Vous êtes sur la page 1sur 1

La Toussaint en France : une tradition tenace

“Toussaint” est la contraction de “Tous les


Saints”.

Les Français rendent hommage à leurs morts le 1er novembre. La tradition catholique distingue la
Toussaint (1er novembre) de la Commémoration des fidèles défunts (2 novembre). Les défunts
devraient recevoir les hommages de leurs proches le 2 novembre, mais puisque la Toussaint est un
jour férié, les Français rendent visite à leurs morts le 1er novembre. Les membres d’une famille se
réunissent généralement pour aller au cimetière. Ils déposent des chrysanthèmes sur les tombes et
allument des bougies qui symbolisent une vie heureuse après la mort. Ils peuvent aussi participer à
des messes spéciales organisées pour l’occasion.

La Toussaint peut être un moment très important pour les familles. Elles peuvent passer une journée
ensemble dans une atmosphère respectueuse qui exclue généralement les habituelles disputes
familiales, bien que les regrets et la tristesse puissent parfois créer des tensions. La Toussaint est
l’occasion de renforcer les liens familiaux par une belle journée passée ensemble ou par l’expression
d’une peine commune.

Pendant longtemps la Toussaint a été célébrée après Pâques ou la Pentecôte.


A partir de 610, année de la consécration du 13 mai à la mémoire des chrétiens martyrs par le Pape
Boniface IV, cet évènement a été célébré à cette même date. Le 1er novembre était alors le jour de
Samain, avec lequel débutait une semaine de festivités en l’honneur du début de l’année nouvelle et de
la saison sombre. Le Pape Gregory III pourrait avoir été à l’origine de la première célébration de la
Toussaint un 1er novembre, mais c’est le Pape Grégoire IV qui, en 835, ordonna à tous les chrétiens de
célébrer la Toussaint le 1er novembre. En France, c’est l’empereur carolingien Louis le Pieux qui a
relayé la décision de Grégoire IV.

La période de la Toussaint coïncidait autrefois avec celle de la récolte des pommes de terre. Toute la
famille travaillait dans les champs, ce qui implique des taux d’absence scolaire très importants. Des
« vacances patates » furent alors instaurées. Elles furent plus tard rebaptisées « vacances de la
Toussaint ». Elles durent deux semaines, généralement entre le 22 octobre et le 3 novembre.