Vous êtes sur la page 1sur 64

Crédits

Chef de projet : Pierrick


Maquette : Krieger
Couverture : Krieger (maquette) & Renton (illustration)
Rédacteurs : Illuminati - Pierrick - Shornaal
Correcteurs : Kristoff - Neferen - Stephlong
Illustrateurs : Akae - Brisco - Ezifiel - Tiamat - Zombie

Invités spéciaux du concours VoxLudi : Elen_Torp & Erjanz

©opy ®ight

Toutes les illustrations et tous les logos de ce fanzine et toutes les images qu’il contient ont été réalisés de manière interne ou sont des travaux exécutés sur commande. Les droits sur toutes ces
illustrations ou photographies sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs. Toutes autres illustrations ou photographies qui ne sont pas de création interne sont la propriété exclusive de
Games Workshop Limited. © Copyright Games Workshop Limited 2000 - 2009. Tous droits réservés.

Les termes suivants sont des marques déposées de Games Workshop Ltd.
Armageddon, Blood Bowl, Citadel, le logo Citadel, Dark Angels, Dark Future, Deathwing, ‘Eavy Metal, Eldar, Epic, Games Workshop, le logo Games Workshop,
Genestealer, Space Hulk, Space Marine, Talisman, Warhammer et Warmaster.

Les termes suivants sont des marques de Games Workshop Ltd.

Adepta Sororitas, Adeptus Astartes, Adeptus Mechanicus, Amon ‘Chakai, Arbaal, Archaon, Attila, Avatar, Azazel, Battlefleet Gothic, Black Library, Blood Angels, Cadian, Catachan, Chapter
Approved (service mark - sm - propriété de Games Workshop, Ltd.), Codex, Culexus, Dechala, Digganob, Dungeonquest, Egrimm van Horstmann, Eversor, Falcon, Flagellant, Gargant, Golden
Demon, Gorkamorka, Gorthor, Gretchin, Grot, Immolator, Inferno, Journal, Khorne, Leman Russ, Man O’ War, Marauder, Melkhior, Mordheim, Mordian, Necromunda, Necron, Nob, Nurgle,
Nurgling, Obliterator, Ogryn, Ork, Predator, Psyker, Raider, Raptor, Ratling, Rat Ogre, Ravenwing, Scyla, Skaven, Slaanesh, Slann, Snot, Snotling, Space Wolves, Squat, Squig, Sybarite, Tallarn,
Terminator, Tzeentch, Ultramarines, Valhalla, Vyper, Warhammer Quest, Warhound, White Dwarf, le logo White Dwarf, World Eaters et Zoanthrope.

Notez que Vox Ludi ne s’enrichit pas avec cette production et ne fait que promouvoir le jeu de Rôle de la Bibliothèque Interdite basé sur l’univers de Games-Workshop. Tous droits
leurs sont bien-sûr réservés.

Nous rappellons que ce fanzine est une création gratuite réalisée par VoxLudi pour les fans.
Le tout sous couvert de l’Association Loi 1901 Vox ludi http://voxludi.tharaud.net/
et le site de l’AGI http://ad-gloriam-imperator.tharaud.net/

1
Sommaire

Le mot des Auteurs - Page 3

L’édito - Page 4

Arts martiaux - Aide de jeu - Pages 5 à 14

Helmut Svinks - PNJ - Pages 15 à 17

Hymne Militaire - Ambiance - Page 18

Soeur Amata Arabellas - PNJ - Pages 19 à 22

Les Hétaïres - Aide de jeu - Pages 23 à 24

La Litanie du Fusil - Ambiance - Page 25

L’Asile de Ielof - Aide de jeu - Pages 26 à 44

reflets - Scenario - Pages 45 à 61

Les voeux de l’empereur - Bonus - Page 62

2
Le mot des Auteurs
Akae (Illustrateur) : Un petit mot de votre dévoué enlu- Neferen (relectrice) : Comme toujours, relire de force
mineur impérial afin de remercier les hautes instances de ce fanzine m’a remplie de joie. Je tiens à remercier cha-
l’Administratum de lui avoir permis de mettre ses hum- leureusement l’équipe de l’AGI - 01 pour m’avoir grati-
bles instruments au service du grand Imperium ! En bref fiée cette fois-ci de quelques points de folie... *Retourne
merci à tous et toutes, c’était bien chouette de bosser sur écouter en secret les prêches de la Sœur Raki Stoneri-
du Dark Heresy, même si au moment où j’écris ces mots ver...*
je suis à la bourre sur mes commandes ! « Non Pierrick Remton (couverture) : Grand fan de l’univers de 40K,
pas le vibro-fouet ! » c’était ma première participation à un projet le mettant
en scène. Et ce ne sera pas la dernière ! A bientôt AGI !
Brisco (illustrateur) : C’est avec le même plaisir que
je suis remonté sur le pont pour ce numéro 1 de l’AGI Shornaal (auteur) : Quand je pense qu’à ma venue
avec mes crayons affutés et prêts à noircir de la page sur l’AGI, j’avais dit à mon invocateur radical «Je te pré-
blanche. Merci d’abord à Krieger et à Pierrick qui m’ont viens, je m’inscris mais comme je ne connais pas grand
encore une fois permis de travailler avec des gens sym- chose à 40k, je risque de ne pas être très actif». Quelques
pathiques et de qualités, qu’ils soient rédacteurs, illus- mois plus tard, pouf, un MP sur la Gazette de Nuln m’ap-
trateurs ou bien correcteurs. J’en profite d’ailleurs pour prend que j’ai accès à la partie staff de l’AGI et je me
remercier Shornaal pour ses idées de malade qui n’en retrouve à écrire pour l’AGI. La vie est bizarre... Ah, le
finissent jamais ainsi que Ezifiel qui a également parti- rédac chef me dit aussi de rajouter que l’article sur Ie-
cipé aux illustrations de Ielof (et l’empereur sait qu’il en lof a pour origine trois mots donnés au hasard par les
fallait…). Au final, ça ne m’a pas rendu cinglé, mais je membres de l’équipe : « humide », « vaste » et « asile ».
suis tout de même descendu à l’asile ! Trois mots qui donnent dans les trente pages, c’est beau.

Ezifiel (illustrateur) : Enfin le voici ! L’AGI 01. Der- Stephlong (relecteur) : l’Acolyte Stephlong est ac-
nier né de l’arsenal impérial. J’espère que vous trouverez tuellement indisponible. Il se trouve en mission sur une
autant de plaisir à le contempler que nous en avons eu à le petite planète sauvage du Segmentum Solar dotée de trois
créer. Je tiens particulièrement à remercier les membres lunes. Il paraîtrait qu’on trouve là-bas des arme-démons
de l’équipage ; le capitaine pour son engagement, les na- sous les pattes des grox !!! Va falloir purifier tout ça !
vigateurs qui nous ont permis d’éviter bien des écueils,
les cartographes qui ont matérialisé devant nos yeux les
notions les plus complexes qui soient, les mécaniciens Tiamat (illustrateur) : La sortie de Dark Heresy fut
sans qui rien de tout cela n’aurait été possible et enfin le pour moi une agréable nouvelle. Le jeu est vraiment à la
commissaire, toujours prêt à nous ramener sur la bonne hauteur de mes espérances et je suis content de participer
voie. à l’aventure de l’AGI au travers de mes illustrations, j’ai
l’impression de poser une modeste pierre à cet immense
Illuminati (auteur) : Tout d’abord un grand merci à édifice qu’est l’univers de Warhammer 40k. Je tiens à
Vox Ludi et à toute l’équipe pour ce travail collectif sans remercier tous les autres membres de l’AGI et en parti-
qui la réalisation de ce fanzine n’aurait pas été possible. culier Pierrick pour m’avoir fait confiance. Alors, char-
En tant que fan, on souhaite tous faire évoluer cet uni- geons nos bolters mes frères, méfions nous des xenos et
vers qui nous est cher et le fait d’apporter notre petite que l’Empereur nous garde !
contribution, même de façon amateur, est un réel bon-
heur (mention spéciale à nos illustrateurs !). Je suis cer-
tain que le résultat vous plaira au moins autant qu’il nous Zombie (illustrateur) : Frères nous voici au tournant
plait. L’AGI N°02 ? On y travaille déjà. ;) d’une grande aventure, seuls les plus vaillants seront
récompensés. Seuls les plus courageux seront vénérés.
Seuls les plus forts entreront dans l’Histoire. Que votre
Kristoff (relecteur) : Dois-je vraiment remercier le bras ne tremble, que vos cœurs s’emplissent de fureur et
Grand Inquisiteur Pierrick de m’avoir convaincu de le laissent parler la poudre... Louées soient les Puissances
suivre dans cet univers ? Sans doute que oui. Mes amis de la Ruine !
(également joueurs autour de ma table) doivent-ils en
faire autant ? Sans doute que non...

3
L’édito

Voilà, tous les textes sont bouclés, les illustrations sont presque terminées et enfin vient le temps d’écrire cet édito.
Difficile exercice l’édito… d’autant plus que c’est la première fois que je me trouve dans l’obligation d’en rédiger un !
Alors que dire ? Et bien je vais commencer en vous disant que si vous tenez ce superbe zine entre vos mains fébriles (ou
que vous le lisez sur votre moniteur), c’est grâce à une équipe formidable ! Ce fut un véritable plaisir de bosser avec eux
et de m’occuper de la coordination de ce projet. Tous se sont donnés à deux-cent pourcents et n’auront comme récompense
que les petits mots doux que vous laisserez dans la partie idoine du forum, donc n’hésitez pas à venir vous y exprimer ! Au-
delà de ça j’espère vraiment que vous apprécierez ce que nous avons concocté pour vous ! Nous avons misé sur la variété
en croisant les doigts pour faire les bons choix ! Dans ces pages vous trouverez un mélange d’articles sur la technique
(les arts martiaux et les hétaïres), sur du background (l’asile de Ielof) et même un scénario (Reflets) ainsi que quelques
bonus, comme les participations des deux gagnants du premier concours organisé par Vox Ludi en partenariat avec la Bi-
bliothèque Interdite (respectivement l’association qui s’occupe de gérer le site Ad Gloriam Imperator et la société éditrice
de votre jeu préféré). C’est cette formule que nous allons essayer de faire vivre, en l’améliorant si besoin est, au gré des
numéros suivants.
Voilà, je vous souhaite une bonne lecture et je laisse la parole au président de Vox Ludi (et maquettiste de ce numéro
d’AGI), Krieger !

Pierrick, coordinateur de l’AGI-01


C’est à mon tour de prendre le clavier pour compléter cet édito et je n’ai pas grand-chose à dire ! Je dois bien l’admettre,
ma participation et ma présence pour ce numéro ont été des plus transparentes. C’est avec plaisir que j’ai pu suivre
l’évolution du projet et voir Pierrick se débattre avec les joies de la coordination des auteurs, un mal qui fait tout le plaisir
de l’aventure. Enfin voilà, mon esclave à presque terminé son travail, le bébé a été entre de bonnes mains et je tenais à le
féliciter aux yeux de tous. Maintenant, j’espère que vous profiterez bien de ce numéro de l’AGI et que vous apprécierez à
sa juste valeur le travail effectué dans ces pages.
Enfin, je tenais au nom de tous, à remercier la société Bibliothèque Interdite, et tout particulièrement Fabien Marteau et
Mathieu Saintout pour le partenariat officiel avec notre association, Vox Ludi.
Ludiquement vôtre, et au plaisir de vous lire sur le forum.

Krieger, Président & Webmaster VoxLudi/AGI


(Maquette)

Retrouvez nous sur le site : http://ad-gloriam-imperator.tharaud.net/

4
Arts Martiaux - Aide de Jeu
Il s’agit d’une Aide de Jeu non officielle et to- Etant donné qu’il existe, à l’instar des dialectes,
talement optionnelle. En aucun cas, l’idée ne consiste à sans doute des dizaines ou centaines d’arts martiaux dans
transformer Dark Heresy en jeu de kung-fu, ce n’est ni l’univers de Wh40k, l’idée est un peu à la manière des
le but, ni la fonction même de cette aide de jeu. Libre livres de règles, de ne pas sortir LA liste des arts mar-
ensuite aux MJ de s’en servir ou non, de s’en inspirer et tiaux mais de simplifier en se bornant à décrire quelques
même de la développer. exemples types et originaux : le Bloodcrush, le Quatum,
le Cwlcwhl et le Ewl Wyla Scryi.
A
Une idée que je pourrais suggérer aux MJ dési-
Pour revenir aux arts martiaux dans l’univers reux de reprendre cette aide de jeu est de penser à équili-
de Dark Heresy, et plus largement dans tout l’univers de brer les forces en présence lors d’un combat utilisant les
Wh40k « où il n’y a que la guerre », oui, ils existent bien. arts martiaux. Il va s’en dire qu’un personnage maitrisant
Ils sont d’ailleurs évoqués (Necromunda, Inquisitor, Les certaines techniques sera certainement avantagé face à
Fantômes de Gaunt, Einsenhorn, etc.), parfois décrits un adversaire qui ne saura pas aussi bien se battre. Pour
mais jamais repris ni développés dans le jeu. A partir l’avoir expérimenté de mon côté et avoir vu le résultat,
d’idées propres à Wh40k, j’ai souhaité également rom- je vous conseillerai dans ce cas de ne pas hésiter à créer
pre avec la vision actuelle des arts martiaux «asiatiques» parfois quelques PNJ «taillés» sur mesure et maîtrisant
ne correspondant pas vraiment avec l’univers sombre et eux aussi les arts martiaux, afin de les confronter à vos
gothique de Dark Heresy. Aussi, cet aspect du combat chers PJ...
doit rester avant tout une rareté et quelque chose de mar-
ginal.
Le Bonus de Pierrick :
Les PJ ne sont pas des citoyens lambda, ils ac-
quièrent des connaissances, compétences et talents que Pour tous ceux qui rêvent de savoir comment le coordi-
le commun des mortels ignore. Certaines classes de per- nateur a motivé ses troupes, voilà les caractéristiques
sonnages se prêtent plus à la maîtrise des arts du combat. du fouet pour Dark Heresy ! En plus cela pourra vous
C’est le cas notamment des assassins, mais aussi po- être utile si l’un de vos joueurs décide d’incarner une
tentiellement des racailles ou des gardes impériaux, par hétaïre…
exemple.
Nom : Fouet, Groupe : Corps à corps / Fouet, Portée
En reprenant les idées et termes existants par-ci, : 5 m*, Dég : 1D5 I**, Pén : 0, Attributs : flexible,
par-là dans le fluff, j’en suis arrivé à la conclusion qu’il primitive***, Poids : 1,5 kg, Prix : 10, Disponibilité
existait en effet plusieurs «écoles» ou façon d’aborder le : Assez courant.
combat au corps à corps.
A la manière dont sont abordées les «sous-car- *Valable uniquement en mode « fouet ».
rières» liées à une carrière de base, un personnage aura **Le BF n’est pris en compte qu’en mode « Corps à
donc la possibilité avec le temps, l’expérience, une for- corps ».
mation et des pré-requis, d’accéder à certains talents ou ***En mode « fouet », cette arme gagne l’attribut «
compétences. Le personnage ne pourra les acquérir seul. immobilisante ».
Il devra au préalable apprendre au contact d’un maître ou Option : un fouet munit de lames et de pointes verra ses
d’un entraineur. Avec le temps, et comme de nos jours, dégâts augmentés de +1 et son prix passer à 15 Trônes.
ses talents lui confèreront un avantage certain en combat
au corps à corps face à un adversaire équivalent. (Inu- Notez bien que tout comme pour le couteau dans le livre
tile d’imaginer battre un space marine de cette manière de base de Dark Heresy, il existe deux modes d’utilisa-
par exemple). De façon générale et aussi pour équilibrer tion du fouet. Un mode « Corps à corps » étudié pour
l’ensemble, il y aura bien évidemment quelques limita- blesser les ennemis (ou les prisonniers) à distance nor-
tions afin de ne pas rendre sa racaille de ruche à l’épreu- male d’allonge du personnage et un mode « fouet » uti-
ve des balles. Donc, avoir des avantages apportera aussi lisé pour immobiliser des adversaires, voire pour saisir
quelques limitations. des objets.

03 5
Encombrement :
Cette règle, en plus d’autres potentielles limitations, est valable pour tous arts martiaux.
Un personnage souhaitant utiliser des techniques d’arts martiaux en combat risque vite d’être gêné et beau-
coup moins à l’aise dans ses mouvement s’il se retrouve à porter du matériel encombrant tel un fuseur ou une
mitrailleuse.

Cumul des techniques :


Il est possible d’apprendre plusieurs arts martiaux différents (par exemple : Quatum et Cwlcwhl). Il n’y a pas
de limite au nombre de techniques pouvant être apprises, en dehors du fait qu’il faudra trouver un maître pour
se les faire enseigner. La première maîtrisée (par exemple, le Quatum) sera toujours celle de prédilection du
personnage, celle avec laquelle il aura le plus de facilité ou de sensibilité. Pour cette raison, si un personnage
souhaite développer un second art martial (par exemple le Cwlcwhl), le coût de chaque Talent spécifique à cet
art sera majoré de 50 xp.

Il est possible de cumuler dans un même round plusieurs talents d’un même art martial ou d’une même « école
». Par contre il est impossible de cumuler les talents de plusieurs écoles dans le même round de combat.

6 04
I / Le Bloodcrush : phithéâtres d’entrainement où des maitres brutaux dis-
pensent un enseignement sans pitié à leurs disciples.
Ceux d’entre eux qui survivent à cet apprentissage, par-
La captive était menottée et lourdement en- fois au prix de nombreux sacrifices en ressortent avec
travée dans une cellule sale qui empestait l’urine et le l’assurance d’être devenu les experts du corps à corps le
moisi. La lumière crue des lumiglobes portés par des ser- plus brutal qui soit.
vo-crânes bourdonnants inonda soudain la petite pièce
sombre. Elle releva lentement la tête vers l’Inquisiteur
qui entra et se campa devant elle, suivi de plusieurs Talents :
membres du personnel du Magistratum. Les longs che-
veux blonds de la fille étaient collés sur son visage cras- Chercheur de noises
seux. La prisonnière fixa la rosette accrochée au revers
de la veste de son visiteur. Elle déglutit à grand peine, Coût : 100 xp
sachant à ce moment et malgré son air insolent que son Pré-requis : Arme de mêlée, Esquive, Réaction rapide.
destin venait d’être scellé.
Le Personnage est toujours sur le qui-vive en
-Et voilà la sauvageonne Seigneur. Une dange- toute situation, il est très rapide et se tient prêt à frapper
reuse adepte d’une technique de combat redoutable. le premier qui le regarde de travers. Il a toujours quel-
-Cette technique s’appelle le Bloodcrush, Mars- ques lames ou accessoires de combat à portée de main…
hal. Libé rez-la. Cette prisonnière vient avec moi. Mais ses poings, ses genoux, ses coudes et son front sont
-Seigneur…c’est que…par mesure de précau- souvent bien suffisants !
tion… Et j’insiste sur le fait que cette sale racaille est
responsable de la mort de six membres des forces privées L’acolyte gagne un bonus de +2 à l’Initiative
de la sécurité du Cartel Arentis. Il est de mon devoir de pour toute utilisation de la CC (arme de mêlée, couteau,
vous informer que, bien qu’armés et professionnels, ils main nue). Il doit attaquer en CC pour bénéficier de ce
ont tous été tués à mains nues et que… bonus. Enfin, il ne doit pas tenir une arme à feu.
-Je connais les détails de ce rapport Marshal,
l’Inquisiteur se tourna vers l’officier du Magistratum, M
épargnez-moi vos suppliques et libérez-là, cette fille pos-
sède les talents requis pour intégrer mon équipe. Cogner pour faire mal
Le pit-fighting ou «combat de gladiateurs» appe- Coût : 200 xp
lé Bloodcrush est issu du non moins célèbre Bloodsport Pré-requis : Esquive +10, Combat de rue, Combat à 2
de Necromunda. Art martial favori parmi les racailles des mains, Chercheur de noises.
sous-ruches ou les barbares des mondes sauvages. C’est
une technique peu subtile mais des plus violentes où les Les féroces exploits de l’acolyte lui permettent
coups sont portés dans l’intention de tuer et où chaque de gagner un peu d’argent dans quelques combats or-
accessoire de combat devient une arme mortelle. ganisés. Toujours à l’affut d’une bonne bagarre, il peut
Cet art martial s’est répandu depuis plus de louer ses muscles à l’occasion contre quelques Trônes.
deux millénaires dans toute la galaxie, que ce soit via les
régiments de la garde, les troupes de cirques itinérants, Suite à 2 attaques réussies en CC sur une même
les navires de Libre-Marchand ou certains pirates des cible, ce talent majore les dégâts de +1 par degré de
mondes frontières. réussite pour la prochaine attaque. En contrepartie, si le
On le trouve donc implanté principalement dans personnage est témoin d’une bagarre, il doit réussir un
des ruches mais aussi dans nombre d’autres grandes ci- test sous FM pour éviter de s’y joindre.
tés impériales et même sur certains mondes sauvages qui
en ont fait une spécialité guerrière. Sur ces planètes, de M
jeunes enfants, garçons et filles sont entrainés depuis leur
plus jeune âge puis sont vendu comme esclaves gladia- Brute épaisse
teurs pour le plus grand bonheur des Arènes de Sang de
lointains mondes ruches aux divertissements tout aussi Coût : 300 xp
barbares. Pré-requis : Intimidation +10, attaque rapide, Esquive
Il est donc possible de trouver sur un grand +20, Cogner pour faire mal.
nombre de ces mondes des arènes de combat et des am- Expert des combats rapprochés. Le personnage

03 7
exhibe fièrement ses cicatrices et ses muscles. Sa tête de Rompu à tous les combats les plus violents, le
tueur est là pour impressionner tous ceux qu’il croise. Il personnage est passé maître dans l’art de briser son ad-
est une véritable brute qui n’a pas peur de prendre des versaire.
coups et qui aime en infliger.
Une fois par round, il peut infliger un coup sur-
La brute gagne +1 au bonus d’Endurance contre puissant d’une violence rare, visant à briser des os ou
tout les dommages infligés par des armes de mêlée (et +2 causer des dégâts internes. Le personnage doit au préa-
contre toute attaque portée à main nue). Si 2 attaques de lable se concentrer (ce qui lui coûte 1/2 action) et réussir
CC touchent son adversaire simultanément, il augmente un test sous FM. Le prochain coup porté en CC (arme de
de +2 le résultat sur la table de dommage critique sur sa mêlée ou main nue) voit ses dommages doublés (avant
cible. Du fait de son apparence brutale, le personnage soustraction du BE et de l’armure de l’adversaire). Si le
subit un malus de -5 à tous ses tests sous Soc quand il test de FM est raté, le personnage est simplement consi-
rencontre pour la première fois une personne. déré comme sous l’effet du talent Frénésie lors de ce
round.
M

Fléau des arènes A

Coût : 400 xp
Pré-requis : Assaut acharné, Coup handicapant, Maitre
de combat, Brute épaisse.

8 04
II / Le Quatum : ATTAQUEZ EN PREMIER, ATTAQUEZ
FORT, CONTINUEZ D’ATTAQUER !

Le Proelium Appropinquatum, surnommé Si face à un adversaire vous deviez perdre votre


Quatum ou Close Combat dans la garde impériale arme (Perdre son arme est passible de sanctions discipli-
est une sorte de boxe, privilégiant le combat avec les naires, voir art. 534-888-146 sur le rôle bienveillant du
poings. Dès leur incorporation, les jeunes conscrits sont Commissaire), il vous reste alors la possibilité de vous
encouragés par leurs instructeurs à rejoindre le club mettre en position défensive. Rappelez-vous les tech-
que possède presque chaque régiment. niques apprises lors de votre instruction. Adoptez une
base triangulaire avec les pieds diagonalement placés
« -Qu’est-ce que ceci, cadet ? et bloquez les hanches. Maintenez les épaules de profil.
-Sergent, il s’agit de…de votre main, Sergent ! Confrontez votre ennemi avec l’aspect le plus menaçant.
-Triple crétin ! Il ne s’agit pas d’une main, espèce de Ne laissez jamais votre adversaire vous déséquilibrer.
grox congénital, il s’agit d’une arme ! » Si vous tombez au sol, vous êtes mort. Observez atten-
tivement votre adversaire, localisez ses points faibles.
Sergent Instructeur Knox du 28ème régi- (Les yeux sont les points vulnérables pour la plupart des
ment de Scintilla, s’adressant à ses nouvelles recrues. formes de vie ; les localiser est parfois la partie la plus
difficile.)

03 9
Comme exposé dans le petit livret du soldat Ce talent autorise la relance d’une parade ou
d’infanterie, véritable bible de références avisées pour d’une esquive ratée en corps à corps, une fois par com-
chaque conscrit rejoignant les régiments de la Garde bat.
Impériale, la meilleure arme de chaque soldat après sa
baïonnette, reste ses poings. En effet, d’après ce manuel M
et les entrainements dispensés par les instructeurs, un
coup de poing bien placé peut mettre à terre n’importe Juste châtiment
quel adversaire, même si celui-ci est d’une taille supé-
rieure. Selon certains instructeurs, surtout si celui-ci est Coût : 200 xp
d’une taille supérieure en fait. L’idée reprise dans les Pré-requis : Attaque rapide, Ambidextre, Coup écrasant,
techniques de combats regroupées sous le nom de Qua- Défenseur de la Foi.
tum est de se servir de la supériorité du corps humain par
rapport aux nombreuses faiblesses et imperfections des Le personnage est capable d’infliger des dom-
xénos et autres impurs. Les techniques de bases ensei- mages plus importants en corps à corps, il analyse et
gnent les rudiments de la boxe, mais à un certain niveau, jauge son adversaire et sait frapper au moment où il est
le Quatum propose diverses techniques de corps à corps le plus vulnérable.
notamment avec différentes armes de contact et de mêlée Ce talent permet de relancer 1 dé de dommages
tels que les couteaux, baïonnettes, bâtons de combat et en CC et garder le meilleur résultat sur une touche une
épées divers. C’est avant tout un art martial de défense fois par round.
mais il enseigne aussi d’intéressantes techniques de com-
bat offensif. M
Même si chaque recrue de la Garde reçoit une Double Feinte du Juste
formation de base au corps à corps, certains gardes peu-
vent parfaire leur entrainement et suivre cette formation Coût : 300 xp
spéciale. Chaque régiment de la garde impériale possède Pré-requis : Assaut acharné, esquive+10, Résistance
un club de Quatum, mais peu de soldats au niveau régi- physique, Juste châtiment
mentaire suivent cet entrainement qui reste trop anecdo- L’acolyte surprend son adversaire en changeant
tique pour que ses meilleurs pratiquants puissent consti- le rythme de ses attaques et en essayant de perturber son
tuer de véritables unités. En général seuls quelques corps attention. Si elle est bien exécutée, la double feinte du
Impériaux spécialisés, tels que la Sécurité Navale, les juste est potentiellement dévastatrice. Il est cependant
Troupes de Choc ou la Sororita en font un réel usage sur très rare qu’un ennemi se laisse avoir deux fois par cette
le terrain. attaque.

Il existe une variante du Quatum appelée Prae- Une fois par combat, au corps à corps, le person-
sidium Appropinquatum, cette technique développée par nage peut utiliser cette technique. Elle doit être annoncée
les troupes de l’Arbites et du Magistratum en reprend les au début d’un round. Pour cet unique round l’utilisateur
bases mais les appliques à la matraque énergétique et au est considéré comme ayant fait 10 à son test d’initiative.
bâton de combat. Son attaque suivante doit obligatoirement être une feinte.
Cette feinte bénéficie d’un bonus de +10% à la CC, en
A plus des bénéfices normaux de l’action. Si cette attaque
porte et blesse l’adversaire, mais sans le tuer, le person-
Talents : nage sera considéré comme ayant de nouveau fait 10 au
test d’initiative au round suivant. Il doit de nouveau frap-
Défenseur de la Foi per le même adversaire (de la façon qu’il veut). Que cette
nouvelle attaque porte ou pas, il ne peut plus se servir de
Coût : 100 xp cette attaque dans le même combat, son où ses ennemis
Pré-requis : Arme de mêlée, Esquive, Combat à 2 ayants compris le « truc ».
mains.
M
Le personnage a apprit à développer les bases
de la Self-Defense, que ce soit en parant avec une arme
ou en esquivant les coups portés, ce qui lui permet de
mieux résister face aux fourbes ennemis de l’Imperium.

10 04
Courroux du Trône d’Or dans le Secteur Calixis parmi certains cultes assassins. Il
est l’art mortel de l’utilisation du couteau et des déplace-
Coût : 400 xp ments silencieux.
Pré-requis : esquive+20, Coup handicapant, attaque
éclair, Double Feinte du Juste « Peut-être le connaissez-vous, on dit qu’il vit
Le personnage bouge vite, il sait que sa Foi en au cœur de cette forêt dense depuis des années mainte-
l’Empereur Dieu le protège, lui donnant force et courage. nant. Un jour quelqu’un m’a raconté que sur Gereon,
Ses adversaires doivent alors subir toute sa fureur. cet homme avait éliminé à lui seul douze soldats de l’en-
nemi, une escouade complète et juste avec son couteau,
L’acolyte peut décider de remplacer les 2 at- vous vous rendez compte ! Juste avec un couteau ! Il faut
taques supplémentaires du talent «Attaque éclair» par qu’il me dise comment il a pu faire ça, je dois apprendre
une esquive gratuite. Alternativement, il peut décider sa technique.
de remplacer les 2 attaques supplémentaires du talent
«Attaque éclair» par une seule attaque en CC dont les -Et comment tu dis qu’il s’appelle ce type ?
dommages sont majorés de +1d5 ainsi que d’un +2 sur la -Il s’appelle Maître Ven, c’est un ancien Tanith,
table des critiques. un mystique à ce qu’on dit.
-Ven ? Le vieux Ven ? C’est un ermite à moitié
fou ! Ne va pas croire toutes les bêtises qu’on raconte à
son sujet ! »
III / LE CWLCWHL :
On connaît peu de chose de cet art martial mys-
Le Cwlcwhl (prononcer kil-wil) est l’art mar- térieux sinon qu’il serait originaire de l’ancien et loin-
tial des mythiques Nalsheen de Tanith (voir la série les tain monde de Tanith, détruit par les forces déchaînées
Fantômes de Gaunt de Dan Abnett). Un art martial quasi du Chaos lors de la Croisade des mondes de Sabbat près
disparu dont une version fait sa réapparition depuis peu d’un demi-siècle plus tôt.
Certaines rumeurs prétendent que le Cwlcwhl était déjà
présent dans le secteur Calixis et certains autres secteurs
du Segmentum Obscurus de nombreux siècles avant le
Croisade des Maîtres de Guerre Slaydo et Maccaroth
dans les mondes perdus de Saintes Sabbat. Cet art mar-
tial aurait été, selon certains, véhiculé par un mystérieux
culte assassin itinérant originaire de Tanith. Mais cette
rumeur reste difficile à vérifier car cette technique de
combat comporte des secrets que ses adeptes n’ont pas
vocation à dévoiler.
Certains cultes assassins commencent depuis quelques
années à s’intéresser de près à ces techniques qui res-
tent jusque là inégalées. Alors que la plupart d’entre eux
n’utilisent qu’une version simplifiée et incomplète de cet
art martial, on raconte qu’un maître mystérieux enseigne-
rait les véritables techniques des Nalsheen. Ce Maître, si
tant est qu’il existe vraiment, vivrait reclus tel un ermite
au cœur d’une des forêts denses d’Iocanthos.

Talents :

Attention : Le combattant est un expert en in-


filtration et en combat rapproché. Cependant ses talents
ne sont pleinement efficaces que lorsqu’il est équipé lé-
gèrement : il ne doit pas porter plus de 3 PA maximum
par localisation ou il subit un malus de -5 en agilité par

03 11
point d’armure supplémentaire. Il ne doit pas non plus victimes ne soupçonnent la présence que lorsqu’il est
doit porter (en kg) plus de la moitié du poids total auto- trop tard, ce qui lui confère un réel avantage en combat.
risé pour lui. Les règles de malus d’encombrement s’ap-
pliquent automatiquement au-delà. Le personnage peut relancer toutes les esquives
ou parades ratés dans le round. A la place, il peut relancer
M toutes ses attaques ratées dans le round.

Colère de Tanith M
Coût : 100 xp Fureur Nalsheen
Pré-requis : Arme de mêlée, Dissimulation, Déplace-
ment silencieux. Coût : 400 xp
Pré-requis : Dissimulation+20, Esquive +20, coup pré-
Formé à l’art du déplacement furtif qui lui per- cis, Nal Véloce.
met de surprendre sa cible sans que celle-ci ne s’en rende
compte, le personnage est à l’aise avec les armes blan- L’attaque de l’acolyte surgit de nulle part et sur-
ches : elles sont comme lui, silencieuses et mortelles. prend totalement sa cible. Celle-ci est totalement déso-
rientée par la surprise, baissant ainsi sa garde et dévoilant
Ce talent permet de relancer un jet de CC ou CT ses points faibles.
raté au couteau (ou toute autre arme du même genre) une
fois par round. Permet également de retenter tout test de S’il rate un test de perception à -10 %, l’adver-
dissimulation ou de déplacement silencieux raté dans un saire du personnage subit un malus de -10 à tous ses jets
round. de combat pour le round (attaque, esquive, parade). De
plus, le personnage majore ses dommages au couteau de
M +1d5.

Souffle de Feth
IV / LE EWL WYLA SCRYI :
Coût : 200 xp
Pré-requis : Coup assassin, Réflexes éclairs, Déplace- Le Ewl Wyla Scryi (prononcer Oul Wila Scriyi)
ment silencieux +10, Colère de Tanith. ou «Génie de la Lame Tranchante» est une technique de
combat à l’épée développées par les Maîtres épéistes du
L’acolyte devient un véritable expert au cou- lointain monde de Carthae. En atteindre la maîtrise est
teau. Il se fond dans le décor pour apporter la mort à sa une entreprise longue et complexe. Considéré comme
cible. Toute lame portée devient un prolongement de sa une forme d’art par ses pratiquants, il s’est diffusé dans
personne, ses attaques deviennent instinctives et ses ci- le secteur Scarus avant d’être importé dans le secteur Ca-
bles, de véritables proies sans défense. lixis par des guerriers et assassins il y a quelques siècles.
Technique de combat essentiellement lié à l’épée, les pu-
Il gagne un bonus de +10% en CC et en CT au ristes n’acceptent pas d’y associer d’autres armes.
couteau ou avec toute arme improvisée. De plus, son ad-
versaire subit un malus de -10 en Per pour le localiser. « Je lançai une série de Ura Geh qui dévièrent
les formes floues et blanches de ses balles, puis enchai-
M nai avec un uin tahn wyla qui sectionna le canon de
son arme, suivi d’un tahn inversé lui tranchant les deux
Nal véloce avant-bras puis un ewl caer, le coup fatal. »

Coût : 300 xp -Inquisiteur Gregor Eisenhorn-


Pré-requis : Esquive +10, Attaque éclair, Déplacement
silencieux+20, Souffle de Feth. Enseigné par quelques clans de mercenaires as-
sassins, le Ewl Wyla Scryi est assez peu développé sur
Les adversaires de l’acolyte ne voient pas d’où les mondes modernes et les mondes ruches. A l’inverse,
vient l’attaque qui leur tombe dessus. Telle la divine co- cet art martial est présent sur certains mondes sauvages
lère de Macharius, le personnage est une ombre dont les ou féodaux possédant une élite guerrière dotée d’une

12 04
longue tradition de combat à l’épée et d’un code de com- que complexes avec sa lame, le personnage se concentre
bat évolué. Arriver à Intégrer cette élite guerrière est déjà afin de focaliser son attention et ainsi porter un coup plus
une épreuve en elle même. assuré.

Talents : Au prix d’un test réussi sous Force Mentale


(prenant une demi-action), l’acolyte gagne un bonus de
Attention : pour pouvoir user de ces techniques, +10% à sa prochaine attaque.
l’acolyte ne doit pas porter (en kg) plus de la moitié du
poids total autorisé pour le personnage. Sinon les règles M
de malus d’encombrement s’appliquent automatique-
ment. De plus, il ne peut utiliser une arme à feu dans le Ehn kulsar
même round.
Coût : 200 xp
Uin tahn wyla Pré-requis : Attaque éclair, Coup infaillible, Assaut
Coût : 100 xp acharné, Uin tahn wyla.
Pré-requis : Arme de mêlée, Esquive +10, Attaque ra-
pide. L’acolyte essaye de se concentrer afin que
Par une série de mouvements aussi ésotériques chacun de ses coups touche sa cible avec une précision
meurtrière.

03 13
Au prix d’un test réussi sous Force Mentale Le glossaire
(prenant une demi-action), le personnage gagne un bo-
du Ewl Wyla Scryi :
nus de +10% à chacune des attaques du talent « attaque
éclairs ». Au choix, il peut à la place gagner une seconde
Ghan fasl : Parade - passe en huit
esquive (gratuite) dans le round.
Uin ulsar : Parade haute
Uwe sar : Parade latérale
M Ulsar : Parade contre attaque de taille
Ura wyla bei : Parade haute latérale
Gej kul asf
Ura geh : Série de figures pour parer
Leht suf : Parade contre attaque d’estoc
Coût : 300 xp
Tahn feh sar : Parade serrée verticale, protège la tête
Pré-requis : Esquive +20, Désarmement, Coup assassin,
Ehn kulsar : Garde haute à 2 mains, au dessus de l’épau-
Ehn kulsar.
le, pointe à 35° vers le bas
Gej kul asf : Stopper une charge «mettre une bride sur
Signifie littéralement «mettre une bride sur
l’étalon»
l’étalon». Il s’agit en clair de stopper une charge adverse,
Uin tahn wyla : Coup de taille latéral haut
brisant par une série de parades rapides et redoutables
Tahn : Coup de taille latéral
toute attaque ennemie.
Ewl caer : Coup de grâce, d’estoc
Suite à 3 parades ou esquives réussies dans le
Tahn wyla : Coup de taille de haut en bas
même round, l’adversaire est déstabilisé par les enchai-
Fon uls : Attaque position basse, vise l’abdomen
nements parfaits dont il est témoin. Il doit alors effectuer
Fon uin : Attaque position basse, vise bras et poitrine
un test de Force Mentale. S’il le rate, il subit un malus
Fon bei : Attaque position basse, vise à ouvrir la garde
de -10% sur toutes les actions du round suivant. Le malus
vers le bas
de n’est pas cumulatif : si la même situation se présente
Teht uin sar : Retournement de situation, moment ou on
au round suivant, l’ennemi de l’acolyte ne subira pas un
prend l’avantage
malus de -20, mais bien de -10.

A
M

Teht uin sar

Coût : 400 xp
Pré-requis : Parade de projectiles, Cible rapide, Coup
handicapant, Gej kul asf.

Il s’agit du retournement de situation, du mo-


ment où on prend l’avantage pour gagner un combat. Un
enchainement d’Ulsars, de Fon Bei et de Fon Uls des-
sinent un chemin mortel à une vitesse surhumaine vers
l’adversaire.

Au début de chaque round de combat, l’adver-


saire de l’acolyte doit effectuer un jet de Perception. S’il
le rate, il subit un malus de -10% à chacune de ses atta-
ques, parades et esquives pour le reste du combat. Sauf
s’il maîtrise aussi le Ewl Wyla Scryi.

14 04
Helmut Svinks
Conservateur Général de la Bibliothèque Prima
« A l’heure où l’Empereur, loué soit-Il, n’avait Svinks est intimement persuadé qu’il a été élu par l’Em-
pas encore pris les rennes de l’Humanité, de mythiques pereur lui-même pour tester ses serviteurs.
créatures nommées sphinx étaient les gardiens du savoir. Caché dans le sol, de nombreux rails guident les étagères
J’aime à croire que l’Empereur, dans Sa grande sagesse, de la bibliothèque. Depuis une pièce cachée Svinks peut,
m’ait prédestiné à ce poste de Conservateur Général de à souhait, déplacer ces étagères. Et créer un véritable la-
la Bibliothèque Prima. » byrinthe où il pourra tester les serviteurs de l’Empereur,
ainsi que leur efficacité et leur intelligence.
BBB
Idées d’intrigues.
Né d’une famille noble du secteur Calixis, Hel-
mut Svinks est un homme intelligent, cultivé et cartésien.
Il est rapidement monté dans la hiérarchie de l’Admi- Un puits de savoir.
nistratum, a eu maintes occasions de briller en tant que
conseiller du Gouverneur Marius Hax. La dernière pro- Svinks est une sommité, ses connaissances
position qu’il ait faite au Seigneur Calixis fut la construc- sont presque sans limites, ses talents de crypto-
tion d’une grande bibliothèque où serait centralisé un graphe font référence, et sa bibliothèque est la plus
maximum d’ouvrages et de connaissances en accord
imposante du secteur. Il y a de fortes chances pour
avec l’Administratum. Le projet fut accepté et Svinks
eut pleins pouvoirs pour mettre sur pied la bibliothèque. que des acolytes aient besoin de son savoir. Svinks
Cela fait maintenant plus d’un demi-siècle qu’il est à la sera honoré d’aider une fois de plus l’Inquisition.
tête de cette forteresse du savoir. Malgré tout, tester des acolytes peut être d’une part
Il va de soi que l’Inquisition a toujours eu un œil sur distrayant et d’autre part renforcer en quelque sorte
les informations que recelait la bibliothèque, et bien que l’Inquisition.
de nombreux ouvrages éveillent la suspicion, aucun n’a Si Svinks en a l’idée, il peut très bien enfer-
clairement été identifié comme hérétique. mer les acolytes, leur poser de nombreuses énigmes,
L’Inquisition, ainsi que de nombreuses autres institu- les piéger et les éprouver. Leur autorité n’aura pas
tions, ont souvent eu recours à la bibliothèque. Svinks foi, et il se peut que ce soit le maître des acolytes
s’est toujours fait un plaisir d’accueillir les personnes qui
lui-même qui aura demandé à Svinks de les éprou-
réclament l’assistance de son trésor de connaissances.
Malgré tout, la dangerosité que représente une telle mon- ver quelque peu.
tagne de savoir l’oblige à vérifier qui réclame l’accès. Se retrouver écrasé entre deux étagères de la biblio-
Au fil des années Svinks s’est fait un réseau important thèque n’a rien d’enviable, aussi les acolytes n’au-
d’amis, comptant les hommes les plus influents du sec- ront pas vraiment d’autre choix que de se prêter
teur. au jeu. Bien sûr, l’interdiction de se promener en
Tous connaissent son amour pour l’application des armes dans la bibliothèque, leur ôtera la possibilité
connaissances qu’enferme sa bibliothèque ; la démons- de sortir en force.
tration la plus évidente de cette manie est l’enceinte de la
bibliothèque : huit murs circulaires concentriques cein-
turent la bibliothèque. Les ondulations, à priori hasar- Un Monstre de politique
deuses, des murs représentent en fait une œuvre de l’ar-
tiste Erichelli lui-même ayant utilisé des calculs et des Svinks n’est ni un hérétique, ni un hors la
courbes utilisés dans les principes du champ de Geller. loi. De plus la bibliothèque est une juridiction légale
L’idée est la suivante, si l’on prend une vue en coupe du qui dépend uniquement de lui. Enfin, il connait les
bâtiment et des murs d’enceinte en suivant le diamètre,
plus importantes personnes du secteur. Ces points
on obtiendra toujours un résultat de l’équation de Geller,
peut importe la tranche prise. font de lui quelqu’un de difficilement touchable, et
Ses autres passions sont les devinettes et les énigmes. quelques acolytes revanchards n’ayant pas apprécié
Qu’il aime poser à ses visiteurs pour juger de la sou- le petit jeu de Svinks ont tout intérêt à quand même
plesse de leurs esprits. tenter de rester en bon termes avec le bibliothécaire
Ce qui peut sembler être une lubie est en fait un trouble général.
mental qui peut s’avérer assez inquiétant. En effet,

03 15
16 04
Un savoir interdit. Comment des acolytes (désarmés), venus initia-
lement pour une recherche, réagirons face à des statues
aux larmes de sang, face à des bibliothécaires habités par
Dans les souterrains de la bibliothèque, entre les
une rage destructrice incontrôlable et face à un Svinks
coffres forts où sont rangés les plus précieux livres, les
possédé dont l’âme et la connaissance doivent à tout prix
espaces de restauration, où d’antiques ouvrages se voient
être sauvegardées.
offrir une nouvelle jeunesse, un ouvrage à priori comme
beaucoup d’autre s’est révélé détenteur d’un pouvoir ter-
rible. Un serviteur du dieu du changement y a été en- La quête du savoir
fermé voilà bientôt trois millénaires.
Les récents travaux d’un érudit de la biblio-
L’Inquisition a récemment mis la main sur une
thèque sur l’ouvrage ont réveillé la bête qui a trouvé la
antique bibliothèque pyramidale. Elle a dépêché Svinks
bibliothèque fort à son goût.
pour analyser le contenu de la bibliothèque. Pour sa sé-
Le pouvoir du démon est encore faible. Pour l’instant la
curité et pour l’épauler, une bande d’acolyte lui a été ad-
seule trace visible de sa présence est le changement de
joint.
rayonnage des bouquins, des larmes de sang sur les sta-
La vraie connaissance que renferme cette découverte ar-
tues, des bruissements d’ailes de milliers de criquets sans
chéologique est en fait inscrite sur ses murs, un trésor
que la moindre de ces bêtes ne soit visible.
phénoménal se trouverait caché au centre de la structure.
Mais le démon aura bientôt accès au labyrinthe et mon-
Lorsque Svinks et les acolytes seront proche du but, un
trera bien moins de retenue que Svinks. Mais ce que
inquisiteur, connu comme étant un Radical frappé d’ex-
convoite le démon c’est Svinks lui-même, la connais-
communication (ou un puritain incapable de compassion
sance de ce mortel est telle que le démon veut se l’appro-
si les acolytes sont radicaux) débarque avec son équipe
prier, dépecer sa mémoire et boire la substance de savoir
pour récupérer le trésor (ou le détruire) quoi qu’il en
qui en ressortira.
coûte.

41 30 28 31 27 59 43 34 48
Alphabétisation +20, Baratin +10, Charisme +10, Formation aux armes de corps à corps (Primitives), Mé-
Chimiomaîtrise +20, Code secret (3 au choix), Connais- ditation, Pair (Noblesse, Universitaire, Administratum,
sances Générales (Administratum +20, Credo impérial Gouvernement, Inquisition).
+20, Culte de la machine, Ecclésiarchie, Garde Impé-
riale, guerre, Imperium +20), Connaissances Interdites
(Archéotechnologie, Cultes, Inquisition +10) Connais-
sances scholastiques (Animaux +20, Archaïque +20,
Astromancie +20, Bureaucratie +20, Chimie +20, Credo
Impérial, Cryptologie +20, Héraldique +20, Jugements,
Légendes +20, Numérologie +10, Occulte +10, Philoso-
phie +20), Duperie +10, Evaluation +20, Langage secret
(Administratum), Langue (Bas Gothique), Langue Haut
Gothique +20, Logique +20, Métier (Copiste, Carto-
graphe), Psychologie +10,

3 3/6/9/18 10
x 9 3

Equipement : Riches vêtements, long sabre de cavalerie, clefs de la bibliothèque.

03 17
Hymne Militaire
« Cadence de marche de la Garde Impériale »
Voici un exemple typique de strophes pour cadences de marche utilisées dans la Garde Impériale du secteur
Calixis*. Ce genre de chants aide à garder le rythme lors des sessions d’entrainements ou au cours des marches for-
cées autours des camps des armées de l’Empereur. Généralement, une ligne est chantée par le sergent instructeur puis
elle est reprise en cœur par le reste des hommes sous son commandement. La plupart des instructeurs connaissent
des dizaines, voire des centaines de ces strophes. A eux, ensuite, de les agencer selon leur inspiration du moment ou
de l’atmosphère qu’ils veulent imposer à leurs hommes. On a souvent vu ces chants être repris sur le terrain afin de
remonter le moral des escouades dans l’adversité. On sait que certaines strophes particulièrement licencieuses et / ou
irrespectueuses du commandement circulent et qu’elles sont parfois discrètement murmurées par des hommes dont il
est quasi-sûr qu’ils finiront dans les légions pénales de notre Bien-aimé Empereur !

*Cet exemple précis provient des régiments métallicains de Scintilla. Cependant, des spécialistes de l’histoire
de la Garde ont déterminé qu’à l’origine, certaines strophes semblent venir des chants des armées du monde sauvage
de Catachan. On imagine aisément que ces strophes se sont diffusées auprès des régiments ayants combattus à leurs
côtés tout au long des 36ème et 37ème millénaires. Notez que certains érudits émettent l’hypothèse que le rythme
donné en exemple peut être issus d’une autre source, peut être de l’ancienne Terra elle-même.

Gauche, droite, gauche, droite, gauche ! Sur mon uniforme il y a un symbole,


Gauche, droite, gauche, droite, gauche ! Dont à ce qu’il paraît toutes les filles sont folles !
Dès qu’elles le voient elles se jette sur nous,
J’adore bosser pour le Dieu Empereur, On est obligé d’tirer dans leurs g’noux !
Je me donne à lui et je suis sans peur ! Un, deux, trois, quatre, je sais que m’battre !
Il me protège lors des gros coups durs, Garde Impériale sait bien se battre !
Il est le garant de tous nos futurs ! Mon escouade !
Un, deux, trois, quatre, j’apprends à me battre ! Ton escouade !
Garde Impériale sait bien se battre ! Notre escouade !
Mon escouade ! Vive la garde !
Ton escouade !
Notre escouade !
Vive la Garde !

J’en sais rien mais à ce qu’il parait,


Y’a un tas d’Xenos qu’ont pas l’air très frais !
Si le commissaire m’dit d’m’en occuper,
On leur f’ra leur fête à ces empafés !
Un, deux, trois, quatre, je vais me battre !
Garde Impériale sait bien se battre !
Mon escouade !
Ton escouade !
Notre escouade !
Vive la Garde !

J’ai un laser et deux belles grenades,


De tout ces mutants j’vais fair’ pêter l’rade !
Ils auront beau faire et prier leurs dieux,
Nous on a l’Empereur et c’est beaucoup mieux !
Un, deux, trois, quatre, je rêve de m’battre !
Garde Impériale sait bien se battre !
Mon escouade !
Ton escouade !
Notre escouade !
Vive la Garde !

18 04
Soeur Amata Arabellas
« L’hérétique au Lys Blanc », « l’Ange gardienne », « la Grâce de l’Empereur »

Amata Arabellas naquit en 780.M41, de l’union tant que sœur supérieure nouvellement promue. La mis-
de deux membres de la Garde Impériale, à bord d’un des sion, qui n’était en fait qu’un « test » de ses capacités,
colossaux vaisseaux de transport la Marine. consistait tout simplement à assister le corps médical des
La Schola Progenium Sancta Baptista, qui la recueillit Forces de Défense Planétaire dans sa tâche de secours
encore bébé après la mort prématurée de ces parents, n’a aux soldats de l’Imperium, qui luttaient depuis des an-
gardé que peu d’informations sur eux. Devenue Progena, nées contre les factions rebelles de la planète.
la future Sœur connut une enfance rude, et eût droit à une Dans une cité-ruche ravagée, les sœurs s’attelèrent à leur
éducation parmi les plus exigeantes qui soit. lourde tâche, qui comptait plus d’amputations et de der-
Bonne élève, studieuse et fervente, elle aurait été l’incar- niers sacrements que de réelles guérisons. Suite à une
nation même de l’orpheline de la Schola idéale, si elle attaque particulièrement violente des rebelles, plusieurs
n’avait pas montré une tendance à l’idéalisme et une cer- édifices s’écroulèrent, ensevelissant de nombreuses per-
taine répugnance à la violence. sonnes, dont Amata. Elle fût présumée morte.
Ses études finies, en 800.M41, sa foi exception-
nelle lui ouvrit les portes de l’Adepta Sororitas. De là, Il semble toutefois qu’un petit groupe de mu-
elle fût incorporée, en raison de sa nature bienveillante et tants vivant dans les niveaux souterrains de la ruche,
altruiste, dans l’Ordre Hospitalier du Lys Blanc, basé sur où l’éboulement avait enfermée Amata, l’ait recueillie.
une des lunes de la Piété de Seth (Secteur Calixis / Sous- Comportement étrange, que seule la première concernée
secteur Adrantis). On disait alors d’elle qu’elle pouvait pourrait peut-être expliquer. Lorsqu’elle fût retrouvée
soulager la douleur la plus horrible qui soit, et que dans par une équipe de sauvetage à la recherche de survivants,
les rares cas où cela lui était impossible, c’était avec une et (surtout) de matériel encore utilisable, ce qu’ils décou-
infinie douceur qu’elle administrait la Pitié de l’Empe- vrirent les surprit au plus haut point : la Sœur Supérieure
reur. Arabellas, aidée de ses connaissances et de son matériel,
tentait d’aider les mutants en soignant leur afflictions mi-
Sur chaque champ de bataille, sur chaque pla- neures. Nul doute que si elle avait eu accès à un matériel
nète ravagée où elle posa le pied, vêtue de son armure os chirurgical plus complet, elle aurait tenté de leur redon-
et des ses robes blanches, il ne fallût que peu de temps ner visage humain.
avant que des rumeurs ne courent à son sujet, et pour Sans hésitation, les soldats, fidèles aux enseignements
que les malades et les blessés affluent comme devant une de notre Saint Empereur, passèrent par les armes toute
sainte touchée par Sa grâce. la population corrompue du hameau; et ce n’est qu’à
contrecœur qu’ils ramenèrent la jeune femme à la sur-
Cela déplaisait fortement à ses supérieurs, en face, de crainte de subir des représailles de ses supérieu-
particulier à la Chanoinesse Laryssa Valdir, mais elles res.
ne pouvaient pas faire grand-chose contre elle, si ce n’est
lui reprocher son manque de fermeté. Amata était, à ses La nuit même, Amata et cinq des Hospitalières,
yeux, une faible incapable de haine (cf. Rapport de la conquises par ses idéaux, disparurent mystérieusement. Il
Chanoinesse 8569-24/A), et elle était persuadée que cela semblerait qu’elle ait abusé du prestige de son uniforme
la perdrait d’une façon ou d’une autre. pour embarquer à bord d’un vaisseau civil qui quittait la
En effet, si la tâche des Hospitalières est de porter Sa planète, très probablement celui d’un marchand ou d’un
miséricorde à travers Ses domaines, elles doivent savoir trafiquant quelconque. De là, elle aurait atteint l’Agri-
se faire l’instrument de Son courroux lorsque la situation monde de Spectoris, dans les Marches de Drusus. Après
l’exige. Cela, la jeune sœur en était incapable. Elle avait cela, leurs traces se perdent, bien qu’ elles aient été signa-
déjà tué, mais sans haine, par pure nécessité. lées sur de nombreux mondes de la région, tentant de «
guérir » les mutants et aidant des personnes pourchassées
Et ce qui devait arriver arriva : sa bonté, si dé- par les organismes impériaux - qu’ils soient la Sororité,
placée dans ce millénaire de terreur et de mort, la mena à l’Ecclésiarchie ou les Saints Ordos - dans leur fuite.
sa perte.
L’incident fatal eût lieu en 809.M41, sur le monde de De nos jours, en 815.M41, il semblerait qu’elles
Tranch (Secteur Calixis/Sous-secteur Adrantis), où elle se soient organisées, et aient monté une vaste organisa-
avait été envoyée avec un petit groupe de consœurs, en tion dans le secteur Calixis, apparemment dans le seul

03 19
20 04
but d’aider ceux qui tentent d’échapper aux griffes de couleur os de l’armure ait été remplacée par du blanc pur,
l’Inquisition, de l’Ecclésiarchie, ou de la Sororitas … à et tous les symboles de l’Ordre du Lys Blanc retirés et
condition que les Sœurs Blanches, comme elles se nom- remplacés par celui des Sœurs, une flamme blanche dans
ment, les en jugent dignes. Car si elles sont en sédition un cercle noir. Les robes ont de plus été doublées de noir,
par rapport à l’administration impériale, elles préten- pour répondre à une symbolique inconnue.
dent malgré tout être parmi les plus fidèles serviteurs
de l’Empereur ; et nul ennemi de l’Humanité ne saurait
trouver refuge dans leurs sanctuaires. Seuls les innocents Les Sœurs Blanches
pourchassés à tort le peuvent.
Elles sont aussi parmi les seules à accepter L’organisation interne des Sœurs Blanches est à ce
d’opérer les mutants afin de leur retirer leur difformité, et jour méconnue. Il semblerait qu’Arabellas ait fait des
ce dans le secret le plus total; à condition qu’ils n’aient cinq Sœurs l’ayant suivie ses lieutenants, leur donnant
pas été touchés par les Puissances de la Ruine, et n’aient d’importantes charges, et qu’elles aient engagé de nom-
pas commis d’actes répréhensibles. breuses personnes d’origines diverses pour les aider. De
nombreux mutants « guéris » par leurs soins les auraient
Tout cela ne change toutefois rien au fait qu’el- rejointes.
les œuvrent contre l’Imperium, en entravant la bonne Elles possèdent vraisemblablement des planques sur
marche de sa justice et en semant les graines de la sédi- plusieurs planètes dans les Marches de Drusus et dans
tion parmi la population. Il est important que des servi- les Quadrants d’Adrantis et d’Hazeroth. Il est de plus
teurs des Saints Ordos se lançant à sa poursuite gardent obligatoire qu’elles aient accès à des moyens de trans-
cela en tête, et ne se laissent pas abuser par ses talents port spatiaux, qu’ils leur soient loués ou prêtés par des
d’oratrice. armateurs et des capitaines gagnés à leur cause, ou bien
qu’elles les possèdent directement.
BBB

Personnalité
A
Amata Arabellas, la « Chanoinesse Blanche », a
aujourd’hui une trentaine d’années, et est toujours aussi
altruiste, bien que son idéalisme ait été fortement érodé.
A la tête de son organisation clandestine, elle est devenue
une chef accomplie et parfaitement consciente du monde
dans lequel elle vit.
Le long enregistrement qu’elle laissa à l’adresse de ses
sœurs du Lys Blanc nous en apprend plus sur ses mo-
tivations : si elle a aidé la petite communauté mutante,
c’est parce qu’ils n’étaient, pour elle, que les victimes
innocentes de l’industrie démesurée et de la pollution
de leur monde; et si elle a fait sécession, c’est qu’elle
considère que l’Imperium, avec ses purges, sa haine et sa
violence, s’est éloigné de la Voie tracée pour l’Humanité
par l’Empereur.
C’est donc une femme, décidée, sûre d’elle et totalement
dédiée à sa cause, mais aussi prête à se sacrifier pour sau-
ver une autre Sœur Blanche, que devra affronter toute
personne se lançant à sa poursuite.

Signalement
Agée d’une trentaine d’années, la renégate est de taille
moyenne, fine mais sportive. Elle a de longs cheveux
roux, généralement cachés par sa tenue, les yeux verts
et le teint pâle.
Elle porte toujours sa tenue d’Hospitalière, bien que la

03 21
26 32 25 32 30 42 36 38 46
Compétences : Alphabétisation (Int), Charisme (Soc) Bonne réputation (Sœurs Blanches), Foi Immaculée,
+20, Chimiomaîtrise (Int) +20, Codes secrets (Sœurs Foi inébranlable, Formation aux armes de corps à corps
Blanches) (Int) +20, Commandement (Soc), Connais-
(primitives), Formation aux armes de poing (laser, MS),
sances générales (Credo Impérial) (Int) +10, Connais-
sances générales (Ecclésiarchie, Imperium) (Int), Grande praticienne, Pair (Sœurs Blanches), Résistance
Connaissances Interdites (Mutants) (Int) +10, Connais- (peur, pouvoirs psychiques), Sens aiguisé (toucher, vue),
sances Interdites (Warp, hérésie) (Int), Déguisement Soin divin, Talentueuse (Medicae)
(Soc),Expression artistique (Chanteur) (Soc), Langue
(Bas Gothique, Haut Gothique), Medicae (Int) +20, Mé-
tier (apothicaire) +10, Technomaîtrise (Int), Vigilance
(Per) +20

3 3/6/9/18 0
x 13 0

Equipement : Augure de sureté avancé, brassard-médic*, masque à gaz, photo-contacts, robes d’Hospitalière,
2 doses de De-tox, 2 doses de Pannimmune, 2 dose de Stimm, pendentif des Sœurs Blanches, 10 balles de Serre
d’Acier, 1 chargeur de pistolet laser compact.

Armure : Armure d’Hospitalière* (4PA, corps, bras, jambes)


Armes : Couteau (3m; 1d5+2 P; primitif), Lame-pistolet Chimère (1d10+3 P; Pén 2; primitive / 20m; C/-/-,
1d10+2 I; AT:1; Rch:1AC; déchirante, fiable, primitive), pistolet laser compact (15m; 1d10+1 E, At:15, fiable)

* Armure de Sœur Hospitalière


Si les Hospitalières ne sont pas supposées prendre une part active aux combats, elles restent tout de même ex-
posées aux dangers de ces derniers. Ainsi, au lieu de l’armure énergétique des Ordres Militants qui les encombreraient
bien trop, elles sont dotées d’une armure composite légère, afin de les protéger des tirs d’armes légères.

** Brassard Médic :
Cet étrange objet se porte au niveau de l’avant-bras, et dispose de tout le matériel nécessaire à un médecin
de terrain. Le brassard-médic d’Amata est doté des équipements suivants : un écran et tout le matériel nécessaire pour
suivre les signes vitaux d’un patient, 3 bras articulés dotés de seringues pouvant contenir chacune une dose de n’im-
porte quelle drogue, un autre doté d’un scalpel, et une scie automatique pour les amputations.
Un brassard-médikit permet d’ajouter 1d3 au nombre de points de blessures soignés par l’utilisation de la compétence
Medicae.

De plus, la scie à os peut être utilisée comme une arme avec le profil suivant : 1d5-1 P, Pén 1, déchirante,
primitive.

22 04
Les Hétaïres
-Du travail ? Vous voulez m’employer ? Un Il est évident que les histoires personnelles de
inquisiteur me ferait travailler ? ces individus se révèlent très variées : qui y a-t-il de com-
-Exact. Pour certains services que vous pouvez accom- mun entre la fille des rues qui loue son corps aux FDP en
plir, je pense. permission et « l’aventurière » de haut vol utilisant ses
Elle avança vers moi en deux souples enjambées et posa charmes pour s’élever dans une société qui la méprise
ses mains à plat sur ma poitrine. mais reste en même temps fasciné par celle-ci ?
-Je vois, dit-elle. Même les grands méchants Inquisi- Toujours est-il qu’une hétaïre peut représenter
teurs ont des pulsions, hein ? Ça me va. une ressource considérable pour un Inquisiteur. Com-
bien de confidences et de secrets sont murmurés sur les
Alizebeth Bequin et Gregor Eisenhorn (in Xe- couches des plus luxueuses suites des hautes spires des
nos de Dan Abnett) cités-ruches ou jusqu’au plus sordides chambres des bor-
dels militaires de campagne de la Garde ? Qui, mieux
Le commerce du sexe reste certainement l’ac- qu’une hétaïre, peut louvoyer dans les cercles les plus
tivité marchande la plus ancienne et universellement obscurs de la pègre du sous-monde, se pavanant auprès
répandue. Le 41ème millénaire ne fait bien-sûr pas ex- des barons du crime pour qui elles ne représentent rien
ception à la règle. « Hétaïre » est le mot qui désigne les de plus que de beaux objets luxueux et sans cervelle ?
prostituées (qui d’ailleurs peuvent être des hommes) sur Qui peut approcher d’assez près certains hérétiques,
la majorité des planètes impériales de culture classique. plantant dans leur cœur corrompu un poignard marqué
Suivant les coutumes locales, et au sein des différentes
strates sociales, on entend de nombreux autres
termes, parfois bien moins reluisants : louves,
catins, « culs à louer », dames de plaisir, filles
de l’Empereur ou encore « fonds de calice »
dans certaines parties du secteur Calixis.
L’organisation de la prostitution varie
largement suivant les endroits : travailleuses
indépendantes parfois, souvent sous la coupe
d’un souteneur ou encore membres d’une
guilde légale ou illégale… Dans les faits, il
existe plus de cas particulier qu’un secteur ne
comporte de mondes. Par exemple à Sibellus,
sur Scintilla, la guilde Voluptas est tout à fait
reconnue. Bien sûr, on ne parle ouvertement
que de leur rôle d’accompagnement et d’ani-
mations lors des soirées de la noblesse. Ce
qui se passe ensuite dans les sombres alcôves
privées n’étant que rarement évoqué. Sur le
monde de Malfi, où les complots font partie
intégrante de la vie quotidienne des citoyens,
on raconte de terrifiantes histoires au sujet
des Belles de Nuit, une sororité d’assassin-
hétaïres dont les membres sont passés maîtres
dans l’art de dissimuler leurs instruments de
mort… alors même qu’ils sont dans le plus
simple appareil. Enfin, on ne compte plus les
jeunes gens issus de mondes primitifs enlevés
à leurs planètes natales par des esclavagistes
sans scrupules et jetés sur les sordides trottoirs
des cités-ruches du secteur.

03 23
du sceau du châtiment au beau milieu de torrides ébats - Expression artistique (au choix) : 100 xp. C
? Evidemment, tous les Inquisiteurs ne se montrent pas - Marchandage : 100 xp. C
prêts à employer ce genre de personnel. Une grande par- - Psychologie : 100 xp. C
tie des plus puritains, à l’image des branches dures de - Arts érotiques : 100 xp. T. Soc 35.
l’Ecclésiarchie, considère que l’action même de vendre - Constitution solide : 100 xp. T (peut être prit 2 fois à
son corps constitue l’une des premières marches qui ce niveau).
mène à la damnation. L’emploi de contraceptifs (sou- - Décadence : 100 xp. T. E 30.
vent de fortune) dans une société où les enfants sont des - Formation aux armes exotiques (fouet) : 100 xp. T
cadeaux offerts à l’Empereur de l’Humanité, contribue - Charisme +10 : 200 xp. C. Charisme.
aussi à attirer sur elles les foudres des religieux les plus - Connaissances générales (pègre) : 200xp. C
intransigeants. - Contorsionniste : 200 xp. C
- Pair (au choix) : 200 xp. T. Soc 30.
Devenir une hétaïre : Devenir une hétaïre ne - Cavité cachée : 300 xp. T
constitue pas souvent un choix de carrière. Cela peut
arriver, mais généralement, les personnes, hommes ou
femmes, qui exercent cette profession n’ont au départ Arts érotiques (Talent)
pas vraiment eu le choix. Il est évident que celles issues Condition : Soc 35
d’organisations d’assassins n’ont pas suivi le même «
cursus ». Pour celles-ci, à moins d’appartenir à un culte Vous connaissez de multiples manières de satis-
particulier, il s’agit uniquement d’une couverture pour faire vos partenaires : les subtilités raffinées de la Grande
leurs activités criminelles et il est rare que l’acte soit en- Spire Sibellienne, du brutal Big Bang Canon de Gunme-
tièrement consommé. tal City et de la position acrobatique dite de l’Abysse
Les hétaïres peuvent avoir n’importe quelle ori- d’Azeroth n’ont plus aucun secret pour vous. Bien sûr,
gine, certaines d’entre elles sont même issues de la haute votre art dépasse la simple satisfaction sexuelle de vos
noblesse : on est souvent prêt à commettre des actes « amants ou amantes d’un soir. Votre maîtrise dans ce do-
spéciaux » en vue d’une vengeance ou dans l’espoir de maine est telle que la moindre de vos poses est une in-
rebâtir la fortune de sa maison... Il peut même arriver vitation à des délices dont peu peuvent seulement rêver,
qu’un Inquisiteur tyrannique exige d’une de ses acolytes vos danses torrides capturent les regards et votre simple
qu’elle suive momentanément cette voie afin de remplir démarche pousse les passants à se retourner sur votre
une mission particulière. Même les Mondes-Forges pro- passage. Vous bénéficiez de +10 à tous les tests impli-
duisent un certain niveau de prostitution « naturelle » car quant la caractéristique de sociabilité quand ceux-ci ont
il semble que ce genre de besoin ne soit que très superfi- un rapport avec le sexe. Par exemple, ce talent couplé à
ciellement remplis par les serviteurs et servantes de plai- Expression artistique (danse) pourra représenter un strip-
sir mis laborieusement au point par le Mechanicus. Ces tease. Couplé avec Marchandage, il consistera en une
modèles furent d’ailleurs un cuisant échec commercial présentation « particulière » de la marchandise que vous
pour les Magos : les automates n’étant pas assez « vi- prétendez être.
vants » même pour satisfaire une clientèle constituée de
gardes impériaux et de travailleurs des ruches.

Carrière requise : Racaille ou Assassin.



Nombre de promotions minimum : 1 (0 xp)
Cela signifie que vous pouvez opter pour cette promo- A
tion alternative dès la création de votre personnage. Cela
n’affecte pas vos compétences et vos talents, mais juste
comment et sur quoi vous pouvez dépenser vos xp de
départ.

Amélioration :
- Baratin : 100 xp. C
- Charisme : 100 xp. C
- Duperie : 100 xp. C
- Enquête : 100 xp. C

24 04
La Litanie du Fusil
Cette litanie est une adaptation d’une prière d’armement du Mechanicus. Elle est destinée aux recrues de la
Garde Impériale qui viennent de recevoir leur fusil laser de dotation. Son but est d’amadouer l’esprit de la machine de
l’arme et de le lier à son nouveau porteur. Lors de leurs classes, les gardes sont censés la réciter en entier avant chaque
démontage et remontage et avant chaque séance de tir sur cibles. Certains sergents instructeurs la font même dire aux
recrues avant l’extinction des feux. Une fois sur le terrain, elle n’est plus utilisée que pour les séances d’entretien. Il
arrive cependant que certains hommes des unités de snipers continuent de l’employer, s’en servant comme d’un mantra
de concentration quand ils doivent réussir un tir parfait.

« Ceci est mon fusil laser, il y en a beaucoup comme ça, mais lui c’est le mien.
Mon fusil est mon véritable ami. Il est ma vie.
Il faut que je maîtrise mon fusil comme l’Empereur maîtrise ma vie. Car sans moi
mon fusil ne sert à rien, et sans mon fusil je ne sers plus à rien.
Je fais feu pour mettre dans le mille, j’ai plus de précision que mon ennemi qui essaie
de m’abattre. C’est moi qui dois l’abattre avant qu’il ne m’abatte. Et je le ferai !
Je promets à l’Empereur de garder cette Foi. Mon fusil et moi-même sommes les
défenseurs de l’Imperium, nous sommes maîtres de nos ennemis, à nous deux nous
sommes les sauveurs de ma vie. Que l’Empereur me garde jusqu’à ce qu’il n’y ait plus
d’ennemi sur ce champ de bataille. Et qu’il m’accompagne mon fusil et moi, sur le
prochain puis le suivant. Amen ! »

03 25
L’Asile de Ielof
Avant propos : Quoiqu’il en soit, la fonction des lieux chan-
gea voici deux siècles et l’usine devint un asile. A cette
Le but de cette aide de jeu est de décrire un époque, les instances de l’Adeptus Medicae semblaient
terrifiant asile sous-marin livré depuis peu à lui-même. considérer que la folie pouvait être « contenue » par une
Les meneurs de jeu sont totalement libres de choisir sa exposition des malades à un environnement adéquat et
localisation, pourvu que la planète sélectionnée dispose calme. Ielof, par sa tranquillité sous-marine devint donc
d’océans ou de mers. Suite à de terribles événements, une sorte d’expérience grandeur nature pour confirmer
les lieux se sont retrouvés complètement coupés du cette théorie. Seules certaines de ses fonctions premiè-
monde extérieur et la population a dû apprendre à vivre res furent maintenues afin de fournir une partie de leurs
en autarcie. Ces « terribles événements » sont eux aussi rations alimentaires aux patients et au personnel soi-
laissés à votre appréciation. Un panel d’explications et gnant. L’institution n’accueillit cependant pas n’importe
de pistes vous sera donné dans les pages suivantes, à quels fous : en effet, les pensionnaires des lieux étaient
vous de faire votre choix parmi elles suivant l’orienta- quelque peu spéciaux. Issus de grandes maisons ou d’or-
tion que vous voudrez donner à votre campagne. Cam- ganisations impériales, les fous rassemblés là avaient
pagne ? Oui. Car si Ielof constitue un très bon endroit pour point commun d’être indésirables auprès de leurs
où faire jouer un simple scénario, il prendra toute sa proches, mais étaient dotés d’un statut (parfois simple-
saveur au cours d’une campagne dans laquelle les per- ment affectif) qui les empêchait d’être simplement tués
sonnages joueurs (PJ), prisonniers des lieux, devront ou emprisonnés. Leurs familles ou leurs employeurs les
apprendre à traiter avec les différentes factions et à envoyaient donc dans cette oubliette de luxe afin qu’ils
survivre face à de multiples dangers. Enfin, ils devront ne gênent personne et n’apportent pas la honte sur leurs
aussi accomplir la tâche que leur Inquisiteur, incons- proches (le fait que leurs savoirs soient conservés loin
cient de la situation, leur a confiée. des oreilles indiscrètes était bien-sûr « accessoire »).

A Depuis deux cents ans, Ielof a perpétué cette


vocation…
Bienvenue dans un lieu où la folie n’est plus
soignée mais règne en maîtresse… Bienvenue dans l’asi-
le de Ielof… La situation actuelle :

Historique des lieux : Sans que quiconque à l’extérieur l’ait noté, cela
fait quelques mois que l’asile est coupé du reste du mon-
Avant de devenir un lieu de soins, Ielof était de. L’absence de nouvelles de l’établissement n’inquiète
une grande usine sous-marine dédiée à la pisciculture et personne car nul ne s’y intéresse et tous souhaitent plutôt
à la production d’algues comestibles pour les troupes de oublier ceux qui s’y trouvent. La raison précise de l’iso-
l’Imperium. Située à environ quatre cents mètres de la lement est laissée à l’appréciation du MJ. Voici quelques
surface, personne n’a jamais compris pourquoi ce com- propositions :
plexe de la taille d’une petite ville avait été construit à
une telle profondeur. La thèse la plus répandue évoquait - Il se peut qu’il y ait eu divergence d’opinion entre les
une énième erreur de l’Administratum ou du gouverne- membres d’un complot. Certains « hauts gradés », situés
ment planétaire local. à l’extérieur de l’asile, ont estimé que les membres infil-
Evidemment, des histoires plus farfelues les trés à l’intérieur de ce dernier en faisaient trop ou ont tout
unes que les autres se sont mises à circuler. Celle qui simplement considéré que le « projet » devenait trop en-
revenait le plus faisait état d’une mystérieuse construc- combrant et qu’il était temps d’y mettre un terme. Dans
tion présente sous les bâtiments et à laquelle l’usine per- les deux cas, ils ont coupé les voies d’approvisionnement
mettait d’accéder : ruines technologiques contenant des de la base sous-marine, la laissant mourir à petit feu tout
trésors des âges passés ? Monstruosité xenos ? Veine de en cachant la situation au monde extérieur. Un sabotage
quelque minerai rarissime ? Prison politique ? Labora- peut aussi être envisagé.
toire dédié à des recherches interdites ? Temple des puis- - Des troubles importants agitent le monde sur lequel
sances de la Ruine ? Nul ne le savait exactement.

26 04
vous avez décidé d’installer Ielof. Le gouvernement système de communication externe de l’asile doit avoir
planétaire a bien d’autres soucis pour se préoccuper de été neutralisé. Qu’il ait été saboté ou gravement endom-
continuer d’approvisionner des installations non indis- magé dans une catastrophe importe peu. L’essentiel est
pensables à ses yeux. que l’établissement ne puisse plus communiquer avec
- Un accident de grande ampleur est responsable de la si- l’extérieur.
tuation : tremblement de terre ou explosion d’un généra- Quoi qu’il en soit, sur place, la situation est dé-
teur principal par exemple. Mais suite à un dysfonction- licate. Ielof n’a pas les réserves en énergie et nutriments
nement, aucune balise de détresse ne s’est déclenchée. suffisantes pour survivre isolé très longtemps. De plus,
Les personnages arrivent avec le sous-marin ravitailleur selon l’historique choisi, il se peut qu’un certain nombre
suivant et ont la surprise de découvrir l’asile dans l’état de destructions soient encore venues noircir le tableau.
où il est. Certaines zones sont plongées dans l’obscurité, les sys-
- Même chose que précédemment, mais les destructions tèmes de renouvellement d’oxygène ou d’isolation des
sont dues à une attaque extérieure : le Léviathan ? Des sas sont défaillants et certaines cellules des quartiers de
démons introduits dans le monde matériel par la psyché haute sécurité ne sont plus verrouillées. Des zones entiè-
perturbée de certains pensionnaires ? Un acte terroriste res sont désormais à l’abandon et les contraintes dues à
commis par un groupe d’extrémistes convaincus que un milieu aussi hostile que les profondeurs de l’océan ont
la folie est une manifestation du Chaos ? Un nettoyage rapidement raison de tous les équipements. Bref l’asile
organisé par un Inquisiteur voulant faire disparaitre les commence à prendre l’eau… Faites-en un endroit ter-
données gênantes des personnes dont il a fait purifier rifiant : on y entend des grincements étranges, parfois
l’esprit ? des cris abominables ou des rires hystériques, certaines
- Une manifestation de l’astre Tyran a eu lieu sur le mon- parties sont glaciales alors que d’autres, proches des gé-
de où se trouve l’asile. nérateurs, ont une atmosphère suffocante.
En ce qui concerne les milliers d’habitants des
Notez que quelle que soit la version choisie, le installations, ces quelques mois d’isolement ont suffi à

03 27
complètement désagréger les structures sociales qui exis- - Le principal secret des lieux est de servir l’Inquisition
taient avant cela. La lutte constante pour les ressources au moins sur un point. Un dispositif de création d’Esprits
et les lubies de quelques fortes personnalités ont fait en purifiés appartenant aux Ordos (Traité Inquisitorial, pp 8
sorte que plusieurs factions ont vu le jour. Leur seul but à 12) se trouve sur place et des agents inquisitoriaux amè-
étant de permettre à leurs membres de survivre dans ce nent parfois des individus à Ielof pour s’y faire « soigner
qui est devenu un véritable enfer. La plupart du temps, il ». Certains acolytes méritants ayant succombé à la folie
n’existe plus de distinction nette entre le personnel et les sont également laissés aux bons soins de l’asile si leur in-
patients, tous s’entredéchirent pour survivre… certains quisiteur estime que leur mort n’est pas nécessaire. C’est
pratiquant même le cannibalisme quand le niveau des le directeur de l’asile qui, en tant que praticien de grand
ressources baisse vraiment trop. Quant à penser à entre- talent, s’occupait lui-même des opérations nécessaires.
tenir les lieux… Les seules autres personnes à être au courant étaient son
second et une poignée de technoprêtres. Pour compliquer
encore un peu plus la chose, vous pouvez aussi décréter
Secrets : que les installations de purification d’esprits sont égale-
ment employées par les Logomentiens afin de créer leurs
S’il est certain que l’asile abrite des secrets, il propres « agents récipients » (pp 49-50 de Disciples des
vous revient à vous MJ, de décider desquels. Voici quel- Dieux Sombres) à l’insu des Ordos Calixis.
ques exemples dont vous pouvez vous servir (notez que - Le secret de polichinelle est que tous les patients qui
vous pouvez parfaitement inventer les vôtres). Plus loin entrent ici ne sont pas fous. Cette prison dorée sous-ma-
dans cet article, vous remarquerez que les descriptions rine est un lieu idéal pour éloigner définitivement un
de certaines factions et personnages font parfois allusion frère aîné ou un subalterne encombrant que l’on ne peut
à ces secrets. A vous de faire les modifications en consé- se permettre de faire assassiner.
quences ou carrément d’ignorer ce qui ne vous convient - Présence d’une secte de résurrectionnistes pratiquant
pas : des expériences impies sur les corps de patients récem-

28 04
- Suite à une apparition de l’astre Tyran, les personnages
sont envoyés inspecter les installations de purification
d’esprits pour le compte de l’Inquisition.

Il est probable que les PJ atteindront les lieux


en sous-marin. Ils se rendront alors rapidement compte
que quelque chose cloche mais seront bloqués sur place,
au milieu des fous en liberté. Une fois de plus, plusieurs
raisons possibles :
- Le sous-marin les a juste déposé et est reparti de sui-
te.
- Il a été victime d’un sabotage en cours de route et
c’est un miracle qu’il soit parvenu à Ielof (possibilité en
cas de conspiration extérieure visant à faire « oublier »
l’établissement).
- Pendant que les PJ ont le dos tourné, des habitants de
l’asile s’emparent du véhicule pour fuir (ou l’endomma-
gent irrémédiablement en le pillant).
- Une défaillance du système électrique de la baie
d’amarrage fait que le sas de sécurité se bloque derrière
les acolytes (les contrôles sont trop rongés par l’eau de
mer pour être réparés).

Il ne reste aux acolytes qu’à essayer de com-


prendre ce qui se passe, à tenter de survivre et si possi-
ble à mener à bien la mission confiée par l’Inquisition.
S’échapper ? Oui, ça aussi…
ment décédés ? Secte du Chaos étudiant la folie ? Faction Il se pourrait que repartir soit effectivement
du Mechanicus produisant des drogues expérimentales ? très difficile pour les personnages. A moins d’arriver à
Planque d’un Inquisiteur radical ? bricoler ou récupérer un sous-marin en état de marche,
- Au titre d’autres secrets, vous pouvez vous inspirer des ce qui est difficile mais pas impossible (cf. la confrérie
rumeurs données plus tôt dans la partie sur la construc- Sydalg Grandis), il ne leur restera plus qu’à essayer de
tion des bâtiments (présence de ruines Xénos etc.). faire fonctionner le système de communication de l’asile.
Pourquoi ne pas essayer de faire jouer cette partie comme
Et les personnages dans tout cela ? : Voici quel- une « chasse au trésor », avec les acolytes essayant dé-
ques suggestions, d’ailleurs souvent en rapport avec les sespérément de récupérer des pièces de rechanges auprès
idées de secrets données plus haut. N’oubliez pas qu’il des autres factions par tous les moyens possibles (vol,
est censé se passer plusieurs mois entre l’isolement des troc, fabrication etc.) ?
lieux et l’arrivée de l’équipe Inquisitoriale. Les PJ doi-
vent aussi évidement être les premiers à arriver (peut-être La faim justifie les moyens : il est probable
en profitant du premier engin de ravitaillement depuis les que les personnages ne possèderont pas de grandes
événements qui ont mené à la situation actuelle ?) : quantités de nourritures à leur arrivée à Ielof. Ils vont
donc devoir se procurer leurs rations par le troc, le vol
- Les acolytes doivent escorter une personne dont l’es- ou, l’Empereur les en garde, le cannibalisme. Dans le
prit doit être purifié, ou au contraire venir en prendre li- deuxième cas, il est conseillé au MJ de faire prendre
vraison. conscience aux joueurs que voler la nourriture d’un
- Un individu interné détient potentiellement des infor- autre n’est pas loin d’un meurtre tellement ce bien
mations utiles à l’enquête des PJ. Cela peut être un noble, vital est précieux à Ielof. Quant au cannibalisme, les
rendu fou par la vision d’une cérémonie impie ou un an- acolytes seraient bien avisés de se méfier de tout plat
cien acolyte désormais dément, ce qui permet de montrer contenant de « la viande de grox fraîche » pour ne pas
aux personnages leur devenir potentiel. risquer de tomber sur un os… humain. Évidemment
- Les acolytes sont, tout simplement, envoyés par leur s’ils n’ont rien mangé depuis plusieurs jours et ont de
Inquisiteur enquêter sur ce qui est censé se cacher sous gros malus à leurs caractéristiques, ils ne feront pas
l’asile. forcément la fine bouche. La faim peut être une des rai-

03 29
sons pour les acolytes d’accepter de prêter allégeance mes de drainage, de fermeture des sas, de recyclage de
à l’une des organisations majeures de l’asile, celles-ci l’oxygène et les fermes hydroponiques dépendent de
nourrissant leurs membres. Sans surprise, la chair hu- cette énergie, le groupe possède littéralement un droit de
maine est parfois au menu. vie ou de mort sur presque tous les habitants de l’asile.
En échange de l’énergie indispensable à leur survie, les
autres factions de Ielof doivent fournir à Pandora ma-
Description de Ielof : tériel et nourriture. Grâce à cette domination, la section
9 ne porte presque aucune cicatrice de la catastrophe :
Les parties suivantes décrivent les différentes c’est une zone propre, chaude, sèche et lumineuse où
zones de l’asile au travers des factions qui les contrôlent. l’on mange à sa faim. L’organisation possède également
Le but est de fournir une boite à outils comprenant des le contrôle de la majeure partie de ce qui reste du réseau
zones d’ambiances variées pour que le MJ construise son vox interne des bâtiments. Elle s’en sert pour transmettre
ou ses scénarios. Par conséquent, aucune carte n’est in- ses exigences aux groupes demandeurs d’énergie et pour
cluse et les délimitations exactes des territoires de chaque diffuser des cantiques et des messages de propagande en
faction sont laissées dans le flou afin que le MJ puisse faveur de l’obéissance à Pandora. Ces diffusions sont
les positionner selon son bon vouloir. Pour l’agencement également le principal moyen des habitants de Ielof de
des lieux vous pouvez vous inspirer du dessin figurant au se repérer par rapport au temps dans ce monde quasi sans
début de l’article ou inventer vous-même votre propre différence entre jour et nuit et où peu d’horlogium fonc-
topographie de l’établissement. Sont donc décrits : tionnent encore.
Pandora a été fondée par le sous directeur de Ie-
- Le groupe Pandora : les anciens dirigeants du com- lof, Argon « Gargouille » Argol. Le nom du groupe vient
plexe qui se sont constitués en une faction sectaire et d’une croyance locale selon laquelle, lors de l’Age d’Or,
élitiste autour de la personnalité d’acier de l’ancien sous- le Père de l’Humanité fit sienne une boite qui lui permet-
directeur du complexe, Argon Argol. tait de dominer l’espoir : « Pandora ». Le fonctionnement
- Le Culte du Léviathan : un regroupement fanatique du groupe est digne d’une secte, la plupart des membres
et sanguinaire de survivants qui attendent avec impatien- sont soumis à un véritable lavage de cerveau. Celui-ci se
ce la venue d’un monstre des profondeurs, qui représente contente d’amplifier les valeurs d’obéissance et de disci-
pour eux l’avatar de l’Empereur. pline envers la hiérarchie qui pèsent déjà lourdement sur
- La confrérie Sydalg Grandis : une petite faction les sujets de l’Imperium. Argon était le directeur adjoint
aux objectifs troubles regroupée autour de sa prêtresse, de l’asile et il est désormais l’homme le plus haut placé
Raki. depuis la disparition du directeur Youn Gasai. Pour ses
- Le Gehirn : un cercle de praticiens dévoyés dont les partisans, il est normal de lui obéir car s’il est à ce poste
bons sentiments les ont conduits à devenir encore plus c’est qu’il est la personne la plus sage et la plus apte à gé-
fous que leurs patients… rer la crise. Refuser de lui obéir, c’est compromettre les
- L’Unité Flandre : un groupe de dégénérés qui survit chances d’être sauvé. Les membres de Pandora obéissent
en réduisant en esclavage les patientes traumatisées de la aveuglement à leur maître et dénoncent à la sécurité tout
zone écarlate de l’asile. comportement suspect.
Argon a fait construire un gigantesque sablier
Enfin, à la fin de cet article, vous trouverez tout de quatre mètres de haut au centre de la section 9 et a
un ensemble de zones et de personnages « non-alignés prédit que les secours viendraient avant que le sable ne
». soit totalement écoulé. Ce sablier est devenu le symbole
d’espérance de ceux qui ont rejoint Pandora. Les prières
à l’Empereur et les discours publics d’Argon se dérou-
Pandora lent toujours dans la grande pièce qui le renferme. Afin
de réprimer les sentiments d’individualité et de renforcer
Ce groupe se situe dans la section 9 de l’asile, la sensation d’appartenance à un groupe, les membres
la zone dédiée à la direction. Pandora regroupe la plu- de Pandora portent une longue cagoule pointue noire
part des anciens dirigeants de Ielof ainsi que les quelques comportant un masque de femme argenté. Ils sont per-
technoprêtres et membres de la sécurité que comptait suadés d’être supérieurs aux fous et au personnel qu’ils
l’établissement. L’organisation a mis la main sur la ma- méprisent et considèrent au mieux comme des animaux.
jorité des générateurs d’énergies ainsi que leurs systè- Devenir membre est difficile, la place et les ressources
mes de contrôle. Ces générateurs sont insuffisants pour alimentaires sont limitées et seuls ceux qui peuvent être
satisfaire les besoins de l’intégralité de Ielof et Pandora réellement utiles à la secte tout en étant suffisamment do-
décide donc où affecter cette énergie. Vu que les systè- ciles sont acceptés.

30 04
a en sa possession la plupart des dossiers des personnes
dont les esprits ont été purifiés à Ielof, les « dossiers in-
terdits », couramment désignés sous le terme DI dans le
jargon de l’Inquisition. Argon désire récupérer ces don-
nées mais Lilim Apostel se montre assez peu coopérative.
L’indépendance énergétique du Gehirn fait que la seule
solution possible reste un assaut. Mais le risque que Li-
lim ne détruise les fichiers en cas d’attaque fait hésiter le
maître de Pandora. Le dernier point est le culte du Lévia-
than, son « palais du dragon » est équipé d’un générateur
d’énergie autonome et les récents rapports indiquent que
les hérétiques sont dotés d’une capacité militaire à même
de rivaliser avec Pandora. La crainte que le culte ne lance
une attaque pour prendre le contrôle de la majorité des
générateurs afin de causer « le temps du jugement » est
de plus en plus grande.
Argon cache également un lourd secret : c’est un mutant.
Il est trop intelligent pour pouvoir se laisser bercer par
le doux mensonge qu’il existe une maladie dont le seul
effet est de donner à la peau une teinte grise. Même s’il
feint la douleur et réussit à berner son entourage, il ne
peut se mentir à lui-même. Le sous-directeur voit cela
comme une épreuve que lui a imposé l’Empereur pour
tester sa foi, une traversée du désert qu’il doit effectuer
sans céder à la tentation des Dieux Sombres. Il est per-
Personnalités : suadé que s’il réussit à rester pur, l’Empereur le guérira
en récompense. Dans l’attente de ce jour, Argon flagelle
en secret son corps souillé pour montrer au Père de l’Hu-
Argon « Gargouille » Argol, dirigeant manité combien son mépris du Chaos est fort.
suprême de Pandora
«Inondez les quartiers des rebelles, qu’il ne
reste aucun survivant »
Utilisation :
Âgé de soixante six ans, incroyablement intelli-
Les PJ risquent de vouloir entrer en contact
gent, Argon est dénué d’émotion et raisonne de manière
avec Pandora dans l’espoir d’avoir de plus amples infor-
purement logique. Son surnom « Gargouille » vient de
mations sur ce qu’il s’est passé et ainsi avoir une chance
sa peau qui a pris une teinte légèrement grise suite à une
d’accomplir la mission confiée par leur Inquisiteur. La
« maladie » contractée des années plus tôt. S’il est froid
difficulté va être de réussir à approcher Argol et de le
et cruel, il est également totalement dévoué à l’Empe-
convaincre de coopérer si les acolytes ne peuvent pas
reur ainsi qu’à l’Inquisition (il est l’une des rares person-
prouver leurs liens avec l’Inquisition. Même en cas de
nes connaissant la fonction Inquisitoriale de l’asile) et il
réussite, le sous-directeur reste un individu dominant qui
n’hésitera devant aucun sacrifice pour assurer la survie
a une « mission » à remplir pour le compte de l’Empe-
des Esprits purifiés et autres patients « importants » de
reur au travers de la récupération des DI et de la survie
l’asile. En revanche, les autres peuvent bien mourir s’ils
de personnes importantes pour l’Imperium. Il est prêt à
se montrent gênants.
coopérer avec les PJ mais n’entend pas remettre en ques-
D’après ses calculs, les secours devraient venir
tion la survie de son organisation, élément indispensable
bien avant que le sable du sablier ne se soit totalement
à la réalisation de ses objectifs. Au contraire, il attend
écoulé. Il est toutefois préoccupé par trois points. Le pre-
même des acolytes que ceux-ci coopèrent et servent de
mier est le directeur de l’asile, Youn Gasai, qui a mys-
fer de lance dans la lutte contre le culte du Léviathan ou
térieusement disparu peu avant la catastrophe avec son
la récupération des dossiers...
sous-marin personnel. Argon voudrait découvrir le rap-
Pandora peut tout aussi bien être un allié et une
port entre la catastrophe et cette disparition mais surtout
base confortable si les PJ sont capables d’obéir à son
récupérer les dossiers. Il est persuadé que Titus Noshan
chef, qu’un ennemi implacable si leurs objectifs et ceux
(cf. la confrérie Sydalg Grandis) sait quelque chose sur
du directeur adjoint entrent en conflit... ou s’ils s’avè-
la cachette de Youn. Le second est le Gehirn : ce groupe

03 31
rent incapables de supporter son autorité. Dans ce dernier ches dans lesquelles elle explique que le seul salut qui
cas, ils apprendront que la maîtrise du système d’énergie reste est de s’offrir au Léviathan. D’autre part, les sacri-
donne à Pandora moult possibilités de les faire disparaî- fiés sont souvent des habitants de l’asile capturés par les
tre dans des « accidents ». Personne ne s’étonnera qu’un adorateurs ce qui fait que beaucoup préfèrent rejoindre le
sas s’ouvre brusquement et que les flots noient la zone mouvement pour se mettre à l’abri de ces rapts. Les pré-
ou que des portes se verrouillent alors que le système de tendants sont initiés par Lena qui les mutile au sein droit
génération d’oxygène « tombe en panne »... avec un couteau, leur gravant un symbole ayant la forme
d’un serpent de mer. Ceux qui n’arrivent pas à supporter
la douleur de cette initiation sont considérés comme reje-
Le culte du Léviathan tés par l’avatar de l’Empereur...

Il s’agit d’un culte hérétique apocalyptique dé-


dié à l’Empereur qui a vu le jour lorsque le désespoir a Personnalités :
commencé à se répandre parmi les prisonniers de l’asile.
Selon le crédo de cette secte, les malheurs qui survien-
nent sont la preuve que la fin du monde est venue et que Lena, chef du culte du Léviathan
l’Empereur en personne, sous la forme d’une gigantes- « La mort apporte la lumière du salut »
que créature marine, va venir juger la pureté de Ses su-
jets. Ceux qui sont dignes de Lui auront le droit de Le Lena est une fille de dix-sept ans, petite, au
rejoindre dans Sa lumière, les autres seront condamnés corps particulièrement sensuel et attrayant pour son âge.
à pourrir dans les ténèbres de l’océan à tout jamais. Le Son visage inspire la sympathie, ses cheveux sont châ-
Léviathan réside au fond de l’Okubon, une gigantesque tains roux et elle a de ravissants yeux bleus. Pleine d’en-
faille océanique située à coté de l’asile et ironiquement train et de vie, elle montre parfois un côté enfantin et
surnommée « la petite vallée ». innocent qui convient mal à l’idée que l’on peut se faire
La secte effectue des sacrifices à la créature afin de la dirigeante d’une secte sanguinaire. C’est pourtant
de l’attirer et d’accélérer l’Apocalypse. La victime est avec ce sourire joyeux qu’elle effectue les sacrifices et
clouée à une table par ses doigts et ses orteils, le chef du châtie ceux qui sont rejetés par le Léviathan.
culte lui brise ensuite les os avec un vieux tuyau rouillé.
Comme plusieurs malheureux sont sacrifiés en même
temps, après avoir battu une victime il la laisse souffrir
pendant qu’il s’occupe de clouer et de battre les autres.
Une fois que « tous les Élus ont atteint le stade de l’éveil
», il les achève d’un coup de hachoir en travers du crâne.
Les cadavres sont ensuite précipités via un sas dans la
fosse pour appeler le Léviathan.
Certains, parmi les plus fanatiques pratiquent le
suicide rituel. Un couteau est fixé au mur et le prétendant
à la « félicité suprême » doit se tuer en projetant sa tête
sur la lame… à plusieurs reprises si nécessaire. S’il ar-
rive à se tuer de la sorte, son corps est jeté dans l’abysse
et son nom inscrit sur le « mur des guides ». Il est dé-
sormais vénéré comme un « Saint du Léviathan » qui
guidera la créature vers l’asile lorsqu’elle émergera de
la fosse pour rendre Son jugement. Si jamais le suicide
échoue, le sectateur est considéré comme ayant été rejeté
par le Léviathan. « L’impur » est longuement torturé et
son cadavre est laissé à pourrir dans un puits désaffecté,
privé à tout jamais du Salut.
Le chef du mouvement est une jeune femme ap-
pelée Lena. Son quartier général, nommé « le palais du
dragon » par les adeptes, est un bloc adossé à la paroi de
l’Okubon. Le culte du Léviathan prend de plus en plus
d’importance dans la prison sous-marine. D’une part,
Lena est très charismatique et beaucoup cèdent à ses prê-

32 04
Née dans une très haute maison noble du sec- doté d’une barbe soigneusement entretenue, Uso est un
teur, elle a très jeune prétendu « voir » l’Empereur. Ses ancien des troupes de chocs de l’Inquisition. Agé de tren-
parents ont envisagé pour elle une carrière dans l’Ecclé- te-cinq ans, il s’est brillamment illustré à de très nom-
siarchie mais se sont ravisés quant à huit ans, elle mit breuses reprises par ses actes de bravoure et sa loyauté
à mort de manière particulièrement barbare et sanglante sans faille envers ses maîtres. Son bras droit arraché par
plusieurs serviteurs. Ils furent horrifiés quand leur fille un genestealer a été remplacé par une prothèse de gran-
déclara d’un air enjoué avoir agi sur Son ordre car « Il de qualité dotée d’une arme à feu à canons multiples.
» lui avait demandé de faire venir à Ses cotés les « Élus Actuellement à court de munitions, elle fait cependant
». Lena fut immédiatement envoyée « en repos » à Ielof office d’impressionnant et meurtrier gourdin de métal
où elle aurait dû rester à jamais sous l’effet de puissants qu’Uso manie avec une terrible efficacité.
sédatifs dans un quartier de haute sécurité. Les récents La raison de son internement à Ielof remonte à
évènements et une panne du système de verrouillage des une demi-douzaine d’années, après un combat particu-
cellules en décidèrent autrement. lièrement traumatisant sur Tranch. Nul ne sait ce qu’Uso
Lena est réellement persuadée d’agir selon la rencontra mais quelque chose se brisa en lui et il devint
volonté de l’Empereur, que les gens qu’elle charcute un mythomane incapable de dire la vérité. Bien que rela-
avec entrain accèdent à la félicité absolue à Ses côtés et tivement peu problématique dans une vie normale, cette
que la venue du Léviathan marque « la victoire définitive tendance à véhiculer de fausses informations et à affabu-
du Père de l’Humanité et le bonheur de tous Ses enfants ler sans cesse se montra très dangereuse pour le succès
». Humble, elle ne se considère que comme un modeste des opérations auxquelles il participait. En récompense
instrument et non comme une quelconque Sainte. Elle de ses services absolument exemplaires, il fut expédié à
montre d’ailleurs une pieuse révérence aux « Saints » qui Ielof par les Ordos Calixis. Après la catastrophe, il ren-
ont réussi le suicide rituel et semble même les voir et contra Lena et ressentit quelque chose de particulier en
leur parler. Il lui arrive souvent d’affirmer qu’ils sont « écoutant ses prêches. Mieux, lorsqu’il s’adressa à elle,
présents » et de suivre quelque chose du regard, comme pour la première fois depuis des années, la vérité sortit
si une personne invisible se trouvait dans la pièce, allant naturellement de sa bouche et il parvint à exprimer ses
et venant autour des gens... réels sentiments. Cela suffit à le convaincre de la sain-
teté de la jeune prêcheuse et il se mit à son service, la
Uso « Death » Zerosebun, garde du corps de considérant avec tendresse comme sa propre fille. Uso
Lena élimine sans pitié quiconque se montre « dangereux »
« Tu as regardé ma fille de travers. Je t’adore et je vais envers elle. Il est également responsable de l’entraîne-
t’offrir une pleine valise de Trônes » ment de la milice du culte et en a fait un corps efficace
et redoutable, transformant un rassemblement de fous en
Impressionnant noir de presque deux mètres une des puissances militaires majeures de Ielof.
L’ancien commando est considéré par beaucoup d’ado-
rateurs comme le vrai père de Lena et une sorte de saint
vivant, le chevalier dragon, qui s’exprime par énigmes et
mystères que seule sa fille est à même d’interpréter. Sa
tendance à mentir et à affabuler n’a en effet pas disparu
et rend toute discussion avec lui assez difficile lorsqu’il
s’adresse à d’autres que Lena.

Utilisation :

En priorité, la secte doit être une menace pe-
sante. La peur d’être enlevé à n’importe quel moment
pour être sacrifié est palpable. N’importe qui peut être
un adepte infiltré ce qui provoque une certaine paranoïa
dans l’asile. Nombre de groupes exécutent les adeptes si-
tôt découverts. D’un autre coté, les habitants du comple-
xe commencent à réellement croire en l’existence d’un
monstre aquatique qui rôde à l’extérieur, et certains ju-
rent même l’avoir vu. Ceux là craignent de lever la main
sur les adorateurs mais répugnent tout autant à l’idée de

03 33
servir de sacrifices. La plupart des sectateurs ne crai-
gnent pas la mort. Ce sont des nihilistes persuadés que la
destruction finale est proche et que seuls eux, les élus de
l’Empereur, auront le droit de se tenir à Ses cotés.
Cependant, le culte peut aussi devenir un allié : il a accès
à des vivres et du matériel, un individu important pour le
succès de la mission des PJ peut être un fidèle du Lévia-
than, Lena peut être convaincue d’aider les PJ à mener un
assaut contre une autre faction qui permettra aux PJ de
remplir leur tâche, etc. Évidemment, pour recevoir l’aide
du culte, il faudra que les PJ subissent le rituel d’initia-
tion...
Enfin, la possibilité même de l’existence d’un
« Léviathan » doit être inquiétante. Après l’avoir fait
mentionner à plusieurs reprises par des PNJ, et alors que
les PJ sont de sortie en scaphandre ou longent l’une des
baies vitrées, le MJ peut leur faire apercevoir fugace-
ment une ombre titanesque. Un bruit sinistre, comme si
quelque chose de gigantesque raclait l’extérieur du mur
métallique du bloc ou ils se trouvent, peut être aussi terri-
blement efficace auprès des joueurs. Le Léviathan ? Une
illusion d’optique ou auditive ? Une créature aquatique
inoffensive ? Une perte de stabilité de la structure dans
laquelle les PJ se trouvent ? Un Véhicule sous-marin xe-
nos ? C’est à vous MJ qu’il appartient de le décider…
dévoués à Raki, leur manque d’entraînement et leur
La confrérie Sydalg Grandis sous-effectif par rapport aux adorateurs du Léviathan
font qu’une confrontation entre les deux se terminerait
sûrement par le massacre de la confrérie.
Ce groupe s’est formé en réaction à l’expansion
Pour ne rien arranger, cette dernière, de par
du culte du Léviathan, qu’il considère comme hérétique.
son indépendance énergétique, sa maîtrise d’une partie
Son nom vient d’une sainte impériale qui s’est illus-
du réseau vox et son refus d’allégeance, s’est attirée les
trée dans des combats difficiles sur de lointains mondes
foudres de Pandora. Une inimitié croissante du fait que
aquatiques et apporte la chance au combat dans ce type
plusieurs personnes, subjuguées par les prêches de Raki,
d’environnement. Le crédo de la confrérie est que le ca-
ont quitté Pandora pour rejoindre la confrérie.
taclysme que subit l’asile a été déclenché par un puissant
démon aquatique, le Léviathan, pour plonger ses habi-
tants dans le doute et le désespoir afin de les pousser à lui
offrir leurs vies et leurs âmes. Résister à la tentation et Personnalités :
conserver la foi en l’Empereur sont les seuls moyens de
lutter contre la créature. Raki Stoneriver, sœur supérieur de la confrérie
Retranchée dans le bloc AKB48, la confrérie « Tous ensembles chantons la gloire de l’Empereur ! Ei
a réussi à remettre en service une ferme hydroponique !»
avec un générateur de secours ainsi que mis la main sur
quelques armes à feu. De fait, elle est capable d’offrir Charismatique prêtresse de vingt-quatre ans à la
nourriture et protection à ceux qui la rejoignent. Les beauté digne d’une sainte aux longs cheveux noirs, Raki
adeptes de Sydalg Grandis ont même réussi à remettre est en poste à Ielof depuis quatre ans. Elle est membre
en fonction une fraction du réseau vox pour diffuser les d’un ordre religieux appelé « les Filles du Matin » qui
prêches spectacles de la très charismatique Raki Stone- dispose d’une forte influence à la surface. Sous couvert
river, dirigeante de la confrérie, dans plusieurs zones de d’apporter la lumière de l’Empereur aux malades, sa
Ielof, véhiculant ainsi son message d’espoir et ses mises mission principale était de surveiller certains patients
en garde contre le « démon usurpateur ». et de vérifier qu’ils ne fassent pas parler d’eux. Ces in-
Malheureusement, en dépit de leur équipement dividus, toutes d’anciens membres des Filles du Matin,
et du fait que nombre des membres sont fanatiquement étaient soit des folles dont l’ordre ne pouvait supporter

34 04
l’apparition au grand jour soit des personnes tout à fait
saines d’esprit mais dont la pensée réformatrice gênait
les instances dirigeantes, arc-boutées sur leurs privilèges.
Depuis le début de la catastrophe, Raki s’efforce de «
sécuriser » ces fameux patients en les faisant rejoindre
la secte ou en les enfermant dans un quartier de haute
sécurité (certains y ont même disparu…). Cette mission
de récupération des patients sensibles pour son couvent
est la raison pour laquelle elle n’a pas rejoint Pandora.
Le risque que ces individus attirent l’attention d’Argol
et lui donnent une influence sur l’ordre est trop grand.
Cependant, le plus gros problème de Raki est Lena, la
maîtresse du culte du Léviathan. Celle-ci est en fait l’une
des personnes qu’elle doit surveiller, cousine de la diri-
geante des Filles du Matin. La prêtresse ne peut ni la tuer,
ni la laisser en liberté sans risquer de terribles sanctions
de sa hiérarchie.
trouvé dans un hangar désaffecté. C’est ce submersible
Caius Sanson, homme de main de Raki qui devra lui permettre de fuir avec Raki, Caius et les
« Salut beauté, tu habites chez tes parents ? » patients intéressant les Filles du Matin, abandonnant tous
les autres à leur triste sort. Il est parfaitement au courant
Grand, musclé et mat de peau, il est la caricatu- que la prêtresse essayera certainement de le tuer car il
re du séducteur sûr de lui. Caius était le responsable des en sait trop sur certains « fous ». Cependant, ses calculs
forces de sécurité de l’asile. Il aime participer à des défis lui indiquent qu’il a 68,4567 % de lui échapper et que,
de force, que ce soit des bras de fer ou plier des barres dans le pire des cas, il a 89,1256 % de chances d’arriver
d’acier. Il est persuadé que cette exposition de puissance à transmettre des données très gênantes pour les Filles du
virile ne peut que faire fondre le cœur des femmes. Mal- Matin au culte de la machine avant de mourir.
gré cet aspect volage, il est en réalité complètement sub- Ce que personne ne sait à part Argon Argol, c’est qu’il
jugué par Raki qui en a fait une sorte d’animal domesti- était le responsable de la maintenance des installations
que. C’est lui qui a fait en sorte que les quelques armes à de « purification d’esprits » et qu’il est le seul survivant
feu disponibles dans Ielof atterrissent entre les mains de de la petite équipe de techno-adeptes qui s’en occupait.
la Confrérie. La prêtresse l’utilise pour les missions déli- Seulement, contrairement à ce que croit le chef de Pan-
cates de récupération ou d’élimination des patients dont dora, il n’est absolument pas au courant de l’identité des
elle a en charge la surveillance. Elle lui a avoué l’impor- personnes ayant subi le traitement. Dans l’asile, seul le
tance de ces individus et Caius est persuadé que c’est une directeur, qui s’occupait aussi de faire fonctionner la ma-
preuve d’amour et de confiance à son égard. En réalité, chine le savait.
Raki à l’intention de le faire assassiner dès qu’un retour
à la surface sera certain. Utilisation :

Titus Noshan, technaugure La confrérie de Sydalg Grandis est à première


« ... » vue le groupe le plus accueillant de Ielof et offre même
une promesse de fuite via le sous-marin en réparation.
Petit et gros, ce second homme de main de Raki Malheureusement, il dispose de deux puissants ennemis
est tout l’opposé de Caius. A vrai dire, les deux hommes tout à fait capable de l’anéantir. Il est également possible
se détestent. Taciturne et calculateur, c’était un proche que les acolytes découvrent l’existence des patients dont
collaborateur de Youn Gasai, le directeur de l’Ielof, ce Raki a la charge ou aient pour missions d’interroger un
qui lui a attiré la haine d’Argol et l’a contraint à fuir faux fou mis au secret par la prêtresse. Dans ce cas, leurs
Pandora. Il n’apprécie guère Raki mais considère qu’au relations peuvent se dégrader rapidement. De plus, la
milieu de ce chaos, c’est elle qui lui offre la meilleure prêtresse peut exiger des personnages qu’ils lui ramènent
chance de survivre. C’est lui qui a ressuscité le généra- Lena comme prix de leur billet de retour vers la surface
teur de secours, soigné la ferme hydroponique et réveillé (quitte à les trahir par la suite d’ailleurs).
une partie du réseau vox. Actuellement, il s’occupe de
tout le soutien technique et de la guérison de l’esprit de la
machine d’un sous-marin miniature de modèle Glatank

03 35
Le Gehirn peu recommandables et se présente comme un rassem-
blement de médecins dans le bloc 4-10-1995. Il a accès
Le Gehirn regroupe des membres de l’équipe à un générateur, à des salles d’opérations et à la plus
soignante qui ont décidé de tout mettre en œuvre pour grosse réserve de médicaments de l’asile. Le laboratoire
guérir les patients de leur folie « pendant qu’il en est du groupe peut même se permettre de produire certains
encore temps ». Le but initial de Ielof, comme tous les composés simples ou d’en combiner de nouveaux à par-
asiles de l’Imperium, n’était pas de soigner les fous mais tir du matériel déjà existant, ce dont les médecins ne se
de les enfermer et toute tentative d’innovation était très privent pas. C’est dans un de ses niveaux que le Gehirn
mal vue. Cette situation a frustré plusieurs générations découvrit avec surprise et intérêt le poste secret de l’In-
de medicus qui souhaitaient faire progresser les connais- quisition permettant de purifier un esprit. C’est un lieu
sances des folies et améliorer le bien-être des patients. obscur et terrifiant dans lequel un horrible fauteuil mé-
Certains de ceux en poste à Ielof ont donc vu dans la tallique se tient seul sous un réseau de bras métalliques
catastrophe une opportunité et, mené par Lilim Apostel, articulé et de mechadendrites à l’air menaçant. Contre
ont décidé de profiter du chaos ambiant pour outrepasser l’un des murs, un cogitateur crypté marqué d’un sceau
les interdits afin de mettre au point un vrai traitement de Inquisitorial contient les versions originales des fameux
la folie. Ils se sont regroupés en une faction, le « Gehirn dossiers interdits. Il ne fallut pas bien longtemps aux mé-
», c’est à dire « Cerveau » en Germanik, le dialecte pla- decins pour deviner l’usage d’un tel appareillage. Hélas,
nétaire d’un des praticiens du groupe. ils furent très déçus de constater qu’en cas de succès,
Ils étaient parfaitement conscients du risque l’opération détruisait totalement la personnalité du pa-
encouru et savaient qu’ils devaient obtenir des résultats tient. Certains membres de l’organisation réfléchissent à
probants avant que l’asile ne renoue le contact avec l’ex- enlever un des technoprêtres de Pandora afin d’avoir la
térieur. Malheureusement pour eux, les choses ne pro- possibilité de modifier le fonctionnement de l’appareil.
gressèrent pas comme prévu et le succès se fit attendre. Officiellement, le Gehirn subsiste en échangeant des
Pressés par le temps, ils ont donc commencé à utiliser soins contre de la nourriture. En réalité, il s’est lancé
des méthodes de plus en plus dures et à négliger les ris- dans un trafic de drogues hautement addictives qu’il
ques encourus par leurs patients. Les premiers morts fait passer pour des médicaments ou des calmants. Cela
parmi ces derniers n’ont fait que plonger les membres lui assure d’avoir continuellement un nombre suffisant
du Gehirn dans une fuite en avant, car non seulement ils d’individus décidés à faire affaire avec lui. Plusieurs des
avaient pris des libertés avec le règlement, mais en plus junkies ainsi « créés » sont prêts à tout pour obtenir leur
cela avait provoqué des décès. dose, y compris à se battre pour l’organisation ou à lui
A l’heure actuelle, il ne reste plus grand chose ramener des personnes devant être « soignées ». Afin
des altruistes médecins qu’ils étaient jadis. Les membres
du Gehirn se sont transformés en monstres obsédés par
l’idée de soigner la folie tout en conservant la person-
nalité du patient (ce que ne permet pas le processus de
purification d’esprit) et ils dénient jusqu’à l’humanité de
leur « cobayes ». Pour atteindre leur objectif, ils n’hési-
tent pas à faire fi des dogmes de l’Imperium, à émettre
des théories hérétiques et sont prêts à utiliser n’importe
quels moyens. Il ne s’agit pas de pactes démoniaques ou
d’autres choses du même acabit, mais dans l’Imperium
où la science est une religion, le fait de ne pas respecter
les rituels sacrés ou de remettre en cause les saints dog-
mes comme le font les membres du Gehirn est un crime
similaire. Les gens pieux en voudront pour preuve les «
salles de recherches », véritables enfers miniatures qui
résonnent en permanences des hurlements des malheu-
reux qui y entrent pour y être « soignés ». Actuellement,
le Gehirn focalise ses recherches sur l’emploi d’un trai-
tement combinant décharges électriques, reconstruction
neurale et injection d’un cocktail de Riprieck et d’Itani-
mulli, des variantes expérimentales extrêmement dange-
reuses du Doze et de l’Obscura.
En façade, le Gehirn dissimule ses activités

36 04
d’éviter tout problème, ce ne sont pas des membres du Pandora afin d’obtenir le matériel que ne peuvent lui rap-
Gehirn mais des drogués qui s’occupent de la distribu- porter les junkies. Notez aussi que depuis la disparition
tion des drogues et la plupart ignorent même l’identité de Gasai peu de temps avant de la catastrophe, elle fait
exacte de leur fournisseur. partie des rares personnes à pouvoir faire fonctionner la
machine purificatrice de l’Inquisition avec des chances
Personnalités : raisonnables de succès.

Lilim Apostel
« C’est pour eux que nous faisons tout cela Utilisation :
alors ils pourraient au moins faire un petit effort de leur
côté. Mourir au beau milieu de l’expérience, mais quel Par bien des aspects, le Gehirn est coupable
imbécile ! » d’hérésie et craint que ses péchés ne soient découverts
avant qu’il ne trouve le moyen de guérir la folie. Ses
Lilim est une femme dans la cinquantaine dont membres sont persuadés que cette découverte leur vau-
les yeux ont été remplacés par des augmentiques. Ses dra la reconnaissance de l’Empereur et l’amnistie de tous
cheveux blonds sont très courts et elle porte en perma- leurs crimes. De fait, il y a de fortes chances qu’ils aient
nence de longs gants de cuir noir qui couvrent ses avants une attitude hostile envers les personnages s’ils décou-
bras. Elle était jadis mariée à Kiele Apostel, le capitaine vrent qu’ils viennent de l’extérieur et pire, que ce sont
d’un gigantesque navire marchand local, le Spear of des agents de l’Inquisition.
Longinus, sur lequel elle officiait comme médecin de De leur coté, les acolytes peuvent se laisser ber-
bord. Le couple eut une fille, Marie Ainya Apostel, qui ner par l’apparente innocence de l’organisation et même
passa la majeure partie de sa vie avec ses parents sur les chercher à s’en faire un allié. Le bloc 4-10-1995 est sans
océans. Ce bonheur familial prit fin le jour des quatorze doute le seul endroit où l’on peut recevoir des médica-
ans de Marie Ainya. Le Spear of Longinus fut pris dans ments et des soins de pointe ce qui pourra certainement
une terrible tempête juste après avoir subi de graves ava- intéresser des acolytes salement amochés ou désirant
ries suite à l’explosion d’une bombe placée à bord par sauver un important individu blessé. Bien-sûr, ils courent
un groupe terroriste. Cette explosion emporta Kiele et la le risque d’être drogués à leur l’insu. Ils devront égale-
majeure partie des officiers. Alors que le navire en flam- ment approcher le Gehirn si leur mission est de faire pu-
mes sombrait, Lilim se précipita vers la chambre de sa rifier l’esprit d’un individu ou de récupérer les dossiers
fille. Hélas, la zone était devenue un brasier et le système interdits. D’ailleurs, à ce propos, quand les personnages
d’énergie hors-service empêchait le déverrouillage de la auront enfin l’occasion de mettre la main dessus, ils se
chambre. Lilim s’acharna en vain à essayer d’ouvrir la rendront compte que les plus sensibles manquent (sim-
porte brûlante à mains nues. Elle fut finalement emportée plement en les comptant car les PJ ont fort peu de chan-
de force vers les canots de sauvetage par les membres ces d’avoir les accréditations suffisantes pour les ouvrir).
d’équipages, accompagnée par les hurlements de sa fille Qui les a pris ? L’ancien directeur ? Quelqu’un d’autre ?
en train de brûler vive. Au cours de ces évènements, elle Les acolytes seront certainement missionnés afin de ré-
fut blessée aux yeux et aux mains. Ses globes oculaires soudre ce nouveau mystère.
endommagés furent remplacés par des prothèses et elle
porte désormais ses longs gants de cuirs noirs en perma-
nence afin de dissimuler ses brûlures. Autre possibilité :
Anéantie par la perte de sa famille, elle accepta
sans réfléchir un travail dans le trou perdu qu’est Ielof. Si la catastrophe que vous avez choisie est due
Sur place, Lilim se consacra avec ferveur à sa tâche, à un acte terroriste et que les PJ montrent des preuves à
s’oubliant complètement dans le travail. La catastrophe Lilim, sa folie associera les terroristes à ceux qui sabotè-
que subit l’asile a toutefois fait resurgir en elle le sou- rent le Spear of Longinus et aidera donc les acolytes s’ils
venir de ces terribles évènements : panne d’électricité, entreprennent de lutter contre eux. De plus, si le MJ le
voies d’eau, paniques, incendies etc. Au fond de son désire, les techniques du Gehirn, si elles ne permettent
subconscient, la doctoresse confond la situation actuelle pas de faire baisser le degré de folie, peuvent faire dis-
avec celle vécue il y a plus de dix ans. Son esprit malade paraitre 1d10 points de folie (la douleur cause cependant
assimile le fait de guérir les patients avec celui de sauver la perte d’1d10 points de blessure). Un personnage ne
sa fille et elle est bien décidée à ne pas échouer cette fois. peut recevoir ce type de soins qu’une seule fois et ris-
Qu’importe si elle doit se damner pour y arriver. que d’avoir des problèmes si l’on découvre qu’il a profité
Elle sait que Ielof est un poste de l’Inquisition d’une technique « hérétique ».
et conserve les DI comme monnaie d’échange auprès de

03 37
L’Unité Flandre
Cette organisation est située dans la « zone écar-
late », la partie de l’asile dédiée aux patients féminins.
Les entrées sont surplombées de la sentence « secunda
mesa » (ou « deuxième service » en bas gothique, ter-
me désignant le moment de la dégustation des douceurs
lors des repas de la noblesse du Secteur Calixis) rédigée
maladroitement à la peinture rouge. C’est un caprice de
Flandre Lilium, mais qui annonce bien ce que l’on peut
trouver derrière les portes de la section…
La zone est devenue le plus grand bordel de Ie-
lof, l’organisation prostituant les malheureuses dont elle
avait la charge en échange de nourriture ou de matériel.
La totalité des patientes sont enceintes de quelques mois
et leur état psychologique s’est gravement dégradé à
cause des viols et sévices subits. Outre la prostitution,
l’Unité Flandre subsiste grâce à l’organisation régulière
de combats, sources de nombreux paris. Une arène, aux
gradins toujours bondés, propose trois types de rencon-
tres. Les matchs « Lilium » opposants des femmes entre
elles et où la perdante subit une cruelle humiliation sous
les acclamations du public. Les matchs « Fungus » op- problème consiste en une curieuse maladie qui se ma-
posant un volontaire masculin et une patiente folle fu- nifeste sous la forme de taches sombres qui apparaissent
rieuse. Si l’homme gagne, il peut profiter librement de la sur le corps des prostituées. Les filles atteintes sont peu
perdante devant l’assemblé, mais s’il perd son corps ser- nombreuses et ne souffrent pas, contrairement aux hom-
vira de source de viande à la communauté (en effet il est mes qui eux connaissent les affres d’une horrible agonie,
rare que son opposante ne termine pas le travail…). Les mais leur nombre croit petit à petit. Flandre a essayé dans
matchs « Rosa », sont des combats (pouvant être à mort) un premier temps d’enrayer le processus en éliminant les
entre deux hommes volontaires. Le gagnant a le droit de « malades » mais cela n’a eu aucun effet.
passer de longs moments avec les plus belles filles du Le responsable de tout cela est un puissant dé-
« cheptel » tandis que le perdant « gagne » le douteux mon de Nurgle, attiré par la souffrance psychologiques et
devoir de subir une période plus ou moins longue d’es- le désespoir des malheureuses. La chose a discrètement
clavage. Les patientes qui sont « abîmées » par les clients possédé un hôte et a entrepris un rituel qui nécessite sept
ou les combats de l’arène sont réduites en repas si elles sacrifices espacés de sept jours. Son but est d’invoquer
décèdent. une horde de ses congénères afin de transformer Ielof en
L’organisation est sans doute l’une des plus « un monstrueux bubon prêt à éclater. La personne possé-
riches » en termes de nourriture et de population de Ie- dée par le démon est à l’entière discrétion du MJ. No-
lof. Toutefois, elle manque d’ambition et de talents parmi tez que si cette explication ne vous convient pas (ou que
ses membres pour avoir une chance de devenir une puis- vous trouvez sa conclusion apocalyptique trop énorme),
sance réellement dominante de l’asile. Ce n’est d’ailleurs vous pouvez la remplacer par une autre de votre cru, un
pas le but de Flandre et de son équipe. Survivre, serait-ce simple tueur en série et la présence d’un xenovirus issu
au prix de la vie de la totalité de leurs patientes, est leur des profondeurs marines par exemple.
unique motivation.
Cependant, leur quotidien a été troublé derniè- Personnalités :
rement par deux mystérieuses affaires. La première est
une série de quatre meurtres de prostituées, chacune à
sept jours d’intervalle. Les corps ont été retrouvés hor- Flandre Lilium
riblement déchiquetés, infestés d’asticots. Leur sang et « Le plus dur c’est de ne même plus avoir accès à des
leurs organes internes ayants été utilisés pour dessiner denrées de base tels que les pommes et le miel. Comment
de mystérieux symboles cabalistiques sur le sol et les cela ce sont des produits de luxe ?! »
murs proches. Aucune piste valide n’a pu être trouvée,
d’autant plus que deux des assassinats ont eu lieu à l’in- Flandre est une noble de cinquante-neufs ans,
térieur de chambres fermées de l’intérieur. Le second aux cheveux blonds ternes et vêtue de rouge sombre.

38 04
Bien que divers traitements rejuvenants lui aient permis semblent être subjugués par sa plastique. Flandre l’a
de conserver l’aspect d’une femme dans le début de la prise comme favorite et la vend fort cher ou la propose
trentaine, ils n’atténuent pas son physique ingrat et son comme prix des matchs Rosa de l’arène car nombreux
extrême maigreur. Du fait de ses tendances sadiques et sont ceux prêts à risquer leur vie pour avoir le plaisir de
de son comportement totalement imprévisible, elle était pouvoir profiter de son corps parfait.
considérée comme une vraie plaie par sa sœur ainée Re- Cependant, quelque chose cloche avec Aeris
milia, maîtresse de la Maison Lilium. Lorsque celle-ci : elle est la seule patiente de la zone écarlate à ne pas
eut l’opportunité de se marier avec Vlad Basarab, riche être enceinte et, semblant guérir à une vitesse anormale,
héritier d’une haute-maison sectorielle, elle décida de se elle ne souffre pas de séquelles des traumatismes physi-
débarrasser de sa sœur de peur que son comportement ques infligés par ses « clients ». Un observateur attentif
cruel et enfantin ne compromette ses fiançailles. Remilia peut même s’apercevoir que malgré l’absence de prise
annonça donc à Flandre, après avoir fait jouer ses rela- de médicaments, les bouffées psychotiques qui lui ont
tions, qu’elle lui avait trouvé « une place de haut rang valu d’être internée ne semblent pas se manifester. De-
dans l’administration planétaire ». C’est ainsi qu’elle se puis peu, certainement à cause des traitements horribles
retrouva dans le conseil d’administration de Ielof, loin qu’elle subit, Aeris c’est mise à faire d’étranges cauche-
des domaines dorés de sa famille. Dénuée de la moin- mars éveillés : elle se sent oppressée, flottant dans une
dre formation médicale et de la plus petite once de mo- étrange cuve translucide. Elle sait qu’il y a quelque chose
tivation, elle arriva toutefois à se faire accepter et ap- à l’extérieur mais n’arrive pas à voir ce que c’est. Il lui
précier d’une partie des habitants de l’asile (malades semble que le flou diminue petit à petit à chaque occur-
et personnel confondus) grâce au très discret réseau de rence du cauchemar.
prostitution des patientes de la zone écarlate qu’elle mit En réalité, la mémoire d’Aeris est fausse, elle
rapidement sur pied après son arrivée. Les membres du fait partie des « esprits purifiés » laissés discrètement en
réseau constitué à cette époque forment le cœur de l’Uni- garde à Ielof par l’Inquisition (dans son cas, un radical
té Flandre actuelle. En dépit de son sadisme, Flandre est du nom de Kadja). La belle est le fruit des manipula-
loin du stéréotype de la noble corrompue et reste parado- tions génétiques interdites d’une techno-secte dédiée à
xalement très fidèle à l’Empereur. En revanche, elle est Slaanesh. Son but était de créer le réceptacle parfait pour
dotée d’un comportement qui peut paraître très enfantin accueillir un Prince-démon du dieu des plaisirs. Kadja a
et déconnecté de la réalité. De noble naissance, elle es- découvert la secte, l’a détruite et s’est emparé du princi-
time normal que ses exigences soient accomplies dans pal prototype, Aeris. L’Inquisiteur espère bien trouver le
l’instant et ne comprend pas pourquoi on peut s’inquiéter moyen de reproduire cette « merveille ». Il s’est appro-
du décès ou de sévices infligés à des fous, « ces mutants prié la plupart des données et pense les compléter à l’aide
spirituels tout aussi impurs que les mutant de corps ». d’une analyse d’Aeris. Pour éviter d’attirer l’attention de
Flandre est une des rares personnes qui soit heureuse de ses collègues sur son plan, il a discrètement fait purifier
la catastrophe. Il ne fait aucun doute que lorsque l’asile son esprit et l’a envoyée à Ielof, pariant à juste titre que
renouera avec l’extérieur, elle sera évacuée vers la sur- ses soupçonneux pairs ne penseraient pas à regarder juste
face et sera donc enfin libérée de sa prison sous-marine ! sous leurs nez.
Le tout est de survivre jusqu’à cet heureux dénouement, Si les acolytes décident de s’intéresser à Aeris,
mais elle a un mauvais pressentiment au sujet des deux ils découvriront que le dossier en possession de Flandre
affaires qui ébranlent actuellement son organisation. ne fait référence qu’à sa couverture. Accéder aux dos-
siers interdits permet d’apprendre qu’elle fait partie des
Aeris Samoht patients de l’Inquisition. Ils révèlent que c’est l’Inqui-
« Assez ! Assez ! Vous me faites mal ! Arrêtez ! Pitié ! siteur Kadja qui a demandé cet internement, ainsi que
Pitié !» de multiples analyses médicales. Un individu possédant
Medicae +20 comprendra au vu des résultats qu’Aeris est
Aeris est une superbe jeune femme de vingt- le fruit de manipulations génétiques. S’il possède égale-
deux ans, aux yeux verts et aux longs cheveux châtains ment Connaissance Interdite (Démonologie) et s’attèle
sombres. Enfant du richissime entrepreneur Crates Sa- un long moment à l’étude du dossier, il pourra compren-
moht, elle souffre d’une forme de schizophrénie qui dre qu’elle est un corps « parfait » pour la création d’un
provoque des bouffées psychotiques si elle ne prend pas possédé. En termes de jeu, si un possédé est créé à partir
régulièrement ses médicaments. Ceux-ci n’étant plus d’un démon de Slaanesh et d’un corps semblable à celui
disponibles depuis la catastrophe, elle reste presque en d’Aeris, ses caractéristiques et pouvoirs seront ceux d’un
permanence entravée, attachée par une chaîne à un an- possédé lié une fois de moins que son nombre de liens
neau de fer. Sans doute la plus belle femme de Ielof voire effectifs (cela n’a cependant aucune incidence sur sa pré-
même de la planète, les représentants des deux sexes sence démoniaque). La seule altération démoniaque qu’il

03 39
acquiert est une « normalité apparente » spéciale qui lui géant à la barbe sombre qui mesure largement plus de
procure automatiquement un bonus de +10% en Soc. deux mètres. Son corps terriblement musculeux et velu
est couvert de cicatrices. Sous ce masque de monstre
Maria cruel, Giefzan cache un cœur amoureux de musique re-
«Ne me dites pas que vous ne comprenez pas le sens de la ligieuse et de liqueur de luxe. Il est un véritable esthète
phrase « Acedia, Ira, Superbia, Gula, Invidia, Avaritia, dans ces deux domaines. Ainsi que dans un troisième : la
les 6 chevaliers noirs gardent le cristal », tout de même mort. En effet, le « Cyclone Rouge » est l’un des tueurs à
?! » gages les plus efficace du secteur Calixis. Il a utilisé ses
contacts hauts placés pour se faire passer pour fou puis
Maria est une adolescente de treize ans, en- envoyer sous un faux nom à Ielof le temps de se faire
ceinte de trois mois, avec des cheveux châtains clairs qui oublier du monde extérieur après une affaire particuliè-
lui arrivent aux épaules. A l’origine, elle était tout à fait rement sensible. Il n’avait malheureusement pas prévu
saine d’esprit et s’est retrouvée enfermée à Ielof après qu’un cataclysme perturberait sa retraite. Comme un
une guerre de succession au sein de sa riche famille. A malheur n’arrive jamais seul, il est également devenu dé-
l’heure actuelle, les viols barbares qu’elle a subis ont fait pendant de l’Accela, une drogue stimulant les fonctions
sombrer sa santé mentale. Elle affiche en permanence un viriles. Les pourvoyeurs du Gehirn vendent de nombreux
sourire béat et ses yeux semblent regarder ailleurs, au- composés aux membres de l’Unité Flandre et Giefzan est
delà des personnes présentes. Elle est tout à fait capable l’une de leurs victimes.
de discuter normalement, mais la réalité ne semble plus Pour ne rien arranger, il est tombé amoureux
avoir prise sur elle, comme si elle était sous l’influence d’Aeris. Ses premières rencontres avec la belle furent
d’une drogue. Lorsqu’elle n’est pas en train de satisfaire purement sexuelles, la jeune fille étant tout simplement
les caprices d’un client, elle passe son temps à dessiner la récompense du vainqueur des matchs « Rosa ». Mais
des aigles à une seule aile, symboles de sa famille, sur avec le temps, il finit par s’amouracher de sa pauvre «
tous les supports à portée de mains. partenaire ». Depuis, il ne lève plus la main sur elle et ris-
Depuis que les meurtres ont commencé dans que sa vie à tous les matchs où elle est mise en jeu pour
la zone écarlate, il lui arrive de changer brutalement de éviter, qu’au moins en ces occasions, elle n’ait à servir
personnalité : son visage est déformé par un horrible ric- de jouet sexuel. De même, il est connu pour « légèrement
tus moqueur pendant qu’elle s’exprime d’une voix aigüe abîmer » les clients qui sont trop violents avec elle. Ae-
et méprisante. Durant ces curieux instants, elle semble ris lui en est reconnaissante, mais n’éprouve cependant
posséder un savoir occulte très pointu. A l’insu de tous, aucun autre sentiment pour lui. Naïvement, Giefzan es-
l’adolescente est une psyker latente en train de s’éveiller. père qu’un jour ils pourront fuir ensemble à la surface.
Le violent traumatisme causé par les sévices qu’elle su- Il compte alors mettre de côté son ancienne vie et lui
bit a déclenché le processus d’éveil mais elle reste gé- proposer le mariage.
néralement maîtresse d’elle-même et n’a pas conscience
de son état. En revanche, ce lien avec le Warp lui permet
de ressentir instinctivement le sens des cérémonies et
symboles utilisés par le démon de Nurgle. Elle ressent
d’ailleurs instinctivement les perturbations engendrées
par ces actes et est attirée par ces phénomènes. En consé-
quence, c’est Maria qui a découvert trois des quatre ca-
davres après leur sacrifice par la créature du chaos. Ce
n’est que dans ces moments, lorsqu’elle est exposée à
l’énergie Warp résiduelle dégagé par le démon que sa
personnalité change pour devenir cynique, mature et mo-
queuse.

Giefzan Gobalsky dit le « Cyclone Rouge »


« J’prends toujours les femmes par derrière. Risquer
d’avoir un gosse avec une fille que t’aime pas, l’Empe-
reur trouve certainement pas ça correct, hur hur hur ! »

Giefzan est la star des matchs « Rosa » de


l’arène, durant lesquels les gerbes de sang que fait jaillir
son découpeur fétiche lui ont valu son surnom. C’est un

40 04
Utilisation : Autres lieux et
organisations mineures
L’Unité Flandre donne aux PJ l’occasion de
jouer aux chasseurs de démons dans un cadre horrifique Il existe de nombreuses autres zones dans Ielof,
où hommes et femmes sont réduits à de simples quartiers en voici quelques unes, ainsi qu’un ensemble de person-
de viandes monnayables. Notez que pour se faire il leur nages pouvant y être rencontrés.
faudra aller au-delà de l’horreur que peuvent leur inspirer
les maîtres de la zone. Que leur dictera leur conscience ?
D’essayer de libérer les pauvres esclaves ou « faire avec Les zones sinistrées : Également appelées
» et tenter de se glisser dans cette société monstrueuse « zones mortes », cette appellation recouvre toutes les
afin de survivre et de parvenir à continuer leur mission ? parties de Ielof à l’abandon et dénuées d’énergie. Du
Flandre sera enchantée si les PJ lui prouvent qu’ils vien- fait de la condamnation de certaines portes impossibles
nent de l’extérieur car cela signifie que le monde du à ouvrir, d’ascenseurs hors d’usage ou de zones inon-
dehors commence à essayer de renouer le contact avec dées, progresser dans ces régions donne l’impression de
Ielof. S’ils cherchent à enquêter discrètement sur les pro- s’aventurer dans un labyrinthe obscur et oppressant. On
blèmes que rencontre actuellement la zone écarlate, elle y trouve des étages entiers dont les habitants se sont re-
sera ravie de les aider. Maria, avec sa sensibilité aux actes trouvés emprisonnés dans leurs chambres, impossibles à
du démon de Nurgle et sa capacité à interpréter la signi- ouvrir faute d’énergie. Ils y sont morts de faim et parfois
fication de ses actions pourra être d’une aide précieuse d’asphyxie quand les systèmes de recyclage d’oxygène
pour le percer à jour. En contrepartie, la malheureuse ont lâché. Il est possible de retrouver leurs cadavres, re-
est une fausse piste alléchante doublée d’une bombe à croquevillés dans un coin de leurs cellules après avoir
retardement. Une seconde fausse piste est Aeris, autre tenté en vain d’ouvrir les portes blindées de leurs mains
pensionnaire aux capacités étranges dotée d’un lien avec nues. Dans d’autres parties, ce sont des inondations bru-
les démons. Cette dernière peut être la source d’une cam- tales causées par l’ouverture d’un sas qui eurent raison
pagne faisant suite aux aventures dans Ielof : les acolytes des malheureux… On peut encore parfois y croiser leurs
peuvent en effet se lancer sur la piste de l’Inquisiteur corps en décomposition flottant entre deux eaux.
Kadja pour prouver son emploi de méthodes hérétiques.
Personnalités :

Helba Maha
« La clé permet d’ouvrir le crépuscule et d’entrer dans
l’aube »

Helba est une patiente âgée de vingt-sept ans


qui résidait dans une partie de la zone écarlate victime
d’une inondation lors de la catastrophe. Elle erra seule
dans des couloirs de plus en plus envahis par les flots,
désespérée, à la recherche d’une sortie. Elle raconte qu’à
bout de force, au moment où elle allait se noyer elle ar-
riva brusquement dans une chambre parfaitement sèche.
Sur un lit dormait une enfant albinos, un petit chat hu-
manoïde aux yeux rouges et à la fourrure violette vêtu
comme un humain à ses côtés. Celui-ci désigna une porte
dans laquelle Helba s’engouffra aussitôt, effrayée par sa
vision. Elle se retrouva aussitôt dans un quartier sec et
sûr, au milieu d’autres réfugiés, incapable de retrouver la
porte d’où elle venait.
Beaucoup croient que cette histoire est la consé-
quence des hallucinations et troubles de la perception
temporelle dont souffre Helba. Mais la principale inté-
ressée clame que la chambre existe bel et bien et elle
désigne la petite fille sous le terme de « clé du crépuscule
», leur sauveur. Selon sa théorie, Ielof est au crépuscule
de sa vie et se dirige lentement vers la nuit, c’est à dire

03 41
la mort, allégorie représentée par la fillette endormie. sormais aux mains de l’Unité Flandre. On trouve toutes
S’il était possible de retrouver la chambre et d’éveiller formes de mini-sociétés dans Ielof, certaines sont calmes
la dormeuse, alors viendrait l’aube et le jour, la vie, se et paisibles alors que dans d’autres seules la violence et
lèverait sur Ielof. Entourée d’un groupe qui croit dans ses la loi du plus fort règnent. Cependant, toutes exigent de
affabulations et la considère respectueusement comme « leurs membres qu’ils soient utiles au groupe d’une ma-
Le guide vers l’aube », Helba explore les zones mortes nière ou d’une autre et toutes doivent « payer l’impôt » à
à la recherche de la fameuse chambre. Leurs recherches Pandora.
sont pour l’instant vaines mais ils ont acquis une grande La vie est dangereuse dans Ielof. Entre le risque
connaissance de la géographie des zones sinistrées. Si constant d’une pénurie d’énergie ou d’un défaut des sys-
les acolytes cherchent un guide pour en explorer une tèmes de verrouillage des sas, les attaques de pillards, le
partie ou les mener quelque-part, le groupe d’Helba est vol de nourriture, les crises brutales de certains aliénés,
un excellent choix. Évidemment, le service est payant et le risque d’être agressé pour servir de repas aux patients
il faudra parfois patienter le temps d’un détour, Helba des quartiers de haute sécurité qui errent désormais li-
ayant soudain une illumination sur la localisation de la bres, les gens ont peu d’occasions de se réjouir.
chambre. Autre élément du quotidien, le réseau com-vox
En ce qui concerne cette dernière, elle peut être déverse régulièrement des messages crachotants de Pan-
une simple hallucination, une tentative de communica- dora, de la confrérie Sydalg Grandis ou d’autres groupes
tion de la part d’une entité Xenos, une émanation télé- dotés d’un accès plus limité. Le contenu des messages
pathique issue d’une puissante psyker mise au secret par varie grandement selon les organisations. On peut passer
l’Inquisition ou même une poche Warp formée par le dé- sans transition d’un laconique appel au calme à une hys-
sir des survivants d’être sauvés alors que la mort allait térique incitation à la rédemption. Le tout laissant ensuite
s’emparer d’eux. Qui sait ? place à une joyeuse messe musicale de Raki Stoneriver.

Utilisation :

Les zones mortes sont essentiellement des ré-


gions situées entre les zones communes que les joueurs
devront emprunter lors de leurs voyages. Il existe des
routes établies relativement sûres et des « guides » se
sont spécialisés dans la traversée de ces zones, générale-
ment le quartier où ils résidaient avant la catastrophe. Des
expéditions ont parfois lieu dans les zones mortes afin de
trouver de l’équipement, des pièces de rechange ou des
installations encore en état. Certains visiteurs (cf. « les
visiteurs ») ont également pu établir leurs bases dans de
tels endroits. Si le MJ le désire, l’agonie collective d’un
grand nombre de personnes a pu atténuer le voile de la
réalité et permettre à des esprits immondes (LdB p352),
voire à une apparition astrale (LdB p 350) de se matéria-
liser dans ces régions encombrées de cadavres.

Zone commune : Il s’agit des zones qui ne


sont pas sous la tutelle d’une des organisations princi-
pales de Ielof et où se sont tout de même regroupés des
survivants. La raison peut être la présence d’une source
de nourriture, que ce soit une ferme hydroponique, la
pêche dans l’une des zones inondées ou la présence de
scaphandres à autonomie réduite qui permettent de sortir
récolter des algues comestibles dans la forêt sous-marine
qui entoure l’asile. Certaines communautés n’ont pas ou
plus de sources de nourriture et deviennent nomades, vi-
vant du pillage des autres groupes. L’immense majorité
de la population survivante est masculine car la plupart
des femmes étaient logée dans la zone écarlate et sont dé-

42 04
Personnalités : et pervertir l’univers. Elles sont selon lui des réceptacles
pour la possession par des démones qui ont pour tâche
de séduire les mâles et de les forcer à « libérer le Mal ».
Mil Brass Par conséquent, les femmes doivent être enfermées et «
« Il ne fait aucun doute que Zanebi à demandé à un mu-
exorcisées par le marteau » si elles s’avèrent possédées.
tant araignée de fabriquer une drogue pour me contrôler
D’une manière plus pragmatique, Utoso est un homme
»
pieux doublé d’un violeur en série. Incapable d’accepter
son « imperfection », son esprit malade a trouvé une ex-
Ce musculeux gaillard de trente-trois ans au
plication à ses actes : ce n’est pas de sa faute. Ce sont ses
dos tatoué d’un impressionnant dragon blanc est l’ancien
victimes qui sont en fait des possédées. Après avoir violé
garde du corps du patriarche d’une riche maison mar-
une victime, il devient hystérique et « l’exorcise » tandis
chande. Il a sauvé la vie de son employeur à plusieurs
qu’il abat de manière frénétique son lourd marteau sur
reprises et, en récompense, ce dernier décida de lui of-
la malheureuse, ne s’arrêtant que bien après son décès.
frir une place à Ielof quand sa santé mentale commença
Du fait de son rang, il parvint longtemps à cacher ses «
à vaciller. Mil souffre d’une forme de paranoïa qui le
légers excès » à ses supérieurs. Hélas pour lui, une de ses
pousse à voir partout d’étranges complots dirigés contre
victimes fut un jour d’un statut social suffisamment éle-
lui ou ses proches. Actuellement, il est persuadé que Za-
vé pour qu’une enquête soit diligentée et Monseigneur
nebi Baybau, une vieille femme de l’équipe médicale
Autak fut envoyé « sur un monde chapelle où ses talents
qui dirige la communauté où il se trouve, a décidé de
étaient requis ». Il est persuadé que cette disgrâce est le
le maudire. Il répète à qui veut bien l’entendre qu’elle
fruit d’un complot de trois puissants démons femelles
lui a volé son nom de famille pour le forcer à lui obéir
qui l’ont emprisonné en ce lieu afin de le soumettre à la
et il ne se rappelle effectivement que de son prénom.
tentation. Il les nomme Erisu la diablotine, Ash l’invisi-
Si quelqu’un se renseigne et lui apprend qu’il s’appelle
ble et Baphomet l’hermaphrodite.
Brass, il se confondra en remerciements… Avant d’im-
Il sera ravi d’aider des agents du Trône dans leurs tâches
médiatement se « rappeler » que Zanebi a transformé ses
et mettra ses fidèles et ses talents d’orateur à leur service
deux meilleurs amis en grox et les a passés à la broche.
s’ils acceptent de l’aider à traquer les trois démones. Une
La majorité des autres membres du groupe ne s’intéres-
personne possédant la compétence Connaissance interdi-
sent pas à lui, mais une poignée de fous (et d’acolytes !)
te (démonologie) tiquera sur les noms démoniaques fan-
pourraient bien prêter une oreille attentive à ses histoires
taisistes et pourra se mettre à douter des affirmations de
de « sorcière du Chaos ». D’autant plus que la vieille
l’évêque. Au fait, les acolytes ont-ils une femme parmi
femme qui dirige la communauté d’une main de fer est
eux ?
d’aspect peu engageant.

Utilisation :
Utoso Autak
« Tes larmes factices n’ont pas d’effet sur moi, Irene
la succube. Meurs ! Meurs !! Crèèèèèèèèèèève !!! Sa- La majeure partie des zones habitées de Ielof
loooooope !!!!» sont des zones de ce type. Le MJ est libre de les peupler
d’autant de groupes qu’il le désire.
Monseigneur Autak, comme il tient à se faire
appeler, est un ancien évêque de l’Ecclésiarchie placé à Les visiteurs
Ielof par sa hiérarchie afin de le mettre « hors-circuit ». « Mais qu’est ce que c’est que ce bordel ?! Quel est le
Il est devenu le chef d’une troupe nomade qui vit des « con qui a confié l’éclairage à un demeuré qui s’amuse à
dons volontaires et spontanés » des autres groupes. Bien faire « jour-nuit-jour-nuit » en permanence ? »
sûr, le moindre refus de faire don à Monseigneur revient
à trahir l’Empereur et la punition ne se fait pas attendre. Les acolytes peuvent ne pas être les seuls visi-
Autak prétend être venu en simple visite à Ielof et s’y teurs présents à Ielof. D’autres groupes ont pu envoyer
être retrouvé piégé mais en réalité, il est l’un des dan- des agents. Les visiteurs au courant de la situation de
gereux patients des quartiers de haute sécurité, un tueur l’asile ont de bonnes chances d’être liés aux secrets de
en série redoutable. Notre homme est persuadé que le « l’asile et à la catastrophe. Contrairement aux PJ, ils sont
Mal » est emprisonné dans les testicules des hommes. équipés en nourriture, ne sont pratiquement pas surpris
Il en a déduit que toute libération de semence déverse des situations qu’ils rencontrent et agissent efficacement
une partie de ce mal et souille le monde. La conclusion en vue d’accomplir leurs objectifs. Ils peuvent être des
tordue de tous ces éléments est que les femmes sont des agents qui veulent récupérer échantillons et dossiers sur
instruments créés par le Chaos pour faire jouir les mâles l’hypothétique Léviathan ou les ruines Xenos sous l’asi-

03 43
le, des acolytes d’un Inquisiteur radical qui cherchent à Docteur Youn Gasai, directeur suprême de Ielof
détruire des DI gênants pour leur maître etc. au nom de l’Adeptus Medicae
D’autres visiteurs peuvent être dans une situa-
tion similaire à celle des PJ : surpris, cherchant à com- C’est un homme de cinquante-quatre ans, chau-
prendre ce qui se passe et à accomplir leur éventuelle ve et rondouillard qui a vu ses jambes être remplacées
mission. Ils peuvent être des acolytes de Kadja venus ré- par des augmentiques suite à un accident il y a dix ans.
cupérer Aeris un peu tard, des agents des Filles du Matin Praticien de grand renom, spécialisé dans les afflictions
venus apporter une nouvelle patiente à Raki Stoneriver de l’esprit, il est aussi secrètement détenteur d’une licen-
ou des serviteur de Remilia Basarab, ex Remilia Lilium, ce Inquisitoriale et Techno-religieuse l’autorisant à prati-
qui loin d’être dénuée de cœur, s’inquiète du silence quer la purification d’esprit. A ce titre il est un acolyte de
de l’asile et de la santé de sa sœur Flandre. Si certains l’Inquisition de plein droit. Seuls Argon Argol avec qui il
groupes peuvent être coincés dans Ielof à l’image des PJ, ne s’est jamais entendu et quelques technoprêtres (dont
d’autres auront certainement accès à un véhicule sous- Titus Noshan est le seul survivant) étaient au courant de
marin. Il peut s’agir d’une porte de sortie pour les acoly- cet aspect de la vie du docteur Gasai.
tes qui pourront ainsi négocier leur retour à la surface ou Juste avant le début de la catastrophe, il a dis-
essayer de s’emparer du véhicule par la force. parut avec plusieurs dossiers importants et son sous-ma-
rin personnel de modèle Arcanus XXI. Ce dernier, sur-
Vous en avez entendu parler un peu partout dans cet ar- nommé « Navis Bellus», est un bâtiment beaucoup plus
ticle. Il est temps de vous donner quelques précisions sur confortable que les engins standard. Son épave peut-être
lui. retrouvé éventrée non loin de l’asile. Sur son flanc est
gravée maladroitement une mystérieuse inscription : « Il
n’y a personne à l’intérieur ».
Le rôle exact et le destin de Gasai sont laissés à
l’appréciation du MJ. Sa fuite peut être liée aux secrets
de l’asile ou au contraire n’avoir aucun rapport. Peut être
était-ce juste un rendez-vous secret avec un Inquisiteur
important qui avait réclamé que lui soit remit des dos-
siers un peu trop sensibles ? La destruction du sous-ma-
rin est-elle due à un simple accident ? A un sabotage ? Au
Léviathan ? Est-elle une mise en scène pour faire croire à
la mort du docteur ? De même, l’inscription peut être une
marque laissée par un groupe qui recherche le directeur
ou simplement être destinée à brouiller les pistes. Enfin,
Gasai est-il réellement mort ou se trouve-t-il dans une
partie secrète de l’asile connue de lui seul ? A vous de le
décider...

Bienvenue à Ielof, entrez-y de votre plein grès


et essayez d’y découvrir la tranquillité et la paix inté-
rieure qu’il vous manquait à la surface. Souvenez-vous
surtout que l’Empereur garde toute l’Humanité, même
ses enfants aux esprits égarés.

44 04
Reflets Scénario

A / Les agents du
I - Introduction : Magistratum :
Ce scénario a été écrit spécialement pour les Le prévôt enquêteur Arias Valris : un homme
démonstrations effectuées par l’association Vox Ludi de terrain dans la force de l’âge. Calme, professionnel
lors du Salon du Jeu de Société 2009 et le Monde du jeu et bon enquêteur, il a derrière lui une impressionnante
2009*. Plutôt simple et « dirigiste », il est résolument carrière au service des forces de l’ordre de la ruche Sibel-
configuré pour pouvoir être joué rapidement (environ lus. Arias se laisse rarement surprendre par l’adversité.
2h / 2h30 de jeu) et faire découvrir Dark Heresy à des Plutôt froid de tempérament, il prépare généralement ses
joueurs ne le connaissant pas du tout. Son action prend plans avec soin. Pourtant conscient qu’il doit accepter
pour cadre la ruche Sibellus, sur le monde de Scintilla, des concessions dans son idée assez rigide de la loi afin
capitale du secteur Calixis. Il ne nécessite que la posses- d’obtenir des résultats, il lui arrive souvent d’être en dé-
sion du livre de base. saccord avec ses supérieurs directs. Une bande de cor-
Six personnages prétirés sont livrés en annexe rompus qu’il soupçonne fortement de recevoir des pots
de ce document. Ils sont particulièrement adaptés pour de vin pour fermer les yeux au bon moment. Il aimerait
mener cette courte enquête, notez cependant qu’au prix pouvoir les faire tomber mais il est très loin d’en avoir
de quelques modifications l’histoire est parfaitement les moyens pour l’instant.
jouable avec une autre équipe de personnages. Enfin, pré-
cision importante, avant que le scénario ne commence, Le prévôt enquêteur Titus Orta : la force de
les personnages ne font pas encore partie de l’Inquisition frappe de l’équipe. Titus est une brute cynique, il prend
! un malin plaisir à effrayer le petit peuple de la ruche et
*Un grand merci à Neko du 7ème Cercle et à déteste plus que tout être contredit. Violent et quasiment
Mathieu Saintout de la Bibliothèque Interdite pour tout incapable de faire preuve de diplomatie, il a tendance à
ce qu’ils ont fait pour nous. tirer avant et poser les questions ensuite. Il n’aime rien
si ce n’est le bruit que fait son fusil à pompe quand il
L’histoire en quelques mots : l’arme et pouvoir se payer des coups à boire avec l’ar-
gent qu’il lui arrive de soutirer à certains commerçants et
Les personnages sont appelés sur les lieux d’un à quelques hétaïres du quartier. En fait, peu lui importe
crime. Dans une église des bas quartiers d’une zone por- de trouver les vrais coupables d’un crime pourvu qu’il ait
tuaire de la cité ruche ont été retrouvés les corps sans une proie à donner à ses supérieurs.
vie d’un prêtre et d’un inconnu. Le motif évident semble
être le vol, plusieurs objets du culte ayant disparu. Très Le prévôt enquêteur Kara Tarn : jeune
vite, à l’aide des témoignages et des indices recueillis sur femme récemment promue à son poste, ambitieuse et
place ou à proximité, les personnages s’orienteront vers énergique, elle a atteint ce grade malgré la très grande
une histoire de drogue, puis vers le trafic d’une substance misogynie qui règne au sein du Magistratum. Elle rêve
aussi illégale que dangereuse, les Flects… de faire ses preuves et de démontrer qu’elle est à la hau-
teur de la réputation de son père, un héros mort en ser-
vice commandé (d’ailleurs, elle se sert de son arme, un
Les personnages prétirés : impressionnant révolver lourd modifié). Elle possède
une particularité assez dérangeante : elle appelle « père
Les six prétirés sont regroupés en deux équipes. » le cerveau-crâne muni d’un enregistreur Vox/Pix qui
La première est constituée d’un groupe d’agents du Ma- l’accompagne partout. Personne dans la brigade ne sait
gistratum de Scintilla, tandis que la seconde est formée s’il s’agit réellement du crâne de son père, conservé sous
d’un agent enquêteur de l’Ecclésiarchie et de son garde cet aspect afin qu’il continue de servir la loi impériale
du corps. Pour les besoins de cette histoire, les person- par ce moyen détourné ou d’une forme de provocation
nages ont été crées avec 1000 points d’expérience de dé- macabre de la part de Kara.
part.
La suppléante Oziria Lendanis : officielle-
ment détachée de la Schola Psykana auprès du Magistra-
tum afin d’aider celui-ci sur des affaires sensibles, Oziria

03 45
46 04
est en réalité une envoyée de l’Inquisition Impériale. Son gin, L’adversité faisant de lui un homme très croyant.
maître, l’Inquisiteur Eléazar Windsor étant lui-même un Après un acte particulièrement courageux sur P3X-433,
pratiquant de méthodes de divination particulières (le il fut rattaché au service particulier de l’évêque Tiberius,
Tarot de l’Empereur), il a prévu que des événements né- sur qui il avait vraiment fait forte impression. L’homme
cessitant son intervention allaient avoir lieu à cet endroit d’Eglise, malade et déclinant, ne tarda pas à quitter les
précis de la planète. Il a donc secrètement placé Oziria croisés pour rentrer dans son petit diocèse niché au cœur
dans une position lui permettant d’obtenir un maximum de la ruche Sibellus. Il décéda quelque mois plus tard et
d’informations sur les événements inhabituels. Comme Morian entra alors au service du père Davro, poste qu’il
beaucoup de psykers, la jeune femme semble un peu dé- occupe désormais depuis deux ans. Bien que très pieux,
connectée de la réalité. Mais peut être est-ce tout simple- il n’est pas dépourvu de défauts : en dehors d’un petit
ment dut au fait qu’elle est une hors-monde ? faible pour la bouteille, il est affublé d’une misogynie
qu’il ne fait presque rien pour dissimuler.

B / L’envoyé de NB : si vous êtes amené à organiser votre partie avec


l’Ecclésiarchie : moins de 6 joueurs, nous vous conseillons de ne pas vous
préoccuper de Kara Tarn ni de Morian Vax, ces person-
Le père-enquêteur Caïus Davro : homme pro- nages pouvant être mis de côté plus facilement que les
fondément croyant, le père Davro occupe un poste par- autres.
ticulier au sein du Ministorum. En tant que père-enquê-
teur, il se doit d’intervenir dès qu’une affaire concernant II - Chapitre 1
le clergé pourrait salir l’ensemble de l’institution. Dans Un meurtre sordide :
cette optique, il est aussi un « nettoyeur », prêt à faire dis-
paraitre les preuves afin que, si besoin est, le problème se Il fait nuit et la pluie tombe sans discontinuer
règle « en famille ». Ses attributions concernent aussi la sur la division portuaire 23 de la ruche Sibellus lorsque le
vengeance du culte : « qui fait du mal aux représentants véhicule de l’équipe d’enquêteurs du Magistratum s’ar-
terrestres du Deus Imperator fait du mal l’Empereur lui- rête devant la petite église décrépite qui se dresse au beau
même ». Il est arrivé très vite sur les lieux du crime car milieu de ce quartier pauvre. Autour du bâtiment et de
la servante qui a découvert les corps a eu comme premier son grand clocher, une escouade des forces de l’ordre aux
réflexe d’avertir les instances religieuses par le canal vox long manteaux vert sombres établit un cordon de sécurité
de l’Eglise. C’est son interlocuteur, en poste à la cathé- afin d’empêcher les badauds, de plus en plus nombreux,
drale la plus proche, qui lui a ordonné de prévenir le Ma- de trop s’approcher. Malgré cela, et à la grande surprise
gistratum et a dépêché Davro sur place. des enquêteurs, deux hommes semblent avoir franchit les
rubans jaunes et noirs récemment mis en place. Il s’agit
Le garde du corps Morian Vax : ancien garde de Caïus Davro et Morian Vax. Le prêtre a fait valoir
impérial du 38ème Scintillan, Morian a effectué une sa qualité d’enquêteur religieux pour passer le contrôle.
bonne partie de sa carrière au sein de la Croisade Mar-

03 47
Cependant, le responsable de la première patrouille arri- A / Les indices matériels :
vée sur les lieux lui a demandé de ne pas entrer dans le
temple et d’attendre l’arrivée de l’équipe d’enquêteurs. - Le corps du prêtre : le corps du prêtre se trouve juste
Les présentations faites, les personnages peuvent péné- derrière l’autel, au dessous d’un grand aigle impérial en
trer dans la bâtisse. Notez qu’il n’y a aucun problème cuivre retenu par des chaines. C’était un homme âgé,
de juridiction entre les deux équipes, Davro ne pouvant mais néanmoins bien bâtit du nom de Gregorian Meri-
faire dessaisir le Magistratum de l’enquête et ce dernier cus. Il portait une simple tunique longue quand il a été
étant obligé de l’accepter, au moins comme observateur. agressé. Le manche d’un couteau dépasse de sa poitrine,
L’église, dédiée à Saint Praxitèle, est plutôt petite et en et les marques de mains laissées dans le sang autour de
relatif mauvais état. Sa peinture est écaillée et les boise- lui semblent indiquer qu’il n’est pas mort sur le coup et
ries semblent avoir connu des jours meilleurs. Une vague qu’il a agonisé quelques instants avant de s’éteindre. Il
odeur de moisi imprègne la quasi-totalité des lieux. Au tient dans sa main un morceau d’étoffe grise tachée de
rez-de-chaussée, se trouve la nef au haut plafond qui oc- sang, peut être arraché aux vêtements d’un second agres-
cupe presque entièrement la surface de la bâtisse. C’est seur (car l’autre cadavre ne porte pas de tenue de cette
ici que se trouvent les deux corps. La servante du prêtre couleur). Si l’on fait porter le vêtement du prêtre au labo-
ainsi qu’un patrouilleur du Magistratum sont présents. ratoire du Magistratum, on aura confirmation trois heures
La pièce est bien entendu garnie de bancs et de tous les plus tard que ces manches portent des traces de poudre.
ornements que l’on peut s’attendre à trouver dans un tel
lieu (enfin presque, cf. point A). Deux portes situées der- - L’autre corps : il git à deux mètres du corps du prêtre.
rière l’autel mènent à d’autres parties du bâtiment. L’une il s’agit d’un homme malingre, portant un bleu de tra-
d’elle donne sur un escalier conduisant au sous-sol, ce vail sale et rapiécé. Les premières constatations mon-
qui permet aux enquêteurs de découvrir une petite cuisi- trent qu’il est mort d’une balle logée dans le ventre. Très
ne ainsi que la chambre du prêtre où il rangeait ses habits certainement tirée à bout portant par une arme de petit
sacerdotaux. calibre (peut-être un révolver). Dans l’une de ses mains
La seconde porte s’ouvre sur le clocher. Après gantées, il tient un bougeoir en argent sculpté représen-
avoir suivi un long escalier, un personnage curieux se tant Saint Praxitèle, patron des pêcheurs de cette partie
retrouve au sommet d’une tour couverte, tout près de la de Scintilla. Une de ses poches contient un petit carré de
cloche reliée aux haut-parleurs du temple. En jetant un soie rouge d’environ dix centimètres de côté. Tout per-
coup d’œil à l’extérieur, on peut apercevoir tout le pano- sonnage réussissant un test facile de psyniscience qui le
rama nocturne du quartier, car le sommet de la tour dé- touchera ressentira une vague impression de malaise. Il
passe de beaucoup les toits des édifices voisins. A l’est, est évident que cette étoffe semble très légèrement mar-
l’immense surface métallique qui constitue la falaise quée par le Warp. Les personnages peuvent envoyer une
bordant le plateau continental de Sibellus est percée de image pix de l’homme au central de section du Magistra-
milliers et de milliers de petites lumières qui sont autant tum. S’ils ne pensent pas à s’en occuper, un des membres
de fenêtres et de passages. Au Nord, on voit les gigan- de la patrouille le leur rappellera subtilement… Ils n’au-
tesques panaches de flammes rejetés par les raffineries ront de réponse qu’une fois terminé leur investigation à
du port n°23, où les supertankers viennent décharger l’église Saint Praxitèle, juste avant d’en partir.
leurs milliards de litres de carburant en provenance des
plateformes d’extraction implantées au large. A l’ouest - Les empreintes : autour des deux corps, de petites
et au sud, c’est l’océan, une nappe uniformément noire mares de sang se sont formées. En plus des marques
et huileuse, sauf là où l’on croit deviner au travers de la laissées par le prêtre dans son agonie, on peut repérer
pluie incessante comme la lumière d’un phare, non loin plusieurs traces de pas, certainement celles d’une seule
de la côte. Mais ce n’est pas un phare, car sa taille se- personne de taille moyenne (déduction pouvant être ef-
rait alors gigantesque. Non, c’est l’antre du gouverneur fectuée à partir de la pointure des chaussures et de l’es-
sectoriel Hax, le Palais de Lumière, taillé dans la pierre pace entre les empreintes – test d’enquête facile). Notez
telle une gigantesque fleur aux pétales fermés. Plus près, que les personnages ne trouveront pas d’empreintes di-
tout autour du temple, se dressent de vétustes logements gitales, visiblement l’action était préméditée et les agres-
d’habitations de quelques étages ainsi que de modestes seurs devaient porter des gants.
manufacturia qui produisent les biens consommés dans
la division portuaire 23 et ses alentours. - Les objets manquants : si les personnages s’en pré-
occupent, ils remarquent qu’il manque une partie des ob-
Certains indices importants peuvent (et pour jets du culte que l’on trouve habituellement sur l’autel de
certain doivent) être trouvés par les personnages. Les l’Empereur-Dieu : des bougeoirs représentant les saints
deux parties qui vont suivre vous en dressent la liste, dé- du Secteur Calixis et l’un des deux chandeliers d’argent
crivent leur nature et les moyens de les obtenir.

48 04
en forme d’aigle sont absents (test de connaissance crédo qui se passe dans le temple. Il ne fera pas de déclaration
impérial très facile ou enquête facile). spontanée, mais un personnage pourrait remarquer son
étrange couvre-chef dans la foule des badauds (test de
perception normal pour remarquer son grand chapeau pi-
B / Les témoignages : qué de nombreuses médailles de saints). Prit dans le sens
du poil, il explique qu’il dormait à l’abri sous un auvent
- La servante : cette pauvre femme d’une cinquan- quand un homme est passé près de lui en courant. Il lui
taine d’année se nomme Eliz Catila. Elle est encore sous semble que le type en question était vêtu d’un habit de
le choc de la découverte du cadavre du père Mericus travail gris et qu’il portait un sac de cuir en bandoulière.
qu’elle tenait en haute estime. Son rôle en tant que ser- Il est parti vers le nord, en direction des raffineries du
vante laïque consistait à préparer les repas du prêtre et 23ème. Les horaires semblent correspondre.
tenir propre le lieu de culte. En plus de cela elle avait
demandé à l’homme d’église de pouvoir venir dans le A un moment, quand cela vous arrange le plus,
temple toutes les nuits vers minuit afin de faire en sorte les personnages reçoivent un message vox de leur cen-
que les bougies de l’autel ne s’éteignement pas (C’est tral. L’homme dont le corps se trouve dans le temple se
en réalité le rôle du prêtre, mais il laisse parfois cet hon- nomme Sarin Djolk. Il vivait dans un quartier au nord de
neur à un fidèle pieux et méritant, rien que de très normal la zone 23, tout proche des raffineries. Si les personnages
dans ces petits lieux de culte – test très facile de connais- veulent apprendre des choses sur son complice, le mieux
sance crédo impérial). En arrivant au milieu de la nuit, semble être de se rendre directement là-bas et de poser
Eliz a remarqué que quelque chose n’allait pas : la porte les bonnes questions.
était entrouverte et une fois entrée, elle vu que la plupart
des bougies étaient absentes ou éteintes. Ce n’est qu’en Pour se rendre sur les lieux, plusieurs solutions
s’approchant qu’elle a aperçu les corps. Après être resté : soit le transpole souterrain, imaginez des sortes de
paralysée un moment par le spectacle, elle est descendue métros aux lignes et aux décorations baroques, sales et
dans la chambre se servir du canal Vox qui relie l’église à bruyants (en tout cas dans cette zone de la ruche) soit le
la cathédrale la plus proche (Sainte Aloïse) pour réclamer véhicule avec lequel ils sont venus et qui peut accueillir
des instructions… vous connaissez la suite (dix minutes deux passagers de plus (pour avoir une idée de sa des-
plus tard une patrouille arrivait puis encore vingt minutes cription, imaginez un dérivé de la batmobile dans les
après les deux équipes des personnages se présentaient nouveaux Batman… c’est un monstre mécanique d’un
quasiment simultanément). Elle pense que ce sont des noir mat surmonté d’un gyrophare rouge).
voleurs qui ont fait ça pour prendre les objets du culte les
plus précieux et pouvoir les revendre. Seulement, ils ont
été surpris par le père Mericus et le vol, déjà très grave en III - Chapitre 2
lui-même (puisqu’il s’agit d’un blasphème contre l’Em- Le deuxième homme :
pereur-Dieu), est devenu un meurtre. Eliz n’est pas resté
pour observer les corps, mais si on lui dit que l’autre Les personnages connaissent le quartier dans
homme a été abattu, elle dira spontanément que c’est lequel ils se rendent. Cette partie de la division por-
certainement le prêtre qui l’a tué. En effet, il conservait tuaire 23, proche des raffineries, a la réputation de ne
dans sa chambre un révolver, au cas où il aurait eu un pas être de tout repos pour les membres des forces de
jour à défendre le temple. Ce qu’elle n’arrive pas à se l’ordre qui essayent de faire sérieusement leur job. En
représenter et ce qui l’a vraiment choqué, c’est à quel effet, elle abrite toute une collection de tripots et de lieux
point il faut être dépravé pour s’attaquer à un serviteur de débauche dans lesquels les ouvriers exténués des
de l’Empereur-Dieu. Ceci la travaille fortement et elle terminaux pétroliers du port viennent passer leurs soi-
en fera part à un homme d’église s’il y en a un de pré- rées. Quand l’équipe arrive, la faune interlope du coin
sent durant la conversation. Les personnages devraient à est de sortie malgré la pluie. Dans toutes les ruelles et
priori eux aussi arriver à l’hypothèse d’un vol ayant mal venelles, éclairées par les enseignes électriques des bars,
tourné car il est tout simplement le plus logique. Seul le ce ne sont que jeux et paris illégaux, commerce de chair
carré de soie rouge devrait rester un mystère, un élément et d’alcool. Personne ne semble dérangé par la présence
du puzzle ne s’emboitant pas encore. des agents du Magistratum esseulés (au contraire, on leur
propose même de « participer »). Les gens des environs
- Le mendiant : Fitz Pullo est un mendiant qui traine savent parfaitement que des pots de vins judicieusement
généralement dans les environs de l’Eglise. Actuelle- distribués assurent la tranquillité des parrains du quar-
ment, il est dehors, sous la pluie, à l’extérieur du péri- tier et de leurs affaires. Ils pensent tout simplement que
mètre de sécurité et se tord le cou pour essayer de voir ce comme d’habitude, des agents passent et font semblant

03 49
de patrouiller pour sauver les apparences. Pour ajouter
une côté encore plus étrange à vos descriptions, n’ou-
bliez pas de faire mention des gigantesques langues de
flammes qui parfois se dressent vers le ciel depuis les raf-
fineries et qui, par intermittence, éclairent ou au contraire
accentuent les ombres profondes de certaines parties du
quartier.

Il s’agit maintenant d’arriver à trouver le com-


plice de Sarin Djolk. Contrairement à ce que l’on peut
penser, c’est chose assez facile. Dans un tel quartier, on a
toujours besoin de quelques trônes impériaux et les gens
prêts à balancer une vague connaissance pour pouvoir
s’offrir le dernier poison injectable à la mode sont légion.
Vous êtes totalement libre de faire durer cette phase d’en-
quête en envoyant vos joueurs sur de fausses pistes in-
ventées par vos soins ou de les faire presque tout de suite
tomber sur la « bonne » personne. Toujours est-il qu’en
trainant dans les tripots les plus malfamés (où parfois il
faudra laisser ses armes à l’entrée sous la surveillance des
gros bras des gangs qui font la loi ici), les personnages
tomberont à un moment ou un autre sur un type, une pe-
tite frappe qui reconnait le visage de l’homme mort sur
le pix qu’on lui montre. Evidemment, il n’acceptera de
parler qu’en échange d’un petit quelque chose. Il identi-
fie bien l’homme comme étant Sarin Djolk, un ouvrier de
la raffinerie 13 et le décrit comme un gagne-petit, un type plus haut de l’immeuble. Aux personnages d’essayer de
pas net, toujours avec un trafic ou une idée louche en vue monter dans les étages discrètement.
pour payer son dernier caprice de junkie. Si on lui parle Quand ils arrivent au dernier étage, le cin-
de complice, il leur dira que Djolk traînait toujours avec quième, un grand couloir s’étend devant eux. Au bout
un dénommé Publius « Pub’ » Javkin (notez qu’il peut de celui-ci, sortant directement des toilettes situées sur le
parfaitement citer plusieurs noms, aux joueurs ensuite de palier, un homme répondant au signalement de Javkin !
démêler qui est qui et de trouver le véritable complice). Ici, deux possibilités : soit vous décidez que les person-
Un simple appel passé au central de secteur du Magis- nages le voient juste entrer par la porte la plus proche
tratum permettra, au bout d’une dizaine de minutes, de dans son appartement, soit l’homme les repère et se jette
connaître l’adresse de Pub’ et de recevoir un enregistre- de même à l’intérieur de son logement. Quelle que soit
ment pix de son visage. Les personnages devraient nor- la scène choisie, il y a de fortes chances qu’une fusillade
malement se rendre le plus vite possible chez lui. éclate dans les secondes ou minutes qui suivent. A vous
de gérer la scène : tentative pour le convaincre de se
Après un quart d’heure de déplacement dans rendre au travers de la porte, mitraillage en règle de tout
les rues encombrées, les personnages arrivent devant un ce qui dépasse etc.
vieil immeuble à l’aspect peu engageant. C’est une an-
cienne manufacturia désaffectée dans laquelle, quelques Toujours est-il qu’à un moment, Javkin se re-
années plus tôt, des promoteurs peu scrupuleux ont « trouvera maîtrisé, blessé ou mort, à l’intérieur du taudis
taillé » de petits appartements. Un grand aigle Impérial qui lui sert d’appartement (en réalité une seule grande
blanc est encore quelque peu visible sur les briques déla- chambre). Quand on évoque l’idée de taudis, ce n’est pas
vées de l’édifice. peu dire. En réalité la pièce est quasiment vide, il ne reste
qu’un grand lit sale et défait surnageant au milieu d’une
Une fois entrés, les personnages se mettent à la couche de détritus dont l’odeur est difficilement suppor-
recherche de Javkin. Pour peu qu’ils le demandent à la table (vieux emballages de restauration rapide, journaux
concierge qui vit dans l’appartement le plus proche de déchirés, vêtements dispersés etc.). Bien en évidence sur
l’entrée, une vieille femme acariâtre et négligée qui n’a le lit se trouve un grand sac de cuir qui laisse échapper
absolument rien à faire des locataires, ils apprendront un certain nombre d’objets. Bien entendu, il s’agit des
que leur suspect est bien là. Il vit dans l’appartement le précieux ornements du temple. Les personnages peuvent

50 04
compter, en plus du chandelier d’argent, une douzaines Les flects sont dangereux, abominablement dangereux.
de bougeoirs représentant des saints mineurs de la ruche Il s’agit de fragments de verre, les vestiges des milliards
Sibellus. En fouillant le reste de l’appartement, on trouve de fenêtres des ruches dévastées des planètes qui sont
dans un coffret caché sous le lit deux petits objets en- aujourd’hui devenues les Mondes vitrifiés. Ils sont im-
roulés dans des pièces de soie rouge. Il s’agit de deux prégnés d’une énergie inhumaine qu’ils ont conservée de
morceaux d’un verre noir très solide. Un psyker ressent leur longue exposition au Warp. Durant des siècles, ces
tout de suite une perturbation Warp lorsqu’il se trouve fragments de verre ont emmagasinés la lumière du Cha-
à proximité (test de psyniscience facile). Si Javkin est os tandis qu’ils macéraient dans son éclat aveuglant.
encore vivant, il est prit de frénésie en voyant que l’on
touche à son trésor et tente de se libérer, hurlant à pleins En se penchant sur ces fragments de verre cor-
poumons pour qu’on lui rende ce qu’il appelle ses « rompu, l’utilisateur peut avoir des visions merveilleuses
flects ». Sa frénésie pourrait se transformer rapidement qui élèveront son esprit, pour un court instant, vers un
en désespoir suicidaire s’il ne récupère pas son bien le état de transcendance exaltante. Dès qu’il redescend de
plus précieux (au point de se jeter par la fenêtre condam- ces hauteurs, il est animé d’un désir ardent de revoir ces
née par des planches). Les personnages comprendront merveilles, d’apercevoir un nouveau « reflet » comme
très vite que ces choses sont une sorte de drogue qui leur on dit dans l’argot de ces gens. Hélas, bon nombre de
est totalement inconnue et dont Pub’ est complètement « ces flects ne recèlent rien d’autre qu’un écho fugace
accro ». de l’horreur cosmique absolue, une véritable vision du
Warp. De telles visions détruisent irrémédiablement l’es-
La vérité : attention, ce que vous aller lire peut prit de l’utilisateur, mais évidemment, nul ne peut savoir
constituer un gros spoiler si vous n’avez pas encore lu le à l’avance ce qu’il verra avant d’avoir plongé son regard
premier tome de la trilogie Ravenor de Dan Abnett (édité dans le prochain flect.
par la Bibliothèque Interdite). Si vous comptez le faire, Les flects sont une malédiction. Une maladie.
sautez le texte jusqu’au chapitre 3 – Négociations. Son Une peste. Ils induisent une dépendance plus vive et plus
contenu n’est pas nécessaire pour continuer l’enquête, il destructrice que n’importe laquelle des autres drogues
donne juste un éclairage supplémentaire sur des éléments chimiques prohibées qui sont la plaie de notre culture
qui dépassent le cadre strict de ce scénario mais qui peu- impériale. Ce n’est pas seulement qu’ils tuent, mais ils
vent être utiles dans le cadre d’une campagne. Laissons sont également source de corruption. Le moindre des
donc la parole à l’Inquisiteur Ravenor… flects qui circule dans notre société porte en son sein le
potentiel pouvoir d’ouvrir une porte aux Puissances de
« Au tout début de 401, décidé à enquêter sur la Déchéance et de détruire l’Imperium petit à petit, de
le trafic d’une substance appelée « flects », je suis ar- l’intérieur ».
rivé avec mon équipe sur Eustis Majoris, monde-capitale
du sous-secteur Angelus. Ces objets qui provoquent une Vous pouvez légitimement vous demander
dépendance terriblement corrosive ont envahi le marché comment des flects sont arrivés dans le secteur Calixis
parallèle de tout le sous-secteur. Ils sont importés clan- près de 400 ans après que leur trafic ait été éradiqué du
destinement depuis les Mondes vitrifiés, situés dans la secteur Scarus par Ravenor. Et bien c’est assez simple
région limitrophe de la frontière extérieure d’Angelus. : tout commence une trentaine d’années en arrière (en

03 51
considérant que nous sommes en 815.M.41). A cette IV - Chapitre 3
époque, la campagne de Margin est lancée vers les zones Négociations :
reculées des Mondes du Halo. Pour pouvoir fournir en
troupes et en vaisseaux de guerre l’armée de Croisade, Alors que les personnages redescendent de chez
les flottes des secteurs Ixaniad, Calixis et Scarus se trou- Javkin, peut-être avec l’impression d’avoir bouclé leur
vent dans l’obligation de dégarnir leurs avant-postes enquête, ils tombent nez à nez avec plusieurs person-
situés dans cette région méconnue. La flotte de guerre nages aux mines patibulaires…
Scarus retire même la majeure partie de ses éléments fai-
sant le blocus autour de la région des Mondes vitrifiés. Il Au premier coup d’œil, ils sont une demi dou-
n’en fallait pas plus pour qu’au bout de quelques années, zaine et bien armés. Vêtu de vêtements sombres et pra-
des trafiquants sans scrupules n’essayent de se rendre sur tiques, ils ont tout d’hommes de main des organisations
ces planètes dans l’espoir d’en retirer quelque chose. Il criminelles de la division portuaire 23. Une fois encore,
se trouva que l’un deux était le lointain descendant d’un à vous de gérer la rencontre mais en cas de fusillade
trafiquant survivant de l’époque du premier trafic et qu’il évitez au maximum qu’il y ait des blessés graves voire
connaissait le secret de son ancêtre. N’écoutant que l’ap- des morts dans l’un ou l’autre camp. En cas de besoin,
pât du gain, il décida de relancer le bizness, mais dans l’un d’eux criera halte au feu et des négociations tendues
le secteur Calixis cette fois. Pour l’instant, le trafic est pourront s‘engager.
plutôt insignifiant : il est en train de s’implanter et les En réalité, ces hommes sont venus pour « invi-
consommateurs, encore peu nombreux, servent de test ter » les personnages à avoir une petite discussion avec
avant que l’organisation n’inonde le marché avec ses leur chef qui attend en bas. En signe de bonne volonté, si
flects… les PJs veulent bien les accompagner, ils sont prêts à leur
laisser leurs armes.
Les flects dans Dark Heresy : avec ce qu’en dit l’Inqui- Arrivé à la sortie de l’immeuble, on peut aperce-
siteur Ravenor, il paraît plus logique de traiter les flects voir dans la rue une grande limousine noire (si si, relisez
comme un poison ayant des capacités particulières plutôt les romans Gaunt ou l’ancienne liste d’armée des cultes
que comme une drogue (cf. kit du meneur de jeu). genestealers). Une portière s’ouvre et l’un des hommes
de main fait signe aux personnages qu’ils peuvent mon-
Flects des Mondes vitrifiés (Instantanée/-30/Sédatif) ter à bord… mais seulement deux d’entre eux ! Laissez
les joueurs décider qui aura la chance de rencontrer le
Résidus des vitres des ruches exposées au mystérieux patron de leur « escorte ».
rayonnement du Chaos lors de la tempête Warp qui isola
l’ancien espace impérial connu de nos jours sous le nom Une fois à bord, les deux personnages peuvent
de Mondes vitrifiés, les flects constituent un passage idéal observer leur interlocuteur. En réalité, observer est un
mais dangereux vers des paradis et des visions étranges bien grand mot car le visage de l’homme est plongé dans
issus du Chaos. La perte de conscience provoquée par l’ombre. Au prix de la réussite d’un test de perception
l’attribut « sédatif » représente en fait les instants où le puis moyen de connaissances générales (pègre), un agent
drogué « plane », complètement déconnecté de la réalité. du Magistratum pourra reconnaître vaguement Adrianos
En plus de l’effet donné ci-dessus, un test de FM man- Vilgan, l’un des patrons du crime organisé de la DP-23.
qué au moment de l’utilisation d’un flect provoque le Tout le monde sait qu’il contrôle un tas de trafics dans
gain d’un point de folie et d’un point de corruption au le coin, mais personne n’a jamais réussi à le faire tom-
consommateur. Attention, sur un résultat naturel de 100 à ber. Une odeur de cigalho froid imprègne tout l’habitacle
ce test, le personnage subit un effet déterminé au hasard à alors que l’homme se met à parler. Il est extrêmement
l’aide de la table des phénomènes psychiques de la p.162 poli et précis dans ses propos et il attend le même type
du livre de base. de respect de la part des personnages. En gros ce qu’il a
Dès qu’un personnage utilise un Flect pour la à dire tourne autour des points suivants, à vous de voir
première fois, il doit effectuer un second test de FM. S’il comment les aborder en fonction de la situation :
est manqué, l’accoutumance est effective (il subira un
malus de – 20 à toutes ses actions quand il n’aura pas « - Les personnages sont suivis depuis qu’ils sont entrés
consommé » de flect pendant au moins deux journées). dans le quartier. Pendant plusieurs heures, Ils ont posé
Si ce test est réussi, il devra être retenté à la prise sui- pas mal de questions sur Djolk puis sur Javkin et c’est
vante et ainsi de suite. tout à fait le genre de chose qui remonte très rapidement
Prix : très variable, pour l’instant autour des 30 aux oreilles de certains « honorables entrepreneurs » de
trônes, mais l’organisation compte bien augmenter les la division 23. Les deux suspects dans l’affaire qui oc-
prix une fois le succès du produit assuré. cupe les PJs sont surveillés eux aussi depuis quelques

52 04
Les personnages seront livrés à eux-mêmes durant toute
la durée de l’opération, ne pouvant même pas prévenir
leur hiérarchie du fait des importants risques de fuites.
Sa part du marché consiste à donner aux personnages la
localisation de la planque des vendeurs de Flect. Vilgan
ajoutera qu’il sait pertinemment que ce n’est pas leur
QG dans la Ruche Sibellus, mais qu’au moins ils sau-
ront qu’ils ne sont pas les bienvenus dans la Division
Portuaire 23.

- Pourquoi les PJs ? Et bien, il se trouve que certains


parmi eux ont la réputation d’être des agents intègres
(ou des nouveaux dans la zone, adaptez selon les per-
sonnages présents). De plus, le fait qu’ils aient enquêté
dans le quartier prouve qu’ils sont prêts à aller au bout du
travail car de nombreux agents auraient déjà abandonné
rien qu’en sachant qu’il leur faudrait venir par ici. On ne
laisse pas comme ça passer les oiseaux rares…

- Pour ce qu’il en sait, les forces qu’ils auront en face


d’eux sont constituées d’une dizaine d’hommes armés
retranchés dans un hangar sur le front de mer de DP-23.
C’est là que les flects sont livrés par bateau puis répartis
entre les différents revendeurs des quartiers limitrophes.
temps par les hommes de main de Vilgan, car ils sont des
consommateurs d’une nouvelle substance assez rare qui Bien sûr, c’est aux personnages de décider de
est appelée « flect » dans la rue. leur action. S’ils jouent les frileux, l’histoire se termine
ici. Au bout de quelques temps, les flects inondent le
- Personne ne sait ce que sont ces flects. Tout ce qui est marché et une cruelle guerre des gangs se déroule dans la
sûr c’est que c’est horriblement addictif et étonnamment DP-23 ainsi que dans d’autres zones de Sibellus. A vous
peu cher pour une « drogue » aussi forte. Bref, si elle est de voir pour ce qui est de la réaction de l‘Inquisition à
écoulée en grande quantité, elle va faire un malheur. tout ceci.

- Pour l’instant une seule organisation, nouvelle dans la Mais imaginons plutôt que les personnages ac-
zone, les commercialise. Elle n’a pas de nom et on ne sait ceptent le marché qui leur est proposé.
pas qui la dirige, mais avec un tel « produit » elle aura
tôt fait de dévorer toutes les autres, ce que Vilgan ne peut Quand la conversation se termine et qu’Adria-
laisser faire. Seul « petit » problème, elle a bien compris nos Vilgan leur a indiqué leur cible, il a cessé de pleuvoir
comment marche le bizness et commence à s’allier avec et la nuit est déjà un peu plus claire. La limousine dé-
d’autres « parrains » spécialisés dans d’autres types de marre, laissant les personnages devant l’entrée décrépite
marchés illégaux. Sans compter qu’elle a bien graissé du vieil immeuble. Les hommes de main disparaissent
la patte du Magistratum pour que celui-ci détourne plus ensuite dans les ombres des ruelles…
qu’opportunément le regard.
L’aube approche enfin et les pjs vont pouvoir
- Adrianos Vilgan a donc une proposition à faire aux laisser parler la poudre !
personnages. S’ils l’aident à se débarrasser de l’implan-
tation de la nouvelle organisation dans la division 23, il
leur donnera une liste d’agents corrompus du Magistra-
tum (pas tous précise-t-il, il faut bien qu’il sauvegarde
ses intérêts). De plus l’action en elle-même pourrait être
d’une grande aide pour le futur de leur carrière.

- Bien sûr, pour sauvegarder les apparences, son organi-


sation ne pourra pas prendre part directement à l’attaque.

03 53
V - Chapitre 4 coulissante qui court le long du côté du hangar auquel
L’entrepôt : les PJs font face (qui importe peu en fait). La troisième
issue est une porte « classique » qui s’ouvre au travers de
Comme souvent dans cette région de la cité- la seconde. Toutes ces portes peuvent êtres crochetées au
ruche Sibellus, le temps est à la grisaille, et même s’il ne prix d’un test très facile en intrusion. Evidemment, des
pleut pas, la couverture nuageuse forme une voute terne moyens plus bruyants sont envisageables ! A l’intérieur,
au dessus des personnages. Ils sont engagés depuis un les lieux sont organisés comme suit : un profond bassin
moment dans ce vieux quartier venteux du front de mer, dans lequel la vedette vient habituellement mouiller oc-
constellé de hangars abandonnés et de vieilles manufac- cupe le centre du hangar. Tout autour se trouve le local
turia fermées depuis longtemps, quand enfin ils arrivent ouvert en forme de « U » qui sert à l’entretien du navire.
près du bâtiment de béton nu que Vilgan leur a indiqué Il est donc encombré d’établis, de pièces de moteur, de
comme étant la base des trafiquants de flects. racks à outils etc. Dans le quart qui surplombe la porte
Quant ils sont en vue de l’édifice, les person- donnant sur la mer, accroché au plafond, se trouve un
nages ont à peine le temps de se cacher que les portes grand bureau vitré. Deux escaliers métalliques, aux ex-
du hangar donnant sur la mer s’ouvrent. Un navire aux trémités du « U » permettent d’y accéder. C’est là que,
angles agressifs, certainement une vedette rapide des parmi des vestiaires depuis longtemps sans propriétaires,
FDP déclassifiée, s’élance vers le large en soulevant au dans une grande armoire en fer se trouve une mallette
passage de grosses gerbes d’eau noire et huileuse. Au noire pleine de flects. Une petite chambre pouvant ac-
prix d’une réussite à un test de Vigilance assez difficile, cueillir trois personnes a été aménagée récemment, dans
les PJs peuvent compter trois personnes visibles dans un coin, avec des parois en contreplaqué. Les lieux ne
l’habitacle ou sur le pont. Ces hommes, quatre en réa- disposent pas de moyens de surveillance pix ou autre.
lité, sont partis se ravitailler en flects auprès de leurs su- Les hommes sont relativement vigilants mais en réalité,
périeurs qui dirigent un autre secteur sur le vaste littoral la sécurité de l’endroit repose plus sur le secret de sa lo-
de Sibellus. Les personnages rencontreront donc moins calisation que sur ses moyens de défense. De plus, il pa-
d’opposition que prévu. raitra évident aux PJs que l’installation est assez récente
et qu’elle ressemble plus à une planque provisoire qu’à
Maintenant c’est à vous de prendre en charge la un QG de trafiquants endurcis.
suite selon les stratégies mises au point par les joueurs et
les éléments suivants : - Les hommes : quand les personnages arrivent. Deux
malfrats se tiennent près du bassin. Leur réaction dé-
- Les lieux : il existe trois issues pour pénétrer dans le pendra de la façon dont les personnages entrent. Ils sont
bâtiment. La première est l’impressionnante double porte prêts au combat si les personnages se montrent lents et
qui donne sur la mer. La seconde est une grande porte bruyants, complètements pris par surprise si les person-

54 04
nages sont vifs comme l’éclair ou silencieux comme le Sainte Inquisition et des pouvoirs qui émanent de mon
diable de Catachan. Un autre homme se trouve à l’étage, statut, je requiers votre assistance inconditionnelle et
éveillé. De même, il réagi suivant la situation. Enfin, sans délais… »
trois trafiquants se trouvent dans la « chambre » en train
de dormir. Il faudra quelques rounds pour qu’ils entrent Alors les personnages reconnaissent l’objet qu’il tient à
en action mais peuvent constituer une désagréable sur- la main… Une rosette…
prise pour une équipe de personnages mal préparée. No-
tez que les hommes de mains ne combattent pas jusqu’à
la mort. A partir d’un certain nombre de pertes (que vous Fin
estimerez vous-même), ils chercheront plutôt à prendre
la fuite avec les flects, quitte à se jeter dans le bassin…
Certains penseront même à se rendre. Les personnages non-joueurs : pour jouer ce scénario,
assez pauvre en combats, vous n’aurez besoin que de
A vous de jouer ! peu de profils. Utilisez celui de la racaille (p.343) pour
Publius Javkin, pensez juste à remplacer son automa-
tique par le révolver volé au prêtre (muni de 5 balles).
VI - Conclusion : Pour ce qui est des hommes du hangar, servez-vous des
gros bras p.340. Echangez cependant leurs épées tron-
Plusieurs possibilités peuvent ici être envisa- çonneuses contre des pistolets automatiques. Considérez
gées. Tout d’abord les personnages peuvent échouer, que l’homme à l’étage est quant à lui équipé d’un fusil
mais vu leur puissance de feu, il y a peu de chance que d’assaut. Tous possèdent un chargeur de rechange.
cela survienne. Dans ce cas n’hésitez pas à vous servir
de l’Inquisition comme Deus ex Machina, l’équipe d’in- Ouverture sur une campagne : dans sa version de sa-
tervention de Windsor, qui suivait psychiquement Oziria, lon, le scénario s’arrête ici, au moment où les person-
arrivant rapidement pour sauver leur peau. nages rencontrent l’Inquisiteur qui va désormais prendre
Ensuite, les personnages peuvent arriver à leurs en charge leur carrière. Mais vous pouvez bien évide-
fins. Dans ce cadre là, ils sont victorieux et ont très cer- ment faire en sorte que leurs aventures continuent. La
tainement fait des prisonniers. Dès qu’ils sortent, ils menace des flects est encore loin d’avoir été éradiquée.
sont survolés par un grand véhicule qu’un militaire dans Jusqu’où les personnages remonteront ? Qui est le mys-
l’équipe pourra reconnaître comme étant une Valkyrie. térieux chef de l’organisation important la drogue dans
L’engin se pose non loin de là dans un vrombissement le secteur Calixis ? Pourrait-il être un cultiste d’une des
assourdissant. Il est entièrement noir, sans aucun mar- Puissances de la Ruine ? A-t-il des contacts Xenos qui lui
quage permettant de reconnaître sa provenance. A peine facilitent l’accès aux Mondes vitrifiés ? Plus proches des
a-t-il touché le sol que les portes latérales s’ouvrent, dé- préoccupations d’agents du Magistratum, que feront-ils
versant une douzaine d’hommes intégralement vêtus de quand ils auront la fameuse liste des membres corrompus
noir. Ils ont l’air particulièrement bien équipés (armures de l’agence dans la DP-23 ? Est-ce qu’ils se lanceront
carapaces, casques intégraux, viseurs laser, surgénéra- dans une opération mains propres avec la bénédiction de
teurs pour leurs armes à rayons etc.) et alors que certains Windsor ?
mettent en joue les PJs et leur ordonnent de lâcher leurs
armes, d’autres se dispersent tout autour du périmètre. Et pour d’autres personnages ? : vous pouvez jouer
L’un deux, certainement un responsable, s’approche. Il ce scénario avec d’autres personnages que les prétirés
fait signe au personnage le plus proche de la mallette de donnés en annexe. Il suffit pour cela que les PJs résident
flects de la lui apporter et de la lui donner. Peut importe ou soient de passage près de l’Eglise le soir du meurtre.
si le PJ obtempère ou pas, le résultat sera quasiment le En faisant jouer un quelconque statut d’enquêteur offi-
même : un homme descend de la Valkyrie. Il est grand, ciel (chose à laquelle ils doivent être habitués soit en tant
vêtu d’un large manteau rouge et noir qu’il porte par-des- qu’Arbitrator, soit sous une fausse identité quelconque),
sus une combinaison semblable à celle de ses hommes. ils pourront participer à l’enquête sur la mort du prêtre. A
Son visage barbu respire le calme, et l’assurance qui partir de ce moment là, suivez les événements tels qu’ils
émane de son regard bleu a quelque chose de particulier arrivent dans le scénario… Faites ce que vous voulez de
et d’indéfinissable qui vous transperce. Il tient un petit Windsor. Dans la version de salon, grâce à ses pouvoirs
objet dans sa main qu’il tend vers les PJs. Enfin il parle : psychiques, il a plus ou moins suivi la progression d’Ozi-
ria. Ici il pourrait s’agir d’un Inquisiteur travaillant de-
« Je suis l’Inquisiteur Impérial Eléazar Wind- puis longtemps sur l’affaire des flects.
sor. Au nom de l’Empereur de l’Humanité, de la Très

03 55
Arias Valris
« Enquêteur du Magistratum »

Un homme de terrain dans la force de l’âge. Calme, profes-


sionnel et bon enquêteur, il a derrière lui une impressionnante carrière
au service des forces de l’ordre de la ruche Sibellus. Arias se laisse
rarement surprendre par l’adversité. Plutôt froid de tempérament, il
prépare généralement ses plans avec soin.
Pourtant conscient qu’il doit accepter des concessions dans
son idée assez rigide de la loi afin d’obtenir des résultats, il lui arrive
souvent d’être en désaccord avec ses supérieurs directs. Une bande de
corrompus qu’il soupçonne fortement de recevoir des pots de vin pour
fermer les yeux au bon moment. Il aimerait pouvoir les faire tomber
mais il est très loin d’en avoir les moyens pour l’instant.

32 37 32 39 34 33 29 35 35
Alphabétisation (Int), Conduite « véhicules terrestres » Armes de bases « MS », Armes de corps à corps « primi-
(Ag), Connaissances « Crédo impérial » (Int/2), Connais- tives », Armes de poing « MS », Bienheureuse ignorance,
sances « guerres » (Int/2), Connaissances « Imperium » Sur ses gardes (réactivité = action gratuite).
(Int), Connaissances « Magistratum » (Int +20), Connais-
sances « pègre », Enquête (Soc +10), Interrogatoire
(FM), Intrusion (Ag), Langue « bas gothique » (Int),
Langue « haut gothique » (Int/2), Psychologie (Per), Vi-
gilance (Per).

3 3/6/9/18 0
2 13 0

Equipement : Uniforme, badge d’identification, horologium, carnet de notes, 2 chargeurs supplémentaires. 60


Trônes.

Armure : Tenue pare-balles et manteau pare-balles léger : 3 PA (partout sauf tête).


Armes : Pistolet automatique (30m, C/3/-, 1d10+3 I, Pén 0, AT 9, Rch 1AC).

56 04
Caïus Davro
« Père-Enquêteur du Ministorum »
Homme profondément croyant, le père Davro occupe un
poste particulier au sein du Ministorum. En tant que père-enquêteur,
il se doit d’intervenir dès qu’une affaire concernant le clergé pourrait
salir l’ensemble de l’institution. Dans cette optique, il est aussi un «
nettoyeur », prêt à faire disparaitre les preuves afin que, si besoin est,
le problème se règle « en famille ». Ses attributions concernent aussi
la vengeance du culte : « qui fait du mal aux représentants terrestres
du Deus Imperator fait du mal l’Empereur lui-même ». Il est arrivé très
vite sur les lieux du crime car la servante qui a découvert les corps a eu
comme premier réflexe d’avertir les instances religieuses par le canal
vox de l’Eglise. C’est son interlocuteur, en poste à la cathédrale la
plus proche, qui lui a ordonné de prévenir le Magistratum et a dépêché
Davro sur place.

32 31 32 36 30 39 31 46* 42*
Alphabétisation (Int +10), Connaissances « Crédo impé- Armes de bases « primitives », Armes de corps à corps
rial » (Int), Connaissances « Ecclésiarchie » (Int +10), « primitives », Armes de poings « MS », Bienheureuse
Connaissances « guerre » (Int/2), Connaissances « Im- ignorance.
perium » (Int/2), Duperie (Soc), Enquête (Soc), Langue
« bas gothique » (Int), Langue « haut gothique » (Int/2),
Métier « copiste » (Int), Métier « valet » (Soc), Natation
(F +10), Vigilance (Per).

3 3/6/9/18 0
2 12 0

Equipement : Vêtements de ville, symbole de l’Aquila en pendentif, livre de prières, appareil pix, 6 balles sup-
plémentaires. 330 Trônes.

Armure : Manteau pare-balles léger : 2 PA (partout sauf tête).


Armes : Revolver (30m, C/-/-, 1d10+3 I, Pén O, AT 6, Rch 2AC).

03 57
Kara Tarn
« Enquêtrice du Magistratum »

Jeune femme récemment promue à son poste, ambitieuse et


énergique, elle a atteint ce grade malgré la très grande misogynie qui
règne au sein du Magistratum. Elle rêve de faire ses preuves et de dé-
montrer qu’elle est à la hauteur de la réputation de son père, un héros
mort en service commandé (d’ailleurs, elle se sert de son arme, un
impressionnant révolver lourd modifié).
Elle possède une particularité assez dérangeante : elle appelle « père
» le cerveau-crâne muni d’un enregistreur Vox/Pix qui l’accompagne
partout. Personne dans la brigade ne sait s’il s’agit réellement du crâne
de son père, conservé sous cet aspect afin qu’il continue de servir la
loi impériale par ce moyen détourné ou d’une forme de provocation
macabre de la part de Kara.

35 35 30 33* 36 35 29 32 35
Alphabétisation (Int), Conduite « véhicules terrestres » Armes de bases « MS », Armes de corps à corps « primi-
(Ag), Connaissances « Magistratum » (Int), Connais- tives », Armes de poing « MS », Bienheureuse ignorance,
sances « Crédo impérial » (Int/2), Connaissances « Sur ses gardes (réactivité = action gratuite).
guerres » (Int/2), Connaissances « Imperium » (Int),
Connaissance « Magistratum » (Int +10), Enquête (Soc
+10), Langue « bas gothique » (Int), Langue « haut go-
thique » (Int/2), Natation (F), Psychologie (Per), Vigi-
lance (Per).

3 3/6/9/18 0
3 12 0

Equipement : Uniforme, badge d’identification, horologium, paquet de cigalhos, 18 cartouches supplémen-


taires, Cerveau-crâne (Vox/Pix). 55 Trônes.

Armure : Tenue pare-balles et manteau pare-balles léger : 3 PA (partout sauf tête).


Armes : Revolver lourd (35m, C/-/-, 1d10+4 I, Pén 2, AT 6, Rch 2AC).

58 04
Morian Vax« Garde-du-corps »

Ancien garde impérial du 38ème Scintillan, Morian a effec-


tué une bonne partie de sa carrière au sein de la Croisade Margin,
L’adversité faisant de lui un homme très croyant. Après un acte par-
ticulièrement courageux sur P3X-433, il fut rattaché au service parti-
culier de l’évêque Tiberius, sur qui il avait vraiment fait forte impres-
sion. L’homme d’Eglise, malade et déclinant, ne tarda pas à quitter les
croisés pour rentrer dans son petit diocèse niché au cœur de la ruche
Sibellus. Il décéda quelque mois plus tard et Morian entra alors au
service du père Davro, poste qu’il occupe désormais depuis deux ans.
Bien que très pieux, il n’est pas dépourvu de défauts : en dehors d’un
petit faible pour la bouteille, il est affublé d’une misogynie qu’il ne fait
presque rien pour dissimuler.

41* 43* 33 34 32 30 31 29 26
Alphabétisation (Int/2), Conduite « véhicule terrestre » Armes de base « laser », Armes de base « MS », Armes
(Ag), Connaissances « Crédo impérial » (Int/2), Connais- de corps à corps « primitives », Armes de poing « laser »,
sances « garde Impériale » (Int), Connaissances « guerre Bienheureuse ignorance.
» (Int), Connaissances « Imperium » (Int/2), Esquive
(Ag), Langue « bas gothique » (Int), Langue « haut go-
thique » (Int/2), Vigilance (Per).

3 3/6/9/18 0
2 15 0

Equipement : Tenue de combat urbain, manuel du Garde Impérial, paquet de cigalhos, 2 cellules énergétiques
de rechange. 73 Trônes.

Armure : Armure pare-balles de la Garde avec casque : 4 PA (toutes localisations).


Armes : Pistolet laser (30m, C/-/-, 1d10+2 E, Pén 0, AT 30, Rch 1AC), Lame de tranchée (1d10+3 P, Pén 0,
équilibrée, primitive).

03 59
Oziria Lendanis
« Détaché de la Psykana »

Officiellement détachée de la Schola Psykana auprès du Ma-


gistratum afin d’aider celui-ci sur des affaires sensibles, Oziria est en
réalité une envoyée de l’Inquisition Impériale. Son maître, l’Inquisi-
teur Eléazar Windsor étant lui-même un pratiquant de méthodes de
divination particulières (le Tarot de l’Empereur), il a prévu que des
événements nécessitant son intervention allaient avoir lieu à cet en-
droit précis de la planète. Il a donc secrètement placé Oziria dans une
position lui permettant d’obtenir un maximum d’informations sur les
événements inhabituels. Comme beaucoup de psykers, la jeune femme
semble un peu déconnectée de la réalité. Mais peut être est-ce tout
simplement dut au fait qu’elle est une hors-monde ?

27 30 32 31 38 39* 42* 43* 28


Alphabétisation (Int), Concentration (FM), Connais- Armes de corps à corps « primitives », Armes de poing
sances « Imperium » (Int), Connaissances « occulte » « laser », Bonne fortune, Habitant de l’espace, Mauvaise
(Int), Connaissances « psykers » (Int), Connaissances réputation, Niveau psy 2, Pair « aliénés ».
« Warp » (Int), Langue « bas gothique » (Int), Langue
« dialecte de l’Atrivis » (Int), Métier « voyant » (Soc),
Orientation « stellaire » (Int/2), Pilotage « vaisseaux spa- Niveau psy :
tiaux » (Int/2), Psyniscience (Per). 2 (bonus FM = 4)
Talents et traits : Armes de corps à corps « primitives »,
Armes de poing « laser », Bonne fortune, Habitant de Pouvoirs psy :
l’espace, Mauvaise réputation, Niveau psy 2, Pair « alié- Précognition (S 6), Flash bruyant (S 6), Spasme (S 7),
nés ». Détection des présences (S 7).

3 3/6/9/18 0
3 10 0

Equipement : Uniforme, badge d’identification, horologium, psyconduit (médaillon de l’Aquila +10% concen-
tration), marque d’assermentation, Tarot de l’Empereur. 53 Trônes.

Armure : Manteau pare-balles léger : 2 PA (partout sauf tête).


Armes : Pistolet laser (30m, C/-/-, 1d10+2 E, Pén 0, AT 30, Rch 1AC), Miséricorde de la Psykana (1d5+3 P, Pén
0, primitive).

60 04
Titus Orta
« Znquêteur du Magistratum »

La force de frappe de l’équipe. Titus est une brute cynique, il


prend un malin plaisir à effrayer le petit peuple de la ruche et déteste
plus que tout être contredit. Violent et quasiment incapable de faire
preuve de diplomatie, il a tendance à tirer avant et poser les questions
ensuite. Il n’aime rien si ce n’est le bruit que fait son fusil à pompe
quand il l’arme et pouvoir se payer des coups à boire avec l’argent
qu’il lui arrive de soutirer à certains commerçants et à quelques hé-
taïres du quartier. En fait, peu lui importe de trouver les vrais cou-
pables d’un crime pourvu qu’il ait une proie à donner à ses supérieurs.

38 42* 36 37 32 31 33 28 29
Alphabétisation (Int), Conduite « véhicules terrestres » Armes de base « MS », Armes de corps à corps « primi-
(Ag), Connaissances « Imperium » (Int), Connaissance « tives », Armes de poing « MS », Casanier, Habitué à la
Magistratum » (Int), Connaissances « pègre » (Int), En- foule, Méfiant (+1 Init), Rechargement rapide (recharge-
quête (Soc), Intimidation (F), Intrusion (Ag), Langue « ment /2).
argot de Sibellus » (Int), Langue « bas gothique » (Int),
Technomaîtrise (Int/2), Vigilance (Per).

3 3/6/9/18 0
1 16 0

Equipement : Uniforme, badge d’identification, horologium, flasque d’amasec, 3 chargeurs et 8 cartouches


supplémentaires. 70 Trônes.

Armure : Tenue pare-balles et manteau pare-balles léger : 3 PA (partout sauf tête).


Armes : Pistolet automatique (30m, C/3/-, 1D10+3 I, Pén 0, AT 9, Rch 1AC), Fusil à pompe (30m, C/-/-, 1d10+4
I, Pén 0, AT 8, Rch 2AC, dispersion).

03 61
62
03 03