Vous êtes sur la page 1sur 16

Volume LxxxvIi 15

- Le journal indépendant de l’Université d’Ottawa -

rais de sco
it f lar
a
Il f

ité

www.larotonde.ca LaRotonde @LaRotonde La RotondeVideo la_rotonde1932


section

éditorial Mathieu Tovar-Poitras


redaction@larotonde.ca
Rédacteur en chef

Ce qui anime le journalisme étudiant C’est ce qu’on développe en travaillant mettant à créer la nouvelle au lieu de la Mais une telle instabilité ne devrait
MATHIEU TOVAR-POITRAS dans un journal étudiant et c’est un as- rapporter, un mouvement dangereux pas pouvoir exister, considérant la na-
RÉDACTEUR EN CHEF pect de notre vie qui sera constamment aux yeux des dérapages éthiques qui ture essentielle des médias étudiants.
mis à l’épreuve par une panoplie de peuvent survenir. D’autres pourraient au Ils sont une partie intégrante et dyna-
En tant que membre d’un journal étu- frustrations. « Le journalisme consiste contraire baisser les bras et devenir com- mique de la communauté universitaire.
diant, on se fait parfois demander quelle pour une large part à dire Lord Jones plaisants face à la rigueur et la qualité de Ils demandent des comptes et n’ont pas
est l’importance de ce que nous faisons. est mort à des gens qui n’ont jamais su leur travail et ainsi effriter la volonté qui peur de le faire. Tout récemment, The
Pour être entièrement honnête, c’est que Lord Jones existait », avait déclaré les a pourtant animés au début. Eyeopener de l’Université Ryerson dé-
difficile d’y répondre. Non pas parce voilait des allégations de malversations
que l’on n’a pas de réponse, mais plutôt financières, totalisant près de 250 000
parce qu’on semble avoir de la difficulté $, par des membres de l’exécutif du syn-
à trouver les mots justes pour expliquer dicat étudiant. Ce type de dossier est un
le sens de notre travail. rappel sans équivoque de l’importance et
la pertinence des journaux étudiants, qui
Parfois vu de haut par les grands jour- sont les seuls médias à suivre les activi-
naux, parfois sous-estimé par les or- tés quotidiennes de leur campus.
ganisations et les institutions de sa
communauté, le journalisme étudiant En mettant en doute la subsistance de ces
agit et existe pour les intérêts des étu- organisations, on retire par le fait même
diants eux-mêmes. Il agit comme chien la garantie à la population étudiante que
de garde des institutions pour les tenir quelqu’un agira pour leurs intérêts en
responsables. En agissant tel un contre- cherchant la vérité et en demandant des
poids, un journal étudiant permet en comptes à tout le monde.
quelque sorte de faire le pont entre la
population étudiante et l’administration, Et qui sera sur le terrain à poser des ques-
qu’elle soit de l’université ou des associa- tions ? Des étudiant.e.s qui, en tant que
tions étudiantes. journalistes, connaissent l’importance
de leur travail dans la société. Dans bien
La beauté de ce médium réside toute- des cas, ces jeunes le feront par simple
fois dans ce qui anime les personnes volonté. La beauté du journalisme étu-
qui décident de s’y lancer. Pourtant, à diant est la pluralité des personnalités
première vue, ce ne sont pas les incitatifs qui y œuvrent, chacun avec des champs
qui se bousculent. On va se dire les vraies d’intérêts propres à leur personne.
affaires : le salaire n’y est pas élevé, la
Parce que c’est ça aussi un journal étu-
charge de travail peut être étouffante, la
diant. C’est commencer à y participer
conciliation avec les études peut venir à
sans nécessairement avoir d’ambitions
bout de certain.e.s et peu sont ceux qui
en journalisme, mais parce qu’on s’inté-
verront leur travail être reconnu dans la
resse à un domaine particulier, comme
communauté.
les sports et les arts. À force de s’impli-
Malgré tout, ils sont là, ces journalistes quer, on cultive au fur et à mesure le
étudiants. Pour comprendre pourquoi, désir d'en faire sa profession. C’est une
il ne faut pas examiner les raisons pour institution où l’on encourage la prise de
lesquelles ils ont décidé de faire partie risques et à aller au-delà de sa zone de
d’un tel journal, mais plutôt pourquoi ils confort. Dans cette optique, il est natu-
y sont restés. rel que l’on fasse des erreurs. C’est une
PHOTO : ANDREY GOSSE réalité sous-jacente à l’apprentissage et
Ces personnes ont une volonté de trou- la découverte dans ce milieu qu’il faut
ver la vérité, de demander des comptes, assumer pour en tirer des leçons.
d’informer leur communauté. Ils ra- Gilbert Keith Chesterton. Cette citation Les récentes annonces du gouverne-
content toute l’histoire et ont décidé de résume une des frustrations inhérentes ment ontarien représentent un défi à ce Une de ces leçons est que l'on ne peut
pousser cette motivation pour la collec- du travail, l’impression d’être une vague niveau, considérant qu’en retirant les véritablement savoir que si on l'a essayé.
tivité. Un journaliste étudiant passera solitaire dans une mer calme. garanties de financement des médias
C’est ce que la quarantaine de journaux
d’innombrables heures à travailler sur étudiants par l’entremise des frais auxi-
Un tel ressentiment peut provoquer une étudiants en Ontario feront. Ils essaie-
des articles et des dossiers quitte à par- liaires, elle fragilise une charpente déjà
pente fatale qui débute en internali- ront et s’acharneront pour faire face à
fois s’absenter d’un cours ici et là. Il lui précaire des journaux étudiants de la
l’incertitude qui plane. Ils essaieront de
arrivera de ressembler à un raton laveur sant une vision se résumant à la simple province. Les doutes quant au futur de
maintenir le cap et iront jusqu’où la force
après des nuits blanches. Souvent, il se phrase « Et alors ? Personne ne nous ces institutions ont créé un brouillard
de leur volonté les mènera.
remettra en question. lit de toute manière. » Le danger de se au-dessus du journalisme étudiant qui
répéter ces mots est qu’on peut finir par pourrait remettre en question la volon- C’est là une autre leçon qu’apprend toute
Pourtant, il continuera, parce qu’à y croire. Si on arrive à ce point-là, que té d’y rentrer, en ne sachant pas ce que personne dans un journal étudiant.
chaque fois, sa quête d’informer agira se passera-t-il ? Certains pourraient es- l’avenir réserve au secteur.
comme moteur à sa motivation. sayer de briser ce mirage d’inertie en se Celle de ne jamais abandonner.

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

ACTUALITÉS Gabrielle Lemire


actualites@larotonde.ca
Cheffe de pupitre

Frais de scolarité

Le beurre et l’argent du beurre


Les droits de scolarité en Ontario ont augmenté chaque année depuis maintenant 13 ans. Une annonce du
gouvernement ontarien a toutefois mis un frein à cette ascension. La Rotonde en fait le bilan.
MILÉNA FRACHEBOIS
JOURNALISTE

ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE

Le gouvernement ontarien annonçait le 17 janvier Héroux se dit inquiète pour les étudiant.e.s. Elle s’op- services maintenus par la Fédération étudiante de l’U
dernier une baisse de 10% des frais de scolarité des pose à cette nouvelle réforme qu'elle juge ne « pas d’O ainsi que la presse étudiante. Ces services ne pour-
universités ontariennes. Cette diminution entre en [être] bien pour les étudiants dans le besoin », qui ne ront pas subsister sans la volonté du corps étudiant à
vigueur dès la rentrée de septembre 2019 et les frais sont pas en mesure de rembourser les prêts directe- contribuer financièrement.
ne subiront aucune augmentation en 2020-2021. ment après leurs études. Elle admet être inquiète des
Marie-Pierre Héroux, coprésidente du Regroupement impacts sur la santé mentale de l’étudiant.e qui va de- L’Université d’Ottawa se prépare
Étudiant Franco-Ontarien (RÉFO) avoue : « On est voir accumuler des emplois à temps partiel pour payer
contents que le gouvernement veut baisser les frais de ses frais tout en étudiant. La plupart des étudiant.e.s semblent accueillir cette
scolarité car cela est un problème courant ». Tous les nouvelle d’un mauvais œil, inquiets. L’U d'O a tenté
étudiants canadiens dans des universités ontariennes « On enlève plus qu’on ajoute. » de rassurer les étudiant.e.s à ce sujet via un com-
bénéficieront de cette réforme. muniqué daté du 17 janvier dernier. David Graham,
Les universités perdront un dixième de leurs béné- vice-recteur aux affaires académiques, annonce
Le RAFéO touché fices ; elles devront donc faire des économies ailleurs. : « Nous avons toujours eu à cœur d’offrir à notre
Les étudiants bénéficient certes d’une baisse de leurs population étudiante les meilleurs programmes et
Bien que l’arrêt de cette ascension des frais semble frais, mais en paieront le prix en qualité des services services qui soient. Je vous assure que nous demeu-
être une bonne nouvelle, l’annonce du gouvernement et variété de l’offre de formation. Héroux craint que la rons déterminés à le faire ». En entrevue avec La
comprend également une réforme du Régime d’aide baisse des frais soit synonyme d’une offre réduite de Rotonde, celui-ci confirme ses dires, estimant qu’il
financière aux étudiantes et étudiants de l’Ontario cours en français. La baisse des frais entraîne égale- est encore trop tôt pour déclarer les conséquences
(RAFÉO). Composé de bourses et de prêts taillés aux ment des pertes de ressources pour les programmes des changements sur l’Université et la communauté
besoins financiers propres à chaque étudiant.e, le moins populaires. Pour Héroux, les francophones se- étudiante. L’Association des professeur.e.s de l’Uni-
RAFÉO distribue des bourses aux étudiant.e.s dont le ront encore plus touchés : « L’université doit réduire le versité d’Ottawa (APUO) ajoute que cette baisse des
revenu des parents se situe sous un seuil précis. budget, donc elle va devoir faire des coupures, et c’est frais ne représente que 3% des revenus de l’Univer-
toujours plus facile de couper des services et des cours sité et que la perte sera donc minime si on considère
Ce seuil est revu à la baisse par l’administration de en français ». que l’Université a en réserve non loin de 430 mil-
Ford, passant de 175 000 à 140 000 dollars pour la lions de dollars.
rentrée 2019, soit 23% de moins qu’avant. Le nombre Le nouveau statut facultatif des frais qui couvrent les
de bourses est revu à la baisse et il en va de même services connexes aux droits de scolarité, comme les Entre-temps, de nombreux utilisateurs remettent en
pour les prêts. Ces derniers doivent éventuellement frais d’associations étudiantes, pourrait s’avérer pro- cause la décision du gouvernement sur les réseaux so-
être remboursés au gouvernement par l’étudiant.e blématique pour de nombreux services à la commu- ciaux. Seul l’avenir nous dira si ces pétitions en ligne,
dès la fin de leurs études. Auparavant, les étudiant.e.s nauté étudiante. À l’Université d’Ottawa (U d'O), ces ces photos et publications provocatrices et ces mobi-
pouvaient s’attendre à une période de grâce de 6 mois services financés par cotisation étudiante comprennent lisations pour organiser des manifestations futures
après l’obtention de leur diplôme pour rembourser les toutes les associations qui représentent les étudiant.e.s pourront mettre fin à l’apathie qui semble contagieuse
frais de scolarité. devant l’administration de l’Université, les clubs, les chez la population étudiante de l’U d’O.

w w w. l a r o t o n d e .c a
4 actualités l laar ro ot to onnd de e l luen dmi a2r8d ij a2n9 vmi earr s2 021091 6

Vote de grève

L'APTPUO exige l'égalité entre professeurs


MAEVE BURBRIDGE
JOURNALISTE

Le syndicat des professeurs à temps


partiel de l’Université d’Ottawa (U d’O)
a entamé un vote de grève vendredi le
25 janvier en raison de rémunérations
et conditions de travail qu'ils estiment
inférieures à celles des professeurs à
temps plein. Le syndicat qualifie ces iné-
galités d'injustes, mais l’administration
se montre inflexible face à ses proposi-
tions.

L’Association des professeurs à temps


partiel de l’Université d’Ottawa
(APTPUO) a débuté une période de vote
de grève le vendredi 25 janvier, période
qui sera étendue les lundi 28 et mardi 29
janvier de 10h à 20h. Shawn Hunsdale,
directeur des communications de l’AP-
TPUO, précise qu’il s’agit d’un vote
pour donner l’option aux professeurs à
temps partiel de faire une grève s’ils ne
parviennent pas à s’entendre avec l’ad-
ministration sur les suggestions d’amé-
lioration proposées : « [l’APTPUO] n’est
pas à l’étape de grève actuelle, mais le
vote va démontrer l’importance de nos
revendications et à quel point on est sé-
rieux ». Hunsdale prédit que le résultat
du vote sera favorable à une grève.

Salaire égal pour travail égal


Une insatisfaction par rapport aux
inégalités des conditions de travail et
de rémunération ainsi que la sécurité
d’emploi des professeurs à temps partiel
pousse l’APTPUO à accroître ses moyens
de pression. Ce sont les mêmes reven-
PHOTO : EMILIE AZEVEDO
dications que celles du vote de grève en
octobre 2017.
Qualité de l’enseignement des évaluations de l’enseignement par les stratégie de négociation de l’administra-
Les professeurs à temps partiel ne sont
étudiant.e.s, qui seraient dénudées de sé- tion de « tendance inquiétante [...] quant
pas payés pour effectuer les tâches C’est au nom de la « qualité de l'enseigne- rieux. « Des études ont démontré que les à la manière de négocier avec les syn-
connexes à l’enseignement, tel que la ment » que l’administration de l’Univer- étudiants donnent des évaluations plus dicats du campus ». L’APUO souligne
correspondance avec les étudiant.e.s par sité s’opposerait aux requêtes de l’APT- favorables aux professeurs qui leur ont également le fait qu’au cours des négo-
courriel et les heures de bureau.Les pro- PUO. Ce thème au cœur des négociations donné des biscuits en début de cours », ciations, l’apport de l’administration
fesseurs à temps plein reçoivent quant semble revêtir une signification différente déplore Hunsdale. se résume à « une faible augmentation
à eux un salaire pour ces tâches supplé- des deux côtés du débat. Le Bureau des salariale de 1,4 %, ce qui est inférieur à
mentaires. Ces derniers jouissent égale- gouverneurs de l’Université d’Ottawa af- De plus, le fait d’exclure les professeurs
ment d’une sécurité d’emploi alors que l'inflation et représente une baisse de sa-
firme que son objectif de négociation avec à temps partiel de la prise de décisions
les professeurs à temps partiel ne savent laire pour des employé.e.s parmi les plus
l’APTPUO demeure de « favoriser​l’excel- administratives de l’Université ajou-
pas d’avance s’ils seront embauchés de précaires à l’Université d’Ottawa ».
lence en enseignement pour faire en sorte terait une emphase sur cette division
nouveau pour enseigner le trimestre sui- que notre université demeure parmi les causée par l’écart salarial, selon l’APT- La majorité des professeurs à l’Univer-
vant. meilleures au Canada et au monde ». PUO. « Nous sommes des membres de sité d’Ottawa étant employés à temps
la communauté académique au même
« Cette année même, l’Université m’a L’APTPUO perçoit plutôt les mesures partiel, une grève de l’APTPUO pourrait
titre que les professeurs à temps plein et
laissé savoir seulement deux semaines mises en place pour assurer la qualité de paralyser le fonctionnement de l’Uni-
on ne veut plus être sous-représentés »,
avant le début de la session que je devais l’enseignement à l’U d’O comme des me- versité. « Ça nous donne une capacité
affirme le représentant du syndicat.
enseigner deux cours. Je mets du temps sures disciplinaires imposées de manière de perturbation, même si ce n’est pas
à me préparer, à bien faire les choses, injuste. D’après Hunsdale, les profes- ça qu’on souhaite accomplir », explique
Du poids dans la balance
à considérer les besoins des étudiants, seurs à temps partiel pourront être sanc- Pascal Sergent, vice-président des rela-
en sachant que l’Université pourrait tionnés en cas d’évaluations étudiantes L’Association des professeurs de l’Uni- tions externes à l'APTPUO. Cette der-
me dire à n’importe quel moment que défavorables, alors que les professeurs à versité d’Ottawa (APUO), le syndicat qui nière souhaite alors que l’administration
je n’enseignerai plus ces cours », confie temps plein gardent une certaine immu- représente les professeurs à temps plein, négocie en faisant preuve de bonne foi,
un professeur à temps partiel souhaitant nité par rapport aux résultats de leurs semble se ranger derrière l’APTPUO ce qui, selon l'association, n’a pas été le
rester anonyme. évaluations. L’APTPUO doute de l'acuité et qualifie, par voie de communiqué, la cas au cours des derniers mois.

w w w. l a r o t o n d e .c a
actualités la rotonde numéro 15 5

Semaine du mieux-être

Des outils pour gérer le stress


académique, quand ils ressentent de
GABRIELLE LEMIRE l’exclusion sociale, des moments de
CHEFFE DU PUPITRE ACTUALITÉS détresse. Notre rôle, c’est de les redi-
riger vers différents services comme
Passer à la résidence 90U pour flatter le Service d’appui au succès scolaire
des canins les vendredis matin peut (SASS) » explique Jennifer Keays, spé-
visiblement améliorer le bien-être, au cialiste en promotion de la santé sur le
cœur des priorités du Service de santé campus.
de l’Université d’Ottawa (l’U d’O) et
Dans le cadre de la semaine du mieux-
qui occupera une place de choix lors
être, l’équipe de Promotion de la san-
de la Semaine du mieux-être du 28 ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE
té présentera comme à l’habitude ses
janvier au 1er février. quatre activités hebdomadaires que La
Rotonde vous fera découvrir au cours
Au menu du semestre. Le reiki, le yoga, la mé- Semaine franco
Dès lundi, les étudiant.e.s pourront ditation guidée et la zoothérapie sont

Entre mobilisation et promotion


assister à une série d’ateliers gratuits donc disponibles chaque semaine pour
organisés par les Ressources humaines les étudiant.e.s.
de l’Université avec une quinzaine de
partenaires. L’horaire s’ouvre sur une
Thérapie animale concept, ils se seraient attendus à une
PASCAL VACHON meilleure promotion.
conférence du diplômé J-F Ménard, Chaque vendredi de 11h à 12h, une file
entraîneur psychologique et de perfor-
JOURNALISTE
d’environ 150 étudiant.e.s se presse « Je ne savais pas qu’on avait une se-
mance pour les athlètes olympiques et pour aller voir les chiens formés en maine dédiée au franco, mais je suis
Manifester contre le gouvernement de
du Cirque du Soleil. zoothérapie. « Juste de venir ici, c’est
Doug Ford, voilà un exemple de ce que très content de l’entendre. Je crois
déjà moins de stress. C’est aussi très que des petites choses comme ça ren-
Un kiosque sera au Terminus du Centre vous pourriez faire entre le 28 janvier et
mignon », partage Oscar Abley, étu- forcent notre fierté et aident le combat
universitaire afin d’aider l’étudiant.e le 1er février, durant la semaine franco
diant de première année en mathéma- des Franco-ontariens » partage Caleb
qui tente d’arrêter de fumer. D’autres à l'Université d’Ottawa. Cinq activités
tiques et musique. La plupart des étu-
options plus ludiques comme « Faites sont à l’horaire lors d’une semaine or- Séguin, étudiant à l’Université d’Ot-
diant.e.s présent.e.s ont un chien à la
votre propre kombucha », « Comment ganisée par la Fédération étudiante de tawa.
maison et leur famille leur manque. Ils
faire du yoga à votre bureau » et de l'art l’Université d’Ottawa (FÉUO).
trouvent du réconfort lors des séances
thérapie font également partie de l’ho- de zoothérapie. « Ça a été prouvé par
Désir d’impartialité
Les activités de la semaine franco
raire chargé de la semaine du mieux- des méthodes scientifiques que la zoo- sont organisées autour des mesures La semaine franco devait à l’origine
être, disponible sur son site web. thérapie peut apporter des bienfaits prises par le gouvernement progres- être organisée en partenariat avec le
thérapeutiques à des personnes qui ont Regroupement étudiant franco-onta-
Impact de la santé mentale siste-conservateur ayant eu un impact
besoin du soutien physique ou mental.
négatif sur les francophones. Lors d’un rien (RÉFO). Toutefois, malgré le fait
Et juste de flatter un chien, ça réduit le
Cette semaine annuelle du mieux-être panel de discussion qui prendra place à que les représentants du regroupement
stress », affirme Keays.
vise à sensibiliser les étudiant.e.s au l’Agora du Centre universitaire (UCU) aiment l’idée d’une semaine franco, l’or-
sujet de divers enjeux qui touchent le Le café du bien-être est une autre ac- mardi de 14h à 16h, les étudiant.e.s ganisme a affirmé à La Rotonde s’être
bien-être pour réduire le stress lié à la tivité de l’équipe de Promotion de la pourront discuter des coupures bud- retiré de l’organisation une dizaine de
vie étudiante. Le Centre de promotion santé qui se déroulera au Terminus gétaires du gouvernement. Une vidéo jours avant l’événement. Cette déci-
de la santé existe pour fournir les outils du Centre universitaire le mardi 29 montée pendant une séance de fabri- sion aurait été prise pour garder une
pour faire face au défi que présente le janvier à 11h. De façon très informelle, cation d’une banderole collective mer- impartialité sans donner l’impression
stress par rapport à la santé mentale la population étudiante est invitée à credi diffusera également le message d’avoir un parti pris tout juste avant le
qui affecte le rendement étudiant. prendre une pause du tourbillon du des étudiants franco-ontariens à Doug référendum du 11 février. Le RÉFO as-
« Les étudiants viennent nous voir quotidien, le temps d’un café et d’une Ford. sure cependant qu’il travaillera avec le
surtout quand ça affecte leur niveau conversation. syndicat en place après l’élection, peu
« C’est nécessaire de rappeler au gou-
importe le résultat des votes. « On est
vernement que ses actions face aux
prêt à travailler avec l’une ou l’autre
francophones ne sont pas acceptables
et c’est pourquoi nous allons protester des fédérations surtout à l’approche du
contre ces changements » a déclaré mois de la francophonie car on aimerait
Jason Seguya, agent de promotion de faire quelque chose ensemble », affirme
la FÉUO, qui tient à soutenir les fran- Radi Shahrouri, coprésident du RÉFO.
cophones dans la lutte pour leurs droits
Outre la mobilisation étudiante, d’autres
linguistiques.
activités associées à la musique franco-
phone seront aussi organisées par la
Manque de mobilisation
FÉUO au courant de la semaine. Le lun-
Bien que la mobilisation politique des di, les étudiant.e.s peuvent participer au
étudiant.e.s soit l’axe central de la se- karaoké francophone à l’Agora au UCU
maine franco, les étudiant.e.s consul- de midi à 17h. Une danse francophone
té.e.s par La Rotonde n’étaient pas aura également lieu au Terminus et au
au courant qu’une semaine de la fran- bar 1848 jeudi soir. Samedi, c’est sur un
PHOTO : EMILIE AZEVEDO cophonie aurait lieu sur le campus. festival de la poutine au UCU que se clô-
Bien que ces derniers disent adorer le turera la semaine.

w w w. l a r o t o n d e .c a
6 actualités l laar ro ot to onnd de e l luen dmi a2r8d ij a2n9 vmi earr s2 021091 6

Planification Imagine 2030

Construire ensemble l'avenir du campus... en LEGO

PHOTO : EMILIE AZEVEDO

« J’insiste depuis le début du processus nables » validées en novembre dernier, « la hiérarchie, c’est ce qui empêche
GABRIELLE LEMIRE sur la nécessité de mettre de côté ce les participants imaginent une univer- l’Université d’avancer, en plus de son
CHEFFE DU PUPITRE ACTUALITÉS vocabulaire de la consultation pour le sité de l’avenir. « L’enseignement pour fonctionnement par silos ». Selon elle,
remplacer par un vocabulaire axé sur moi ça reste la chose la plus utile, la en 2030, l’Université devra vraiment
« Fermez les yeux un moment. Imaginez participation et la co-création, pour plus fondamentale », partage Maxime être en avant des nouveaux modèles
qu’un virus biométrique a détruit uOt- non pas “consulter” les collègues mais Panaccio, professeur à la section de d’affaires pour avancer.
tawa. Il ne reste plus rien de l’Université les faire participer », explique Graham, droit civil, qui confie avoir une vision
telle nous la connaissons aujourd’hui. » en expliquant que c’est en entendant très traditionnelle de l’Université en Quelques critiques
un collègue dire que lorsqu’il entendait tant qu’institution d’enseignement et de
Voilà l’une des études de cas propo- Malgré le nombre élevé de participants,
« consultation », il savait à l’avance que recherche. « Je me rends compte qu’on
sées lors de la consultation Imagine certains demeurent sceptiques quant
les suggestions ne seraient pas prises en a tous des idéaux différents pour l’Uni-
2030 organisée dans le gymnase du à la méthode employée pour Imagine
compte. C’est alors sur une base plus versité, puisqu’il y a des gens de plu-
pavillon Montpetit le 22 janvier der- 2030. Mathieu Laflamme remarquait
participative que l’Université consultait sieurs sphères qui sont ici », ajoute-t-il.
nier. L’Université invitait sa population entre autres : « Je ne vois pas l’utilité
les membres de la communauté afin de
étudiante, ses membres du personnel d’une rencontre comme celle-ci. On
bâtir le prochain plan stratégique. « Un campus universitaire centré sur
facultaire et de soutien ainsi que ses m’avait convoqué à une consultation
une immense bibliothèque. Autour re-
donateurs à se « mêler des affaires » de Pourquoi les LEGO ? sur des idées précises et j’ai passé mon
posent les quatre piliers de la connais-
l’institution en bâtissant des modèles après-midi à faire des LEGO ». Danièle
sance, soit la science pure, les arts, les
d’une nouvelle université. Le matériel Pour Graham, les LEGO permettent
humanités et les sciences sociales avec Cyr dit apprécier l’exercice même si
de construction était pour le moins sur- le passage de la théorie à l’application
des budgets égalitaires, avec des passe- elle trouve le nombre de participants
prenant : les participants devaient se concrète. Comparativement au plan
relles qui permettent l’interdisciplinari- trop élevé pour en tirer des résultats
servir de blocs LEGO. stratégique Destination 2020, que
té et les études transversales », détaille concrets, une opinion que partage
Graham qualifie de plus « tradition-
Mathieu Laflamme, étudiant au docto- Panaccio.
Une non-consultation nel », Imagine 2030 est pensé afin
rat en histoire en exposant sa maquette
d’émettre une planification stratégique Laflamme souligne également le peu
Ce ne sont pas moins de 300 personnes plus active. « Simplement avec le titre, de LEGO.
d’étudiant.e.s représenté.e.s lors de
qui se sont mêlées des affaires de l’Uni- Imagine, on est appelés à imaginer Quant à Danièle Cyr, coach pour gens la consultation, ce qui le pousse à se
versité mardi. Cette participation ré- ensemble l’avenir collectif de l’Univer- d’affaires et diplomée  de l’Université questionner sur la représentativité de
pondait à l’appel du recteur Jacques sité », affirme le vice-recteur. La vue
d’Ottawa : « Je vois un dôme, quelque l’échantillon de membres de la com-
Frémont qui avait envoyé une invitation de centaines d’adultes s’investissant à
chose de géodésique, avec plein de ver- munauté. « On ne peut jamais être cer-
à toute la communauté universitaire via construire des modèles en blocs LEGO
dure autour, quelque chose de vraiment tains de représenter tous les points de
courriel le 1er novembre dernier. lors d’Imagine 2030 restait tout de
ouvert. Je vois une Université basée sur vue », concède David Graham, « tout
même surprenante.
Cette rencontre, qui n’était pas une le modèle de l’entreprise libérée », ex- ce qu’on peut faire, c’est de multiplier
consultation aux yeux du vice-recteur plique-t-elle. Ce type d’entreprise prône les points d’entrée, afin de donner le
Imaginons 2030
aux études David Graham, est un exer- une structure dynamique et innovante plus de chances de participation à tous
cice inusité de planification stratégique. À partir de six « aspirations incontour- qui priorise la collectivité. Cyr croit que les membres de la communauté ».

w w w. l a r o t o n d e .c a
actualités la rotonde numéro 15 7

Congrès Conflict-Con

Donner une plateforme aux droits humains


locale cette année et on était vraiment
PASCAL VACHON excités d’avoir autant de représentants
JOURNALISTE d’Ottawa », a déclaré avec fierté Lavoie.

Donner une visibilité aux experts en Diversité des sujets


matière de droits humains, voilà le but
qu’avait en tête Jayde Lavoie en orga- Au total, pas loin de 15 conférences ont
nisant le congrès Conflict-Con 2019. eu lieu, portant sur des sujets allant de la
L’événement, qui se déroulait du 24 au résilience des autochtones aux difficultés
27 janvier à l’Université d’Ottawa (U de certains pays à se démocratiser. Pour
d’O), regroupait plus d’une dizaine de l’organisatrice, il était important d’avoir
professeurs de l’Université d’Ottawa à une grande diversité de sujets en matière
venir parler de droits humains. de droits de la personne.

Au total, autour de 70 billets pour les « Il fallait être sûr de couvrir le plus de
quatre jours ont été vendus à l’avance sujets possibles, ça aurait été très facile
en plus des billets disponibles à la porte. de ne pas faire ça, mais c’était une mo-
L’organisatrice espère que les confé- tivation pour moi d’en avoir le plus pos-
rences permettront aux gens de poser sible », affirme-t-elle. PHOTO : EMILIE AZEVEDO
des actions concrètes à l’avenir pour
aider à la situation des êtres humains. Du travail à faire
« C’est facile de s’asseoir et de parler soulignait d’ailleurs dans son rapport de connue. « C’était très très important que
Les participants ont pu assister à plu- 2017-2018 : « Les discriminations visant
dans une conférence, mais la mobili- les gens portent attention à des choses
sieurs conférences en lien avec les droits les peuples autochtones n’ont pas cessé,
sation est vraiment une des choses les qui peuvent sembler insignifiantes, mais
plus importantes qui doit sortir d’évé- de la personne au Canada, soit la situa- en particulier en ce qui concerne leurs qui arrivent au Canada », ajoute l’orga-
nements comme celui-ci », juge Lavoie. tion des femmes au sein de la GRC ou droits à la terre et aux ressources ».
des autochtones dans le pays. Malgré nisatrice ; une opinion que partagent les
Sur les deux professeurs invités, seul un son excellent bilan en matière de droits Ces lacunes occupent une place impor- grands organismes qui viennent en aide
professeur n’était pas de la région d’Ot- humains, le Canada doit améliorer cer- tante au Canada, malgré le fait que l’éten- aux personnes dont les droits sont ba-
tawa. « On voulait établir une culture taines choses. Amnistie internationale due des dommages demeure parfois in- foués à travers la planète.

Chronique

Une bonne et une mauvaise nouvelle


L’espoir chute lorsqu’on se rend compte n’en vaut pas la chandelle. Bonne nouvelle
GABRIELLE LEMIRE que seuls les changements systémiques
CHEFFE DU PUPITRE ACTUALITÉS peuvent remédier à ces crises. Faudrait- Et alors ? Une étude menée par The Guardian en
il fermer ses yeux et zapper les informa- 2018 a fourni la preuve que le lectorat
Il n’existe pas de mode d’emploi de Est-il possible de concilier le bonheur
tions, tout simplement ? a soif de bonnes nouvelles en lançant
l’actualité. En effet, on dirait qu’elle et la volonté de s’informer afin de par-
ticiper activement à l’évolution de la UpSide, une plateforme de « journa-
nous arrive comme un tsunami. On Le bonheur est dans l’ignorance
chevauche la vague des informations, société ? C’est vrai que de connaître les lisme constructif ». Parmi des dizaines
on suit la parade, impuissants en tant C’est faux. De toute façon, avec les mé- statistiques sur le réchauffement clima- de sites Web qui publient des nouvelles
qu’individus pour réellement y chan- dias sociaux, il devient difficile de rester tique, par exemple, ne permettra pas optimistes, elle fournit au lectorat des
sourd à toute bribe d’actualité. Mais le de faire changer cette tendance en un oasis informatifs à partager dans leur
ger quelque chose.
fait d’en savoir plus serait-il à l’origine tournemain.
réseau. Loin de vouloir distraire des
On peut s’entendre sur le fait que les d’un pessimisme irréversible par rap-
Toutefois, sans tomber dans le sermon, vrais enjeux, ces nouvelles se veulent
nouvelles donnent l’impression d’être, port à la société ? En savoir moins per-
il faut penser que la meilleure façon plutôt la présentation de solutions à des
en règle générale, négatives. Nul be- mettrait alors un contentement confor-
de remédier à la faim d’un humain, ce enjeux actuels.
soin de dresser une liste exhaustive de table dans l’état actuel des structures
n’est pas de lui donner un poisson, mais
ce qui va mal sur Terre, on connaît la sociales qu’on ne peut changer.
de lui apprendre à pêcher. Au-delà des La mauvaise nouvelle, c’est que de
rengaine. Plus le radio-journal envahit
Ça revient toujours à la même dichoto- histoires de pêche à la Confucius, l’ap- multiples problèmes vont continuer de
nos écouteurs à coup de grèves, de ma- mie : agir ou rester passif. On n’a pas prentissage et la connaissance sont remplir nos fils d’actualité, puisqu’on
nifestations, de fraude, d’attentats, de à se pencher longtemps sur la question des outils indispensables pour susciter
ne peut fermer les yeux devant la réa-
réchauffement climatique, de coupures, pour identifier laquelle des deux options des changements structuraux positifs
d’agressions à caractère sexuel, de lité. La bonne nouvelle, c’est qu’afin de
est la plus facile. Bien que ce ne soit pas qui ont le potentiel de se glisser dans
coup d’État et de paralysie de gouver- remédier à ces problèmes, on se forge
tout le monde qui veuille sortir de la ca- le flot des actualités macabres une fois
nement… plus le nuage noir s’épaissit verne, je me dois d’écarter l’ignorance de temps en temps. Et c’est le genre de une compréhension du monde qu’au-
au-dessus de nos têtes de presque-ci- dans la liste des sorties de secours à nouvelles qui pourrait nous sauver du cune mauvaise nouvelle ne pourra nous
toyens. l’actualité déprimante. Ce genre de bliss pessimisme. enlever.

w w w. l a r o t o n d e .c a
8 actualités l laar ro ot to onnd de e l luen dmi a2r8d ij a2n9 vmi earr s2 021091 6

Trois questions pour comprendre  par Gabrielle Lemire La


La réforme du Guide alimentaire canadien Francosphère
MILÉNA FRACHEBOIS
Maryann Moffitt Chaque semaine, La Rotonde interroge un des
1200 professeurs de l’U d’O sur un sujet d’actualité. Belgique
L’occasion pour vous d’en apprendre davantage, La jeunesse belge défile en masse
et pourquoi pas, de briller dans les dans les rues de Bruxelles pour la
Diététiste et agente de liaison soupers de famille et autres lieux propices aux troisième fois. Leur motif ? Le climat.
débats. Ce jeudi 24 janvier, pas loin de 35
000 personnes sont recensées. Celles-
ci veulent inciter les autorités belges
Pourquoi est-ce important de réformer le Guide alimentaire canadien ? et européennes à agir face à l’impor-

1
tance des enjeux climatiques. Suite
Pour la santé publique, on veut vraiment se baser sur les preuves de la science, sur les recherches. On à cela, une autre marche est prévue
sait bien que les recherches changent souvent, donc chaque 5, 7 ans, les preuves changent et on doit le dimanche même, c’est-à-dire le 27
faire des modifications nous aussi. Cette fois-ci, le gouvernement canadien n’a pas invité les groupes janvier, dans une zone interdite à la
de lobbying, les producteurs laitiers, qui ont beaucoup de pouvoir, une grande influence sur le guide
manifestation. Cette dernière est axée
alimentaire dans l’histoire. Et avec un Canada qui change, qui devient multiculturel, il y a beaucoup
d’adultes qui ne boivent pas de lait ou qui deviennent intolérants au lactose.
sur la désobéissance civile : « Pas de
loi Climat ? Pas de rue de la Loi ! »

Quels sont les plus gros changements apportés au Guide ?

2
Cameroun
Évidemment, la réduction des produits laitiers est l’un des plus grands changements pratiques, c’est
Une manifestation de l’opposition ne
l’image que le guide donne. On commence avec une assiette, on n’a pas besoin de calculs mathématiques
se passe pas comme prévu le samedi
ni d’une application pour déterminer les portions, on a juste à regarder notre assiette. Si la moitié con-
tient des légumes et des fruits, alors elle est saine, c’est aussi facile que ça. Il faut que ça soit accessible 26 janvier. Les militants du parti de
pour tout le monde. Maurice Kamto, le MRC, ont mani-
festé contre ce qu’ils considèrent un
« hold up électoral ». Kamto reven-
Quels impacts la réforme du Guide alimentaire aura-t-elle sur la so- dique toujours la victoire et appelle

3
ainsi les sympathisants du MRC à
ciété canadienne ? manifester. Suite à cela, trois per-
sonnes ont été blessées.
De ma perspective, en tant que diététiste, je dois suivre le guide. Tout comme les médecins, et les in-
firmières, on doit suivre le guide, tous les professionnels de la santé. Alors si tous ces professionnels
utilisent de nouvelles références, ça va changer toutes les recommandations qu’ils donnent. Ça va pren-
dre un peu de temps, mais ça aura un impact par rapport aux croyances de la population par rapport à France
ce qui est sain. Les gilets jaunes continuent sur leur
lancée avec le onzième samedi consé-
revue de presse par Mathieu Tovar-Poitras cutif de manifestation. Bien que la
participation soit en légère baisse par
rapport à la semaine antérieure (69
Allégations de malversations financières par des membres de l'exécutif  000 contre 84 000 le 19 janvier), les
débordements et les blessures restent
The Eyeopener - Université Ryerson présents. Les forces de l’ordre doivent
faire usage de bombes lacrymogènes
Un membre du conseil d'administration du syndicat des étudiants de Ryerson allègue que l'exécutif aurait dépensé près de
pour repousser des manifestants trop
250 000 $ avec des cartes de crédit de l'organisation. Plusieurs membres du conseil indiquent avoir vu les relevés bancaires.
impliqués.
Certaines des transactions qui auraient été faites par le président du syndicat étudiant incluent des dépenses dans un maga-
sin de sport, un Airbnb, une boîte de nuit et un Cineplex Rec Room. Par ailleurs, le 27 mai dernier, le salaire des membres
de l'exécutif a été augmenté de 11 000 $.
Canada
Suite à la demande du premier mi-
Syllabus obligatoires pour les cours de premier cycle avec crédits nistre Justin Trudeau, John McCal-
The Ubyssey - Université de la Colombie-Britannique lum, l’ambassadeur du Canada en
Chine, quittera ses fonctions, décision
C'est après des années de délibérations que le Sénat de l'institution a approuvé la politique V-130 qui vise à garantir un sylla- prise le samedi 26 janvier. Bien que
bus complet aux étudiant.e.s. Ces documents comprendront désormais une estimation des coûts liés aux cours ainsi qu'une le premier ministre n’ait pas donné
liste de ressources portant sur des sujets comme le bien-être et la prévention de la violence sexuelle. La nouvelle politique de raison précise à ce licenciement,
sera mise en vigueur dès l'année académique 2019-2020.
McCallum serait au cœur d’une polé-
mique qui aurait joué en sa défaveur.
En effet, l’ambassadeur s’est immiscé
transparence et développement durable dominent le Conseil universitaire dans le processus judiciaire de Meng
The Sheaf - Université de la Saskatchewan Wanzhou, directrice financière de
Huawei arrêtée le 1er décembre à
Le professeur à la retraite Len Findlay s'est adressé au Conseil pour réclamer davantage de transparence en lien avec une Vancouver à la demande de la jus-
enquête à venir sur des allégations d'interférence de la compagnie Mosanto dans les affaires universitaires. La période de tice américaine qui l’accuse d’avoir
questions a par ailleurs été dominée par des interrogations sur le plan d'action sur le climat de l'Université qui accuserait du contourné les sanctions américaines
retard sur ses objectifs. contre l’Iran.

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

Arts et culture Emmanuelle Gingras


culture@larotonde.ca
Cheffe de pupitre

art canadien

Souligner l’apport de Mayer au MBAC


depuis plusieurs milliers d’années », se- signification qui dépasse celle d'une D’autre part, l’exposition SAKAHÀN
MAEVE BURBRIDGE lon Ménard. simple paire de chaussures. D’après (2013), par exemple, a mis en lumière
JOURNALISTE Ménard, Mayer s’intéressait particuliè- l’art autochtone contemporain de toutes
Dans un discours datant de 2017, Mayer
rement à ce genre de processus créatif. les régions du monde. Vu le succès im-
Le Musée des beaux-arts du Canada déclare qu’« il est nécessaire, pour
pressionnant qu’a été cette exposition,
(MBAC) connaîtra un changement comprendre le Canada, de connaître L’ancien directeur du MBAC est égale-
elle se poursuivra après le départ de
quant à sa direction en 2019, année ses nombreuses cultures, particuliè- ment connu pour ses innovations dans
Mayer.
qui marquera la fin de la décennie qui rement les plus anciennes ». En fait, le domaine de l’art moderne et de ses
connut Marc Mayer à ce poste et dont une des plus grandes fiertés de Mayer réalisations au niveau de l’acquisition Pour l’instant, il est impossible de dire
la vision a su transcender l’art cana- dans son remaniement de l’approche
d’œuvres d’art internationales, comme qui prendra la relève de Mayer, mais,
dien à une grande échelle. Sa devise : du Musée quant à l’art autochtone,
celle de la célèbre Comtesse Anna selon Ménard, la continuation de la
raconter l’histoire des peuples de cette d’après Ménard, a été les consultations
Ivanovna Tolstaïa d’Élisabeth Louise mise en valeur de l’art amérindien, inuit
terre que nous appelons aujourd’hui le qu’il a réalisées avec les membres de
Vigée Le Brun, portrait célèbre d’une et métis demeurera une priorité pour le
Canada à travers l’art. communautés autochtones du Canada.
femme noble russe, peint en l’an 1796. Musée.
Il s’agissait de comprendre comment
Bien que le fait de mettre en valeur l’art le Musée pouvait aborder l’art autoch-
des premiers peuples du Canada fasse tone de manière aussi respectueuse et
partie du mandat du MBAC depuis sincère que possible. L'ancien directeur
1927, Mayer a non seulement su présen- a également embauché la première
ter des collections d’art de peuples au- conservatrice d’art autochtone ancien
tochtones, mais a aussi su innover dans que le Musée des beaux-arts a connue.
le domaine, d’après Geneviève Ménard, De plus, Mayer a fait construire un
directrice des communications pour le nouveau volet du Musée pour « [...] in-
Musée. tégrer harmonieusement l’art canadien
et autochtone à l’ensemble de la trame
C’est de 2008 au 18 janvier 2019 que
historique de l’art au Canada », d’après
M. Mayer aura été le directeur du MBAC.
un communiqué de presse du MBAC
Tout au long de son mandat, celui-ci a
datant du 15 janvier passé.
tenté de retracer l’histoire du pays cana-
dien de la façon la plus inclusive et véri- L’art dans ses diverses formes
dique possible. C'est selon une attention
particulière accordée à leur importance Marc Mayer a cherché à mettre de l’avant
culturelle et sociale que celui-ci a mis en des expositions qui comprennent l’art
vedette une quantité impressionnante sous des formes variées. Ménard sou-
de collections, d’expositions et d’œuvres ligne entre autres sa contribution quant
autochtones. à l’élargissement de notre définition de
l’art dont « on parle souvent [...] comme
Représenter nos premiers peuples étant des photos ou des tableaux qu’on
met sur le mur. Le nombre d’objets
C’est au cours du mandat de Shirley qu’on inclut est devenu plus grand, au
Thomson, directrice du MBAC de 1987 niveau des vêtements et l’artisanat par
à 1997, que le Musée met sur pied sa exemple ». Celui-ci a voulu incorporer
première exposition d’art autochtone davantage de cinématographie, d’arti-
d’envergure, appelée Land, Spirit and sanat, et de vêtements dans les collec-
Power. D’après Ménard, Thomson est tions présentées.
à la tête de la lignée de directeurs du
Musée qui ont changé la façon dont Au cours de son mandat, Mayer a cher-
celui-ci aborde l’art autochtone du ché à inclure de l’art qui faisait réfléchir
Canada. sur la distinction entre l’artiste et le
créateur. L’exemple repris par Ménard
Pour Mayer, il s’agissait de « [...] réima- est celui de chaussures, qui sont nées
giner la collection canadienne afin de objets, mais qui deviennent des œuvres
PHOTO : EMILIE AZEVEDO
mieux raconter l’histoire et pour recon- d’art avec l’ajout de perles de verres qui
naître que l’art existe sur notre territoire embellissent la base et lui donnent une

w w w. l a r o t o n d e .c a
10 A R T S e t C U LT U R E l al ar or toot no dn ed e lleu nmdai r2d8i 2j a9 nmvai errs 22001196

Contes Nomades

L'homme le plus polyvalent de l'Ontario français ?


Il ne serait pas surprenant que son nom plus grand accomplissement ! » Nomades
EMMANUELLE GINGRAS vous soit familier. Paquette est un artiste
CHEFFE DU PUPITRE ARTS ET CULTURE à tout faire : auteur-compositeur-inter-
Quand le talent prend l’dessus Danièle Vallée est directrice artistique
depuis 10 ans aux Contes Nomades.
prète, comédien, animateur à la télé, for- Il y a un peu plus de deux ans, il com-
Il y a plus de 25 ans que Stef Paquette Il s’agissait autrefois d’un organisme
se consacre à son domaine : la mu- mateur d'improvisation et de musique mence à écrire son sketch, Trop vieux
offrant des soirées de contes dits tradi-
sique. C'est son souhait d'en gagner sa dans les écoles francophones et humo- pour être drôle, qui était présenté au
tionnels. À son arrivée au poste, Vallée
vie qui l'a mené à présenter un spectacle riste. Il ne passe pas inaperçu chez les Centre National des Arts jeudi le 24 jan-
a souhaité « [...] orienter cette série vers
dans le cadre des  Contes Nomades au Franco-ontariens : « Je gagne ma vie en vier dernier. « Le titre est en réponse des
les spectacles de contes multidiscipli-
Centre National des Arts jeudi passé. tant qu’artiste [...]. C’est sans doute mon gens qui m’approchaient après mes spec-
naires et variés [...] », affirme celle qui
tacles musicaux et me disaient que j’étais
est elle-même conteuse. Le mélange des
drôle et que je devrais faire de l’humour
contes avec les différents types d’art de
». Sa réponse d’à chaque fois : « Chu trop
la scène dont la BD, le théâtre, le slam
vieux pour être drôle ». C’est donc ce sur
et la musique a donc commencé sous sa
quoi son spectacle s’est penché.
direction artistique.
« Faire de l’humour ou du stand-up était Paquette, touchant aux cordes du
un défi personnel pour moi », affirme-t- concept, fut donc approché pour par-
il. Le « nouveau » dans le domaine n’a ticiper : « Je lui ai expliqué que je ne
jamais eu la chance de tester ses blagues suis pas vraiment un conteur, mais
dans des soirées à micro ouvert comme c’est ça qui t’arrives quand tu as fait le
la plupart des humoristes. « C’est un luxe tour du Canada en première partie de
qui n’existe pas à Sudbury, du moins pas Fred Pellerin ; on te donne l’étiquette de
en français ! », explique-t-il, y habitant. conteur ! », souligne-t-il.
C’est pourquoi il se considère comme re-
connaissant envers tous les diffuseurs lui Celui-ci a présenté le premier spectacle
ayant donné l’opportunité d’en faire. d’une série de quatre qui se déroule-
PHOTO : MATHIEU FORTIN ront mensuellement jusqu’en avril à la
Une 16ème édition pour les Contes Quatrième salle du CNA.

Poterie

Notre cheffe se lance dans un jeu de patience


ginale). Comme de fait, il était possible pinceaux sont plutôt usés ; amenez les sible de louer les lieux pour des anniver-
EMMANUELLE GINGRAS pour moi de l'oser. Singrid Birkwood, vôtres. saires et événements pour tous.
CHEFFE DU PUPITRE ARTS ET CULTURE l’employée qui s’y trouvait, m’a souligné
que « le Mud Oven aime encourager la Ouvert à tous « Les fins de semaine sont les plus oc-
C’est la soirée du mercredi soir passé liberté de création ». cupées puisque c’est à ce moment-là que
que je me suis rendue à ce lieu dont j’ai si Les lieux accueillent aussi bien les enfants les gens réservent pour les fêtes. Nous
souvent entendu parler : le Mud Oven. « Plusieurs réguliers viennent chaque que les adultes. La variété de poteries sommes typiquement remplis pendant
Situé au 1065 Bank, c’est sur une pé- semaine ou mois et affirment que lors- vierges touche les intérêts de tous : élé- la journée », selon Birkwood. Les lieux
riode de 3 h que j’ai vécu une expérience qu’ils passent une mauvaise journée, ments ménagers, décorations purement sont ouverts de 10 h à 21 h la semaine (le
qui fut un vrai test de patience... leur solution est de venir ici. Ils affirment
esthétiques à figurines enfantines. Le lundi de 10 h à 17 h) et la fin de semaine,
quitter un peu plus heureux ! » Cet effet
tout, changeant selon la saison. Il est pos- de 9 h 30 à 17 h 30.
Les lieux sont ouverts depuis environ 25 thérapeutique que la poterie apporte à
ans. C’est dans une salle colorée, sous certains ne fut toutefois pas applicable
des éclairages de néon relativement de mon côté.
perçants, qu’il est possible de laisser
son pinceau aller sur de la céramique. Je suis arrivée sur les lieux vers 18 h et je
Pour y accéder, il suffit de réserver par suis partie à 21 h, heure de fermeture. Il
téléphone une place dans ce petit local faut comprendre qu’il s’agit d’un jeu de
accueillant une dizaine de personnes. patience ; certaines couleurs prennent
environ trois couches de peinture. Ainsi,
Un lieu thérapeutique ? le tout fut plus une source d’anxiété
qu’autre chose pour moi : je me suis ra-
Le concept est simple : choisir sa base de pidement impatientée.
céramique, dessiner au crayon à mine
un design de base et ensuite peindre par Je n’ai eu d’autre choix que de « rusher »
dessus avec de la peinture à céramique. mon design et vulgariser tous les détails
que j’avais initialement fait au crayon
J’avais déjà un concept planifié ; il plomb. Il faut donc s’assurer d’avoir
m’était venu en tête de reproduire des beaucoup de temps avant de vous y
portraits érotiques japonais sur une rendre et ne pas avoir en tête un design PHOTO : EMMANUELLE GINGRAS
tasse de café (me croyant cocasse et ori- trop détaillé. Cela n’aide pas que leurs

w w w. l a r o t o n d e .c a
A R T S e t C U LT U R E la rotonde numéro 15 11

Des propositions de films


de l'équipe de La Rotonde

La Haine (1995) de Mathieu Kassovitz Incendies (2010) de Denis Villeneuve J'ai tué ma mère (2009) de Xavier Dolan
recommandé par Emmanuelle Gingras Recommandé par Mathieu Tovar-Poitras recommandé par Émilie Azevedo

Le réalisateur Mathieu Kassovitz a su reproduire Deux jumeaux embarquent dans une quête suite Le film fait ressortir une émotion puissante dont
un portrait prenant des banlieues françaises en à la lecture du testament de leur mère. Leurs ob- nous sommes tous coupables : détester ses pa-
nous présentant un trio d’amis impulsifs, sincères jectifs ? Trouver leur père qui leur est inconnu et rents. Le synopsis lui-même laisse à désirer, c’est
et profondément attachants. C’est sur une note leur frère, dont ils viennent d’en apprendre l’exis- plutôt le jeu des acteurs et la cinématographie qui
d’humour que le réalisateur nous présente un film tence. Adapté de la pièce de Wajdi Mouawad, le forment les points culminants du film. Sans gâ-
encore d’actualité, abordant la violence policière, film suit les deux jeunes adultes qui partent à cher la surprise, ce film a, d’après moi, une des
le racisme et, mais non le moindre, l’économie en la découverte du passé de leur mère au Moyen- meilleures scènes finales du cinéma…
France. Orient et de leurs origines.

Catch Me If You Can (2003) de Steven Spielberg  Cette semaine, quelques membres de The Lady in the Car with Glasses and a Gun (2015)
recommandé par Molly de Barros l'équipe de La Rotonde vous recom- par Joann Sfar 
mandent leurs incontournables ci- recommandé par Maeve Burbridge
Inspiré d’une histoire vraie, ce film de Steven
Spielberg raconte l’histoire de Frank Abagnale Jr. nématographiques pour quiconque Ce thriller psychologique propose l’histoire d’une
(Leonardo DiCaprio), un jeune homme qui de- en quête de simple divertissement... secrétaire parisienne qui rêve de voir la mer, mais
viendra l’un des faussaires les plus proéminents ou de réflexions sociopolitiques et qui n’y a jamais été. Lorsque son patron part en
des années 1960. La poursuite du jeune forgeur relationnelles ! voyage, elle s’empare de sa voiture pour finale-
de vies par l’agent Carl Hanratty du FBI (Tom ment réaliser son rêve. S’en suit une séquence
Hanks), tels un chat et une souris, vous tiendra EMMANUELLE GINGRAS d’événements curieux et déroutants qui sauront
en haleine jusqu’à la fin du périple. CHEFFE DU PUPITRE ARTS ET CULTURE sans doute piquer l'intérêt de tous et de toutes.

Rear Window (1954) d’Alfred Hitchcock  Into the Wild (2007) de Sean Penn  Intouchables (2012) d'Olivier Nakache et Éric
recommandé par Gabrielle Lemire recommandé par Caroline Fabre Toledano 
recommandé par Maria Princène Dagba
Jeff, confiné dans son appartement après s’être Réalisé par Sean Penn en 2007, Into the Wild dé-
cassé la jambe, épie le quotidien de ses voisins peint la dramatique histoire de Christopher Mc- Sorti en 2012, Intouchables est un long métrage
par la fenêtre. Hitchcock déconstruit les rôles de Candless. Étudiant dans l’une des meilleures uni- dramatique et comique qui reprend l’histoire
genre tout en soulignant le ridicule des arché- versités des États-Unis, élevé dans une famille de d’un riche tétraplégique renfermé sur lui-même
types des personnages féminins et masculins au la haute société et promis à un avenir luxuriant, et d’un ex-tôlard engagé pour être son auxiliaire
cinéma. Christopher décide de tout abandonner, jusqu’à de vie. Au début, tout les oppose, mais au fil du
son véritable nom, pour découvrir l’Alaska dont scénario, une véritable amitié et complicité naît
il a toujours rêvé. entre les deux personnages.

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

sports et bien-être Maxime Jolicoeur


sports@larotonde.ca
Chef de pupitre

basketball

Des duels intenses rendent les Gee-Gees optimistes


reviennent dans le match pour créer
PASCAL VACHON l’égalité avec moins de quatre minutes
JOURNALISTE à faire dans la rencontre. Avec moins de
deux minutes à faire, Hachey intercepte
Le gris et grenat (15-2) s'est emparé la balle en zone défensive et décampe
du 1er rang de la Ligue en défaisant jusqu’au panier pour rompre l’égalité et
les Rams de Ryerson (14-3) 60 à 57 au donner une avance de deux points aux
pavillon Montpetit. Le tir de deux points siennes. Les Gee-Gees vont rajouter un
d'Amélie Hachey en fin de match a per- point pour remporter le duel 60 à 57.
mis à la troupe d'Andy Sparks de se sau-
ver avec la victoire et ainsi de devancer Remontée victorieuse
Ryerson et Carleton par deux points.
Tirant de l’arrière pendant la majeure
Une victoire très importante au classe- partie du match, l’équipe locale est sor-
ment aux yeux de l’entraîneur Sparks. tie en lion au quatrième quart avec 14
« C’est une très grosse victoire, surtout contre 7. Le caractère du gris et grenat a
qu’on est impliqué dans une bataille à fait la différence dans le match selon les
trois avec Carleton et eux, mais il n'y a joueuses. « On a démontré du caractère,
rien de coulé dans le béton encore », a on n’a pas lâché pendant 40 minutes
dit l’entraîneur. et on ne leur a rien donné et ça nous a
Brigitte Lefebvre-Okankwu, Angela permit de sortir avec la victoire », estime
Ribarich, Amélie Hachey et Brooklynn Ribarich.
McAlear-Fanus ont marqué à elles
La seule fois que les joueuses de Sparks
seules 56 des 60 points du gris et grenat.
ont eu l’avance était lors des deux der-
L’entraîneur-chef était content du match
nières minutes du quatrième quart. Leur
de ses meilleures joueuses. « Angela a
avance la plus grosse du match, soit trois
joué sa meilleure partie de la saison,
points, était seulement lors des deux
Amélie a mené la charge pour nous offen-
dernières secondes du match.
sivement en fin de match et Brooklynn a
fait du bon boulot aujourd’hui », a ajouté Du côté masculin, un mauvais début PHOTO : ANDREY GOSSE
Sparks. de match a coulé les Gee-Gees (12-5)
dans une défaite de 85 à 75 aux mains
Début de match intense minutes de jouées au 2e quart. Les Gee- trois points. Une statistique qui n’a pas
des Rams de Ryerson (16-1) au pavillon
Gees y vont de quatre tirs de 3 pts en 5 aidé le gris et grenat, selon les joueurs. «
Montpetit. Après deux minutes de jeu, la
Les Rams de Ryerson débutent le match tentatives en l’espace de trois minutes au Ça été difficile de garder leurs joueurs
troupe de James Derouin accusait déjà
en lion avec une avance de 6 points après milieu du 2e quart. Malgré tout, Ryerson loin de la ligne de trois points et ça leur a
un retard de 11 points, un retard qui a
deux minutes. Ottawa marque son 1er rentre au vestiaire avec une avance de permis de gagner le match », a souligné
nui aux locaux, car ils ont gagné le 4e
panier quelques moments plus tard. Les 46-35. Guillaume Pépin. La commande était
Gee-Gees reviennent de l'arrière pour quart et perdu les 2e et 3e par seulement
1 point. « On est sorti mou dès le début, lourde pour le gris et grenat alors qu’il
égaliser la marque 16-16 après le pre- Une remontée difficile
mais après notre mauvais début, j’étais affrontait la deuxième meilleure équipe
mier quart. Les deux clubs commencent
content de notre effort », a affirmé l’en- La troupe de l’entraîneur Derouin réduit au pays, Ryerson, une équipe contre
en s’échangeant les points, l’écart reste
traîneur-chef. l’écart à six points après deux minutes laquelle un mauvais début de partie est
serré par après avec moins de 5 points
de jeu, mais les Rams se donnent une dangereux.
d’écart entre les deux clubs au deu-
xième quart. Après 20 minutes de jeu,
Un début de match qui coûte aux Gee- avance de 11 points après six minutes
L’entraîneur-chef James Derouin était
Hachey, Ribarich, Lefebvre-Okankwu Gees  de jeu. Ryerson mène 70-58 après trois
déçu du début de rencontre de ses
et McAlear-Fanus détiennent 29 des quarts. Ryerson maintient l’écart à une
Les Gee-Gees débutent mal la rencontre douzaine de points durant le 4e quart. joueurs, mais satisfait du reste du match.
30 points des Gee-Gees. La marque est
alors qu’après deux minutes, Ryerson Les Gee-Gees ramènent l’écart à huit « Contre une bonne équipe comme ça
de 35-30 en faveur de Ryerson à la pre-
mène 11-0. Les Gee-Gees se réveillent points avec 5 min à faire, mais leur avec 10 points de retard avec moins de
mière moitié du match.
alors qu’ils inscrivent 8 points en l’es- style à haute cadence leur nuit alors dix minutes, on aurait eu besoin d’un
Ryerson continue sur sa première moi- pace de 2 minutes, mais les Rams se que Ryerson profite du jeu offensif des miracle pour effectuer une remontée », a
tié et accentue son avance, mais Ottawa ressaisissent pour remporter le 1er quart locaux pour garder son avance et ainsi affirmé Derouin. Les Gee-Gees se trans-
réduit l’écart à quatre points avant la fin 20 à 10. Ryerson accentue son avance gagner 85 à 75. Les Rams se sont surtout porteront au centre Canadian Tire pour
du quart pour porter la marque à 50- au début du deuxième quart alors qu’ils démarqués à la ligne de trois points alors le match de la Classique de la capitale,
46 en faveur de Ryerson. Les Gee-Gees sont sur une séquence de 12-4 après 4 qu’ils ont réussi 50 % de leurs lancers de qui aura lieu le vendredi 1er février.

w w w. l a r o t o n d e .c a
Sports et Bien-être la rotonde numéro 15 13

hockey féminin

Weekend presque parfait pour les équipes ottaviennes


Effort défensif lors d'un match face à Montréal. Après Un avantage numérique efficace
MAXIME JOLICOEUR cette victoire, les Gee-Gees gardent tou-
CHEF DU PUPITRE SPORTS ET BIEN-ÊTRE Malgré les attaques soutenues des cara- Le gris et grenat continue sur sa bonne
jours leur 4e rang de la ligue avec cinq
bins, la défensive des locaux n’a pas flan- lancée pour ajouter trois autres buts
Un début de match canon et un superbe matchs à jouer avant la fin de la saison.
ché en 3e période, bloquant au passage durant le deuxième engagement. Tout
effort défensif a permis aux Gee-Gees Le gris et grenat sera à Montréal di-
de multiples lancers. Les 42 arrêts de d’abord, chaque membre du troisième
(5-10) de l’emporter par la marque de 3 manche pour y affronter les Carabins et
Levesque-Ryan constituaient son deu- trio se sont inscrits sur la feuille de
à 2 face aux Carabins de Montréal (11- tentera ainsi de prolonger sa séquence
xième plus haut total d’arrêts en temps pointage alors que Kyle Ward marque à
3) au complexe Minto. Les 42 arrêts de actuelle à trois victoires.
réglementaire cette année. Même s’il a son retour au jeu sur des assistances de
la gardienne Maude Levesque-Ryan et
apprécié l’effort de sa gardienne, Evola Mathieu Newcomb et Marc Beckstead.
les nombreux tirs bloqués du gris et gre- Les hommes étaient aussi en action, eux
était plutôt fier de la performance de L’avantage numérique récidive quelques
nat leur ont permis de mettre fin à la sé- qui ont, jusqu’à présent, une saison de
l’équipe au complet. minutes plus tard grâce à Cody Drover.
rie de 8 victoires de suite des Carabins. rêve. L’offensive des Gee-Gees a pulvé-
Kevin Domingue avec son deuxième
« Tu ne gagnes pas un match avec une risé le Royal Military College (4-18-1) à
Départ offensif point du match et Adam Beveridge
seule joueuse, mais avec 20 et ce soir on Kingston par la marque de 6 à 1, signant
sont les complices. La paire Drover-
est arrivés pour travailler ensemble », a ainsi un huitième gain à leurs dix der-
Les Gee-Gees marquent dès le début Domingue récidive alors que ce dernier
dit l’instructeur-chef en soulignant qu’il niers matchs. La meilleure offensive de
du match par l’entremise de Mélodie inscrit son deuxième but du match et
s’agissait de l'un des meilleurs matchs la division Est a lancé 55 fois en direc-
Bouchard. Moins de deux minutes plus que Drover obtient sa deuxième passe
de sa troupe cette année. L’entraîneur- tion de la cage du RMC et le gardien Nick
tard, Katherine Birkby double l’avance du match.
chef Yanick Evola ne cachait pas sa joie
des Gee-Gees en récupérant une ron- Hodgins a signé sa première victoire de
d’avoir battu une puissance comme
delle libre dans l’enclave. Le départ ca- la saison. Les Gee-Gees comptent deux Jeu blanc perdu en fin de match
Montréal, la meilleure équipe de la ligue
non du gris et grenat force les Carabins fois dans les 10 premières minutes du
au niveau des buts pour et contre ain- Un seul but survient en troisième pé-
à demander un temps d’arrêt après le match alors que Jacob Hanlon inscrit
si que des points. « On a eu beaucoup riode lorsque Nick Hodgins se fait voler
deuxième but. Les Carabins reviennent son deuxième but de la saison sans as-
d’adversité en première moitié de saison son jeu blanc alors que RMC inscrivent
dans le match grâce à un but en avantage sistance et que Yvan Mongo marque sur
alors c’est plaisant, quand tu gagnes de leur premier but du match. Domingue
numérique en milieu de première pé-
gros matchs comme ça », a ajouté l’en- des passes d’Eric Locke et Jean-François et Drover finissent le match avec
riode. Les Gee-Gees arrivent en avance
traîneur. Après deux minutes de jeu, les Plante. Tout juste avant la fin de la pre- chacun trois points. Les hommes de
2-1 après 20 minutes de jeu.
Gee-Gees menaient déjà 2 à 0, un début mière période, Kevin Domingue, en Patrick Grandmaître rendront visite aux
2e période tranquille de match qui ne se refuse pas pour le gris avantage numérique, porte la marque à Stingers de Concordia vendredi et seront
et grenat. Il s’agissait de la première fois 3-0, après 20 minutes. Locke obtient sa de retour à la maison le lendemain pour
La 1re moitié de la deuxième débute
cette année qu’Ottawa marquait un but deuxième passe du match sur le 3e but. affronter les Ridgebacks de UOIT à 19 h.
sans qu’aucune équipe ne puisse ajouter
un but, et ce malgré le peu d’arrêts de
jeu. Avec moins de 13 minutes à faire,
Roxanne Rioux contourne la défensive
adverse pour finalement déjouer la gar-
dienne montréalaise et donner les de-
vants 3-1 au gris et grenat. Les Carabins
marquent avant la fin sur un 2 contre 1
pour réduire l’écart à un but.

Les Gee-Gees tiennent le coup


La troisième période débute avec des
attaques des Carabins, mais Maude
Levesque-Ryan ne laisse rien passer,
multipliant les arrêts pour garder la
mince avance. L’équipe locale n’attaque
pas beaucoup en 3e, mais se défend très
bien pour garder l’écart à un but. Ottawa
manque un tir de punition avec moins
de 5 minutes à jouer alors que Melissa PHOTO : ANDREY GOSSE
Grégoire ne parvient pas à marquer.

w w w. l a r o t o n d e .c a
14 A RSTpSo re t sC eU tLTBUi Re En - ê t r e llalaarrorotototonondndedee lleu nlmudani rd2di8i 22j8a9 njmavani ervrsi e22r002119061 9

Chronique

Le phénomène quasi inexplicable des Canadiens de Montréal


Un changement drastique férence entre une équipe victorieuse LNH. Auparavant, nous entendions
MAXIME JOLICOEUR et une équipe de bas classement n'est toujours les experts dire que le suc-
CHEF DU PUPITRE SPORTS Maintenant que nous avons mis cela souvent que de quelques joueurs. cès des unités spéciales de la Ligue
au clair, il faut apprécier le phéno- Ceci pourrait expliquer pourquoi les nationale pouvait dicter les succès
Depuis le début de la saison dans la mène des Canadiens de Montréal Sénateurs ont remporté un match ou les faillites d’une équipe. Et bien
Ligue nationale de hockey, plusieurs cette saison. L’an dernier, le bleu- face au Lightning cette saison. ce n’est simplement pas le cas. Pour
équipes ont surpris et plusieurs en blanc-rouge a terminé la saison avec mieux prouver mon point, l’équipe
ont déçu. L’équipe la plus surpre- Cette saison, les Canadiens n'ont pas
une fiche de 29 victoires, 40 défaites avec l'avant-dernière moyenne est
nante est sans doute les Canadiens de superstar (on enlève Carey Price
et 13 défaites en temps supplémen- les Prédateurs de Nashville. Oui, oui,
de Montréal. Avec une fiche de 28 de cette équation, il ne peut pas mar-
taire. Avec 71 points, le tricolore s’est ceux qui ont présentement 64 points.
victoires, 18 défaites et 5 défaites quer de buts… en théorie). La contri-
classé 28e au classement général. Les Une autre formation qui a beaucoup
en temps supplémentaire, la troupe bution de chaque joueur cette saison
attentes pour la campagne 2018-2019 de succès cette saison qui éprouve
de Claude Julien se retrouve en leur permet d’avoir du succès. Max
étaient donc très basses. Cette sai- des difficultés avec l’avantage d’un
troisième position dans la division Domi, le meneur des points chez les
son, après 51 matchs, les Canadiens homme.
Atlantique. Canadiens, n’a que 44 points en 51
se retrouvent au 9e rang de la ligue
matchs, donc un peu moins qu’un Marc Bergevin et son équipe ont
Premièrement nous devons mettre nationale. Qu'est-ce qui explique ce point par match. Derrière lui, Tomas prouvé que cette nouvelle formule
quelque chose au clair : non, je ne succès surprise? Plusieurs pointent Tatar avec seulement 38 points. Il est peut fonctionner avec les bons entraî-
suis pas un partisan des Canadiens. vers la vitesse, d'autres l'attitude. La clair qu’il y a une tendance ; il n’est
Vous ne lisez pas un blogue où de neurs et les bons joueurs. Même si les
réponse pourrait toutefois être plus pas toujours bénéfique d’avoir un
nombreux partisans se croient jour- Canadiens ratent les séries d’après
complexe. joueur étoile dans son équipe.
nalistes mais qu'en réalité, ce n’est saison, ils termineront beaucoup plus
que Monsieur et Madame tout le Une ligue talentueuse haut au classement que la plupart
Statistique surprise
monde qui écrivent en direct du sous- des experts avaient prédit. Ce succès
sol de leurs parents. Cette chronique Avant d’aborder les statistiques et les 13 %. Voici le taux d’efficacité de pourrait permettre aux autres direc-
ne va pas spéculer que chaque joueur mots compliqués de hockey, il faut l’avantage numérique du tricolore teurs généraux de la LNH à regarder
étoile de la ligue se fera échanger à comprendre que les joueurs de la cette saison. Cette moyenne les et évaluer la possibilité d’utiliser cette
Montréal, heureusement pour vous. LNH sont tous très talentueux. La dif- classe au tout dernier rang dans la nouvelle formule.

Calendrier Par Maxime Jolicoeur Brèves


ATHLÉTISME NATATION Hockey masculin

1 fév
1 fév L’équipe de hockey des Gee-Gees est
encore classée au premier rang de
l'OUA avec une fiche de 18-1-8. Ils ont
aussi une avance de six points sur les
Gaels de l’Université Queen’s, en se-
@ Université Harvard, toute la @ Championnat RSEQ, Université de conde position de la division Est.
journée Montréal

Hockey féminin
BASKETBALL VOLLEYBALL FÉMININ L’équipe de hockey féminin de l’Uni-

1 2
versité d’Ottawa n’a pas eu la saison
fév fév parfaite, mais elles ont quand même

18h 12h30
vaincu leurs rivaux de Carleton jeu-
di dernier au complexe sportif Min-
to. Ceci leur donne un peu plus de
Classique de la capitale, uOttawa confiance, elles qui n’avaient pas ga-
UOttawa @ Université Laval
contre Carleton, Centre Canadian gné en 2019.
Tire

w w w. l a r o t o n d e .c a
Rédacteur en chef WEB

Les horoscopes de la semaine!


Mathieu Tovar-Poitras Maria Princene Dagba
redaction@larotonde.ca web@larotonde.ca

e Par M Marin Gouin


Secrétaire de rédaction
Molly de Barros
journalistes
correction@larotonde.ca Miléna Frachebois
informations@larotonde.ca
Directrice de production Pascal Vachon
Capricorne – 21 déc. au 20 janv. Cancer – 22 juin au 23 juil. Caroline Fabre
production@larotonde.ca reportage@larotonde.ca

J’aimerais vous dire que vous êtes par- Ce n’est pas que je n’aime pas ça, mais Maeve Burbridge
fait. Mais d’un, je l’ai déjà fait. De deux, vous êtes-vous déjà demandé à quel point Actualités nouvelles@larotonde.ca
Gabrielle Lemire
on sait tous les deux que c’est faux. De c’est du travail d’écrire ces petits para- actualites@larotonde.ca
trois, si vous l'étiez vraiment j’ose croire graphes ? En guise de reconnaissance, Correctrice
que vous ne seriez pas en train de perdre vous pourriez - je ne sais pas - laisser un Arts et culture Mélanie Chénier
votre temps à lire cet horoscope. jus d’ananas à votre horoscopier préfé- Emmanuelle Gingras texte@larotonde.ca
ré. L’adresse est le 109 Osgoode. Merci ! culture@larotonde.ca
Vidéaste
sports Quentin Reinhart
Maxime Jolicoeur videaste@larotonde.ca
Verseau – 21 janv. au 19 fév. Lion – 24 juil. au 23 aout sports@larotonde.ca
Photographe
Telle une tomate dans une salade de D’après 20 minutes, les horoscopes Directeur artistique Emilie Azevedo
fruits, vous semblez vous questionner. sont la partie la plus lue d’un jour- Andrey Gosse photographe@larotonde.ca
Techniquement vous avez affaire là, direction.artistique@larotonde.ca
nal. C’est beaucoup de poids sur mes
mais vous ne pouvez pas écarter ce sen- épaules. Je vous réfère au signe précé- Direction générale
Ghassen Athmni
timent d’être un intrus. Intéressante mé- dent en ajoutant aussi les mots Emme- direction@larotonde.ca
taphore avec votre programme d’études. nez le au Nostalgica. Si vous déchiffrez
cette énigme, vous saurez quoi faire.

Poisson – 20 fév. au 20 mars Vierge - 24 août au 23 sept. Prochaine édition : le 4 Février 2019

La Rotonde est le journal étudiant de l’Université d’Ottawa, publié chaque


Utiliser Twitter pour convaincre le Un peu comme si le 1er janvier vous aviez
lundi par Les Publications de La Rotonde Inc., et distribué à 2 000 copies
monde que l’on est hilarant n’était sûre- pris la résolution d’arrêter de vieillir, votre
dans la région d’Ottawa. Il est financé en partie par les membres de la FÉUO
ment pas l’objectif de ses fondateurs. Et régime n’a pas duré une seconde. Triste. et ceux de l’Association des étudiants diplômés. La Rotonde n’est pas res-
pourtant, Annette continue d’y croire. Il Au moins dites-vous que vous pour- ponsable de l’emploi à des fins diffamatoires de ses articles ou éléments gra-
serait temps de lui annoncer combien riez vous réconforter avec de la crème phiques, en totalité ou en partie.
de personnes la trouvent drôle… soit glacée. Ou une poutine. Ou une pizza.
pas un chat.

Bélier – 21 mars au 20 avril Balance – 24 sept. au 23 oct.

Vous avez la fâcheuse manie de dire Non, l’expression 50 Nuances de gris


« personne n’est parfait » d’un ton ne fait pas référence à des effets de
espiègle lorsque vous rencontrez un photographie. Lorsqu’on vous a dit
partisan des Canadiens de Montréal. « d’oser comme dans 50 Shades », ce
Pourtant, vous êtes un fan des Séna- n’était pas pour passer son temps à
teurs. Comme quoi personne n’est gosser sur Lightroom. Malaise en effet.
parfait, mais il y en a aussi des pires.

Taureau – 21 avril au 20 mai Scorpion – 24 oct. au 22 nov.

Un sondage datant de l’an 1998 a révé- « Le succès a beaucoup d’amis ».


lé que 54,4 % des Islandais croyaient en Cette citation est ce qui vous donne
l’existence des elfes. Faites ce que vous espoir quant à votre aptitude à entre-
voulez de cette information lors d’un sou- tenir des relations avec les gens que
per de famille, elle pourrait vous donner vous côtoyez. Petit conseil, jetez un
ce côté intéressant que vous n’avez pas. coup d’œil sur votre personnalité. Elle
peut expliquer beaucoup de choses.

Gémeaux – 21 mai au 21 juin Sagittaire – 23 nov. au 20 déc.

Merci de lire cet horoscope avant de Je ne sais pas trop comment vous le
mettre cette page dans votre bac à com- dire, mais votre vie ne m’inspire aucu-
post, c’est apprécié. Je profite de votre nement. C’est rare que ça arrive, mais
attention pour vous rappeler que le ca- nous y voilà, panne sèche. Un peu
nal Rideau est ouvert et que vous avez comme votre vie romantique en fait…
une tradition à poursuivre avec votre
rédac’chef préféré. J’dis ça, j’dis rien. ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE
w w w. l a r o t o n d e .c a

Centres d'intérêt liés