Vous êtes sur la page 1sur 20

David VIEL – Le 16 01 2019

Être OK (… « In », dans le vent)


ou KO (perdu et/ou sans im-portance)

Suivre le « courant » ou ne plus en avoir.

Il faut un responsable
un objet
une chose de « solide » qui ressorte pour « soi »
afin de pouvoir compter « dessus »
afin de pouvoir se reposer « dessus »
= faire confiance
= donner de soi,
ou faire ce lien avec la « terre » ;
avoir envie

Sauf que donner de « soi »


ce sera pour renforcer
donner raison,
à ce qui fera tout pour sortir personnellement de l’ordinaire
afin de ne pas « décevoir » ;
c’est à dire pour ne pas perdre de son influence (im-portance)
après avoir établi le contact,
pour le « pouvoir »
et/ou le plaisir (pour le plaisir de «  monter  »
et/ou avoir envie de faire envie  ;
… de «  grandir  »
= de «  s’étendre  » après avoir mis de «  soi  »
et/ou «  accuser réception  »  ; s’être «  croisé  » voire «  lié  »).

Avoir « + »
et non « - » ;
établir le contact
faire envie,
attirer
appâter
et ensuite,
il n’y plus qu’à ferrer ce qui est au « bout »
pour le plaisir
et/ou le « pouvoir »
puisque ça « paie »

David VIEL – Le 16 01 2019


et/ou qu’il n’y ait plus de « mal » ;
le mal est devenu ordinaire (a été banalisé)
et/ou ce qu’il faut faire,
pour être « bien » («  sûr  » de soi)
et non « à la rue ».

il faut quelque chose


ou quelqu’un
qui fasse impression
qui fasse bien
qui donne envie
qui prenne de « soi »
afin de s’autoriser
à vivre
ou à y mettre du sien ;
à y aller.

Lorsqu’une personne a perdu confiance


elle coupe le « fil »,
et/ou son lien avec la « terre » (celui qui est ressorti un temps à travers ce qui a été
son à-faire, son lien avec le «  terrestre  », avec le «  vivant  », avec la «  terre  » = avec
ce qui a pris de «  soi  » pour en arriver «  là  »  !! À perdre totalement confiance. Une
«  perte  » qui profite à ceux qui en sont «  responsables  » et/ou à l’Origine pour croire
en leur histoire  ! En leur «  pouvoir  »  !! Ils le prennent le droit, ce droit pour ne plus en
Avoir. Ils sont «  responsable  » ou à l’Origine d’une histoire pour le «  pouvoir  » et/ou la
plaisir sans que ça ressorte comme tel et ainsi que ça «  prenne  » … Pour avoir ça, sur
le dos).
Elle a perdu ce lien avec la « terre »
afin que son énergie (ce qu’elle n’a plus)
Revienne à ceux qui l’ont « ferrée » ;
et/ou qui ont cette influence, em-prise là, à son sujet !!
Son énergie ainsi …
Ne lui Revient pas.
Elle est « mal »
et elle ne pas retrouver son « bien ».
Elle ne peut pas être, à nouveau « bien »
« sûr »
« concentré »
et/ou faire ce lien
parce qu’on la Tient !! … Du temps est « passé » ; celui où elle a été « là » de fait, pour
que ça « profite » au final, à ceux qui se sont appropriés son sujet et/ou qui se sont
donnés du mal pour ça. Pour l’Avoir, pour être « bien » et/ou « sûr » afin de ne pas
perdre leur « écoute », leur lien avec la « terre » (ou ce qu’ils ne saisissent pas, pour se

David VIEL – Le 16 01 2019


le permettre) … Pour lui « expliquer » les choses = Qui elle « est » en la mettant en
boîte et/ou en ayant raison d’elle, « à la fin » dans ce qu’ils se permettent pour
continuer à croire en leur histoire, en leur « pouvoir » («  légitimité  »). Afin que son
temps et que son énergie Revienne, « profitent » à ceux qui se sont donnés du mal
pour ça ; à ceux qui se sont intéressés à son cas … À elle, dans ce sens là!! Ils ont voulu
lui « expliquer » la vie = Comment ça « marche-ra-it » afin que ça continue à leur
«profiter » pour ne pas « atterrir » après avoir « décollé » … Vu le « bien » ou leur
reflet dans ça ; dans ce qu’ils se figurent Avoir.
Une histoire a ainsi raison d’elle (c’est comme une «  mâchoire  », un «étau  »)
non pour le réaliser ça
mais belle et bien ne plus ressortir,
du fait d’avoir ça sur le dos (du «  mal  » de son côté et de l’autre améliorer
concrètement leur sort et/ou ordinaire  ; puisque ça «  marche-ra-it  » comme ça).

Il faut comprendre que sans le réaliser ça,


il faudra que ceux qui ont cette influence là (la main , le dessus … Sur une ou des
personnes de là à s’approprier leurs sujets)
sans que ça ressorte,
s’excusent,
afin de pouvoir « respirer » ( = sortir du «  trou  ») ;
ceux qu’ils ne feront pas,
puisque la « source » à leur « pouvoir » («  légitimité  », «  autorité  »)
et/ou tout le plaisir
provient justement, fait d’avoir désormais, une histoire !
Pour le « pouvoir »
ou le plaisir.
Ils ne le réaliseront pas ça,
pour alors se le permettre,
afin de renforcer leur sort (je)
au détriment du sens ;
c’est à dire d’une histoire qui aura raison de la personne
qui sera concrètement Conquise, Neutralisée, ou alors plus « là » demain ( = Ce demain)
dans les faits ; puisqu’au sujet de ça, il s’agit de la « fin » (… du temps et/ou de ce qui
prend «  forme  » pour être «  dedans  », au «  courant  » = calé sur ce qui a alors Raison
du monde = TOUT «  compris  »).

Les autres, l’Autre (l’histoire et/ou la vie en général)


pense du mal à son sujet (propos) ...
Les autres, l’Autre
se sont ainsi appropriés son sujet,
de là à l’Avoir (pour renforcer leur Je, et non le réaliser ça!!).
Pour ne plus avoir d’estime … « d’écoute »
de droit

David VIEL – Le 16 01 2019


de légitimité
et/ou d’avenir (de temps, à-venir et/ou devant «  soi  »  ;
il n’y a plus de «  soi  »).
Pour que les autres, l’Autre
ai-en-t +
et/ou qu’il-s le prenne-nt ce droit.
Elle est ainsi « mal » (sans «  écoute  », à «  découvert  » à force de tirer sur la
couverture  ; de jouer à ça et/ou à avec ça)
Les autres, l’Autre, la vie en général (ce qui «  est  »  ... donne raison ou se cale sur ce
qui a eu raison de lui et/ou ce qui ressort en «  bien  »)
pense, dit ou lui fait du « mal » (du «  tort  »)
pour en être « sûr » (pour avoir ce qu’elle «  veut  » = avoir cette influence, cette em-
prise là sur les autres, l’Autre, la vie en général pour le «  pouvoir  » ou le plaisir).
Pour ne pas perdre leur « écoute »,
leur lien avec la « terre »
et/ou pouvoir encore croire en ce qui a eu raison de leur sentiment.
Pour continuer à « s’entendre » (à se comprendre)
à s’étendre ...
Et/ou à le permettre ça (à le faire vivre).

Une personne ne le réalise pas ça ;


elle fait les choses pour ne pas perdre son « écoute »
après avoir dit Je
ou établit le lien
dans ce qui sera son « milieu ».
Pour « monter »
et non risquer de perdre au change ;
de perdre SA vie
et/ou de « mourir » (de «  décevoir  »).

En étant « là »
elle fait confiance ;
elle donne de son énergie (de soi)
et de son temps (de ça)
pour prendre conscience de son sujet (de son Je)
pour ressortir dans un sens
et/ou établir ce lien
ce contact être-avoir
pour être « au courant »
= se mettre « dedans » ( = se caler, se mettre en phase avec ce qui est son «  milieu  »,
avec ce qui est au «  centre  »  ;
pour être «  bien  »

David VIEL – Le 16 01 2019


et non «  détonner  ».
Pour «  s’intégrer  »
et non se sentir «  anormal  »  ;
«  rejeté  »).
Et avoir ainsi conscience de son sujet,
ou de son « Je » (de sa personne).
Elle fait ainsi parti d’un « milieu »
d’un « environnement »
d’un « ensemble »
afin de pouvoir ressortir dans un sens ;
celui qui lui sera reconnu (propre) par ce qui est devenu son « milieu » et/ou son
« centre » de gravité, d’intérêt («  trou  » et/ou «  à-faire  » = 1 lien avec la «  terre  »  ;
elle a ainsi 1 «  touche  » ou un «  res-sort  »).
Elle a ainsi un Je (du jeu = un «  milieu  », un «  environnement  » qui lui est propre afin
de pouvoir faire ce lien être-avoir = avoir un res-sort)
un lien avec la « terre » (ça)
et/ou connaissance ainsi ! De son sujet ( = conscience de qui, elle est  !!
et/ou à qui elle appartient … Elle Revient en 1 sens!!).
Il lui faut un « milieu »
afin de pouvoir interagir
et/ou ressortir de cet état de « fin ».

Être/Avoir
Soi/Ça
)<

Vous êtes dans un « milieu » (« sens ») où vous n’éprouvez pas de mal (vous êtes
adoré) puisque ça, les autres, l’Autre, la vie vous Revient (vous «  sourit  »)
et
vous êtes dans un « milieu » où vous éprouvez du mal (vous êtes mal vu = pas apprécié,
déprécié, rejeté).

Il y a bien une histoire pour le permettre ça …


Tout en sachant que ça, peut être, TOUT et RIEN. C’est seulement ce qui leur permet
de ne pas être « à la rue » ou de ne pas perdre, « à la fin » (de «  couper  » leurs liens).

Ils ressortent ainsi dans un sens qui est devenu leur sujet (leur lien avec la «  terre  »).
Et ils dépendent de ce « milieu » pour ne pas être « à la rue » («  alarmé  »  ; avoir ça
sur le dos). Un « milieu » qui leur est propre, qui leur est cher, qui leur est familier pour
se définir et/ou se retrouver s’ils perdent le « nord » (pour ne pas faire, pour ne pas
ressembler à n’importe quoi, à n’importe qui). Ils arrivent ainsi à se distinguer des
autres, de l’Autre, de la vie en général pour que ça ne leur échappe pas MAIS belle et

David VIEL – Le 16 01 2019


bien Revienne. Et pour ça, il faut que les autres, l’Autre, la vie en général leur Revienne
dans ce qui est devenu leur emploi ; « vision » des choses, de l’Autre, des autres et/ou
lien avec la « terre »(… si ça échappe à une personne encore «  en vie  » = inconscient
de ça, alors elle ressemblera à RIEN).

Il faut ainsi arriver à tenir à soi sans recourir au Je et par extension à l’Ego (aux paraître
et/ou à l’objet).
Allez dans l’Ego («  monter  ») pour être « bien », et ce sera pour convertir les autres,
l’Autre à leur sujet afin de rencontrer le « succès », afin de renforcer (non se
découvrir) leur Je = leurs liens ! Non avec la « terre » mais avec ce qui a pris « forme »
(avec ce que le sentiment est «  responsable  » et/ou à l’Origine). Pour renforcer leurs
liens (leur «  touche  ») dans ce sens là !! Pour que ça leur Revienne encore +
(«  profite  » +)  ; un « milieu », une « touche » ... Qui est concrètement devenu la
condition à leur sujet (à leur sentiment d’être «  bien  », d’avoir de «  l’estime  », de
«léviter  », du fait d’avoir «  +  » et/ou de manquer de RIEN et non d’être «  à la
rue  »,  «  finis  »,«  mal  » en ayant raison de leur Base et/ou de ce qui est devenu leur
«  liens  » = leurs fidèles. Ils ont ainsi de l’avenir en ayant concrètement cette influence,
cette em-prise là … Pour ça, le «  pouvoir  » et/ou le plaisir. En ayant raison de leurs
«  proches  », de leurs «  connaissances  » pour y arriver à la fin … À faire réellement
«  impression  » et/ou «  bien  »).

Il me fallait ainsi un milieu afin de pouvoir établir ce contact avec la « terre » ( = res-


sortir et/ou avoir une influence sur ça  ; le temps)  ; sauf que ce contact j’arrivais à
l’établir en me manifestant personnellement pour avoir une connexion être-avoir = une
« connaissance » et/ou une chose à-faire. Je mettais ainsi ça en perspective, de là à ce
que ça prenne le ça (temps) et le soi (l’énergie) des autres, de l’Autre ou de la vie en
général … Et là j’avais le sentiment « d’avancer », de « progresser » … De
« ressortir », de « grandir » et non d’être « à la rue » = sans « valeur » = « être » sans
prendre des autres, de l’Autre, de la vie en général ( = de RIEN «  faire  », de RIEN
«  produire  » qui PRENNE  !!!!).
Il me fallait ainsi un « milieu » (une matière) afin de pouvoir faire ce lien sans passer
par la notion d’être-avoir. Et là il faut « croire » (percuter ça).

Réalisez que si la personne ne percute pas ça, alors elle passera à vie c’est à dire à mort
à travers l’optique (le Je) qui est devenu concrètement son sujet sinon elle est
« morte », « finie » et/ou plus « là » demain (ce «  demain  ») … Elle est sur la
« touche » ... Pendant que les autres, l’Autre aur-a-ont raison de son sujet pour avoir
« + » et non « - ».
Et tout ça, en considérant ! Qu’il y a un « milieu » à l’Origine et/ou « responsable » de
son sujet (… elle n’est pas res-sortie par «  l’opération de Saint-Esprit  » … Elle n’est
pas sortie de la «  cuisse de Jupiter  » et/ou elle n’a pas la «  science infuse  »  ; il y a
ainsi une limite à son sujet = à son propos  ... Celle qu’elle tendra à nier et/ou à en jouer
pour encore le «  pouvoir  » et/ou le plaisir. Pour encore s’y croire à ce point  ! Sans que

David VIEL – Le 16 01 2019


RIEN «  ne puisse l’arrêter  » puisque les autres, l’Autre, la vie en général sera Conquis,
Neutre-s ou plus «  là  ». Il n’y aura plus ainsi de «  mal  » … À son sujet puisque les
autres, l’Autre, la vie en général lui Revient =«  profite  »  !! Ça ainsi lui Revient et/ou
est à son image  !!! Pour renforcer son Je et non alors l’avoir réalisé ça  ; et/ou en être
sorti. Comment le reconnaître ça lorsque tout leur sentiment d’être «  bien  » = leur lien
avec la «  terre  », leur avenir dépens que ça (ce qui a pris «  forme  ») les autres,
l’Autre, la vie en général … Leur Revient. Entre tirer sur la couverture et la réaliser  ! Ce
ne sera pas pour réaliser la même chose  !! = La même «  fin-alité  »).

Et moi je n’avais plus de sujet (de place, de reconnaissance) afin de pouvoir faire ce
lien ; sans avoir réalisé ça et ainsi m’être réalisé en soi. Comment allais-je faire pour
continuer à faire ce lien sans RIEN. Puisqu’il était tout de même question de mon
énergie («  soi  ») et de mon temps (ça). J’étais encore « en vie » et ainsi encore
responsable de ça (de ce que j’émettais et ainsi de ce qui me Revenait  ; de mon temps,
ça) et de soi (de mon énergie, amour qui ne me Revenais pas, puisque RIEN ne
«  prenais »).

Passer par l’objet ou le monde, nécessite que ce qui est projeté ait raison des autres, de
l’Autre sinon c’est « mort » ou il est impossible ! D’établir ce lien avec la « terre » (de
«  tenir  » à soi puisqu’il n’y a plus de «  soi  » et/ou RIEN pour ressortir de «  terre  »).
Afin de ressortir et de pouvoir ! « Respirer » = « Profiter » de la vie et/ou de la vue !!!
= Avoir un à-venir ou lien avec ça !! La « terre » (avoir 1 «  milieu  ».
Et non émettre sans que RIEN ne me Revienne et/ou «  accuse réception  ». Et ainsi
avoir RIEN pour ressortir de cet état de «  fin  »  ; «  éthérique  »).

Ça permet ainsi de mettre la main sur du monde afin de ne pas être « à la rue » = sans
res-sort. Ça permet ainsi de ressortir dans un sens (sous un «  jour  ») = Ça permet de
se manifester (de ressortir de cet état de «  fin  »).

Il faut ainsi arriver à le croire de là à ce que ça percute, les autres, l’Autre, la vie en
général pour ressortir de cet état de « fin » et/ou avoir un Retour. Non pour le réaliser
ça (cette mécanique) mais belle et bien avoir un Retour sur « investissement » afin de
pouvoir croire en leur histoire et/ou « pouvoir » ( = avoir mis de «  soi  » de là à ce que
ça prenne «  forme  » et/ou trouve «  écho  »  ! Puisque ça a eu raison des autres, de
l’Autre, de la vie en général afin de boucler la boucle. Tout en sachant que ça est ce qui
ressort par la «  force  » des choses et/ou à «  force  » de volonté. Donc sans l’avoir
travaillé, ça prendra «  forme  » pour avoir raison de «  soi  » du fait que ça n’a pas été
réalisé. En passant par ce lien être-avoir, tout ce qui fera «  écho  », ce sont les autres,
l’Autre, la vie en général qui sera mis en boîte … Et non alors arriver à le percuter ça  ; à
dépasser ce stade).
Ils arrivent ainsi à boucler la boucle ou à mettre la main sur ceux qui deviendra leur à-
faire, leur lien avec la « terre » et/ou ce qui leur revient !! Concrètement. Et pour cela il
faut que ça « prenne » sinon c’est impossible. Ils s’en moquent si c’est just-ifié-e ; seul

David VIEL – Le 16 01 2019


compte leur « gueule » et/ou que ça leur profite « à la fin ». Ils s’en moquent des
conséquences tant que ça leur «rapporte », et non que ça leur « coûte »
personnellement. Tant que ça leur Revient !! Pour Avoir « + » et non « - ». Et là, il n’y
a pas de « mal » (… bien au contraire  ! ils ont TOUT «  compris  » = ils verrouillent les
choses, l’Autre, les autres dans leur sens pour ne pas perdre leur «  écoute  », leur lien
avec la «  terre  » et/ou le «  nord  » = ils arrivent à se fixer dans ce qui serait sinon
fâcheux à leur sujet. Et ils arrivent avec le temps, ce temps en s’appropriant le sujet
des autres dans l’idée de «  progresser  »).

Il n’est pas ainsi question de se révéler mais belle et bien d’avoir un angle afin de
pouvoir avoir
- le « soi » d’autrui (… Pour «  briller  » et/ou «  s’en mettre plein les fouilles  »)
et
- le ça (l’im-portance, la «  main  ») des autres, de l’Autre. Pour « monter » !! Ce qui
Revient à convertir le monde à ce qui alors se Dé-marque, pour rafler la mise (être
«  sacré  » et/ou «  totem  »  ; la «  balle leur Revient  »).

Moi ce qui m’a intéressé à étudier, c’est que j’ai été adoré dans ce qui était ma famille
ou le milieu à l’Origine de mon sujet. Et puis un « jour » j’ai été vu de travers (je n’ai
plus été «  apprécié  ») ou ils ont commencé à voir le mal de là à le croire pour conserver
leur « écoute » = leur « lien » avec la « terre » (pour le faire vivre, endurer!!) dans ce
sens là.
Et pour conserver leur « écoute » (rester «  bien  », «  juste  » et/ou «  sûr  » afin de
rester au «  courant  », au «  centre  » et/ou en contact avec eux-même, avec la
«  terre  », avec ce qu’ils ne réalisent pas mais belle et bien ce qu’ils permettent = parce
qu’ils «  savent  » ...) alors ce qui devenu extérieur, étrange-r à eux devait
« disparaître » ou ne plus être « là » (pour conserver leur «  écoute  », leur
«  équilibre  » = continuer à voir «  clair  »,à avoir Raison dans ce sens là = à tirer sur la
corde sans que ça «  ressorte  » et ainsi «  prenne  »  !!).

Lorsque j’étais « là », ce n’était plus pareil. J’avais ça sur le dos et/ou j’étais vu de
« travers ». Mais attention pour leur image (du fait d’être des gens «  bien  ») ça ne se
dit pas. Et ainsi ne pas crever l’abcès mais belle et bien l’entretenir (le mal-entendu)
puisque d’un côté ça a du « bon » !! Ça permet de prendre le « dessus » sans rien avoir
à faire. Ils ont ainsi eu cette influence (cette im-portance = em-prise) sans que ça
ressorte pour le « pouvoir » ou le plaisir. Puisque ça permet réellement de se sentir
« supérieur » sans l’être !! Et ça ne retire en rien ce que vous avez sur le dos pendant
tout ce temps (bien au contraire). Et pendant que ça vous « coûte » (travaille au cœur
et/ou corps) en fait, ça leur « profite » !! Sans rien pouvoir faire !!! Je rappelle que
c’est votre « milieu » … Et que vous êtes encore obligé de passer par le monde (par
l’objet) afin de pouvoir vous fixer dans ce qui est serait sinon la « fin ». Ils ont ainsi
cette influence, cette em-prise là sur votre sujet sans rien pouvoir faire, puisque ça
dépasse l’entendement.

David VIEL – Le 16 01 2019


Ils ont ainsi TOUT « compris » = Une belle prise et/ou une « bonne » influence à mon
sujet (... à ce qui leur «  prend  ») sans que ça ressorte comme tel, pour que ça leur soit
« possible » («  égal  »). Ça a été ainsi la « source » à l’estime qu’ils avaient d’eux-
mêmes (en prenant de mon temps, et de mon soi, affection dans ce sens. Puisqu’on a
été «  proches  »).

Il y a toujours du monde au bout du fil (de ça) sinon impossible de ressortir de cet état
de « fin » (et/ou d’être « en vie » = « là » de fait pour se manifester personnellement
… Ressortir de cet état de « fin »).

Dans tout « milieu » il y a des liens.


Afin d’avoir une « écoute »
= établir des liens et par extension pouvoir les couper. MAIS sans avoir saisi ça et ainsi
s’être réalisé en soi, vous ne couperez RIEN pour vous faire « bouffer » sans que ça
ressorte et ainsi que ça « marche » pour ceux qui ne verront pas le « mal » à ça (qui ne
«  douteront  » pas) mais belle et bien qui verront un intérêt puisque c’est la « source »
(dans laquelle ils puisent) à leur sentiment de le « valoir » (ils prennent réellement le
«  soi  » en passant par ça  ; les liens et/ou l’histoire pour le «  pouvoir  » et/ou le plaisir
= Pour sentir une «  force  », une «  légitimité  » qu’ils n’auraient pas sinon).

Lorsque vous établissez des liens ça permet de ne pas être « seul » («  fini  »). Et
lorsqu’ils sont coupés vous vous sentez « mal » et/ou « responsable » (vous avez ça sur
le dos  ; raison pour laquelle inconsciemment vous avez besoin de savoir).
Vous êtes ainsi « responsable » de ce que vous ne savez pas pour le ressentir ça (mal le
vivre). Je n’en parle pas alors si c’était le « milieu » à l’Origine de votre sujet afin de
pouvoir encore faire ce lien avec vous-mêmes ; avec la « terre » ou ce qui vous n’avez
pas encore réalisé parce que vous en n’êtes pas encore là (vous n’avez pas encore
réalisé ce lien être-avoir  pour vous situez dans ce qui est devenu votre «  milieu  »,
votre à-faire et/ou vous stabilisez dans ce que vous n’avez pas encore réalisé) .

Et c’est ça qui me gênait avec ces liens. Au début c’est « bien » = ça « prend » de soi
pour être réellement « dedans » («  en vie  »  ; être 1 personne) … et ensuite il y a une
histoire, ou un truc qui ressort pour être « mal » («  ferrer  » et/ou entre les mains
d’autres que «  soi  » = ils s’approprient votre sujet  !!). De là à vous faire réellement
«bouffer » par ceux qui tirent sur la « couverture » ... Et/ou par ceux qui sont au bout
du fil («  responsable  » et/ou à l’Origine de ça) dans l’idée d’être « fort », de
« monter », d’être « pilier »  d’avoir du jeu en s’appropriant votre sujet (ils se sentent
«  meilleur  » pour prendre de la «  valeur  » …. «  Normal  »  !! Du fait d’avoir le temps,
le ça et l’affection = le soi du «  milieu  » dans laquelle ils se manifestent sans même le
réaliser) et/ou raison ( = TOUT «  compris  »). Et comme une personne ne peut pas
établir ce lien entre ça et soi sans passer par l’Ego et/ou le Je ( = nommer les choses)
alors forcément ça fait « mal » ou ça prend de « soi », sans RIEN « pouvoir » faire.

David VIEL – Le 16 01 2019


Inconsciemment ça prendra de « soi » afin de prouver qu’on n’est pas comme ça (ça tire
vers le « bas », pour se sentir vraiment « mal » pendant que ça « profite » à ceux qui
sont à l’Origine, et/ou « responsable » de ça. Non pour le réaliser mais belle et bien
avoir raison du sentiment « à la fin ». La personne « à la fin » sera totalement
Conquise, Neutralisé à leur sujet ou alors plus « là » dans les faits!!).

Le « mal » que les autres, que l’Autre pense-nt, dise-nt et f-ai-on-t … Prend de
« soi » pour ne pas retrouver ce qui est perdu (le «  bien  », la «  paix  » et/ou l’estime,
l’écoute, la place, la reconnaissance qu’on a plus  = de tranquillité d’esprit). Ils vous
boufferont ainsi à vie c’est à dire à mort pour ne pas perdre leur « écoute » = leur lien
avec la « terre », avec le « vivant » et/ou ce qu’ils ne réalisent pas afin de se le
permettre  (… avoir raison «  à la fin  »).

Il s’agit de leur vision des choses ou de leur liens avec la « terre »  (de leur liaison et/ou
à-faire) ; sans avoir conscience de ça et ainsi d’eux en soi.
Dès qu’ils pensent, disent et fond du « mal » c’est pour avoir la preuve de ce qu’ils se
sont mis en tête de là à l’avoir affecté pour le permettre et/ou tout se permettre. Pour
en être « sûr » (c’est devenu nerveux).

Et moi je devais arriver à faire ce lien sans passer par cette notion d’être et d’avoir et
par extension sans « milieu » ; et/ou objet censé convertir le monde à mon sujet pour
ressortir de cet état de « fin » .

De toute manière, déjà enfant j’avais conscience de devoir couper mes liens (grandir).
Ça répond à ce qui est pour moi, de l’ordre du naturel et/ou de ce qui est normal de
réaliser (… à un «  ordre  » et/ou à un «  schéma  » d’ensemble). Sauf que ça fait mal
puisque ça concerne, puisque ça touche à ce qui est de l’ordre de l’intime (… de la
famille et/ou de ce qui est «  proche  » de soi  = d’où en est le sentiment au sujet de ça,
du temps et par extension des autres, de l’Autre, de la vie en général. Il est question de
son «  écoute  », de son «  équilibre  », de son lien avec ce qu’ils ne réalisent pas
encore  ; ils sont encore «  dedans  »).

Derrière la notion d’être et avoir, il y a ça et le « soi » (le «  cœur  » de la personnalité).


Et si ça échappe au sentiment en cours de « vie » (elle est encore dans l’histoire) alors
elle perdra le « nord » et/ou « pied » !! « L’Équilibre ».

Il fallait ainsi que j’arrive à établir ce lien sans passer par l’objet.

En passant par l’objet … Si les autres, l’Autre, vous voi-en-t de « travers » afin de
conserver leur « écoute » alors jamais ! Vous retrouverez ce qui a été « perdu » (ce qui
n’est pas à Vous  ; ça ne peut pas vous revenir!!). Ce « bien » celui qui vous avez à votre
naissance, jamais vous le retrouverez puisqu’il y a un changement d’état (parce que
vous êtes «  en vie  » et non «  à part  » … Dans ce sens ce sera pour Avoir raison de

David VIEL – Le 16 01 2019


TOUT ce qui «  est  » et non pour le réaliser ça = Redescendre après avoir pris la
«  main  » ou le «  dessus  » sur autrui).
Ça répond toujours au même stimuli. Ne pas « mourir », ne pas « décevoir » après avoir
établi ce lien non pour le réaliser ça mais belle et bien continuer à avoir le ça,
l’importance et le soi, l’énergie de ceux qui leur Revienne (pour continuer à faire ce lien
avec la «  terre  » ou ce qui est ressorti pour eux, comme étant «  bien  » =
«  familier  »).

Plus ils verront le « mal » plus vous devrez faire la preuve de ce qu’ils se sont mis en
tête de là à l’avoir affecté pour en être « sûr » («  ferrer  » leur proie). Et en réalité
être là, pour vous dé-posséder !! Ils se servent ainsi des liens non pour le réaliser ça
mais belle et bien avoir une importance que personne est censée avoir. Et vous, vous
mordrez («  accuserez réception  ») puisque ça vous fera « mal » ( et donc ça prendra
de votre «  soi  »  ; énergie). Ça vous « touchera » puisque ça « touche » au lien à
l’Origine de votre sujet sur « terre » ( = dans le temps ; ce temps) ; sur qui a pris avec
le temps (ça) le « soi » pour ressortir de cet état de « fin ». Pour prendre votre estime,
votre « écoute », votre lien avec la « terre » c’est à dire le soi, l’affection ou ce que
vous êtiez censé réaliser (re-connaître). Afin de pouvoir le réaliser ça et par extension
pouvoir vous réaliser, en soi !! = Vous découvrir sous ce « jour » ou cet angle.

Impossible de récupérer votre énergie sans le réaliser (traverser) ça. Ça étant le temps
celui d’être votre « à-faire », votre « charge » pour être encore « dedans », au
« courant », « en vie » et non « mort » ( = sans être «  aimé  » et/ou affec-ta-tion  !!
Lien avec la «  terrestre », avec le «  vivant  »  ... Avec les autres, l’Autre, la vie en
général).

Mon frère, je ne l’ai jamais compris. Ce qu’il a fait, inconsciemment pour être « bien »,
est tout le contraire de ce qui est fait naturellement. Normalement avec le temps, vous
coupez le « cordon » ; lui au contraire, il a tout fait pour se « rapprocher ». Il a ainsi
pris le « »1er » rôle dans le « milieu » qui avait été le mien dans l’idée d’être « fort »
(d’être «  monté  »)  ; et avoir en réalité pris toute la place (s’être «  étendu  » à ce
point) et/ou avoir eu cette influence, em-prise là dans l’idée de « grandir » !!! D’une
« coupe ». Les autres, l’Autre (leur ça, et leur énergie = vitalité et/ou leur chance … )
lui revenait ainsi !! Pour faire SA vie dans l’idée que ça lui Revenait. Il a ainsi bien
« appris » = bien tirer sur la couverture et/ou les « murs », sur son sujet (qui étaient
ainsi les nôtres). Pour répondre à cet « ordre » en lui (en son for intérieur). Pour selon
lui (son sentiment au sujet de ce qu’il ne réalise pas mais belle et bien permet) ...
« réussir » dans ce qu’il est concrètement à l’Origine et/ou « responsable » pour ne pas
perdre son « écoute » (son lien avec la «  terrestre  », avec le «  vivant  » ... Dans ce
sens là). Pour continuer à croire en son histoire (… à se regarder dans le miroir) et/ou
en son « pouvoir » (… à tirer sur la corde, sur la couverture et/ou sur la ligne pour ne
pas perdre son «  écoute  »  !!). Et moi, comme ça était mon tableau et/ou le cadre à
l’Origine de mon sujet alors forcément ça prenait de mon « soi », de mon énergie pour

David VIEL – Le 16 01 2019


lui permettre de « monter » (d’avoir cette influence là). Pour que ça ! Continue à lui
« profiter ». Pour continuer à croire en son histoire et/ou en son « pouvoir ».
Au lieu de faire comme tout le monde … De grandir et/ou de couper ses liens, lui il les a
au contraire renforcé dans ce sens là ! Pour tirer concrètement toute la couverture sur
ce qui lui « prenait ». Pour convertir le monde (qui a été un temps, mon «  milieu  ») à
son sujet dans l’idée d’une « coupe », d’une « félicité » = De « réussir » SA vie, de
« monter », de pouvoir sortir personnellement de l’ordinaire … De pouvoir faire cette
« bascule » … « à la fin » (ça, ce qu’il ne réalise pas, devait ainsi lui Revenir «  à la
fin  »). Et moi pendant tout ce temps je n’ai pas été Conquis, Neutres ou Dé-fait …
Tout en étant « dedans » puisqu’il s’agissait des liens à l’Origine de mon sujet dansl e
temps (ce temps  ; = de mon lien avec la «  terre  » sans avoir encore réalisé ça et ainsi
m’être réalisé en soi). C’était (ce qui se «  passait  ») censé avoir raison de moi « à la
fin » pour que ceux qui se l’ont permis ça puissent renforcer leur « écoute » = Ne pas
avoir raison « à la fin » et/ou arriver à m’en Dé-faire. Pour avoir raison de mon énergie
et de mon temps. Pendant qu’il insistait (devenait comme ça) dans le sens qui était
devenu le sien pour continuer à croire en son histoire (en sa «  légende  »!!) et/ou en
son « pouvoir » (pour ne pas perdre son «  écoute  » ou ses liens avec le, «  vivant  »,
avec le «  terrestre  », avec «  terre  », dans ce sens là  !).
Il s’est servis de ses liens pour avoir une importance qui ne lui revenait pas. Ce qui ne l’a
pas empêcher de se le permettre pour le « pouvoir » et/ou le plaisir, de la vue.
Il s’est servis de l’état du père afin de pouvoir se « rapprocher » (… du «  centre  »  ; ce
qui est une vue d’esprit) et/ou panser une plaie en lui (pour avoir la place ou l’amour
dont il s’est peut-être, senti lésé inconsciemment  ; c’est à dire lorsqu’il, son sentiment,
était enfant).
Je peux assurer que sa réaction arrivée à l’âge adulte est anormale au regard de ce qui
est normale de penser, de dire et de faire avec le temps (en grandissant et non en se
grandissant  ; en ayant cette influence, cette em-prise là).
De toute manière c’est 20 dernières années ont été para-normal et, ça n’a pas été pour
apporter du sens et de la matière (pour grandir) mais belle et bien donner raison à ce qui
« enfler » et/ou à ce qui était tout sauf là pour grandir (… apprendre sur ça et ainsi sur
soi).
Tant que je n’avais pas réalisé ça, ça (les «  murs  » qui ont été les miens) prenait sur
moi en « soi » (me tirer vers le «  bas  »)  ; sans rien pouvoir y faire puisque ça dépasse
l’entendement.
Pour que ça puisse ainsi « profiter » à ceux à qui ça « profitait ». Et avoir ainsi une
« confiance » qui provient de cette influence là et/ou em-prise là.
Pour ne pas perdre leur « écoute » et/ou le « morale » = leur Em-prise !!!  Je les avais
sur le dos = je les supportais = j’avais ainsi le mauvais rôle sans que ça ressorte comme
tel mais belle et bien comme étant « mérité », « just-ifié-e »  pour le « pouvoir » ou le
plaisir (sinon ça ne «  marche  » pas).
Pour avoir une « confiance » qu’ils n’auraient pas sinon.
Pour continuer à « assurer », pour continuer à « s’estimer » en droit.
Pour continuer à « monter » et/ou à avoir cette influence, cette em-prise là sans que

David VIEL – Le 16 01 2019


ça ressorte (… puisque ça sort de l’entendement  et/ou de l’ordinaire  ; ça était ainsi
leur «  choix  », leur «  écoute  »  ; ils se sont servis des liens avec la «  terre  » dans ce
sens là. Ils l’ont pris, il a pris le temps dans ce sens là  ; le temps celui d’être «  en vie  »
dans ce sens dans l’idée d’y arriver «  à la fin  »).

Tant que je n’avais pas réalisé ça, ça aurait pris de moi en soi (ça aurait enflé) sans que
cela ressorte comme tel, pour être Conquis, Neutre ou plus « là » ( = que ça
«  profite  » au final à ceux qui ont fait ce «  choix  ». Pour être «  bien  » après avoir
établi ce lien. Non pour être «  mal  » ou être, sans que ça leur «  profite  » à la fin).
Au lieu de grandir il s’est servis de ces liens pour avoir une importance qu’il n’a pas. Pour
croire en son histoire et/ou en son « pouvoir » (en sa «  légitimité  », «  autorité  ») à
condition que ça « passe » et/ou que ça prenne (enfle) avec le temps (ce temps  ; je
rappelle qu’il y a encore du monde «  dedans  » et/ou au bout du fil). Non pour le
réaliser ça mais belle et bien insister dans le sens qui lui est devenu propre, familier =
qui est devenu son sujet dans ce qu’il se figure être la « vie » ; dans l’idée d’une
« coupe », d’une « félicité » = D’avoir « grandi » ! D’avoir « appris » (et donc que ça
ait «  pris  »). Et à condition que ça, les autres, l’Autre continue à « accuser réception »
sinon c’est « mort » puisqu’il n’a rien d’autre réalisé, fait malgré l’histoire dont il est à
l’Origine et/ou « responsable » pour avoir raison « à la fin » et/ou ne pas perdre son
« écoute » (son «bien »).
Pour que ça (les autres, l’Autre, la vie en général) ne lui échappe pas « à la fin » mais
belle et bien « réussir » à avoir raison « à la fin » ; sinon c’est « mort » pour lui. Pour
« réussir » ainsi à « percer », à faire la bascule, cette « bascule » et/ou à « boucler la
boucle »... Vis à vis de ceux n’ont pas alors « réussi », qui ont perdu leur « écoute »,
leur lien avec la « terre » et/ou qui ont TOUT « perdu ». Et tout cela à « force » de
volonté = de vanité.
C’est intéressant de noter à quel point la vanité ne ressort pas comme tel, lorsque ça
« prend ». Pour en « jeter » et non être « à jter » ; tout en sachant que ce qui leur
Revient dans ce sens, provient de l’influence, de l’em-prise qu’ils ont concrètement sur
les autres, sur l’Autre et/ou leur « milieu » = « base » !! Une base qui est entre leurs
mains, afin de pouvoir continuer à en tirer profit ; une fierté mal placée ( = à tirer la
couverture sur eux et/ou avoir l’im-portance et la chance, de leur «  base  ». C’est cette
«écoute  » là qu’ils développent avec le temps, ce temps … Ne vous leurrez pas) . Afin de
continuer à croire en leur histoire et/ou « pouvoir » = en leur «  légitimité  »,
«  autorité  » à condition que ça, les autres, l’Autre leur Revienn-e-nt = Qu’il-s soi-en-t
Conquis, Neutre-s ou Dé-fait-s sinon ça ne «  mord  », ça ne «  prend  » pas. Et
pourtant ils en «  valent  » la peine  ! Plus une personne s’aventure dans ce sens plus ce
qu’ils se mettent à «  bouffer  » doit leur revenir sinon ils perdent leur «  écoute  »  ; ils
ne peuvent plus faire le lien avec la «  terre  » et/ou avec ce qu’ils ne réalisent pas, pour
alors encore + se le permettre. Pour avoir encore + la «  pêche  ». Et ils ont la «  pêche  »
lorsque ça «  mord  » = Lorsque ça a «  pris  », lorsqu’ils ont pris le «  dessus  ». Non pour
le réaliser ça mais belle et bien «  bouffer  » leur base après avoir établi un lien et/ou
fait «  connaissance  » !! Ils adorent ça et/ou ils dépendent de ce dont ils sont

David VIEL – Le 16 01 2019


«  responsable  » et/ou à l’Origine pour continuer à croire en leur histoire et/ou
«  pouvoir  » («  légitimité  » à condition d’avoir raison «  à la fin  » de ce qui est au bout
du fil pour le, «  pouvoir  » et/ou le plaisir sinon ça n’existe pas ou ça leur impossible de
faire lien avec la «  terre  », avec ce qu’ils ne réalisent pas pour alors se le permettre.

Jouer à « dieu » (avec ça, à ça, avec la vies des autres) pour le pouvoir et le plaisir (… de
«  monter  »)
et non ainsi être là pour apporter de la matière et du sens.

Moi j’apporte de la matière et du sens, du fait d’avoir résister à l’oppression ; celle qui
devait m’Avoir « à la fin » ... Avec le temps (ce temps celui qui ne me re-venait pas
mais coûtait  !! Je les avais sur le dos sans que ça ressorte) pour être dans les faits sans
« importance », sans « ressortir » et/ou être le « méchant » de l’histoire dont il ( + ses
«  fidèles  » et/ou «  proches  ») est « responsable » ou à l’Origine afin de pouvoir en
tirer une fierté et/ou pouvoir tirer une bonne fois la couverture sur lui (et par
extension ceux qui ont «  accuser réception  », qui l’ont «  suivi  ») tout en sachant que
j’étais encore « dedans » ( = «  en vie  »  = j’étais «  sans couverture  »). Et ce que je
conte là, ne vient pas d’hier. Sauf qu’au lieu d’avoir une maturité émotionnelle et
intellectuelle avec le temps (ce temps  !! Ce «  milieu  ») en fait tout ce qu’il-s a-ont
trouvé à faire c’est de profiter des liens qu’il-s avai-en-t pour se faire valoir (pour
miroiter ça)  ; c’est à dire pour avoir le temps et l’énergie des autres, de l’Autre et/ou
raison « à la fin » dans l’idée d’être « bien », d’être « juste », d’être « légitime » =
d’une « coupe » ... De prouver sa, leur « valeur » et non d’être « mal » = sans
« valeur » (sans «  écoute  ») et/ou les méchants de l’histoire dont ils sont à l’Origine
et/ou « responsable » pour ne pas perdre leur « écoute » !! Leur liens avec la « terre »
ou ce qu’ils ne réalisent pas, pour alors se le permettre.
De plus c’est sournois et/ou jamais assumer ... Sinon ça ne « marche » pas. Il faut que
ça (ce qu’ils émettent) ait raison de ce qui les empêche, d’être « bien » = sans « égal »
et/ou « clair » avec eux-mêmes dans ce sens là !

Il (et par extension ce type de profil) lui est ainsi impossible de faire ce lien avec la
« terre » sans avoir raison « à la fin » (… de ce qu’ils permettent, se permettent. Pour
faire le plein d’essence).

De lui-même il s’est mis « dedans » ; mais attention, ça ne sera jamais de sa faute


puisqu’il en vaut la « peine » à condition que les autres, l’Autre, la vie en général lui
Revienne (donne raison  = leurs vies … temps et énergie) sinon c’est la « fin ».

L’influence qu’il a eu tout ce temps dans le « milieu » qui a été le mien sans que ça
ressorte comme tel. Et ainsi que les autres, l’Autre lui ai-ent donné raison !!! Pour que
ça ne ressorte pas alors !! Les autres, l’Autre étai-nt ainsi Conquis, Neutre ou plus
« là » dans les faits afin de pouvoir « monter » !!! Afin de pouvoir croire en son
histoire, en son « pouvoir » = « réussir » dans ce qu’il se figure être la vie (ça doit lui

David VIEL – Le 16 01 2019


Revenir pour faire la preuve d’être «  bien  » = Pour oublier totalement sa condition) .
Sauf que le temps où ça m’a travaillé, je n’ai pas été Conquis, Neutre ou Dé-fait mais ça
m’a au contraire, donné, apporter de la matière afin d’en saisir l’esprit !! Et non me
mettre « en boîte » et/ou m’Avoir « à la fin ». Mais pour cela il ne faut pas passer par
l’objet et/ou le monde car ils iront jusqu’au bout pour s’approprier votre sujet et/ou
avoir raison de la « fin » pour avoir cette influence, cette em-prise « là » sur vous
et/ou votre sujet. Il faut ainsi établir ce lien avec la « terre » sans passer par l’histoire
et/ou le monde sinon ça leur « profite » et/ou Revient = « bouffera » l’existence sans
que ça ressorte et ainsi que ça leur « profite »!!
Pour ne pas éprouver de « mal » ; cela revient à dire que les autres, l’Autre ou la vie
dans ce qui a été un temps mon « milieu » (et/ou environnement) lui donnai-en-t
Raison ( = leurs vies  ; temps et énergie) et/ou le laisser passer, faire (ils ne s’en
mêlaient pas pour rester ainsi dans les apparences  ; celles qui lui «  profitaient  » pour
avoir ainsi encore de l’avenir, du jeu et/ou encore cette influence, em-prise là) . Et
c’était censé être des personnes qui me connaissaient, qui me comprenaient, qui me
soutenaient et/ou qui étaient proches de moi ; de mon sujet (être «  un peu  » ma
famille du fait d’avoir été le «  milieu  » à l’Origine de mon sujet dans le temps  ; ce
temps).

Il insistera ainsi dans le sens qui est devenu le sien puisque sinon il ne « s’appartient »
plus ; avec les conséquences que ça impliquera concrètement à son sujet ... Car il est
« à part ». Il le sera … Et/ou il ne sentira pas « mal » tant qu’il a la main et/ou cette
influence, em-prise sur les autres, sur l’Autre censé lui donner raison, leurs vies … «  à
la fin » ( … comme d’ailleurs pour tout sentiment qui s’aventure dans ce sens, dans
l’idée d’être «  bien  », d’être «  à part  » et/ou de gagner «  à la fin  ». De le «  pouvoir  »
= Pour le «  pouvoir  » et/ou pour le plaisir du fait que ça, ce qu’ils n’estiment pas …
Doivent leur Revenir. Pour le«  valoir  » à condition que ça «  marche  » et/ou que ça
«  prenne  »).
Bref ...

Ne pas voir le mal


Voir le mal

Vous naviguerez à vie c’est à dire à mort entre le moment où vous n’aurez pas ça sur le
dos (vous ne serez pas accusé et/ou vue de travers)
et le fait d’avoir ça sur le dos pour alors vous en défendre à votre corps défendant !!
Vous serez « dedans » sans pouvoir vous dé-faire de vos liens et ainsi que ça ait raison
de vous.

Chacun peut ainsi, établir ce lien avec le « vivant », avec le « terrestre », avec la
« terre » ou avec ce qui est pour eux, « normal » de penser, de dire, et de faire =
d’obtenir avec le temps (ce temps). Pour continuer à « s’appartenir », pour continuer à

David VIEL – Le 16 01 2019


« s’expliquer les choses » à condition que ça, que ce dont ils sont à l’Origine et/ou
« responsable » prenne le « dessus », sinon ils sont « mal ».
… Être « sûr » à condition d’arriver à leurs fins sinon impossible pour eux de se
stabiliser ( = ça leur échappe = ils perdent leur «  écoute  », leur lien avec la «  terre  »).
Réalisez maintenant, s’il (en fonction de l’histoire censée être votre cadre, votre
«  milieu  ») voit le mal à votre sujet !! Que va t-il se passer et que vont-ils déclencher
malgré eux, pour en être « sûr ».
Réalisez l’influence sur votre sujet (à-venir  = «  fin-alité  ») si vous n’avez pas réaliser
ça, et ainsi si vous n’avez pas encore dépassé ce stade ; réalisé votre énergie et/ou
votre « soi ».
Dès qu’ils prennent le « dessus », ils ont le « pouvoir » ( 1 «  légitimité  ») sauf si les
autres, l’Autre (ceux qu’ils ont « ferré » ; « compris ») leur échappe. L’Origine de leur
« confiance » provient de l’histoire dont ils sont « responsable » et/ou à l’Origine pour
avoir le « dessus » (le «  soi  ») et/ou « monter ». S’ils perdent la main, alors ça leur
échappe avec les conséquences que ça impliquera concrètement pour eux. Non pour le
réaliser ça mais belle et bien se le permettre encore + pour le « pouvoir » et/ou le
plaisir ; puisqu’ils le « méritent » (le manifestent sans le saisir et alors, se le permettre
encore +). « À la fin » dans ce qu’ils se permettent, ils doivent être sans « égal ». Les
autres, l’Autre, la vie en général doi-en-t être Conquis, Neutres ou plus « là » dans les
faits ; sinon ça « marche » pas (ils perdent leur «  écoute  », ou la «  main  »  !! Qui est la
«  source  » à leur «  pouvoir  » ou la base à leur sentiment d’être «  bien  »  ; de le
«  valoir  »).

Ça est la main qui se pose sur vos « yeux » (votre esprit  ; tout esprit provient de ce
lien entre être-avoir. Avoir étant la notion de temps = la «  charge  » pour avoir 1 écoute
ou 1 lien avec la «  terre  », avec ce que vous ne réalisez pas pour vous le permettre
et/ou être encore cela avec ce qui a attiré votre attention de là à avoir votre affection
… à être calé sur ce qui est au «  centre  », sur ce qui a eu raison de son votre
sentiment et ainsi qui présente pour vous, un intérêt. Tout intérêt à un centre de
gravité  ; à un «  trou  » et/ou est une «  singularité). Pour avoir le « soi » (l’affection)
et/ou raison « à la fin » et non plus le « doute » ( perdre leur «  écoute  » et/ou leur
lien avec le «  vivant  », le «  terrestre  », la «  terre  »).
Pour « avancer » et non être sans à-venir (Retour sur investissement, lien et/ou
influence  = em-prise).
Si vous n’avez pas conscience de ça et/ou si vous vous n’êtes pas réalisé en soi, alors ça
vous « coûtera » («  pèsera  »). Non pour le réaliser mais belle et bien qu’une histoire ait
raison de votre sentiment « à la fin » ; sans que ça ressorte comme tel !! Pour donner
ainsi raison (votre vie  ; temps et énergie) à ceux qui ont TOUT « compris » = Qui ont la
« main », qui ont raison « au final » de votre temps (ça) et de votre énergie (soi) = Qui
ont Vu « juste ».
Sans le réaliser ça, c’est « mortel » = ça ressort (se «  passe  ») afin de que Revienne à
ceux qui ont ainsi ! TOUT « compris ; qui ont Raison ou Bien vu («  visé  »).

David VIEL – Le 16 01 2019


Il est plus facile de voir le mal afin de pouvoir le tuer (le «  bouffer  ») … Pour exaucer
ainsi leur vœu et/ou renforcer leur je (sort)
que de le réaliser ça.

Puisque le réaliser, d’1 c’est chiant et de 2, ça Rapporte RIEN.


Le « pouvoir », tout le plaisir, est dans la « chasse » (le «  trophée  », la «  coupe  », la
«  récompense  » … La «  félicité  » et/ou «  propriété  »).

Réalisez la « chasse » ou le plaisir qu’il est possible d’avoir en devenant comme ça


(«  intéressant  », «  intéressé  ») = en réalisant la sommes des énergies encore
manifestées dans la densité (inconscient de ça et ainsi d’eux, en soi). En l’état le « soi »
est comestible. En revanche si le sentiment le réalise ça, c’est « mort ;
« immangeable » (… plus «  comestible  » et/ou «  bien  ». Tout ce qui «  ressort  », tout
mouvement = tout lien être-avoir à besoin de s’étendre, d’avoir l’adhésion c’est à dire le
soi, l’affection et le ça, la matière, le temps des autres, de l’Autre, de la vie en général
afin conserver leur «  écoute  », afin de pouvoir se «  protéger  » de ce dont ils sont à
l’Origine et/ou «  responsable  » pour ne pas «  mourir  » et/ou «  perdre  » leur liaison
dans ce sens … Au final).
D’ailleurs beaucoup « tourne mal » pour ne pas être « bouffé » inconsciemment car ils
le sentent certes ! Mais c’est improuvable et/ou dans leur tête (ils ne changent pas la
«  fin  », leur «  fin  » = cet état de fait pour autant. Pour les Avoir «  à la fin  »). Entre le
sentir et pouvoir faire quelque chose contre ça = Pouvoir s’extraire de ce qu’ils se
permettent pour manger à leur « faim » et cela sans risque de connaître de « fin » …
Là, c’est déjà une autre histoire et/ou une autre paire de manche. Malgré leur
histoire (leur «  légende  »), malgré leur « pouvoir » = leur lien avec la « terre » et ainsi
l’influence, l’em-prise qu’ils ont sur les autres, sur l’Autre pour continuer à le
« pouvoir » et/ou à être là pour le plaisir. Ils ont réellement le sentiment de connaître
ça, puisque ça leur a toujours jusque là, « profité ».

Du moment que la « source » à leur « pouvoir » («  connaissance  », «  maîtrise  »)


passe par l’histoire alors ils ne peuvent RIEN faire contre ça puisqu’ils le génèrent (leur
sentiment d’être «  bien  », leur «  connaissance  » et/ou «  maîtrise  » au sujet de ce
qu’ils ne comprennent pas et ainsi déclenchent … En dépens) . Pour être « sauvé » de
ce qu’ils déclenchent ! De ce dont ils sont à l’Origine et/ou « responsable ». Pour
continuer à croire en leur histoire et/ou en leur super-« pouvoir » = « Légitimité ».
Sauf que ça n’existe pas et/ou ça ne leur Revient pas de droit (ça Revient à personne ;
sinon ce sera pour réaliser un contre-sens et/ou un non-sens) sauf en le prenant ! Tout
en sachant qu’effectivement ça en l’état, est la condition à leur sujet  ( … quel que soit
d’ailleurs le sujet qui leur prend dans ce sens et/ou au stade de leur «  vision  » des
choses … De leur «  développement  »,«  évolution  » =«  écoute  » = lien avec la
«  terre  » = avec ce qu’ils ne réalisent pour se le permettre ( = s’étendre dans l’idée
d’être «  bien  »).

David VIEL – Le 16 01 2019


Il y a ainsi ça à saisir le temps d’une vie.

Ne pas voir le mal ne change rien à cet état de fait.

Voir le mal et ça sera pour le tuer = pour en tirer « profit » et/ou arriver à l’Avoir … « à
la fin » ; afin d’en être « sûr » et/ou être « sauvé » de ce qu’ils se sont permis pour
avoir « + » et non « - ». Pour pêcho la « belle » avoir l’Autel et le monde = le Trône,
Pour faire la «bascule », pour boucler la boucle, pour faire ce lien être-avoir
(« connaissance » dans ce sens) sans qu’il risque de tomber sur un « os » et/ou de leur
manquer de matière afin de continuer à croire leur histoire … Et/ou en leur super
« pouvoir ». Pour que ça ainsi ! Leur « profite » et non que ça (les autres, l’Autre, la vie
en général) se retourne-nt contre eux et/ou commence-nt pas à être « chaud » à leur
sujet !! Dès que ça « prend » il ne faut pas que ça se dégonfle. Il faut que ça leur
« rapporte » et non « coûte ». Raison pour laquelle, l’argent leur permet de continuer à
croire en leur histoire sans qu’il y ait besoin d’apporter du sens et de la matière puisque
le système leur « rapporte » ; « travaille » pour eux.

Le temps d’une vie, il y a ça à réaliser. Tout en sachant que ça est la « fin-alité » et/ou
que ça peut être, TOUT et RIEN.

Ça est le res-sort, ça est la main qui se pose sur votre vision pour changer vos
« connaissances » et/ou votre connexion être-avoir ; et ainsi vos liens, votre rapport
au temps ; avec le « vivant », avec le « terrestre », avec la « terre » ( = votre
«  milieu  » et/ou le «  décor  » autours de ce qui «  est  » devenu votre sujet, votre
emploi et/ou temps de vie). Non pour le réaliser ça mais belle et bien vous le permettre
afin de pouvoir continuer à vous ancrer et/ou à vous appartenir. À condition que ça (ce
qui vous avez mis en perspective) ait raison des autres, de l’Autre et non alors avoir
conscience de ça !!
Ça est la raison et/ou le sens au fait d’être sur « terre » et/ou d’être en l’état
« mortel » = arrêté par ça = ce que vous émettez non pour le réaliser ça mais belle et
bien vous « préserver » de ce dont vous êtes « responsable » et/ou à l’Origine pour ne
pas perdre votre « écoute » et/ou ne pas « mourir ». Pour ne pas « échouer » dans ce
que vous pensez, dites et faites afin que ça, les autres, l’Autre, la vie en général vous
Revienne (sauf que ça Revient à personne  ; c’est un contre-sens et/ou un non-sens).
Tout le mal que vous vous donnez, c’est pour rester « en vie ». Pour conserver vos liens
avec la « terre », pour continuer à vous « comprendre » et/ou ne perdre pas votre
« écoute » à condition de rester dans votre « milieu » et/ou dans vos « murs ». Et
alors être « mort » en étant plus « estimé » pour être alors « désolé » et/ou sans
influence sur ce qui est censé vous Revenir pour continuer à rester « sûr » de vous
et/ou à ressortir de cet état de « fin ».

Ils se servent ainsi des liens non pour le réaliser ça mais belle et bien pour le «  pouvoir »
et/ou le plaisir.

David VIEL – Le 16 01 2019


Comment voulez vous qu’ils se défassent de ce qu’ils génèrent afin de pouvoir s’assurer
contre ce qu’ils permettent ! Contre ça certes, mais à condition dans ce sens d’avoir
encore la « pêche » c’est à dire encore + la « main » (pour ne pas perdre leur
« écoute » et/ou « mourir » de leur personne). Afin d’être et de rester « sûr » de ce
qui doit leur Revenir ; sinon ça leur échappe avec les conséquences que ça impliquera
concrètement à leurs sujets.

Il faut arriver à tenir à soi sans dire Je et par extension recourir à l’Ego ( «  monter  »).
- « Monter » c’est seulement pour convertir les autres, l’Autre à leur sujet pour avoir
une « estime », une « récompense » qui n’existe pas. Pour avoir un ressort (une
«  importance  ») qui est « faussé » ( = pris à autrui, à autre que leur «  soi  ») = Qu’ils
n’auraient pas sinon ( = ils ne peuvent plus être «  sûr  » de RIEN).
- « Descendre » c’est seulement pour donner le change (leurs vies  ; temps et énergie)
aux autres, à l’autre et/ou se caler sur ce qui a eu raison de leur personne.

Je rappelle qu’1 personne c’est du temps et de l’énergie.


Il faut ainsi trouver un angle afin d’avoir leur ça (c’est du temps ou de l’énergie noire en
s’y prenant «  bien  » … Et ça, ça vaut de «  l’Or  » = Ça en veut la «  peine  ». Ça leur fait
réellement cet effet là et/ou ils en sont encore «  là  »)
et de leur soi (c’est de l’énergie et/ou de la vitalité pour se «  régénérer  »).

Ça en s’y prenant « bien », permet de « durer » ; c’est à dire d’avoir le soi = la vitalité
(«  miam, maim  ») et/ou la chance ( = la bonne fortune  ; le propre «  d’assurer  »,
d’avoir de «  l’avenir  », d’avoir «  +  », d’avoir «  raison  ». Le fait  ! D’être «  viral  » …
«  IN  ») des autres, de l’Autre …. Non pour le réaliser ça forcément ! Mais belle et bien
se le permettre et/ou être « là » pour en profiter. Pour profiter de la vie tout en tirant
une « fierté » !! (… celle où les autres, l’Autre sont concrètement Conquis, Neutres ou
alors Dé-fait  = Plus «  là  » de fait  !!).

Si vous êtes dans le « trou », il y a une histoire pour ça. Pour que ceux qui ont été un
temps à vos « côtes » («  proches  ») = votre « milieu » (pour vous appartenir, et/ou
«  connaître  ») puissent « léviter » ou s’y croire à ce point ; à condition d’être encore
Conquis, Neutre ou Dé-fait.
Lorsque vous établissez le « contact », ça ne sera pas pour le réaliser ça mais belle et
bien pouvoir «léviter » afin de ne pas être en « dessous » de TOUT ou de ceux qui
« réussissent » dans ce qu’ils se figureront être la « vie » (être normal de penser, de
dire et de faire puisque ça leur Revient = «  profite  »).

Tant qu’un sentiment ne le réalise pas ça, alors il se calera sur ce qui aura raison de lui
( = sur ce qu’est, le monde = ça, qui peut être, TOUT et RIEN) et non ainsi avoir
conscience de ça. Pour se le permettre et/ou le permettent à ceux qui ont la
« main » (raison du monde) = qui sont « l’avenir » = qui ont TOUT « compris » = qui

David VIEL – Le 16 01 2019


leur « assure » ce lien avec la « terre », avec le « vivant », avec le « terrestre ». Non
pour le réaliser ça mais belle et bien « renforcer » leurs liens dans ce sens et/ou cet
esprit là ( = leur influence, leur em-prise  = le prendre le droit, ce droit !) … leurs liens
dans ce sens ! C’est pour le « pouvoir » et/ou le plaisir. Pour l’Avoir, ça ! Sauf que ça,
peut être, TOUT et RIEN. Dans ce sens, les autres, l’Autre, la vie en général dans leur
donner raison (leurs vies ; temps et énergie) sinon ça les dé-range et non ar-range =
« profite », Revient. Lorsqu’ils créent du lien, ce sera pour avoir Raison « à la fin » =
Les « renforcer » dans ce sens là. Ils sont obligés de tirer les choses, l’Autre, les autres
vers le « bas » (où ils en sont) afin de pouvoir Avoir ce qu’ils ne réalisent pas mais belle
et bien ce qui les ar-range dans ce sens et/ou cet esprit (cette intention) là (pour avoir
ainsi de ce qu’ils se permettent, à condition que ça « prenne »). Pour être proche du
« centre » (… ce qui est une vue d’esprit, puisque tout « centre » provient de ça, qui a
été mis en perspective de là à ce que ça « prenne » et non l’avoir réalisé ça!!).

Titre + Intro

Le Bien, Le Mal (... Il faut une histoire pour ça)

Pour le relativiser ça ; ce qui peut être, TOUT et RIEN puisqu'il s'agit du temps ou de ce
qui est « là » de fait.
Essayer d’Avoir ce qui est « là » et ce ne sera pas pour se découvrir mais belle et bien
pour le « pouvoir » et/ou le plaisir !! Sans que ça ressorte … Et ainsi que ça ait eu raison
du monde ( = avoir cette influence là sans que ça ressorte puisque les autres, l’Autre, la
vie en général sera Conquis, Neutre ou plus «  là  » dans les faits pour le «  pouvoir  »
et/ou le plaisir  ; la suggestion d’une «  récompense  »).

Soit le monde se révèle, réalise ça


Soit ça aura raison de ce qui a été un temps « là »

David VIEL – Le 16 01 2019

Centres d'intérêt liés