Vous êtes sur la page 1sur 7

FÊTE DE LA SCIENCE DE L’ARBOIS 2010

Vendredi 22 octobre 2010


Technopôle de l’Arbois

contact : fetedelascience@cerege.fr

Renseignements et inscriptions : Corinne Sonzogni – 06 15 69 15 13,


Maurice Taieb - 06 99 62 11 27 et
Thibault de Garidel-Thoron : 06 85 02 71 43–
fetedelascience@cerege.fr
www.cerege.fr/fetedelascience

Visites de laboratoires – Ateliers – Conférences (Scolaires et Grand


Public sur inscription)

La Fête de la Science de l’Arbois se présente sous forme d’ateliers de découverte et


de conférences sur tout le site de l'Europole de l'Arbois, et accueillera des scolaires
de toute la région. Les élèves découvriront également les différents laboratoires de
recherche sur l'Environnement du site (CEREGE, INRA, CEMAGREF, Météo-
France) ainsi que l'accélérateur de particules ASTER. Une trentaine de scientifiques
interviennent sur ces ateliers tout au long de la journée. Chaque classe est séparée
en deux sous-groupes distincts qui participent à au moins huit ateliers thématiques
différents.
Pour 2010, année mondiale de la biodiversité, plusieurs ateliers se focaliseront sur
les changements de la biodiversité dans le passé, sur l'impact des changements
globaux sur la biodiversité (extinction d'espèces, acidification de l'océan,
changements de production primaire, etc...).
Les 15 ateliers proposés permettent la découverte des Sciences de
l'Environnement, avec des thématiques allant de la découverte des premiers
hominidés en Afrique jusqu'aux nanotechnologies, les scolaires sont ainsi
sensibilisés à la démarche scientifique. Les enfants peuvent mettre la main à la pâte,
comme manipuler des fossiles, ou tester la qualité de l'eau.

Programme prévisionnel FDS 2010 Arbois p. 1/7


Liste des Ateliers

Atelier 1 : Spectrométrie de masse par accélérateur ASTER


Aster? Non ce n'est pas une fleur mais un accélérateur de particules que nous vous
présenterons. Cet appareil permet non seulement de séparer les atomes en fonction
de leur masse mais aussi de compter les atomes un à un! A partir de quelques
grammes de roche, Aster permet de répondre à de nombreuses questions
environnementales : Combien de temps faut il pour créer un relief? A quelle vitesse
bougent les failles tectoniques? A quelle époque les glaciers ont ils fondu? Quel est
l'âge de notre ancêtre Toumaï?
Intervenants: Régis Braucher, Georges Aumaître
Lieu: ASTER

-Atelier 2 : « risques sismiques »

Conférence : Tremblements de Terre: de la Tectonique des Plaques au Risque


sismique en Provence.

Le Sud-Est de la France est à l’échelle de la tectonique des plaques, une domaine


de déformation intracontinental dans une zone de collision associée à la
convergence Afrique-Europe. Cette convergence est très faible (5 mm/an), à nos
longitudes, et l’essentiel de cette convergence est accommodée entre le Nord de
l’Afrique et le Sud de
l’Espagne. Malgré ces faibles
vitesses potentielles, la
Provence a accusé de gros
séismes historiques, pour
mémoire le séisme de
Lambesc de 1909 qui
provoqua la destruction de
plusieurs villages Provençaux.
Dans cet exposé, Olivier Bellier
présentera les études récentes
effectuées sur l’analyse du
risque sismique en Provence
qu’il replacera par rapport à la
tectonique péri-méditerranéenne et à la convergence Afrique-Europe.

Intervenants: Olivier Bellier


Lieu: FORUM

- Atelier 3 « La double vie du plancton »:


Des milliards d'organismes microscopiques prolifèrent de la surface aux abysses de
l'océan. Certains de ces animaux forment une coquille calcaire qui après leur mort
sédimentera au fond de l'océan. Ces coquilles, et en particulier celles de
foraminifères, permettent de connaitre les environnements du passé. Dans cet
atelier, vous découvrirez comment on pêche ces microorganismes. Vous découvrirez
des sédiments du Pacifique dans lesquels vous pourrez extraire les microfossiles, et
les séparer sous un microscope armés d'un pinceau, ou les observer en microscopie

Programme prévisionnel FDS 2010 Arbois p. 2/7


électronique. Intervenants : Sophie Sepulcreet Yves Gally
Lieu: SETEL

Atelier 4 « Intérêt Scientifique des Pollens »:


Les pollens sont les « gamètes mâles » des
plantes à fleurs, leurs formes sont organisées et
caractéristiques des plantes dont ils sont issus.
En biologie, les pollens sont utilisés pour tout ce
qui a trait à leur vie, leur fonctionnement et leur
structure ; dans le cas des pollens allergisants
(Platane, Cyprès, Graminées, etc) mais aussi
pour la détection des fraudes dans les miels, les
aliments, les tissus, etc...
En paléoclimatologie au CEREGE,on utilise les
pollens fossiles pour reconstituer les climats du
passé.

Intervenant: Paula Amaral, Etienne Boucher


Lieu: FORUM

- Atelier 5 « nanotechnologies »: Les nanotechnologies : quels sont leurs


risques et leurs intérêts industriels ?

Les nanoparticules sont des objets dont au moins une des dimensions est inférieure
à 100 nm. Leur très petite taille leur confère des
propriétés originales et intéressantes pour une
application industrielle. Les nanotechnologies, qui
vont s’intéresser aux applications pratiques de ces
propriétés, couvrent un très large domaine :
l’énergie, l’information, la santé, l’électronique, le
transport..

Programme prévisionnel FDS 2010 Arbois p. 3/7


Cependant, on ne connaît pas encore l’impact de ces produits issus de la
nanotechnologie sur l’environnement et sur la santé
humaine, au cours de leur utilisation mais aussi après
rejet dans la nature. En effet, leurs petites dimensions
les rendent mobiles et donc facilement disponibles vis
à vis des
différents
organismes
vivants. Les
scientifiques s’efforcent donc aujourd’hui
de mieux comprendre les propriétés de ces
nanoparticules afin de mieux évaluer et
prévenir leur possible dangerosité.

Intervenants: Mélanie Auffan & Perrine Chaurand


Lieu: Forum

- Atelier 6 » Nos Origines Africaines »:


Depuis 7 millions d’années: de Toumaï, Orrorin et Ardipithèque à l’Australopithèque
Lucy, puis Homo habilis, ergaster, erectus , et sapiens idaltu.
La découverte en 1969 par Maurice Taieb du gisement fossilifère d’Hadar, en
Ethiopie a conduit à celle de novembre 1974, de 52 fragments appartenant à un
même individu de 1m10, de sexe féminin. Johanson et Taieb le baptisèrent Lucy,
d’après une chanson des Beatles « Lucy in the Sky with Diamonds » puis en 1976
Australopithecus afarensis. Cette espèce unique bipède et adaptée au grimpé, aurait
vécu entre 3,4 et 2,8 millions d’années en bordure de lacs et rivières, dans une
savane arborée en harmonie avec de très nombreux petits et grands mammifères et
se serait adaptée à un milieu de plus en plus sec et ouvert. Lucy et les récentes
découvertes sont discutées avec les changements de l’environnement et du climat.

Intervenants: Maurice Taieb


Lieu: Forum

- Atelier 7 « Champ magnétique terrestre et prospection magnétique »


Le champ magnétique terrestre est engendré par les mouvements de convection
dans le noyau de métal liquide de la Terre.
Après une brève introduction sur ce champ magnétique, cet atelier propose de
réaliser un petit exercice de prospection magnétique.
Il s'agira d'utiliser les variations locales du champ magnétique terrestre pour localiser
(et déterrer !) un obus de mortier enfoui.

Intervenants: Yoann Quesnel, François Demory


Lieu: Chalet

Programme prévisionnel FDS 2010 Arbois p. 4/7


- Atelier 8 « Pollution des sols »

Le sol … Fragile mais indispensable à


la vie.

Qu’est ce un sol pollué ?


Comment le mettre en évidence ?
Quelles conséquences pour l’homme
et l’environnement ?
Peut on l’éviter ?
Peut on agir ? Si oui par quelles
méthodes ?

Intervenants: Bernard Angeletti, Catherine Keller


Lieu: FORUM

- Atelier 9 : « Energies renouvelables sur le Plateau de l’Arbois »


Une promenade du site de l'Arbois sera proposée pour montrer les réalisations de
bâtiments équipés en énergie renouvelable (cellules photovoltaïques, éoliennes,
piles à combustible) et matériaux renouvelables.

Intervenant : Cyril Bourgeois


Lieu : Europôle

Atelier 10 : « Atelier RHYTMME »


Le projet Risques Hydrométéorologiques en Territoires de Montagne et
Méditerranéens (2008-2013) entre dans le cadre du Contrat de Projet Etat-Région
2007-2013, et est cofinancé par l’Union Européenne-FEDER, la Région Provence-
Alpes-Côte d’Azur, et le Ministère de l’écologie-DGPR (Direction Générale de la
Prévention des Risques).

En montagne, des précipitations intenses et très localisées provoquent des crues


torrentielles, des glissements de terrains et, en hiver, des avalanches. Le réseau de
radars de Météo-France, déployé en plaine, couvre médiocrement les zones de
montagne. Le Cemagref et Météo-France collaborent au projet RHYTMME qui
repose sur l’implantation, dans les Alpes du Sud, de radars de nouvelle génération,
plus compacts et moins coûteux. L’objectif : Proposer une plateforme de prévision
des aléas naturels liés aux précipitations, afin de permettre aux acteurs locaux
d’anticiper les événements dangereux et d’améliorer la gestion des risques
montagnards.

Intervenants : Patrice Mériaux et Pierre Javelle (CEMAGREF), Samuel Westrelin


(Météo France)

Atelier 11 : « Biodiversité aquatique des rivières »

Programme prévisionnel FDS 2010 Arbois p. 5/7


Le groupe de recherche Hydrobiologie du Cemagref vous propose de découvrir
comment des invertébrés vivants permettent de détecter les pollutions des cours
d’eau et la dégradation de leurs habitats.

Intervenants : Gaït ARCHAMBAUD-SUARD, Jean-Pierre BALMAIN, Adrien MOREL,


Alexandre DANGLEANT (CEMAGREF)

Atelier 12 : « La balade des galets »


Comment les galets des rivières se déplacent-ils ? A quelle vitesse ? Une fois peints,
nous les suivrons à la trace.

Intervenants : Margot Chapuis, Doriane Sabatier


Lieu : Laboratoire de géographie / Villemin

Atelier 13 : « La circulation océanique globale »


Comment simuler dans un aquarium les grands courants océaniques de surface et
profonds ? Comment modéliser par ordinateur ces courants et leurs impacts sur le
climat ?

Intervenants : Xavier Giraud; Lise Sanchez.


Lieu : FORUM

Atelier 14 : “Algues lacustres, pluviomètres du passé”


Dans les flaques ou dans les lacs, de microscopiques algues prolifèrent : les
diatomées. Ces indicateurs précieux jouent un rôle essentiel dans l'étude des milieux
lacustres.

Intervenants : Christine Paillès


Lieu : FORUM

-Atelier 15 « Qualité de l’eau » :

L'eau, élément essentiel et abondant à la surface de la planète Terre n'est pourtant


pas accessible pour plus des 2/3 de la population mondiale avec une qualité et en
quantité suffisantes. L'eau est un puissant solvant capable de dissoudre les roches,
de transporter de grandes quantités d'éléments chimiques désirables (oligo-
éléments) mais aussi indésirables (polluants) sur de longues distances. La qualité
des eaux est définie par des paramètres physico-chimiques; ceci sont variables et
s'acquièrent tout au long du parcours de l'eau et de son cycle.
L'atelier vous propose de découvrir quels sont les paramètres du milieu qui
définissent la qualité d'une eau et quelques outils de mesure de ces paramètres.

Intervenants: Fabienne Trolard, Guilhem Bourrié

Programme prévisionnel FDS 2010 Arbois p. 6/7


Lieu: FORUM

Goûter offert
Lieu : Restaurant d’entreprises de l’Europôle de l’Arbois

Accompagnateurs:
Thibault de Garidel ; Corinne Sonzogni ; Frauke Rostek ; Mélanie Baroni ; Marta
Garcia, Wulfran Barthélémy, Sara Hug.

Equipe de tournage : Françoise Chalié et Michel Decobert

THEMATIQUES : Biodiversité, archéologie, biologie, environnement, chimie, géologie,


climatologie, nanotechnologies, énergies

Programme prévisionnel FDS 2010 Arbois p. 7/7