Vous êtes sur la page 1sur 2

L’IMPORTANCE DE L’AUDIOVISUEL  Les communications de masse : elles sont sorties depuis longtemps du

domaine expérimental. Toute personne, tout groupe peut aujourd’hui


être informé de ce qui se passe aux antipodes à l’instant même. Nous
Nous allons aborder ce thème à travers quatre points : pouvons communiquer avec toutes les parties du monde quand nous le
désirons. La technique a aboli les distances, a aboli le privilège des
1. Nous faisons tous de l’audiovisuel sans le savoir minorités de posséder seules l’information. L’exemple d’internet est là
2. Nécessité de maîtriser l’audiovisuel pour démontrer toutes les possibilités qui sont offertes à toute personne
3. Les domaines d’utilisation de s’informer et de se former. La démocratisation de cet outil grâce
4. Les risques possibles notamment aux cybercafés en est une illustration.

Il reste cependant à prendre conscience que tous ces moyens


1. Nous faisons tous de l’audiovisuel sans le savoir peuvent aussi bien servir :

 Nous côtoyons chaque jour un grand nombre de personnes avec qui  à l’aliénation par la propagande et à la mobilisation d’un grand
nous communiquons pour expliquer notre pensée, nous faire nombre de personnes au profit d’une idéologie politique ou
comprendre. Chaque fois que nous nous mettons en relation avec religieuse qui ne sert que les intérêts égoïstes d’un individu ou un
d’autres, nous utilisons obligatoirement la parole (audio) et le geste, groupe mais qui ne profite jamais à ceux qui sont embrigadés ;
l’écriture, le dessin, etc. (visuel).
 qu’à la libération des personnes par une information objective sur
 Pour faciliter et amplifier la communication et la compréhension, de ce qui intéresse réellement des individus ou des groupes et par une
nombreux outils ont vu le jour depuis longtemps, radio, cinéma, photo, formation visant à élever le niveau culturel, politique, sociale ou
télévision, vidéo, etc. sanitaire d’une catégorie sociale ou de la population dans son
ensemble.

2. Nécessité de maîtriser l’audiovisuel


 L’évolution des besoins culturels : il est possible de répondre à ces
 Le progrès technique : nous sommes dans une phase d’accélération et besoins de plusieurs façons. Il est donc indispensable que les éducateurs
le progrès technique touche tous les domaines de la vie sociale et celui en soient conscients pour favoriser la promotion collective des masses
des communications n’y a pas échappé. Les progrès pour maîtriser et les techniques audiovisuelles bien maîtrisées sont un outil
l’image sont considérables. Les appareils photo et les caméras irremplaçable à condition qu’elles soient utilisées au mieux.
permettent toutes les prouesses possibles et ont quitté le secteur des
spécialistes pour être à la disposition du grand public grâce à la facilité
de leur emploi qui est devenue à la portée de tous. 3. Les domaines d’utilisation

 Tout est possible


 Aucun domaine de la vie sociale ne peut être étranger à la prise en faire penser de façon identique dans une même direction. L’histoire de
charge par l’audiovisuel. Cela dépend seulement de l’imagination et de l’humanité est riche d’exemples édifiants, en particulier, depuis une
la créativité des utilisateurs (amateurs ou professionnels). cinquantaine d’années et le dernier exemple que nous pouvons citer est
la guerre d’Irak où les moyens audiovisuels ont réussi à mobiliser la
 L’information semble être la plus grande utilisatrice des moyens nation américaine pour adhérer à une guerre désirée seulement par son
audiovisuels, que ce soit pour capter l’événement ou pour procurer des président et son entourage restreint.
documents du passé ou du présent sur les matières les plus diverses.
 Perte du sens de l’effort : en voulant faire accéder le plus grand
 La formation suit avec plus de peine, car l’enseignement scolaire est nombre à une culture universelle, on lui mâche tellement le travail que
encore prisonnier des habitudes traditionnelles, mais pas mal de les gens deviennent incapables de penser par eux-mêmes. Nous
pionniers se lancent dans l’aventure avec des résultats avantageux tant assistons déjà à un certain appauvrissement culturel qui fait que les
sur le plan de l’intérêt que de la compréhension. personnes lisent de moins en moins et se contentent seulement de
regarder des films tirés de romans. Cette culture de la facilité gagne en
 La recherche : elle est réservée à une minorité de spécialistes, mais particulier la population jeune qui croit, à tort bien sûr, que c’est un
dans la mesure où ils acceptent de mettre leur compétence au service de signe de modernité.
tous, nous assistons progressivement à un décloisonnement de la
réflexion, de la création et de l’innovation.

4. Les risques possibles

 Nivellement : les cultures particulières risquent de disparaître ou de se


dégrader pour ne retenir que le plus facilement exportable ou vendable.
Les nations qui n’accordent pas d’importance à cet outil deviennent de
plus en plus consommatrices de produits culturels élaborés ailleurs et
voient leurs cultures se réduire au jour le jour à un folklore sans âme.

 Médiocrité : pour être compris par tout le monde, on risque de


confondre vulgarisation et vulgarité. Par facilité, ne seront retenues que
les œuvres ou les informations qui ne nécessitent que peu de
compétences. Seule la recherche permanente de la qualité peut résoudre
cette douloureuse question.

 Viol des consciences : plus les moyens à notre disposition sont


puissants, pour atteindre tout le monde partout, plus les techniques sont
élaborées pour faciliter le passage de l’information, plus il sera facile
pour des personnes peu scrupuleuses de manipuler les foules pour les