Vous êtes sur la page 1sur 3

Les amortissements des immobilisations

Qu’est ce que l’amortissement ?

« L’amortissement pour dépréciation est la constatation comptable d’un amoindrissement de la


valeur d’un élément d’actif, résultant de l’usage, du temps, de changements de technique et de toute
autre cause dont les effets sont jugés irréversibles. » P.C.G.

Un bien est amorti sur une durée de vie probable. A la fin de cette de cette durée la valeur nette
comptable du bien est égale à zéro.
En d’autres termes pour l’entreprise : un bien acheté 7 000 euros n’a plus la même valeur au bout
d’un an, deux ans, etc. La comptabilité prend donc en compte la perte de valeur des immobilisations
des entreprises, cela s’appelle l’AMORTISSEMENT.

L’amortissement constant ou linéaire

1. Les durées probables d’utilisation des biens à amortir et les taux d’amortissement

Bien à amortir Durée Taux :


d’amortissement 100/durée
(années)
Constructions normales - bâtiments 20 5%
Constructions légères 10 10 %
Mobilier 10 10 %
Matériel 5 à 10 20 % - 10 %
Matériel roulant (véhicules) 4à5 25 % - 20 %

2. La base à amortir (valeur d’origine)

Elle est constituée par le prix d’achat hors taxe + la TVA si elle n’est pas récupérable (cas des
véhicules de tourisme) + les frais HT de transport + les frais HT d’installation et de montage.
Les impôts ou les taxes acquittés lors de l’achat d’une immobilisation ne sont pas compris dans la
valeur d’origine (carte grise..).

3. Calcul de l’annuité d’amortissement

• Si le bien est mis en service le 01/01 : Valeur d’origine * taux d’amortissement

• Si le bien est mis en service en cours d’année :

l’amortissement est calculé prorata temporis, en fonction du nombre de jours entre la date de
mise en service (à défaut la date d’achat) et la date de clôture de l’exercice, sur la base de 12 mois
de 30 jours (soit 360 jours, année commerciale). Soit N le nombre de jours :

Valeur d’origine * taux d’amortissement * N/360

 Exemple 1 : un matériel est acquis et mis en service le 01/01/09, valeur d’origine 4 000 € HT,
durée probable de vie 4 ans. Clôture de l’exercice comptable le 31/12.
1
Taux d’amortissement : .................................................................................................................

Annuité d’amortissement 2009 : ....................................................................................................

Annuité d’amortissement 2010 : ....................................................................................................

 Exemple 2 : une dégauchisseuse est acquise le 15 mars 2009 et mise en service le 15 juin 2009,
valeur d’achat HT 2 500 €, frais d’installation HT 500 €, durée probable de vie 5 ans. Clôture de
l’exercice comptable le 31/12.

Taux d’amortissement : ................................................................................................................

Annuité d’amortissement 2009 : ....................................................................................................

Annuité d’amortissement 20010 : ....................................................................................................

4. Le tableau d’amortissement

Il présente pour l’ensemble de la durée d’amortissement la totalité des annuités.


Grâce à ce tableau les écritures comptables sont passées à la fin de l’exercice et on fait figurer au
bilan le cumul des amortissements pratiqués.
La valeur nette comptable est égale à la valeur d’origine moins le total des amortissements
pratiqués.

Tableau d’amortissement du matériel en € exemple 1


Nombre d’années :
Date Base Annuité Amortissements Valeur nette
Prorata temporis :
amortissable cumulés comptable
2009 4 000 1 000 1 000 3 000 Nombre de lignes :
2010 4 000 1 000 2 000 2 000
2011 4 000 1 000 3 000 1 000
2012 4 000 1 000 4 000 -

Tableau d’amortissement de la machine en € exemple 2


Date Base Annuité Amortissements Valeur nette Nombre d’années :
amortissable cumulés comptable
2009 3 000 325 325 2 675 Prorata temporis :
2010
2011 Nombre de lignes :
2012
2013
2014

Continuez le calcul en reprenant ce tableau sous excel.

2
Le tableau d’amortissement

Exemple : une dégauchisseuse est acquise le 15/03/09 (mise en service le 10/05/09) pour une
valeur TTC de 3 229,20 €. TVA à 19.6%. Taux d’amortissement linéaire 20 %. Clôture de
l’exercice le 31/12.
Elaborez le tableau d’amortissement linéaire sous excel.

REMARQUE :
L’annuité d’amortissement constitue sur le plan comptable une charge, dite calculée (elle n’entraîne
aucun décaissement), qui vient donc diminuer le résultat de l’entreprise, et de ce fait, le bénéfice
fiscal sur lequel l’impôt sera calculé. L’amortissement permet donc de faire des
économies d’impôt (payer moins d’impôt).

Outre l’amortissement linéaire, il existe l’amortissement dégressif qui permet d’amortir le bien d’un
façon plus importante au départ, ce type d’amortissement n’est pas au référentiel du BTS ATI.

Dans le rapport de stage, choisissez un matériel et réalisez le tableau d’amortissement linéaire.


(Demandez simplement la date d’achat d’un matériel et le montant de l’achat, élaborez vous-même
le tableau d’amortissement ou présentez un exemple fictif mais probable).

Vous aimerez peut-être aussi