Vous êtes sur la page 1sur 2

Salut Jeanne, j’espère que tu vas bien.

Hier j’ai été chez Calvin et il m’a raconté qu’il veut déménager dans
quatre semaines. Aussi il m’a dit que tu as envie de chercher un petit logement pour partager avec un
colocataire et il m’a demandé de te donner quelques conseils sur la colocation. Donc, c’est extrêmement
important que tu saches tout ce que la colocation implique. En ayant vécu en colocation avec deux personnes
il y trois ans, je pense que je peux apporter mon expérience dans cette matière.
Je crois que cette nouvelle expérience peut être divisée par deux :
Au début tu et les personnes avec qui tu vas à habiter devez choisir le quartier attentivement. C’est une des
parties le plus importante parce que ça doit être suivant les préférences et les possibilités de chacun ; par
exemple : distance entre l’appartement et la faculté, le centre-ville, les endroits les plus connus et très
fréquenté par les gens. L’argent disponible joue un rôle central selon si vous voulez faire un achat ou louer
simplement. La différence de prix est grande parfois, cependant les bénefs d’un achat sont plusieurs. La
possibilité d’un achat est très rare entre les amis mais quand on parle de cohabitation entre frères et sœurs,
l’achat est tenu en compte. Je crois qu’un appartement est le plus choisi comme logement. Alors les
caractéristiques générales du bâtiment deviennent décisives et considérables.
En deuxième lieu est la colocation-même :
Beaucoup des gens pensent que le succès d’une colocation réside seulement dans le bon comportement
des personnes qui vivent sous le même toit mais on doit connaître aussi nos colocataires. Les
responsabilités, les devoirs, les règles, etc. sont nécessaires mais pas suffisantes.
Quand j’habitais avec mes colocataires, on s’entendait très bien parce chacun connaissait quelque chose de
l’autre.
Je dois dire que j’ai eu une satisfaisante expérience. On partageait toutes les tâches ménagères
équitablement, par exemple, les lundis et les vendredis était à mon tour de cuisiner et faire la vaisselle.
J’espère que tu aies une colocation enrichissante. Tu ne vas plus qu’apprendre à vivre avec des autres
personnes mais tu vas aussi à partager des moments.
La frontière est parfois mince entre amour et amitié. De nombreuses personnes se retrouvent perdues ne
sachant plus de quelle nature sont leurs sentiments. Amour ou amitié ? Découvrez toutes les différences
entre ces deux forts sentiments !

Les signes évidents de l'amour

En amour, il y a des signes qui ne trompent pas. Une des caractéristiques est d'éprouver un désir physique
pour l'autre. Ce qui n'est pas le cas en amitié. Dans l'amour, il y a un désir ardent qu'il est bien difficile de
contenir. Vous vous projetez dans le futur avec lui ayant une tonne de projets et d'envies à concrétiser. Vous
ressentez régulièrement de la jalousie face aux autres femmes, qu'il s'agisse d'anciennes conquêtes ou de
collègues qui lui tournent autour. Quand vous êtes avec lui, vous faites particulièrement attention à votre
apparence. Vous aimez être apprêtée et belle pour lui. Avec des amis, on peut ne pas être maquillée et ça
n'a pas d'importance. Si vous hésitez entre de l'amour et de l'amitié, dites-vous que si vous avez envie de
l'embrasser, si vous riez à toutes ses blagues, si les battements de votre cœur s'accélèrent, si vous avez
envie de vous faire jolie et si vous pensez à lui tout le temps, il y a de fortes chances pour que vous soyez
amoureuse. Par définition, l'amour est une « inclination d'une personne pour une autre, de caractère
passionnel et/ou sexuel ».

Amitié : ce qui ne trompe pas

D'après le Robert, l'amitié est un « sentiment réciproque d'affection qui ne se fonde ni sur les liens du sang
ni sur l'attrait sexuel ». Ce qui n'empêche pas certains amis de passer à l'acte quand ils sont célibataires !
Mais de manière générale, il n'y a pas d'envie physique entre deux amis. Vous n'imaginez pas une seule
seconde vous retrouver avec lui dans un lit. Si vous cherchez tous les deux l'âme sœur, il n'est pas rare que
vous fassiez vos recherches ensemble en vous inscrivant sur un site de rencontres par exemple. Si vous ne
ressentez aucune jalousie à l'égard de conquêtes éventuelles, c'est qu'il s'agit assurément d'amitié, et non
d'amour. Souvent, vous devenez également amie avec ses copines. Vous vous en fichez de votre apparence,
vous n'avez pas besoin d'être sur votre 31 pour le voir. Si vous déprimez, il n'est pas rare qu'il arrive chez
vous vous retrouvant un pot de glace dans les mains, en pyjama pas glamour en train de regarder le film
d'amour par excellence « N'oublie jamais ». Vous n'avez pas l'exigence que vous auriez avec votre
amoureux. Votre ami a le droit d'être en retard ou de ne pas répondre à votre sms dans la seconde, ce n'est
pas grave !

L'amitié, une forme d'amour ?

L'amitié est une forme d'amour tant elle est semblable sur de nombreux points. Vous avez de l'affection pour
vos amis, sans ressentir de la possession souvent caractéristique du sentiment amoureux. L'amitié ne
cherche pas à posséder, elle laisse libre. L'amitié est généralement une union spirituelle basée sur la
rencontre entre deux personnes aux mêmes valeurs. Les amis prennent une place importante dans la vie,
au même titre que la famille. À la différence, « qu'on ne choisit pas sa famille, mais on choisit ses amis ». Au
fur et à mesure des années, les amis deviennent les témoins à votre mariage ou les parrains de vos enfants.
Vous faites des projets ensemble, de la simple sortie au cinéma aux vacances à Ibiza. Vous vous inquiétez
pour eux s'ils ont des problèmes ou s'ils sont malheureux. Vous êtes présentes pour eux dans les bons
moments comme les mauvais parce que vous les aimez. Vous êtes là pour une fête d'anniversaire, un
déménagement ou un moment de déprime post-rupture.