Vous êtes sur la page 1sur 1

Même S’Il tarde à venir, Il viendra. Il ne se perd pas, Celui qui vient.

Il viendra en surprise à travers la


lumière et les nuages.
Personne ne sait comment va venir Celui Qui vient.

Ma foi est une lumière ô nuit profonde. Ma foi est le soleil l’horizon et la nuit.

Ma foi ne se brise pas, ma foi ne se fatigue pas car Toi, Tu te souviendras de moi.

Ma foi est une grande joie : Après les tempêtes, le printemps viendra (2)

Si ma détresse grandit et que les années à venir m’oublient, Toi Tu ne m’oublies pas.

Ma foi est une lumière ô nuit profonde. Ma foi est le soleil l’horizon et la nuit.

Ma foi ne se brise pas, ma foi ne se fatigue pas car Toi, Tu te souviendras de moi.