Vous êtes sur la page 1sur 55

Barrages en béton

Barrages - voûtes

Méthodes
Méthodesde
decalcul
calcul

Emosson, 1974

Essais statique sur


modèle (ISMES,
Bergamo)

H = 180 m
Lc= 526 m
Volume du béton
1.1 Mio m3

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Formule
Formuledu
dutube,
tube,membrane
membrane

: contrainte uniforme
pm : pression uniforme de lÕe
au lÕa
xe
de lÕarc:
Ra
pm = p ⋅
Rm
Ra : rayon extˇr ieur
Ra Rm Ri
N Ri : rayon intˇ rieur
N Rm : rayon moyen de lÕarc( lÕa xe)
d
d: ˇpa isseur de lÕarc (const ante)
δ : dˇp lacement radial
EB : module dÕ̌lasticitˇ du bˇ ton
p

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Interaction
Interactionarcs-murs
arcs-murs--Méthode
Méthodedes
desajustements
ajustements

Ö Remplacement du barrage par un système d'ajustements


Arc 1

Console 2

Console 4
Console 3
Console 1

Arc 2
y
H
Arc 3 Surface du terrain
Rocher sain
(excavation)

Modèle simplifié pour le calcul préliminaire


0⋅H 2⋅H 4⋅H
9 3 arcs: distance au couronnement: , ,
7 7 7
9 1 console

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Interaction
Interactionarcs-murs
arcs-murs--Méthode
Méthodedes
desajustements
ajustements
A1
2 ⋅H
2 ⋅ ∆y =
7
A2
y 2 ⋅H
2 ⋅ ∆y =
h 7
A3
3 ⋅H
3 ⋅ ∆y =
7

C1

Modèle simplifié pour le calcul préliminaire


0⋅H 2⋅H 4⋅H
9 3 arcs: distance au couronnement: , ,
7 7 7
9 1 console

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Interaction
Interactionarcs-murs
arcs-murs--Méthode
Méthodedes
desajustements
ajustements

Emplacement de la console pour une vallée asymétrique

A1
Axe de symˇ trie de
Hauteur max.

arc de
couronnement A2

h
A3

C1

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Interaction
Interactionarcs-murs
arcs-murs--Méthode
Méthodedes
desajustements
ajustements
Répartition
Répartitionde
dela
lapoussée
pousséede
del'eau
l'eauentre
entrearcs
arcset
etconsoles
consoles

p1 = − p A1 p A + p C = pE = ρ ⋅ g ⋅ y

pA2 p2 p E (1) = p A1 + p1 = 0!
p E (2 ) = p A 2 + p 2
répartition
parabolique

p E (3) = p A 3 + p 3
(hypothèse)
p A3 p3
consoles

pE(i) Poussée de l'eau (au niveau i)


arcs

pAi Charge sur l'arc i


pi Charge sur la console (inconnue)

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Interaction
Interactionarcs-murs
arcs-murs--Méthode
Méthodedes
desajustements
ajustements
Compatibilité
Compatibilitédes
desdéformations
déformations

δA1 = δC1
δA2 = δC2
δA3 = δC3 d

ω δr

δr
δt h=1m

b=1m

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Interaction
Interactionarcs-murs
arcs-murs--Méthode
Méthodedes
desajustements
ajustements
Déformation
Déformationde
del'arc
l'arc

pA ⋅ R 2 R: rayon moyen de l'arc à l'axe


δA = β dA: épaisseur de l'arc
dA ⋅ EB EB: module d'élasticité du béton
ER: module d'élasticité du rocher de
fondation
⎛ R EB ⎞
β: valeur d'encastrement β = fct ⎜
⎜ 2 φ , , ⎟⎟
⎝ dA ER ⎠
p ⋅R 2
y=0 Æ δ A1 = β1 A1 1 avec p A1 = − p1
d1 ⋅ E B
p A 2 ⋅ R 22
y = 2 ∆y Æ δ A 2 = β 2 avec p A 2 = p E (2 ) − p 2
d2 ⋅ EB
p A 3 ⋅ R 32
y = 4 ∆y Æ δ A 3 = β3 avec p A 3 = p E (3) − p 3
d3 ⋅ E B
Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E
FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Interaction
Interactionarcs-murs
arcs-murs--Méthode
Méthodedes
desajustements
ajustements
Hypothèse d’une répartition parabolique de la charge p = f (y)
>>> approximation par développement Fourrier):

−3 ⋅ p1 + 4 ⋅ p2 − p3 y p1 − 2 ⋅ p2 + p3 y 2
p(y) = p1 + ⋅ + ⋅ 2
4 ∆y 8 ∆y
Q(y) = p(y) ⋅ y
−3 ⋅ p1 + 4 ⋅ p2 − p3 y 2 p1 − 2 ⋅ p2 + p3 y 3
Q(y) = p1 ⋅ y + ⋅ + ⋅ 2
8 ∆y 24 ∆y

M (y) = ∫ Q(y) ⋅ dy
p1 ⋅ y 2 −3 ⋅ p1 + 4 ⋅ p2 − p3 y 3 p1 − 2 ⋅ p2 + p3 y 4
M (y) = + ⋅ + ⋅ 2
2 24 ∆y 96 ∆y

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Interaction
Interactionarcs-murs
arcs-murs--Méthode
Méthodedes
desajustements
ajustements
Déformation
Déformationde
dela
laconsole
console
y=h
M ⋅ M′ Q ⋅ Q′
δC = ∑ ∆y +∑
y=h

∆y + δ * Principe des travaux virtuels


y=0 E⋅J y=0 G ⋅ F'

δ = δ R + α R (h − y )
* C 2 ⋅ M R C3 ⋅ Q R EB
δR = + pour = 2. 0
ER ⋅ dR ER ER

C1 ⋅ M R C 2 ⋅ Q R C1 = 5.2
αR = + C2 = 0.8
ER ⋅ dR ER ⋅ dR
2
C3 = 0.4
selon Vogt

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Interaction
Interactionarcs-murs
arcs-murs--Méthode
Méthodedes
desajustements
ajustements
Charge
Chargeinconnue
inconnuesur
surla
laconsole
console
Compatibilité
Compatibilitédes
desdéformations
déformationsradiales
radiales
Ö Point d'intersection 1 ⎛
⎜⎜ a 11 +
β1 ⋅ R 12 ⎞
⎟⎟ ⋅ p1 + a 12 ⋅ p 2 + a 13 ⋅ p 3 = 0
Š y=0 δA1 = δC1 ⎝ d1 ⎠

Ö Point d'intersection 2 ⎛ β 2 ⋅ R 22 ⎞ R 22
a 21 ⋅ p1 + ⎜⎜ a 22 + ⎟⎟ ⋅ p 2 + a 23 ⋅ p 3 = β 2 ⋅ ⋅ p E (2 )
Š y = 2 ∆y δA2 = δC2 ⎝ d2 ⎠ d2

Ö Point d'intersection 3 ⎛ β3 ⋅ R 32 ⎞ R 32
Š y = 4 ∆y δA3 = δC3 a 31 ⋅ p1 + a 32 ⋅ p 2 + ⎜⎜ a 33 + ⎟⎟ ⋅ p 3 = β3 ⋅ ⋅ p E (3)
⎝ d3 ⎠ d3

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Contraintes
Contraintesau
aupied
piedde
dela
laconsole
console

Ö Lac vide MP
P1
P 6 ⋅ MP P
eR
P2 σ v .am = +
d d2 σv av
P3 σv am
P 6 ⋅ MP
σ v .av = −
p( y )
P4 Centre de
gravité de la d d2 d
2
d
2
P5 console

P6 Ö Lac plein ME
eR
MP
P7 P = Σ Pi P 6 ⋅ P ⋅ eR
σ v .am ,av = ± P
P8 d d 2 PE
P9 M − ME σv am
eR = P P R σv av
P
Q(y) = p(y) ⋅ y M (y) = ∫ Q(y) ⋅ dy d
2
d
2

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Comportement
Comportementréel
réeld’un
d’unbarrage
barrage

11 Le
Lecomportement
comportementde delalastructure
structureest
estfortement
fortementnon-
non-
linéaire
linéaireetetnon-élastique.
non-élastique.
22 L’interaction
L’interactioneau-structure
eau-structuredoit
doitêtre
êtreconsidérée
considéréedu
dufait
faitde
de
lalacompressibilité
compressibilitéde
del’eau.
l’eau.
33 L’interaction
L’interactionsol-structure
sol-structureest
estimportant
importantdu
dupoint
pointde
devue
vue
de
delaladissipation
dissipationd’énergie.
d’énergie.

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes
Modélisation
Modélisationd'un
d'unbarrage-voûte
barrage-voûte
par
parla
laméthode
méthodedesdeséléments
élémentsfinis
finis

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes
Modélisation
Modélisationd'un
d'unbarrage-voûte
barrage-voûte
par
parla
laméthode
méthodedesdeséléments
élémentsfinis
finis

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes
Modélisation
Modélisationd'un
d'unbarrage-voûte
barrage-voûtepourpourl'analyse
l'analysedynamique
dynamique
en
enconsidérant
considérantl'interaction
l'interactionavec
avecle lereservoir
reservoir

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes
Fréquences
Fréquencespropres
propresd'un
d'unbarrage-voûte
barrage-voûte

(àlac
lacvide)
vide)

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes
Modélisation
Modélisationnon-linéaire
non-linéaired'un
d'unbarrage-voûte
barrage-voûte
par
parla
laméthode
méthodedes
deséléments
élémentsfinis
finis

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes
Déformation
Déformationd'un
d'unbarrage-voûte
barrage-voûte
en
enconsidérant
considérantdes
deseffets
effetsnon-linéaires
non-linéaires

Présence
Présencedesdes
joints
jointsde
de
construction
constructionet
et
accélération
accélération
vers
versl'aval
l'aval

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes
Déformation
Déformationd'un
d'unbarrage-voûte
barrage-voûte
en
enconsidérant
considérantdes
deseffets
effetsnon-linéaires
non-linéaires

Présence
Présencedes
des
joints
jointsde
de
construction
constructionet
et
accélération
accélération
vers
versl'amont
l'amont

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton Déformation
Déformationd'un
d'unbarrage-voûte
barrage-voûte
Barrages - voûtes lors
lorsd’un
d’untremblement
tremblementdedeterre
terre
Magnitude de 3 ou plus

Récent:
1994 - 2002

ƒ Valpelline, 31 mars 1996


ƒ Magnitude: 4.2
ƒ Mauvoisin: à 13 km
de l’épicentre

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Séisme de Valpelline, 31 mars 1996
Barrages - voûtes Séisme de Valpelline, 31 mars 1996

QuickTime™ et un QuickTime™ et un
décompresseur Cinepak décompresseur Cinepak
sont requis pour visionner cette image. sont requis pour visionner cette image.

ƒ Vidéo des mouvements


observés au barrage
de Mauvoisin:
ƒ Enregistrés en 11 points
ƒ Amplification d’environ
3’000 fois

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

QuickTime™ et un
décompresseur Cinepak
sont requis pour visionner cette image.

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

QuickTime™ et un
décompresseur Cinepak
sont requis pour visionner cette image.

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Effet
Effetde
dela
latempérature
température

Barrage de Torogh
(Algérie)

Températures extérieures
QuickTime™ et un
décompresseur TIFF (non compressé)
sont requis pour QuickTime™
visionner cetteetimage.
un
décompresseur TIFF (non compressé)
sont requis pour visionner cette image.

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Effet
Effetde
dela
latempérature
température--Barrage
Barragede
deMauvoisin
Mauvoisin

Eté

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Effet
Effetde
dela
latempérature
température--Barrage
Barragede
deMauvoisin
Mauvoisin

Automne

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Effet
Effetde
dela
latempérature
températuredans
dansun
unarc
arclibre
libre
Variation uniforme de température
Déformation du rayon
βT: coefficient de dilatation thermique
∆T ∆rT = ± ∆T ⋅ βT ⋅ r du béton (≈ 10-5/oC)
r
σT = 0 + pour échauffement

- pour refroidissement
Variation linéaire de température
∆T ⋅ β T M d3
∆ω = = ; J=
1 d EJ 12
2
∆T Rotation de la section ∆T
⇒M= ⋅ βT ⋅ d2 ⋅ E
d 6
M
σT = ± = ± β T ⋅ ∆T ⋅ E
W
∆rT = 0
Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E
FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Effet
Effetde
dela
latempérature
températuredans
dansun
unarc
arcencastré
encastré
Variation uniforme de température
Î Arc ne peut pas se déformer aux naissances
Î Force hyperstatique NH ( ∆T ) = ± ∆T ⋅ β T ⋅ E ⋅ d ⋅ k

k: facteur de forme qui dépend de l'encastrement de l'arc

1 (élancement de l'arc) encastrement parfait:


k=
C1 λ2 + C2 Rm ⎛ θ 2 sin θ ⎞
λ= C1 = 6 ⎜ + cos θ − ⎟
d ⎝ sin θ θ ⎠
2φ: ouverture de l'arc 2θ
C2 = − cos θ
sin θ
Variation linéaire de température
Î variation linéaire ne change pas la longueur de l'arc (∆rT = 0)
Î Comportement comme celui de l'arc libre
σT = ± βT ⋅ ∆ T ⋅ E

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes
Contraintes
Contraintesadmissibles
admissibles
Barrage-poids Barrage-voûte
Î La répartition des contraintes (dans les
Î La répartition des contraintes consoles et arcs) dépend de la forme de
verticales ne peut pas être influencée la coque.
par la forme de la section (triangle).
Î L'optimisation de la géométrie de l'ouvrage
Î La contrainte de compression la plus vise à obtenir des contraintes de
élevée (resp. la plus petite) se compression sur tout l'ouvrage.
présente toujours: Î Les fissures ne sont pas causées par les
- au pied amont (resp. aval) à lac vide forces extérieures, mais par les efforts
- au pied aval (resp. amont) à lac plein hyperstatiques.

Î Des tractions pour les cas de charge Î La fissuration diminue la rigidité de la


normaux sont inadmissibles parce que coque et par conséquent les moments
les fissures ont la tendance à d'encastrement. Les tractions diminuent
s'aggraver. (mais les compressions augmentent).
Î La résistance à la traction des zones
tendues n'est pas nécessaire pour
équilibrer les forces extérieures.
Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E
FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes
Zones
Zonestendues
tendueset
etcomprimées
compriméesdans
dansun
unbarrage-voûte
barrage-voûte
Définition
Définitionde
delalavoûte
voûteet
etde
delalaconsole
consoleactive
active
Courbe/ligne
des pressions

Courbe/ligne
des pressions

R: Résultante sans torsion


R*: Résultante avec torsion

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Réduction
Réductionde
dela
lavoûte
voûteactive
activepar
parla
lafissuration
fissuration
position de la ligne de pression
N
e
a =d −e
2
+ N
σ = 23 ⋅
d a
+
σ
2
d
= a
σ+
+
σ 3a ⋅ ( 2 d − 3a )
N σ+ N


σ σ
+,−
=
N
±
6⋅ N ⋅e fissure 3a
2
d d Voûte active de compression

Création d'une fissure et aggravation des contraintes de compression

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

L'influence
L'influenceimportante
importantedes
desforces
forcestranchantes
tranchantes
Forces tranchantes

Fissures
Fissuresstables
stables
et
etinstables
instablesdans
dans
un
unbarrage-voûte
barrage-voûte
en
enfonction
fonctiondes
des
efforts
effortsnormaux
normaux
et
ettranchants
tranchants

Forces normales

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Kölnbrein, Autriche, 200 m, 1977


Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E
FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Barrage de
Kölnbrein en
Autriche

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Coefficient
Coefficientd’élancement
d’élancementdu
dubarrage
barragede
deKölnbrein
Kölnbrein

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Barrage
Barragede
deKölnbrein
Kölnbreinen
enAutriche
Autriche

QuickTime™ et un
décompresseur TIFF (non compressé)
QuickTime™ et un
sontdécompresseur
requis pour visionner cettecompressé)
TIFF (non image.
sont requis pour visionner cette image.

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Barrage
Barragede
deKölnbrein
Kölnbreinen
enAutriche
Autriche

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Barrage
Barragede
deKölnbrein
Kölnbreinen
enAutriche:
Autriche:Assainissement
Assainissement

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Barrage
Barragede
deKölnbrein
Laboratoire en
enAutriche:
de Constructions
Kölnbrein Assainissement
Hydrauliques
Autriche: Assainissement
ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E
FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes
Joint
Jointpériphérique
périphériquepour
pouréviter
éviter des
descontraintes
contraintesde
detension
tension
près
prèsde
dela
lafondation
fondation(Pulvino)
(Pulvino)

Exemple
Exempledu dubarrage
barrage
Osiglietta
Osigliettaen
enItalie
Italie

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Joint
Jointpériphérique
périphérique
pour
pouréviter
éviterdes
des
contraintes
contraintesde de
tension
tension
près
prèsdedelalafondation
fondation
(Pulvino)
(Pulvino)

Ridracoli,
Ridracoli,Italie,
Italie,
103.5
103.5m,
m,1982
1982

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

"Pulvino"
"Pulvino"--Détails
Détailsconstructifs
constructifs

1.1.Peripheral
Peripheraljoint
joint
2.2.Water stops
Water stops
3.3.Periphal
Periphalgallery
gallery
4.4.Pulvino
Pulvino
5.5.Pulvino
Pulvinogalleries
galleries
6.6.Steel
Steel barsreinforcement
bars reinforcement

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes
Etanchéité
Etanchéitédudujoint
jointpériphérique
périphérique Stabilité
Stabilitépendant
pendantla
la
(Pulvino)
(Pulvino) construction
construction

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Galeries
Galerieset
etpuits
puits

Ö But et utilisation
Š réfrigération du béton pendant la construction
Š injections ultérieures des joints de construction (clavage)
Š mesure des sous-pressions (galerie de pied le long de la fondation)
Š mesure des infiltrations et évacuations des eaux infiltrées
Š accès aux appareils et instruments de surveillance (pendules, cellules de
pression, extensomètres, piézomètres, manomètres, nivellement de précision)
Š interventions futures dans le sol (injections et drainages) en cas d'un
comportement anormal
Š installation des ascenseurs (puits)

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Galeries
Galerieset
etpuits
puits
Ö Ecartements typiques
Š entre les galeries horizontales 20 à 30 m
Š entre les puits verticaux 50 à 80 m
Š puits prolongés 20 à 30 m au minimum dans le rocher
Š galeries également prolongées dans le rocher
Ö dimensions
Š galeries: largeur minimum de 1.5 m, hauteur minimum de 2.1 m
(passage des petites foreuses!)
Š puits: φ 0.4 m (inaccessible) à φ 0.8 m (accessible par échelle)
Ö écartement minimum du parement amont des galeries et puits: profondeur au-dessous du niveau
d'eau: 50 m min. 3.5 m
100 m 4.0 m
150 m 5.0 m
200 m 6.0 m

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Auscultation
Auscultation--Galeries
Galerieset
etpuits
puitsààl'intérieur
l'intérieurd'un
d'unbarrage
barrage
7 7 7 7
3 1 6 3 3
1 8 4 8 4 8 5
4 14
9 8 8 8 9
3 2 4 4 4 13
13 4
5
8 8 8
6 9
4 6 4 4 4 4
4 8 8 8 9
11
10
8 8 6 8 13
11
4 4 4 4 13
13 11 10
11
15 9
6 6
12
4 5 6 4
14 12 10
11 12
2
1 1 1
11

1 1

Barrage
Barraged'Emosson
d'Emosson

11. Manomètre 6. Nivellement de précision 1. Appui des pendules


11. Manomètre 6. Nivellement de précision 1. Appui des pendules
12. Venturi (mesures de débit) 7. Station d'observations topographiques 2. Poids des pendules
12. Venturi (mesures de débit) 7. Station d'observations topographiques 2. Poids des pendules
13. Extensomètre 8. Groupe de thermomètres 3. Flotteur
13. Extensomètre 8. Groupe de thermomètres 3. Flotteur
14. Accélérographe à fortes secousses 9. Cellule de pression 4. Station de lectures optiques
14. Accélérographe à fortes secousses 9. Cellule de pression 4. Station de lectures optiques
15. Dilatomètre à résistance électrique 10. Piézomètre 5. Station d'enregistrements automatiques
15. Dilatomètre à résistance électrique 10. Piézomètre 5. Station d'enregistrements automatiques

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes
Fissuration
Fissurationdue
dueààl'excavation
l'excavationd'une
d'unegalerie
galeriede
desondage
sondage
Barrage
Barragede
deZeuzier
Zeuzier

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Traitement
Traitementet
etinjection
injectiondes
desjoints
joints
Montage
Montagedes
desdispositifs
dispositifsd'injection
d'injection
1.1.Tubes
Tubesààmanchettes,
manchettes,montages
montagesen
enétoile
étoile
2.2.Clapets, montage en série
Clapets, montage en série

Tube
Tubeààmanchettes
manchettes
1.1.Tube
Tubemétallique
métalliquerectiligne
rectiligne
2.2.Manchette
Manchette en caoutchouc,bridée
en caoutchouc, bridée
3.3.Manchette
Manchette en caoutchouc, butéepar
en caoutchouc, butée pardeux
deuxmanchons
manchonsvissés
vissésauau
tube
tube
4.4.Fixation
Fixationdu
dutube
tubeéémanchettes
manchettesdansdansune
unerainure
rainuread
adhoc
hoc
ménagée
ménagée dans la face du premier plot bétonné (bridescellée
dans la face du premier plot bétonné (bride scellée
dans le béton au moyen d'un pistolet à clous)
dans le béton au moyen d'un pistolet à clous)

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Traitement
Traitementet
etinjection
injectiondes
desjoints
joints
Arrêt
Arrêtde
dejoint
jointen
encaoutchouc
caoutchoucsynthétique
synthétique
(Chlorure
(Chlorurede
depolyvinile)
polyvinile)
Longueur:
Longueur:
• • 30..35
30..35cm:
cm:contre
contrelalapression
pressionde
del'eau
l'eau
• • 25..30 cm: autres usages
25..30 cm: autres usages

Clapet
Clapetd'injection
d'injection
1.1.Tube
Tubemétallique
métalliqueØØ1", 1",avec
avecbifurcation
bifurcation
2.2.Bouchon en caoutchouc
Bouchon en caoutchouc
3.3.Frette
Fretteen
enmétal
métalflexible
flexible
4.4.Languette
Languette destinéeààproduire
destinée produireun
untourbillon
tourbillon
lors du lavage du tuyau
lors du lavage du tuyau

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Traitement
Traitementdes
desfondations
fondations

Ö Injection du rocher de fondation


Š But: remplir les vides / fissures par du coulis de ciment afin d'étancher et de
consolider les roches fissurées
Š Autres objectifs
9 dernière reconnaissance du sous-sol
9 réduction du débit de percolation à travers la fondation
9 réduction des sous-pressions
(seulement possible en combinaison avec des forages de drainage)
9 réduction de la déformabilité du rocher
(surtout déformations différentielles)

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Traitement
Traitementdes
desfondations
fondations

Ö Injection du rocher de fondation


Š Critères:
unité de mesure: Lugeon = 1 l/min./m sous pression d'injection de 10 bar
Š Procédure: remontant ou descendant
Ö Dimension d'un voile d'étanchéité
Š réduire la perméabilité à 1 - 2 Lugeon jusqu'à une profondeur de 50 m
Š profondeur minimum 1/3 à 1 fois la hauteur du barrage, au minimum 50 m

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Injection
Injectiondu
durocher
rocherde
defondation
fondation

Injection
Injectiondu
durocher
rocherpar
parpasses
passesremontantes
remontantes Injection
Injectiondu
durocher
rocherpar
parpasses
passesdescendantes
descendantes
1.1.Forage
Foragedu dutrou
trou 1.1.Forage
Foraged'une
d'unepasse
passedede55mm
2.2.Obturateur,
Obturateur,dont
dontles
lesparois
paroisflexibles
flexiblessont
sontpoussées
poussées 2.2.On
Oninjecte
injectecette
cette1ère
1èrepasse
passe(au
(aubesoin
besoinsous
soustrès
très
contre celles du forage par la pression intérieure
contre celles du forage par la pression intérieure faible
faible pression) pour former un "chapeau", puison
pression) pour former un "chapeau", puis on
3.3.Injection
Injectionde
delala1ère
1èrepasse
passeinférieure
inférieure fore les 5 m suivants
fore les 5 m suivants
4.4.Injection
Injection de la passe suivante,etc.
de la passe suivante, etc. 3.3.On
Oninjecte
injectelala2e
2epasse,
passe,puis
puison
onfore
foreles
les55mmsuivants
suivants

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Voile
Voiled'injection
d'injection

Barrage
Barragede
deOymapinar
Oymapinar
1.1.Barrage
Barrageauxiliaire
auxiliaire
2.2.Galeries d'injection
Galeries d'injection
3.3.Galeries
Galeriesde dedérivation
dérivation
4.4.Forages d'injection
Forages d'injection
5.5.Intersection
Intersectionduduvoile
voile
d'injection
d'injection avec lesschistes
avec les schistes
6.6.Limite du voile d'injection
Limite du voile d'injection

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE
Barrages en béton
Barrages - voûtes

Voile
Voiled'injection
d'injection

Barrage
Barraged'El
d'ElCajón
Cajón
A.
A.Partie
Partieen
encalcaires
calcaires G.
G. Galeries
Galeriesd'injection
d'injection
B.
B. Partie dansles
Partie dans lesvolcanites
volcanites P. Plans du voile
P. Plans du voile

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉC O LE PO L Y TEC H N IQ U E


FÉ DÉRA LE D E LA USAN NE

Vous aimerez peut-être aussi