Vous êtes sur la page 1sur 2

pourquoi et comment l'art du théâtre se prête-t-il à la mise en scène de la séduction

Le théâtre est l'art de la représentation d'un drame, d'un genre littéraire particulier. Le théâtre
doit donner l'illusion de la réalité en usant des artifices. La mise en scène est donc très
importante,elle consiste à rendre les personnages plus humanisés grâce à la voix, aux gestes, aux
costumes et aux décors. Depuis l'antiquité, de nombreux Hommes utilisent le jeu de la séduction,
un procédé visant à susciter délibérément une admiration, une attirance, ou encore si cela va plus
loin, de l'amour. A travers les époques, la séduction a été un thème récurant au théâtre. Il est donc
légitime de se demander pourquoi et comment l'art du théâtre se prête-t-il à la mise en scène de la
séduction. Nous expliqueront tout d’abord pourquoi le thème de la séduction est surtout utilisé au
théâtre puis nous verrons comment le dramaturge met en scène la séduction.

Nous savons que le thème de la séduction est présent dans beaucoup de pièces de théâtre,
mais pourquoi ? Premièrement, la mise en scène permet de créée un lien entre les personnages et le
public, ce qui permet aux spectateurs de plus se mettre à la place des personnages, dans le cas de la
séduction, à la place du séducteur ou de la personne séduite. Elle permet également au spectateur de
mieux comprendre l’histoire, grâce au décor, aux costumes, aux gestes,etc. L’incarnation des
personnages dans la mise en scène d’une pièce de théâtre est également très importante, en fonction
du l’incarnation qui est faite, le public ne ressentira peut-être pas les même émotions. Par exemple,
si l’acteur qui joue le rôle du séducteur dans une pièce incarne bien son personnage, le spectateur
pourra mieux le comprendre et peut-être se mettre à sa place.
Deuxièmement, une pièce de théâtre sert à plaire au public grâce à une mise en scène drôle,
amusante et parfois ironique mais elle sert également à instruire le public. Une pièce plaine de
rebondissements plaît aussi beaucoup aux spectateurs, les pièces de théâtre ont souvent une morale ,
comme dans Le mariage de Figaro et On ne badine pas avec l’amour. Lors de la mise en scène, les
personnages essayent de toucher la société afin de dénoncer ses imperfections, par exemple dans Le
Mariage de Figaro avec l’infidélité du comte Almaviva.
Finalement, nous retrouvons beaucoup la séduction au théâtre car la mise en scène d’une
pièce permet au spectateur d’être plus impliqué dans l’histoire et de mieux percevoir les émotions
des personnages.

Maintenant, nous allons voir comment la séduction est mise en scène au théâtre.
Premièrement, la séduction entre les personnages passe tout d’abord par la séduction du public. En
effet, il y a pour commencer l’amusement des spectateurs face a la situation drôle et avec de
nombreux rebondissements mais aussi avec la complicité qu’il peut y avoir entre les acteurs et le
public, ce dernier a également une fonction de témoin de la pièce. Ensuite, les sectateurs peuvent
aussi ressentir de la compassion pour les victimes du séducteur, par exemple pour les paysannes
dans Dom Juan, ou bien pour la comtesse dans Le mariage de Figaro ou encore pour Rosette dans
On ne badine pas avec l’amour.
Deuxièmement, il y a aussi, bien évidemment, la séduction entre les personnages. On la
retrouve tout d’abord dans les paroles du séducteur avec les éloges et les promesses qu’il peut faire
à la personne qu’il séduit. Nous pouvons en retrouver, par exemple, dans Tartuffe avec l’expression
« vos regards divins » ou dans Dom Juan avec la phrase « Ah ! la belle personne, et que ses yeux
sont pénétrants ! ». La séduction peut se faire également à l’aide des gestes, que nous retrouvons
essentiellement dans les didascalies , nous pouvons par exemple y découvrir la proximité des
personnages.
Enfin, nous avons pu remarquer que la séduction entre les personnages peut avoir différents
rôles. Elle peut tout d’abord avoir un rôle dramatique que l’on retrouve par exemple dans On ne
badine pas avec l’amour avec Perdican qui se sert de Rosette pour séduire Camille. Dans ce cas-là,
la séduction nourrit l’action et fait progresser l’intrigue. Elle peut également avoir un rôle
psychologique, ici la séduction montre l’inconséquence de la jeunesse, son égoïsme, sa cruauté et
aussi son orgueil. Elle est aussi présente dans On ne badine pas avec l’amour. Pour finir, la
séduction peut avoir un rôle tragique, dans ce dernier cas, la séduction n’assume pas ses
engagements, elles est du côté de l’aveuglement moral, elle mesure seulement son pouvoir sur des
innocents qu’elle entraîne à croire à des promesse inconsidérées jusqu’à ce que mort s’en suive. On
la retrouve encore une fois dans On ne badine pas avec l’amour avec Rosette qui, après avoir
découvert la relation ente Perdican et Camille, décide de se suicider.

Pour conclure, l'art du théâtre se prête à la mise en scène de la séduction. En exploitant le


rituel, l'art et le double jeu de la séduction; on assiste à une mise en valeur du séducteur. Cette mise
en scène de la séduction permet la démystification du séducteur, en le piégeant et en jouant sur une
double énonciation. Cela nous ramène au lien qui relie le théâtre et la séduction. La séduction est
une carte qui est souvent jouée par les auteurs, car en effet, cette carte est souvent gagnante. Enfin,
le théâtre permet de séduire le spectateur et l'incite à réfléchir par le billet de la séduction.