Vous êtes sur la page 1sur 3

10 façons d’être un bon enseignant et de donner une

formation à succès aux élèves


1. Être soi-même et servir d’exemple. C’est de loin la meilleure façon de gagner la confiance de vos
élèves. Si vous jouez un personnage, les élèves vous sentiront faux et vous perdrez en crédibilité.
Dans le même temps, il convient de faire attention à des détails simples comme le fait de bien vous
habiller et d’éviter les mots grossiers.

2. Le bon enseignant est présent pour ses élèves. Bien enseigner ce n’est pas se contenter de donner
ses cours en traitant les élèves avec indifférence ou autoritarisme. Au contraire, un bon éducateur
doit traiter ses élèves avec respect et courtoisie. Il doit rester à leur écoute, et les traiter comme des
individus pouvant avoir des choses intéressantes à dire et à partager.

3. Définir des règles. Il est essentiel pour un bon enseignant de garder le contrôle de sa classe. Pour
cela il doit définir des règles de base afin que les cours puissent se dérouler normalement et sans
perturbation.

4. Faire participer les élèves. Quand on est un bon professeur, il est important de faire participer les
étudiants. C’est la meilleure façon de leur faire retenir à quatre-vingt ou à quatre-vingt-dix pour
cent les sujets prévus. Il est aussi possible de leur faire faire des groupes de discussion et des quiz
hebdomadaires.

5. Faire preuve de professionnalisme. Il est important pour un bon éducateur de démontrer son
expérience en n’étant ni trop proche ni trop distant avec ses élèves. Ceci est très important pour
gagner en respectabilité.

6. Savoir s’exprimer. Un enseignant doit pouvoir s’exprimer et se faire entendre correctement. Sans
quoi les étudiants risquent d’avoir des doutes sur ses compétences.

7. Être dynamique. Le dynamisme fait partie des qualités d’un bon enseignant. Un enseignant
dynamique parvient à garder les étudiants plus concentrés sur ce qui est dit en classe.

8. Planifier. Le bon enseignant se prépare à l’avance lorsqu’il doit prendre en charge une classe. Au
moment de la planification, il doit tenir compte de son objectif à savoir les connaissances qu’il
cherche à transmettre.

9. Avoir la passion. Un bon éducateur doit aussi aimer la matière qu’il enseigne. C’est de cette façon
qu’il pourra transmettre cet amour à ses élèves.

10. Répondre aux questions des élèves. Le travail d’un bon enseignant c’est aussi de donner aux
élèves la sensation d’avoir réellement appris quelque chose. Il doit donc avoir à cœur de les aider
à comprendre en prenant le temps de répondre à leurs questions Raïssa.

Bien entendu, il ne s’agit là que d’une liste non exhaustive des qualités d’un bon enseignant. Et
vous ? Quel est votre avis sur la question ?

Page 1 sur 3
LES QUALITÉS D’UN BON ENSEIGNANT

1) Les compétences pédagogiques


- Sait s’adapter au public dans ses explications (comprend la manière de raisonner
de ses élèves, sait expliquer à tous, du plus en difficulté au plus doué, sait expliquer
même si cela lui paraît simple, pédagogue)
- Expose de manière claire (n’est pas brouillon, n’en met pas partout sur le tableau)
- Est compétent dans la matière qu’il enseigne (a une vue d’ensemble, sait prendre
du recul, inspire confiance, pas d’hésitation, corrige les devoirs qu’il donne)
- Sait « expliquer » (explique simplement, ne saute pas d’étape dans son
raisonnement, est explicite, explique le cheminement de pensée sans sous-entendus)
- Rigoureux, précis (limite les erreurs de raisonnement)
- Est organisé (suit un plan logique)
- Répond aux questions des apprenants, est interactif avec les élèves (prend le
temps de répondre aux questions même si ça ralentit son cours)
- Illustre ses propos par des exemples concrets
- Utilise un langage simple (pour ne pas compliquer le cours)
- Utilise des supports de cours adaptés (polycopiés de qualité)
- Corrige les exercices importants
- Vérifie que l’élève a bien compris après une explication :

2) Les compétences en matière de « mise en scène des savoirs »


- A le souci d’intéresser son auditoire (capte l’attention, sait faire aimer sa matière,
sait transmettre sa passion, donne envie d’aller dans son cours, doit savoir « frapper
l’imagination »)
- Dynamique, énergique
- A de l’humour (qu’il sache faire « décompresser » les élèves, dédramatise)
- Est motivé (aime ce qu’il fait, passionné)
- Est vivant (un cours vivant avec de l’action)
- Bon orateur (parle fort, distinctement, pas d’un ton monotone, audible pour tout
l’amphi)
- Bonne gestion du tableau et du rythme du cours (écrit lisiblement au tableau,
n’écrit pas trop au tableau, ne se contente pas de lire son poly ou les diapos, n’écrit
pas au tableau ce qu’il y a dans son poly, fait des pauses pour permettre à la mémoire
de se « rafraîchir »)
- Est inventif dans les outils ou méthodes utilisés pour transmettre les savoirs

3) Les compétences en matière de gestion de groupe


- Sait se faire respecter, charismatique (a de l’autorité, est écouté, sait tenir une classe
sans être trop strict, un élève ne doit pas avoir peur de poser une question à son
voisin, ce n’est pas toujours facile d’écouter même si on le veut)
- Suscite les échanges avec les « élèves »
Page 2 sur 3
4) Les compétences en matière de jugement
- Ne croit pas que tout est évident
- Est impartial dans ses corrections
- Juste dans ses décisions (pour ne pas provoquer de jalousie)
- Ne juge pas les élèves quand ils ratent

5) Les compétences en matière d’empathie à l’égard des étudiants


- Ouvert, compréhensif, à l’écoute de ses élèves (il est normal de ne pas
comprendre, attentionné, qu’il prenne le temps de comprendre les problèmes de
compréhension des élèves, qu’il s’intéresse à tout le monde, abordable, a un côté
humain, s’intéresse à ses élèves, tolérant)
- Sait répéter sans s’énerver, patient (ne s’énerve pas pour rien ou lorsque quelqu’un
ne comprend pas)
- Qu’il s’entende bien avec ses élèves (l’enseignant et les élèves sont avant tout des
personnes, qu’il ait un certain contact avec les élèves, qu’il aille vers eux, ne pas être
froid et « loin » des étudiants, sait dialoguer et même rigoler avec les étudiants, sait
se faire aimer des élèves)
- L’enseignant doit se sentir responsable de ses élèves et de leur savoir, ne laisse
pas tomber les étudiants du fait de leurs difficultés (n’hésiterait pas à faire un peu
d’extra pour un élève en difficulté, généreux, répond aux questions même si elles
sont hors programme, il est également un éducateur et doit nous conseiller dans
d’autres domaines de notre vie, rassure les élèves qui n’ont pas bien compris)
- Qu’il ne soit pas méprisant à l’égard des élèves, ne prend pas les élèves pour des
idiots, ni des génies, sait se mettre au niveau des élèves (ne pas prendre les élèves de
haut sous prétexte que l’on est « chercheur »)

6) La personnalité
- Gentil, sympathique
- Souriant, joyeux
- De bonne humeur (c’est communicatif et cela donne envie d’apprendre)
- Qu’il porte des costumes parce que c’est classe, doit bien s’habiller (un look simple,
mais cool)
- Confiant

7) Autre :
- Ponctuel
- Intelligent

Page 3 sur 3

Centres d'intérêt liés