Vous êtes sur la page 1sur 5

Qu’est-ce que l’efficacité énergétique ?

Vous avez sûrement beaucoup entendu cette expression dernièrement. En général, elle désigne le fait
d’utiliser moins d’énergie qu’avant pour fournir des services énergétiques équivalents. Nos activités
quotidiennes sont très énergivores, qu’il s’agisse de chauffer ou refroidir dans les bâtiments, ou encore
d’utiliser des appareils et des services électriques. L’étiquetage énergétique est une mesure permettant
de déterminer l’efficacité énergétique des appareils, du matériel ou des bâtiments.
Prenons l’exemple de l’éclairage dans votre maison. Jusqu’à il y a quelques
années, les lampes à incandescence étaient la norme. Toutefois, l’utilisation de
nouvelles technologies, comme les lampes fluorescentes ou les LED, permet
désormais de fournir la même puissance d’éclairage tout en réduisant de manière
considérable la consommation d’énergie ! L’Union européenne est même allée
plus loin en interdisant les vieilles ampoules à incandescence (> 100 W) !
Il en va de même pour le matériel électrique que nous utilisons au quotidien. En choisissant des
appareils mieux conçus, nous pouvons augmenter notre efficacité énergétique, protéger
l’environnement et économiser de l’argent !

Pourquoi l’efficacité énergétique est-elle nécessaire ?


En augmentant l’efficacité énergétique, nous utilisons moins d’énergie et nous réduisons du même
coup les émissions de gaz à effet de serre, protégeant ainsi l’environnement. La sécurité de
l’approvisionnement en énergie s’en trouve également renforcée. Et n’oublions pas qu’en adoptant
des solutions favorisant l’efficacité énergétique, nous dépensons moins d’argent pour l’énergie !

Quelle est la situation actuelle ?


L’énergie est responsable de presque 80 % des émissions de gaz à effet de serre. Comme il l’a été
prouvé il y a dix ans, le potentiel d’amélioration de l’efficacité énergétique en UE est très élevé et
Sources d’émissions de CO2 en 2008 relativement peu exploité. On estime que le recours à l’efficacité
énergétique permettrait d’économiser 150 milliards d’euros par an !
C’est de là qu’est née la stratégie 20/20/20 qui prévoit, d’ici 2020,
une réduction de 20 % des gaz à effet de serre, l’augmentation de la
place des énergies renouvelables à 20 % et une réduction de la
consommation d’énergie de 20 %.

1
Outils et politiques pour renforcer l’efficacité énergétique
Bien que l’importance de l’efficacité énergétique soit largement reconnue, beaucoup reste à faire pour
diffuser les solutions permettant d’y parvenir. Des stratégies, des politiques et des directives ont été
introduites ou publiées pour renforcer l’efficacité énergétique. En voici quelques-unes parmi les plus
importantes :

L’étiquette-énergie
Il y a encore quelques années, les consommateurs ne pouvaient pas connaître la quantité d’énergie
consommée par le matériel qu’ils comptaient acheter. Afin de les influencer dans
leur choix, la Commission européenne a mis en place un programme d’étiquetage
énergétique pour chaque produit1. L’étiquette indique le classement du produit en
fonction de son efficacité énergétique sur une échelle allant de A (efficacité
énergétique maximale) à G. De nouvelles classes ont été ajoutées récemment à la
classe A (A+ / A++ / A+++) pour refléter les progrès dans l’efficacité des produits.
Tous les appareils vendus en UE doivent posséder une étiquette-énergie clairement
affichée sur chaque produit en magasin.

L’efficacité énergétique des bâtiments


L’amélioration de l’efficacité énergétique passe aussi par les bâtiments. En fait, les bâtiments sont
responsables de presque 40 % de la consommation d’énergie et de
36 % des émissions de CO2 dans les 27 États membres de l’UE2.
C’est pourquoi une classification énergétique des bâtiments a été
mise en place, comme pour les appareils ! Le principe est le même
que celui de l’étiquette-énergie et s’appelle diagnostic de
performance énergétique (DPE). Le DPE est obligatoire pour tous
les bâtiments loués, vendus ou mentionnés dans une annonce. Les
bâtiments neufs (ou les bâtiments anciens faisant l’objet
d’importantes rénovations) doivent, quant à eux, respecter les
critères de performance énergétique en vigueur. En outre, à partir de 2020, tous les bâtiments neufs
de l’UE devraient être des bâtiments avec une consommation d’énergie quasi nulle !

Le label écologique

1
Directive d’étiquetage énergétique 2010/30/UE : http://eur-
lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2010:153:0001:0012:FR:PDF
2
Source : Commission européenne

2
Même si un produit ou un service est efficace énergétiquement, on ne peut pas le considérer comme
écologique sans analyser son cycle de vie complet. L’UE a donc inventé le
programme label écologique3 afin d’aider les consommateurs à identifier ces
produits ou services. Le label écologique est un programme volontaire,
reconnaissable au logo en forme de fleur présent sur les produits et les matériels
publicitaires qui répondent à une liste de critères prédéfinis. Ces critères garantissent que le produit
ou service est l’un des plus écologiques de son secteur.

L’éco-conception
Les critères de l’éco-conception sont un autre outil permettant d’améliorer l’efficacité énergétique4.
Une directive oblige ainsi tous les produits circulant dans
l’Union européenne à respecter certains critères liés à leur
impact sur l’environnement. Ces critères permettent de
mesurer l’impact sur l’environnement d’un produit en
rapport avec l’énergie pendant son cycle de vie (conception,
production, distribution et traitement final).

L’efficacité énergétique des transports


Les transports ont été identifiés comme l’un des secteurs où d’importantes économies d’énergie
peuvent être faites. Les transports comptent pour presque 20 % de l’énergie consommée dans l’UE,
et dans ces 20 %, 98 % proviennent des énergies fossiles5. C’est pourquoi l’UE demande à ce que
l’énergie et l’impact sur l’environnement (c’est-à-dire la consommation d’énergie, les émissions de
CO2, etc.) liés à l’utilisation des véhicules pendant leur durée de vie totale soient pris en considération
lors de leur achat6.
Au fil des ans, l’UE s’est donné pour but d’atteindre une émission moyenne de CO2 de 120 g/km pour
toutes les voitures particulières neuves7. Ce résultat ne pourra toutefois être atteint que grâce à des
accords volontaires avec les fabricants. Pour le moment, une étiquette indiquant la consommation de
carburant et l’émission de CO2 doit obligatoirement figurer sur toutes les voitures neuves ou être
affichée sur le lieu de vente8.

3
Règlement N°66/2010 sur le label écologique
4
Directive de l’Union européenne, 2009/125/CE
5
COM (2006) 545, Plan d’action pour l’efficacité énergétique : réaliser le potentiel
6
Directive de l’Union européenne, 2009/33/CE
7
COM (2007) 856, Réduction des émissions de CO2 des véhicules neufs
8
Directive de l’Union européenne, 1999/94/CE concernant la disponibilité d'informations sur la consommation de
carburant et les émissions de CO2 à l'intention des consommateurs lors de la commerciali sation des voitures
particulières neuves

3
Un œil sur l’avenir
En termes d’efficacité énergétique, bien que les projections montrent que nous atteindrons les deux
premiers objectifs de la stratégie 20/20/20 si la situation se maintient, il reste encore beaucoup à faire
pour réduire la consommation d’énergie9. L’amélioration de l’efficacité énergétique est indispensable
si nous voulons y parvenir. Pour ce faire, une nouvelle directive relative à l’efficacité énergétique a
été adoptée pour mettre en place, par exemple, la modernisation obligatoire des bâtiments publics,
des programmes d’économie d’énergie pour les pouvoirs publics et des audits énergétiques pour
toutes les grandes entreprises et industries10.
Si ces objectifs sont atteints, l’UE n’aura plus à importer 2,6 milliards de barils de pétrole, elle
économisera 368 millions de tonnes d’équivalent pétrole d’énergie primaire et 193 milliards d’euros
!

9
Source : Commission européenne
10
http://ec.europa.eu/energy/efficiency/eed/eed_fr.htm
4
Liens utiles pour une recherche plus approfondie

 Site de la Commission européenne sur l’éclairage efficace contenant des conseils, des vidéos
et des liens utiles : http://ec.europa.eu/energy/lumen/index_fr.htm

 Article Wikipédia sur l’efficacité énergétique :


http://fr.wikipedia.org/wiki/Efficacit%C3%A9_%C3%A9nerg%C3%A9tique_%28%C3%A
9conomie%29

 Introduction à l’efficacité énergétique par le laboratoire Berkeley : http://eetd.lbl.gov/ee/ee-


1.html (article en anglais)

 Autre site de la Commission européenne consacré cette fois à l’efficacité énergétique. Il


contient des liens, des vidéos, des informations et la politique de l’Union européenne à ce
sujet : http://ec.europa.eu/energy/efficiency/index_fr.htm
 Des informations officielles telles que brochures, lois et conseils sur l’éco-conception :
http://ec.europa.eu/enterprise/policies/sustainable-business/ecodesign/index_fr.htm

 Informations, brochures et catalogue des produits et services du label écologique par la Commission
européenne : http://ec.europa.eu/environment/ecolabel/information-and-contacts.html (site en
anglais)

 Le portail de la Commission européenne sur l’efficacité énergétique dans les bâtiments. Contient
beaucoup de liens, d’études de cas, de publications, de vidéos, etc. : http://www.buildup.eu/fr/home

 TopTen est un projet du programme Énergie intelligente pour l’Europe (EIE) qui propose dans
plusieurs pays des solutions et des produits pour favoriser l’efficacité énergétique :
http://www.guidetopten.fr/