Vous êtes sur la page 1sur 5

ETUDES DE PILES

Objectifs :
- Réaliser une pile et en faire le schéma,
- Déterminer à l’aide d’un ampèremètre le sens du courant à l’extérieur de la pile,
- Mesurer la valeur de la force électromotrice d’une pile.

1) Influence de la nature des couples sur la fem de la pile :


Réaliser à l’aide du matériel mis à votre disposition les piles suivantes :
- pile Cu-Fe
- pile Zn-Cu ("pile Daniell")
- pile Fe-Zn
- pile Pb-Zn

Pour chaque pile réalisée :


- Réaliser un schéma qui sera complété au fur et à mesure,
- Etude en circuit fermé : Brancher une résistance de 22Ω aux bornes de la pile et mesure r à l’aide
d’un ampèremètre le courant débité par celle-ci,
- Etude en circuit ouvert : enlever la résistance et mesurer à l’aide d’un voltmètre la tension "à
vide" de la pile (lorsqu’elle ne débite pas : I=0A) appelée force électromotrice (fem). Présenter
vos résultats sous forme d'un tableau.
- Sur chaque schéma, indiquez le sens du courant ainsi que le sens des porteurs de charges
(électrons et ions)
- Enfin, indiquez pour chaque pile le pôle positif et négatif.
- Conclure quant-à l’influence de la nature des couples sur la fem d’une pile.

Pile cuivre-fer

Intensité en circuit fermé : I = 0,85mA


Force électromotrice : E = 0,82V

Lycée de La Possession Terminale S – Chimie 1/5


Pile cuivre-zinc

Intensité en circuit fermé : I = 0,44mA


Force électromotrice : E = 1,01V

Pile fer-zinc

Intensité en circuit fermé : I = 0,92mA


Force électromotrice : E = 0,33V

Pile plomb-zinc

Intensité en circuit fermé : I = 1,1mA


Force électromotrice : E = 0,65V

CONCLUSION : La force électromotrice d'une pile dépend de la nature des couples oxydo -réducteurs
mis en jeu.

Lycée de La Possession Terminale S – Chimie 2/5


2) Influence de des concentrations sur la fem de la pile :
- A partir de la solution mère S0 de sulfate de cuivre, préparer 100mL d’une solution S diluée 100 fois.
- Réaliser alors la pile suivante :
2 2
Cu ( s ) Cu , C Cu , C 0 Cu ( s )

- Schématiser cette pile,

- Existe-il une fem aux bornes d’une telle pile ? Si, oui, la mesurer,
La force électromotrice de cette pile est E = 0,12V.
- Déterminer le pôle positif de cette pile appelée "pile de concentration",
- Conclure quant-à l’influence des concentrations des solutions sur la fem d’une pile.
CONCLUSION : La force électromotrice d'une pile dépend de la nature des couples oxydo -réducteurs
mis en jeu.

3) Etude de documents sur les piles les plus


courantes :
La pile saline
Dans la pile saline, l'électrolyte est une solution gélifiée du
"sel" chlorure d'ammonium, NH 4++Cl-, et de chlorure de
zinc, Zn2++2Cl-, légèrement acide. Les couples mis en jeu
sont MnO 2(s)/MnOOH(s) au pôle + et Zn2+(gel)/Zn(s) au pôle -.
Toutes les solutions sont gélifiées (Fig.4).

Lycée de La Possession Terminale S – Chimie 3/5


La pile alcaline
Dans cette pile (Fig.5), l'électrolyte est une solution de
potasse (K+(aq)+HO-(aq)), qui rend le milieu alcalin (ancien
vocabulaire, aujourd'hui on emploie le terme "basique").
L'acier ne sert qu'à assurer les connexions et la rigidité de
l'ensemble. Les couples oxydant/réducteur intervenant
sont :
MnO2(s)/MnOOH(s) au pole +
Zn(OH)42-(gel)/Zn(s) au pole –
La pile au lithium
Par rapport à la pile alcaline, le lithium remplace le zinc.
Les couples mis en jeu sont :
MnO2(s)/MnOOH(s) au pole + Li+/Li(s) au pole –
Par ailleurs, le lithium fait partie des métaux alcalins comme le sodium, il réduit l'eau en dihydrogène
selon l'équation de réaction : 2Li (s) + 2H2O(l) = 2Li+(aq) + H2(g) + 2HO -(aq).
La pile à combustible
Une pile à combustible (Fig.6) est alimentée continuellement en combustible (H 2(g) ou méthanol, ou
autre) et en comburant (O 2(g), ou autre); l'eau formée est éliminée en continu, le milieu est basique.
Ce type de pile est utilisé dans les engins spatiaux, mais leur coût, leur encombrement et le stockage des
réactifs empêchent encore leur utilisation pour alimenter les moteurs électriques des voitures. Elles
constituent cependant une solution pour l'avenir.

a) Pourquoi la pile saline est-elle qualifiée de "saline" ?


On qualifie la pile saline car l’électrolyte utilisé est un sel, en l’occurrence, du chlorure
d’ammonium (NH4++Cl-).
b) Etablir la demi-équation de réaction qui modélise la transformation chimique se produisant à
chaque pôle de cette pile.
2
MO 2 H e MnOOH Zn Zn 2e
c) En déduire l'équation globale de la transformation.
2
Zn 2MnO 2 2H Zn 2H 2MnOOH
d) Quelle est le rôle de l'acier dans cette pile ?
L’acier joue d’une par le rôle de contenant et d’autre part sert à réaliser le contact électrique entre
l’électrode de zinc et le milieu extérieur.
e) Si le zinc de l'électrode négative était entièrement consommé, c'est le fer du boîtier en acier qui
pourrait le remplacer. Expliquer alors l'intérêt d'avoir pour réactif limitant le dioxyde de
manganèse MnO 2(s).
Le dioxyde de manganèse étant le réactif limitant, la transformation chimique s’arrête avant que
le zinc ne soit entièrement consommé. De cette façon on s’assure que le boîtier en acier ne sera
pas attaqué ce qui aurait pour conséquence de dispersé les produits chimiques contenus dans la
pile.
Lycée de La Possession Terminale S – Chimie 4/5
f) Etablir les demi-équations de réaction ayant lieu à chaque pôle de la pile alcaline,
2
MO 2 H e MnOOH Zn 4H 2 0 Zn (OH ) 4 4H 2e
g) En déduire l'équation globale de la transformation dans la pile la pile alcaline.
2
Zn 4H 2 0 2MnO 2 Zn (OH ) 4 2H 2MnOOH
h) Expliquer pourquoi on utilise un solvant organique et non de l'eau dans la pile au lithium.
On utilise un solvant organique dans la pile au lithium car en solution aqueuse, le lithium réagirait
violemment avec l’eau.
i) Ecrire les demi-équations modélisant les transformations qui se produisent dans la pile à
combustible. On donne les couples H2O(l)/H2(g) et O2(g)/HO -(aq)
2H 2e H2 O2 2H 4e 2HO
j) Préciser les polarités des électrodes de la pile à combustible.
L’électrode positive est celle qui reçoit les électrons, il s’y produit donc une réduction : il s’agit de
l’électrode au O 2. L’électrode négative est celle qui cède les électrons, il s’y produit donc une
oxydation : il s’agit de l’électrode au H 2.
k) Ecrire l'équation globale de la réaction associée à cette pile.
O2 2H 2 2H 2 O

Lycée de La Possession Terminale S – Chimie 5/5