Vous êtes sur la page 1sur 16

II-1- Introduction :

L’évaluation des différentes sections des éléments de notre structure : poutres, poteaux,
voiles et autres, passe impérativement par un dimensionnement préliminaire, appelé : pré -
dimensionnement.
Pour cela nous évaluons une descente des charges et surcharges afin de déterminer ce qui
revient à chaque élément porteur, de tous les niveaux et ce jusqu’à la fondation .Avant
d’entamer tous les calculs des éléments de la structure, ont tient compte des prescriptions
réglementaires données par le RPA 2003 et le CBA93.

II-2-Pré dimensionnement des éléments :


1-Les planchers :
Ce sont des éléments horizontaux, leur rôle essentiel est de transmettre les efforts ou
les surcharges verticales aux éléments porteurs (poutres, poteaux, voiles) et ils jouent aussi le
rôle d’isolant phonique ; acoustique ; thermique ; coupe feu et étanchéité ; ils résultent d’une
combinaison de dalles, de poutrelles et poutres qui nous donne plusieurs types de planchers:

Plancher dalle.
Plancher à hourdis continu. pré-dalle.
dalle préfabriquée
Plancher à corps creux.
Plancher mixte ; industriel.

En vue de la hauteur considérable de notre bâtiment ainsi que son implantation, le


plancher le plus approprié pour notre structure est le plancher dalla pleine, L’épaisseur des
dalles est déterminée par les conditions suivantes :

Condition d’isolation acoustique :

La loi de masse déterminant un bon confort acoustique exige une épaisseur “e “ selon la
nature des bruits :

-Contre les bruits aériens : Mplancher ≥ 400 Kg /m²  2500× e ≥ 400 kg/m²
e ≥16 cm.
-Contre les bruits d’impacts : Mplancher ≥ 350 Kg /m²  2500× e ≥ 350 kg/m²
e ≥ 14 cm.
Condition de sécurité contre l’incendie :

- e=6 cm Pour une demi-heure de coupe-feu.


- e=7cm : pour 1heure de coup de feu.
- e=11cm : pour 2heures de coup de feu.

Condition de résistance à la flexion :

Calcul de  : ly
Le calcul se fait en considérant la dalle la plus défavorable lx
Toutes les dalles sont appuyées sur 4 cotés, on à : e

l lx : le plus petit coté de la dalle.


 x
ly ly : le plus grand coté de dalle.
e : épaisseur de la dalle.
 Si ρ < 0,4 : la dalle porte sur un seul sens  e  lx/30.

 Si 0,4  ρ  1 : la dalle porte sur deux sens  e  lx/40.

lx= 4.85m
4.85
Dans notre cas on à : ly= 5.10 m  ρ= = 0.95  ρ=0.95  0,4  0.95  1
5.10
 la dalle porte sur deux sens.

lx 485
Donc : e = = 12.12cm.
40 40
On prend un plancher en dalle pleine pour tous les niveaux d’une épaisseur : e= 16cm
Les Voiles :

Le pré dimensionnement des murs en béton armé est justifié par l’article 7.7.1du
RPA 99 ils servent d’une part à contreventer le bâtiment en reprenant les efforts horizontaux
(séisme et vent) et d’autre part à reprendre une partie des efforts verticaux qu’ils transmettent
à la fondation.
D’après le RPA 99 « les éléments satisfaisants la condition ( L ≥ 4 e) sont considérés comme
des voiles, contrairement aux éléments linéaires , avec :

-L : longueur du voile.
-a : épaisseur du voile.
-he: la hauteur libre d 'étage .

D’après RPA99 l’épaisseur minimale a=15 cm

a L  4a

he L

a
a
a
he
a
 3a 25
a

 2a
a

 3a a
he
22
a
 2a

he
a
20
Dans notre cas :

he = 3.06 - 0.16= 2.9 m  he = 290cm

a ≥ Max ( he / 25 , he / 22 , he / 20 ) 

a ≥ ( he/25 ) = 290 / 25 = 11.6cm

 a ≥ ( he/22 ) = 290 / 22 = 13.18cm

a ≥ ( he/20 ) = 290 / 20 = 14.5cm

a ≥Max ( 11.6 , 13.18 , 14.5 )  a ≥ 14.5cm

- On adopte alors Pour tout les voiles et suivants toute la hauteur de la structure :

a = 20 cm

Les Poutres :

Les poutres sont des éléments porteurs horizontaux en béton armé, leurs pré
dimensionnement s’effectue par des formules données par les BAEL91 (modifié 99), les
sections trouvées doivent vérifier les conditions imposées par le règlement parasismique
Algérien (RPA99) Les deux étapes précédentes sont résumées dans ce qui suit :

-Selon les règles BAEL 91 :

L L
- La hauteur h de la poutre doit être : 𝐡
15 10

-La largeur b de la poutre doit être : 0.3h  b  0.7h h

Avec : L
L : portée de la poutre
b
h : hauteur de la poutre
b : largeur de la poutre

Selon le RPA 99(ver .03) pour la zone ПI :

- La hauteur h de la poutre doit être : h ≥ 30 cm

- La largeur b de la poutre doit être : b ≥ 20 cm

𝐡
- Le rapport hauteur largeur doit être :  𝟒
𝒃
Poutres principales : Nous Avons : L = 5.10 m

-La hauteur h de la poutre :

Sous charges verticale :

L L 510 510
h   h  cmh cm
15 10 15 10

Sous charges horizontales:

L 510
h ≥ 12 h ≥ h ≥ 42.5cm
12

On adopte alors : h = 45cm

- La largeur b de la poutre :

0.3h  b  0.7h  0.3*45  b  0.7*45 cm  b  31.5cm

On adopte alors : b = 30cm

- Les dimensions des poutres doivent respecter l’article 7.5.1 de RPA 99 suivant :

h ≥ 30 cm  45cm > 30cm vérifiée.

 b ≥ 20 cm  30cm > 20cm vérifiée


.
h 45
  4  =1.5 < 4 vérifiée.
𝑏 30

Poutres secondaires : Nous Avons : L = 4.85 m

-La hauteur h de la poutre :

Sous charges verticale :

L L 485 485
h   h  cmh cm
15 10 15 10
Sous charges horizontales:

L 485
h ≥ 12 h ≥ h ≥ 40.42cm
12
On adopte alors : h = 45cm
- La largeur b de la poutre :

0.3h  b  0.7h  0.3*45  b  0.7*45 cm  b  31.5cm

On adopte alors : b = 30cm

-Les dimensions des poutres doivent respecter l’article 7.5.1 de RPA 99 suivant :

h ≥ 30 cm  45cm > 30cm vérifiée.

 b ≥ 20 cm  30cm > 20cm vérifiée


.
h 45
  4  =1.5 < 4 vérifiée. 
𝑏 30

- Finalement on adopte les sections suivantes :

Poutres principales : (b*h) = (30*45) cm²

Poutres secondaires : (b*h) = (30*45) cm²

L'escalier :

Les escaliers sont des éléments importants ; ils permettent la circulation verticale entre
différents étages de la structure.Ils sont constituer de :

- La marche.
- La partie verticale qui limite la marche « la contremarche ».
- « le giron » qui est la distance horizontale séparant deux nez démarche.
- La paillasse qui la partie oblique qui porte l’escalier.
- L’emmarchement qui désigne la largeur de l’escalier.
Pour le calcul des escaliers, les dimensions des marches (le giron « g » et la hauteur de la
contre marche « h ») doivent satisfaire la condition de BLONDEL :

59cm ≤ g+2h ≤ 64cm

Ou la limite inferieure 59 correspond à des escaliers courants d’appartements et la limite


supérieure 64 correspond à des escaliers de locaux publics.

h : Hauteur de la contremarche.
g : Le giron. l
he : Hauteur de l’étage est égale à 3.06m.
n : nombre de contremarches. 0

n+1 : nombre de marches.


ep : épaisseur de la palliasse
Dimensionnement :

Notre escalier est composé de 2 volées identiques donc notre calcule sera effectué pour une
seule volée

-Hauteur de la volée : H= 3.06 / 2 = 1.53 m

-Langueur de la volée : L= 2.40 m.

La volée comporte “n“ marche et “ n+1“ contre- marche

On prend g = 30 cm :

240
= 8 n = marche  contre- marche n+1 = 9
30

calcule de h hauteur de contre marche :

153
h= = 17cm h=17 cm
9

la pente de la volée α :

h
  arctg  29.54 α = 29.54°
g
-calcule de l'épaisseur de la paillasse et de palier ep :

L L 440 440
+ +
25 30 25 30
ep = = = 16 cm ep = 16 cm
2 2

Les Vérification des dimensions :

h  19 cm h = 17 cm < 19 cm vérifiée.

g ≥ 23 cm  g = 30 cm > 23 cm vérifiée.

α  38° α =29.54° < 38° vérifiée.

Blondel: 59cm ≤ g+2h ≤ 64cm 59cm ≤30+2*17≤ 64cm59cm ≤ 64cm≤ 64cm vérifiée.

II-3) Evaluation des charges (descente de charge) :

La descente de charge consiste à calculer pour chaque élément porteur de la structure la


charge qui lui supporte au niveau de chaque étage jusqu’à la fondation, et pour pouvoir
pré-dimensionner ces éléments.

Plancher terrasse : (inaccessible)


- poids propre de la dalle 0,16 × 2500 = 400
- béton de pente 0,12 × 2200 = 264
- liège 0,04 × 40 = 1,6
- étanchéité 0,02 × 600 = 12
- protection gravillon 0,05 × 1600 = 80
- plâtre (3 cm) 0,03 × 1000 = 30

GT = 787,6 kg/m²
1,1 GT = 866,36 kg/m²
QT = 100 kg/m2
Plancher étage courant :

- poids propre de la dalle 0,16 × 2500 = 400 kg/m²


- lit de sable 0,03 × 1700 = 51 kg/m²
- chape 0,02 × 2000 = 40 kg/m²
- plâtre (3 cm) 0,03 × 1000 = 30 kg/m²
- carrelage granito 0,02 × 2200 = 44 kg/m²
- cloison répartie 100

GEC = 665 kg/m²

1,1 GEC = 731,5 kg/m²

QEC = 150 kg/m²

Balcon :
- poids propre de la dalle 0,16 × 2500 = 400 kg/m²
- lit de sable 0,03 × 1700 = 51 kg/m²
- chape 0,02 × 2000 = 40 kg/m²
- enduit ciment 0,03 × 1800 = 54 kg/m²
- carrelage granito 0,02 × 2200 = 44 kg/m²

Gbal = 589 kg/m²

Qbal = 350 kg/m²

Garde corps :

Il est prévu en brique creuse d’épaisseur e = 0,1 m, sa hauteur est de 1,1 m.

Gg.c = 900 × 0,1 + 0,03 × 1800 × 2

Gg.c = 198 kg/m²


Acrotére :
10 cm
 surface de l’acrotère : 7 cm
0,22
S acro  (0,1x0,4)  (0,07  0,1) x
2
S acro  0,0587m² 40 cm

 Périmètre de l’acrotère :
10 cm 12 cm
L=7+l’+10+50+40

3
L’=
sin 

3 3
tg     14,04   l'   12,37cm
12 sin 14,04

 l=119,37cm Gacrotère=211, 23 kg/ml


Maçonnerie :
- Brique creuse 0,25 × 900 = 225
- Enduit plâtre 0,02 × 1000 = 20
- Enduit ciment 0,03 × 1800 = 54

Gmaç = 299 kg/m²

Gmur /ml = Pmur /ml * h mur = 299 * (3.06 - 0.45 ) = 780 kg /ml

Gmaç ( 30% d 'ouvertures ) = 780 * 0.7 = 546 kg/ml

 Gmaç = 546 kg/ml

 Palier :
- poids propre du palier 0,16× 2500 = 400 kg/m²
- lit de sable 0,03 × 1700 = 51 kg/m²
- chape 0,02 × 2000 = 40 kg/m²
- enduit ciment 0,02 × 1800 = 36 kg/m²
- carrelage granito 0,02 × 2200 = 44 kg/m²
-
Gpalier = 571kg/m²

Qpalie = 250 kg/m


Paillasse :
𝟎.𝟏𝟔
- poids propre ×2500 = 459.76kg/m²
𝒄𝒐𝒔𝟐𝟗.𝟓𝟒

𝟎.𝟏𝟕
- poids des marche × 2200= 187kg/m²
𝟐
- chape 0,02 × 2000 = 40 kg/m²
- enduit ciment 0,02 × 1800 = 36 kg/m²
- carrelage granito 0,02 × 2200 = 44 kg/m²

Gpalier = 766.67kg/m²

Qpalie = 250 kg/m

PREDIMENSIONNEMENT DES POTEAUX :

Les étapes de pré dimensionnement :

les poteau sont pré dimensionnés en compression simple, en choisissant les poteaux les plus
sollicités de la structure, c'est-à-dire un poteau central, un poteau proche de rive et un poteau
de rive. On utilise un calcule basé sur la descente de charge tous en appliquant la loi de
dégression des charges d'exploitation. Pour cela o, suit les étapes suivantes :
-calcule de la surface reprise par chaque poteau

-détermination des charges et surcharge qui reviennent à chaque type de poteau

-la section du poteau est calculée aux états limites ultimes vis-à-vis de la
compression du béton le BAEL 91

La section du poteau obtenu doit vérifier les conditions minimales imposées par le
RPA99(Article:7.4.1) en zone ПI les dimensions doivent satisfaire les condition suivantes :

Min ( b1 , h1 ) ≥ 30 cm

𝐡𝐞
Min ( b1 , h1 ) ≥
𝟐𝟎
𝟏 𝐛
< <4
𝟒 𝐡

Avec ( b, h ) dimensions de la section ( he ) hauteur d'étage

Nous optons pour des poteaux carrés ( b = h )


Les charges permanentes G : on fait la descente des charges du plancher terrasse jusqu'au
RDC

Les charges d'exploitation Q: comme il est rare que toutes les charges du plancher
d'exploitations agissent simultanément , on applique la loi de dégression qui consiste à réduire
les charges identique à chaque étage de 10% jusqu'a 0.5Q (Q: charge d'exploitation )

le pré dimensionnement est déterminé en supposant que les poteaux sont soumis a la
compression simple suivant la formule :

 Br f c 28 A f e 
Nu    
 0,9  b  b 

Avec:

Br : section réduite du poteau ( en cm2 )


As : section d'acier comprimé prise en compte dans le calcul
fc28 : :résistance à la compression de béton
fe : limite d'élasticité de l'acier du bèton
γb =1.5 coefficient de sécurité du béton
γs =1.15 coefficient de sécurité de l'acier
α: coefficient dépendant de l'élancement mécanique λ des poteaux qui prend les valeurs :

𝟓𝟎
α = 0.60 ( )2 .................... si 50 < λ < 70
𝛌
𝟎.𝟖𝟓
α= 𝛌 ................... si λ ≤ 50
(𝟏+𝟎.𝟐( 𝟑𝟓 )𝟐)

D'après le BAEL91 : 0.2%≤ AS/Br ≤ 5% avec Br = (b - 0.02)2


D'après le RPA99 pour la zone ПI : Amin=0.9%B
On dimensionne le poteau de telle sorte que As/Br =0.9%
On se fixe l'lancement mécanique λ=35 pour rester toujours dans les compressions centrées
suivant l'article B.8.4.1 CBA93 d'ou :

α=
on tire de l'équation la valeur Br :

𝑵𝒖
𝑩𝒓 ≥
𝒇𝒄𝟐𝟖 𝑨𝒔 𝒇𝒆
∝( + )
𝟎. 𝟗𝜸𝒃 𝑩𝒓 𝜸𝒔

(Nu en MN et Br en m2)

Br > 0.065 Nu

Calcul des surfaces reprises par les poteaux :

1)-poteau central :

S = (2.25+2.75)*(2.2+2.45) = 23.25 m2

S=1.15*23.25=26.74 m2

Poteau de RDC et le plus sollicité :

Ng = S*Gt +S*Gec*n = 26.74*0.866+26.74*0.731*9 = 199.04 t  Ng = 199.04 t

Nq = S*Qt *1 +S*Qec*( 1+0.9+0.8+0.7+0.6+0.5*4 )

Nq = 26.74*0.1+26.74*0.15*6 =26.74 t  Nq = 26.74 t

Nu = 1.35* Ng +1.5* Nq = 1.35*199.04+1.5*26.74 =308.81t Nu=308.81 t

Br > 0.065*Nu > 0.065*308.81*10-2 > m2 Br > 0.201m2

b=h> Br +0.02  0.201 +0.02 > 0.47 m b=h = 50cm


niveau Ng×10-2 (MN) Nq×10-2 (MN) Nu×10-2 (MN) Br > (m²) b=h > (cm) b×h (cm)
s/sol
RDC 199.04 26.74 308.81 0.201 47 50*50
1 179.5 24.73 279.42 0.182 45 50*50
2 159.96 22.73 250.04 0.162 42 45*45
3 140.42 20.72 220.65 0.143 39 40*40
4 120.88 18.72 0.124 0.124 37.2 40*40
5 101.34 16.31 161.27 0.1048 34 35*35
6 81.80 13.50 130.68 0.0849 31 35*35
7 62.27 10.29 99.50 0.0646 27 30*30
8 42.72 6.68 67.69 0.0439 23 30*30
9 23.18 2.674 35.30 0.0229 17 30*30

-Poteau proche de rive :

S= (2.25+2.25) * (2.2+2.525) = 21.26 m2

S= 1.1*21.26 =23.386m2

Poteau de RDC et le plus sollicité :

Ng = S*Gt +S*Gec*n = 23.386*0.866+23.386*0.731*9 = 174.125t  Ng = 174.125 t

Nq = S*Qt *1 +S*Qec*( 1+0.9+0.8+0.7+0.6+0.5*4 )

Nq = 23.386*0.1+23.386*0.15*6 =23.386 t  Nq = 23.386 t

Nu = 1.35* Ng +1.5* Nq = 1.35*174.125+1.5*23.386 =270.15t Nu=270.15 t

Br > 0.065*Nu > 0.065*270.15*10-2 > m2 Br > 0.175m2

b=h > Br +0.02  0.175 +0.02 > 0.45 m b=h = 50cm


niveau Ng×10-2 (MN) Nq×10-2 (MN) Nu×10-2 (MN) Br > (m²) B=h > (cm) b×h (cm)

RDC 174.125 23.386 270.15 0.175 46 50*50


1 157.03 21.63 244.44 0.159 44 50*50
2 139.93 19.88 218.72 0.142 40 45*45
3 122.84 18.12 193.02 0.125 37 40*40
4 105.745 16.37 167.31 0.109 35 40*40
5 88.65 14.26 141.08 0.092 32 35*35
6 71.56 11.81 114.32 0.074 29 30*30
7 54.46 9.01 63.46 0.041 22 30*30
8 37.36 5.846 59.21 0.038 22 30*30
9 20.27 2.339 30.87 0.020 16 30*30

-Poteau de rive

S = 5,1×2,525 =12.88 m2.


Sbal11/2= 1.2× 2.75 = 3.30 m2.
Lacr = Lmaç =(2,75+2,35) =5,1m.

Poteau de RDC et le plus sollicité

Ng = 1,1× (Gterr+9 GEC) ×S+Gacr×Lacr +0,7× Gmaç × ( Lmaç × h) ×9+9× (GGC+Gbal)

Ng=1,1×(0,7876+9×0,665)×12,88+0,211×5,1+0,7×(0,299×5,1×2,6×9)+9×(0,860k+1,944)=147.3t
 Ng = 147.3t

Nq = [Qterr+ QEC (1+0,9+0,8+0,7+0,6+4. 0,5) ] ×S+Qbal×Sbal×(1+0,9+0,8+0,7+0,6+4.0,5)

Nq = [0,1+ 0,15 (1+0,9+0,8+0,7+0,6+4. 0,5) ] × 12,88 +0,350 (1,2×2,75) ×6 = 19,81t


Nq = 19,81t

Nu = 1,35 Ng+1,5. Nq = 1,35×147.3+1,5× 19,81= 228.6  Nu=228.6t

Br > 0,065×Nu= 0,148m2.  Br >0.148

b=h> Br +0.02 = 0.147 +0.02 > 40  b=h= 45 cm.


niveau Ng×10-2 (MN) Nq×10-2 (MN) Nu×10-2 (MN) Br > (m²) B=h > (cm) b×h (cm)
RDC 147.3 19,81 228.6 0,148 40 45×45
1 130,186 18,26 203,14 0,132 38 40×40
2 115,443 16,723 180,932 0,118 36 40×40
3 100,7 15,18 158,715 0,103 33 35×35
4 85,96 13,636 136,5 0,0887 31 35×35
5 71,214 11,7838 113,814 0,074 29 30×30
6 56,47 9,623 90,67 0,058 27 30×30
7 41,728 7,1533 67,063 0,043 23 30×30
8 26,986 4,375 42.98 0,027 19 30×30
9 12,243 1,288 18,46 0,012 13 30×30