Vous êtes sur la page 1sur 67

C/TD Solaire photovoltaïque

Objectifs : Apporter les connaissances de base sur l’énergie solaire


et sur l’énergie photovoltaïque en particulier.

PLAN :
1/ Rappel sur les unités.
2/ Place du photovoltaïque (PV) parmi les énergies.
3/ Applications du photovoltaïque.
4/ Solaire thermique
5/ La ressource solaire.
6/ Matériaux et Technologies
7/ Association de cellules
8/ Protections des cellules
9/ Convertisseurs (protec, MPP, …)
10/ Syst PV(cablâge, protec, dimensionnement)
11/ Connecté réseau (structure, modalité, connexion)

1 V. Boitier janvier 2013 M1CESE module P5.


L’énergie électrique sert
à alimenter des appareils, aussi …
avant de récupérer de l’énergie
provenant du soleil
(photovoltaïque ou autre),
regardons notre consommation

et les unités associées

2
1/ Rappel sur les unités : Energie-Puissance À savoir :
Puissance : unité le watt W P (W)= E(J) / D (s)
1 Watt = 1J / 1S Puissance = P : puissance
Energie : Energie / Durée E : énergie
D : durée
1 joule = 1V  1A  1s
1 cal = 4.18 J  c’est la quantité d’énergie nécessaire
pour faire passer 1g d'eau de 24 à 25°C
1 Wh = une puissance de 1 W pendant 1h = 3600 J
1 kWh = une puissance de 1000 W pendant 1h = 3.6 MJ

http://www.matton.fr
ou une puissance de 100 W pendant 10h
par convention 1Tep = 11700 kWh

Combien d’énergie pour faire chauffer 10l d’eau de 14 à 100°C?


Relation utile : U (J)= m(g).Cm(J/g/°C). (°C)
U : variation d’énergie interne de la masse d’eau.
 : masse volumique de l’eau
Cm : capacité calorifique massique de l’eau
(4,18 J/g/°C)
 : variation de température

3
P(W) = F(N).V(ms-1) P(W) = C(Nm)(rds-1) P(W) = U(V).I(A) E = 0t P(t)dt
1/ Rappel sur les unités : Consommation iphone 4.

Dans un iphone 4, on trouve une batterie Li-ion


polymère.
Caractéristiques :
V = 3,7V
E = 5,25 W.hr
Capacité de cette batterie? (mAh)
Sur le site d’Apple :
Temps de conversation :
jusqu’à 8 heures en 3G
Navigation sur Internet :
jusqu’à 6 heures en 3G
Consommation instantanée (puissance)?
Courant qui sort de la batterie?

Relation utile :
Pour un accumulateur (batterie rechargeable)
E (Wh)= C(Ah). V(V)
E : énergie nominale stockée
C : capacité (attention rien à voir avec la
capacité d’un condensateur!) http://www.cnetfrance.fr/
4V : tension http://www.france-digital-phone.com/
http://www.apple.com/fr/iphone/specs.html
1/ Rappel sur les unités :

Puissance énergie : attention aux chiffres!


Pour chauffer 10 l d'eau de 0 °C à 100 °C :
4.18 M J = 1.2 kWh  en 1 h : 1.2kW  en 1 s : 4.2 MW
éolienne : 2 MW,
centrale nucléaire : 1000 MW Prévisions nécessaires
lundi 05/01/2009 à 19h : le
puissance mondiale : 3400 GW pic de consommation a
culminé à 91 200 MW
Disponibilité de la ressource :
1 MW éolien fournit environ 2 à 4 GWh
1 MW solaire environ 0,8 à 1,5 GWh
1 MW nucléaire environ 7 GWh

(1 an = 8760 heures)
5
A la fin de ce cours, vous devrez être
capable de choisir correctement le
panneau solaire et les éléments connexes
qui conviendront à l’application

Le photovoltaïque … abordons le sujet!

C’est une énergie renouvelable mais est-
ce la principale?

6
2/ Place du photovoltaïque (PV) parmi les énergies.

Total production électrique


mondiale en 2010 d’origine
renouvelable: 4 159 TWh
soit 20 % de la production
totale d’électricité
(21 198 TWh).

MONDE

Total production électrique


photovoltaïque
mondiale en 2010 : 33,2 TWh
soit 0,8% de la production
électrique mondiale d’origine
Renouvelable
(7,9 en 2007 ,2,7 en 2004)
Source (2011):

7
www.energies-renouvelables.org/electricite_renouvelable.asp
2/ Place du photovoltaïque (PV) parmi les énergies.

FRANCE

Source (2011):

8
www.energies-renouvelables.org/electricite_renouvelable.asp
Ce n’est donc pas la principale énergie
renouvelable certes mais …

Dans quel cas utilise-t-on du solaire
photovoltaïque?

9
3/ Photovoltaïque : des applications décentralisées

Satellites

Electrification des sites isolés, notamment :


pompage d ’eau

Photo: VB
balises…
pays en développement
loisirs

De façon marginale : véhicules (courses sunracers)


avion, bateau

Sources :
Bernard Multon,
10 Stephan Astier
3/ Photovoltaïque: plus de puissance … et le réseau

Centrale de grande puissance


Toit solaire
- utilisation

Corp
« individuelle »

: 2005 PowerLight
- Raccordé au réseau

Corp
électrique

PhotoPowerLight
Photo: VB

Photo : 2005
Bavaria solarpark (Allemagne)
62 000m² de panneaux
pour 10 MW
11
3/ Photovoltaïque: plus de puissance … et le réseau
Toit solaire utilisation « individuelle »
Photo: VB

Photo: VB
Photo : 2005 PowerLight Corp
Université Paul Sabatier
2,3 kWc Si amorphe
4 panneaux (500 W, 132V, 4A chacun)
Convertisseur DC/AC + sécurités
12
cellules_souples_
Technologie amorphe
En rouleau

13
3/ Photovoltaïque: plus de puissance … et le réseau
Photo: VB

Centrale de grande puissance

Photo : 2005 PowerLight Corp


Photo: VB
Ancien silo de missiles
(plateau d’Albion) 8,6 ha
Ferme photovoltaïque au sol
Photo: VB

de Ferrassières (Drome)
14 14500 modules / 1,726 Mwc /
Nous venons de voir les deux types d’utilisation du PV :
- Sites isolés (non connecté au réseau)
(avec ou sans stockage de l’énergie)
- Installations de production connectées au réseau.

Avant d’aller plus sur la partie technique du


photovoltaïque…

Avec le soleil, on peut aussi récupérer de la chaleur et la


convertir ensuite en électricité …

15
4/ Solaire thermique pour la production d’électricité

Principe : système concentrateur de chaleur


puis …échangeur et turbine ou générateur (moteur Stirling)

Paraboles
Diam : 8m Pe=10kW

Champs de miroir
+ récepteur
Miroir à auges

16
4/ Solaire thermique pour la production d’électricité

Principe

17 Docs : A. Ferriere
4/ Solaire thermique : Exemples

Solar Two
Barstow Désert Mojave
Californie 97-2000 Californie
85000 m² 2000000 m²
12,4 MWe cylindro-paraboliques
354 MWe

Tour solaire Manzanares (Espagne)


194 m de haut
6000m²de miroir

Ancienne installation
Themis en France
(83-86) 10740 m² miroir
18 2,5 MWe Photo: VB
avec le soleil, on peut donc faire de l’électricité
directement :
solaire photovoltaïque

ou indirectement :
récupérer de la chaleur
générer de la vapeur
entraîner une turbine
reliée à un alternateur.

Avec le soleil, on peut aussi utiliser directement la chaleur


produite …

19
4/ Solaire thermique pour le chauffage.

www.energies-renouvelables.org/f-solaire_thermique.asp : dessins Claire Laffargue


le chauffage de l’eau
un chauffe-eau solaire couvre
entre 40 et 80 % des besoins
en eau chaude
(surface entre 2 et 5 m² pour
4 personnes - 200l)

le chauffage de la maison
le système solaire combiné
couvre 25 à 60 % des
besoins en chauffage et en
eau chaude
(surface environ 1 à 1,2 m²
pour 10 m² de maison).
20
4/ Solaire thermique pour la cuisine.

http://solarcooking.org/Bender-Bayla-Somalia.htm
http://images.wikia.com/solarcooking/images/7/73/
Minimum_Solar_Box_Cooker_Photo.jpg

Photo: VB
Photo: VB

Solar Steam cooking system installed at Sangi Industres,


Hyderabad for their industrial canteen to cook for 500 workers.
http://www.gadhiasolar.net/solarsteam.html

Solar Steam cooking


System installed
at Sri Saibaba Santhan
Shirdi to cook for
21 3000 people per day
Avec le soleil, on peut donc récupérer :
de l’électricité directement
ou indirectement,
de la chaleur.

Oui mais la ressource n’est pas toujours là… :

Une ressource inépuisable mais variable …

22
5/ La ressource solaire

18 % de la surface de la France
= 99300km²
avec 2000 kWh/m²/an
et 10% de rendement global, Réserves mondiales d’énergie primaires
on obtient une production
électrique de
20 000 TWh =
conso élec de la planète.

Docs : A. Ferriere PROMES


23
5/ La ressource solaire

Selon les régions, une énergie de 900 kW.h à 2300 kW.h/m²/an,


soit une puissance moyenne de 100 à 260 W/m²
et une puissance crête de plus de 1000 W/m²
En France environ 1500 kWh/m²/an

Une grande part de cette puissance


par unité de surface peut être

diffus
directement et aisément convertie
en chaleur,
une plus faible part (8 à 25%) peut réfléchi.
être transformée directement en
électricité
Trois composantes dans le rayonnement reçu
24
au sol : le direct, le diffus et le réfléchi.
5/ Une ressource variable.
80
Toulouse.
70 12
11 21-juin 13
21-juil 21-mai

…la position du soleil


60 10 14
21-août 21-avril
50 9 15

varie sur la journée, …

Hauteur
21-sep 21-mars
40
8 16

sur l’année …
21-oct 21-fev
30
7 17
21-nov 21 jan
20 21 dec

et en fonction du lieu.
6 18

10
5 19

0
-130 -120 -110 -100 -90 -80 -70 -60 -50 -40 -30 -20 -10 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130

Azimut

Course du soleil Est Sud Ouest


au fil des jours..
90

21 dec
80
hauteur(°)
21-oct 21-fev
70
21-sep 21-mars 21-nov 21 jan

60
21-août 21-avril 12
Hauteur

50
21-juil 21-mai
11 21-juin 13

40 10 14

30 9 15

20 8 16

10
7 21 dec21 jan
6
21-nov 21
18
18dec 21 jan
21-nov 17

Antananarivo
21-oct 21-fev
6 21-oct
18 21-fev

hauteur(°)
0
-170 -160 -150 -140 -130 -120 -110 -100 -90 -80 -70 -60 -50 -40 -30 -20 -10 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170

azimut(°)
Azimut

25 (Madagascar.)
5/ Une ressource variable.

…variable …
Energies journalières Sur l’année en fonction de la météo…
Irradiation solaire 10

ENERGIE SOLAIRE
kWh/m² (Millau 2005) 9
8
Surface Horizontale 7

kWh/m²
données : Météo France 6
5
4
3
2
1
0

…variable sur 01 janv 20 févr 10 avr 30 mai 19 juil 07 sept 27 oct 16 déc

la journée …

800 W/m² Journées du 20 et 21 /07/2006


données : LAAS)
W/m²

Irradiance sur une surface


horizontale Échelle entre 0 et
0 1000 W/m² (Max vers 13h30)
5/ Carte solaire de la France
Moyenne annuelle pour une surface orientée au Sud et inclinée
avec un angle égal à la latitude du lieu.

27 En kWh / m² et par jour


5/ Rendement de captation en fonction de
l’orientation et de l’inclinaison. Calcul du facteur de
transposition (FT)

28
29
Application à Toulouse.
5/ Spectre du soleil

Densité spectrale de l’irradiation


AM0 (extraterrestre) et AM1.5
(épaisseur de 1.5 atmosphère,
correspondant à une hauteur du
soleil de 48° au niveau de la mer)

Centrales photovoltaïques
ISBN 3-905232-26-X
30

Ultra violet Infra rouge


La ressource est inépuisable, variable …

Quand il y a du soleil, comment les cellules


font-elles de l’électricité? …

31
6/ Effet photovoltaïque CELLULE A JONCTION PN

Un photon arrive avec une énergie


E=hC/. si il a assez d’énergie il
arrache un électron lié au réseau
cristallin du semi-conducteur
 électron devient libres
 création paire électron-trou,
naturellement il y a une
recombinaison mais comme il y a
un champ électrique dans la ZCE
(Zone de Charge d’Espace) à
l’interface entre les zones N et P
 l’électron va d’un côté, le trou
(charge +) de l’autre
 les charges + s’accumulent d’un côté, les – de l’autre  création
d’une tension électrique entre les deux côtés de la cellule.  création
d’un
32
courant électrique si la cellule est refermée sur une charge.
6/ Effet photovoltaïque CELLULE A JONCTION PN

Conversion : lumière / électricité.


contact
contact 
E métallique
métallique

photon
E = h > Eg

Cathode I II III Anode


ZCE

type p type n
33
6/ Effet photovoltaïque CELLULE A JONCTION PN
Photon  électrons passe de BV vers BC du semi-
Cellule PV = grosse photo-diode. conducteur et deviennent libres  création paire
électron-trou, séparation avant recombinaison dans
la ZCE.

Pertes des porteurs photogénérés par


(doc BP Solar)

transmission et excès d’énergie

Bandes énergétiques
au sein de l’atome de Si

Eg = Ec-Ev  1eV PV varie entre Pelec


Si E=hC/ < Eg, pas de conversion PV : zone A 5 et 40%,  PV =
Si E=hC/ > Eg, conversion PV, valeur typique  .
L’énergie > à Eg est perdue sous forme de chaleur. zone B 10%.
34
6/ Matériaux et Technologies

amorphe
Silicium multicristallin : labo  13%.
labo  19%. modules  6 à 8%.
cellules indus  11, 14%. < 3% du marché
62 % du marché

Silicium monocristallin :
labo  25%.
cellules indus  12, 16%.
27 % du marché

35
6/ Cellule multispectrale.

36
6/ Matériaux et Technologies

Silicium
monocristallin
 12 à 16 %.
polycristallin
 10 à 14 %
amorphe
 6 à 8%.
Cellules multi-jonctions
avec système concentrateur.
 40%. (12-2006)

Sources : Energie solaire photovoltaïque Ed Dunod


Boeing.com
37
Fabrication des cellules …

38
6/ Fabrication.

39
6/ Fabrication.

40
Photo: VB

Photo: VB
Une tranche avant le dépôt de
Un morceau de lingot brut la couche anti-reflet.
41
Et quelles sont les caractéristiques électriques
des cellules et des panneaux? …

42
7/ cellule PV.
Ip

Vp

Cellule :
Photo diode de grande surface
(en convention générateur).
Mise en série , la tension augmente, le courant
est fixé par la cellule la moins éclairée.
Mise en parallèle , la tension est la même, le
courant est égal à la somme des courants de
chaque branches
Module : mise en série de cellules,
module « 12 volts » => 36 cellules
43 22 volts à vide, 16 – 17 volts au MPP
7/ Caractéristiques électriques Caractéristique I(V)
panneau a-Si
15cm x 5cm

Courant IPV(mA)
tension VPV(V)

convention générateur
pPV = vPV. iPV
Ppv> 0 dans le quadrant 1
le panneau fournie de l’énergie. Schéma équivalent à une diode
Le panneau travaillera normalement d’une cellule photovoltaïque
44
toujours dans ce cadran.
7/ Caractéristiques électriques
Caractéristiques
I(V) et P(V)
convention générateur

pPV = vPV. iPV


Placez :
Voc (V) : tension de circuit ouvert
Isc(A) : courant de court circuit
Pmax (W) : puissance maximale
Vmp, Imp : tension et courant @ pmax

Les docs techniques donnent ces


paramètres dans les
STC (1000W/m², AM1.5 et 25°C)

45
7/ Caractéristiques électriques

La tension maximale (Voc) est proportionnelle


au nombre de cellules en série. Si N cellules
Voc = N. Voccell
Le courant de court-circuit est proportionnel à
la surface Scell (m²) de chaque cellule et à
l’irradiation G (W/m²).
Isc = K . Scell . G
K =12 mA/cm² pour du Sic @1000 W/m² et 25°C
La puissance maximale d’un panneau est aussi
proportionnelle à l’irradiation G (W/m²) (cf diapo suivante).
Pmax = K’ . G
Le rendement photovoltaïque PV est défini par
PV = pmax / (G.S)
S (m²) étant la surface du panneau.
46
7/ Influence éclairement et température sur Pmax.
Irradiance G (W/m²) Température T (°C)
(T = 25°C, AM 1.5) (G = 1000 W/m², AM 1.5)

Photowatt PW1650.
72 cellules

47
8/ protection des cellules.

Diode série : empêche le courant


d’aller dans le «mauvais» sens.

Diode bypass : elle limite la


tension inverse et protège le
panneau (hotspot), et limite la
perte de puissance (effet
d’ombrage). Elles ne conduisent
qu’en cas de déséquilibre.

48
8/ effet d’ombrage avec ou sans diode bypass.

Source : HDR C. Alonso


Générateur PV
de 36 cellules
(2x18)
avec deux
diodes
by pass.
Courbe (1) : Eclairement
homogène sur l’ensemble du
générateur (1000W/m²).
Courbe (2) : Une cellule
moins éclairée (200 W/m²)
que le reste du générateur
(1000 W/m²).
Courbe (3) : idem (2) mais
sans diodes by-pass.
49
9/ Convertisseurs (protections, MPP, …)

Paramètres de choix : tension et courant en entrée et en


sortie, puissance, rendement, protections (panneau,
batterie, régulateur), modes de charges, fonctions annexes

Source : Morningstar Corp

50
9/ maximum de puissance (MPPT)

Le point de puissance maximum fluctue à


cause des variations rapides possibles de la
caractéristique I(V) induites par :
température,
ensoleillement,
tension continue (EDC batt, conso)
et des éventuels maxima locaux :
poussières,
ombres.

(voir feuille Excel).

51
10/ Système autonome

BAT
OND
PV

L

COM CH
52
10/ Batteries

Paramètres de choix : Tension (12, 24, 48 Volts),


Capacité (Ah) (courant de charge < 1/10 C), Nombre de
cycles @ SOC min donné, Electrolyte gélifié ou non

Durée de vie
d'une batterie
en fonction de
la profondeur
de décharge

Source :
L'électricité Photovoltaïque,
53
Collection : "le point sur"1995
10/ Onduleurs

Paramètres de choix :
autonome / connecté au réseau,
puissance,
tension d’entrée,
cos  max,
forme d’onde,
conso à vide (%de Pnom)

Source :
Sunny Boy-Mastervolt
54
10/ Charges

AC ou DC
Consommation
Consommation à vide
Puissance de démarrage

LAMPES :
Température de couleur et IRC (100 pour lumière du jour)

Sources : Wikipedia +
55 http://energie-environnement.ch/info_pdf/irc.pdf
10/ Système photovoltaïque : installation

Attention aux effets


d’ombrages induits par :
batiments, végétation,
cheminée, autres panneaux,
…Inclinaison /Espacement
Distance recommandée entre
deux rangées de capteurs.
Montage des installations 7-5
56
10/ Système photovoltaïque : câblage

Raccordement par câble sortant par presse étoupe orienté


vers le bas, règle de la goutte d’eau

Traversée de murs

Source : Labouret
57
10/ Système photovoltaïque, câblage.

Pertes en ligne
en courant
continu.
R =2.ρ.l / S
U limitée à 2%
de la tension utilisée

58
10/ Système photovoltaïque : câblage et protections
Protection contre la foudre

Les masses métalliques doivent être reliées à la terre.


Il faut limiter les aires de boucles.

mauvais câblage : bon câblage : mauvais câblage :


boucle induite entre polarités limitation des aires boucle induite entre
de boucles induites une polarité
et la masse
59 Source : Syst. PV raccordés au réseau, ADEME
10/ Système photovoltaïque : protections
Protection coté courant continu
- contre les surcharges et les courts-circuits
* par fusibles (sur pôle et non à la masse)
* par disjoncteurs spécifiques pour le continu
1 pôle si U<60V
2 pôles si U>60V
* protection sur chargeur et sur onduleur
- contre la foudre
* liaison à la terre des châssis et parties métalliques par conducteur
en Cu de 25 mm2
* interconnexion des masses par conducteur relié à la terre
* limitation des aires de câblage
* parafoudres bipolaires sur circuit continu et sur réseau alternatif
Varistances: 1ns à 10ns
Zener: 2ps à 0.1ns
Sur boite de jonction si L > 10m
- pôle + relié à la terre si tension > 48V ou si atmosphère humide
(pour éviter la corrosion électrolytique)
Protection coté alternatif
- onduleur avec fonction de découplage ( en général intégrée )
* tension trop faible ou trop élevée -20% ou+ 15%
* écart de fréquence inf. à 0.2 Hz
- régime de neutre TT
- protection par DDR 30 mA - DDR 500 mA type S ( retard 45ms )
60 - Parafoudre - sectionneur au point de connexion
10/ Système photovoltaïque : protections

Exemple de mise en oeuvre

61
11/ Système photovoltaïque connecté au réseau
Types de raccordement

Autoconsommation et vente du surplus Vente totale de la production


62
11/ Système photovoltaïque connecté au réseau
Schéma de protection foudre

(certaines protections peuvent être internes à l’onduleur)

Tarifs d’achat fin 2012


Tarifs de base : 37c€/kWh , 20c€/kWh, 11c€/kWh
si : intégration, intégration simplifiée, surimposition

Production en France : 1200 kWh/kWc/an (10m²)


63
11/ Système photovoltaïque connecté au réseau : Coûts

Coûts d’un système PV raccordé réseau (2012).

Maison écologique Juillet 2012


< 3 kWc 3 à 3,5 € HT/Wc
3 à 36 kWc 2,3 à 3 € HT/W

Est ce qu’un projet PV est rentable ?


De nombreux facteurs peuvent conduire à des écarts de temps

Source :
de retour sur l’investissement très différents d’un système à
l’autre; retour sur investissement environ 10 ans actuellement..

Biblio
Hespul INES Hespul INES
www.outilssolaires.com www.outilssolaires.com
www.photovoltaique.info www.photovoltaique.info

64
Conclusion

Systèmes autonomes
petite puissance : éclairage, réfrigération
pompage (fil de l’eau)
alimentation TV, radio, balise,émetteur

Energie encore chère, systèmes fiable (pas de parties


tournantes), problème du stockage (les batteries sont
les maillons faibles).

Systèmes connectés au réseau:


Une filière qui s’est beaucoup développée et a subi
un gros coup de froid mais ça repart …

65
Conclusion en chiffres (quiz)

Soleil quand il fait beau …..


sur l’année
ou par jour
Panneau PV technos …
rendement …
paramètres influents …
durée de vie …
Utilisations du PV 2 types …
Batteries technos … dod max …
cycle … durée de vie …
Chargeurs/régulateurs … lire notice!
Onduleurs 2 types …
Protections …
Charges …
Prix …
66
3 SOURCES D’ENERGIE – PHOTOVOLTAIQUE – INTERIEUR // EXTERIEUR

Ruud Vullers – Micropower generation‐ asci springschool on 


conditio caractéristi rendeme Puissanc
ns que de la nt e

embedded systems 2008 // Holst Centre ‐ Imec


source récupéré
e
intérieur 100 µW/cm² 5% - 5
10% µW/cm²
extérieur 100 mW/cm² 10% – 10
25% mW/cm²
kW/m²
Comparé à une utilisation extérieure, le PV est 
moins favorable en intérieur : 
Indoor
• Une intensité lumineuse beaucoup plus faible
• Un spectre lumineux différent
• Le rendement des cellules est plus faible
• Les surfaces disponibles sont plus petites

 La puissance récupérée est réduite.

67