m et recouvert d’un tampon en ciment vibré de
dimensions appropriées avec anneau de levage, et un Cadre et contre cadre en cornière
galvanisées agrée par le M.O. Les bords du regard doivent être surélevés de 15cm par rapport au
niveau du sol. Les parois de regards en béton seront d'épaisseur 0,10m.
PRIX N°48 : Fourniture et mise en œuvre d’un poste transformateur 100KVA sur
poteaux
Ce prix rémunère la fourniture et l’installation d’un transformateur de type MT/BT :
Le transformateur aura les caractéristiques suivantes :
- Puissance : 1000 KVA
- Tension primaire : 20.000V
- Tension secondaire : 400V tri/240V
- Prises : +/- 10%, (05positions)
- Couplage : Dyn11
- Tension de court-circuit : 4%

COMMUNE D’ASSILAH 57 FREE PROJECT


- Isolement : Huile diélectrique minéral à remplissage intégral
- Régime de neutre : TT

Il sera équipé des accessoires suivants :


- Un thermomètre.
- Un relais de protection DGPT2, y compris son raccordement aux protections du
transformateur (Cotés basse et moyenne tension).
- Bornes MT embrochables pourvu d’un verrouillage avec la cellule de protection du
transformateur.
- Bornes BT protégées par capot cadenassable
- Tous les accessoires de transport et de manutention.
- Les fiches d’essai et de mesures réalisées en atelier.

Ouvrage payé à l'ensemble du transformateur, accessoires fournis, posés y compris toutes


sujétions de raccordements.

LOT N°8 : SIGNALISATION

PRIX N°49 : Signalisation horizontale


Ce prix rémunère au mètre linéaire application d’une bande de 15 cm de large. Il comprend
la fourniture et la mise en œuvre de peinture et de microbilles de verre les frais de main d’œuvre
et toutes autres sujétions.
PRIX N°50 : Bande de marquage pour passage piéton
Ce prix rémunère au mètre carré peint de passage piéton. Il comprend le nettoyage préalable
de la chaussée, la fourniture, l'application de peinture, les frais de main d’œuvre et toutes autres
sujétions.
PRIX N°51 : Panneaux standards y compris support
Ce prix comprend la fourniture et pose de panneaux DEL (diode électroluminescente) en
aluminium (d’interdiction cédez le passage) y compris support en acier galvanisé de longueur de
3 ml et toutes sujétion nécessaire à leur d’exécution. Ce prix est appliqué à l’unité

COMMUNE D’ASSILAH 58 FREE PROJECT


CHAPITRE VIII. : BORDEREAU DES PRIX – DETAIL ESTIMATIF

Marché passé par appel d'offre ouvert "sur offre des prix" séance publique en application de
l'article--17-$1 et3 du décret n° : 2-12-349 du 08 Joumada 1er 1434 (20 mars 2013) fixant les
conditions et les formes de passation des marchés de l'Etat ainsi que certaines règles relatives à leur
gestion et leur contrôle.
PRIX UNITAIRES

DESIGNATION DES OUVRAGES UNITE QUANTITE En PRIX TOTAL HT
PRIX En lettre
chiffre

Lot N°1 : Travaux Préliminaires


1 Installation du chantier Ft 1,00
2 Déblai de toute nature m3 12 400
3 Remblais compactés par voie humide m3 8 700
Lot N°2 : Chaussée

Couche de fondation en TV 0/40 Type


4 m3 11 000
GNF1
5 Imprégnation y/c sablage m² 44 300
6 Couche de GBB (0/14) T 7 600
7 Revêtement en Enrobé (0/10) T 6 400

Lot N°3 : Trottoirs

8 Fourniture et pose de la bordure T4 ml 11 730


9 Couche de GNB m3 4 900
10 Fourniture et pose de carrelage m2 18 000
11 Fourniture et pose de pavé m2 6 500

12 Béton classe B20 m3 2 500

13 Béton classe B15 m3 470

Lot N°4 : Assainissement

14 Déblais de fouille m3 500


15 Remblaiement des fouilles m3 300

COMMUNE D’ASSILAH 59 FREE PROJECT


PRIX UNITAIRES

DESIGNATION DES OUVRAGES UNITE QUANTITE En PRIX TOTAL HT
PRIX En lettre
chiffre
16 Mise à niveau les regards existants U 64
17 Buse 1000 ml 96
18 Béton classe B25 m3 1 300
19 Béton classe B20 m3 11
20 Béton classe B15 m3 320
21 Fossé bétonné ml 2400
22 Acier à haute adhérence Kg 57 000

N° PRIX UNITAIRES
DESIGNATION DES OUVRAGES UNITE QUANTITE PRIX TOTAL HT
PRIX En chiffre En lettre

Lot N°5 : Ouvrages de Génie Civil


23 Déblais de fouille m3 1 100
24 Matériaux drainants m3 600
25 Géotextile m2 3 840
26 Barbacane ml 3 200
3
27 Béton classe B25 m 90
3
28 Béton classe B20 m 2 200
3
29 Béton classe B15 m 202
30 Acier à haute adhérence Kg 6 600
2
31 Agglos Ep. =15cm m 1 250
32 Enduit au mortier m2 2 500
33 Peinture à la chaux m2 2 500

Lot N°6 : Espaces verts

34 Terre végétale m3 1 100


Fourniture et pose de la bordure Type
ml
35 P1 pour les Trous de plantation 2 300

36 Gazon (faux kikuyu) m2 5 500


Fourniture et pose des Arbres
37 d’alignement, type Platane 5m de U 276
hauteur
Fourniture et pose des Palmiers, type
38
washingtonia 2m de hauteur U 298

COMMUNE D’ASSILAH 60 FREE PROJECT


N° PRIX UNITAIRES
DESIGNATION DES OUVRAGES UNITE QUANTITE PRIX TOTAL HT
PRIX En chiffre En lettre

Lot N°7 : Eclairage public

Socle en béton pour les poteaux des


39
candélabres U 196
Fourniture et pose de candélabre
double cross de 10m de hauteur y/c
40 luminaires U 196
Câble armé en aluminium ARVFV U
41
1000V 4x50mm² ml 1 800
Câble armé en aluminium ARVFV U
42
1000V 4x35mm² ml 2 310
Câble armé en aluminium ARVFV U
43
1000V 4x25mm² ml 2 000

44 Fourniture et pose des tubes annelés


DN50 ml 6 090

Fourniture et pose des fourreaux de


45
réservation de DN100 ml 75
46 Regards de tirage de réseaux divers U 12

Fourniture et mise en œuvre d'un


47 poste transformateur 100KVA sur
poteaux U 1

Lot N°8 : Signalisation


48 Signalisation horizontale ml 18 000
49 Bande de marquage pour passage m2 320
piéton
50 Panneaux standards y /c support U 8

TOTAL TRAVAUX HT
…………………………..
( LOT N°1 + LOT N°2+ LOT N°3+ LOT N°4+ LOT N°5+ LOT N°6+ LOT N°7+ LOT N°8 )
TVA 20% ……………………………

TOTAL TRAVAUX TTC ……………………………

Arrêté le présent bordereau des prix et détail estimatif à la somme de :


…………………………………………………………………………………………………………………………………………………
….……………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Lu et accepté

COMMUNE D’ASSILAH 61 FREE PROJECT


ETUDE ET SUIVI DES TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE L’AVENUE
Med VI VERS TANGER

Marché passé par appel d'offre ouvert "sur offre des prix" séance publique en application de
l'article--17-$1 et3 du décret n° : 2-12-349 du 08 Joumada 1er 1434 (20 mars 2013) fixant les
conditions et les formes de passation des marchés de l'Etat ainsi que certaines règles relatives à leur
gestion et leur contrôle.
Montant du marché ………………………………………………………………………………………………….

DRESSÉ PAR VU ET VERIFIÉ PAR

………………….le……………………………………. ………………….le…………………………………….

LU ET ACCEPTÉ PAR PRESENTÉ PAR

………………….le……………………………………. ………………….le…………………………………….

APPROUVÉ PAR

………………….le…………………………………….

Vous aimerez peut-être aussi