Vous êtes sur la page 1sur 14

Université de Djilali Bounaama Khemis-Miliana

Faculté des Sciences et de la Technologie

Département des Sciences et de la Technologie

Filière : génie mécanique.

Spécialité : énergétique

Exposé :
La pompe centrifuge

Module : Turbomachine

Présentées par :

 Eleujaama Nasreddine
 Alismail Mohamed

Année : 2018 / 2019


Table des matières

Introduction ............................................................................................................................... 3
Généralité sur les turbomachines............................................................................................... 3
Classification des turbomachines .............................................................................................. 3
Principe de fonctionnement des pompes centrifuges................................................................. 6
Les pompes centrifuges ......................................................................................................... 6
1. Définition...................................................................................................................... 6
2. La constitution .............................................................................................................. 7
a . Impulseur ...................................................................................................................... 7
a.1 Impulseur fermé (rotor) ............................................................................................... 7
a.2 Impulseur ouvert .......................................................................................................... 8
a.3 Le Impulseur axial et semi radiale ............................................................................... 9
b.Les aubes ........................................................................................................................ 9
c) Bague étanchéité : ...................................................................................................... 10
d) Le diffuseur : .............................................................................................................. 11
e.La volute : ..................................................................................................................... 11
Les caractéristiques d'une pompe centrifuge ........................................................................... 12
1. la vitesse de rotation ....................................................................................................... 12
2. le débit Q ........................................................................................................................ 12
3. La hauteur H produite par la pompe (Hauteur d'élévation): .......................................... 12
4. Rendement ....................................................................................................................... 13
Avantages ............................................................................................................................ 14
Inconvénients....................................................................................................................... 14
Conclusion ............................................................................................................................... 14
Introduction

La révolution de la technologie a donné une place importante à la turbomachine qui est appliqué

dans divers domaines de la science et surtout dans les grandes sociétés de production de transfert
des liquide compressible et incompressibles exemple : pétrole, gaz, l'eau …etc.

Notre sujet fait l'étude d'une façon générale sur la pompe centrifuge, cette dernière a lieu
transformation de l'énergie mécanique en une énergie hydraulique qui consiste essentiellement a
une augmentation de pression

Généralité sur les turbomachines

On appelle turbo machine tout appareil dans la quelle un fluide échange de l'énergie mécanique
avec une ou plusieurs roues munies d'aube et tournant au tour d'un axe.

Les aubes ménages entre elle des canaux par les quels le fluide s'écoule, les aube sont des
obstacles, profilés plongés dans l'écoulement.

Une machine destinée à communiquer de l'énergie au fluide est une pompe dans le cas d'un
liquide, un compresseur dans le cas d'un gaz.

Classification des turbomachines

Les turbomachine sont des appareille qui serve a transformées l'énergie d'un fluide en énergie
mécanique et on peut les classées suivant:

La nature du fluide : qui peut être compressible ou incompressible


La fonction de la machine : la machine est utilise soit comme:
Une machine génératrice (motrice) par exemple pompes, compresseur, ventilateurs..etc.
Une machine réceptrice par exemple les turbines hydrauliques, a gaz et vapeur..etc.
Le nombre d'éléments disposé en série : il est utilisé pour indiquer si cette machine est
élémentaire (monocellulaire) ou multicellulaires.

Pompe centrifuge
monocellulaire

Pompe
Centrifuge
Multicellulaire

Les pompes centrifuges peuvent être classé selon se tableau:

type
A volute
A diffuseur
Pompes centrifuges Générateur
Vertical
Helico-centrifuge
A hélice
Pompe centrifuge à entraînement magnétique
Principe de fonctionnement des pompes centrifuges

Dans le déplacement du liquide de l’aspiration vers le refoulement au moyen de l’élément actif


de la pompe qu’on appelle roue à aubes du rotor, ainsi au contact du liquide avec les aubes à lieu,
la transformation de l’énergie mécanique en énergie hydraulique et cette transformation consiste
essentiellement en une augmentation de pression.

Les pompes centrifuges

1. Définition
Il existe un très grand nombre et une très grande variété d'applications ayant recours aux pompes,
on se limite à une seule famille de pompe:

Les pompes centrifuges sont des turbopompes. Dans ce type de pompes une roue (rotor) munie
d'aubes ou d'ailettes, animée d'un mouvement de rotation, fourni au fluide l'énergie cinétique
dont une partie est transformée en pression, par réduction de vitesse dans un organe appelé
récupérateur

Les pompes centrifuges sont de loin les plus utilisées. Leur nom repose sur l'utilisation de la
force centrifuge qui tend à déplacer vers l'extérieur les objets en rotation.

Le liquide est aspiré au centre d'une roue, ou impulseur, puis rejeté à la périphérie et canalisé par
une volute jusqu'à l'orifice de refoulement.
La roue comporte un nombre assez limité d'aubes inclinées vers l'arrière, parfois radiales.

Une pompe centrifuge fait toujours circuler le liquide dans la même direction, quelles que soit
son sens de rotation, mais en rotation inverse ses performances sont moindres. Le sens de rotation
est souvent indiqué sur le corps de la pompe.
D'autre part, rien ne s'oppose à la circulation du fluide, dans un sens ou dan l'autre, lorsque la
pompe est arrêtée.

Les pompes centrifuges sont incapables de déplacer des gaz et, sauf dispositif spécifique, elles ne
sont pas auto-amorçantes. Une faible proportion de gaz mélangé au liquide est suffisante pour
désamorcer la pompe et interrompre la circulation

2. La constitution

Les turbopompes et les pompes centrifuges sont distinguées selon la forme de la roue.

La force motrice d'entraînement de l'arbre peut provenir d'un moteur thermique, d'un moteur
électrique ou de toute autre force, comme une turbine sur un fleuve.

a . Impulseur
La roue d'une pompe centrifuge peut être réalisée selon plusieurs variantes de fabrication : roues
ouvertes, roues fermées, roues semi-ouvertes, roues axiales, roues semi-axiales, roues en retrait, , etc.

Les roues des pompes centrifuges sont également appelées impulseur, turbine, ou hélice (selon
forme)

a.1 Impulseur fermé (rotor)


il est compose d’une série d’aubes ou ailettes situées entre des parois latérales avant et arrière ou
flasques qui forme les canaux de l’Impulseur.

Des impulseurs à aspiration souple laissent entre le liquide d’un seul coté de la pompe par l’ouïe
d’aspiration des impulseurs sont à aspiration double lors que le liquide pénètre des deux coté
Roue fermée

a.2 Impulseur ouvert

Ce sont des impulseurs qui n’ont pas de flasque avant dans ce cas la paroi du corps de la pompe
sert de flasque fixe .c’est un Impulseur peu coûteuse, mais il présente certains désavantages
.n’utilise jamais d’Impulseur ouverts pour des charge importantes, c’est ce pendent un appareil
précieux lorsqu’on veut déplacer des produits qui risqueraient de boucher les impulseurs fermés.

Roue ouverte Roue semi-ouverte


a.3 Le Impulseur axial et semi radiale

Les roues axiales sont plutôt utilisées pour des débits élevés et de faibles HMT.
Les roues radiales génèrent des HMT plus élevées pour des débits moindres.
Plusieurs roues peuvent être associées en série sur un même arbre de manière à augmenter la
HMT globale de la pompe que l'on appelle pompe multicellulaire.
On trouve parfois une roue double en parallèle, l'objectif étant alors d'augmenter le débit.

Roue axiale ou hélice

Roue semi radiale ou hélico centrifuge

b.Les aubes

Les aubes sont toujours recourbées vert les arrière dans les pompes centrifuges .le nombre
d’inclinaison et la langueur
Différent formes des aubes d’une roue mobile d’une pompe

a) b) c)

a) aubes couchées en arrière (B2>900)

b) aubes radiales (B2≈900)

c) aubes couchées en avant (B2<900)

On appelle grille d’aubes, un ensemble fixe ou mobile d’obstacles (d’aubes) les divers types de

Grilles sont présentés si dessous:

 Grille plane parallèle


 Grille plane radiale
 Grille cylindrique
 Pseudo grille thorique

c) Bague étanchéité :
- avant :

Dans les impulseurs fermes, il est nécessaire d’éliminer les fuites de refoulement vers
l’aspiration, c’est pour quoi on pose des bagues d’étanchéité remplaçable, ajustées au tour de
l’orifice d’admission ou « ouïe » de l’impulseur

-arrière :

Les flasques d’un impulseur sont soumis à la pression de refoulement, tandis que la section de
l’ouie est sans influence de la pression d’aspiration, ce déséquilibre engendre des poussées
axiales élevées, que le palier de butée, il faut donc les réduire.
Une façon pratique c’est percer des trous d’équilibrage dans le moyen de l’impulseur. Certains
dessinateurs préfèrent installer des trous d’équilibrage les aubes impriment alors un mouvement
de rotation ai liquide dans espace, et la face centrifuge réduit les pressions et équilibre la
poussée.

d) Le diffuseur :
Son rôle est de canaliser le fluide accéléré par la
roue et de le diriger vers la volute et la tubulure de
refoulement
il a pour rôle de transformer l’énergie cinétique
absolue du fluide, il est constitué par deux flasques
perpendiculaires à l’axe de rotation de l’arbre
Il existe deux types de diffuseurs :
- diffuseur lisse sans ailettes.

- diffuseur à ailettes

e.La volute :
C’est une conduite en forme spirale qui recueille le fluide à la sortie du diffuseur.Elle souvent
continuée par un cône, grâce à sa forme elle transforme l’énergie de pression contribue à
augmenter cette pression par le refoulement.

La pompe
centrifuge à
arbre
horizontal
Les caractéristiques d'une pompe centrifuge

Les critères les plus importants des pompes sont ;

1. la vitesse de rotation

c’est le nombre de tours qu’elle effectue la pompe par unité de


temps, cette vitesse est notée par N,l’unité de mesure la plus utilisée est le tour par minute
(tr/mn)

Le déplacement angulaire w qu’elle effectuée une pompe pendant l’unité de temps s’appelle
vitesse angulaire.

Ω = 2 π N / 60 = π N / 30

2. le débit Q

C’est le volume qu’une pompe peut ou doit fournir par unité de temps ,la notation de débit est
utilisé surtout dans le cas de turbo-pompes dans le cas des pompes volumétrique on utilise
beaucoup plus la notation cylindrée Ci :c’est le volume que débite une pompe pour nu tour de
minute

Ci = Q / N [ m2 / tr ]

3. La hauteur H produite par la pompe (Hauteur d'élévation):

Connu par HMT pour Hauteur Manométrique Totale


Hauteur de soulèvement d'un liquide : le pompage sous-entend l'élévation d'un liquide depuis un
niveau plus bas vers un niveau plus haut.
Exprimé en mètres de colonne de liquide ou en bars (pression). Dans ce dernier cas, le liquide
pompé ne franchit aucun dénivelé mais est exclusivement fourni au niveau du sol à une pression
donnée. Symbole : H.

Pour mesurer la hauteur manométrique sur chaque pompe, on dispose de deux


manomètres : un de dépression (0 à –1 bar en pression relative) pour mesurer la
pression d’aspiration à l’amont et l’autre de surpression (0 à 4 bars en pression
relative) destiné à la mesure de la pression de refoulement à l’aval.
Pour chaque pompe, ces deux manomètres sont reliés à deux prises de pression statique à
l’amont et à l’aval grâce à des tuyaux

C’est la différence algébrique entre la hauteur totale de charge au refoulement Hr et la hauteur


totale de charge à l'aspiration Ha

4. Rendement

Le rendement d’une pompe est défini comme le rapport entre la puissance hydraulique
fournie au fluide Pu et la puissance mécanique Pa disponible sur l’arbre moteur.

La puissance hydraulique est le produit de la variation de pression entre l’aval et l’amont


de la pompe par le débit volumique q v

Cette puissance est sensiblement inférieure à la puissance mécanique

Puissance hydraulique = Pu = δ g qv H

Puissance mécanique = Pa
Le rendement est de l'ordre de 60 à 70 %: il est inférieur à celui des pompes

Volumétriques

Le rendement η = Pu / Pa = δ g q H / Pa
Avantages
• Bons rendements.
• Le débit est continu.
• En cas de dysfonctionnement du circuit de refoulement (colmatage), la pompe ne subit
aucun dommage

Inconvénients
• Elle n’est pas auto-amorçant.
• Elle ne fonctionne avec des fluides trop visqueux.
• Elle nécessite des dispositifs d’équilibrage.

Conclusion
Pour conclure on peut dire que le but de ce travail est de donner les
aspects de la théorie de fonctionnement et les constructions des pompes
qui sont utilisées dans les divers domaines domestiques et les différentes
industries (pétrolières, chimiques, lourdes, etc.…).
Chaque instrumentiste doit être en état de choisir les pompes selon les
exigences technologiques, voila pourquoi il doit bien connaitre les
constructions de ces machines, leur principe de fonctionnement, les
paramètres principaux et la base théorique pour prévoir l état de la
machine dans les différentes conditions d emploi.

Vous aimerez peut-être aussi