Vous êtes sur la page 1sur 8

CERTIFICATION

EN MANAGEMENT DE PROJET
Épreuve de Connaissances Fondamentales

PREMIERE PARTIE – QCM

En 2 heures, cocher parmi les propositions suivantes, la bonne réponse pour chaque question. La note (sur 80) sera
ajoutée au résultat de la seconde partie (cotée sur 40). Un total de 75 points sur 120 (12,5/20) est nécessaire pour
l'obtention de l'U.V.
1 Au sens du management de projet on appelle œuvre :
a) L’ensemble des actions réalisées au cours d’un projet !
b) Un élément matériel du projet !
c) L’objet physique ou intellectuel du projet !
d) La méthode utilisée pour réaliser le projet !

2 Le premier élément indispensable pour réussir la mise en œuvre du management de projet dans l’entreprise
est :
a) L’implication de la direction générale !
b) La mise en place des procédures de travail !
c) La formation du personnel impliqué !

3 Qu’est ce qu’un programme :


a) Le scénario du déroulement d’un projet !
b) Un ensemble de projets spécifiques interdépendants, inclus dans une stratégie globale !
c) La liste des projets gérés par l’entreprise !
d) Un sous ensemble d’un projet !

4 Pour les métiers, le management par projets :


a) Renforce le besoin d’expertise métiers et de rigueur dans la gestion du plan de charges !
b) Revient à ne plus participer au projet !
c) Ne change rien au rôle du métier dans les projets !
d) Donne toute liberté aux métiers dans les choix de solutions techniques !

5 L’analyse fonctionnelle consiste à :


a) Analyser le fonctionnement du système !
b) Rechercher, ordonner, caractériser et hiérarchiser les fonctions !
c) Analyser le cahier des charges fonctionnel !
d) Définir le coût des fonctions !

6 Quelle affirmation n’est pas exacte dans l’approche système :


a) Répondre aux exigences du maître d’ouvrage !
b) Valider le système !
c) Spécifier les sous-systèmes ou produits !
d) Favoriser le développement en ingénierie simultanée !

7 Les parties prenantes d’un projet sont :


a) Les seuls membres de l’équipe projet !
b) Les futurs utilisateurs du projet !
c) Des personnes ou groupes de personnes qui participent au projet, ont un intérêt dans les performances du projet, ou
sont impactés par le projet !

8 La stratégie pour gérer le contexte du projet :


a) Doit traiter à la fois des influences externes, du financement du projet et de son planning !
b) Doit se concentrer sur l’analyse des attentes des parties prenantes !
c) N’a pas lieu d’être, car le contexte est hors de l’influence du chef de projet !

9 La gestion des parties prenantes d’un projet :


a) Inclut leur identification, la définition de leurs attentes, l’optimisation de leur satisfaction !
b) Nécessite l’élaboration d’une liste exhaustive de toutes les parties prenantes et de leurs coordonnées pour optimiser la
communication !
c) N’a pas d’intérêt, car elle est impossible à tenir à jour au jour le jour !

24 Janvier 2004 1/8 N° de Candidat : ___________________


CERTIFICATION
EN MANAGEMENT DE PROJET
Épreuve de Connaissances Fondamentales

10 Dans un projet, la succession des phases est :


a) Liée à la nature du projet !
b) Liée à l’objectif du projet !
c) Intangible !
d) A optimiser dans le cadre du planning !

11 La viabilité d'un projet concerne :


a) La seule rentabilité financière !
b) L’atteinte des objectifs techniques !
c) La détermination des conditions d’acceptation du produit par les utilisateurs de celui-ci et les parties prenantes !

12 L’analyse « post-mortem » d’un projet consiste en :


a) Mesurer l’atteinte des objectifs du projet sous différents aspects selon les parties prenantes concernées !
b) Mesurer la seule rentabilité financière du projet !
c) Mesurer la satisfaction du Maître d’ouvrage !

13 Le plan directeur de projet (ou plan de Management de Projet) est établi sous la responsabilité :
a) De la Direction Générale !
b) De la Direction technique !
c) Des services intervenants, chacun pour sa part !
d) Du chef de projet !

14 Les objectifs d’un projet :


a) Ne peuvent qu’être officiellement définis !
b) Peuvent être en partie officiels et en partie officieux, voire cachés !
c) Peuvent être de tous types pourvu qu’ils restent intangibles durant la vie du projet !

15 Les critères de succès d’un projet sont :


a) Dépendants de l’impact des changements dans l’environnement du projet !
b) Fixés une fois pour toute en début de projet !
c) Uniquement dépendants des clauses contractuelles !

16 La capitalisation de l’expérience :
a) N’a de valeur que si un bilan de projet est réalisé !
b) Est la somme de toutes les informations acquises au cours d’un projet !
c) Fait partie du système de gestion de la documentation d’un projet !

17 Le plan Directeur de projet est :


a) Formalisé par le Chef de Projet et approuvé par le client avant le début des prestations !
b) Elaboré au cours de la phase lancement, puis modifié en fonction des besoins au cours du déroulement du projet !
c) Etabli par la Direction Générale de l’Entreprise pour transmettre ses attentes à l’équipe de projet !

18 Parmi les tâches ci-après, laquelle ne fait pas partie manifestement du processus de lancement :
a) Mobiliser l’équipe projet !
b) Définir les objectifs et le périmètre du projet !
c) Définir les procédures de travail en commun !
d) Etablir la planification de réalisation !

19 La clôture d’un projet comprend :


a) Uniquement la mise en service du produit et sa réception par le client, !
b) Uniquement le retour d’expérience, !
c) La mise en service du produit, la réception par le client et le retour d’expérience. !

20 Lequel de ces produits livrables, ne fait pas, en principe, partie de la procédure de clôture :
a) L’évaluation finale de la situation financière, !
b) La liste des points en suspens et des finitions, !
c) La gestion de la configuration !

24 Janvier 2004 2/8 N° de Candidat : ___________________


CERTIFICATION
EN MANAGEMENT DE PROJET
Épreuve de Connaissances Fondamentales

21 La logique de l’organigramme des tâches se fonde sur :


a) L’organigramme de l’entreprise !
b) L’enchaînement des activités et des phases du projet !
c) Le mode de contrôle et de responsabilisation voulu par le chef de projet !
d) Des modèles au standard international !

22 Le découpage en organigramme des tâches d’un projet doit être :


a) Poussé jusqu’au niveau le plus fin pour faciliter la gestion du projet !
b) Défini en cohérence avec toutes les activités du planning !
c) Arrêté au niveau des responsabilités de lots planifiés !

23 Une bonne définition du contenu d’un projet est particulièrement utile pour :
a) Le maître d’ouvrage !
b) Le maître d’œuvre !
c) Les deux !

24 Dans la réalisation d’un projet le maître d’œuvre est celui qui :


a) Définit le cahier des charges de l’ouvrage !
b) Est responsable de la coordination des intervenants !
c) Assure les études de conception !
d) Assure les approvisionnements !

25 Dans un réseau logique, le chemin critique est celui qui est :


a) Constitué par les tâches que l’on doit exécuter en premier lieu !
b) D’une durée cumulée supérieure à celles de n’importe quel autre !
c) Susceptible d’une plus grande flexibilité que les autres !
d) Constitué de tâches dont les durées sont les moins bien définies !

26 Dans un bon planning, les activités doivent :


a) Etre affectées de durées réalistes mais contraignantes !
b) Etre affectées de durées très contraignantes, car cela permet de dégager les marges nécessaires pour faire face aux
aléas !
c) Inclure chacune des marges à l’initiative de ceux qui les réaliseront pour tenir compte des priorités des autres projets !

27 Le lissage et le nivellement sont des termes synonymes en planification :


a) Vrai !
b) Faux !

28 Le lissage des ressources s’impose


a) Quand les charges sont sous contraintes !
b) Quand les charges sont trop élevées !
c) Quand le délai du projet est limité !
d) Quand les ressources sont limitées !

29 Son plan de ressources ayant été bâti au début du projet, le Chef de projet n’aura plus à y revenir durant toute la
vie du projet :
a) Vrai !
b) Faux !

30 Pour évaluer les ressources nécessaires sur un projet, la moins précise des méthodes d'estimation est :
a) Analogique !
b) Paramétrique !
c) Analytique !
d) Informatisée !

24 Janvier 2004 3/8 N° de Candidat : ___________________


CERTIFICATION
EN MANAGEMENT DE PROJET
Épreuve de Connaissances Fondamentales

31 Le budget d’un projet est égal :


a) Au total des recettes assurées !
b) Au total des recettes moins les charges et marges !
c) Au montant des sommes mises à la disposition de l ‘équipe projet pour le réaliser selon les exigences du cahier des
charges, suivant la qualité et le délai définis !

32 Sur un diagramme en S, l’avancement physique est représenté par :


a) CBTP (coût budgété de travail prévu) !
b) CRTE (coût réel de travail exécuté) !
c) CBTE (coût budgété de travail exécuté) !

33 Si CBTP (coût budgété de travail prévu) = 100 ; CBTE = 98 ; CRTE = 104 ; le projet :
a) Va vers un dépassement des coûts !
b) Est en avance sur le planning !
c) Est conforme à ce qui était prévu !
d) Est en retard sur le planning !

34 La gestion des modifications permet :


a) De suivre le coût du projet pour demander un avenant au contrat !
b) De les suivre durant leur instruction jusqu’à la décision !
c) D’établir une liste destinée au client. !

35 La configuration d’un projet se définit comme :


a) l’ensemble des caractéristiques fonctionnelles et physiques du produit !
b) l’ensemble des personnes ou groupes qui participent au projet !
c) le milieu dans lequel le produit doit s’élaborer. !

36 Une non-conformité
a) Entraîne systématiquement une demande de modification !
b) Est la constatation d'un écart entre réalisation et spécification convenue !
c) Est un écart entre la réalisation et le besoin réel du client !

37 A quelle phase du projet l’analyse des risques est-elle la plus pertinente :


a) Lors du montage financier du projet !
b) Lors de la préparation de l’offre du maître d’œuvre au maître d’ouvrage !
c) Lors de la contractualisation entre le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage !
d) Lors de la première occurrence d’un risque !

38 Par probabilité d’un risque, on entend :


a) L’estimation de la probabilité qu’un évènement incontrôlable survienne !
b) La valeur utilisée dans les procédures de traitement du risque !
c) L’estimation de la probabilité d’occurrence du risque concerné !
d) La probabilité qu’un risque ne survienne pas maintenant !

39 Si la probabilité d'occurrence de chacun des deux événements indépendants A et B est respectivement de 80%
et de 70%, quelle est la probabilité d'occurrence des deux événements ?
a) 10 % !
b) 56 % !
c) 80 % !

40 La technique de mesure de l’avancement dite des « jalons intermédiaires » est particulièrement adaptée aux
activités :
a) Mal définies et de longue durée !
b) Bien définies et de courte durée !
c) Incluant des jalons intermédiaires contractuels !
d) De longue durée et dont les produits intermédiaires peuvent être clairement identifiés et mesurés !

24 Janvier 2004 4/8 N° de Candidat : ___________________


CERTIFICATION
EN MANAGEMENT DE PROJET
Épreuve de Connaissances Fondamentales

41 L’avancement physique d’un projet se calcule :


a) Globalement pour le projet, car c’est à ce niveau seulement que le concept est pertinent !
b) Au niveau de chaque Lot, puis consolidé au niveau du projet !
c) Pour certains Lots seulement, le concept n’étant pas pertinent pour tous les Lots !

42 La technique de mesure de l’avancement dite « 0/100 » a pour caractéristique de :


a) De surestimer l’avancement !
b) De sous estimer l’avancement !
c) D’être la plus précise et efficace !

43 Le contrôle des activités à pour finalité de :


a) Prévoir la situation du projet à terminaison !
b) Vérifier la conformité des activités au plan !
c) Mesurer les erreurs !

44 Un planning :
a) Donne systématiquement la priorité aux tâches à réaliser !
b) Donne systématiquement la priorité aux ressources disponibles !
c) Est la part des tâches à réaliser avec lissage des ressources disponibles !

45 Laquelle de ces tâches n’entre pas dans le concept de contrôle de projet :


a) L’établissement d’un système de reporting efficace !
b) Le contrôle externe des documents produits pour le projet !
c) Le suivi de la performance du projet !
d) La projection de tendances !

46 Le reporting d’un projet :


a) Consiste à fournir périodiquement les informations chiffrées concernant le projet à la comptabilité !
b) Est un comparatif entre les travaux réalisés et les travaux prévus !
c) Comprend l’ensemble des informations relatives à l’avancement des travaux, aux prévisions, au comparatif prévu/réalisé !

47 La documentation d’un projet :


a) Est élaborée lorsque le produit réalisé par le projet est achevé !
b) Se constitue en fonction des demandes qui sont faites au cours du projet !
c) Est initialisée et organisée dès la phase de préparation du projet !

48 Dans l’organisation matricielle, le personnel affecté au projet est :


a) Obligatoirement localisé près du chef de projet !
b) Obligatoirement localisé près de son chef de spécialité !
c) Localisé près de l’un ou l’autre selon les cas !

49 Dans le cas d’une organisation en « task force » :


a) Le chef de projet a une totale autonomie technique !
b) Les spécialistes affectés au projet deviennent indépendants techniquement de leur spécialité d’origine !
c) Les chefs de spécialités doivent s’assurer que les choix techniques effectués sont bien conformes aux standard de
l’entreprise !

50 Le style de management du chef de projet doit


a) Etre identique tout au long du projet !
b) Etre planifié dès le départ pour chaque phase du projet. !
c) Varier selon les situations rencontrées dans la vie du projet !

51 La cohésion de l'équipe-projet résulte


a) Des instructions données par le chef de projet !
b) De l'envie donnée aux membres de l'équipe de s'investir dans le projet !
c) D'un processus naturel et spontané !

24 Janvier 2004 5/8 N° de Candidat : ___________________


CERTIFICATION
EN MANAGEMENT DE PROJET
Épreuve de Connaissances Fondamentales

52 Le leadership pour un chef de projet, c’est surtout :


a) Disposer des informations !
b) Donner l’accès à toutes les informations pour chaque membre du projet !
c) Permettre surtout une vision locale pour chaque membre !
d) Amener les membres de l’équipe projet à s’engager dans des objectifs définis !

53 Les décisions plus efficaces sont celles prises :


a) Par le leader seul sur la base de ses connaissances personnelles !
b) Par le leader, après consultation des autres acteurs du projet !
c) Par les membres de l'équipe-projet, de manière collective et consensuelle !

54 Pour un chef de projet, la compétence dans les techniques de communication :


a) Est essentielle pour conduire le projet !
b) Est un atout supplémentaire, !
c) Est de peu d’intérêt, le principal étant qu’il soit compétent techniquement sur le sujet du projet !

55 Dans un projet, ce qu’on nomme communication est :


a) La liste exhaustive de tous les documents qui seront échangés entre les intervenants sur le projet tout au long de sa vie,
afin de pouvoir vérifier qu'ils ont été effectivement produits et échangés !
b) Les circuits de communication entre les différents acteurs : type d'information, fréquence, mode de recueil des données,
origine et destination, format d'échange !
c) Les échanges avec le Client seulement, car il faut laisser le maximum de flexibilité en interne !

56 Dans la charte de fonctionnement de l'équipe-projet, il faut :


a) Ne pas parler des éventuels conflits qui pourraient surgir !
b) Dire que tout conflit est générateur de perturbations et retarde l'avancée du projet !
c) Dire que tout conflit peut être une source d'enrichissement pour le projet !

57 L'apparition d'un conflit dans un projet est, a priori :


a) Le signe d'une erreur de management !
b) Un phénomène normal !
c) L'expression d'une personnalité problématique dans l'équipe !

58 Elaborer une stratégie « make, team, buy » consiste à :


a) Définir les meilleurs partenaires !
b) Définir la stratégie d’achat !
c) Définir la politique globale de réalisation du projet !

59 Dans les INCOTERMS un contrat FOB est :


a) Un transport dans lequel le vendeur a conclu le contrat de transport sans en assurer le risque de perte ou de dommages !
b) Un transport dans lequel le vendeur remet l’équipement à un transporteur désigné par l’acheteur !
c) Un transport dans lequel le vendeur prend à sa charge tous les coûts !

60 Quelque soit le niveau de qualité recherché, la qualité des projets suppose :


a) L’existence de procédures de contrôles externes !
b) L’existence d’un référentiel !
c) Un mode de traitement des anomalies !

61 On attend du chef de projet :


a) Qu’il choisisse et conseille les moyens informatiques à acquérir !
b) Qu’il évalue et supervise l’utilisation des technologies de l’information pour tous les domaines appropriés du
management de Projet !
c) Qu’il conseille ses collaborateurs dans les choix d’informations appropriées !

62 Un modèle de maturité en management de projet sert :


a) Au suivi des phases d’un projet !
b) Au contrôle qualité d’un projet !
c) A étalonner la maîtrise d’une entreprise dans l’organisation par projets !

24 Janvier 2004 6/8 N° de Candidat : ___________________


CERTIFICATION
EN MANAGEMENT DE PROJET
Épreuve de Connaissances Fondamentales

63 Une finalité de la standardisation est de :


a) Permettre une base commune pour des accords contractuels !
b) Fixer un cadre rigide pour éviter toute déviation dans le déroulement du projet !
c) Imposer des modalités uniques s’appliquant à tous les projets !

64 Le fondement de la pensée systémique est :


a) Le rapport cause à effet !
b) La théorie du chaos !
c) Une cause engendre un effet qui influe sur la cause (rétroaction) !

65 Une des conditions de succès de la mise en œuvre d’une solution est :


a) Le pilotage au moyen d’indicateurs objectivement vérifiables !
b) La centralisation des décisions !
c) Le fait d’imposer la façon de faire !

66 Les meilleurs négociations sont celles dans lesquelles j’ai pu :


a) Obtenir tout ce que j’attendais et même au-delà !
b) Arriver à la situation où mon partenaire et moi avons tous les deux gagné quelque chose !
c) Maintenir la bonne entente nécessaire au déroulement efficace du projet !

67 La préparation, la conduite et le suivi des négociations :


a) Font partie des responsabilités du chef de projet !
b) Sont de son seul ressort !
c) Doivent être déléguées aux acteurs directement concernés !

68 Le projet doit tenir compte de l’organisation permanente dans lequel il se situe :


a) Faux !
b) Vrai !

69 Quelles sont les informations concernant les organisations permanentes nécessaires au chef de projet :
a) Les procédures et les prises de décision !
b) L’organigramme, les délégations !
c) Celles qui permettent d’avoir une vision d’ensemble du fonctionnement de l’organisation permanente !

70 Les processus d’une entreprise :


a) Incluent les processus relatifs au management de ses projets !
b) Comprennent uniquement les processus inhérents à son organisation permanente !

71 Dans cette liste, quel élément ne correspond pas à un processus projet :


a) Lancement !
b) Planification !
c) Calcul de l’avancement !
d) Transfert et clôture !

72 Un chef de projet doit :


a) Adapter l’avancement du projet au personnel à disposition !
b) Recruter en fonction des besoins !
c) Calculer et optimiser les ressources à disposition !

73 Dans la constitution de l'équipe-projet, le chef de projet doit considérer :


a) Que les personnes de l'équipe sont déjà suffisamment formées !
b) Qu'il faut faire le point sur les besoins de formation complémentaires des personnes !
c) Qu'il sait – d'après ses connaissances et ses expériences - quelles sont les actions de formation à programmer !

74 Le chef de projet doit avoir pour objectif :


a) De réussir le projet !
b) De favoriser le développement des personnes de l'équipe-projet !
c) De réussir le projet et de favoriser le développement des personnes !

24 Janvier 2004 7/8 N° de Candidat : ___________________


CERTIFICATION
EN MANAGEMENT DE PROJET
Épreuve de Connaissances Fondamentales

75 Le premier travail à faire pour définir la démarche d'accompagnement du changement associée au projet est :
a) Construire le programme de formation !
b) Ecouter et analyser les perceptions des acteurs-clés !
c) Diffuser les messages émis par le MOA !

76 Le marketing s’applique :
a) Au produit, résultat du projet !
b) Au projet lui-même !
c) Aux deux !

77 Le management des portefeuilles de projet et d’opérations :


a) Implique la recherche d’équilibre à un instant donné et dans le temps entre les portefeuilles !
b) N’a aucun rapport !
c) N’a d’impact que sur les résultats financiers de l’organisation !

78 La fonction coordonnateur sécurité protection de la santé est :


a) Sous la responsabilité du maître d’ouvrage !
b) Sous la responsabilité du maître d’œuvre !
c) Peut être déléguée par le maître d’ouvrage au maître d’œuvre !

79 Le contentieux avec le client :


a) Se prépare dès le lancement du projet par l’ouverture du registre des évènements du projet !
b) Est à éviter à tout prix pour ne pas ternir l’image de l’entreprise sur son marché !
c) Doit être déclenché par le service juridique !

80 En matière de prévision de débours, le chef de projet doit


a) Surestimer les besoins, de façon à ne pas manquer de liquidités !
b) Sous-estimer les besoins parce que la mobilisation des fonds a un coût qu'il faut réduire au minimum !
c) Calculer les besoins au plus juste !

24 Janvier 2004 8/8 N° de Candidat : ___________________