Vous êtes sur la page 1sur 106

ENSET-RABAT

2014/2015
Filière: Génie Biomédicale

Module :
Physique de l’instrumentation
Elément du module :
Capteurs et Instrumentation

Prof: A.JBARI
Département: Génie Électrique
Email: atmjbari@gmail.com

Merci de me signaler les éventuels erreurs ou des


remarques par l’adresse ci-dessus.
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 1
Identification du module
Référence : M04
Objectifs:
 Fournir les connaissances de bases suffisantes en électromagnétisme, en optique et capteurs
pour pouvoir comprendre et analyser les systèmes physiques appliqués au biomédical.
Maitriser les caractéristiques techniques des capteurs et le conditionnement des signaux associés.

Volume horaire (VH)


Elément(s) du module
Cours TD TP Activités Pratiques Evaluation VH global

Ondes 08 8 0 0 2 18
Optique géométrique 6 6 6 0 2 20
Capteurs et
10 4 6 0 2 22
instrumentation

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 2


Identification du module

Evaluation:
Ondes : CC 40% + CF 60%.
Optique géométrique: CC 20% +TP20% + CF 60%.
Capteurs d’instrumentation : CC 20% + TP 20%+ CF 60%.
Note du module = 0,2 x Ondes + 0,4 x Optique géométrique+ 0,4 x Capteurs
d’instrumentation.

Validation du module:
La note minimale requise pour la validation du module est de : 12/20.
La note minimale requise pour chaque élément du module est de : 06/20.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 3


Références

Ce support de cours a été développé sur la base de livres et de nombreux documents du


web dont la liste ne peut être citée totalement. Je précise quelques les références :
 Livres:
• Alan S. Morris , « Measurement and Instrumentation Principles» ,Butterworth-
Heinemann, Edition 2001.
• Georges Ash et coll, « Les capteurs en instrumentation industrielle »,DUNDO, 7ème
édition 2010.
 Documents du web:
• Cours « Mesures de temperatures »:
http://perso.numericable.fr/cira/pdf/Cours/Instrumentation/temperature.pdf
• www.analog.com
• …

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 4


Plan
A. Généralités
B. Principes et caractéristiques de capteurs
1. Capteurs de température
2. Capteurs de déplacement et d’accélération
3. Capteurs photoélectriques
C. Conditionneurs
1. Conditionnement passif et actif
2. Amplification
3. Filtrage
D. Classes d’instrumentation biomédicale
E. Travaux dirigés et applications
F. Travaux pratiques

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 5


A. Généralités

Définition d’un capteur


Définition: Un capteur est un organe de prélèvement d'information qui élabore à
partir d'une grandeur physique, une autre grandeur physique de nature
différente (très souvent électrique).
Utilisation: la grandeur prélevée par le capteur est utilisable à des fins de mesure
ou de commande.

Courant, tension.
Analogique, Numérique

Environnement

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 6


A. Généralités

Electrocardiogramme
La propagation de l’activité cardiaque provoque l’apparition de différences de
potentiels à la surface du corps, dont l’enregistrement donne l’ECG;

Comment produire un
signal utile avec une
amplitude significative et
sans composantes
parasites (secteur 50Hz
par exemple) ?

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 7


A. Généralités

Mesure du niveau de carburant

Utilisation de
capteurs
capacitifs

Comment calculer le niveau du


carburant à partir de la
variation des capacités des
condensateurs immergés dans
les réservoirs ?
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 8
A. Généralités

Structure générale d’une chaine de mesure

Grandeur Signal
Grandeur Grandeur
physique à analogique ou
électrique électrique
mesurer numérique

Capteur Conditionneur Transmission


Vers
l’unité de
traitement
-Amplification
-Filtrage
-Conversion A/N

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 9


A. Généralités

Capteurs actifs
Capteur actif: convertit, selon un effet physique, la grandeur à mesurer(
thermique, mécanique, rayonnement,…), en une grandeur électrique: courant
ou tension  Le capteur actif peut travailler en générateur.

Grandeur physique à mesurer Effet utilisé Grandeur de sortie


Thermoélectricité Tension
Température
Pyroélectricité Charge
Photo-émission Courant
Flux de rayonnement optique Effet photovoltaïque Tension
Effet photo-électrique Tension
Force
Piézo-électricité Charge
Pression
Accélération
Induction électromagnétique Tension
Vitesse
Position (Aimant)
Effet Hall Tension
Courant

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 10


A. Généralités

Capteurs passifs
Capteur passif: convertit, selon un effet physique, la grandeur à mesurer en une
variation de l’un de ses paramètres caractéristiques: généralement l’impédance.

Caractéristique électrique
Grandeur mesurée Type de matériaux utilisé
sensible
Température Résistivité Métaux : platine, nickel, cuivre ...
Très basse température Constante diélectrique Verre
Flux de rayonnement optique Résistivité Semi-conducteur
Résistivité Alliage de Nickel, silicium dopé
Déformation
Perméabilité magnétique Alliage ferromagnétique

Matériaux magnéto résistants :


Position (aimant) Résistivité
bismuth, antimoine d'indium

Humidité Résistivité Chlorure de lithium

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 11


B. Principes et caractéristiques de capteurs

B.1 CAPTEURS DE TEMPÉRATURE

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 12


B.1 Capteurs de température

Unités de mesure de température


Domaine physique: thermométrie
 Appareil de mesure: thermomètre
Unités de mesure: Celsius °C, Kelvin K et Fahrenheit °F

T(K) = T(°C) +273,15 ; T(°C) = (T(°F) - 32)/1,8


T(°F) = T(°C)×1,8 + 32 ; [K] = ([°F] + 459,67) · 5/9
[°F] = [K] · 9/5 − 459,67
Exemple:
Pour 50 °F, on obtient : 50 − 32 = 18, puis 18/1,8 = 10 ; donc 50 °F = 10 °C.

−17, 8 °C 0 °C 37, 8 °C 100 °C

0 °F 32 °F 100 °F 212 °F

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 13


B.1 Capteurs de température

Résistances thermiques (Thermo-résistances)


RESISTANCE TEMPERATURE DETECTORS (RTD)

Une résistance thermique est constituée d’un métal (généralement le platine) dont la résistance varie
en fonction de la température selon m’équation:

R = R0(1 + a θ + b θ2 + c θ3 + -)
θ la température en °C ;
R0 la résistance à 0 °C ;
a, b et c des coefficients positifs, spécifiques au métal

En première approximation, on utilise la


formule linéaire suivante:
R = R0(1 + a θ )

Domaine de température: –200°C to +850°C


• Temps de réponse: 0.5 seconds  5 seconds
• Sensibilité relative (Par rapport à R0): platinum 0.004 °C ; nickel 0.005 Ω/°C
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 14
B.1 Capteurs de température

Résistances thermiques
Résistivité Point de Domaine
Métal à 0 °C fusion d'emploi R100/R0
µ Ω .cm °C °C
Cuivre 7 1083 -190 à +150 1,427
Nickel 6,38 1453 -60 à +180 1,672
Platine 9,81 1769 -250 à +1100 1,392
Indiu m 9 153 -269 à +27

La sonde « Pt100 » est une sonde platine qui a une


résistance de 100 Ohms pour une température de 0 °C
Résistance d’une Pt100 à 100°C ? R=100 x 1,392=139.2 Ω

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 15


B.1 Capteurs de température

Résistances thermiques

Variation de la résistance relative


en fonction de la température.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 16


B.1 Capteurs de température

Thermistances
thermally sensitive resistor CTN

Une thermistance est un capteur résistif à base de matériau semi-conducteur (silicium);


sa résistance varie fortement avec la température selon la loi de Steinhart -Hart :

Avec: B coefficient spécifique, T température absolue et R0 résistance à la température


absolue T0 de référence.
En général, les thermistances de ce type sont à coefficient de température négatif CTN.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 17


B.1 Capteurs de température

Thermistances
Propriétés:
• Marge de température: [0°C 300°C].
• Temps de réponse: <0.5 sec
• Sensibilité très élevée: ~1 KΩ / °C.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 18


B.1 Capteurs de température

Thermistances
RESISTANCE CHARACTERISTICS OF A TEMPERATURE COEFFICIENT OF
10kΩ NTC THERMISTOR 10k Ω NTC THERMISTOR

Sensibilité typique: – 44,000ppm/°C at 25°C.


A.JBARI Capteurs et Instrumentation 19
B.1 Capteurs de température

Thermistances

Désignation :

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 20


B.1 Capteurs de température

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 21


B.1 Capteurs de température

Thermistances
Exemples de thermistances: NB12 et NB20

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 22


B.1 Capteurs de température

Linéarisation
La thermistance peut être linéarisée , dans
l’intervalle [T1 T3], par une résistance
shunt R:

RT1: résistance de la thermistance à T1


RT3: résistance de la thermistance à T3
RT2: résistance de la thermistance au
point milieu T2=(T1+T3)/2.

Exemple: Pour la thermistance 10k Ω NTC, RT1 = 32,650 Ω at 0°C,


RT2 = 6,532 Ω at 35°C, and RT3 = 1,752 Ω at 70°C  R= 5.17k Ω .

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 23


B.1 Capteurs de température

Thermistances CTP
Les capteurs CTP sont des thermistances dont la
résistance augmente fortement avec la température
Typiquement dans [0 °C et 100 °C].
CTP: Coefficient de Température Positif
PTC: Positive Temperature Coefficient.

Différence:
Dans les thermo-résistances , la variation de la résistance est continue et régulière
avec la température.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 24


B.1 Capteurs de température

Thermistances CTP

Matériaux de fabrication:
Titanate de baryum: résistance augmente brutalement dans un domaine étroit de
température, puis diminue progressivement au-delà de cette zone.
Polymère-carbone: résistance augmente brutalement dans un domaine de température
étroit, mais sans diminution au-delà.

Applications:
Détecteur de température.
Détection de niveau de liquide.
Fusible réarmable: protection de composants de puissance (alimentation,
moteurs, transformateurs,…) contre une élévation excessive de la température sous
l’effet d’une surintensité.
Comme protection contre des surintensités.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 25


B.1 Capteurs de température

Thermocouples

Effet Seebeck direct: Une différence de température T2-T1 produit une tension
électrique selon le coefficient de Seebeck:
U=α (T2-T1)
Effet Seebeck inverse: si on applique une tension, alors il y aura un
échauffement ou un refroidissement au point de liaison des deux conducteurs.

Application : Mesure des hautes températures ( 900 1300°C ).

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 26


B.1 Capteurs de température

Thermocouples
Un thermocouple est une soudure entre 2 fils de
natures différentes (appelés "soudure chaude")
aux bornes desquels apparaît une tension
électrique quasiment proportionnelle à la
température mesurée.

Sn: Etain; Pb: plomb;


C: Constantan (alliage de cuivre et de nickel)

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 27


B.1 Capteurs de température

Thermocouples
Constitution:
•Les matériaux thermoélectriques,
•la gaine et l’isolant,
•la soudure chaude,
•le câble d’extension et le type de raccord
ou de connecteur qui permettent de relier
le thermocouple à l’appareil de mesure

Techniques de connexion des deux fils du thermocouple:


Soudure à l'étain
Soudure à l'argent
 Soudure électrique sans apport de métal
 Interpénétration des deux métaux par forte pression.
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 28
B.1 Capteurs de température

Thermocouples
Production des tensions et branchement:

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 29


B.1 Capteurs de température

Thermocouples
La couleur des fils et les classes de précision sont définies par des normes (EN 60584-1 , EN
60584-2 ,CEI 584-1 ,CEI 584):

Cst: Constantan ; NiCr: alliage nicke+chrome; Ni: nickel; Cr: Chrome;


Rh: Rhodium; Pt: Platinum; NiAl: Alumel; Nis: Nisil; NiAl: alliage nickel+aluminum.
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 30
B.1 Capteurs de température

Thermocouples

Types et caractéristiques

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 31


B.1 Capteurs de température

Thermocouples

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 32


B.1 Capteurs de température

Thermocouples
Coefficient
de Seebeck:

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 33


B.1 Capteurs de température

Thermocouples

Formule d’approximation de la température:

T = a0 + (a1) x + (a2) x² + (a3)x³ + (a4)x4 + ..... + (an)xn

Avec:
T : Température ;
x : Tension du thermocouple
A : Coefficients uniques pour chaque thermocouple
n : Ordre maximum du polynôme

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 34


B.1 Capteurs de température

Thermocouples
Précision =1°C

Table des différents coefficients en fonction du type de


thermocouple et pour les plages de mesure.
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 35
B.1 Capteurs de température

Thermocouples

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 36


B.1 Capteurs de température

Thermocouples
Température de référence:

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 37


B.1 Capteurs de température

Thermocouples
Température de référence:

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 38


B.1 Capteurs de température

Capteurs de température intégrés


Principe de mesure:
Les capteurs intégrés exploitent la jonction PN d’une diode ou d’un groupe de
transistors.

K : Constante de Boltzmann
T : température absolue
q: Charge élementaire
Is: courant de saturation
: facteur dépendant du matériau
VT= 26mV à T = 25°C;
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 39
B.1 Capteurs de température

Capteurs de température intégrés


Pour un courant constant, VD est fonction de la température
La diode se comporte comme une CTN
Sensibilité typique: 1-10mV/°C (current dependent)

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 40


B.1 Capteurs de température

Capteurs de température intégrés

Pour VBE >> VT

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 41


B.1 Capteurs de température

Capteurs de température intégrés

Proportional To Absolute
Temperature (PTAT).

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 42


B.1 Capteurs de température

Capteur AD592

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 43


B.1 Capteurs de température

Capteur TMP35/LM35

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 44


B.1 Capteurs de température

Capteur DS1820

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 45


B.1 Capteurs de température

Capteur DS1621
Plage de température : -55°C -- +125°C Précision de 0,5°C.
Sortie : numérique 9 bits série selon la norme I2C.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 46


B.1 Capteurs de température

Comparaison

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 47


Capteurs de déplacement, de
déformation et d’accélération

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 48


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Les potentiomètres rotatifs ou angulaires


Un potentiomètre est un type de résistance variable à trois bornes, dont une est reliée à
un curseur se déplaçant sur une piste résistante terminée par les deux autres bornes.

Symboles

Exemples

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 49


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Les potentiomètres rotatifs ou angulaires


Expression de la résistance
Exemple de potentiomètre bobinée

Sous une tension d’alimentation U et


la sortie sur le curseur:

La tension de mesure est proportionnelle au


déplacement angulaire.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 50


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Les potentiomètres rectilignes


Un potentiomètre rectiligne ou linéaire contient trois bornes dont le curseur subit
un déplacement linéaire  La résistance est proportionnelle à la longueur du fil
résistant.

Exemples

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 51


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Les potentiomètres rectilignes


L
Sous une tension d’alimentation U et
la sortie sur le curseur:

Expression de la résistance

La tension de mesure est proportionnelle au


déplacement linéaire.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 52


B. Principes et caractéristiques de capteurs

AV/INC des potentiomètres

 Avantages :
– Simplicité
– peu coûteux
– angle de mesure variable (simple tour ou mult-itours)
– la sortie est indépendant de R => stable par rapport à la température
 Inconvénients :
– charge mécanique
– usure par frottements
– influence de la source

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 53


B. Principes et caractéristiques de capteurs

LVDT(Linear Variable Differential Transformer)


Capteur de déplacement inductif utilisant le principe de variation de flux dus
au mouvement du noyau.
Constitution:
Bobine primaire

Noyau ferromagnétique
(déplacement)

Un courant est généré dans la bobine


primaire A, entraînant un courant
induit dans la bobine secondaire B.

Deux bobines secondaires.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 54


B. Principes et caractéristiques de capteurs

LVDT(Linear Variable Differential Transformer)


La bobine primaire est alimentée par un signal sinusoïdal.
 Un signal sinusoïdal est induit dans les 2 bobines du secondaire.
Quand le noyau est au milieu du transformateur, on a Vs =0, car les tensions induites
dans les deux bobines sont d'amplitudes égales mais de sens opposé.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 55


B. Principes et caractéristiques de capteurs

LVDT

Source:
http://www.macrosensors.com/

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 56


B. Principes et caractéristiques de capteurs

LVDT(Linear Variable Differential Transformer)

http://www.analog.com/
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 57
B. Principes et caractéristiques de capteurs

LVDT

http://www.analog.com/
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 58
B. Principes et caractéristiques de capteurs

AV/INC LVDT

Avantages:
 Résolution infinie (mm)
 Bonne linéarité
Sensibilité très éLevée.
Consommation faible
Inconvénients:
 Influence de la température et des champs magnétiques voisins.
Influence des vibrations

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 59


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Capteur inductif
Principe : mesure du coefficient d'autoinduction dans un circuit magnétique.

Lorsque le noyau bobiné se déplace à proximité d'un


matériau ferromagnétique, le champ magnétique engendré
varie, modifiant ainsi le coefficient d'auto induction dans la
bobine.

Avantages
- mesure sans contact
- simple
Inconvénients
- non linéaire, sauf en petite variations.
- mesure de déplacement d'objets ferromagnétiques

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 60


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Capteur capacitif
L’une des armatures des condensateurs de type plans ou cylindriques , sous l’effet d’un
déplacement => variation de la capacité.
Applications: Détection d'objets de toutes natures, conducteurs ou non conducteurs, tels que :
métaux, bois, plastique, verre, carton, cuir, céramique, fluides, etc…

Condensateur cylindrique
Condensateur plan :

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 61


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Jauges de contrainte ou d’extensiométrie


Une jauge est constituée d’un fil conducteur très fin collé sur un support.
Les brins de fil constituant la jauge étant principalement alignés suivant la
direction de mesure, on peut admettre que le fil subit les mêmes déformations
que la surface sur laquelle la jauge est collée.

Balance

Grandeurs de mesures: force, pression, efforts mécaniques


Applications: Mesurer
-Mesure une déformation sur une pièce, une force, choc
- Pesage: mesure de masse,…
-Médical, Automobile,…

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 62


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Jauge de contrainte

La résistance d’un fil conducteur est définie par la loi de Pouillet :

ρL ∆R ∆ρ ∆L ∆s
R= = + −
s R ρ L s
Où: R: est la résistance électrique ∆R ∆L
ρ :la résistivité du matériau =K
L :la longueur du fil R L
s : la section du fil
où K est appelé le facteur de jauge
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 63
B. Principes et caractéristiques de capteurs

Types de montage

Montage en ¼ pont, une seule jauge Montage en ½ pont, deux jauges actives

Montage en ¼ pont, 4 jauges actives  linéarité

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 64


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Types de montage

Alimentation en tension Alimentation en courant

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 65


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Capteur piézoélectrique
La piézoélectricité directe : le quartz se polarise électriquement sous
l'action d'une contrainte mécanique.
La piézoélectricité inverse: le corps se déforme lorsqu'on lui
applique un champ électrique. Les deux effets sont indissociables.

Capteur utilisant l’effet piézoélectrique :


Capteur de force / Pression ; Accéléromètre
Capteur de déplacement ultrasonique
Débitmètre ultrasonique

La tension de sortie VS sera


proportionnelle à la force F :
VS = k.(F+F) = 2k*F
avec k constante.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 66


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Capteurs de pression
Définition : Lorsqu'un corps (gaz, liquide ou solide ) exerce une force F sur une paroi S
(surface), on peut définir la pression P exercée par ce corps avec la relation suivante :

Unités:
1Pa =1N/1m2
1 kg 9,81 N
1atm= 1,01325 bar
1 bar = 105 Pa = 100 000 N / m2
=10 000 kg / m2
= 1 kg / cm2

Le capteur de force est inséré dans la paroi d'une


enceinte où règne une pression P.
Une face du capteur est soumise à la force F
(pression P) et l'autre face est soumise à la uS = k.S ( P + P0)
force F0 (pression extérieure P0).

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 67


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Capteurs de pression
Exemple: MPX 2200 A
Caractéristiques:
 Plage de mesure: 300mb à 2000mb.
sensibilité : 0,2mV/kPa; Linéarité max: 1%
Sortie: une tension proportionnelle à la pression appliquée sur son entrée.
Entrée: un orifice muni d'un embout sur lequel on peut brancher un tuyau.
Applications: baromètres , altimètres, robotique, diagnostic médical,…

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 68


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Capteurs d’accélération
Définition:

Loi fondamentale de la dynamique

Exemple:

La mesure de l’accélération se ramène à la mesure du déplacement.

Types de technologies: Piézoélectrique; piézorésistif;capacitif

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 69


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Capteurs d’accélération: ADXL 150

Unité: g=9.81 m/s2.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 70


Capteurs photoélectriques

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 71


B. Principes et caractéristiques de capteurs

La lumière et grandeurs optiques


Aspect ondulatoire:
La lumière est l’ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain.
Le domaine des ondes visibles est situé entre 380 nm (790 ·1012 Hz = 790 THz) pour le
violet et 780 nm (385 · 1012 Hz = 385 THz) pour le rouge.

Rayonnements optiques : désignation et répartition spectrale


A.JBARI Capteurs et Instrumentation 72
B. Principes et caractéristiques de capteurs

La lumière et grandeurs optiques


Aspect corpusculaire ou photonique:
La lumière possède encore un modèle granulaire : la lumière est composé de grains
d’énergie appelés photons. Un photon est associé à une onde de longueur λ, et
d’énergie E par la relation suivante :
Avec :

hc
E = hν =
λ
h: constant de Planck 4,136 10-15 (eV.s)
c: vitesse de la lumière dans le vide (3 108 m/s)
E: l’énergide de la radiation émise ou reçue (en eV).

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 73


B. Principes et caractéristiques de capteurs

La lumière et grandeurs optiques


Flux lumineux:
L’unité photométrique de base est le flux lumineux qui se mesure en lumen [lm]. Par flux
lumineux on entend la puissance totale émise par une source de lumière sous forme de
rayonnement lumineux.
La puissance irradiée, est aussi fréquemment indiquée comme puissance rayonnante en
W. Elle comprend l’ensemble du rayonnement (y compris le non-visible).
Les grandeurs nécessaires à la description des photoémetteurs et récepteurs dérivent du
flux lumineux.

L’éclairement:
L’unité d’éclairement est le lux (lx) qui est le rapport du flux lumineux ΦV en lm sur la
surface A en m2 qui reçoit le flux lumineux.

EV =
ΦV [lx] = [lm2]
A [m ]
L’éclairement peut également être exprimé en kW/m2. (1 kW/m2 = 112500 lx).
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 74
B. Principes et caractéristiques de capteurs

La lumière et grandeurs optiques:


L’intensité lumineuse
Les photoémetteurs sont généralement définis par l’intensité lumineuse IV dont l’unité
est la candela (cd). L’intensité lumineuse est le flux lumineux ΦV émis par la source par
angle solide Ω (unité = stéradian = sr).

Φ [cd ] = [lm]
IV = V [sr ]

La luminance
Il s'agit de l'intensité lumineuse par unité de surface.
IV
[cd ]
Résumé des grandeurs;
LV =
A
[m ] 2

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 75


B. Principes et caractéristiques de capteurs

L'électroluminescence
Sous certaines conditions, la recombinaison de porteurs de charge provoque
l'émission d'une radiation lumineuse : c’est l’effet photoémissif.
Les caractéristiques électro-optiques dépendent de la nature des matériaux semi-
conducteurs employés:
La longueur d'onde de la radiation émise: A K
hc Anode Cathode
λ=
Eg
h: constant de Planck 4,136 10-15 (eV.s) Symbole d’une LED
c: vitesse de la lumière dans le vide (3 x108 m/s) (Diode Electroluminescente):
Eg: largeur de bande interdite (eV), qui dépend du matériau semi-conducteur.

Exemple: Semi-conducteur Arséniure de gallium GaAs:


Eg =1,35 eV soit λ = 920 nm (Infrarouge proche)

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 76


B. Principes et caractéristiques de capteurs

La photoréception
Transformation Lumière  Electricité.
Lorsqu'un atome reçoit des photons, il peut en absorber et de ce fait il emmagasine leur
énergie.
Si cette énergie est suffisante, des électrons peuvent passer dans la bande de conduction
de l'atome, devenir électrons libres
 Production d’un courant électrique:

Les capteurs photoélectriques exploitent l’ensemble des théories d'électronique et


de la photonique.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 77


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Les photorésistances
Une photorésistance ou LDR (Light Dependent Resistor) est un composant
passif dont la résistance est modifiée selon la quantité de photons reçues

Symbole : Constitution:
-Sulfure de Cadmium (CdS)
-Séléniure de Cadmium (CdSe)

Utilisation:
Modèle électrique:

R = Ro // R p
R p = aE −γ
E: Eclairement (flux incident)
a: constante dépendant du matériau et de la
température.
γ: coefficient compris en général entre 0,5 et 1
Caractéristique
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 78
B. Principes et caractéristiques de capteurs

Les photodiodes
Symbole:
Constitution:

Coupe d'une photodiode PIN au silicium, obtenue par épitaxie d'une


couche résistive (N-) et diffusion localisée d'une mince zone fortement
dopée (P+), qui après les opérations de métallisation, est recouverte
d'une couche anti-reflet.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 79


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Les photodiodes: caractéristique

La photodiode est polarisée en inverse.

La sensibilité des photodiodes


est de l’ordre de µA/W/m2 .

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 80


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Photodiode BPW50

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 81


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Le phototransistor
Symbole

Le courant IC augmente en fonction de


l’éclairement.
• Courant IC en obscurité: 100 nA
• Temps de commutation: 1 à 5 ms

On atteint des sensibilités de l’ordre 100


à 200 µA/W/m2 .
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 82
B. Principes et caractéristiques de capteurs

Le phototransistor: exemple
BPX 72

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 83


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Les photocoupleurs (optocoupleurs)


Assurer la commande de composants de puissance sans liaison électrique
 Isolation galvanique

Exemples:
H21A3-I
4N35

LED + Photodiode LED + Phototransistor


Transmissions rapides jusqu'à 10 MHz Transmissions jusqu'à 500 KHz

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 84


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Codeurs optiques
Principe:
Les codeurs optiques sont constitués de disques montés sur l’arbre de rotation en
plus d’opto-coupleurs.

Segment transparente: Segment opaque:


la lumière arrive sur le la lumière est bloquée  le
transistor  il se ferme. phototransistor se ferme.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 85


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Codeurs optiques
Types de codeurs:

Codeur incrémental ou relatif Codeur absolu


A.JBARI Capteurs et Instrumentation 86
B. Principes et caractéristiques de capteurs

Codeur optique absolu


Le disque des codeurs absolus comportent un nombre n de pistes concentriques divisées
en segments égaux alternativement opaques et transparents.
 A chaque piste est associé un couple émetteur / récepteur optique.
Résolution = 2n (16 pour 4 pistes; 1024 pour 10 pistes;).
Applications: mesure de la position et de la vitesse

Codeur optique absolu 10bits


Codeur absolu 4bits (16 positions, (1024 positions,
Résolution = 360°/16 = 22,5°C Résolution = 360°/1024 = 0, 35°C
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 87
B. Principes et caractéristiques de capteurs

Codeur optique absolu


Exemple : codeur absolu 3 bits:
Pour chaque position angulaire de l’axe, le disque fournit un
code binaire de 3 bits correspondant à 1/8ème de tour
3bits⇒23 = 8positions
Le nombre de sorties parallèles est le même que le nombre de
bits ou de pistes sur le disque.

Piste extérieure  Bit


de poids faible (LSB)

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 88


B. Principes et caractéristiques de capteurs

Codeur optique incrémental


Le codeur incrémental est constitué
de 3 voies: A, B,Z
A
B
Z

A A
B B
Sens horaire Sens anti-horaire
Pour N segments/voie:
Selon le front montant (ou descendant): Résolution /voie: 360°/N
Selon les deux front: résolution /voie: 180°/N
Les deux voies (XOR): 90°/N

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 89


C. Conditionneurs

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 90


C. Conditionneurs

Conditionnement actif
Le capteur est une source de courant:
 L’étage de conditionnement est constitué par un convertisseur courant tension

conditionnement d’un capteur délivrant un courant

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 91


C. Conditionneurs

Conditionnement actif
Le capteur est une source de charge:
Les charges délivrées par le capteur appariassent sous forme de courant i sont
transférées dans la capacité C de la contre réaction de l’AOP.
Le montage est dit convertisseur charge-tension.

convertisseur charge tension

Les charges q délivrées par le capteur sont


traduites en tension.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 92


C. Conditionneurs

Montage potentiométrique

Si : ∆Rc << Rc + ∆R :

La sensibilité est maximale lorsque R = Rc 


Inconvénients :
Faible variation de la tension de sortie pour une variation ΔRc donnée,
 Existence d’une tension de repos non nulle,
 Sensibilité de Vm par rapport à l’alimentation E.
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 93
C. Conditionneurs

Conditionnement par pont de Wheatstone

montage en pont
A l’équilibre du pont la tension Vab est nulle.

Dans le cas ou α=dR/R est faible, l’expression sera linéaire:

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 94


C. Conditionneurs

Linéarisation et amplification
Avec un seul élément sensible, on peut avoir une expression linéaire:

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 95


C. Conditionneurs

Importance de la réjection de mode commun

vd = v1- v2 Terme de mesure ( à amplifier)


Tension de mode différentiel

Tension de mode commun Terme d’erreur ( à affaiblir)


Taux de réjection en
mode commun : TRMC
Modèle électrique

CMRR Common Mode Ratio Rejection


A.JBARI Capteurs et Instrumentation 96
C. Conditionneurs

Amplificateur différentiel
La tension de sortie vs est donnée par : vs = A1.Ve1− A2.Ve2

Résistances séries des


câbles de liaison
Imperfections:

Impédances de mode
différentiel et de mode
commun

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 97


C. Conditionneurs

Amplificateur soustracteur
Montage amplificateur de la différence V2-V1

Prise en compte du TRMC de l’AOP:

En faisant l’approximation que Ad>>Amc et Ad >>1, on obtient:


vmc = 1 V, vd = 1 mV et Trmc = 3000 (70dB) 
er= 0,33 =33,3%
Avec un amplificateur d’instrumentation
Pour réduire l’erreur il faut que bien
(AD 620) : Trmc = 93 dB er=0,023=2,3%
augmenter le TRMC!!!
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 98
C. Conditionneurs

Prise en compte de la précision des résistances


Le calcul suivant montre qu’il est illusoire de vouloir réaliser un amplificateur à fort Trmc
avec des résistances de précision quelconque.
R’1 = R1 (1 + s)
R’2 = R2 (1 - s)
R’3 = R1 (1 - s)
R’4 = R2 (1 + s)

En considérant s<<1, et en négligeant les termes en s2, on obtient:

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 99


C. Conditionneurs

Amplificateur d’instrumentation à deux AOP


Rôle: Amplifier la tension de mode différentielle en réduisant fortement la tension de mode
commun.

Amélioration des impédances d’entrée ( >1MΩ)

L’annulation de Amc exige d’avoir R2 R4 = R1 R3 ce qui est difficile à réaliser pratiquement.

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 100


C. Conditionneurs

Amplificateur d’instrumentation à trois AOP

La tension Vs est donc donnée par :

Le gain est ajustable à partir d’une seule résistance R.


A.JBARI Capteurs et Instrumentation 101
C. Conditionneurs

Exemple : AD620
Low Cost Low Power Instrumentation Amplifier
Temperature range: −40°C to +85°C
Wide power supply range : ±2.3 V to ±18V
100 dB min common-mode rejection ratio (G = 10)
Excellent ac specifications :
120 kHz bandwidth (G = 100)
15 µs settling time to 0.01%
Input impedance:
Differential 10GΩ||2pF
Common: 10GΩ||2pF

APPLICATIONS
Weigh scales
ECG and medical instrumentation
Transducer interface
Data acquisition systems
Industrial process controls
Battery-powered and portable equipment
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 102
C. Conditionneurs

Gain vs frequency CMR vs frequency

Input voltage limit vs Supply voltage


A.JBARI Capteurs et Instrumentation 103
C. Conditionneurs

Application 1: Pressure Monitor Circuit that


Operates on a 5 V Single Supply

Capteur de
pression

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 104


C. Conditionneurs

Application 2: A Medical ECG Monitor Circuit

A.JBARI Capteurs et Instrumentation 105


C. Conditionneurs

Caractéristiques des capteurs


On caractérise un capteur selon plusieurs critères dont les plus courants sont :

la grandeur physique observée.


L’étendue de mesure
La sensibilité
La précision
La linéarité
Le temps de réponse
La bande passante
La résolution
L’hystérésis
La gamme de température d'utilisation;
A.JBARI Capteurs et Instrumentation 106