Vous êtes sur la page 1sur 3

SIR/DTS/Ingénierie/Etudes Procédés

DE : 12-RAF-04
DECALORIFUGEAGE DES TUYAUTERIES FROIDES (TUYAUTERIES A TEMPERATURE
DE SERVICE INFERIEURE A 150°C) ET LES TUYAUTERIES A CALORIFUGE DE
PROTECTION HUMAINE DU COMPLEXE HSK2 (U31-U32-U33-U34)

1. SITUATION ACTUELLE
Les tuyauteries calorifugées dont les températures de service, sont inférieures
à 150°C sont l’objet de corrosion sous calorifuges. La corrosion a aussi été
observée sous les calorifuges installés pour la protection du personnel. Cette
corrosion conduit à des percements avec des fuites de produits pouvant
causer des incendies ou des dommages aux agents.
L’objet de cette étude est d’analyser la possibilité de décalorifuger ces
tuyauteries. En d’autres termes, d’étudier l’impact du décalorifugeage des
lignes froides sur le procédé.

2. ANALYSE DU PROBLEME

Le décalorifugeage de certaines lignes froides du complexe HSK2 (lignes


vapeur BP par exemple), peut affecter le rendement du procédé, allant jusqu’à
la détérioration des équipements utilisés. L’enlèvement des calorifuges de ces
lignes dites froides doit donc se faire avec minutie.
La suppression du calorifuge d’une ligne peut impliquer une perte
énergétique. Cette perte énergétique se traduit par une baisse en température
du fluide, le long de la tuyauterie. Cette baisse de température peut être plus
ou moins forte.
A l’aide des plans de circulation des fluides, et de simulations PRO II, nous
allons alors, étudier l’impact de la suppression des calorifuges, sur le procédé.
Nous avons deux types de calorifugeage : le calorifugeage pour la protection
du personnel et celui pour le process.

 Les calorifuges posés sur les lignes pour la protection du personnel seront
simplement remplacés par des grilles de protection, selon la spécification
GS RC ISL 101. En effet, le fait de décalorifuger ces lignes n’aura aucune
influence négative sur le procédé ;
1
SIR/DTS/Ingénierie/Etudes Procédés

 Concernant, les calorifuges posés sur les lignes froides pour le process,
l’analyse est plus complexe.
La procédure utilisée pour maintenir ou enlever le calorifuge posé pour
process, est la suivante :

 Regarder si la ligne est tracée. Le traçage est un procédé


important qui permet d’imposer la température sur une ligne pour
faciliter la circulation du fluide.
Si oui : garder le calorifuge
Sinon : passer à l’étape suivante ;

 Analyser la nature du fluide contenu dans la ligne.


Si elle est traversée par un fluide qui aura tendance à se figer ou
à se condenser, lors d’un refroidissement comme (Le résidu
atmosphérique, la vapeur, le retour de condensat, les mélanges
de gaz, le fuel oil et le fuel gas) : garder le calorifuge.
Sinon : Passer à l’étape suivante ;

 Calculer les déperditions de chaleur et la température de sortie de


la ligne froide. Selon les formules suivantes :

 Tsortant = Tentrant - ∆H/(Cp*Q)


 ∆𝑯 = 𝝋 ∗ 𝝅 ∗ 𝑳 ∗ 𝑫𝐞𝐱𝐭
 Φ= Tentrant-Tamb/Rtotal

∆H : Déperdition de chaleur (Kcal/h)


Cp : Chaleur spécifique (kcal/kg.°C)
Q : débit massique (Kg/h)
Φ : Flux de chaleur (Kcal/m2.h)
L : Longueur de la ligne (m)
Dext : diamètre extérieur de la ligne (m)

2
SIR/DTS/Ingénierie/Etudes Procédés

Rtotal : la somme des convections et des conductions (m2.°C.h/Kcal)


Passer à l’étape suivante ;

 Analyser l’impact de cette déperdition de chaleur (baisse de


température) sur le procédé se situant en aval de la tuyauterie à
décalorifuger ou plus loin (procédé important comme le
fonctionnement d’un four). Lorsque les lignes froides sont
‘consécutives’, c’est l’impact du cumul des déperditions de chaleur
de chaque ligne sur le procédé, que l’on étudie.
Si l’impact est considérable : garder le calorifuge
Sinon : Décalorifuger la ligne ;

 Poser une grille de protection à hauteur d’hommes sur chaque ligne


décalorifugée.

3. RESULTATS

 La liste définitive des lignes à décalorifuger et à peindre (Annexe I)


 La liste des lignes à ne pas décalorifuger (Annexe II)

4. ANNEXES

Annexe 1 Liste des lignes à ne pas decalorifuger


Annexe 2 Liste des lignes à décalorifuger et à peindre
Annexe 3 Spécification Total GS RC ISL 101
Annexe 4 Spécification Total GS RC COR 001
Annexe 5 Revue d’étude préliminaire