Vous êtes sur la page 1sur 11

Orthorexie et pratique sportive : Quand manger

sain devient une obsession

Sujet 10 :
Matière :
Psychologie : Mme Anais PAPAZIAN
Nutrition : Mme Meïra BENDENNOUNE

Pauline TRAMONTI
1ère année de Bachelor Nutrition Humaine et Sportive

EDNH : Marseille
Date : 07/01/2019
Tableau de matière :

Introduction …............................................................................................................................. 1 page

Développement …...................................................................................................................... 2 pages


Partie A …....................................................................................................................... 2 pages
Partie B …....................................................................................................................... 3 pages
Partie C …....................................................................................................................... 5 pages

Conclusion................................................................................................................................. 7 pages

Résume en anglais.................................................................................................................... 8 pages

Annexe ….................................................................................................................................. 8 pages

Bibliographie ….......................................................................................................................... 9 pages

1
I. Introduction :

Tout d’abord, (du grec “ortho” qui signifie correcte et “orexie” qui signifie manger, ce qui se traduit par :
manger droit, correctement). Le therme “orthorexie” fut utilisé pour la première fois par le docteur Bratman
en 1997, pour décrit un nouveau comportement alimentaire.
L’orthorexie n’est pas estimée comme un trouble du comportement alimentaire (TCA), car elle n’est pas
considérée comme une maladie “véritablement néfaste pour la santé”. L’orthorexie par rapport aux autres
TCA, ne juge pas sur la quantité mais sur la qualité des aliments. Et pas seulement sur l’étiquette des
produits alimentaires mais sur les origines, le traitement des aliments, végétaux, animaux, etc. Dans ce
sujet, nous allons nous intéresser principalement au sportif de haut niveau même si cette maladie peut
toucher n'importe qu’elle personne faisant attention à sa santé et son alimentation. Nous allons donc
essayer de comprendre pourquoi le fait de vouloir manger sain devient une obsession ? Dans un premier
temps nous allons voir, qu’est-ce que c’est que l’orthorexie, pourquoi l’athlètes serait-il plus touché qu’une
personne lambda et pourquoi l’orthorexie est une maladie et non quelque chose de sain comme on pourrait
y songer à première vue.

2
II. Développement :
a. Définition
Premièrement, qu’est-ce que l’orthorexie ? Les personnes souffrant d’orthorexie sont des personnes
obsédées par la nourriture et la qualité des aliments mais cela ne s’arrête pas à seulement à savoir si
l’aliment est bon ou mauvais. L'orthorexique s’intéresse principalement à la nourriture saine avec des
règles strictes, tel que le choix des aliments, quelle sera la meilleure préparation pour tel aliments, quelles
vont être les conséquences de la cuisson sur les nutriments, combien de nutriment seront perdu lors de
la cuisson, etc. Chaque orthorexique à sa propre définition de ce qu’est un aliment sain : soit sans matière
grasse saturé, sans additif, sans sucre raffiné, sans pesticide, diverse possibilité. Outre cela, il peut passer
un temps considérable à décrire les sources des aliments comme par exemple, si les produits laitiers
proviennent de vache ayant pris des hormones. Cette obsession peut même aller jusqu’au composant des
packagings, s’ils contiennent des produits cancérigènes ou non. Tout ceci peut provoquer une
accumulation qui donnera alors un cadre très complexe, rigoureux, qui sera difficile à suivre.
Les symptômes pour déterminer une personne orthorexique sont : une obsession propre à la nutrition
suivie d’une diète restrictive qui s’appuie sur des habitudes alimentaires avec des menus préparés. Cette
personne va passer un temps considérable sur les étiquettes des aliments afin de chercher à savoir d’où
vienne les aliments, si cet aliment à était traité aux pesticides, si les animaux ont été nourris aux OGM,
l’origine de la viande, combien de temps l’aliment a été conservé dans le hangar, etc. Dans les cas les
plus extrêmes, les orthorexie adoptent les régimes végétarien ou végétalien.
D'ailleurs, diagnostiquer un orthorexique est très rude, pour preuve on trouve que très peu, si ce n’est
quasiment aucune étude ou de statistique sur le nombre d’orthorexique dans le Monde ou en Europe.
L'orthorexie toucherait plus les femmes que les hommes et toucherait 6% des adultes de 18 à 55 ans. Le
vice de cette maladie est qu’elle peut entrainer des complications, tel que la malnutrition à cause du régime
stricte qui peut provoquer des carences en vitamine, minéraux qui sont vitale au corps humain pour son
bon fonctionnement. En affectant les muscles dont le cœur, le système hormonal et le cerveau. Ceci peut
être entrainé avec une perte de poids important. Elle peut aussi entrainer un isolement sociable car un
orthorexique ne pense principalement qu’a lui, ce qui est bon pour sa santé avec son plan alimentaire qui
correspond à ses besoins caloriques, ses besoins en macronutriments et micronutriments.

3
Ces personnes pèsent leurs aliments afin qu’un maximum de leurs besoins soit comblés. De plus, si un
écart est fait ou que ces besoins ne sont pas comblés, ceci peut déclencher chez lui une forte frustration
et fera absolument tout ce qui lui est possible pour compenser son écart en faisant du sport, resserrent sa
diète, en jeunant ou mangera davantage afin de combler son manque en nutriment. On peut donc en
déduire que les personnes atteintes d’orthorexie sont des personnes qui font attention à leur santé et qui
peuvent avoir des besoins spécifiques tel que les athlètes.

b. L’athlète, une personne plus sujet à l’orthorexie

L'athlètes à des besoins spécifiques par rapport à une personne classique, il se dépense plus, il a donc
besoin de combler ce déficit en mangent plus. Et doit, être en bonne santé, ceci est primordial chez
l’athlète afin d’être préservé de toute éventuelle blessure ou autres. De plus, chaque sportif à des besoins,
objectifs physique différents en fonction de leur sport. Dans le monde du sport on distingue deux
catégories de compétition, les compétitions sans catégorie de poids tel que le foot, le volley, la natation,
etc. Et celle avec des catégories de poids, comme pour les sports de sauts, de gymnastique, danse ou
encore le bodybuilding. Bien sûr, dans toutes disciplines le poids est un facteur important, comme par
exemple : la course ou le foot, aucune catégorie de poids n’est faite mais plus on sera lourd, plus il sera
difficile de courir, etc. Le contrôle du poids est donc très important et omniprésent dans leur mode de vie.
Ce qui les oblige à avoir des connaissances sur leur besoin physiologique et sur les différents nutriments,
s’ils veulent percer dans ce monde.
Ensuite, un sportif ayant besoin d’une certaine masse musculaire aura forcément besoin d’un apport
protéique plus important afin de conserver sa masse musculaire ou de l’augmenter. Mais aussi d’un bon
apport lipidique qui peut être riche en oméga 3 et 6 ainsi que les acides gras insaturés suffisant afin que
son système hormonale et cérébrale fonctionne au mieux et de limiter au mieux les acides gras saturés
car l’effort physique fatigue énormément le système nerveux centrale. Et un apport en glucide assez
suffisant et varié afin avoir des forces lors de ces différents entrainements, avec différents types de glucide
à des moments précis de la journée pour être toujours efficace et de toujours améliorer ses performances.
Il aura donc besoin de glucide complexe.

4
Mais aussi de glucide simple, comme les fruits, fruits secs qui seront assimilés rapidement et fournira
rapidement de l’énergie sans être stockés. Par conséquent il a besoin d’un nombre de repas supérieur
avec deux à trois collations entre les repas à la place d’une seule pour une personne lambda. De plus que
tout est calculé en fonction de son rythme de vie et de ses types d’entrainements. Enfin il doit plus se
soucier de son apport en micronutriments en variant ses différentes sources de fruits et légumes afin de
ne jamais avoir de carence pour les différentes micronutriments vitamines, minéraux, fibre et fer qui est
indispensable au corps humain.
On comprend alors pourquoi l’athlète est plus soucieux de son alimentation car s’il ne mange pas en
quantité suffisante et de bonne qualité ses performances baisseront mais aussi la motivation, etc. Sinon il
perdra de l’énergie, aura plus tendance à se blesser, aura des carences, problème digestive, etc. Sans
oublier l’eau, pendant un effort physique par sudation, nous perdons entre 0,5 à 2 litres d’eau par heure
lors d’un exercice soutenu. Sachant que dans notre corps, le muscle est composé à 70% d’eau, il est
primordial de bien s’hydrater afin d’éviter les crampes et courbature. Si un athlète ne boit pas et attend
d’avoir soif, son corps sera déjà déshydraté, ce qui aura un impact direct sur la performance comme par
exemple chez les femmes, il y a une possibilité qu’elle développe de la rétention d’eau avec l’impression
de jambes lourdes ce qui peut être handicapent lors de compétition ou autres.
L’alimentation est donc un point clé chez le sportif de haut niveau et il doit donc être attentif à chaque
aliment, l’origine de ces légumes et fruits, s’ils ont été traités aux pesticides ou non. L'origine de la viande
si elle est de bonne qualité, pour avoir une bonne source de protéine sans perturbateur endocrinien qui
bouscule le système hormonal et sans porteur de maladie.

5
L'athlète doit éviter au plus les produits transformés qui sont rempli de mauvais sucre et d’acide gras trans.
Le sportif est obligé de surveiller les étiquettes des aliments qu’ils consomment pour être sûr de ne pas
consommer des substances toxiques, tel que les nano-ingrédients, les auxiliaires techniques qui ne figure
pas dans les étiquettes mais sont utilisés dans la fabrication du produit ou encore les additifs dont le sucre.
Il est donc obligé d’être un minimum attentif à son alimentation cependant cela peut parfois avoir de
mauvaise répercussion est devenir une véritable obsession.
c. Mais en quoi l'orthorexie est-il mauvais ?
L’obsession est une idée persistante, un sentiment qui perturbe qui met le sujet mal à l’aise et persistent
pendant une durée indéterminée plus ou moins longue même si la personne fournira des efforts intenses.
Ces obsessions sont souvent inconscientes et peuvent aller jusqu’à la névrose. L'orthorexie est mauvais
pour les personnes lambda mais surtout chez les sportifs de haut niveau car celle-ci peut entrainer un
véritable isolement à cause de leur rythme de vie particulier accompagné d’une diète restrictive sans écart
sinon il pourra se sentir frustré jusqu’à en devenir agressif. Cependant un sportif a besoin d’être entouré
ou, et entouré lorsqu’il fait partie d’une équipe. Un sportif de haut niveau possède un entraîneur, un
manageur, une diététicienne qui connait ces besoins et le suit, d’un médecin du sport, physiologiste, etc.
Il a besoin de reconnaissance pour continuer à être motivé et être toujours plus fort. Ce besoin des autres
est encore plus fort lorsque le sportif est seul et non dans une équipe. Ce qui peut être encore plus
destructeur dans une équipe, si l’un d’entre eux possède cette maladie, celle-ci peut provoquer un
isolement, créera des tensions, bousculer la cohésion sociale et entrainera un mode de jeux solitaire.
De plus, le sportif a besoin de beaucoup de repos, d’un bon sommeil et ne doit pas être perturbé par quoi
que ce soit pour avoir une bonne récupération et être performant. C’est à ce moment précis que
l’orthorexie peut être très dévastatrice pour le sportif de haut niveau, car dès qu’il aura une minute de
repos il pensera à la nourriture, ce qu’il va manger, où, à quel moment. Ou alors ne dormira pas et ira
chercher d’où provienne ses œufs, etc. Ce qui provoquera un sommeil non favorable à la récupération. Et
peut entrainer une déconcentration sur ses objectifs, ce qui est inenvisageable s’il veut réussir car la
pression dans le haut niveau est très intense. C’est aussi pour cela que le sportif est très entouré, pour
qu’il puisse relayer ses craintes et autres aux membres de son équipe pour que lui rester concentrer.

6
Car derrière cette pression se cache pour la plupart du temps de l’argent. Un enjeu majeur dans la
motivation externe. Le sportif a donc besoin d’un maximum de concentration lors de ces entrainements et
ne doit pas être disperser vers autres choses tel que la nourriture mais doit rester cibler dans ses objectifs.
De plus, un trait de caractère chez les orthorexique très important est qu’il se sent supérieur aux autres
avec un savoir supérieur grâce à son hygiène irréprochable par rapport aux autres qui mange malsain.
Alors que l’athlète lui, possède une force de caractère pour ne pas abandonner et une confiance en soi
aigüe, ce qui coïncide avec une personne orthorexique et expliquerait pourquoi le sportif est plus
facilement touché par cette maladie.
La dernière répercussion de l’orthorexie peut être une malnutrition même si chez un sportif elle peut être
moins touché qu'une personne lambda. Il peut avoir des carences en vitamine, minéraux ou autres, en se
privant d’une telle sorte d’aliment car un orthorexie ne sait pas forcément tout ou les bonnes informations.
Par exemple, un sportif se privant de cholestérol qui a la réputation d’être le principal facteur de maladie
cardiovasculaire. Or le cholestérol est primordial pour la santé car il est précurseur de la vitamine D,
intervient dans la synthèse de sels biliaires et des hormones sexuelles, Il est aussi présent dans la
membrane plasmique. De plus le cholestérol apportait par l’alimentation (viande rouge, œufs, abats,
beure, etc) ne représente qu‘un tier ce qui signifie que même en stoppant les produits contenant du
cholestérol, celui-ci sera toujours présent car il est fourni principalement par le foie. De plus, leur régime
peut être très restrictif, soit très compliqué à suivre si ce n’est impossible est donc ce prive de nombreux
aliments ce qui peut entrainer une perte de poids plus ou moins importante pouvant rejoindre l’anorexie
mentale même si cette probabilité est faible puisque l’orthorexie se soucie de sa santé en priorité.
Enfin, le seul avantage de l’orthorexie chez un sportif est qu’il ne sera pas le dopage pour améliorer ses
performances, car il est omnibulé par sa santé, il ne prendra donc pas le risque de dégrader sa santé afin
d’améliorer ses performances même si elle reste capitale pour lui.

7
III. Conclusion :

Pour conclure, les sportifs sont sûrement plus touchés par cette maladie car il possède un profil où
l’alimentation est la base de leur mode de vie, ils doivent être soit attentif à leur alimentation pour être
toujours performant et le devienne sans en avoir conscience. De plus, il possède une certaine confiance
en eux qui est présent chez un individu orthorexique. L’orthorexie peut avoir de très mauvaise
répercussion sur les athlètes avec une baisse de la performance à cause de la fatigue qu’ils accumulent
à force de se concentrer davantage sur la nourriture plutôt que sur leurs objectifs sportifs. En plus de
cela, celle-ci peut créer un isolement à cause de leur diète restrictive sans indulgence possible mais
sera moins touché par la malnutrition qu’une personne classique car celle-ci empiète sur la performance
qui reste primordiale pour un athlète.

8
Résumé en Anglais :
Orthorexia is a eating disorder that is based on the quality of food and not on quantity. An orthorexic
person is a person obsessed with his or her diet in order to be in good health. each orthorexic has a
different definition of what is a healthy diet without sugar, without milk products, etc. This obsession can
go as far as neurosis that can lead to social isolation and malnutrition. because it can lead to very strict
regimes that are sometimes impossible to follow. And can not make a difference without it upsets them.
The athlete can be more affected by this disease because he must always be in excellent health to
protect himself from possible injuries or to diminish his performances. He must therefore have an
irreproachable diet with specific needs and respect them. Orthorexia is very harmful for a top athlete in
particular, because it can lead to a decline in performance, or even the end of his career, if he is too
weakened by micro-nutrients or micronutrients. Or a loss of weight much too important due to the fact
that it does not feed anymore. Even if it remains minimal because its health remains paramount. The
athlete is more affected by the social isolation of his regime which he must follow at.

9
Annexes :

Figure 1 : Diagramme montrant les caractéristiques des principaux troubles du comportements


alimentaires tel que l’anorexie mental, l’orthorexie et les troubles obsessionnels compulsifs.
Figure 2 : graphique de l’eau pour un athlète
http://t.verson.free.fr/PHYSIOLOGIE/PHYSIOLOGIE_EXERCICE/PHYSIO-
EXERC.htm#_Toc423500314
Webography :

Passeport.santé.net. Maladie endocrine/métabolisme. Orthorexie. Consulté le 20/10/2018.


https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=orthorexie_pm
PubMed : “The clinical basis of orthorexia nervosa: emerging perspectives”. Consulté le 2O/10/2018.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4340368/
Cerin : L’orthorexie une obsession nutritionnelle. Consulté le 23/10/2018.
https://www.cerin.org/fileadmin/user_upload/PDF/Nutrinews-hebdo/NNH_268/268-L-orthorexie-une-
obsession-nutritionnelle.pdf
Medecinedusportconseil.fr : la base de la préparation mentale du sportif. Consulté le 17/11/2018.
https://www.medecinedusportconseils.com/2009/12/12/les-bases-de-la-preparation-mentale-du-sportif-
de-haut-niveau-interets-techniques/
IEvian.fr : l’hydratation du sportif. Consulté le 01/12/18.
https://www.evian.fr/decouvrir_evian/evian_et_votre_sante/lhydratation_des_sportifs.html
Anorexie et boulime.com : Les régimes particuliers et la malnutrition. Consulté le 16/12/2018
https://www.anorexie-et-boulimie.fr/articles-335-regimes-particuliers-et-malnutrition.htm
Pyschologie.com : définition obsession : http://www.psychologies.com/Dico-Psycho/Obsession

10