Vous êtes sur la page 1sur 16

Volume LxxxvIi 14

- Le journal indépendant de l’Université d’Ottawa -

Gouvernement et échelles

www.larotonde.ca LaRotonde @LaRotonde La RotondeVideo la_rotonde1932


section

éditorial Mathieu Tovar-Poitras


redaction@larotonde.ca
Rédacteur en chef

Quand les péripéties ne vont que de mal en pis


les cotisations additionnelles visant permettre aux étudiant.e.s d’acquérir mies pour certains. Mais d’un autre côté,
MATHIEU TOVAR-POITRAS
entre autres les syndicats et médias étu- une certaine stabilité avant que les taux on réduirait l’importance de ces orga-
RÉDACTEUR EN CHEF
diants. d’intérêt rentrent en jeu. C’est quand nismes qu’à une question de quelques
La diversion en politique est chose cou- même un geste paradoxal par un gouver- dollars. Pourtant, on parle de services
rante. Combien de fois est-ce que des Réduire et élimi ner nement qui cite le remboursement de sa importants pour la communauté ainsi
annonces controversées passent sous dette pour pousser sa jeunesse et son fu- que d’emplois majoritairement occupés
Le système du RAFÉO actuel vise à élar-
le tapis grâce à des événements qui dé- tur à s’endetter plus rapidement. par des étudiants.
gir l’admissibilité au programme ainsi
tournent l’attention ? On en voit avant
que l’accessibilité aux études postsecon- En plus du RAFÉO, les institutions elles- Dans le milieu uottavien, certaines per-
des élections. Rappelez-vous du gouver-
daires. L’annonce de la ministre Faller- mêmes se verront privées d’une partie de sonnes ont commencé à cibler la Fédé-
nement Couillard qui, une semaine
ton de restaurer les niveaux de finan- leurs subventions. Il ne faudra pas être ration étudiante de l’Université d’Ottawa
avant le déclenchement des élections, a
cement de 2016–2017 et d’éliminer la trop surpris lorsqu’elles annonceront (FÉUO) comme exemple d’organisme
fait 37 annonces, selon Le Soleil. pour laquelle la participation aux frais
gratuité des frais pour les étudiants à des coupures en citant cette annonce
Cette stratégie peut faire passer sous faible revenu s’inscrit dans la lancée de gouvernementale comme étant ce qui est réjouissante. Après les scandales

silence des développements que les stra- les oblige à agir de la sorte. On entend ayant frappé l’institution, peut-on leur
son parti à faire des pas de recul.
en vouloir ? Que feriez-vous si vous étiez
tèges politiques jugent à risque de faire
à leur place ? Vous penserez probable-
perdre des points à un parti. Si elle fonc-
ment deux fois avant de payer des frais à
tionne, les répercussions péjoratives
un syndicat dans lequel vous n’avez pas
seront absorbées plus facilement. Mais
confiance.
si on s’y prend maladroitement, l’image
politique en prend tout un coup. On n’a Certes, on peut s’opposer moralement
qu’à penser aux effets de l’échec de l’Ac- à une telle décision individuelle, mais
cord du lac Meech sur le gouvernement cette action est une réponse rationnelle.
Mulroney. Toutefois, il ne faut pas limiter ces frais
qu’à la FÉUO, il faut prendre le temps
Plus récemment, le gouvernement onta-
d’évaluer la situation dans son ensemble.
rien a annoncé une réduction de 10 % des
Ensuite, faites ce que vous voulez avec
frais de scolarité des étudiants collégiaux
votre argent, mais prenez au moins le
et universitaires, et ce dès septembre
temps d’évaluer l’impact de votre déci-
prochain. Les progressistes-conserva-
sion sur l’ensemble de la communauté.
teurs estiment que c’est en moyenne ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE
340 dollars qui resteront dans les poches On savait que les choses allaient chan-
d’un étudiant au collège, tandis que le ger après que La Rotonde ait dévoilé le
montant grimpe à 660 dollars pour un Dossier francophone, le programme parler à gauche et à droite de la ques- 9 août dernier des allégations de fraude
étudiant universitaire de premier cycle d’éducation sexuelle, clairement à tion budgétaire à l’Université d’Ottawa. au sein de la FÉUO. On pouvait prévoir
en arts et en sciences. À première vue, Queen’s Park on aime vivre dans le pas- Il sera intéressant de voir si ces change- que le contexte qui suivrait serait rempli
l’étudiant moyen va s’en réjouir. Écono- sé. L’ironie est que tout est fait par un ments seront un sujet soulevé par l’ad- de contestations et que le futur serait
miser quelques centaines de dollars, qui parti s’étiquetant officiellement comme ministration lors des probables négocia- incertain, mais les développements des
dirait non ? étant progressiste. tions avec l’Association des professeurs six derniers mois ont accru de manière
à temps partiel de l’Université d’Ottawa. exponentielle la précarité de toutes les
Mais c’est trop beau pour qu’il n’y ait Concrètement, les changements au
institutions étudiantes sur le campus.
pas autre chose derrière cette annonce. RAFÉO baisseront le seuil d’admissi- Un manque à gagner
Qu’essaye-t-on de monnayer et de faire bilité pour que l’aide aille aux familles Avec un référendum qui approche
dont le revenu ne dépasse pas 140 000 Autre volet du projet conservateur, l’in- à grands pas, l’incertitude pèse plus
avaler avec cette initiative ?
tention de rendre optionnel des frais lourd que jamais sur le campus. L’apa-
dollars, remplacer la gratuité pour cer-
Il n’a pas fallu attendre longtemps pour accessoires aux frais de scolarité soulève thie générale devra céder la place à un
tains par une partie des subventions
avoir les réponses à cette question : des diverses inquiétudes vis-à-vis l’existence mouvement uni qui fera front commun
sous forme de prêts ainsi que l’abolition
coupures importantes au Régime d’aide des institutions et services bénéficiant de face aux défis à venir. Si tout est une
de la période de grâce de six mois sans
financière aux étudiantes et étudiants de ces subventions. D’un côté, l’accumula- question de finances pour le gouverne-
intérêts. Ce dernier changement vise une
l’Ontario (RAFÉO) ainsi que l’obligation tion de ces montants peut représenter ment, c’est le temps qu’on leur en donne
initiative qui se voulait conciliante pour
des institutions de rendre optionnelles une somme non-négligeable d’écono- pour leur argent.

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

ACTUALITÉS Gabrielle Lemire


actualites@larotonde.ca
Cheffe de pupitre

Université de l’Ontario français

Réanimation de justesse par l'enveloppe fédérale


Alors que le projet d’une université francophone en Ontario commençait à voir le jour, le gouvernement Ford décide de faire des
coupures pour raisons budgétaires, et l’UOF (Université de l’Ontario français) en a été la victime. La population retient son souffle MILÉNA FRACHEBOIS
pour l’avenir de l’institution qui devait ouvrir ses portes en 2020. JOURNALISTE

ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE

Soutien renforcé par le fédéral ventionne une partie de l’UOF mais précise : « Cela créé un recul non seulement face à des années de travail
ne signifie pas pour autant que l’avenir de l’UOF soit et de planification pour la mise sur pied de l’Universi-
Le 15 janvier 2019 marquait officiellement l’arrêt du assuré. Ce financement aide simplement l’UOF à rester té, mais également à des années de lutte des Franco-
financement de la part du gouvernement provincial à flot une année supplémentaire, mais ne garantit pas ontarien.ne.s pour l’accès à une université gérée par et
pour l’Université. Suite à cette décision, l’Ontario fran- la pérennité du projet à long terme ». L’administration pour les francophones ». France Gélinas conclut simple-
cophone se voyait privé d’un projet attendu depuis de l’Université recherche activement d’autres possi- ment en ajoutant que « l’éducation en français est un
des décennies dans la province. À la veille de l’arrêt de bilités de sources financières, en attendant la fin de la droit de la communauté francophone de l’Ontario ».
subventions en provenance du provincial, le gouverne- pause dans le financement au niveau provincial.
ment fédéral reprend le flambeau et s’engage à financer
Obstacle aux missions de l’UOF
le projet pour la durée d’un an. S'élevant à 1.9 million Moyen de représentation du Canada français
de dollars, l’enveloppe fédérale est la bienvenue, mais Après les coupures, les deux missions que l’UOF s’était
ne suffira pas à faire avancer le projet. Selon Labrie, cette université « représente beaucoup
fixées sont de toute évidence devenues plus difficile à
pour les Franco-ontariens ». Pour lui, l'enjeu va au-de-
réaliser que prévu. La première mission est tout d’abord
L’Université est maintenue mais selon Normand là du retard causé par un manque de financement,
axée sur le niveau académique. La mise en suspens du
Labrie, recteur par intérim de l’UOF, le développe- comme le public a pu le constater dans la mobilisation
financement de la part du provincial ralentit fortement
ment est fortement ralenti, beaucoup plus faible dû au de décembre. C’est « un enjeu plus important, plus sé-
l’implication dans le volet de la recherche académique
manque de ressources. Bien que cela soit une bonne rieux », qui revendique un travail de longue haleine et «
ainsi que le développement des programmes d’études.
nouvelle pour l’Université, celle-ci va devoir faire face une revendication légitime qui remonte à plusieurs dé-
à d’autres épreuves : en effet, les montants initiaux pla- Cela cause du retard dans la capacité de les offrir en
cennies ». Il décrit le projet de l’UOF comme un projet
nifiés étaient de 12 millions de dollars en une année mobilisateur qui va dynamiser la vie communautaire 2020 à de futur.e.s étudiant.e.s.
pour être en mesure de pouvoir embaucher le person- francophone, intellectuelle et son développement, sans La deuxième mission qu’a endossée l’Université est
nel nécessaire. Alors que le chèque est réduit de plus compter l’accès à l’emploi pour de nombreux franco-
l’appui de la francophonie dans la province. La me-
de 10 millions de dollars, l’UOF est en processus de phones. Il qualifie donc l’Université de l’Ontario fran-
nace de la disparition potentielle de l’Université nui-
réévaluation de ses plans pour établir quelles sont ses çais d’« importante, cruciale et stratégique ».
rait au développement des services francophones de
priorités.
Le Regroupement étudiant franco-ontarien abonde en l’Ontario. D’autres problèmes matériels et humains
Dans la déclaration de l’opposition officielle concer- ce sens. Ses coprésidences Kelia Wane, Radi Shahrouri découlent des coupures : les locaux, la construction,
nant le financement de l’UOF, la députée France et Marie-Pierre Héroux précisent dans un communiqué l’embauche d’un personnel enseignant ainsi que d’un
Gélinas exprime sa joie de savoir que le fédéral sub- émis le 14 janvier que la mise à pied de l’UOF « aurait personnel de soutien n’en sont que quelques exemples.

w w w. l a r o t o n d e .c a
4 actualités l laar ro ot to onnd de e lluen dmia2r1d ij a2n9 vmi earr s2 021091 6

Politique étudiante

Avenir incertain pour les clubs de la FÉUO


MAEVE BURBRIDGE
JOURNALISTE

La diversité des clubs s’annonce un en-


jeu déterminant pour le choix qu’auront
à faire les étudiants lors du référendum
du 11 février. Sous la Fédération étu-
diante de l'Université d'Ottawa (FÉUO),
les étudiants ont eu accès à plus de 400
clubs et organisations étudiantes, ce qui
risque de changer avec ce référendum.

Les clubs et organisations étudiantes font


partie intégrante de l’expérience uni-
versitaire. Revêtant un caractère social
directement lié au sentiment d’apparte-
nance des étudiant.e.s, les clubs existent
pour créer des réseaux qui amortissent
l’isolement dans le corps étudiant de
l’Université d’Ottawa (U d’O).

L’avenir des clubs reste incertain ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE

Au-delà de leur valeur sociale auprès suis joint à une sororité, je me suis fait Association, Autumn Jordan, son club
Partie intégrante de la vie étu-
des étudiants universitaires, les clubs et plein d’amis », a confié Nickie, étudiante vise à sensibiliser aux traitements cruels
diante
services offerts par la Fédération pèsent de quatrième année en communications, que subissent les animaux dans les in-
lourdement dans la balance pour le ré- Sous la FÉUO, les clubs ont été déter- membre de la sororité Zeta Theta Xi. dustries du maquillage, de la viande et
férendum du 11 février. Ce référendum, minants de l’expérience universitaire. Les témoignages de ce genre abondent des produits laitiers.
dont la population étudiante ne connaît Paige Booth, présidente par intérim à la foire des clubs, les représentants de
Les clubs et regroupements étudiants
toujours pas la question officielle, déter- de la FÉUO, confirme que les clubs ceux-ci voulant en particulier atteindre
sont vitaux pour l’entretien d’une multi-
minera si la FÉUO demeurera la repré- continuent d'être une priorité pour la les étudiants de première année qui
tude de communautés étudiantes sur le
sentante des étudiants de premier cycle Fédération : « Les clubs et les corps fé- risquent de se sentir intimidés par la
campus. Or, le résultat du référendum de
de l’U d’O. Si les étudiants choisissent dérés de la FÉUO jouent un rôle essen- transition de l’école secondaire à l’uni-
février risque d’affecter la pluralité des
la FÉUO lors du référendum, les clubs tiel sur le campus [...] car ils permettent versité.
sociétés étudiantes sur le campus. Sans
et regroupements garderont leur place [aux étudiants] de s’exprimer et de faire
en connaître la question, la population
au sein du campus. Toutefois, un autre valoir leurs intérêts. La voix des étu- Impact académique
étudiante sait toutefois maintenant que
syndicat pourrait bien faire des remanie- diant.e.s mérite d’être entendue et am- Les étudiants impliqués dans des clubs la place de la FÉUO est revendiquée par
ments au niveau des clubs. Ce qui reste plifiée, et nous sommes heureux de leur affirment d’ailleurs mieux réussir dans deux autres syndicats : le Syndicat étu-
ambigu, c’est la question de la protection offrir une plateforme et des ressources leurs cours, vu « qu’ [ils] ont un réseaux diant de l’Université d’Ottawa (SÉUO)
des clubs lors de la période de transition pour y parvenir », partage-t-elle. de personnes à qui [ils] peuvent de- et l’Association des étudiants en premier
qui risque d’accompagner l’élection d’un mander de l’aide, au besoin », explique cycle de l’Université d’Ottawa (AEPO),
Plusieurs étudiants ont confirmé ces
nouveau syndicat. Marjorie, étudiante de troisième année qui a fait son apparition dans la course
dires lors de la foire des clubs de la
en histoire. Maxwell, étudiant en science le 17 janvier. L’élection d’un de ces nou-
Rappelons que le contrat provisoire qui FÉUO tenue au Centre Universitaire
politique et philosophie, renchérit en ex- veaux syndicats reste déterminant pour
garantit la continuité des services offerts Jock-Turcot au cours de la semaine du
pliquant que ses notes se sont améliorées l’avenir des clubs.
par la FÉUO reste en vigueur jusqu’à la 14 janvier. Ceux-ci partagent que les
depuis qu’il s’est joint au English Debate
fin de cette année scolaire, soit le 30 avril. clubs dont ils font partie ont contribué Quant à l’entente provisoire, qui garan-
Society, le débat lui donnant l’occasion
Cependant, en entrevue à La Rotonde, ni de manière importante à enrichir leur tit les services aux étudiants jusqu’à la
de parfaire ses habiletés d’argumenta-
la FÉUO ni le Bureau des gouverneurs de expérience universitaire. « J’ai eu de la fin du trimestre d’hiver 2019, celle -ci
tion et de pensée critique.
l’Université d’Ottawa semblent être en difficulté à rencontrer des gens et à me ne semble pas stipuler de manière pré-
mesure de dire si les clubs étudiants sont faire des amis pendant trois ans. Je fai- Les clubs donnent également une plate- cise si les clubs entrent dans la catégorie
considérés comme des services selon ce sais juste aller en cours et puis retourner forme à l’activisme étudiant. D’après la des services maintenus selon les acteurs
contrat provisoire. chez moi à tous les jours. Dès que je me fondatrice de la uOttawa Animal Rights consultés.

w w w. l a r o t o n d e .c a
actualités la rotonde numéro 14 5

Recrutement des sororités

À la recherche de solidarité féminine tés et les fraternités partent d’un fort


GABRIELLE LEMIRE besoin d’appartenir à un groupe. Pour
CHEFFE DU PUPITRE ACTUALITÉS plusieurs étudiantes, la sororité repré-
sente un système de soutien loin de leur
Vous avez sûrement vu leurs tables famille. C’est le cas de Lexie (qui a voulu
peupler le sous-sol du Centre universi- omettre son nom de famille), étudiante
taire, moyennant enseignes de lettres de 2e année de la sororité Theta Sigma
grecques et sourires invitants : les soro- Psi. « Je viens d’une ville à six heures
rités recrutent. Avant de s’engager, La d’ici et je me cherchais une famille hors
Rotonde vous propose un bref aperçu de ma vraie famille », partage-t-elle.
du concept.
Theta Sigma Psi, une sororité locale, se
Les sororités partent du concept même différencie des autres sororités par son
de « sororité », soit d’une attitude de côté plus détendu et moins intimidant,
selon Lexie. Bien qu’elle nie toute forme
solidarité féminine. Elles ont fait leur
de compétition entre les sororités sur
apparition aux États-Unis dans les an-
le campus, elle compare la sienne aux PHOTO : OTTAWA ALPHA PHI
nées 70 en réponse à la création de fra-
sororités internationales, moins accueil-
ternités, ces confréries réunissant plu-
lantes et où le système d’adhésion est ceptent les personnes non binaires, par
sieurs étudiants sous un seul toit. Ces S’engager à fond
plus compétitif. exemple », ajoute-t-il. Kessie Belleus,
fraternités représentées par des lettres
étudiante de 4e année en communica- Le respect des valeurs de la sororité et de
grecques forment des clans ayant cha- Concours de beauté ?
cun des valeurs, des règles. Des levées de tion, indique elle aussi que tout dépend ses règles de base est fondamental pour
fonds pour des organismes de charité et Les films américains dépeignent sou- de la sororité choisie. Les sororités in- ces groupes dans lesquels les « sœurs »
des activités parascolaires créent ensuite vent les sororités comme des groupes de ternationales accorderaient plus d’im- doivent passer par une phase en tant que
l’ADN de ces fraternités. Les filles ont filles qui s’inscrivent dans les standards portance à l’apparence, selon elle. recrue (pledge ou rush). Selon Belleus,
voulu fonder un équivalent : les sorori- de beauté hollywoodiens. Un membre « ça devient toute ta vie », confie-t-elle.
de la fraternité Sigma Alpha Mu adhère Lexie stipule quant à elle que le facteur
tés. Il existe présentement huit sororités Ayant déjà fait partie d’une sororité, elle
en partie à cette vision, stipulant que apparence physique s’agit d’un stéréo-
et trois fraternités sous le Conseil grec de souligne les avantages de réseautage et
certaines sororités se focalisent sur le type. « On recrute plutôt des étudiantes
l'Université, fondé en 2008. d’appartenance à ce type de communau-
critère de l’apparence physique pour qui prennent soin des autres, qui se
recruter. Il ajoute toutefois que cer- concentrent sur leurs études », affirme té tout en avisant les étudiantes qui s’y
Désir d’appartenance
taines sont inclusives et « n’accordent l’étudiante, qui formera en février les intéressent à « ne pas se précipiter sur le
Au-delà de ces fondements, les sorori- pas beaucoup d’importance à ça et ac- nouvelles recrues de Theta. premier choix ».

rigueur en recherche

Trouver des solutions efficaces et accessibles


de plus de 19 ans, sans restriction sur vient le temps de justifier par voie de se fier. Ça pourrait leur éviter des situa-
GABRIELLE LEMIRE le nombre de participations par usager. communiqué, les lacunes du sondage tions comme celle-ci où des parties pre-
CHEFFE DU PUPITRE ACTUALITÉS Bien que le gouvernement attribue cette seraient plutôt dues à une volonté d’éco- nantes questionnent la valeur et la vali-
lacune aux normes d’accessibilité aux- nomiser du temps. Pour le professeur dité des résultats », explique Roberton.
Outre le diplôme, le parcours univer- quelles doit se soumettre le sondage, cela « À la fin, engager une firme externe
Simon Beaudry, gestionnaire principal
sitaire mène à comprendre que de ne semble pas être un obstacle selon des du laboratoire INSPIRE à l’Université pourrait leur faire gagner du temps »,
prioriser la rapidité, quitte à délaisser chercheurs du milieu. d’Ottawa, le temps requis pour la véri- conclut-elle.
la validité d’une recherche, peut s’avé-
fication par les pairs dans le cadre du
rer néfaste pour la récolte de données Pour Sarah Roberton, vice-présidente
système de recherche académique est un Concilier fiabilité, accessibilité et
fiables. Dans le cas du gouvernement aux Affaires corporatives et publiques
obstacle pour les gouvernements. « C’est rapidité
ontarien, certains doutent de la validité de la firme de recherche Environics, ce
plus long, c’est plus demandant. Je com-
du sondage portant sur les politiques ne sont pas les moyens qui manquent Pour ce qui est de la recherche universi-
prends qu’en tant que gouvernement on
provinciales touchant la vente d’alcool pour assurer l’accessibilité des outils en taire revue par les pairs, Beaudry réflé-
ouvert aux citoyens depuis le 13 dé- recherche. « En employant une firme n’ait pas le temps de passer par là, mais
il y a un coût associé à ça. On a des ins- chit à une solution. « Présentement, il
cembre dernier. externe, le gouvernement aurait accès
truments qui sont biaisés, par exemple », n’y a pas de lien qui se fait entre les re-
à la technologie de pointe en matière
Ce sont certains professeurs d’universi- explique-t-il. cherches scientifiques et le public. Il n’y a
d’accessibilité, à des outils qui sont dé-
té ainsi que le parti néo-démocrate, soit pas de poste de vulgarisation scientifique
veloppés par des experts, déjà prêts et
l’opposition du gouvernement progres- Roberton abonde en ce sens, en souli- à l’Université, mais il devrait y en avoir
disponibles », affirme-t-elle.
siste-conservateur, qui questionnent la gnant l’emploi d’une tierce partie pour un », suggère Beaudry. De cette manière,
validité de ce sondage mené par les pro- mener le sondage. « Surtout s’ils ne sont la durée du processus de transmission
Rapido presto
gressistes-conservateurs. Le sondage, pas experts en sondages, ils peuvent se des échelles de mesure et des résultats
qui est toujours accessible en ligne, peut Même si le gouvernement souligne la fier à un expert en la matière et à la fin, des études serait réduite et les résultats
être rempli par n’importe quel individu problématique de l’accessibilité quand obtenir un produit sur lequel ils peuvent seraient valides.

w w w. l a r o t o n d e .c a
6 actualités l laar ro ot to onnd de e lluen dmia2r1d ij a2n9 vmi earr s2 021091 6

Outils pour le bien-être

Notre cheffe Actualités teste le yoga


la séance a pris une tournure plus in-
GABRIELLE LEMIRE trospective que physique. C’est l’objectif
CHEFFE DU PUPITRE ACTUALITÉS
de Pariseau, qui souligne la différence
« Fais de la méditation, dors mieux, entre le yoga et les autres formes d’exer-
bois beaucoup d’eau, sois organisé », cice. « On travaille de l’intérieur vers
nous répète-t-on en tant qu’étudiants l’extérieur, avec la respiration. C’est le
universitaires. Cette semaine, j’ai décidé fait d’être dans le moment présent à
de tester un des nombreux moyens de l’écoute de notre corps qui fait la diffé-
réduire le stress : le yoga. rence », explique-t-elle.

Étant généralement motivée par le La respiration au cœur de la séance,

stress, je garde toujours un horaire mon esprit s’est tenu tranquille pendant

chargé. Ma difficulté à trouver une plage les deux premiers tiers du cours. Le

horaire pour m’inscrire à un cours de stress de devoir rédiger sur mon expé- PHOTO : ANDREY GOSSE
yoga offert par l’Université m’a confirmé rience a ensuite pris le dessus, dû en

cette habitude. Voilà que l’idée même de partie aux poses légèrement plus ra-

commencer à intégrer cet outil dans ma pides et ardues qu’au début du cours. Nouveaux ateliers offerts:
routine causait déjà du stress…
Après la séance
Au secours, j’ai commencé l’université
Avant la séance Le niveau de stress du restant de la Pistes de solutions aux questions souvent posées par les étudiant.e.s lors
semaine s’est rétabli. Aucun change-
Prendre le contrôle de sa santé mentale de l’intégration dans le nouvel environnement qu’est l’université. Les fac-
ment à noter après avoir pris part au
en choisissant par soi-même de s’inscrire
yoga du lundi, mis à part les courba-
teurs de stress courants et les difficultés typiques des étudiant.e.s seront
à une activité de mieux-être représente
tures. Valérie Pariseau me rassure en démystifiées pour rendre moins stressante la vie étudiante.
déjà une initiative saine. En partant de
partageant que de « travailler à rame-
cette idée, j’ai pu me convaincre que
j’étais déjà plus avancée qu’auparavant
ner le focus sur le moment présent Santé mentale 101
dans ma gestion du stress, éliminant
prend beaucoup de pratique. C’est Atelier qui vise à mettre à jour les connaissances des étudiant.e.s sur la
même plus difficile que d’entraîner le
toute angoisse liée à la performance. question ainsi que le système de santé qui gère les cas de santé mentale.
corps », explique l’instructrice.
L’instructrice Valérie Pariseau suggère
On parle d’accessibilité des services et de prévention tout en répondant
quant à elle d’identifier une intention
Celle-ci suggère de se souvenir du aux questions des étudiant.e.s.
moment où l’on se sent libre de tout
pour sa pratique avant de débuter.
stress pendant le cours et de retourner
Sachant que mon objectif était de réduire
à cet état d’esprit. L’action même de
Relations saines
le stress, se focaliser sur l’apaisement a
contrôler sa respiration est pour elle Explorer les concepts des interactions saines est précisément le but de cet
été mon point de départ.
primordial. De nombreuses poses de atelier. Afin d’améliorer les relations, des informations seront partagées
Pendant la séance yoga faciles ainsi que des exercices sur les bases des relations positives et des recommandations pour être
de respiration guidée peuvent être plus satisfait.e des interactions avec les autres.
Tout ça est bien beau en apparence. trouvées en ligne si l’option yoga en
Arrivée à la salle, je me bute à un obs- groupe n’est pas accessible.
tacle : le miroir de la salle multisports
La formule Triple-S pour le bien-être :
du complexe Minto se dresse devant la
Si les tendances contorsionnistes du Gestion du stress, hygiène du sommeil
classe de yoga qui s’apprête à débuter.
yoga ne semblent pas être pour vous,
et soins personnels
pensez à vous inscrire à des cours
L’optique de voir son reflet adopter des
de méditation guidée, de reiki ou à
L’atelier propose des façons de connaître les causes et symptômes du
poses difficiles pour le corps est inti-
l’un des quatre nouveaux ateliers stress afin de mieux s’adapter. D’autres conseils sur le sommeil et sur
midant et ce n’est pas fait pour tout le
qu’offrent les Services de santé de l’amélioration du bien-être en passant par les soins personnels seront par-
monde.
l’Université d’Ottawa en matière de tagés.
Toutefois, malgré les contorsions et mon santé mentale et de stress. Chaque
reflet qui m’en voulait de m’être inscrite, atelier est d’une durée de 90 minutes.

w w w. l a r o t o n d e .c a
actualités la rotonde numéro 14 7

Fermeture des bars Chronique

Consultation prolongée pour le Vieux-Hull Le référendum : cause désespérée


Pivik, commerce que possède et gère
MAEVE BURBRIDGE
JOURNALISTE la Fédération, aurait pu s’éteindre. Le
Pivik étant toujours achalandé, sa fer-
La semaine dernière, La Rotonde meture aurait posé un sérieux incon-
a fait le tour du campus pour poser vénient à plusieurs étudiants. Quant
une question aux étudiants : lors du
à la U-Pass réduisant les frais de dé-
référendum du 11 février, considé-
placement des adeptes du transport
rez-vous voter pour la Fédération
en commun, rien à signaler : celle-ci
étudiante de l’Université d’Ottawa
reste en fonction.
(FÉUO) ? La réponse n’était pas du
tout ce à quoi on s’attendait. Aucun inconvénient immédiat et per-

PHOTO : EMILIE AZEVEDO sonnel ne semble donc affecter la plu-


Pour tout dire, la grande majorité des
part des étudiants, qui se permettent
Aubry et propriétaire du bar Le Troquet. étudiant.e.s interrogés n’était pas au
d’ignorer les enjeux politiques en
PASCAL VACHON courant de ce qui s’était passé avec la
JOURNALISTE Gaudreault juge aussi que l’offre et la de- cours, enfarinés dans leur apathie col-
mande des années 90 ont considérable- Fédération, ne savait pas qu’il y aurait
lective.
La Ville de Gatineau rallonge d’une ment changé par rapport à aujourd’hui. un référendum, n’était pas au courant
quinzaine de jours sa consultation en « Il n’y avait pas autant de choix de bars des alternatives à la FÉUO. En découle Étant donné le manque de préoccupa-
ligne auprès des citoyens concernant à Ottawa dans le temps. Aujourd’hui, on
trouve autant, sinon plus de bars dans le l’incapacité à répondre à la question tion étudiante par rapport au syndicat,
le projet-pilote sur le prolongement
des heures de fermeture des bars du Marché By qu’à Hull », affirme l’homme qui était pourtant très simple. le taux de participation au référen-
Vieux-Hull. La consultation qui devait qui espère voir le projet pilote d’ici le dum en février risque d’être minime.
printemps. La plupart des étudiants interrogés
prendre fin le 15 janvier se verra ainsi D’après le petit nombre d’étudiants
étendue jusqu’au 31 janvier. savaient que la situation dans laquelle
Les étudiants se prononcent suffisamment informés pour voter,
la FÉUO était impliquée concernait
Cette prolongation est due aux requêtes le vote ne penche pas en faveur de la
de citoyens désirant avoir plus de temps Plusieurs étudiants de la région ont affir- l’argent, et que c’était négatif. Environ
pour s’exprimer. En effet, la participa- mé à La Rotonde être en accord avec la FÉUO.
dix étudiants sur la centaine inter-
tion accrue en a surpris plus d’un au possibilité de voir leur soirée se prolon-
ger d’une heure. « Moi je suis d’accord rogée étaient en mesure de dire s’ils Toutefois, ce geste ne revêtera qu’une
conseil municipal.
parce que je trouve que 2 h c’est trop prendraient la Fédération étudiante valeur symbolique si la majorité de la
« C’est une requête des citoyens, c’est tôt pour fermer les bars, ça serait bien
en considération lors du référendum. population étudiante demeure en état
une belle surprise de voir autant de de pouvoir profiter d’une heure de plus
gens qui s’intéressent à ça », affirme le pour avoir du fun avec mes amis ! », af- d’apathie. Le résultat du référendum
Si on se fie à ces chiffres, ce serait 10
conseiller de la Ville de Gatineau Cédric firme Camille Larocque, une étudiante serait donc sans importance.
Tessier. % des étudiants de premier cycle suffi-
de La Cité.
samment au courant de ce qui se passe Il est à se demander comment le syn-
Les temps ont changé Certains étudiants ontariens considé-
en politique étudiante pour participer dicat remplit ses fonctions si les étu-
reraient peut-être même l’idée de sortir
Avant 1997, les bars du Vieux-Hull plus souvent en territoire gatinois. « Le au vote. Un chiffre étonnamment bas. diants font preuve de nonchalance
avaient le droit de vendre de l’alcool fait que les bars ferment maintenant à
jusqu’à trois heures du matin. Les J’ai osé croire, à tort, que les étudiants totale. Son mandat s’articule autour
3 h à Gatineau pourrait bien m’influen-
grabuges et les nombreuses bagarres cer à y aller puisque ça me donne une seraient ravis de pouvoir s’affirmer de la canalisation des revendications
avaient forcé les autorités de l’époque heure de plus dans ma soirée », partage
sur la question du syndicat qui les re- étudiantes dans le but de les trans-
à fermer les établissements gatinois à Caleb Séguin, un étudiant de l’Universi-
deux heures du matin, soit une heure présente auprès des gens au pouvoir à mettre à l’administration de l’univer-
té d’Ottawa.
plus tard que leurs confrères ontariens. l’université. sité. Cependant, toute frustration de
Les tenanciers du Vieux-Hull insistent D’autres jeunes croient que l’heure
la part des étudiant.e.s ne pourra être
pour dire que les temps ont changé ajoutée combinée à autre chose pour- Le manque de préoccupation étu-
depuis les nombreux dérapages des an- rait les convaincre de sortir plus sou- prise au sérieux si le syndicat continue
diante sur la question m’a laissée
nées 1990. vent. « Je pense que ça pourrait être de travailler de manière unilatérale,
une bonne idée, si c’est jumelé avec perplexe, d’où mes questionnements
« Je ne verrais pas en quoi aujourd’hui sans leur participation.
autre chose. Ils devraient considérer sur ce qui cause cette apathie. Le rôle
l’ouverture prolongée du bar, il y aurait peut-être mettre une ambiance qui
des débordements encore comme en que joue le syndicat étudiant serait-il L’engagement étant essentiel pour
plaît plus aux jeunes », croit Sarah
1997. Les débordements étaient dus au Mineault, une étudiante en criminolo- inconnu des étudiants ? Sont-ils au une dynamique saine et productive
fait qu’il y avait trop de monde au même gie à l’Université d’Ottawa. entre étudiants et syndicat, la popu-
courant des conséquences de la fin
endroit et non à cause de l’heure supplé-
mentaire », souligne Éric Gaudreault, Le rapport de la consultation sera pré- de l’existence de la FÉUO ? Avec la lation étudiante se doit de sortir de sa
porte-parole des bars des rues Laval et senté aux élus cet hiver ou ce printemps. résiliation du contrat en décembre, le torpeur.

w w w. l a r o t o n d e .c a
8 actualités l laar ro ot to onnd de e lluen dmia2r1d ij a2n9 vmi earr s2 021091 6

Trois questions pour comprendre  par Maeve Burbridge La


Paralysie du gouvernement américain Francosphère
MILÉNA FRACHEBOIS
Galen Perras Chaque semaine, La Rotonde interroge un des
1200 professeurs de l’U d’O sur un sujet d’actualité. Tunisie
L’occasion pour vous d’en apprendre davantage, Une grève générale a eu lieu dans tout le
et pourquoi pas, de briller dans les pays ce jeudi 17 janvier. Alors que le pays
Professeur d’histoire, spécialiste soupers de famille et autres lieux propices aux dé- connaît un pouvoir d’achat à la baisse
d’histoire et de politique américaine bats. et des dettes élevées, le syndicat UGTT
manifeste partout dans le pays pour
réclamer une meilleure augmentation
Pourquoi le gouvernement des États-Unis est-il paralysé présentement ? des salaires. De plus, les manifestants

1
Donald Trump veut obtenir son mur. La Chambre des représentants, le Sénat et le président doivent reprochent au Premier ministre de céder
se mettre d’accord sur ce genre de décision, mais ils n’y arrivent présentement pas, puisque la Cham- aux directives du Fonds Monétaire Inter-
bre est démocrate mais le Congrès et le président sont républicains. Quand les organes du gouver- national. La ville de Tunis en particulier
nement sont en désaccord, les lois de crédit ne se font pas approuver et sans ces lois, les départe- est paralysée, l’aéroport est à l’arrêt. Les
ments du gouvernement sont sans budget. Sans budget, ces départements ne peuvent pas payer leurs services publics tels les écoles, les trans-
travailleurs. Mitch McConnell, qui est républicain et à la tête du Sénat, refuse que le Sénat siège au ports et les soins médicaux sont suspen-
sujet du mur. Donc, le Sénat n’a même pas la chance de débattre la question du mur et le gouver- dus partout dans le pays.
nement reste en état de paralysie.

Quels seront les impacts sociaux et politiques de la paralysie du gouvernement ? Maroc

2
Quelque 800 000 fonctionnaires doivent travailler sans salaire vu que le gouvernement n’a plus de bud- Le 16 janvier, le Maroc et l'Union Euro-
get pour les payer, ou bien ils ne travaillent plus. Plusieurs d’entre eux ne viennent pas au travail parce péenne (UE) ont signé un accord agricole
qu’ils ne peuvent plus payer leurs frais de garde. Trump dit que la grande majorité de ces personnes sont à Strasbourg. Celui-ci permet de resserrer
des démocrates donc il s’en moque, mais ce n’est pas réellement le cas. Quand on ne paie pas les travail- les liens entre le pays et l'UE. L'échange
leurs, les conséquences empirent avec le temps. Les gardes de la patrouille frontalière, la sécurité dans de lettres concernant cet accord a été fa-
les aéroports et l’inspection alimentaire vont-ils vouloir être performants s’ils ne se font pas payer ? Ce vorable avec 444 voix pour et 167 contre,
sont les choses qui semblent banales qui feront déraper la situation aux États-Unis plus rapidement, et ainsi que 68 abstentions. La haute repré-
ce dérapage est déjà en cours. sentante de l’UE pour les affaires étran-
gères et la politique de sécurité, Federica
Y a-t-il eu des épisodes de paralysie du gouvernement américain dans le passé ? Si oui, en quoi celui- Mogherini a déclaré que le Maroc était un

3
ci est-il différent des autres ? « partenaire stratégique de l’UE depuis
C’est la dixième période de paralysie du gouvernement depuis 1980. Celle-ci est de loin la période la 50 ans ».
plus longue, ça fait 30 jours maintenant que les fonctionnaires n’ont pas été payés, et la fin n’est pas
encore envisageable. Avant, les sénateurs faisaient de l'obstruction pour empêcher de passer des lois
qu’ils ne voulaient pas. Ils prenaient la parole et leur droit de parole pouvait durer des jours. Cette fois- France
ci est différente parce que le Sénat refuse de siéger tout court. Le fait de faire souffrir les fonctionnaires Alors que le mouvement des gilets jaunes
en gardant le gouvernement en état de paralysie pendant 30 jours, c’est du jamais vu. persiste depuis 10 semaines, Emmanuel
Macron adresse une lettre au peuple
français, diffusée dans la presse, ayant
revue de presse par Mathieu Tovar-Poitras pour but de cadrer les enjeux du débat
national. Dans cette lettre, il s’efforce de
rappeler qui sont les Français et qu’est-ce
Manifestation contre les annonces du gouvernement Ford que la France, mais il répond aussi à de
nombreuses autres questions telles que
The Varsity - Université de Toronto sur l’économie et l’organisation du pays.
Plusieurs groupes se sont présentés devant Queen's Park pour dénoncer les décisions gouvernementales visant les change-
ments au programme d'aide financière aux étudiant.e.s ainsi que les frais accessoires. Plusieurs manifestant.e.s ont décrié Rwanda
le projet en citant ses effets sur les étudiants marginalisés qui ont besoin des services offerts par les syndicats étudiants. Remplaçant la Canadienne Michaëlle
Rappelons que l'annonce du gouvernement Ford dévoilait aussi une baisse de 10 % des frais de scolarité. Jean, l'ancienne ministre rwandaise des
affaires étrangères, Louise Mushikiwabo
devient la nouvelle secrétaire générale
de l'Organisation Internationale de la
Des chercheurs réclament un directeur par intérim Francophonie (OIF) et prend officielle-
The Ubyssey - Université de la Colombie-Britannique ment ses fonctions en ce début d'année.
Élue pour un mandat de 4 ans, elle est la
L'Institut d'études avancées Peter Wall est sans directeur depuis la démission de Philippe Tortell en novembre dernier. quatrième secrétaire générale de l'OIF et
Celui-ci avait décidé de partir suite à son opposition à une décision du conseil d'administration qui aurait mis fin à l'indé- troisième personnalité africaine.
pendance académique de l'Institut. Sans directeur, l'enquête externe sur la gouvernance de l'Institut qui avait été mandatée
suite à une vague de critiques de membres de la faculté ne peut commencer.
Burkina Faso
Le Canadien enlevé le mardi 15 janvier
sur un site minier du Burkina Faso vient
d'être retrouvé mort ce jeudi 17 janvier.
Combat pour la hausse du salaire minimum Des personnes ont aperçu un corps criblé
The Sheaf - Université de la Saskatchewan de balles dans le nord du pays. Il a par la
suite été identifié comme le géologue Kirk
Deena Kapacila et Aidan Murphy, deux étudiants en sciences politiques, ont organisé des initiatives sur leur campus dans le Woodman enlevé deux jours plus tôt,
but d'appuyer le mouvement voulant que le salaire minimum de la province soit élevé à 15$ de l'heure. Précisons qu'à l'heure également responsable de l'exploration
actuelle, le salaire minimum saskatchewanais est de 11,06$ par heure. minière au Burkina Faso.

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

Arts et culture Emmanuelle Gingras


culture@larotonde.ca
Cheffe de pupitre

humour

Rire au coeur d’une francophonie en danger


mour de ses amis que tout a commen- puisque les deux communautés se cô- gion porte-t-elle ce même dilemme ?
EMMANUELLE GINGRAS cé pour lui ; souhaitant monter un toient relativement beaucoup considé- Qu’est-ce qu’être une humoriste au
CHEFFE DU PUPITRE ARTS & CULTURE spectacle pour leurs proches, ceux-ci rant la proximité des lieux. féminin, ici, alors que la communauté
lui ont offert de participer. « J’ai pu est d’autant plus petite ?
Lalonde, souhaitant continuer dans le
Alors que l’humour de Katherine en faire semi-régulièrement depuis »,
domaine en question, se trouve tiraillé Lacroix est souvent la seule femme au
Levac, elle-même franco-ontarienne, explique-t-il.
par l’inévitable ; après avoir fait le tour sein des événements d’humour. Ayant
a su s’étendre parmi les grands de la appris à ne pas se laisser « piler sur les
de ses ambitions dans les alentours, ce-
relève québécoise, qu’est-ce que les hu- Gagner sa vie en humour lui-ci souhaite bientôt « faire le saut » à pieds », la jeune humoriste constate
moristes de la région savent apporter quand même de la difficulté s’y asso-
à une plus petite échelle ? ciant : « [...] c’est comme si tu n’as pas
de marge de manœuvre pour critiquer
Il n’est pas surprenant de constater
certaines situations puisque tu es une
que les événements d’humour se mul-
femme et que c’est déjà assez que tu
tiplient en Ontario français. C’est pour-
fasses partie du show ».
quoi La Rotonde vous initie à 3 humo-
ristes de la région, les événements à Celle-ci encourage toute femme ayant un
ne pas manquer pour les encourager, intérêt pour l’humour à participer aux
tout en décortiquant les enjeux s’y as- soirées d’humour à Ottawa-Gatineau :
sociant. « Il manque de femmes dans les soirées
et dans les open mics. Venez ! Essayez !
Frédérick Lalonde, humoriste depuis
C’est vraiment le fun ! »
trois ans, butinant de bar en bar et par-
fois sous contrat, vous rappellera peut-
être Yannick De Martino. Alors qu’il
Où encourager nos humoristes ?
faisait de l’improvisation à Hawkesbury, Alors que l’humour sert d’unificateur
sa troupe et lui ont décidé de présenter pour la communauté artistique franco-
trois spectacles de stand-up dans la ré- phone actuellement en crise sous Ford,
gion ayant fait succès « C’était gros pour il y a moyen de faire ses débuts en par-
la région parce qu'il n’y avait presque ticipants aux multiples open mic ou
rien ». Vous l’avez peut-être déjà vu simplement en encourageant en tant
aux soirées French Comédie du Café que public. « [...] C’est un moyen d’être
Nostalgica. fier de sa langue et partager cette fier-
té haut et fort. Il n’est pas nécessaire
C’est depuis la 7e année que Rosalie
d’écrire des textes qui parlent de la
Lacroix a développé « […] une curiosité
francophonie. L’important c’est qu’il y
et un amour pour l’humour », affirme-
ait une plateforme accessible pour l’hu-
t-elle. Ce n’est toutefois qu’en 12e an-
mour en Ontario français. Autant pour
née que cet intérêt a pu se développer les humoristes que ceux qui consom-
grâce à l'encadrement qu’elle a reçu ment de l’humour », souligne Rosalie
sous le cadre du Concours LOL - Mort Lacroix.
de rire. C'était la première année de ce
concours, souhaitant transmettre la Plusieurs lieux de rencontre d’humour
culture franco-ontarienne et se servir amateur sont disponibles :
de l’humour comme « projet rassem- PHOTOS : DAVID LECLERC
bleur ». Il s’agissait d’un parcours ac- L’Acronyme, une ligue d’improvisa-
compagnant des jeunes humoristes en tion francophone en Ontario, propose
herbe sous la supervision de gradués Montréal. Alors que ce « berceau franco- une variété d’improvisateurs faisant
Malgré sa popularité montante en ré-
de l’École nationale de l’humour : « [...] phone de l’humour » représente un iné- aussi du stand-up. Il y a ensuite les 4
gion, le domaine n’est pas une source
je ne savais pas du tout ce que je faisais, vitable pour les experts du rire, Lalonde saisons de l’humour, où il est possible
de revenu assurée. Patrik Guillotte
mais malgré ça, la piqûre est restée en n’aura d’autre choix que de poursuivre d'apprécier les plus grands de la ré-
travaille entre autres en éducation gion, sous l’animation de Phil Brown
je fais encore de l’humour 4 ans plus une carrière là-bas, même si « [...] le
à Ottawa : « C’est difficile de gagner (le prochain spectacle aura lieu le 31
tard », affirme la jeune humoriste. marché y est aussi saturé ». Toutefois,
sa vie en humour dans la région. Les janvier). Les mercredis de l’humour au
celui-ci ne veut pas délaisser la région et
De son côté, Patrik Guillotte, que vous contrats payants sont rares. Il faut sou- Mardi Gras sont aussi une bonne oc-
souhaite continuer à venir jouer parfois.
connaissez peut-être comme ancien vent créer ses propres opportunités. casion de rire au milieu de la semaine.
animateur des célèbres Höpenmyke On le fait plus par passion ». Ottawa Enfin, les Höpenmyke du Minotaure
Être femme dans le domaine
du Minotaure dans le Vieux-Hull, a - Gatineau ne semble donc pas être un reviendront en force selon de nou-
fait ses débuts en 2012. C’est suite à lieu pour les ambitieux du domaine. Alors qu’humour se conjugue géné- veaux concepts variés d’ici le 11 février
la sortie de l’École nationale de l’hu- Nous parlons ici d’Ottawa-Gatineau ralement à des artistes mâles, la ré- prochain.

w w w. l a r o t o n d e .c a
10 A R T S e t C U LT U R E l al ar or toot no dn ed e lleu m
n dair2d1i 2j a9 nmvai errs 22001196

conservatoire à Ottawa

Ouverture d’une école de théâtre


diant.e.s passeront aux côtés des
MAEVE BURBRIDGE professionnels du domaine théâtral.
JOURNALISTE Chaque étudiant passera au-delà de 144
heures par trimestre avec ces experts
C’est une année d’épanouissement dans le cadre d’un projet d’envergure,
qui s’annonce pour le département de «  [...] pour favoriser le transfert de
théâtre de l’Université d’Ottawa (U l’habileté pratique et le savoir-faire »,
d'O) avec l’ouverture de son tout nou- d’après le professeur. Les heures au-
veau conservatoire de théâtre. Il s’agi- près de professionnels équivalent au
ra de la première école intensive en jeu double de ce qui se donne actuellement
en français hors du Québec. dans le programme de théâtre offert à
l'Université.
Pour l’artiste moderne
Ce temps passé à apprendre aux côtés
Le curriculum novateur du programme de professionnels donnera aux étu- PHOTO : EMILIE AZEVEDO
de baccalauréat en pratiques théâtrales diant.e.s la chance de faire la connais-
offert par le conservatoire de théâtre de sance de personnes influentes dans le
l’U d’O visera à équiper les étudiant.e.s domaine et de profiter d’opportunités discussion sur la culture dans la région
d’une formation artistique contem- de réseautage. De cette manière, les
poraine sur une période de trois ans, nouveaux acteurs sauront dès le départ
comme l’explique le professeur Daniel
Mroz, architecte du programme. Tout
où chercher du travail et à qui parler
pour essayer de se façonner une place Une petite boule d'artistes !
en recevant une formation approfondie au sein du domaine.
en jeu théâtral, ses étudiant.e.s seront PASCAL VACHON Pas assez de ces réunions ?
également poussé.e.s à apprendre à Nouveauté pour les francophones
gérer les autres aspects de la mise sur
JOURNALISTE Ce type de rassemblement est beau-
D’après Sylvain Schryburt, directeur
pied d’un projet artistique. coup plus commun dans les berceaux
du programme de théâtre à l’Universi- Le motton est une réunion mensuelle
«  On n’est plus à l’époque où l’acteur té d’Ottawa, le département de théâtre artistiques du Canada, selon les partici-
entre artistes dont la première édition
recevait sa formation, se procurait un est particulièrement fier de la réalisa- pantes de la soirée en question.
s’est déroulée à The Art House Café à
agent et commençait directement à tion du conservatoire.
Ottawa le lundi 14 janvier dernier. Son « À Montréal, il y a souvent des cafés où
travailler dans le domaine  », affirme
le professeur Mroz. C’est pour cette Avec son ouverture à Ottawa, les co- objectif ? Réunir la communauté artis-
des artistes se réunissent pour jaser et je
raison que le conservatoire vise à four- médien.ne.s francophones en devenir
tique d’Ottawa-Gatineau dans le but de
de l’Ontario n’auront plus à se diriger trouvais qu’il manquait de ça à Ottawa »,
nir une formation qui met en valeur la générer une connexion et une collabo-
pluridisciplinarité dans le processus de au Québec pour suivre leur formation. affirme Alexane Couture, pratiquant la
«  La plupart du temps, les étudiants ration entre artistes.
création. danse comme métier.
vont faire un baccalauréat en théâtre
«  On veut que le conservatoire soit et ensuite quitter vers d’autres villes « En danse, le motton veut dire une pe-
C’est d’ailleurs le sujet le plus soulevé
conçu pour mettre de l’avant l’indépen- pour suivre une formation profession- tite boule de personnes ensemble et c’est
dance du créateur et de l’encourager à nelle et ils ne reviennent pas. C’est une au courant de la soirée : la communauté
ça que je voulais faire, un petit groupe
développer ses aptitudes de leadership perte de talent pour la communauté à de monde qui pouvait parler, partager artistique à Ottawa étant trop petite, ses
afin de lui permettre d’avoir de la longé- Ottawa », a-t-il expliqué. membres ne s’unissent pas assez. C’est
et générer des idées ensemble », affirme
vité dans sa carrière artistique », conti-
Préparez vos monologues ! L’inscription Élisabeth Emond-Stevenson, organisa- une réunion à nature consolidatrice que
nue-t-il.
aux auditions pour le conservatoire de trice de l’événement et elle-même dan- l’organisatrice souhaitait créer.
Un appui professionnel théâtre de l’U d’O est ouverte dès main-
seuse.
tenant, et les auditions auront lieu en
Inviter des artistes
Une des particularités du programme avril pour pouvoir étudier au conserva-
Celle-ci a d’abord envoyé des invitations
est le nombre d’heures que les étu- toire dès septembre 2019. Pour la prochaine édition qui aura lieu
aux différentes organisations artistiques
de la région afin qu’elles y participent. le 18 février de cette année, Emond-
Ouverte au public, la soirée accueillait Stevenson invitera des membres faisant
des amateurs d'arts de métier ou non. directement partie du milieu artistique
C’est à cet événement comble que le à venir parler de leur métier aux autres
groupe présent a pu discuter pendant membres dans le but de concrétiser et
deux heures des différents enjeux, de d'approfondir la discussion.
certaines suggestions pour la commu-
nauté tout en y mêlant des anecdotes Entre-temps, elle se concentrera à amé-

en lien avec leurs domaines artistiques liorer la prochaine réunion.


respectifs.
« Je vais prendre les commentaires des
« Je suis très heureuse des discussions participants pour pouvoir créer un évé-
qu’on a eues ensemble, c’était très géné- nement qui va toucher aux besoins de la
PHOTO : EMILIE AZEVEDO
ratif », affirme Emond-Stevenson. communauté », a conclu l'organisatrice.

w w w. l a r o t o n d e .c a
A R T S e t C U LT U R E la rotonde numéro 14 11

Les propositions de livres de l'équipe de La Rotonde


Da Vinci Code (2003) de Dan Brown Le Maître des illusions   (1992) de Donna Tartt
Recommandé par Caroline Fabre Recommandé par Mathieu Tovar-Poitras

Paru en 2003, le roman policier de Dan Brown a rapidement été C’est à partir d’un meurtre que Tartt développe son récit de manière
propulsé au rang de best-seller. Envoûtant, le thriller aborde conspi- remarquable en jouant de manière dosée avec l’évolution de la
rations, ésotérisme et symbolisme, à travers les différentes époques tension non pas avec une tonne d’action, mais plutôt par la ma-
et figures célèbres de l’Histoire. Là où les énigmes s’enchaînent à nipulation psychologique de ses personnages.  On connaît le cœur
un rythme effréné, l’enquête menée par les attachants personnages de l’histoire dès le début et c’est en distillant l’évolution de la
de Robert Langdon et Sophie Neveu vous tiendra en haleine tout au tension qu’elle parvient à créer un jeu d’illusions entre la réalité
long des 700 pages. et la perversité.

Petite laine (2017) d’Amélie Panneton Si c’est un homme  (1947) de Primo Levi
Recommandé par Gabrielle Lemire Recommandé par Miléna Frachebois

C’est à travers l’imaginaire de trois vieilles dames ex-tricoteuses, Il s’agit de l’autobiographie de Primo Levi, italien juif et résistant
présentée sous forme de retranscriptions d’entretiens qualitatifs qui interné à Auschwitz. Il raconte son périple, de son arrestation à son
s’entremêlent, qu'une histoire imparfaite, en patchwork, se construit au transfert jusqu’à la libération dans le camp d’extermination connu
rythme des bouts d’entrevues qui dévoilent à la fois les débuts de la comme le plus meurtrier de tous. Il y raconte sa vie quotidienne et
forme d’art et les déboires de Zina, disparue depuis des décennies. Le son expérience et dresse un récit cru et sans voile.
côté attachant des trois femmes, la méthode peu commune de relater
la recherche documentaire et l'ambiguïté du personnage de Zina en
font un roman incontournable.

Les clochards célestes (1959) de Jack Kerouac L’Idiot  (1887) de Fiodor Dostoïevski


Recommandé par Maeve Burbridge Recommandé par Mathieu Tovar-Poitras

Il s’agit des aventures de Raymond Smith (qui n’est qu’un pseu- Roman assez lourd, l’auteur russe suit en quatre parties le parcours
du prince Mychkine, un personnage idéal de par sa compassion et son
donyme pour Kerouac lui-même) et son groupe d’amis poètes
intelligence, mais qui dans une société superficielle est perçu comme
errants bouddhistes. Raymond y raconte leurs péripéties dans un innocent, un idiot. C’est en insérant cet être purement idéaliste
les rues de San Francisco et Los Angeles tard la nuit, leur es- dans un univers corrompu que Dostoïevski en vient à détruire pro-
calade d’immenses montagnes de l'Oregon, et son exploration gressivement le concept de la moralité.
du Mexique dans son style de prose spontanée inimitable.

Fourrer le feu (2016) de Marjolaine Beauchamp La part de l'autre (2001) d'Éric Emmanuel Schmitt
Recommandé par Emmanuelle Gingras Recommandé par Emilie Azevedo
C'est un recueil de poésie intimiste et qui plonge abruptement le
La part de l’autre est un roman d’histoire fictif en deux par-
lecteur dans une pyromanie de la relation toxique, haletante, né-
cessaire que l’auteur de Gatineau nous propose. Alias : « la course
ties. D’une part, l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale
d'une femme qui n'a jamais appris à marcher ». Fourrer le feu est sa comme nous la connaissons et, en parallèle, la vie d’Hitler s’il
seconde publication après Au Plexus, paru en 2010. avait poursuivi sa carrière comme artiste peintre. Une oeuvre
d’Eric Emmanuel-Schmitt très bien recherchée, qui sert à la
fois de cours d’histoire et d’outil d’empathie grinçant.

Le Feu et La Fureur - Trump À La Maison Blanche (2018) de Michael Wolf Verre cassé  (2005) d'Alain Mabanckou
Recommandé par Pascal Vachon Recommandé par Maria Princène Dagba

Un livre relatant des moments en direct des coulisses qui ont mené C’est le récit pittoresque de l’histoire de quelques habitué(e)s d’un bar
à la victoire de Donald Trump. Le livre révèle les moments tout juste nommé : « Le crédit a voyagé », situé dans un bidonville du Congo
avant son élection, sa victoire et ce qui a suivi. Michael Wolf démontre Brazzaville. Ce bar représente un melting-pot où converge des indi-
que Trump et son entourage ne croyaient pas se rendre aussi loin en vidus dont l’histoire soulève des thématiques comme l’immigration,
campagne, justifiant sa « désorganisation » une fois en poste. les couples mixtes, le milieu carcéral et les histoires de couples. C’est
trente pages d’humour à se tordre, un mélange de réflexions cyniques,
de considérations absurdes et d’histoires palpitantes rythmées. Un
coup de cœur dans la littérature africaine d’expression française.

La Rotonde vous rappelle l'importance de la lecture en


vous présentant une liste de livres recommandés par
notre équipe !

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

sports et bien-être Maxime Jolicoeur


sports@larotonde.ca
Chef de pupitre

Hockey masculin

Les Gee-Gees amassent 3 points sur les 4 possibles


rique d’Ottawa a été en mesure de mar-
PASCAL VACHON quer un troisième but dans le match. Le
JOURNALISTE
tir de Médric Mercier a manqué la cible,
Les Gee-Gees de l’Université d’Ottawa mais Domingue a pu frapper la rondelle
(17-1-3) sont demeurés invaincus à do- au vol pour égaliser la marque à 3-3 et
micile alors que le capitaine Eric Locke ainsi marquer son deuxième point du
a inscrit le but vainqueur en prolon- match.
gation, permettant ainsi aux siens de
Lors de la dernière période de jeu, l’Uni-
l’emporter par la marque de 5 à 4 face
versité d’Ottawa a repris les devants
aux Patriotes de l’Université de Trois-
au milieu de la période, alors que Cody
Rivières (11-8-3). Trois des quatre meil-
Drover a aperçu le défenseur Jacob
leurs pointeurs du gris et grenat, Kevin
Sweeney qui supportait l’attaque et qui
Domingue (1 but, 2 passes), Eric Locke
a déjoué le gardien adverse avec un tir
(1b, 1p) et Cody Drover (1b, 1p) ont mené
précis. Les Patriotes n’avaient cepen-
la charge pour la troupe ottavienne.
dant pas dit leur dernier mot, alors qu’ils PHOTO : GREG MASON
ont forcé une prolongation via un but de
Première période offensive Mathieu Boucher. courent. Elle a trouvé mouche six fois parce qu’on est premiers, tout le monde
en 18 tentatives lors des trois derniers se prépare bien contre nous donc ça
Les deux équipes ont commencé le
match en lion alors que les deux équipes
Locke donne la victoire aux Gee-Gees matchs. Vendredi, trois des cinq buts donne lieu à des parties difficiles »,
ont été inscrits en avantage numérique. a ajouté le meilleur butteur du club,
ont chacune inscrit deux buts en l’es- La prolongation a été complètement
L’entraîneur Grandmaître était satisfait Kevin Domingue. Patrick Grandmaître
pace de sept minutes. Kevin Domingue dominée par la troupe de Patrick
de son avantage numérique ainsi que croit de son côté que le style similaire
a déjoué le gardien Sébastien Auger des Grandmaître. Avec un peu moins de de son déclic à l’approche des séries. « des deux clubs donne lieu à des matchs
Patriotes entre les jambes lors d’un avan- deux minutes à faire, le capitaine Eric Les séries approchent, c’est important serrés : « Comme nous, c’est une équipe
tage numérique, pour donner les devants Locke a récupéré une rondelle libre en que notre avantage numérique produise rapide qui travaille fort, qui est discipli-
aux Gee-Gees. Moins de trois minutes zone défensive, a traversé la surface gla- et qu’il soit dangereux et ce soir, on a née et des bons gardiens de buts alors ça
plus tard, les Patriotes ont ajouté deux cée et a finalement battu le gardien ad- trouvé un autre moyen de gagner », a dit donne lieu à des matchs serrés ». Avec
buts. Ces derniers récupèrent à deux verse avec un tir précis. « On est content l’entraîneur-chef. Les joueurs des Gee- cette victoire, les Gee-Gees surpassent
reprises des retours de lancer bloqués de nos scoreurs, c’était très important Gees étaient soulagés de voir leur avan- leur nombre de victoires et leur nombre
par Ottawa pour surprendre Graham d’avoir une bonne performance, sur- tage numérique finalement porter fruit. de points des deux dernières saisons.
Hunt. Quelques minutes plus tard, les tout que de leur côté, ils ont selon moi, « Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas
hommes de Patrick Grandmaître ont pu le meilleur trio offensif de la ligue », a eu du succès de même, c’est bon pour la Les Gee-Gees en échappent une
égaliser la marque grâce à un deuxième indiqué l'entraîneur-chef des Gee-Gees confiance et ça va nous faire du bien », a
Le gris et grenat a disputé un deuxième
but en avantage numérique par l’entre- Patrick Grandmaître après la rencontre. noté Kevin Domingue, auteur de 3 buts
match de suite face aux Patriotes le len-
mise de Cody Drover. Kevin Domingue en avantage numérique à ses 3 derniers
Malgré une partie remplie de rebondis- demain soir. Après deux périodes, les
et Michael Poirier ont récolté les passes. matchs.
sements, Grandmaître se disait satisfait Gee-Gees avaient une avance de 3 à 1
L’avantage numérique frappe encore de sa troupe : « On a gagné beaucoup avec une trentaine de secondes à jouer
Des rencontres serrées
de matchs cette année où on était en dans la rencontre. Les Patriotes ont
Contrairement à la première période, les Il s’agissait de la troisième fois cette réussi à marquer deux fois en trente
contrôle tout au long du match, mais pas
spectateurs ont dû attendre jusqu’à la fin année que l’équipe ottavienne gagnait secondes pour mener la rencontre en
ce soir, mais on a tout de même trouvé
de la deuxième avant de voir un but. Les par un but face aux Patriotes et de la prolongation. Lors de la période d’extra,
un moyen de gagner ».
Patriotes ont pris les devants alors que deuxième fois que le duel se déroulait Christophe Boivin des Patriotes a donné
Christophe Boivin a récupéré le retour Bonne séquence pour l’avantage nu- en prolongation. Pour les joueurs, les la victoire à son équipe, une première
d’un tir de la pointe devant le filet et a Patriotes ne sont pas différents des défaite à domicile pour les Gee-Gees
mérique
pu pousser la rondelle dans une cage autres équipes, tous veulent gagner cette saison. Lors de la rencontre, l’avan-
complètement ouverte. Tout juste avant L’attaque à cinq du gris et grenat fonc- face aux meneurs du classement géné- tage numérique des Gee-Gees n’a pas pu
la fin de la deuxième, l’avantage numé- tionne très bien par les temps qui ral. « Tout le monde veut nous battre marquer en 7 opportunités.

w w w. l a r o t o n d e .c a
Sports et Bien-être la rotonde numéro 14 13

basket-ball

Victoires des Gee-Gees à domicile Un scénario identique chez les Gees ont amassé 19 points pour prendre en force lors de la deuxième demie : la
MAXIME JOLICOEUR une avance de 69 à 44 avec un seul quart troupe ottavienne a seulement été en
CHEF DU PUPITRE SPORTS ET BIEN-ÊTRE femmes
restant à la rencontre. Le dernier quart mesure de marquer 10 points lors du
L’Université York ne l’a pas eue facile fut une copie du troisième, et l’attaque prochain quart et les Gaels en ont mar-
Les équipes de basket-ball de l’Univer-
lors de sa visite dans la capitale natio- ottavienne a été en mesure de marquer qué cinq de plus. L’Université Queen’s y
sité d’Ottawa (U d’O) étaient en ac-
nale. L’équipe féminine a aussi éprouvé 19 points contre seulement 13 pour les est allée le tout pour le tout lors du der-
tion le week-end dernier au gymnase
des difficultés contre les Gee-Gees. Grâce Lions de l’Université York. Les Gee-Gees nier quart de jeu en marquant 27 points.
Montpetit. Les Lions de l’Université
à son attaque, le gris et grenat a été en ont remporté la rencontre par la marque
York et les Gaels de l’Université Queen’s Les Gee-Gees se sont échappés avec une
mesure de marquer un total de 27 points de 88 à 58. Les cinq partantes ont amas-
étaient les visiteurs. Du côté féminin, victoire de 72 à 65.
lors du premier quart. Les Lions, de leur sé au moins dix points chacune, dont 17
les Lions avaient une fiche médiocre de
côté, n’avaient marqué que 13 points. pour Brooklynn McAlear-Fanus, qui a Du côté masculin, les Gaels ont com-
6 victoires et 9 défaites (6-9). Les Gee-
L’Université York a cependant répondu réussi sept de ses treize tirs dans la ren- mencé la rencontre en marquant 23
Gees avaient une fiche de 13 victoires
à l’appel du gris et grenat lors du second contre. Elle a aussi terminé la rencontre points lors du premier quart, ce qui leur
et 2 défaites (13-2) et occupaient le pre-
quart, en marquant un total de 21 points. avec 8 rebonds et 8 assistés. a donné une avance de 23 à 22. À la mi-
mier rang dans la division Est. Du côté
Après une demie de jeu au gymnase temps, les Gee-Gees avaient une toute
des hommes, le gris et grenat avait une
Montpetit, les Gee-Gees avaient une Un week-end parfait petite avance de 41 à 40. Au troisième
fiche de 11 victoires et 4 défaites et oc-
avance de 50 à 34, mais les Lions avaient quart, les locaux ont cependant volé la
cupait le quatrième rang de la division Les Gee-Gees ont continué leur succès
retrouvé leur confiance. Aucune joueuse rencontre. Les Gaels n’ont marqué que
Est. le lendemain avec la visite des Gaels de
de l’Université d’Ottawa n’avait dominé 13 points et les Gee-Gees, 21. Le qua-
Queen’s au gymnase Montpetit. L’équipe
Une victoire facile contre les Lions au niveau des points, mais tout l’aligne- trième quart fut un peu identique ; la
féminine a pris une avance de 20 à 8 lors
ment partant avait amassé au moins sept
du premier quart de jeu, l’unité défen- troupe ottavienne a marqué 22 points
L’équipe masculine a facilement vaincu points.
sive a été presque parfaite. Les Gee-Gees contre 15 des Gaels. En fin de compte, les
les Lions au gymnase Montpetit vendre-
Lors du retour au jeu, les Gee-Gees ont ont gardé leur avance lors du deuxième Gee-Gees ont remporté la rencontre 84 à
di soir dernier. Après seulement un quart
rapidement évaporé la confiance des quart avec un bon jeu offensif. Après 64. Les prochains matchs auront lieu ce
de joué, la troupe ottavienne menait déjà
Lions. L’Université York n'a été en me- deux quarts, le gris et grenat menait 39 vendredi au gymnase Montpetit lorsque
22 à 12. Cette dominance a continué lors
du deuxième quart ; le gris et grenat a pu sure de marquer qu'onze points, les Gee- à 23. Les Gaels sont cependant revenus l’Université Ryerson sera en ville.

cette fois-ci marquer 25 points face aux


Lions. Après une demie, les Gee-Gees
menaient 47 à 27. Lors de la première
demie, Gage Sabean des Gee-Gees a
amassé un total de 12 points, même s'il
n'a réussi que 4 de ses 7 tentatives de
tir. Son coéquipier Mackenzie Morrison
s’est lui aussi démarqué lors de la pre-
mière demie en amassant un total de 10
points, en réussissant 4 tirs sur 6 tenta-
tives, notamment 2 sur 3 depuis la ligne
des trois points.

La deuxième demie fut une copie


conforme de la première, soit une do-
minance des locaux. Lors du troisième
quart, le gris et grenat a marqué un grand
total de 27 points. Au dernier quart, la
troupe ottavienne n'a fait que continuer
l’attaque des premiers quarts, pour obte-
nir 18 points contre seulement 11 du côté
des Lions. Le gris et grenat a remporté
la rencontre 92 à 58, une victoire domi-
née du début à la fin par cette équipe qui
aspire aux grands honneurs. Sabean a
quant à lui terminé la rencontre avec 25
points, 4 rebonds et 1 assisté.

w w w. l a r o t o n d e .c a
14 A RSTpSo re t sC eU tLTBUi Re En - ê t r e llalaarrorotototonondndedee lleu m
nl udanird2di1i 22j1a9 njmavani ervrsi e22r002119061 9

Chronique

Pour l’amour du hockey, changez le format, M. Courteau


jorité de ces jeunes adolescents âgés 25 % des joueurs échangés Radio-Canada, une mère d'accueil
MAXIME JOLICOEUR de 16 à 21 ans n’habitent pas avec a raconté qu’elle a appelé l’équipe
CHEF DU PUPITRE SPORTS leurs parents, ils doivent s’acclima- Dans la LHJMQ, la dernière période pour leur dire que le joueur en ques-
ter à une nouvelle ville, de nouveaux de transaction avait lieu pendant tion n’était pas lui-même depuis que
« Ce n’est pas personnel, c’est un amis et oui, une nouvelle famille. Ceci le temps des Fêtes et au total, 105 son nom circulait dans les rumeurs
business. » Voici l'excuse de plu- signifie donc que lorsqu’un joueur se joueurs ont changé d’adresse, soit d’échange et qu’une transaction
sieurs directeurs généraux de la fait échanger, il doit répéter le même presque 25 % des joueurs de la ligue. pourrait affecter son école. La ré-
Ligue nationale de hockey (LNH) processus d'acclimatation, ce qui de- Comparativement aux autres ligues ponse de l’équipe ? « L'entraîneur de
lorsqu’ils échangent leurs joueurs. vrait vraisemblablement affecter sa junior au Canada (WHL et OHL), les la formation lui avait alors répondu
Il est évident que quand des joueurs directeurs généraux de la LHJMQ ne que son équipe n’était pas une garde-
performance sur la patinoire. Ce qui
de hockey, qui se font payer des mil- peuvent pas échanger leurs joueurs rie, qu’il n’était pas ici pour ça et qu’il
est frustrant, ce sont les réactions des
quand ils le souhaitent. En raison du ne pouvait pas gérer avec son cœur. »
lions de dollars pour jouer, se font partisans envers ces joueurs lorsqu'il
système d’éducation, les étudiants En d'autres mots : le succès de mon
échanger, il est difficile d’avoir de la ont de la difficulté lors de leur premier
doivent compléter leur trimestre au équipe est bien plus important que le
compassion pour eux. J’ai cependant match dans leur nouvel uniforme.
même CÉGEP. Voici donc pourquoi futur d’un jeune homme qui débute
découvert un nouveau monde cette
Il faut aussi mentionner qu’il y a des 105 joueurs ont été échangés en sa vie adulte.
année… une réalité qui frappe tous
joueurs européens qui font le trajet quelques semaines dans la LHJMQ.
les joueurs aspirant à la LNH. Depuis cela, plusieurs demandent un Ces jeunes joueurs se mettent beau-
pour venir dans la LHJMQ (Ligue de
changement, mais dans une entrevue coup de pression sur les épaules. La
Une réalité peu connue hockey junior majeure du Québec), majorité d’entre eux n’ont pas le luxe
accordée à Radio-Canada, le com-
tout ça pour l’amour du hockey. On de parler ou même pleurer à leurs
missaire Gilles Courteau a indiqué
La plupart des joueurs de la LNH s’entend que ce n’est pas pour habiter familles. La LHJMQ se doit d’agir.
que « ce n'est pas demain que ça va
passent par le circuit du hockey dans la belle ville de Baie-Comeau… Un âge minimum pour échanger un
changer. Les échanges sont conclus
junior avant d’atteindre les niveaux Depuis le début de la saison, j’ai eu la joueur ? Un nombre limite de tran-
selon les besoins et les aspirations
professionnels. La réalité de la vie chance de suivre les Olympiques de sactions ? Être obligé d'indiquer à
des équipes. Imposer des quotas n'est
d’un joueur de hockey junior peut Gatineau et, comme les Sénateurs, un joueur qu’il sera probablement
pas une avenue. »
sembler être une vie formidable, les Olympiques sont présentement échangé ? Il y a beaucoup de solu-
mais c’est bel et bien le contraire. dans une phase de reconstruction. Il ne faut surtout pas oublier que la tions, et maintenant, c’est aux big
Premièrement, nous devons mettre Plusieurs morceaux de l’équipe se réussite scolaire de ces athlètes est boys d’agir : les joueurs en seront
quelque chose au clair : la vaste ma- font bien évidemment échanger. très importante. Dans un texte de certainement reconnaissants.

Calendrier Par Maxime Jolicoeur Brèves


Football
HOCKEY FÉMININ VOLLEYBALL FÉMININ

24 24
Même lors de la saison morte, les dirigeants
jan jan de l’équipe de football de l’Université d’Ot-
tawa ont beaucoup de travail à faire. Plu-
19h 19h sieurs recrues se sont jointes à la famille des
Gee-Gees. Tyrus Bromley, le receveur qui
mesure 6 pieds 5 pouces, a notamment signé
Carleton c. Ottawa, Minto UQAM c. Ottawa, Gymnase Montpetit avec le gris et grenat. De plus, le maraudeur
Jamie Harry a été sélectionné pour partici-
per au 2019 College Gridiron Showcase aux
États-Unis.

Hockey féminin

ATHLÉTISME HOCKEY MASCULIN La campagne 2018-2019 n’est pas celle

25 25
qu’avaient espéré les dirigeants de
jan jan l’équipe de hockey féminine de l’Univer-
sité d’Ottawa. Les Gee-Gees sont présen-

19h tement au dernier rang du classement


général. La troupe ottavienne pourrait
changer le thème de la saison avec une
Armory : New York City Ottawa c. Collège Militaire, Constantine victoire face à leur rivaux, les Ravens de
Arena Carleton le 24 janvier prochain.

w w w. l a r o t o n d e .c a
Rédacteur en chef WEB

Les horoscopes de la semaine!


Mathieu Tovar-Poitras Maria Princene Dagba
redaction@larotonde.ca web@larotonde.ca

Secrétaire de rédaction journalistes


Par la petite cinéaste Molly de Barros
correction@larotonde.ca Miléna Frachebois
informations@larotonde.ca
Directrice de production Pascal Vachon
Capricorne – 21 déc. au 20 janv. Cancer – 22 juin au 23 juil. Caroline Fabre
production@larotonde.ca reportage@larotonde.ca

Entre la rentrée et les nouvelles opportu- Votre amie partie en échange vous nargue Maeve Burbridge
nités qui s’offrent à vous, vous ne savez de la température qu’il fait dans son nou- Actualités nouvelles@larotonde.ca
plus où donner de la tête. Sommeil inexis- veau pays. En souvenir de vos soirées al- Gabrielle Lemire
coolisées version The Hangover, et des trop actualites@larotonde.ca
tant, macaronis en guise de repas et hu-
meur au plus bas ne font pas bon ménage. nombreuses fois où elle s’est réveillée sans Correctrice
souvenirs de la veille, prenez un shot, et Arts et culture Mélanie Chénier
Un conseil ? À l’instar de Jordan Belfort Emmanuelle Gingras
faites monter vous-même la température. texte@larotonde.ca
dans The Wolf of Wall Street, testez la co- culture@larotonde.ca
caïne, ça vaudra mieux pour tout le monde.
Vidéaste
sports Quentin Reinhart
Maxime Jolicoeur videaste@larotonde.ca
Verseau – 21 janv. au 19 fév. Lion – 24 juil. au 23 aout sports@larotonde.ca

Votre soif d’aventures se faisant de plus en


Photographe
Vos cours, vos profs, votre nouveau syllabus Directeur artistique Emilie Azevedo
plus pressante, vous décidez de regarder vous déplaisent. Il fait froid, gris. Vous cédez Andrey Gosse photographe@larotonde.ca
Expedition Happiness sur Netflix. Grave à la tentation, et partez découvrir la fameuse direction.artistique@larotonde.ca
erreur, puisque vous avez loué un van pour « fosse la plus profonde du monde », illustrée Direction générale
faire un road trip aux États-Unis dès la fin dans The Fundamentals of Caring, puisque Ghassen Athmni
de la semaine. Il ne reste plus qu’à trouver c’est tout ce que vous pouvez vous offrir avec direction@larotonde.ca
une excuse pour vous absenter du travail. le salaire de misère que vous touchez. N’ou-
bliez pas de nous envoyer une carte postale !

Poisson – 20 fév. au 20 mars Vierge - 24 août au 23 sept. Prochaine édition : le 28 Janvier 2019

« La première règle du fight club est : il est in- La Rotonde est le journal étudiant de l’Université d’Ottawa, publié chaque
Aujourd’hui, votre famille vous manque lundi par Les Publications de La Rotonde Inc., et distribué à 2 000 copies
un peu plus que d’habitude. Et puis vous terdit de parler du fight club. » Cette phrase
vous dit quelque chose ? Effectivement, vous dans la région d’Ottawa. Il est financé en partie par les membres de la FÉUO
vous souvenez du fameux souper où et ceux de l’Association des étudiants diplômés. La Rotonde n’est pas res-
cette dernière au complet s’est retournée l’avez répétée inlassablement durant tout le
congé, lorsque votre famille vous a demandé ponsable de l’emploi à des fins diffamatoires de ses articles ou éléments gra-
contre vous, façon 12 angry men. Fina- phiques, en totalité ou en partie.
lement, la solitude vous convient bien. comment se passait l’université. Il faut sa-
voir apprécier les mystères de la vie dit-on.

Bélier – 21 mars au 20 avril Balance – 24 sept. au 23 oct.

Vous ne le savez que trop bien, la soirée Cette semaine s’annonce incroyable-
de samedi ne sera pas de tout repos. Loin ment passionnante : vous avez enfin
de là. Tout ce que vous avez à faire est de rendez-vous avec la personne que vous
ramener les coolers. Et espérer ne pas fi- convoitez depuis des semaines. Il n’y a
nir à danser avec de complets inconnus, plus qu’à espérer que vous ne tombiez pas
totalement ivres, ou à vous noyer dans sur un psychopathe digne de Gone Girl.
la neige, façon Titanic. Buvez modéré- Sinon, l’éternité s’annonce interminable.
ment, vous me remercierez le lendemain.

Taureau – 21 avril au 20 mai Scorpion – 24 oct. au 22 nov.

Ça y est ! Vous l’avez enfin rencontré, l’amour Qu’est-ce qui rime avec le retour des Fêtes
de votre vie ! Et cette fois-ci, c’est le bon, ? Perdre les quelques kilos accumulés
vous en êtes persuadé, vous le sentez, vous pendant ces dernières. Tourtières, pud-
le savez. Évitez simplement de lui chucho- dings, tartes et j’en passe. Vous vous êtes
ter directement « mon précieux » à l’oreille, empiffrés à la manière d’Augustus dans
lors des confessions sur l’oreiller, ça pour- Charlie et la chocolaterie ; il est main-
rait le faire fuir. Comme les cinq précédents. tenant temps d’avaler des kilomètres
de tapis de course pour perdre tout ça.

Gémeaux – 21 mai au 21 juin Sagittaire – 23 nov. au 20 déc.


Qui dit retour en classe dit retour des lec- Vous avancez vers votre funeste destin
tures, des projets, des essais. Et vous n’êtes comme John Coffey avança vers le sien
pas le plus doué pour tout retenir. D’ailleurs, dans The Green Mile. Ce trimestre s’an-
il serait peut-être temps d’apprendre à utili- nonce coriace, et vos incroyables dons pour
ser un agenda. Sinon, vous pouvez toujours la procrastination ne vous aideront en rien.
faire comme Léonard dans Mémento, et vous Dommage que vous n’ayez pas de sou-
tatouer votre liste de courses sur la cuisse. ris pour attendrir vos profs. Et non, votre ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE
charme naturel ne vous aidera pas non plus.
w w w. l a r o t o n d e .c a

Centres d'intérêt liés