Vous êtes sur la page 1sur 8

š›

7e CHAPITRE

LA SANCTIFICATION

Jude 1:7.
™ 
1 Corinthiens 1:30 : « Or, c’est par Lui que vous êtes en Jésus-Christ, Qui par la Volonté de Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice,
sanctification et rédemption 31 afin comme il est écrit, que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur. »

Ici il faut prêter attention, car ces deux versets concernent directement notre position spirituelle en Christ. C’est-à-dire qu’au mo-
ment du salut nous recevons :
1 - sagesse,
2 - justice,
3 - sanctification,
4 - rédemption.

Autrement dit c’est notre marge de crédit, offerte gracieusement et gratuitement par Dieu en Jésus-Christ, au moment de notre
salut - ceci est porté à notre compte, c’est notre provision pour pouvoir pourvoir à notre nouvelle vie en Christ.

Bien entendu il n’y a pas que cela qui est porté à notre compte au moment du salut. Il y a l’élection, la prédestination, la propitia-
tion, jusqu’à la glorification.

Étant donné que le sujet est la sanctification, nous nous en tiendrons à ce sujet.

Par contre il faut faire la différence entre la position déjà acquise et l’expérience à s’approprier.

Dans notre position nous avons des acquis et dans notre expérience nous puisons dans ces acquis par la Foi.

La sanctification est un processus de changement intérieur, que nous nous approprions dans l’expérience journalière. Cela ne se
fait pas par nos propres forces, mais par la puissance de Dieu, par l’Esprit Saint qui vient nous habiter à la conversion.
™ 
Éphésiens 1:15 : « Pour toutes ces raisons, moi aussi, après avoir entendu parler de votre Foi au Seigneur Jésus et de votre amour
pour tous ceux qui appartiennent à Dieu 16 je ne cesse de dire ma reconnaissance à Dieu à votre sujet quand je fais mention de vous
dans mes prières. 17 Je demande que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père qui possède la Gloire, vous donne, par Son Esprit,
sagesse et révélation, pour que vous Le connaissiez ; 18 qu’Il illumine ainsi votre intelligence afin que vous compreniez en quoi consiste
l’espérance à laquelle vous avez été appelés, quelle est la glorieuse richesse de l’héritage que Dieu vous fait partager avec tous ceux
qui Lui appartiennent, 19 et quelle est l’extraordinaire grandeur de la puissance qu’Il met en œuvre en notre faveur, à nous qui plaçons
notre confiance en Lui. Cette puissance, en effet, Il l’a déployée dans toute sa force en la faisant agir 20 dans le Christ lorsqu’Il L’a
ressuscité d’entre les morts et L’a fait siéger à sa droite, dans le monde céleste. 21 Là, le Christ est placé bien au-dessus de toute autorité,
de toute puissance, de toute domination et de toute souveraineté : au-dessus de tout nom qui puisse être cité, non seulement dans le
monde présent, mais aussi dans le monde à venir. 22 Dieu a tout placé sous ses pieds, et ce Christ qui domine toutes choses, Il L’a donné
pour Chef à l’Église 23 Qui est son corps, Lui en Qui habite la plénitude du Dieu Qui remplit tout en tous. »
2
† LA SANCTIFICATION

™ 
Verset 17 : « Afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation dans
Sa connaissance ; qu’Il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à Son appel, quelle
est la richesse de la Gloire de Son héritage qu’Il réserve aux saints, et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa
puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de Sa force ». Voir Romains 7:14-25.

Nous allons à Dieu par Jésus-Christ, par la puissance de son Saint-Esprit, pour entamer ce processus de sanctification.

Nous avons besoin de l’illumination du Saint-Esprit, pour l’identification et la conviction de péché, que nous confessons et que nous
abandonnons, pour qu’il y ait processus de changement intérieur. Voir 1 Jean 1:5 à 2:2; 2:15-17 — 2 Timothée 3:16.

L’Esprit de Dieu se sert de la Parole de Dieu pour nous. 2 Timothée 3:16 :


1 - enseigner,
2 - convaincre,
3 - corriger,
4 - instruire dans la justice.

Par les épreuves :


™ 
Psaume 51 : « Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c’est un esprit brisé : Ô Dieu ! Tu ne dédaignes pas un cœur brisé et contrit. »

La sanctification est au centre du combat spirituel comme Paul l’a si bien dit : 2 Corinthiens 10:5c : « et nous amenons toute pensée
captive à l’obéissance de Christ. »

Cela doit nous conduire — Jacques 1:8 — vers :


1 - une décision totale,
2 - être constant dans l’affliction — Romains 5:3-5
3 - la persévérance,
4 - rendra inébranlables,

« et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ ».


™ 
Jacques 1:22-24 : « Mettez en pratique la Parole et ne vous bornez pas à L’écouter en vous trompant vous-mêmes par de faux rai-
sonnements. »

Nous voyons ici la source du problème : comme chrétiens nous sommes appelés à nous laisser transformer par Dieu dans le do-
maine même de la pensée, domaine à sanctifier.

Comment :
1 - mettez en pratique la Parole,
2 - et ne vous bornez pas à l’écouter,
3 - en vous trompant vous-mêmes,
4 - par de faux raisonnements.
LA SANCTIFICATION † 3

Ceci démontre très bien la problématique au niveau de la sanctification progressive.


Le problème à identifier c’est la façon de recevoir la Parole :
1 - mettez la Parole en pratique,
2 - ne vous bornez pas à l’écouter,
3 - en vous trompant vous-mêmes,
4 - par de faux raisonnements.

Les obstacles à la façon d’écouter :


1 - un esprit borné,
2 - un manque d’ouverture,
3 - un manque d’une décision,
4 - agir comme si rien n’avait été entendu,
5 - se justifier par de faux raisonnements.

Nous voyons l’entêtement du croyant qui, parfois, est inconscient. Probablement pense-t-il à autre chose, manque-t-il de concentra-
tion, manque-t-il de respect envers l’autorité de la Parole de Dieu et surtout, il ne médite certainement pas sur le Message puisqu’il
l’oublie aussitôt, et il ne prie sûrement pas sur ce qu’il a entendu puisqu’il l’a oublié.

De la façon dont la personne perçoit les choses, elle ne fait qu’écouter passivement, ce qui ouvre une porte aux faux raisonne-
ments, à de mauvaises habitudes ancrées, à une mauvaise écoute. Cette façon de recevoir les choses est à défaire afin de pouvoir
construire sur du solide.

Autrement dit, comme dit le dicton : chasse le naturel et il revient au galop.

Inconsciemment cette personne entretient une mauvaise habitude dans sa façon d’écouter. Elle a besoin d’être aidée par une
personne expérimentée pour le lui faire réaliser.
™ 
Hébreux 10:24 : « Veillons les uns sur les autres, pour nous exciter à l’amour et aux bonnes œuvres. »
™ 
Éphésiens 4:29 : « Ne laissez aucune parole blessante franchir vos lèvres, mais seulement des paroles empreintes de bonté. Qu’elles
répondent à un besoin et aident les autres à grandir dans la Foi. Ainsi elles feront du bien à ceux qui vous entendent. »

Par l’entraide mutuelle, par la communion fraternelle, il est facile de voir où une personne se situe spirituellement.

La personne qui ne fait qu’écouter, qui n’est pas exhortée, qui ne médite pas la Parole qu’elle entend ne priera pas non plus, et si
elle ne reçoit pas l’aide nécessaire elle s’en va à la dérive spirituelle.

Servir, aider, exhorter, prier est le résultat normal d’une personne qui se sanctifie.

La personne qui oublie le Message à cause d’un problème d’écoute a peut-être un blocage qui remonte à l’enfance ou à un
événement traumatisant. Il suffit de bâtir un lien avec cette personne, l’amener à se confier et l’aider à identifier la source de son
problème, prier pour elle devant elle et l’inviter progressivement à prier avec vous.
4
† LA SANCTIFICATION

Quel raisonnement, quelle forteresse identifions-nous chez cette personne ? Une forteresse comme on l’a vu au début du cha-
pitre 5. Ce sont « les raisonnements qui s’élèvent contre la connaissance de Dieu. »

Que fait l’apôtre Paul dans un tel cas : 2 Corinthiens 10:4-5 : « Et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ. »

L’apôtre Paul prend quelqu’un qui a une forteresse, un système de pensées fortifiées, prisonnier de cette habitude fortement ancrée,
et il travaille avec elle de manière à amener cette personne « Et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ ».

Auparavant cette personne était captive d’une forteresse et l’apôtre Paul dit : « Car les armes avec lesquelles nous combattons ne
sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. »

Il n’y a pas un blocage, un système de pensées, un penchant, un dérèglement qui peut résister à la puissance de Dieu.

Dieu, le tout puissant, ne laissera personne aux prises avec un système de pensées quelconque si cette personne accepte de venir
à Lui pour en être libérée.
™ Jean 8:32 : « Vous connaîtrez la Vérité, et la Vérité vous affranchira ».

2 Corinthiens 7:1 — 1 Thessanoliciens. 4:3-7 — 2 Thessanoliciens. 2:13 — Hébreux 12:14 — 1 Pierre 1:2.


™ 
Hébreux 4:12 : « Car la Parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante
jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles ; Elle juge les sentiments et les pensées du cœur. » Voir 1 Romains 3:15.

Le secret de la vie spirituelle, c’est que la mort engendre la vie, la perte engendre le gain, la faiblesse engendre la force spirituelle.
™ 
Jean 17:15 : « Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. Ils ne sont pas du monde, comme Moi Je ne suis
16

pas du monde. Sanctifie-les par Ta vérité : Ta Parole est la Vérité. Comme Tu m’as envoyé dans le monde, Je les ai aussi envoyés
17 18

dans le monde 19 et Je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la Vérité. »

Ici on voit le secret de l’unité entre les frères, et l’évangélisation se trouve bien cachée dans la sanctification.

Le but pour lequel Jésus prie dans ce passage :


™ 
Verset 20 : « Ce n’est pas pour eux seulement que Je prie, mais encore pour ceux qui croiront en Moi par leur parole  afin que tous
21

soient un, comme Toi, Père, Tu es en Moi, et comme Je suis un en Toi, afin qu’eux aussi soient un en Nous, pour que le monde croie que
Tu m’as envoyé. 22 Je leur ai donné la gloire que Tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme Nous sommes Un, 23 Moi en eux, et Toi
en Moi, afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que Tu m’as envoyé et que Tu les as aimés comme Tu m’as aimé. »

Nous voyons ici que Jésus prie :


1 - pour les futurs croyants,
2 - pour l’unité spirituelle,
3 - pour l’évangélisation,
4 - pour la sanctification,
5 - pour l’aspect glorieux dans l’unité et l’évangélisation.
LA SANCTIFICATION † 5

La sanctification se fait en nous par le processus de la croix que nous nous approprions en vivant la vie de Christ en nous. Plus
nous laissons la place à Christ dans notre vie, plus nous nous sanctifions et ainsi nous nous approprions Christ, le Seigneur.
™ 
1 Pierre 3:8 : « Enfin, visez tous le même but, partagez vos peines, aimez-vous comme des frères et des sœurs, soyez bons, soyez
humbles. 9 Ne rendez pas le mal pour le mal ni l’injure pour l’injure. Répondez au contraire par la bénédiction, car c’est à cela que
vous avez été appelés, afin de recevoir vous-mêmes la bénédiction que Dieu vous réserve. Car, 10 Celui qui veut aimer la vie et voir
des jours heureux doit veiller sur sa langue pour ne faire aucun mal par ses paroles, et pour qu’aucun propos menteur ne passe sur ses
lèvres. 11 Qu’il fuie ce qui est mal et qu’il fasse le bien, qu’il recherche la paix avec ténacité, 12 car les yeux du Seigneur se tournent vers
les justes : Il tend l’oreille à leur prière. Mais le Seigneur s’oppose à ceux qui font le mal. »
™ 
Verset 13 : « D’ailleurs, qui vous fera du mal si vous vous appliquez avec zèle à faire ce qui est bien ? Et même s’il vous arrivait
14

de souffrir parce que vous faites ce qui est juste, vous seriez heureux. Ne craignez pas les hommes, ne vous laissez pas troubler. 15
Reconnaissez, dans votre cœur, le Seigneur – c’est-à-dire le Christ – comme le Saint ; si l’on vous demande de justifier votre espérance,
soyez toujours prêts à la défendre. »
™ 
Romains 6:1 : « Que dire maintenant ? Persisterons-nous dans le péché pour que la grâce abonde ? Loin de là ! Puisque nous sommes
2

morts par rapport au péché, comment pourrions-nous vivre encore dans le péché ? Ne savez-vous pas que nous tous, qui avons été
3

baptisés pour Jésus-Christ, c’est en relation avec Sa mort que nous avons été baptisés ? 4 Nous avons donc été ensevelis avec Lui par
le baptême en relation avec Sa mort afin que, comme le Christ a été ressuscité d’entre les morts par la Puissance glorieuse du Père,
nous aussi, nous menions une vie nouvelle. 5 Car si nous avons été unis à Lui par une mort semblable à la Sienne, nous le serons aussi
par une résurrection semblable à la Sienne. 6 Comprenons donc que l’homme que nous étions autrefois a été crucifié avec le Christ
afin que le péché dans ce qui fait sa force soit réduit à l’impuissance et que nous ne servions plus le péché comme des esclaves. 7 Car
celui qui est mort a été déclaré juste : il n’a plus à répondre du péché. »
™ 
Verset 8 : « Or, puisque nous sommes morts avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec Lui. Car nous savons que le
9

Christ ressuscité des morts ne meurt plus ; la mort n’a plus de pouvoir sur Lui. Il est mort et c’est par rapport au péché qu’Il est mort une
10

fois pour toutes. Mais à présent, Il est vivant et Il vit pour Dieu. 11 Ainsi, vous aussi, considérez-vous comme mort pour le péché et comme
vivant pour Dieu dans l’union avec Jésus-Christ. »
™ 
Verset 12 : « Que le péché n’exerce donc plus sa domination sur votre corps mortel pour vous soumettre à ses désirs. Ne mettez13

pas vos membres à la disposition du péché comme des armes au service du mal. Offrez-vous plutôt vous-mêmes à Dieu et mettez vos
membres à Sa disposition comme des armes au service du bien. 14 Car le péché ne sera plus votre maître puisque vous n’êtes plus sous
le régime de la Loi mais sous celui de la Grâce. »
™ 
Verset 22 : « Mais maintenant, affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, le fruit que vous portez, c’est une vie sainte, et le
résultat auquel vous aboutissez, c’est la vie éternelle. 23 Car le salaire que verse le péché, c’est la mort, mais le don que Dieu accorde,
c’est la vie éternelle dans l’union avec Jésus-Christ notre Seigneur. »
™ Hébreux 12:14 : « Faites tous vos efforts pour être en paix avec tout le monde, et pour mener une vie de plus en plus sainte, sans
laquelle nul ne verra le Seigneur. 15 Veillez à ce que personne ne passe à côté de la Grâce de Dieu, qu’aucune racine d’amertume
ne pousse et ne cause du trouble en empoisonnant plusieurs d’entre vous. 16 Qu’il n’y ait personne qui vive dans l’immoralité ou qui
méprise les choses saintes, comme Esaü qui, pour un simple repas, a vendu son droit d’aînesse. 17 Vous savez que plus tard, lorsqu’il a
voulu recevoir la bénédiction de son père, il a été rejeté, car il n’a trouvé aucun moyen d’amener son père à changer d’attitude, bien
qu’il l’ait cherché en pleurant. »
™ Verset 18 : « Car vous ne vous êtes pas approchés, comme les israélites au désert, d’une réalité que l’on pourrait toucher : un feu qui
6
† LA SANCTIFICATION

brûlait, de sombres nuées, des ténèbres et un ouragan. 19 Vous n’avez pas entendu de sonneries de trompettes, ni l’éclat d’une voix telle
que ceux qui l’on entendue ont demandé qu’elle ne s’adresse plus à eux. 20 En effet, ils ne pouvaient supporter l’ordre qui leur avait
été donné : quiconque touchera la montagne — même si c’est un animal — sera tué à coups de pierres. 21 Le spectacle était si terrifiant
que Moïse s’est écrié : Je suis épouvanté et tout tremblant. »
™ Verset 22 : « Non, vous, au contraire, vous vous êtes approchés de la montagne de Sion de la cité du Dieu vivant, de la Jérusalem
céleste, avec ses milliers d’anges en fête. 23 Vous vous êtes approchés de l’assemblée des fils premiers-nés de Dieu dont les noms sont
inscrits dans les cieux. Vous vous êtes approchés de Dieu le Juge de tous les hommes, et des esprits des justes qui sont parvenus à la
perfection. 24 Vous vous êtes approchés de Jésus, le médiateur d’une alliance nouvelle, et de son sang répandu qui parle mieux encore
que celui d’Abel. 25 Prenez donc garde : ne refusez pas d’écouter Celui qui vous parle. Les Israélites qui ont refusé d’écouter Celui qui
les avertissait sur la terre n’ont pas échappé au châtiment. À combien plus forte raison en sera-t-il de même pour nous, si nous nous
détournons de Celui qui nous parle du haut des cieux. »
™ 
Verset 26 : « Celui dont la Voix a fait alors trembler la terre fait maintenant cette promesse : Une fois encore J’ébranlerai, non seule-
ment la terre, mais aussi le ciel. 27 Ces mots : une fois encore signifie que tout ce qui peut être ébranlé, c’est-à-dire ce qui appartient à
l’ordre ancien de la création, disparaîtra, pour que subsistent seules les réalités inébranlables. 28 Le Royaume que nous recevons est
inébranlable : soyons donc reconnaissants et servons Dieu d’une manière qui Lui soit agréable, avec soumission et respect, 29 car notre
Dieu est un feu qui consume. »
™ 
Jacques 4:5 : « Penseriez-vous que l’Écriture dise en vain : Il désire avec jalousie, l’Esprit qu’Il a mis en nous ? 6
Il donne d’ailleurs une
plus grande Grâce suivant la Parole de l’Écriture : Dieu résiste aux orgueilleux, mais Il donne Sa grâce aux humbles. 7 Soumettez-vous
donc à Dieu ; résistez au diable et il fuira loin de vous. 8 Approchez-vous de Dieu et Il s’approchera de vous. Purifiez vos mains, pé-
cheurs ; sanctifiez vos cœurs, gens à l’âme partagée. 9 Voyez votre misère, prenez le deuil, pleurez. Que votre rire se change en deuil,
et votre joie en tristesse. 10 Humiliez-vous devant le Seigneur et Il vous élèvera. 11 Ne médisez pas les uns des autres, frères. Celui qui mé-
dit d’un frère ou qui juge son frère, médit de la Loi et juge la Loi. Or si tu juges la Loi, tu n’es pas l’observateur de la Loi, mais son juge. »

Hébreux 3:13 — 2 Thessonaliciens 2:10.

Pourquoi le péché est-il si attrayant pour nous ?


™ 
Heb. 3:12 : « Prenez garde, frères, que quelqu’un de vous n’ait un cœur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant
13
mais exhortez-vous les uns les autres chaque jour, aussi longtemps qu’on puisse dire : aujourd’hui ! afin qu’aucun de vous ne s’endur-
cisse par la séduction du péché. »

Parce que le péché exerce sur nous un attrait, un charme, il est séduisant ; et la chair aime beaucoup tout ce qui la séduit.

Ève a été séduite par Satan qui avait pris la forme d’un serpent et depuis, la séduction du péché fait ses ravages parmi les humains,
comme chez les chrétiens. D’où nous vient le besoin urgent de la sanctification.
LA SANCTIFICATION † 7

LA SÉDUCTION

La séduction est la façon du diable de provoquer la chair par l’interdit de la Loi, afin de créer la dépendance, l’habitude de vivre
comme un esclave.

Au moment où j’écris ces lignes, Haïti vient d’être dévasté par un terrible tremblement de terre et le monde entier se mobilise pour
lui venir en aide. Amen.

C’est un petit exemple par rapport à la dévastation du péché dans nos vies lorsque nous considérons tous les fléaux que le péché
a provoqués depuis la chute. C’est pourquoi le Seigneur Jésus-Christ est mort à la croix, pour nous donner la Grâce d’une vie
nouvelle.
Je ne veux surtout pas banaliser ce que vit Haïti, mais c’est à cause de la chute de nos premiers parents que ce désastre est arrivé.

La création tout entière souffre présentement les douleurs de l’enfantement qu’a créé la chute en consommant le péché. Ro-
mains 8:19-22.

Le péché est la conséquence de la chute et depuis, la dévastation règne partout sur la terre et l’infection atteint la vie de tous les
hommes. Le monde entier est sérieusement atteint par l’infection et la dévastation qu’engendre le péché.
™ 
2 Thessonaliciens 1:3 : « Nous devons toujours remercier Dieu à votre sujet, frères, et il est juste que nous le fassions. En effet, votre
Foi fait de magnifiques progrès et, en chacun de vous, l’amour pour les autres ne cesse d’augmenter. 4 Aussi exprimons-nous dans les
Églises de Dieu notre fierté en ce qui vous concerne, à cause de votre persévérance et de votre Foi au milieu de toutes les persécutions
et de toutes les détresses que vous endurez. 5 Ici se laisse voir le juste jugement de Dieu Qui désire vous trouver dignes de Son royaume
pour lequel vous souffrez. 6 En effet, il est juste aux yeux de Dieu de rendre la souffrance à ceux qui vous font souffrir, 7 et de vous
accorder, à vous qui souffrez, du repos avec nous. Cela se produira lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra du haut du ciel, avec ses
anges puissants 8 et dans une flamme. Ce jour-là, Il punira comme ils le méritent ceux qui ne connaissent pas Dieu et qui n’obéissent
pas à l’Évangile de notre Seigneur Jésus. 9 Ils auront pour châtiment une ruine éternelle, loin de la présence du Seigneur et de Sa puis-
sance glorieuse. 10 Lorsqu’Il viendra pour être en ce jour-là honoré dans la personne de ceux qui Lui appartiennent et admiré dans la
personne de tous les croyants. Et vous aussi, vous en ferez partie, puisque vous avez cru au message que nous vous avons annoncé. »
™ 
Verset 11 : « C’est pourquoi nous prions continuellement notre Dieu pour vous : qu’Il vous trouve dignes de l’appel qu’Il vous a adressé
et que, par Sa puissance, Il fasse aboutir tous vos désirs de faire le bien et rende parfaite l’œuvre que votre Foi vous fait entreprendre.
12
Ainsi le Seigneur Jésus-Christ sera honoré en vous et vous serez honorés en Lui ; ce sera là un effet de la Grâce de notre Dieu et
Seigneur Jésus-Christ. »

C’est le souhait que j’espère pour la génération chrétienne d’aujourd’hui. Amen.


™ 
Jacques 1:12 : « Heureux l’homme qui tient ferme face à la tentation, car après avoir fait ses preuves, il recevra la couronne du vain-
queur : la vie que Dieu a promise à ceux qui L’aiment. 13 Que personne, devant la tentation, ne dise : C’est Dieu qui me tente. Car Dieu
ne peut pas être tenté par le mal et Il ne tente lui-même personne. 14 Lorsque nous sommes tentés, ce sont les mauvais désirs que nous
portons en nous qui nous attirent et nous séduisent, 15 puis le mauvais désir conçoit et donne naissance au péché. Et le péché, une fois
parvenu à son plein développement, enfante la mort. »
8

LA SANCTIFICATION