Vous êtes sur la page 1sur 13

ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M.

Ben Abdesselem
Numération - p. 1 / 13

NUMERATION – ‫ادلدعدددد‬
(nombres cardinaux et ordinaux)
(09/12/2003)
Remarque préliminaire : ce chapitre est la continuation logique du cours
de 1ère année portant le même titre, les premiers paragraphes peuvent
ainsi manquer de précisions.

I. LES NOMBRES CARDINAUX – ‫صلليي ادلدعدددد‬


‫ٱللد ل‬
1) Cas de 1
Dans une numération l’arabe emploie le mot :

1 َ‫أحححدد م إحححدى‬ ١

Le thème ‫ حواَإحدد م حواَإححدةد‬est en réalité une épithète équivalent à « seul »,


« unique ». Sa syntaxe est celle du qualificatif et suit une déclinaison
normale :

un seul homme ‫حرججدل حواَإحدد‬


une seule femme ‫إاَحم حأحرةد حواَإححدةد‬

2) Cas de 2
Dans une numération l’arabe emploie :

cas direct ‫إاَثححناَإن م‬


‫إاَثححنحتاَإن‬
2 ٢
cas compléments ‫إاَثححنحيإن م‬
‫إاَثححنتححيإن‬
Il suit la flexion du duel.

3) De 3 à 10

Contrairement à la norme, la tā’ marbūṭa ( ‫ة‬ ) y est la marque du


masculin.

-1-
ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M. Ben Abdesselem
Numération - p. 2 / 13

3 ‫ث‬
‫ثحلحثحةد م ثحلح د‬ ٣
4
‫أححرحبحعةد م أححرحبعد‬ ٤
5 ‫حخحمحسةد م حخحمدس‬ ٥
6 ‫ت‬‫إس تةد م إس ت‬ ٦
7
‫حسحبحعةد م حسحبعد‬ ٧
8 ِ‫ثححماَنإحيةد م ثححماَنن حاَلَثتحماَإني‬

٨
‫إ‬ ‫إ‬
9
‫تحسحعةد م تحسعد‬ ٩
10 ‫حعحشحرةد م حعحشدر‬ ١٠
Ces noms de nombre ont une flexion normale à trois
cas.

L’objet compté se met au pluriel au cas indirect comme complément


déterminatif du nom de nombre. Le nom de nombre joue donc le rôle
de 1er terme d’une annexion dont l’objet compté serait le 2nd terme :

trois hommes ‫ثحلحثحةج‬


‫إرحجاَنل‬
trois femmes ‫ث نإحساَنء‬
‫ثحلح ج‬
L’accord en genre se fait à partir du mot singulier :

‫ب‬‫ب ج جكتج د‬ ‫إكحتاَ د‬ du genre masculin ⇒ trois livres

‫ثحلحثحةج جكتجنب‬
‫حزحهحرةد ج أححزحهاَدر‬ du genre féminin ⇒ trois fleurs ‫ث أححزحهاَنر‬
‫ثحلح ج‬
Le nom de nombre peut être employé comme épithète. Il ne s’accorde
plus alors qu’en genre et n’a plus d’influence sur le nom de l’objet
compté :

les trois hommes ‫حاَلَررحجاَجل ٱلَثتلحثحةج‬


les trois femmes ‫حاَلَرنحساَجء‬
‫ٱلَثتلح ج‬
‫ث‬

-2-
ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M. Ben Abdesselem
Numération - p. 3 / 13

Remarques :

① Le nombre 8 ( ‫ ) ثححماَنن‬suit la flexion casuelle des noms dont la racine


est défectueuse :

huit hommes ‫ثححماَنإحيةج إرحجاَنل‬


huit femmes ‫ثححماَإنيِ نإحساَنء‬
② Chiffres arabes et chiffres indiens :

٠ ١ ٢ ٣ ٤ ٥ ٦ ٧ ٨ ٩
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9

4) De 11 à 99
a) De 11 à 19
Les noms de nombre de 11 à 19 se forment avec les noms de

nombre de 1 à 9 (rappelons que de 3 à 9 la tā’ marbūṭa ( ‫ ) ة‬y est


la marque du masculin) et le mot ‫( حعحش شحر م حعحش شحرةح‬dans lequel au

contraire la tā’ marbūṭa ( ‫ ) ة‬est la marque du féminin) :

11
‫أححححد حعحشحر م إحححدىَ حعحشحرةح‬ ١١
cas direct‫شرةح‬ ‫إ‬ ‫إ‬
12 ‫اَثححناَ حعحشحر م اَثححنحتاَ حع ح ح‬ ١٢
cas compléments‫شرةح‬ ‫إ‬ ‫إ‬
‫اَثححنحيِ حعحشحر م اَثححنتححيِ حع ح ح‬
13
‫ث حعحشحرةح‬ ‫ثحلحثحةح حعحشحر م ثحلح ح‬ ١٣
14
‫أححرحبحعةح حعحشحر م أححرحبحع حعحشحرةح‬ ١٤
15
‫حخحمحسةح حعحشحر م حخحمحس حعحشحرةح‬ ١٥
16 ‫إس تةح حعحشحر م إس ت‬
‫ت حعحشحرةح‬ ١٦
17
‫حسحبحعةح حعحشحر م حسحبحع حعحشحرةح‬ ١٧
18
‫ثححماَنإحيةح حعحشحر م ثححماَنإحيِ حعحشحرةح‬ ١٨
19
‫تإحسحعةح حعحشحر م تإحسحع حعحشحرةح‬ ١٩
Ces noms de nombre sont figés au cas direct, sauf 12 qui suit la
flexion du duel.

-3-
ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M. Ben Abdesselem
Numération - p. 4 / 13

Le nom de l’objet compté se met au singulier, au cas direct, et est


indéterminé :

onze hommes ‫أححححد حعحشحر حرججلل‬


onze femmes ‫إحححدىَ حعحشحرةح ٱحم حاَحرةل‬
Douze hommes sont venus. ‫حجاَحء ٱثححناَ حعحشحر‬
‫حرججلل‬.
Douze femmes sont venues. . َ‫حجاَحءإت ٱثححنحتا‬
‫حعحشحرةح ٱحم حأحرةل‬
J’ai vu douze hommes. ‫ت ٱثححنحيِ حعحشحر‬
‫حأحرحي ج‬
‫حرججلل‬.
J’ai vu douze femmes. ‫ت ٱثححنتححيِ حعحشحرةح‬
‫حأحرحي ج‬
‫ٱحم حأحرةل‬.
treize hommes ‫ثحلحثحةح حعحشحر‬
‫حرججلل‬
treize femmes ‫ث حعحشحرةح ٱحم حأحرةل‬
‫ثحلح ح‬
... et ainsi de suite

b) Les dizaines
Pour 20, il y a flottement entre deux formes :

‫ حعحشجروحن‬/ ‫ حعحشإريحن‬ou ‫ إعحشجروحن‬/ ‫إعحشإريحن‬


(forme
préférable)
Les autres dizaines se tirent des thèmes féminins de 3 à 9 par

suffixation de ‫و حج‬x au cas sujet, et de ‫يحنإ‬x aux cas compléments :


‫ن‬

cas compléments cas direct

20 ‫إعحشإريحن‬ ‫إعحشجروحن‬ ٢٠
30 ‫ثحلحإثيحن‬ ‫ثحلحجثوحن‬ ٣٠

-4-
ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M. Ben Abdesselem
Numération - p. 5 / 13

40 ‫أححرحبإعيحن‬ ‫أححرحبجعوحن‬ ٤٠
50 ‫حخحمإسيحن‬ ‫حخحمجسوحن‬ ٥٠
60 ‫إسرتيحن‬ ‫إستتوحن‬ ٦٠
70 ‫حسحبإعيحن‬ ‫حسحبجعوحن‬ ٧٠
80 ‫ثححماَإنيحن‬ ‫ثححماَجنوحن‬ ٨٠
90 ‫تإحسإعيحن‬ ‫تإحسجعوحن‬ ٩٠
Les dizaines ont la flexion du pluriel externe masculin, et il n’y a pas
de distinction entre le masculin et le féminin.

Dans la numération, les unités précèdent les dizaines et sont

jointes à elles par la conjonction de coordination ‫ حو‬:


Vingt-trois hommes sont entrés. ‫حدحخحل ثحلحثحةد حوإعحشجروحن حرججلل‬.
J’ai vu vingt-trois hommes. ‫ت ثحلحثحةل حوإعحشإريحن‬
‫حأحرحي ج‬
‫حرججلل‬.
Vingt-trois femmes sont entrées. ‫ث حوإعحشجروحن‬
‫ت ثحلح د‬
‫حدحخلح ح‬
‫ٱحم حأحرةل‬.
J’ai vu vingt-trois femmes. ‫ت ثحلحلثاَ حوإعحشإريحن ٱحم حأحرةل‬
‫ حأحرحي ج‬.
On emploie souvent les dizaines au pluriel externe féminin pour
rendre l’expression « les années... » :
les années soixante

‫حاَلَرسرتيحناَ ج‬
‫ت‬
les années quatre-vingt-dix

‫حاَلَترحسإعيحناَ ج‬
‫ت‬
5) Les centaines
(16/12/2003)

« Cent » se dit ‫ إمحئ شةد‬, ou ‫ إماَحئ شةد‬. La deuxième graphie, plus ancienne,
archaïque, n’a aucune justification phonétique, mais continue d’être
utilisée.

-5-
ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M. Ben Abdesselem
Numération - p. 6 / 13

« Deux-cents » se dit ‫ إمحئحتاَإن‬, le duel de ‫ إمحئةد‬, et suit la flexion normale


du duel des noms.

‫ إمحئ شةد‬admet un pluriel externe féminin ‫ إمحئششاَ د‬,


‫ت‬ mais il n’est pas utilisé
dans la numération où il reste au singulier.
S’agissant d’un nom féminin, le nom de nombre qui le multiplie est

sans tā’ marbūṭa ( ‫) ة‬, et peut porter les trois flexions.


Remarquons enfin que deux écritures sont possibles pour les multiples
de cent, en un seul mot ou deux.

100 ‫إمحئةد‬ ١٠٠


cas direct ‫إمحئحتاَإن‬
200 ٢٠٠
cas compléments ‫إمحئتححيإن‬
300 ‫ ثحلحثجإمحئنة‬ou ‫ث إمحئنة‬ ‫ثحلح ج‬ ٣٠٠
400 ‫ أححرحبجعإمحئنة‬ou ‫أححرحبعج إمحئنة‬ ٤٠٠
500 ‫ حخحمجسإمحئنة‬ou ‫حخحمجس إمحئنة‬ ٥٠٠
600 ‫ إس تإمحئنة‬ou ‫ت إمحئنة‬ ‫إس ت‬ ٦٠٠
700 ‫ حسحبجعإمحئنة‬ou ‫حسحبعج إمحئنة‬ ٧٠٠
800 ‫ ثححماَإنيإمحئنة‬ou ‫ثححماَإنيِ إمحئنة‬ ٨٠٠
900 ‫ تإحسجعإمحئنة‬ou ‫تإحسعج إمحئنة‬ ٩٠٠
Syntaxe de l’objet compté : il se met au cas indirect indéterminé
comme complément déterminatif d’un état d’annexion :
cent hommes

‫إمحئةج حرججنل‬
cent femmes ‫إمحئةج ٱحم حأحرنة‬
deux-cents hommes َ‫ إمحئحتا‬/ ‫إمحئتححيِ حرججنل‬
‫حرججنل‬

-6-
‫‪ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M. Ben Abdesselem‬‬
‫‪Numération - p. 7 / 13‬‬

‫‪trois-cents hommes‬‬ ‫ث‬


‫ثحلح ج‬
‫إمحئإة حرججنل‬
‫‪6) Les milliers‬‬

‫ف‬
‫‪ . C’est un nom masculin traité dans la numération‬أححلَ د‬
‫‪« Mille » se dit‬‬

‫ف ‪comme un nom commun. Son pluriel est‬‬ ‫‪ .‬آلح د‬

‫‪1 000‬‬ ‫ف‬


‫ف ج آلح د‬
‫أححلَ د‬ ‫‪١٠٠٠‬‬
‫‪cas direct‬‬ ‫أححلَحفاَإن‬
‫‪2 000‬‬ ‫‪٢٠٠٠‬‬
‫‪cas compléments‬‬ ‫أححلَفححيإن‬
‫‪3 000‬‬ ‫ف‬‫ثحلحثحةج آلح ن‬ ‫‪٣٠٠٠‬‬
‫ف‬‫أحربعةج آلح ن‬ ‫‪٤٠٠٠‬‬
‫‪4 000‬‬
‫حح ح‬
‫حخمسةج آلح ن‬
‫ف‬ ‫‪٥٠٠٠‬‬
‫‪5 000‬‬
‫حح‬
‫‪6 000‬‬ ‫ف‬‫إس تةج آلح ن‬ ‫‪٦٠٠٠‬‬
‫سحبعةج آلح ن‬
‫ف‬ ‫‪٧٠٠٠‬‬
‫‪7 000‬‬
‫ح ح‬
‫ثحماَنإيةج آلح ن‬
‫ف‬ ‫‪٨٠٠٠‬‬
‫‪8 000‬‬
‫ح ح‬
‫تإسعةج آلح ن‬
‫ف‬ ‫‪٩٠٠٠‬‬
‫‪9 000‬‬
‫حح‬
‫عحشرةج آلح ن‬
‫ف‬ ‫‪١٠٠٠٠‬‬
‫ح ح‬
‫‪10 000‬‬

‫‪100 000‬‬ ‫إمحئةج آلح ن‬


‫ف‬ ‫‪١٠٠٠٠٠‬‬
‫‪mille hommes‬‬

‫ف حرججنل‬
‫أححلَ ج‬
‫‪mille femmes‬‬

‫ف ٱحم حأحرنة‬
‫أححلَ ج‬
‫‪deux-mille hommes‬‬ ‫أححلَفححيِ حرججنل ‪ /‬أححلَحفاَ‬
‫حرججنل‬

‫‪-7-‬‬
ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M. Ben Abdesselem
Numération - p. 8 / 13

trois-mille hommes ‫ثحلحثحةج آلح إ‬


‫ف‬
‫حرججنل‬

-8-
ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M. Ben Abdesselem
Numération - p. 9 / 13

7) Les millions

‫إملإجيودن ج حملحإييجن‬/ ‫إمحلجيودن‬ ١٠٠٠٠٠٠


1 000
000
Nom masculin dont le pluriel est diptote.

Dans les textes anciens, on trouve : ‫ف أححلَ ن‬


‫ف‬ ‫( أححلَ ج‬un millier de milliers).

trois millions d’hommes ‫ثحلحثحةج حملحإييحن‬


‫حرججنل‬
ne s’agissant pas
exactement d’une
annexion, le diptote
garde ses propriétés
Expression des nombres complexes :
L’arabe exprimait les nombres complexes en additionnant par la

conjonction de coordination ‫ حو‬dans l’ordre croissant :


unités + dizaines + centaines + milliers + ... (ancienne
forme)
Actuellement, l’ordre préférentiel est :
... milliers + centaines + unités + dizaines (forme
moderne)
Dans les deux cas, pour la flexion casuelle du nom de l’objet compté,
on ne tient compte que de la dernière tranche exprimée.

cinq-millions-neuf-mille-quatre-cent-soixante-trois hommes/femmes
(5 009 463)

‫ف حوحخحمحسةج حملحإييحن حرججنل‬ ‫ثحلحثحةد وإستتون وأحربع إمحئنة وتإسعةج آلح ن‬


(ancienne forme)
‫ح حح‬ ‫ح ح ح حح ج‬
‫ف حوحخحمحسةج حملحإييحن ٱحم حأحرنة‬ ‫ث وإستتون وأحربع إمحئنة وتإسعةج آلح ن‬
‫ح حح‬ ‫ثحلح ج ح ح ح ح ح ج‬
(expression moderne) ‫ف حوأححرحبعج إمحئنة حوثحلحثحةد حوإستتوحن‬
‫حخمسةج ملحإيين وتإسعةج آلح ن‬
‫ح ح ح ح ح حح‬
‫حرججلل‬
‫ث حوإستتوحن ٱحم حأحرةل‬
‫ف حوأححرحبعج إمحئنة حوثحلح د‬
‫حخمسةج ملحإيين وتإسعةج آلح ن‬
‫ح ح ح ح ح حح‬

-9-
ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M. Ben Abdesselem
Numération - p. 10 / 13

Remarque :
Il y a des cas où la répétition de l’objet compté s’impose (il s’agit de
l’expression de 1 et 2 qui n’utilise pas un nombre) :

mille et une nuits ‫ف لَححيلحنة حولَححيلحةد‬‫أححلَ ج‬


mille-deux nuits ‫ف لَححيلحنة حولَححيلححتاَإن‬
‫أححلَ ج‬
cent-un livres ‫إمحئةج إكحتاَنب‬
‫حوإكحتاَ د‬
‫ب‬
deux-cent-deux livres ‫إمحئحتاَ إكحتاَنب‬
‫حوإكحتاَحباَإن‬

II. NOMS - ADJECTIFS ORDINAUX - ِ‫اَححلَحعحدجد ٱلَ تحرإتينإتي‬


0) 1er et 2ème

L’élatif ‫ أحتوجل‬est employé pour dire « premier ».


« Deuxième » est construit sur le schème d’un participe actif de
racine défectueuse.

1er
‫ت‬
‫ أحتوجل ج أحتوجلَوحن م جأوحلَىَ ج جأولَححياَ د‬، ‫أجحودل‬
‫م حثاَنإحيةد ) حاَلَتثاَإنيِ ( حثاَنن‬
2ème

1) De 3ème à 10ème
(06/01/2004)

Le nombre ordinal a la forme du participe actif ‫ حفاَإعش شدل‬à partir de la


racine du nombre cardinal, sauf 6ème pour des raisons phonétiques.

3ème ‫ث م حثاَلَإثحةد‬
‫حثاَلَإ د‬
‫حاَربإعد م حاَربإحعةد‬
4ème

‫حخاَإمدس م حخاَإمحسةد‬
5ème

‫حساَإددس م حساَإدحسةد‬
6ème

‫حساَبإعد م حساَبإحعةد‬
7ème

‫حثاَإمدن م حثاَإمحنةد‬
8ème

- 10 -
ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M. Ben Abdesselem
Numération - p. 11 / 13

‫حتاَإسعد م حتاَإسحعةد‬
9ème

‫حعاَإشدر م حعاَإشحرةد‬
10ème

La tā’ marbūṭa ( ‫ ) ة‬y est régulièrement la marque du féminin.


Utilisés au cas direct indéfini, les nombres ordinaux signifient :
premièrement

‫أحتولل‬
bien qu’il s’agisse d’un
élatif diptote, il prend
bien le tanwin au cas
direct
deuxièmement

‫حثاَإنياَل‬
troisièmement

‫حثاَإلَثاَل‬
2) De 11ème à 19ème

On combine les éléments précédents avec ‫ حعحششحر‬au masculin et ‫حعحششحرةح‬


au féminin.

Pour « onzième » on utilise le mot de racine défectueuse ‫ ححششاَند‬au lieu


de ‫ أحتوجل‬.
Comme pour les nombres cardinaux, tous les éléments de cette
section sont figés au cas direct.

11ème
‫ي حعحشحر م ححاَإدحيةح حعحشحرةح‬ ‫إ‬
‫ححاَد ح‬
‫حثاَنإحيِ حعحشحر م حثاَنإحيةح حعحشحرةح‬
12ème

‫ث حعحشحر م حثاَلَإثحةح حعحشحرةح‬‫حثاَلَإ ح‬


13ème

‫حاَربإحع حعحشحر م حاَربإحعةح حعحشحرةح‬


14ème

‫حخاَإمحس حعحشحر م حخاَإمحسةح حعحشحرةح‬


15ème

‫حساَإدحس حعحشحر م حساَإدحسةح حعحشحرةح‬


16ème

‫حساَبإحع حعحشحر م حساَبإحعةح حعحشحرةح‬


17ème

- 11 -
ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M. Ben Abdesselem
Numération - p. 12 / 13

‫حثاَإمحن حعحشحر م حثاَإمحنةح حعحشحرةح‬


18ème

‫حتاَإسحع حعحشحر م حتاَإسحعةح حعحشحرةح‬


19ème

S’ils sont déterminés, seul le premier élément prend l’article (cela


s’explique par le fait que la juxtaposition des deux termes fait qu’ils
représentent un complexe, c’est alors l’ensemble du complexe qui
prend l’article) :

le 15ème siècle ‫اَححلَقححرجن ٱحلَحخاَإمحس‬


‫حعحشحر‬
à la 13ème fois ‫إفيِ ٱحلَحمترإة ٱلَتثاَلَإثحةح‬
‫حعحشحرةح‬
3) De 20ème à 99ème
Au-delà de 19ème, il n’y a plus de thèmes d’ordinaux spécifiques. Les
dizaines sont les mêmes que les cardinaux et on y ajoute les ordinaux

de 1 à 9 avec la coordination ‫ حو‬.

‫إعحشجروحن م إعحشجروحن‬
20ème

‫ححاَند حوثحلحجثوحن م ححاَإدحيةد حوثحلحجثوحن‬


31ème

‫حثاَنن حوأححرحبجعوحن م حثاَنإحيةح و أححرحبجعوحن‬


42ème

‫ث حوحخحمجسوحن م حثاَلَإثحةد حوحخحمجسوحن‬ ‫حثاَلَإ د‬


53ème

‫حاَربإعد حوإستتوحن م حاَربإحعةد حوإستتوحن‬


64ème

‫حخاَإمدس حوحسحبجعوحن حخاَإمحسةد حوحسحبجعوحن‬


75ème

‫حساَإددس حوثححماَجنوحن م حساَإدحسةد حوثححماَجنوحن‬


86ème

‫حساَبإعد حوتإحسجعوحن حساَبإحعةد حوتإحسجعوحن‬


97ème

Les deux termes étant réunis par la conjonction de coordination, ils ne


forment pas un complexe ; chacun d’eux prend donc l’article en cas
de détermination :

au 21ème siècle ‫إفيِ ٱحلَقححرإن ٱحلَححاَإدي حوٱحلَإعحشإريحن‬

- 12 -
‫‪ALI 200 – Grammaire d’ArabeLittéral – M. Ben Abdesselem‬‬
‫‪Numération - p. 13 / 13‬‬

‫‪la 25ème heure‬‬ ‫حاَلَتساَحعةج ٱحلَحخاَإمحسةج‬


‫حوٱحلَإعحشجروحن‬

‫‪4) 100ème et plus‬‬


‫‪Les nombres ordinaux n’existent pas en arabe au-delà de 99ème. Il faut‬‬
‫‪alors avoir recours aux constructions suivantes :‬‬

‫‪le 100ème‬‬ ‫اَححلَإماَحئةج ‪ ou‬اَححلَإمحئةج‬


‫‪le 101ème‬‬ ‫اَححلَحواَإحجد حبحعحد ٱحلَإمحئإة‬
‫‪le 200ème‬‬ ‫اَححلَإمحئةج ٱلَتثاَنإحيةج‬
‫‪le 2000ème‬‬ ‫ف‬
‫اَححلححلَ ج‬
‫ٱلَتثاَإنيِ‬
‫‪le 199ème‬‬ ‫حاَلَتتاَإسعج حوٱلَترحسجعوحن حبحعحد ٱحلَإمحئإة‬
‫ف‬‫حاَلَتساَإدسةج بعحد ٱحلححلَ إ‬
‫‪la 1006ème‬‬ ‫ح حح‬
‫‪le 522ème jour‬‬ ‫اَححلَحيوجم ٱلَتثاَإنيِ حوٱحلَإعحشجروحن حبحعحد ٱحلَإمحئإة‬
‫ٱحلَحخاَإمحسإة‬

‫‪- 13 -‬‬