Vous êtes sur la page 1sur 24

    Quota de billets pour les supporters de la JSK le MCA» H.

Quota de billets pour les supporters de la JSK

le MCA»
le MCA»

H. ZETCHI RENVOIE

LA BALLE À L'USMA

«Voyez avec les gars du stade Bologhine»

Mellal : «On veut le même quota que www.competition.dz MARDI 29 JANVIER 2019 30 DA
Mellal : «On veut le
même quota que
www.competition.dz MARDI 29 JANVIER 2019 30 DA N°5611 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
L'USMA RÉPOND
À MELLAL
«Qu'il s'occupe
de son équipe
et nous laisse
tranquilles»
«Dire qu'on a arrangé
le huis clos est ridicule»
Ibara suspendu
face au MOB
et l'USMBA
Pour retard de payement et non-renouvellement de la convention MEDOUAR DÉFIE L'ENTV «PAS DE MATCHES
Pour retard de payement
et non-renouvellement de la convention
MEDOUAR DÉFIE L'ENTV
«PAS DE MATCHES
TÉLÉVISÉS CETTE
SEMAINE !»
«C'est ça ou le boycott»
Auditionné hier
Chérif El-Ouazzani a tout avoué
D r Damardji : «La substance se
trouvait dans une des chichas
qu'il a fumées»
«Un grand joueur» simule une grave blessure pour échapper au dépistage
Bellatrèche (RCK) contrôlé positif
J-2
J-2

AMROUCHE

«ON CONNAÎT LEURS POINTS FAIBLES, MAIS »

Hachoud : «On doit assurer la qualification à Alger»

IGHIL : «ON DOIT CONFIRMER FACE AU DRBT»
IGHIL : «ON DOIT
CONFIRMER
FACE AU
DRBT»
Il occupera le poste de manager à l'anglaise Charef au Chabab, c'est fait Nessakh :
Il occupera le poste de manager à l'anglaise
Charef au Chabab, c'est fait
Nessakh : «L'ESS pour récupérer ce dont on a été privés à l'aller »

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019 À LA UNE

2

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 À LA UNE 2 Le Betis tente le coup pour Slimani

Le Betis tente le coup pour Slimani

Le temps presse pour l’at- taquant international algérien qui veut s’offrir une porte de sortie et se relancer. Un autre club de Liga vient de se mettre de la partie et c’est le Real Bétis. Plus que deux jours avant la fin du mercato hivernal et à l’heure actuelle, Islam Slimani n’a toujours pas trouvé de point de chute pour la seconde moitié de cette sai- son. Dans notre édition d’hier, on faisait savoir que son club attendait juste l’autorisation de Leicester pour procéder à l’échange avec Adebayor, joueur d’Istanbul Bashakeshir. Toutefois, rien n’est encore fait pour l’international algérien et cela pourrait bien évoluer au cours des prochaines heures puisqu’un nouveau prétendant se serait ajouté à la liste des clubs demandeurs. En effet, à en croire le média espagnol Estadio Deportivo, le Real Bétis se serait mis en tête de recruter le buteur algérien avant la fin du mercato hivernal. Bien qu’ils aient quasiment bouclé l’arrivée de Jesé, ancien joueur du Real Madrid, les dirigeants andalous verraient en l’arrivée de Slimani une bonne affaire à saisir. Ce nouvel intérêt de la part du Betis vient après le départ de Sanabria vers le Genoa. Ce n’est pas le premier club de Liga à s’intéresser au joueur du moment que le FC Séville a été donné comme étant intéressé il y a quelques temps de cela.

Mandi lui aurait déjà parlé La même source indique aussi que les choses auraient évolués puisque Slimani aurait eu un interlocuteur de choix et c’est un camarade en sélection. Il s’agit d’Aïssa Mandi, promu capitaine d’équipe du Bétis au cours de la dernière rencontre. Ce dernier aurait dressé un beau tableau du club qui joue pour une place européenne et aurait fait parvenir l’intérêt andalou pour Slimani. Reste à savoir si le facteur temps pour- ra jouer en sa faveur et si le Bétis va passer rapidement à l’action car le mercato fermera ses portes très rapidement.

Hassan Çetinkaya :

«Surpris des performances de Slimani» Un ancien dirigeant du Fener en la personne d’Hassan Çetin- kaya s’est exprimé sur le ren- dement de Slimani et a fait savoir que lorsqu’il était au club, il voulait également le recruter. «Lorsque nous étions en charge, Slimani était en tête de liste des joueurs. On voulait le faire signer à tout prix. Cependant, ça ne s’est pas fait. D’ailleurs, ses performances avec le Fener sont surprenantes du moment qu’on sait tous ce qu’il peut faire quand il est dans de bonnes conditions.» I. Z.

peut faire quand il est dans de bonnes conditions.» I. Z. Naples veut Carasco On reparle

Naples veut Carasco

On reparle du prêt d’Ounas

Encore une fois, l’international algé- rien n’a eu droit qu’à deux petites minutes de jeu face à la formation milanaise. Un temps de jeu qui n’est certainement pas suffisante pour le joueur qui aspire à beaucoup plus car il a une place à la CAN à aller cher- cher. Maintenant, de nouvelles infor- mations sont apparues et cela pour- rait changer la fin de son mercato

d’hiver. En effet, selon Arena Napoli, le club serait en train de discuter avec l’ailier belge Yannick Ferrera Carasco pour le faire venir avant la fin du mer- cato. Une opération qui reste difficile à réaliser mais qui remet au goût du

d’Adam

Ounas. Ce dernier sait qu’avec l’arri- vée d’un joueur qui évolue dans le même registre que lui le privera qua- siment de temps de jeu et c’est pour cela que le site d’information assure que les dirigeants étudieraient cette possibilité si le Belge signait à Naples. Pour rappel, beaucoup d’équipes suivent attentivement la situation d’Ounas et si Carasco arri- vait, cela relancerait à coup sûr l’ave- nir du joueur. I. Z.

jour un départ en ce mercato

La commission médicale lui a notifié les résultats des analyses hier

D r DAMARDJI

«Chérif El-Ouazzani reconnaît les faits»

«… ET A RENONCÉ À LA CONTRE-EXPERTISE»

PAR ASMA H. A.

Hier dans la matinée, Hichem Chérif El-Ouazzani le milieu de ter- rain du MCA s’est déplacé au Centre technique national de Sidi Moussa. Le milieu de terrain mouloudéen était accompagné de son père Si Tahar, l’ancien joueur des Verts vainqueur de la coupe d’Afrique des nations en 1990. Hichem Chérif El- Ouazzani a été reçu par la commis- sion antidopage à sa tête son prési- dent le docteur Djamel- Eddine Damardji qui lui a notifié les résul- tats des analyses. Ces derniers stipu- lent que le Mouloudéen a été contrô- lé positif à des substances interdites détectées dans ses métabolites, à savoir le Benzoylecgonine et le Methylergonine, principal métabolite de la cocaïne pour le premier et un alcaloïde psychédélique proche du LSD pour le second. Ul faut dire que si au départ, c’est-à-dire à la premiè- re annonce de la LFP des résultats du joueur, ce dernier a nié les faits en affirmant qu’il demanderait une contre-expertise, hier le joueur a

Belatrèche du RCK controlé positif

Un cas qui malheureusement n’était pas isolé cette semaine, puisqu’un autre joueur en l’occurrence Oussama Bellatrèche, le joueur du RCK, a été lui aussi contrôlé positif. Il est provisoire- ment suspendu par la LFP. Le joueur dit qu’il a pris des calmants dentaires

changé de discours en reconnaissant les faits. «Nous avons reçu le joueur et nous lui avons notifié les résultats de ses analyses, confirmant qu’il y a bel et bien eu dopage avec les sub- stances déjà citées dont la cocaïne. Le joueur a reconnu les faits en affir- mant que ce produit se trouvait cer- tainement dans une des chichas qu’il avait fumées. Il a aussi précisé qu’il ignorait bien évidemment l’existence de cette substance d’après ses dires. C’est dommage car c’est un jeune joueur, et de ce fait il va malheureu- sement voir sa carrière s’arrêter brus- quement. Après, en tant que méde- cin, je dirais comme à chaque fois qu’heureusement qu’on s’est aperçus

à temps, car la première conséquence

de la prise de la cocaïne c’est la mort subite et l’arrêt cardiaque sur un ter- rain. Donc, il a eu en quelque sorte de la chance de se faire prendre, car ça aurait pu être pire», nous a fait savoir le président de la commission antidopage le docteur Damardji. Pour ce qui est de la contre-expertise, là aussi, Hichem Chérif El-Ouazzani

a revu sa position. «Le joueur a

renoncé à la contre-expertise, car,

comme je viens de vous le préciser, il

a reconnu les faits», précise le Dr Damardji.

Si Tahar CEO : «J’espère que ça servira de leçon aux autres jeunes joueurs» De son côté, le père du joueur très abattu et affecté par la violence des faits, a fait savoir à sa sortie du CTN : «Et bien j’espère que l’exemple de mon fils servira de leçon aux jeunes joueurs qui font pareil et qui ne se sont pas fait prendre jusque-là. Je conseille aussi à ces jeunes de faire très attention à leur entourage et aux gens qu’ils fré-

quentent, car le mauvais entourage a

des conséquences néfastes sur nos jeunes. Je fais enfin un appel aux dif- férents clubs afin qu’ils accompa- gnent un peu plus leurs joueurs en leur donnant les bons conseils», dira l’ancien entraîneur de l’USMBA. Pour rappel, Hichem Chérif El- Ouazzani passera devant la commis- sion de discipline demain mercredi et risque une suspension allant de 2

à 4 ans.

A. H. A.

Un joueur a simulé une blessure grave pour éviter le dépistage

Un autre élément dont on taira le nom pour l’instant était lui aussi tout près d’être pris. Sachant qu’il serait contrôlé à la mi-temps, ce même joueur a simulé une grave blessure en seconde période et s’est fait transporter à l’hôpital, du coup, il n’a pas effectué le contrôle. Ce joueur st très connu et a fait la une des journaux plu- sieurs fois ces deux derniers mois. C’est pour dire qu’avec tous les contrôles qui ont été effectués, il faudra s’attendre à d’autres cas positifs au cours des prochains jours.

Face aux menaces Arsenal et Atlético Madrid

Mandi va (enfin) être prolongé

PAR ISLAM Z.

Devenu un des meilleurs défenseurs du championnat espagnol, Aïssa Mandi est convoité et par de grands clubs du moment qu’Arsenal et l’Atlético Madrid sont de la partie. Le Bétis bouge enfin et veut prolonger son Algérien. Depuis pas mal de temps on se posait des ques- tions par rapport au fait que la direction du club espa- gnol ne fasse pas grand- chose pour essayer de prolonger le contrat du joueur. Si au départ ils étaient à l’aise, les dernières informations parlant d’intérêt pour le

les dernières informations parlant d’intérêt pour le joueur émanant de Madrid à savoir l’Atlético et de

joueur émanant de Madrid à savoir l’Atlético et de Londres où Arsenal est à l’affût ont apparemment fait bouger les choses. C’est ainsi qu’Estadio Deportivo annonce que les dirigeants ont déjà entamé les démarches pour tenter de pro- longer le contrat du joueur le plus vite possible. Elément incontournable pour Setien, l’interna- tional algérien a des statis- tiques flat- teuses et a même été promu capitaine avant- hier à Bilbao. Une tentative de pro- longation qui se veut comme une réponse aux clubs

intéressés car le bétis a été clair, celui qui veut Mandi devra payer sa clause libératoire.

Le club veut faire passer la clause à 40MEn signant au Bétis il y a mainte- nant deux ans et demi, Mandi a vu ses dirigeants inclure une clause de départ de 30M€. Désormais, cette clause serait trop famélique pour eux et c’est ce qui explique les démarches d’une prolongation car le club entend prolonger le contrat de son joueur et ajouter 10M€ à sa clause de départ qui passerait donc à 40M€. Cela commence à bouger pour Aïssa Mandi qui après s’être bien adapté à la Liga Santander est devenu une référence et s’il conti- nue à produire le même genre de performances, il ne devrait pas faire de vieux os au sein de son équipe actuelle.

I. Z.

MEDOUAR

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

À LA UNE

3

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 À LA UNE 3 Medouar défie l'ENTV PAS DE MATCHES À

Medouar défie l'ENTV

PAS DE MATCHES

À LA TÉLÉ CETTE SEMAINE

défie l'ENTV PAS DE MATCHES À LA TÉLÉ CETTE SEMAINE Le président de la Ligue de

Le président de la Ligue de football professionnel Abdelkrim Medouar a décidé, sur demande des présidents des clubs, de priver l'Entreprise publique de la télévision nationale (ENTV) de retransmettre les matches des championnats des Ligues 1 et 2 Mobilis à partir du week-end prochain. Les propos de Medouar font suite au retard accusé dans la signature de l'habituelle convention et du contrat qui renfloue les caisses de la LFP et celles des clubs.

PAR SMAÏL M. A.

Selon Medouar, qui s'exprimait hier à la fin de la réunion avec les présidents de club à Sidi Moussa, le contrat entre les deux parties a pris fin le 31 juillet passé, le Chelifien a ouvertement accusé le directeur géné- ral de la telé nationale Toufilk Khelladi de tergiverser délibérément, d'où cette décision qui va pénaliser et prendre en otage le téléspectateur algérien qui n'est autre que la partie perdante dans cette équation lui qui paye, faut-il le rappeler, une redevan- ce, à travers la facture d'électricité et de gaz sans bénéficier de son droit, entre autres, de suivre des matches sur son petit écran.

Antécédents L'ENTV n'a jusqu'à présent pas renouvelé son contrat qui a expiré le 31 juillet 2018 et le pire c'est qu'elle n'a pas encore honoré les troisième et quatrième tranches de la convention précédente, il faut dire que depuis le départ de l'ancien président Mahfoud Kerbadj, les relations entre les deux

parties se sont nettement dégradées, en 2017 déjà de graves soucis ont commencé à voir le jour. Dans le lan- gage des chiffres, à la fin de 2017, on a su que dans l'une des clauses de l'accord, il est stipulé que la télévision publique s'acquitte de ses créances en trois tranches, pour chaque saison. Sauf que l'ENTV a accumulé les retards, elle n'a versé qu'une seule tranche en une saison et demie, le montant de ses dettes s'élevaient à l'époque à 500 millions DA (50 mil- liards de centimes) pour l'ENTV qui détient les droits de retransmission TV du championnat de Ligue 1 Mobilis et de la coupe d'Algérie, alors que les dettes du groupe "Les Temps nouveaux" (Dzaïr TV) s'élevaient à 90 millions DA (9 milliards de centimes).

A travers son communiqué hier, la

LFP a sommé l'ENTV de payer les 3e

et 4e tranches, mais aucunement le

problème avec le groupe privé n'a été

mentionné. La Ligue avait annoncé

le

8 août dernier sur son propre site

le

paiement par ses propres moyens

les droits telé pour les clubs des

Ligue1 et 2 Mobilis, pensant que

l'ENTV allait se présenter pour conclure un accord négocié précé- demment par Medouar avec des res- ponsables de la télé, d'après un com- muniqué rendu public hier sur le site de la LFP.

Augmentation Toujours dans le langage des chiffres, pour la saison 2016/2017, la Fédération algérienne de football a signé, avec l'ENTV, un droit de

retransmission des matchs des Ligues 1 et 2 Mobilis et de l'équipe nationale en contrepartie d'une compensation financière supérieure à 52 milliards de centimes, presque le double de ce qu'elle percevait en 2011, et Medouar tente cette fois d'arracher une aug- mentation. Invité en début de saison

dans une émission sportive de la télé- vision nationale, il a estimé que les

droits de TV "sont très maigres par rapport à ceux de nos voisins". Il a souhaité leur revalorisation à la

faveur de la nouvelle convention qui

devait être signée juste après, avant que les choses ne traînent et s'enveni-

S. M. A.

ment.

«LE BOYCOTT TOTAL SI L'ENTV NE SE MANIFESTE PAS»

Le président de la LFP a tiré à boulets rouges sur l'ENTV et son DG, Medouar menace de boycotter la suite du champion- nat si l'ENTV ne se manifeste pas pour signer la convention. " C'est sur demande des prési- dents des clubs des Ligues 1 et 2 Mobilis qu'on a pris la décision de ne pas téléviser des matches

cette semaine, car jusqu'au jour d'aujourd'hui il n'y a pas de convention, la dernière en date a pris fin le 30 juillet dernier. Qu'est-ce qui empêche le direc- teur de la télévision publique de signer la convention avec la Ligue, on est à la fin du mois de janvier, cela fait 6 mis déjà que la convention a pris fin ?"

cela fait 6 mis déjà que la convention a pris fin ?" «Je me suis réuni

«Je me suis réuni avec eux mais sans suite» Sur ce sujet, le président de la LFP a déclaré que l'appel à la direction de l'ENTV n'a pas été entendu. " J'ai tenu au début de mon mandant une réunion de 4 heures avec certains responsables de cette organisme au cours de

laquelle j'ai étalé toutes nos pré- occupations. Seulement depuis cette date aucune réponse ne nous est parvenue" et de menacer à travers un communiqué de la LFP hier soir : "Les clubs ont demandé à la LFP d'organiser une journée sans matches télévi- sés avant de passer au boycott pur et simple de de la Télévision nationale, jusqu'à apurement de la situation." Le président de la LFP a cité également le sponsor MOBILIS qui traîne dans le paye- ment de ses créances vis-à-vis de

la Ligue.

S. M. A.

Arbitrage

«GHOUTI NE DOIT PAS SE CACHER»

Ligue. S. M. A. Arbitrage «GHOUTI NE DOIT PAS SE CACHER» Ce volet a occupé une

Ce volet a occupé une grande partie des débats. Tout le monde s'est plaint de l'arbitrage et de ses " mauvaises prestations ". Le président de la LFP a relevé pour sa part l'absence de relations entre la LFP et la commission d'arbitrage, notamment au plan administratif. " A titre d'exemple, nous rece- vons tardivement les feuilles de matches de la catégorie des réserves, ce qui entraîne une mauvaise gestion des dossiers discipli- naires." Des clubs ont dénoncé l'arrivée tar- dive et l'absence pure et simple des arbitres pour les matches des catégories des réserves. D'autres ont demandé la présence de cette commission à nos réunions. Medouar a ensuite tiré sur Ghouti, sans pour autant accabler les arbitres : " Je ne peux pas parler à la place du président de la CFA, c'est à lui de dire ce qu'il faut, mais son absence aux réunions est exagéré, on est obligé d'écouter les clubs, on ne doit pas se cacher, la gestion de la commission est catastrophique, ceci dit je ne veux pas acca-

bler les arbitres, pour moi les nôtres sont les

meilleurs ", a-t-il dit.

S. M. A.

La CAF confirme le report du coup d'envoi

LA CAN 2019

AURA LIEU DU

21

JUIN AU

19

JUILLET

Le Comité d'urgence de la Confédération Africaine de Football s'est réuni sous la présidence d'Ahmad Ahmad,

président de l'organisation. Après avoir féli- cité Hany Abo Rida, Président de la Fédération Egyptienne de football pour sa nomination en tant que président du comité d'organisation locale de la Coupe d'Afrique des nations Total, Egypte 2019. Le comité a ensuite statué sur certains points, notam- ment pour ce qui est de la demande formu-

lée pour le report du coup d'envoi du tour- noi, il a été décidé donc de reporter le coup

d'envoi. La Coupe d'`Afrique des Nations Total Egypte 2019 avec son nouveau format

à 24 équipes, qui se jouera du 21 juin 2019 au

19 juillet 2019. Rappelons que l'Egypte avait

annoncé que c'est sur demande des pays participants relevant de la zone Afrique du Nord que la demande a été formulée à la CAF, invoquant la préparation au mois de Ramadhan comme obstacle pour les teams qualifiés.

Le tirage le 12 avril dans un lieu historique La date du vendredi 12 avril 2019 a été rete- nue aussi pour le tirage au sort qui se tien-

dra, comme nous vous l'avons révélé récem- ment, sur le site historique au pied des pyra- mides, face au sphinx. Pour terminer, la CAF

a communiqué dans son communiqué la

date de la Supercoupe 2018, le Comité d'Urgence a validé la proposition de jouer la Supercoupe de la CAF le 29 mars 2019 à

Doha, Qatar.

S. M. A.

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 M. H. 4 LIGUE 1 MOBILIS  H. ZETCHI : La

M. H.

4

LIGUE 1 MOBILIS

Mardi 29 janvier 2019 M. H. 4 LIGUE 1 MOBILIS  H. ZETCHI : La reprise



H. ZETCHI :

La reprise sans Dumas et Rodolphe

Après deux jours de repos que leur

a

camarades de Saâdou ont repris hier le chemin des entraînements. La reprise a été effectuée à 16h00 au stade du 1er-Novembre, mas sans l'entraîneur en chef Franck Dumas et le préparateur physique Rodolphe Duvernet, qui se trouvent depuis samedi chez eux en France. Ces deux derniers seront attendus mercredi à la ville de Tizi Ouzou pour reprendre le travail et préparer l'équipe pour le match du début de la semaine prochaine face au PAC.



Karouf, Raho et Hamenad ont dirigé la séance

En absence de Franck Dumas et Rodolphe Duvernet, ce sont les deux entraîneurs adjoints Mourad Karouf et Slimane Raho ainsi que l'entraîneur des gardiens Omar Hamenad qui ont assuré cette première séance de la semaine. La séance a été légère et les trois membres du staff technique ont programmé quelques exercices de récupération pour les camarades de Hamroune.

accordés le staff technique, les



Une bonne ambiance chez les joueurs

Ayant raté deux points à domicile vendredi passé face à l'AS Aïn M'lila, les Jaune et Vert se tournent désormais vers la prochaine rencontre en déplacement où ils croiseront le fer lundi prochain avec la formation du Paradou AC, dans une rencontre capitale et difficile où la défaite est interdite pour consolider la deuxième place au classement. La reprise s'est effectuée dans une très bonne ambiance et les camarades de Tizi-Bouali ont carrément tourné la page d'Aïn M'lila. C'est ainsi qu'ils ont repris le chemin de l'entraînement pour bien se préparer pour ce rendez-vous important avec notamment un maximum de concentration chez les joueurs qui semblent à se ressaisir et garder leur invincibilité en enchaînant avec un 4e match sans défaite.



Absence autorisée de Slama

Le latéral gauche, Samy Slama, a raté la séance de reprise effectuée hier après-midi. Renseignement pris auprès d'un dirigeant du club, le joueur a été autorisé à s'absenter pour des raisons personnelles et sera de retour aux entraînements aujourd'hui ou demain. Selon une autre source, le Franco-Algérien serait parti en France pour des soucis personnels.



Entraînement ce matin à 9h30

Après la séance de reprise

effectuée hier, le staff technique des Jaune et Vert sous la houlette de Mourad Karouf et Slimane Raho

a donné rendez-vous aux joueurs

pour ce matin et à partir de 9h30

au stade, pour entamer les choses sérieuses en prévision du match de lundi prochain face au

Paradou AC.

«La billetterie ? La JSK doit voir avec les gestionnaires de Bologhine»

Contacté par nos soins durant la journée d'hier, le président du Paradou AC, Hassan Zetchi, n'a pas manqué de faire savoir que même si la billetterie n'était pas de son ressort, cela n'allait, en principe, pas poser problème pour autant. Il s'attend à une belle empoignade et profite de l'occasion pour faire le point sur ses joueurs.

PAR ISLAM Z.

Plus que quelques jours seulement avant la rencontre entre la JSK et le Paradou AC. Deux équipes qui font une bonne saison et qui ont la particularité de proposer du beau jeu. Dans nos précédentes éditions, on faisait savoir que les Canaris et en prévision de ce match allaient demander le maximum de billets pour que leurs fans soient les plus nombreux possibles au cours de cette partie. Avant-hier en fin de journée, un dirigeant du PAC nous faisait savoir que son club allait offrir une tribune qui peut contenir jusqu'à 4 500 places… Nous avons évoqué le sujet avec le président du Paradou AC qui a fait savoir que cela n'était pas de son ressort. Il s'explique : "Ce qu'il faut avant tout savoir, c'est que nous ne sommes pas gestionnaires du stade. On est certes domiciliés ici mais cela ne veut pas dire qu'on a un pouvoir de décision par rapport à la billetterie. Il y a une équipe qui gère le stade et c'est à elle que revient le dernier mot. Toutefois, je pense que cela ne devrait pas poser de problème pour la rencontre à venir."

«On a été chaleureusement accueillis à Tizi Ouzou, on en fera de même» Notre interlocuteur est revenu sur ce qui s'était passé au cours de la phase aller et notamment lors de la

rencontre entre les deux équipes. Il

a indiqué que son équipe avait été

chaleureusement accueillie et promet de rendre la pareille aux dirigeants de la JSK. "Lors du match aller on avait reçu un accueil très chaleureux de la part des responsables de la JSK et notamment de la part de Mr Iboud qui avait tout fait pour qu'on soit dans les meilleures conditions

possibles. De notre côté, on s'engage

à ce qu'ils aient la même chose au

cours de cette rencontre. On a toujours reçu nos adversaires avec respect et on les mettait toujours dans de bonnes conditions même si ça n'a pas été toujours le cas pour nous lorsqu'on se déplaçait." Le président du Paradou AC sait très bien que les deux équipes pratiquent un football de qualité et pour lui, cela va offrir un beau spectacle, du moins, c'est ce qu'il espère. "On a deux équipes qui jouent et qui pratiquent un bon football. Donc, je m'attends à ce que les débats soient animés et de bonne facture."

«On a des offres du Golfe pour Benkhelifa»

Profitant du fait de l'avoir au bout du fil, on est allés plus en profondeur avec le président paciste et notamment par rapport

à ses joueurs prêtés aux différents clubs de la Ligue 1 Mobilis.

Premier concerné, le milieu de la JSK, Karim Benkhelifa. Sur son ancien capitaine, il dit :

"Effectivement, on a reçu des offres du Golfe pour Benkhelifa. Cependant, on n'a pas donné suite du moment que ce n'est pas ce qui cadre avec nos plans pour

le joueur." Façon de faire

comprendre que le joueur est très jeune et qu'aller au Golfe ne lui

servirait pas du tout.

«Boudaoui et Naïdji finiront la saison au PAC» Sur Hichem Boudaoui et Naïdji,

Hassan Zetchi est catégorique : "Il

y

joueurs vont d'abord finir la saison et après, on verra ce qui va se passer. La réflexion sera lancée en fin de saison." Avant d'ajouter pour l'Usmiste Benguit : "Pour Benguit, il n'y a rien d'officiel. Il n'avait pas bien fini la saison et donc, il n'y a rien pour le moment."

a des touches mais les deux

«Fier d'Atal, Bensebaïni et El-Mellali» Sur une question des joueurs envoyés en Europe par le PAC, le président assure : "lorsque je vois Bensebaïni être un titulaire à

Rennes, El-Mellali qui laisse une très bonne impression à Angers et surtout qu'il était blessé, je ne peux que dire que les joueurs représentent très bien le PAC. Enfin, concernant Atal, je ne peux qu'être fier de ce qu'il est en train d'accomplir actuellement. Je suis fier des trois joueurs."

«Difficile de copier le PAC, notre force, ce sont les dirigeants» Avant de clore son intervention, Hassan Zetchi a assuré que le modèle Paradou sera difficile à copier : "Je pense que ce ne sera pas facile de copier le PAC. D'abord et le plus important, ce

sont les dirigeants. Notre force réside dans nos dirigeants qui sont dévoués pour notre projet. On a souffert pour atteindre ce point et je ne pense pas que les présidents puissent se projeter sur le long terme car ils préfèrent débourser beaucoup d'argent et essayer de gagner un titre pour faire le buzz."

I. Z.

Tizi-Bouali sera présent face au PAC

Comme il le souhaite, le premier responsable du staff technique, Franck Dumas, le défenseur axial Bilel Tizi- Bouali sera présent lundi prochain face au PAC, pour le compte de la 20e journée de Ligue 1 Mobilis. La Fédération algérienne de football (FAF) et dans un communiqué rendu public hier sur son site officiel a décidé de retarder d'une journée le stage de la sélection nationale des U23,

qui était prévu du 3 au 6

février au Centre technique de Sidi Moussa pour éviter le report des matchs du championnat programmé pour les 3 et 4 février. A cet

effet, le solide défenseur des Jaune et Vert qui figure dans la liste des joueurs retenus pour ce regroupement sera concerné pour le match de son équipe face au Paradou AC.

Il rejoindra la sélection après le match Bilel Tizi-Bouali se rendra au Centre Technique de Sidi Moussa après le match pour entamer le stage avec la sélection des U23, qui prendra fin le 7 du même mois. "Suite à la programmation des journées de championnat de la Ligue 1 Mobilis par la LFP aux dates des 3 et 4.02.2019, la

Ligue 1 Mobilis par la LFP aux dates des 3 et 4.02.2019, la Direction Technique Nationale

Direction Technique Nationale reporte le début du stage de la sélection nationale U23 au 4 février 2019 au lieu du 3 février prévu initialement au Centre Technique National à Sidi Moussa", a été publié sur le site officiel de la FAF. Le joueur reprendra avec son équipe le 8 février, soit la veille du Clasico qui mettra aux prises la JSK avec le MCA au stade du 1er- Novembre de Tizi Ouzou. Auteur d'une très belle prestation vendredi passé face à l'AS Ain M'lila, le joueur de 21 ans pourrait enchaîner avec une seconde titularisation, lundi prochain. M. H.

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

JSK

5

La feuille de match ESS-USMA crée la polémique 
La feuille de match
ESS-USMA crée la polémique


quota dont a bénéficié le MCA lors de sa rencontre avec le PAC. "On veut avoir le même quota de billets dont a bénéficié le MCA", a-t-il dit. On lui a appris que le président du PAC Hassan

Zetchi a annoncé à notre journal que ce n'est pas la direction du PAC qui s'oc- cupe de la billetterie, mais ce sont les gestionnaires du stade Omar Hamadi, le président Mellal rétorque : "Comme je vous l'ai déjà dit, on veut avoir le même quota de billets dont a bénéficié le MCA lors de sa rencontre face au PAC. On ne veut ni plus ni moins. Le MCA est un club algérien, la JSK aussi,

alors…"

N. B.

MCA est un club algérien, la JSK aussi, alors…" N. B. Il s'est déplacé à la

Il s'est déplacé à la Ligue puis à l'ENTV

MELLAL ENQUÊTE

sur le match ESS-USMA

Les dirigeants de la JS Kabylie à leur tête le président Chérif Mellal refusent de lâcher prise. Ils exigent toujours des explications par rapport à la sanction du huis clos infligée à l'USMA lors de la dernière rencontre face à la JS Saoura.

PAR N. BOUMALI

Après avoir fait des déclarations dans lesquelles il a accusé la commission de discipline de la Ligue d'avoir sanctionné l'USMA par un match à huis clos alors que ses supporters, toujours d'après lui, n'ont rien fait qui mérite une telle sanction après l'élimination de leur équipe en coupe d'Algérie, il s'est déplacé au siège de la Ligue en compagnie du directeur général du club Nassim Benabderrahmane pour exiger que toute la lumière soit faite sur ce huis clos. Ils souhaitent aussi voir la feuille

de match et les rapports des officiels pour vérification.

Feuille du match et rapport des officiels Les dirigeants de la JSK ont parlé à un membre du bureau de ligue. Ce dernier leur a demandé de prouver

qu’il n’ y a pas eu de jet de fumigènes. Ce à quoi, Mellal a rétorqué : «Je vais le faire et si j’ai raison, je demanderai la radiation à

vie du délégué de match

Hamar m’a assuré que les supporters de l’USMA n’ont rien fait qui justifierait un avertissement.»

Et puis,

Ils ont demandé les Images TV à l'ENTV Pour avoir le cœur net, les responsables de la JSK ont décidé de récupérer le CD de la rencontre ESS-USMA pour voir s'il y a eu des jets de fumigènes ou pas de la part des responsables des Rouge et Noir. S'il s'avère qu'il y a eu des jets de fumigènes, les responsables des Canaris ne parleront pas de ce huis clos et pourront même présenter des excuses aux concernés, dans le cas contraire, ils exigeront de la Ligue de leur fournir des explications sur ce huis clos injustifié.

N. B.

«On visionnera le CD du match

ESS-USMA et après on décidera»

Le président Chérif Mellal conti-

nue à mener son enquête pour voir si la

sanction du huis clos infligé à l'USMA est méritée ou pas. "On va visionner le

CD de la rencontre ESS-USMA et après

on verra", dira le président Mellal qui ne compte pas se taire tant qu'il n'a pas eu la ferme conviction que rien ne s'est passé lors de la rencontre de la coupe d'Algérie jouée à Sétif entre l'ESS et l'USMA.

«On veut un traitement équitable»

Sur sa montée au créneau ces derniers

jours, le président Mellal confie que sa

seule exigence est que toutes les équipes soient mises sur un pied d'égalité. "Tout ce qu'on demande est que la LFP ne fasse pas de favoritisme. On ne deman- de ni de faveur ni quoi que ce soit, mais juste que toute les équipes soient trai- tées de la même manière."

«Il n'a jamais été question de décaler ou avancer PAC-JSK» Contrairement à ce qui se dit sur les réseaux sociaux sur un éventuel avance- ment ou décalage de la rencontre contre le PAC, le président Mellal affirme que le match se jouera bel et bien le 4 février

prochain. "Personne ne nous a dit que le match face au PAC sera avancé ou décalé. Cela dit, on jouera le 4 février comme prévu et il n'y aura ni avance- ment de la rencontre ni son décalage", explique le président de la JSK.

«On veut avoir le même quota de billets dont a bénéficie le MCA» Alors que certaines sources laissent entendre que trois tribunes d'une capa- cité de 4500 places seront réservées aux supporters de la JSK à Bologhine, le président Mellal a indiqué hier soir que la direction souhaite avoir le même

La JSK a boudé la réunion des présidents de club d'hier

Les responsables de la JS Kabylie n'ont pas pris part à la réunion d'hier entre les présidents de club et la Ligue. Cette absence n'est pas une surprise en raison de leurs relations tumultueuses avec les responsables de la Ligue notamment avec le président Abdelkrim Medouar. Accusant ce dernier de tout faire pour saboter leur équipe et de favoriser une autre pour qu'elle remporte le championnat. M.A

Uche et Fiston n'arrivent plus à convaincre

Quelles solutions en attaque pour Dumas ?

PAR MASSINISSA HACHOUR

Il n'est un secret pour personne que la machine offensive de la JSK ne fonctionne pas convenablement avec Nwofor Uche et Abdul-Razak Fiston qui n'arrivent plus à convaincre. En quatre matchs, les deux attaquants ne

sont parvenus à inscrire qu'un seul but, par l'intermédiaire de Fiston face

à la JSS. Certes, l'équipe joue bien à

chaque fois et la meilleure preuve, ce sont les multiples occasions créées, toutefois, la concrétisation reste le souci majeur des Canaris. Mis à part Hamroune plus ou moins efficace, les autres attaquants ne donnent plus

satisfaction. Relégués sur le banc face

à l'USMBA, Uche et Fiston ont

retrouvé leurs places respectives dans le onze vendredi dernier mais ils étaient l'ombre d'eux-mêmes sur le terrain, en particulier le centre-avant Uche qui a manqué de réussite et de la confiance devant les bois. L'entraîneur Franck Dumas et lors de la conférence de presse animée après le match s'est dit satisfait du rendement de son équipe, mais il était déçu par le manque d'efficacité de son compartiment offensif. Ce qui est

d'efficacité de son compartiment offensif. Ce qui est sûr, c'est que le coach et ses collaborateurs

sûr, c'est que le coach et ses collaborateurs feront de leur mieux pour combler les lacunes afin que Uche, Fiston et les autres attaquants se réveillent, et ils en sont capables puisque le visage que l'équipe a montré jusqu'à présent est très acceptable, mis à part cette efficacité qui fuit les camarades de Benyoucef.

Uche, muet depuis le 13 novembre L'attaquant Nwofor Uche n'arrive toujours pas à se libérer sous le maillot de la JSK en ce début de la phase retour. Malgré la confiance du coach Dumas et le temps de jeu conséquent dont il a bénéficié le Nigérian a du mal à retrouver son

efficacité qu'il a perdue depuis le match face au NAHD, le 13

novembre 2018, pour le compte de la 14e journée de Ligue 1 Mobilis.

Il a inscrit son dernier but face au

NAHD et est resté muet depuis, soit 560 minutes sans secouer les filets (6 titularisations dont 1 en coupe d'Algérie et 20 minutes face à l'USMBA). Si la plupart des fans pensent q'Uche ne sera d'aucun apport pour l'équipe, certains croient encore en lui en arguant qu'avec un but, il va se libérer et retrouver la confiance. Mais au rythme où vont les choses, il lui sera difficile de faire taire ses détracteurs, notamment après sa piètre prestation face à l'ASAM. Il n'a été que l'ombre de lui- même et c'est pour cela qu'il a été remplacé par Belgherbi à une demi- heure de la fin.

Belgherbi et Tafni La JSK a raté son premier rendez- vous de cette phase retour à domicile en se contentant d'un nul, vendredi passé, face à l'AS Aïn M'lila. Si la défense n'a pas vraiment été

inquiétée par l'adversaire et le milieu

a fonctionné, l'attaque ne fut pas à la hauteur lors de cette confrontation.

Des occasions faciles ont été ratées par Uche et Benyoucef. Avec un peu plus d'efficacité, la JSK aurait remporté les trois points du match

face à un adversaire très prenable. L'équipe doit encore travailler et le coach Franck Dumas doit trouver les solutions, notamment en attaque. Recruté lors du mercato hivernal pour apporter un plus au compartiment offensif, Abdelwahid Belgherbi qui a ouvert son compte buts face à l'USMBA pourrait être la solution de Franck Dumas pour le reste du parcours. Certes, le joueur n'est pas encore au top sur le plan physique, mais doit travailler d'arrache- pied pour être prêt lors des prochains matchs du championnat et prendre la place d'Uche en pointe. En outre, le jeune Massinissa Tafni qui a fait une bonne entrée le week-end passé face à l'ASAM, très complice avec Chetti sur le côté gauche, pourrait être l'autre solution pour le staff technique, notamment après le mauvais rendement de Fiston qui se trouve en baisse de forme depuis quelques journées.

M. H.

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 6 COUPE ARABE DES CLUBS CHAMPIONS J-2 Il a imposé

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

6

COUPE ARABE DES CLUBS CHAMPIONS

Mardi 29 janvier 2019 6 COUPE ARABE DES CLUBS CHAMPIONS J-2 Il a imposé le huis
J-2
J-2

Il a imposé le huis clos hier

El-Zelfani cache son jeu

200 MILLIONS

POUR GAGNER

LA COUPE ARABE

cache son jeu 200 MILLIONS POUR GAGNER LA COUPE ARABE La guerre psychologique des Soudanais a

La guerre psychologique des Soudanais a d'ores et déjà commencé lesquels ont décidé d'imposer le huis clos à leur première séance d'entraînement qui s'est déroulée hier au stade du

5-Juillet.

L'entraîneur El Zelfani veut cacher tout ce qu'il est en train de préparer pour contrer les Mouloudéens ce jeudi à l'occasion du match aller des quarts de finale de la coupe arabe. Pour ce rendez-vous, les Soudanais veulent piéger les Mouloudéens ce jeudi pour assurer la qualif' avant le match d'Omdurman qui sera décisif pour les deux équipes. Pour leur premier entraînement ici à Alger, le premier responsable de la barre technique du club d'Al Merreikh le Tunisien El Zelfani a instauré le huis clos pour cette première séance. Selon une source digne de fois, le Tunisien veut cacher son jeu aux Mouloudéens surtout que lors de cette séance, il va axer son travail sur le volet technico-tactique pour préparer son match. Par ailleurs, le coach d'Al Merreikh a visionné des matchs du MCA qu'a joué l'équipe en championnat et même contre l'équipe saoudienne d'Al Nasr lors du précédent tour quand ils vont jouer le match retour à Alger. El Zelfani connaît les points forts et les points faibles du MCA et il veut en profiter dans le match de ce jeudi pour réussir cette première manche. Il faut dire que les Mouloudéens sont d'ores et déjà avertis, car les Soudanais semblent déterminer et très optimistes pour réussir un bon résultat à Alger avant la bataille d'Omdurman et les camarades de Hachoud doivent gagner avec un score lourd pour jouer le match retour tranquille.

M. Z.

L'OCO

imprime

25 000

tickets

A l'occasion du match aller des quarts de finale de la Ligue des cham- pions arabe entre le Mouloudia d'Alger et les Soudanais d'Al Merreikh, la direction de l'OCO a mis en vente 25 000 tickets pour ce match. Le MCA qui draine des milliers de sup- porters jouera le match de la coupe arabe contre Al Merreikh du Soudan avec seulement 25 000 supporters. Certes les Chnaoua sont très en colère contre leur équipe après l'élimination en coupe d'Algérie, mais comme c'est un match interna- tional ils vont être certainement der- rière leur équipe surtout que c'est le seul objectif qui reste pour le club après avoir perdu les deux autres objectifs, le cham- pionnat et la coupe d'Algérie. Ce qui est bizarre c'est que cette décision du l'OCO qui a mis seu- lement 25 000 tic- kets pour ce match, alors que tout le monde sait que le Mouloudia peut remplir seul le stade du 5-Juillet. En tous les cas, quel que soit le nombre des suppor- ters qui vont enva- hir les gradins du temple olympique, les joueurs doivent réaliser un bon résultat pour atteindre la finale de cette compéti- tion et pourquoi ne pas décrocher le titre qui manque dans la vitrine du doyen des clubs algériens. M. Z.

manque dans la vitrine du doyen des clubs algériens. M. Z. La direction du Doyen a

La direction du Doyen a tenu à motiver les joueurs en fixant le montant de la prime à 200 millions pour chaque joueur dans le cas où le MCA brandirai le trophée de la coupe arabe cette saison.

PAR AMINA Z.

Le Mouloudia d'Alger veut gagner la coupe Arabe pour deux raisons. La premiè- re, mettre le trophée à l'actif du Doyen et la deuxième, bénéfi- cier des 6 millions d'euros pré- vus pour le détenteur de cette coupe Arabe. La direction veut la gagner, surtout après l'élimi- nation du MCA dans toutes les compétitions étrangères. Il ne reste donc que la coupe Arabe, il faudra se surpasser pour la réussir, remuer ciel et terre

pour y parvenir. En attendant, les Vert et Rouge sont à quelques jours de leur match aller contre Al-Merrikh (quarts de finale de la coupe Arabe. Ils savent qu'ils doivent mettre tout en œuvre et plus encore afin de réussir le pari devant des Soudanais qui ne seront pas tendres. Mais prêts à tout pour toucher les 200 millions, les joueurs doivent tout écraser sur leur passage. La direction, elle, met tout en œuvre afin de motiver les joueurs et l'argent comme on dit, fait tourner la tête. On verra si les Vert et

Rouge trouveront le moyen de gagner devant des Soudanais qui ont fait très mal aux Rouge et Noir, les obligeant à quitter cette compétition. Rappelons que le Doyen est la seule équi- pe nationale qui est parvenue à passer en quarts de finale, même l'Entente de Sétif s'est faite éliminer. On verra si tout cela va pousser les camarades de Lamara à mettre le feu jeudi au 5-Juillet pour montrer à Al- Merrikh qu'il ne peut pas venir à Alger pour gagner à chaque fois.

A. Z.

Alors que les Soudanais acceptent que le MCA négocie pour Mohamed Abderrahmane

Abdelhay rassure KSK concernant sa libération en mai

A leur arrivée à Alger, le vice-président d'Al-Merreikh, Kamel Cheguag, a assuré que si les Mouloudéens veulent Mohamed Abderrahmane, ils doivent négocier avec le club. Le manager du joueur a appelé KSK pour le rassurer que le jour sera libre dès cet été. Après la déclaration du vice- président d'Al-Merreikh à son arrivée à Alger concernant le joueur Mohamed Abderrahmane, tout le monde pensait que Kamel Cheguag a invité Kaci-Saïd à le rencontrer pour négocier le transfert du joueur, d'autant qu'il a déclaré ouvertement que le joueur est à

vendre et que même si le Doyen avait manqué de tact dans les négociations, les Soudanais n'en tiendront pas rigueur au nom de leu fraterni- té. Toutefois, comme on avait annoncé sur ces mêmes colonnes que Mohamed Abderrahmane avait officialisé avec le Doyen par un contrat de trois ans à partir de mai pro- chain, (une copie de son contrat avait été publiée par Compétition) qui expire le 31 octobre 2019, il était presque sûr de dire que KSK allait ren- contrer le vice-président après le prochain match pour parler de Mohamed Abderrahmane.

Mais une source proche de la direction du Doyen nous a assuré que le manager du joueur, Abdelhay, aurait rassu- ré les Mouloudéens en leur envoyant un contrat qui expire en mai prochain et que c'est le seul qui est légal. Si c'est ainsi, le directeur général sportif du MCA n'aura pas à rencontrer les dirigeants d'Al-Merrikh pour négocier le transfert de Mohamed Abderrahmane (négocié bien sûr la durée de juin à octobre) afin de pouvoir compter sur les services de ce joueur dès le coup d'envoi de la saison. Affaire à suivre. A. Z.

Entraînement hier à Aïn Benian

Les Vert et Rouge devaient être hébergés au centre de Sidi Moussa après leur entraînement d'hier. Toutefois, une réunion des présidents était prévue à Aïn Benian et ils devaient y passer la nuit. Pour cette raison, la direction du Doyen a décidé que l'entraîne- ment se déroule à Aïn Benian à partir de 14h et qu'ensuite, joueurs rentreront chez eux.

Le MCA

rentrera en

stage bloqué

aujourd'hui à

Sidi Moussa

Finalement, le Doyen n'est pas rentré en stage bloqué au centre de Sidi Moussa à cause justement de la réunion des présidents qui ont passé la nuit au centre. Aussi, les diri- geants ont jugé utile de reporter le regrou- pement à aujourd'hui pour ne pas perturber les joueurs par la pré- sence des présidents qui pouvaient les déconcentrer. On apprend de source proche de la direction que les Vert et Rouge vont se retrouver dès la matinée à Sidi Moussa et y seront hébergés jusqu'à jeudi où les camarades du gardien de but, Farid Chaâl rallieront le 5- Juillet pour affronter les Soudanais d'Al- Merreikh.

Al-Merreikh avec son second gardien face au MCA

En l'absence du gardien N°1 d'Al-Merreikh, à savoir Moundjid El- Nayl qui est resté au Soudan à cause de sa suspension, c'est le N°2, Abou Achrine, qui prendra sa place dans le onze du départ ce jeudi contre le Mouloudia d'Alger.

IL A VISIONNÉ LE MATCH USMA-AL-MERREIKH AMROUCHE «ON CONNAÎT LEURS POINTS FAIBLES, MAIS…»
IL A VISIONNÉ LE MATCH USMA-AL-MERREIKH
AMROUCHE
«ON CONNAÎT
LEURS POINTS
FAIBLES, MAIS…»

PAR M. ZERROUKI

C'est le match de la saison pour le MCA et la bande d'Adel Amrouche ce jeudi au stade du 5- juillet contre les Soudanais d'Al Merreikh. Le premier responsable de

la barre technique du MCA veut à tout prix assurer la qualif à Alger avant d'aller affronter son adversaire

à Omdurman.

En effet, le coach du MCA Adel Amrouche a visionné avant-hier soir son adversaire de ce jeudi Al Merreikh lors du match du tour pré- cédent face à l'USMA. Amrouche a tiré pas mal d'enseignements impor- tants sur le jeu que produit cette équipe hors de ses bases, les points forts et les points faibles de cette équipe. C'est à partir de là qu'il choi-

sira l'équipe qui sera alignée jeudi

soir pour battre l'équipe soudanaise. Avant la séance d'entraînement d'hier Adel Amrouche nous a décla- ré au sujet de cette confrontation :

"Nous avons notre idée sur la façon que va jouer notre adversaire qui fera tout pour nous contrer pour réa- liser un bon résultat. Comme eux connaissent nos points forts et faibles nous aussi. Je ne peux pas dévoiler les points faibles de cette équipe, car

on va les garder pour nous afin d'en profiter le jour du match", nous a déclaré le coach du MCA. Une chose est sûre, Adel Amrouche et ses joueurs n'ont pas le droit à l'erreur, car les supporters ne leur pardonneront jamais un autre échec après celui de la coupe d'Algérie face au Nasria.

M. Z.

Hachoud : «Assurer la qualif' à Alger»

Le capitaine du Mouloudia d'Alger Abderahmane Hachoud était très affecté comme toute l'équipe après l'élimination en coupe d'Algérie face au NAHD. Il affirme que son équipe est prête à se racheter ce jeudi contre le club soudanais d'Al-Merreikh.

Adel Amrouche mise- ra sur l'expérience de son capitaine Abderahmane Hachoud pour ce match contre Al Merreikh. Hachoud pourrait être l'un des clefs de ce match de ce jeudi pour marquer des buts

et donner des passes décisifs

à ses camarades. Contacté

par nos soins hier avant l'en-

traînement, l'enfant d'El Attaf nous a livré ses impressions sur le match de ce jeudi contre les Soudanais où il reconnaît que son équi- pe n'a plus le droit à l'erreur : " Tout d'abord, je tiens au nom de toute l'équipe de présenter nos excuses à nos

supporters après notre élimi- nation contre le NAHD. On

voulait se qualifie, mais la coupe a choisi le NAHD. Maintenant, on va se pen- cher sur la coupe arabe et nous allons tout faire pour assurer notre qualif ici à Alger incha Allah. Personnellement, je ferai tout pour sortir un grand match et pourquoi ne pas marquer un but, car j'ai

besoin d'un but pour me libérer ", nous confia le capi- taine du MCA qui a rassuré que le groupe a oublié l'échec en coupe d'Algérie et le MCA va montrer un meilleur visage lors des pro- chains matchs à commencé par celui de ce jeudi contre Al Merreikh.

M. Z.
M. Z.

Le médecin de l'équipe lui a donné le feu vert

AMADA DE RETOUR

APRÈS AL-MERREIKH

Bonne nouvelle pour les supporters du Mouloudia et surtout pour le staff technique. Le milieu international malgache du MCA Ibrahim Amada est de retour à la compétition après le match de la coupe arabe ce jeudi contre les Soudanais d'Al Merreikh. Après deux mois d'absence, l'ancien joueur de l'ESS Amada va réintégrer le groupe après le match de la coupe arabe puisque le médecin de l'équipe lui a donné le feu vert pour s'entraîner avec le groupe. Adel Amrouche qui attendait avec impatience le retour d'Amada sera le plus heureux de voir son joueur retaper au ballon surtout qu'il a laissé un grand vide depuis novembre dernier. Le Malgache que nous avons eu au bout du fil hier nous a confirmé qu'il va revenir après le match de la coupe arabe : " C'est bon, ma

blessure est de l'histoire ancienne. Le médecin de l'équipe m'a donné le feu vert pour reprendre les entraînements, mais le dernier mot revient au coach et c'est lui qui décidera si je suis apte à jouer ou non", dira Amada.

signé son contrat depuis quelques semaines. Par ailleurs, Amada n'écarte pas l'idée de continuer son aventure au MCA, mais il donne plus la priorité au club des pays du Golfe pour terminer sa carrière là- bas surtout qu'il aura 28 ans la saison prochaine. Une chose est sûre, les chances sont minimes de voir Amada au Mouloudia d'Alger la saison prochaine, mais ce qui est sur c'est que le retour du joueur dans l'équipe sera un plus pour le groupe d'Adel Amrouche qui a besoin de son joueur afin de réaliser des bons résultats lors des prochains matchs de l'équipe.

M. Z.

résultats lors des prochains matchs de l'équipe. M. Z. KSK veut prolonger son contrat Selon une

KSK veut prolonger son contrat Selon une source sûre, nous avons appris que le directeur sportif ne veut pas lâcher Amada et il veut même le garder pour la saison prochaine puisque KSK compte vendre Dieng et garder Amada avec la nouvelle recrue Mohamed Abderahmane qui a

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

COUPE ARABE DES CLUBS CHAMPIONS

7

Mardi 29 janvier 2019 COUPE ARABE DES CLUBS CHAMPIONS 7 Le CSC éjecte le MCA du

Le CSC éjecte le MCA du podium

Avec un match retard et une victoire assurée avant-hier, le CSC prend la 3e place et renvoie le Doyen à la 4e place avec un seul point d'écart sur le PAC. Avant-hier, le CSC a gagné son match et a pris place sur le podium. Comptant un match en retard, il se trouve avec un meilleur goal-average que le MCA qui a perdu sa place de 3e et se retrouve 4e. Si le Mouloudia rate le coche face à l'OM lors de la pro- chaine journée, il risque de se voir devancer par le PAC aussi. Pour cette raison, il faut que les Vert et Rouge fas- sent le maximum pour enchaîner les victoires, sinon, ce sera vraiment dif- ficile pour eux de croire en leurs chances de finir sur le podium et de se retrouver encore une nouvelle fois déçus, comme après l'élimi- nation en coupe de la CAF, suivie de celle en LDC et dernièrement en coupe d'Algérie. Ils n'ont donc plus que la coupe Arabe pour sauver leur saison, et même là, ce ne sera pas faci- le. Effectivement, plusieurs équipes sont arrivées à ce stade de la compétition et vont tout faire pour gagner le trophée, plus le chèque. Ainsi donc, si le Doyen ne veut pas rater complète- ment sa saison, il lui est interdit de perdre des points à domicile, il doit plutôt tout faire pour engranger un maximum de points en déplacement. A cet effet, Adel Amrouche et son groupe sont branchés du côté de la coupe Arabe, car jeudi, ils affrontent Al-Merrikh. Bref, les Vert et Rouge doivent mettre le pied sur le champignon et sortir leurs griffes pour réaliser une fin de seconde phase au top et mettre les bouchées doubles pour finir avec une place sur le podium. A. Z.

Ben Arous a quitté la clinique hier

Dans la soirée d'avant-hier, le directeur général sportif du MCA, Kamel Kaci-Saïd et l'entraîneur en chef du Doyen, Adel Amrouche ont rendu visite à leur joueur Abdelkrim Ben Arous. Ce der- nier était content de les voir, d'autant qu'ils l'ont rassuré sur son avenir. Depuis, le joueur a quitté la clinique pour rentrer chez lui et se reposer pendant deux semaines avant de revenir pour enlever les points de suture. Il entamera sa réédu- cation et tout le staff du Mouloudia sera derrière lui pour le pousser et le motiver afin qu'il retrouve toutes ses sensations.

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 8 LIGUE 1 MOBILIS Le boss du club l'a convaincu

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

8

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 8 LIGUE 1 MOBILIS Le boss du club l'a convaincu de

Le boss du club l'a convaincu de rester

ZEMMA TERMINERA LA SAISON À L'USMA

convaincu de rester ZEMMA TERMINERA LA SAISON À L'USMA En contact avec des clubs saoudiens, le

En contact avec des clubs saoudiens, le gardien de but de l'USMA, Zemmamouche, ne quittera pas son club avant la fin de saison. Le patron du club, Ali Haddad, s'est opposé à son départ, mais il lui a promis de le libérer en fin de saison.

PAR RACHID HAMADI

sons de son envie de le garder dans l'effectif. Il lui a expliqué qu'en ce moment, il n'a pas de gardien de son niveau et que ses remplaçants n'ont pas autant de repères que lui à l'USMA pour compter à 100% sur eux, même si Berrefane et Mansouri restent des valeurs sûres et que le club pouvait compter sur eux. Haddad veut que l'USMA remporte le championnat et pour y parvenir le club a besoin de ses meilleurs joueurs. Or, Zemma reste un atout de taille pour les Rouge et Noir, qui ne peuvent pas se permettre de le laisser filer alors que le club veut remporter le titre de champion. Il est utile de rappeler que le gardien de but n°1 des Algérois jouit d'une grande expérience et a remporté de nombreux titres sous le maillot de l'USMA et sa grande expérience sera certainement d'un précieux apport pour l'équipe qui aura grandement besoin de ses services dans l'avenir. Haddad connaît son importance et c'est la raison pour laquelle il lui a demandé de terminer jusqu'en fin de saison avant de le laisser partir. Par ailleurs, il est utile de souligner que concernant Zemmamouche par- ticulièrement, c'est toujours le boss qui s'est chargé de son cas, même lorsque Rebouh Haddad dirigeait le club, c'était son frère aîné qui s'occu- pait à chaque fois du cas du portier. Une fois de plus Haddad qui depuis les Etats-Unis a eu une discussion avec lui pour le convaincre de finir la saison puis décider par la suite de son avenir, surtout si l'USMA rem-

porte le championnat, le club le libé- rera et aura le temps de lui trouver un bon remplaçant.

Il le libérera en fin de saison En outre, nous avons appris de sources sûres, que le patron de l'USMA a informé son gardien de but qu'il était prêt à le libérer en fin de saison. D'ailleurs le club aussi sera gagnant puisqu'il lui restera un an de contrat et une indemnité de transfert permettre au club de ren- flouer ses caisses. Haddad a deman- dé à Zemma de terminer la saison et qu'il le cédera par la suite à l'équipe qu'il désire rejoindre. Cela permettra aussi à l'USMA de trouver un suc- cesseur, pendant que Zemma est appelé à rester concentré avant de partir en fin de saison pour l'Arabie Saoudite qui devrait être sa prochai- ne destination.

Zemma a ramené une 2 e offre mais le club ne veut pas le céder Par ailleurs, Zemma a ramené une deuxième offre au lendemain de son départ annulé pour Ohod. D'après une source proche de la direction, ce premier club avait aussi trouvé un autre gardien après que l'arrivée de Zemma ait tardée. Par la suite, ce dernier a ramené une nouvelle offre et là aussi le club n'a pas accepté de le laisser partir. C'est donc définitif, l'USMA ne veut pas se séparer de lui avant la fin de l'exercice. R. H.

Le gardien de but de l'USMA, Mohamed Lamine Zemmamouche, était sur le point de conclure la veille du match face à la JSS avec le club saoudien d'Ohod, mais le patron, Ali Haddad, n'a pas voulu le laisser partir tandis que le directeur général Serrar avait donné son accord pour libérer le portier. C'était à partir des USA que Haddad a interdit de libérer Zemmamouche et cela s'était fait à une heure tardive de la nuit puisque c'est à 2h du matin que Haddad a appelé le gar- dien de but pour lui dire de rester malgré son envie de partir. En effet, Zemmaouche a émis le vœu de s'en- gager pour un autre club notam- ment avec ce qu'il a enduré ces der- niers jours suite à son erreur qui aura coûté une élimination en coupe d'Algérie. Las d'être la cible d'in- sultes, le portier algérois qui avait pourtant tant donné à l'USMA a souhaité changer d'air. Finalement il n'en sera rien, puisque même si en ce moment même il y a d'autres clubs, notamment en Arabie Saoudite qui le veulent, Zemma res- tera bien à Soustara jusqu'à la fin de la saison.

Haddad lui a expliqué qu'il comptait beaucoup sur lui Encore sous contrat pour une année et demie, le portier usmiste voulait certes quitter le navire, mais le patron du club lui a donné les rai-

Estimant que la réaction des supporters était compréhensible

Ellafi gagne le cœur des Usmistes

«Ce ne sont pas des pseudo-supporters, ce sont les vrais fans»

Invité avant-hier sur le plateau de Talk Foot sur la chaîne d'El Djazairia, le nouveau n°10 de l'USMA a évoqué l'épi- sode des supporters qui étaient montés au créneau après l'élimination en coupe d'Algérie face à l'ESS. Le meneur de jeu libyen dit comprendre la réaction du public qui a manifesté sa colère et dira qu'il ne s'agit pas de pseu- do-supporters et qu'il s'agissait d'amoureux de l'USMA. Pour lui, il s'agit là de véritables supporters du club et leur réaction était tout à fait normale pour lui, car le public veut voir son club toujours plus

fort que les autres et rem- porter ses grands rendez- vous. "Les supporters qui sont venus manifester leur colère ne sont pas des pseudo-supporters mais des vrais amoureux du club. Leur réaction est venue du cœur et pour moi c'est compréhensible puisqu'ils n'ont fait que manifester leur déception. Cela montre qu'ils aiment profondément leur club et qu'ils sont très déçus quand l'équipe ne gagne pas." Une déclaration qui aura beaucoup plus aux supporters de l'USMA qui n'auront que plus d'estime envers de talentueux joueur qui visiblement ne

sait pas seulement manier que le ballon.

«Quand j'ai reçu l'offre de l'USMA j'ai dit oui sans réflé- chir» Dans un autre contexte, le meneur de jeu des Rouge et Noir a évoqué son arri- vée à l'USMA qui pour lui fait partie des meilleurs clubs en Algérie et en Afrique. Ayant eu l'occa- sion d'affronter les Algérois, le joueur de 22 ans, voulait rejoindre l'USMA et ne l'a pas caché sur le plateau de notre confrère Yazid Mohamed. "L'USMA a un nom au niveau algérien et africain.

R. H.
R. H.

Je n'avais pas encore reçu d'offres, mais j'en avais parlé avec mon frère qui est aussi mon agent. Je lui l'ai dit que si l'USMA me contacte je la rejoindrai sans réfléchir. J'ai eu l'oc-

casion de jouer contre eux, je n'étais pas sur le terrain mais j'ai vu un club pro- fessionnel avec une galerie extraordinaire. Même dans les vestiaires il existe une atmosphère conviviale. Il y a une ambiance particulière et tout cela m'a donné une grande envie de rejoindre l'USMA qui pour moi était la meilleure destination que je pouvais

avoir."

COUP DUR POUR L'USMA

IBARA

RATERA LE MOB ET L'USMBA

COUP DUR POUR L'USMA IBARA RATERA LE MOB ET L'USMBA Comme tout le monde le sait,

Comme tout le monde le sait, l'attaquant de l'USMA Prince Ibara a été expulsé lors du dernier match du championnat ayant mis aux prises son équipe avec la JS

Saoura. Lors d'une faute qu'il

a commise sur un défenseur

adverse, il a contesté la déci- sion de l'arbitre, mais ce der- nier, au lieu de lui infliger un carton jaune pour contesta- tion de décision, il a été sévè- re envers lui en l'expulsant directement à un quart d'heure de la fin de ladite

rencontre. C'est donc hier soir que la commission de discipline a traité cette affaire avant de rendre publique la sanction de l'international congolais. Ce dernier a écopé de quatre matchs de suspen- sion, dont deux avec sursis, plus une amende financière de 40 000 DA. Ainsi, il sera contraint de faire l'impasse sur les deux prochains matchs du championnat qui opposeront l'USMA respecti- vement au MOB et à l'USM Bel-Abbès, à la grande déception de l'entraîneur Thierry Froger. Certes, le Congolais est en méforme depuis l'entame de la phase retour, mais il n'en demeure pas moins que le technicien français mise beaucoup sur lui en pointe car c'est un attaquant qui peut faire la différence à n'importe quel moment. Ibara devra donc patienter jusqu'au match face

à l'AS Aïn M'lila, qui aura

lieu le 13 février prochain, pour renouer avec la compé-

tition officielle.

Hamia pour

le remplacer Face à cette situation, le pre- mier responsable de la barre technique du club Thierry Froger va miser sur Amine Hamia pour être en pointe face au MOB et à l'USM Bel- Abbès et pallier ainsi l'ab- sence de son coéquipier Prince Ibara. Deux opportu- nités vont donc se présenter

à l'attaquant usmiste qui

devra les saisir pour renouer avec les filets et retrouver ainsi la confiance après être passé à côté de la plaque lors des matchs qu'il a dis- putés depuis l'entame de la deuxième moitié de l'actuel

A. S.

exercice.

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

USMA

9

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 USMA 9  A travers une vidéo de son SG Mounir

A travers une vidéo de son SG Mounir Dbichi

LA REPRISE AURA LIEU CE SOIR

Une semaine pour prépa- rer le MOB

Après avoir eu droit à deux jours de repos bien mérité, c'est ce soir, à partir de 18h au stade Omar Hamadi de Bologhine, que les joueurs usmistes repren- dront le chemin des entraîne- ments pour enta- mer la prépara- tion en prévision du prochain match du cham- pionnat qui les opposera mardi prochain au MOB, pour le compte de la 20e journée de la Ligue 1 Mobilis. Un match qui revêt un cachet très important pour les Rouge et Noir où ils devront coûte que coûte réaliser une bonne opération au stade de l'Unité Maghrébine afin de prendre enco- re le large au sommet du clas- sement général du championnat mais aussi pour confirmer leur réveil après la dernière brillante victoire réalisée aux dépens de la JS Saoura, en dépit de la diffi- culté de la mis- sion dans un périlleux déplace- ment face à un adversaire qui est plus que jamais menacé par le spectre de la relégation et qui fera de son mieux pour gagner afin d'augmenter ses chances pour se maintenir parmi l'élite en fin de saison. Les coéquipiers de Benkhemassa, qui seront au complet après le retour de tous les blessés, auront donc une semai- ne pour bien pré- parer la grande empoignade de mardi prochain, tout en espérant qu'ils soient à la hauteur en reve- nant de Bougie avec les précieux trois points de la victoire. A.S.

L'USMA répond à Mellal

«DIRE QU'ON A ARRANGÉ LE HUIS CLOS EST RIDICULE»

«DIRE QU'ON A ARRANGÉ LE HUIS CLOS EST RIDICULE» Comment peut-on faire d'aussi graves accusations et

Comment peut-on faire d'aussi graves accusations et dire que nous avons manigancé pour joueur sans public, sous pré- texte que nous avions peur des supporters alors qu'en réa- lité on avait grandement besoin de leur soutien. Ce que nous voulons transmettre aussi comme message, c'est que chaque club ou dirigeant de club s'occupe de sa propre équipe avant de regarder ce qui se passe dans un autre club. Nous, ce qu'on veut c'est améliorer notre rendement et nos performances. On aurait souhaité que le président de la JSK demande à son entraîneur de ne pas ramener ce tuyau en

PVC et là, l'USMA n'aurait pas été suspendue et le public aurait été présent face à la JSS et on aurait même peut-être perdu, si on suit cette logique qui dit que nous ne voulions pas que notre public soit pré- sent pour cette rencontre. En tout cas, nous on se charge uniquement de notre club et on ne cherche pas les défauts aux autres car on est occupés à corriger les nôtres", dira Mounir Dbichi, qui n'a pas omis de répliquer par rapport à une chaînes télé qui a rap- porté de fausses informations et porté de fausses accusations envers le club de l'USM Alger. R. H.

Lamine Kabir

officiellement

que la formation de Soustara vise le carton plein, c'est-à-dire gagner les trois derbys et réali- ser ainsi l'opération 9/9. Chose qui va sans nul doute lui per- mettre d'augmenter davantage ses chances pour remporter le titre du championnat en fin de saison. Mais chose est sûre, ce ne sera pas une simple formali- té pour Chafaï et consorts, mais tous les moyens semblent être réunis pour eux pour réaliser de bons résultats lors des pro- chains matchs, notamment avec le retour de tous les blessés. A. S.

nouvel adjoint

Comme rapporté dans nos dernières livrai- sons, Lamine Kabir, est le nouvel adjoint de Froger. Ce n'est qu'hier en fin de journée que ce dernier a conclu avec Serrar pour appor- ter toute son expérien- ce au club algérois. Les deux parties n'ont pas trouvé de peine à s'en- tendre et les derniers détails ont étés réglés hier soir. A présent Kabir entamera ses fonctions dès aujour- d'hui et sera appelé à pallier également le départ du préparateur physique à savoir Khouda. Ayant déjà été préparateur physique avec l'EN, Kabir, jouit d'une expérience qui ne peut être que profitable pour les Rouge et Noir. Ce dernier effectuera en quelque sorte deux tâches, celle d'adjoint et de préparateur phy- sique. En tout cas il va être d'une grande aide à l'USMA et à Froger de par ses compétences et son expérience, ce qui est une excellente nou- velle pour le club algé- rois. R. H.

Suite à la polémique créée autour du huis clos imposé par la LFP à l'USMA pour le match contre la JSS et les rumeurs faisant foi d'une manipulation pour éviter la colère des supporters, la direction du club est venue démentir d'un revers de la main toutes ces fausses accusations avec des preuves à l'appui.

SYNTHÈSE RACHID H.

C'est à travers le secré- taire général du club, à savoir Mounir Dbichi, que l'USMA a été obligé de préciser com- ment il est arrivé à cette sanc- tion qui a privé les Rouge et Noir de leur public dans l'im- portant match de la JSS. "Il y a eu des accusations graves de la part d'une chaine de télévi- sion sportive privée envers l'USMA par rapport au huis clos imposé face à la JSS. Il faut savoir que si on avait le pouvoir de décider de quoi que ce soit on l'aurait fait dans d'autres rencontres. La com- mission de discipline de la

LFP a pris des décisions suite à des faits et des rapports d'of- ficiels. Nous avons ici les preuves que l'USMA a eu des avertissements et cela concer- ne en premier lieu la rencontre du MCA ou ladite commission a posé un premier avertisse- ment pour cette première infraction suite à l'utilisation de fumigènes. Il y avait comme sanction une première mise en garde. La deuxième sanction s'est déroulée lors de la rencontre de la JSK lorsque l'USMA a écopé d'un second avertissement et le troisième concerne la rencontre de coupe face à l'ESS. Et comme le rapport de la commission

de discipline l'indique il y avait un troisième avertisse- ment pour utilisation et jet de fumigènes (Il montre la photo qui le prouve NDLR) ce qui signifie qu'il y avait huis clos " dira-t-il pour débuter.

«Il aurait dû deman- der à son coach de ne pas ramener le tuyau en PVC à la conférence de presse !» "Il faut savoir c'est que l'USMA aurait contrairement à ce qui a été dit, souhaité que les supporters soient présents pour le match de la JSS puisque notre équipe joue très bien devant son public.

3 matchs en 1 semaine, dont 2 en déplacement face à des équipes menacées par la relégation

Le grand virage pour le titre !

PAR ANIS S.

La page de la dernière désillusion en coupe d'Algérie est vite tournée. L'USMA se projette désormais sur le cham- pionnat national et comment bien gérer les prochains impor- tants matchs pour atteindre son principal objectif en fin de sai- son, celui de remporter le titre. Après son élimination amère de la coupe d'Algérie, il ne reste à l'USMA que le championnat national pour sauver la saison. La dernière victoire remportée face à la JS Saoura lui a permis de consolider sa place au som- met du tableau puisque l'écart sur son premier poursuivant, la JSK en l'occurrence, est à quatre points. Une victoire qui a per- mis aux Rouge et Noir d'apaiser la tension mais aussi de retrou- ver une certaine confiance à une semaine d'aborder un tournant très important pour la conquête du titre car ils seront appelés à disputer trois matchs en l'espa- ce d'une semaine seulement, dont deux en déplacement. En effet, ils renoueront avec le championnat mardi prochain à l'occasion du match qui les

opposera au MOB au stade de l'Unité Maghrébine de Béjaïa, avant de recevoir l'USM Bel- Abbès samedi 9 février au stade Omar Hamadi de Bologhine. Quatre jours après, ils effectue- ront un autre déplacement à Aïn M'lila pour donner la réplique à la formation locale de l'ASAM. Ce qui complique encore la situation, c'est que les trois prochains adversaires de l'USMA luttent pour le main- tien et ce sera donc des matchs très difficiles à négocier, notam- ment ceux qui se jouent en dehors de la maison. Il faut dire que la bande à Thierry Froger sera au rendez-vous avec le tournant le plus important de cette phase retour et devront coûte que coûte arracher le maximum de points mais sur- tout se montrer solides à l'exté- rieur pour espérer arracher le maximum des points lors des lesdites confrontations. Au repos forcé durant dix jours, les coéquipiers de Benkhemassa devront tirer profit de cette peti- te trêve pour bien préparer les trois prochains importants ren- dez-vous qui les attendent.

Le PAC, le MCA et le CRB, l'USMA vise le carton plein Ce qui fait encore des trois pro- chains matchs face au MOB, à l'USMBA et à l'ASAM un virage très important pour la conquête au titre, c'est que par la suite l'USMA disputera trois derbys algérois de suite respectivement face au Paradou AC, le MCA et le CRB où elle aura l'occasion de jouer dans son stade fétiche Omar Hamadi à deux reprises et au stade du 5-Juillet à l'occa- sion du grand derby face à son éternel rival le Mouloudia. Le moins que l'on puisse dire, c'est

à l'occa- sion du grand derby face à son éternel rival le Mouloudia. Le moins que

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

10

NAHD

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 10 NAHD Tadjenanet en ligne de mire Après avoir battu le
www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 10 NAHD Tadjenanet en ligne de mire Après avoir battu le

Tadjenanet en ligne de mire

Après avoir battu le CABBA avant-hier (1 à 0), les joueurs du NA Hussein Dey ont repris l'entraînement au complexe sportif de Ben Siam afin de préparer le match de jeudi prochain face au DRB Tadjenanet, dans le cadre de la mise à jour de la 13e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis.

La reprise s'est effectuée dans de bonnes conditions. Nous avons constaté une grande détermination chez les joueurs à maintenir cette belle série aussi longtemps que possible et à aller jusqu'au bout de leur objectif, qui demeure une place en haut du tableau. Le staff technique tente de procéder aux réglages nécessaires, après les lacunes constatées par le coach Meziane Ighil, qui ne veut pas un retour à la case départ, en misant sur le meilleur résultat possible la prochaine journée afin de se mettre à l'abri d'une mauvaise surprise et de se rapprocher des équipes du podium. De ce fait, le technicien nahdiste a déjà mis en place son programme pour assurer une bonne préparation sur tous les plans et enchaîner un autre résultat positif face au DRB Tadjenanet lors du prochain rendez-vous en championnat.

Les joueurs reprennent la confiance Les derniers résultats, notamment le dernier succès à domicile face au CABBA, semblent avoir permis aux joueurs de reprendre confiance pour tenter d'aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe. C'est ainsi que nous avons constaté une bonne ambiance à l'entraînement avec, notamment un bon état d'esprit chez les coéquipiers de l'ancien Usmiste, Ilyes Yaïche. Ils ne comptent pas s'arrêter là en visant un bon résultat la prochaine journée face à Tadjenanet. D'autant plus que l'adversaire joue son maintien en Ligue 1 Mobilis. Les Sang et Or espèrent un résultat positif pour se rapprocher du podium, bien que les dirigeants et le staff technique souhaitent éviter la pression du haut du tableau.

N. H.

«Le meilleur est à venir»

développé notre football basé sur les passes courtes entre les trois lignes. Suite à plusieurs tentatives, on a finalement réussi à scorer en début de deuxième mi-temps. Je dois dire que nous avons fait un grand match. Tout le monde était à la hauteur de nos attentes. Nous tâcherons d'ap- porter les correctifs nécessaires afin d'améliorer notre rende- ment à l'avenir."

«Mes joueurs sont à féliciter» L'ancien sélectionneur national n'a pas omis d'encenser ses hommes : "Mes joueurs sont à féliciter pour les efforts fournis défensivement et offensive- ment. Ils ont appliqué les consignes à la lettre et n'ont pas offert de cadeau à l'équipe adverse. Ce qui nous a permis de gagner ce match, contraire- ment aux matchs précédents où on a encaissé des buts bête- ment. Les joueurs étaient à la hauteur et le meilleur est à venir."

«On aurait pu l'emporter sur un score plus large» Meziane Ighil a estimé que le match aurait pu s'achever sur un score plus lourd, si ses pou- lains avaient concrétisé les occasions procurées : "On a dominé notre adversaire et on s'est procuré beaucoup d'occa- sions durant toute la rencontre. On aurait pu l'emporter sur un score plus large. On pouvait marquer plus qu'un but face au CABBA. Mais bon ! L'essentiel est qu'on se soit offert la victoi-

! L'essentiel est qu'on se soit offert la victoi- Le coach nahdiste Meziane Ighil était très

Le coach nahdiste Meziane Ighil était très satisfait à la fin de la rencontre de dimanche dernier face au CABBA qui s'est soldée par une victoire de son équipe (1-0).

re et qu'on ait fait plaisir à nos supporters."

«Tout le monde aura sa chance» Pour ce qui est des change- ments opérés face au CABBA dans la liste des 18, notre inter- locuteur nous explique : "Je n'ai fait jouer que les plus en forme et je crois qu'on était un groupe bien soudé. On a abordé ce match avec un bon état d'esprit et j'aimerais voir mes jeunes joueurs garder cet état d'esprit au futur pour réaliser d'autres victoires. Je vous assure qu'au NAHD il n'y a pas de problè- me d'effectif. Tous les joueurs ont le même niveau et tout le monde peut prétendre à une place dans mon équipe. Il fau- dra juste bien travailler et tout le monde aura sa place et sa chance."

«Face à Tadjenanet, on doit continuer sur cette dynamique» Le coach nahdiste n'a pas caché qu'il faut vite oublier ce succès et penser aux autres défis qui attendent le NAHD, à com- mencer par le match retard en fin de semaine face au DRB Tadjenanet : "Maintenant, on doit chercher un autre succès, et il ne faut pas perdre de points à domicile. Le match retard de cette semaine face au DRB Tadjenanet sera très diffi- cile pour les deux équipes qui pratiquent un bon football. De notre côté, on doit faire notre possible pour réaliser un bon résultat et continuer sur cette dynamique." N. H.

PAR NADJIB HARITI

"C'est une vic- toire bien méritée ; nous avons pu arra- cher les trois points à domicile face une très bonne équipe du CABBA. On a profité des erreurs de notre adversaire, qui était sous pres- sion, pour réaliser un bon résultat. Je remer- cie mes poulains qui ont fourni d'énormes efforts dans cette rencontre dif- ficile à négocier, surtout en seconde période où les visi- teurs ont tout fait pour revenir au score. Nous sommes sur la bonne voie, mais on doit gar- der les pieds sur terre et se montrer humbles, car ce n'est qu'un simple match gagné et rien n'est encore joué", dira-t-il.

«Nous tâcherons d'améliorer notre rendement» D'après le premier responsable de la barre technique du NAHD, la suite du parcours s'annonce rude et longue :

"Nous avons bien entamé le match bien qu'on n'ait pas trouvé le chemin des buts lors de la première mi-temps. On a

Il déplore la programmation chargée

Lacete : «La LFP doit trouver une solution»

chargée Lacete : «La LFP doit trouver une solution» football professionnel doit trouver une solution pour

football professionnel doit trouver une solution pour les Sang et Or : "Il faut signaler que le NAHD joue sur trois fronts :

le championnat pour un classement dans le haut du tableau, la coupe d'Algérie, car on est en quarts de finale, et aussi la coupe de la

Confédération où on a atteint la phase des poules. Je vous signale que les matchs s'enchaînent et la LFP doit nous trouver une solution pour ce problème car on représente le pays dans une compétition continentale."

N. H.

L'entraîneur adjoint du NA Hussein Dey était très satisfait après la victoire face au CABBA. Il a insisté sur le rendement de ses jeunes joueurs : "Le mérite revient aux joueurs qui se sont donnés à fond sur le terrain pour remporter le match. Ils ont fait preuve de beaucoup de volonté dans le jeu et ont mérité ce succès. Ce qui nous fera beaucoup de bien psychologiquement et nous permettra de bien préparer nos prochaines sorties en championnat. Aujourd'hui, après une qualification en coupe d'Algérie et une autre victoire en championnat, on est sur la bonne voie et c'est très important de garder cette invincibilité à domicile, car elle nous donne plus de confiance."

«La volonté a fait la différence» Mohamed Lacet estime que la volonté de ses poulains a fait la différence. "Nous avons assisté à un match très palpitant. La volonté de nos joueurs a fait la différence. Je remercie mes poulains pour avoir tout donné dans ce match pour enchaîner un succès. Je vous assure que notre équipe est sur le bon chemin. On doit enchaîner avec les succès dans les prochains rendez-vous. On veut continuer sur cette dynamique pour éviter les calculs."

«On représente le pays dans une compétition continentale» A propos de l'enchaînement des matchs du NAHD, l'entraîneur adjoint affirme que la Ligue de

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

CRB

11

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 CRB 11 Il a réglé les derniers détails avec Allik Charef

Il a réglé les derniers détails avec Allik

Charef arrive

Boualem Charef a pu trouver un accord définitif avec Saïd Allik après plusieurs semaines de négociations. Il a accepté d'accompagner Madar-Holding dans le projet sportif qu'elle veut concrétiser au Chabab.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Boualem Charef va parapher son contrat avec le Chabab dans les prochains jours. Le plus important a été fait avec Saïd Allik. Les longues négociations entre les deux hommes ont été conclues par un accord qui consiste à ce que l'ancien coach de l'USMH occupe le poste de DTS dont le but principal est d'accompagner

Madar-Holding dans le projet sportif qu'elle veut réaliser au CRB. Charef aura en quelques sortes comme rôle principal de réanimer le club en matière de formation et d'encadrement des jeunes catégories. Un travail d'académicien qu'il devra accomplir, dans lequel les responsables belouizdadis placent de grands espoirs. Charef pourra également constituer un soutien précieux à l'équipe première et à Abdelkader Amrani en particulier dans sa quête d'assurer le maintien. Notons que Boualem Charef a affirmé à Compétition, hier soir par téléphone, que son début de mission au CRB n'est qu'une question de jour. Même le club l'a confirmé via son principal

support de communication sur Facebook.

Un grand plus pour le club Avec l'USMH où il n'avait que le strict minimum de moyens pédagogiques et financiers, Boualem Charef a pu s'affirmer sur la scène nationale comme étant un technicien de haut niveau. En quelques saisons, il a pu faire de l'USMH une équipe qui a pu capter

l'attention de tous ceux qui savourent le beau football. C'est lui qui a été derrière la découverte de dizaine de joueurs talentueux qui font aujourd'hui le bonheur de plusieurs clubs de Ligue 1 et 2 Mobilis. Le moins qu'on puisse dire est que Madar vient de frapper un

S. B.

très bon coup.

NESSAKH : «La joie est revenue au Chabab»

«L'ESS pour récupérer ce dont on nous a privés à l'aller…»

Chemseddine Nessakh qui s'est transformé en une courte période en leader naturel du groupe affirme que le CRB aura son mot à dire lors des prochains matchs de Ligue 1 Mobilis.

Pensez-vous que le changement de votre programme de matchs en championnat pourrait vous perturber ?

On était déçus le jour même, lors de l'annonce du report du match, mais on a dépassé cela. On n'a pas le droit de céder à ce genre de choses. Notre avenir se joue sur de petits détails tels que celui-ci, et on doit donc faire très attention. On doit absolument faire preuve de beaucoup de concentration et de garder la même détermination, quelles que soient les conditions.

Comment se déroule la préparation de votre prochain match contre l'ESS ?

Tout se passe dans d'excellentes conditions, tout comme pour nos précédents matchs. Pour leur part, l'entraîneur et le staff technique font le nécessaire pour que le groupe gère bien cette période creuse. Il y a de la joie et de la solidarité entre nous, et nous continuons à travailler dur pour nous rattraper sur certaines erreurs.

Avec ce qui s'est passé à l'aller, l'ESS s'annonce comme étant un match spécial, n'est-ce pas ?

C'est vrai, oui. Ce sera un match spécial, parce qu'on jouera avec l'envie particulière d'arracher quelque chose dont nous avons été privés lors du match aller. On méritait de gagner, mais le match a pris une autre tournure pour des

Jeunes catégories

raisons et des détails dont tout le monde est au courant. Mais ça ne restera bien évidemment que dans le cadre sportif. Les Sétifiens seront en tout cas les bienvenus.

Pensez-vous pouvoir enfin renouer avec le chemin des victoire dès cette rencontre ?

Le report du match contre le DRBT on l'a tous considéré comme étant un mal pour un bien. Peut- être que tout ce qui se passe sera en notre faveur. Ce changement de programme nous permettra probablement d'avoir avec nous un nouveau coéquipier sur le terrain, à savoir Soumana, et éventuellement le contexte dans lequel se jouera notre match contre l'ESS nous sera très favorable. Donc, par rapport à ces détails et tant d'autres, on reste très optimistes par rapport à nos chances de nous maintenir.

S. B.

par rapport à nos chances de nous maintenir. S. B. Un match amical pour apporter des

Un match amical pour apporter des réglages tactiques

L'entraîneur Abdelkader Amrani songe à programmer un match pour demain ou jeudi. Son souci est de meubler cette trêve de plus de deux semaines qui vient d'être imposée à son équipe et d'éviter que ses joueurs ne per- dent du rythme. La confirmation avec le sparring-partner devrait se faire aujourd'hui au plus tard, a-t-on appris hier. En plus de vouloir donner du temps de jeu à tous ses joueurs, le but d'Amrani est de voir la réaction de certains joueurs sur des automatismes qu'il prépare spé- cialement en prévision du match contre l'ESS. Parmi ces choix, la possibilité d'aligner Chatal et Bousliou d'entrée, dans l'optique de booster le rendement de son compartiment offensif. Pour les autres compartiments, il ne compte pas faire de modifica- tions.

S. B.

Laïchi : «Plus de moyens et on sera les meilleurs»

Younès Laïchi est l'entraîneur en chef de l'équipe U19 du CRB. Il est en train de réaliser une excellente saison. 4e au classement du championnat avec une série de 8 matchs sans défaite, tout récemment une qualification aux 1/16 de finale de la coupe d'Algérie, ce formateur affirme qu'au CRB les jeunes et talentueux joueurs n'ont jamais manqué. "Il y a toujours eu des joueurs talentueux au niveau des jeunes catégories, et plus spécialement au CRB, ils sont assez nombreux", a déclaré Laïchi avant de poursuivre : "Mais à la différence que les autres clubs qui ont cette réputation d'être des clubs formateurs, ici au Chabab on n'a pas pris nos jeunes en charge comme il se doit. La saison passée par exemple on n'avait même pas

doit. La saison passée par exemple on n'avait même pas le strict minimum de moyens. On

le strict minimum de moyens. On n'avait même pas de quoi payer le déplacement, ni l'hôtel ni même pour leur offrir un repas digne d'un club du rang du CRB.

Heureusement qu'avec Madar- Holding les choses sont en train de changer. Et avec davantage de moyens on pourra être les meilleurs."

«Avec un vrai projet sportif et sur le moyen terme, l'équipe première n'aura plus à se soucier du recrutement» Laïchi poursuit : "Pour vous confirmer qu'il y a de la qualité au CRB, nous n'avons été pris en charge par Madar-Holding que depuis quelques mois mais cela a été suffisant pour que les bons résultats et surtout les bonnes performances suivent. On fait partie des meilleures équipes dans notre catégories et avec du temps je pourrai même vous dire que très peu d'équipes pourront rivaliser avec nous. Ce qu'on réalise sur le terrain confirme tout. On est actuellement 4es en championnat et nous avons atteint les 1/16 de finale de la coupe d'Algérie en nous

qualifiant face à des adversaires coriaces. Cela c'est pour vous dire qu'avec un vrai projet sportif et sur le moyen terme, l'équipe première n'aura plus à se soucier du recrutement."

«On a été les seuls à tenir tête au PAC» Pour conclure, Laïchi a déclaré :

"Notre équipe a été la seule à avoir tenu tête aux jeunes du PAC qui sont réputés être irrésistibles face à tous leurs adversaires. Mais de par l'existence de jeunes talents et en plus des efforts que Madar-Holding est en train de consentir, on possède actuellement une des jeunes équipes en U19 qui pratique le jeu le plus plaisant. J'invite d'ailleurs tout le monde à venir le vérifier de ses

S. B.

propres yeux."

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

12

MOB

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 12 MOB LE MOB DANS LA ZONE ROUGE Après l'humiliante défaite

LE MOB

DANS

LA ZONE

ROUGE

Après l'humiliante défaite de la dernière journée à domici- le face au MC Oran, les joueurs semblaient avoir retenu la leçon et désiraient réussir à créer le déclic dimanche à Constantine face au CSC où tous les amou- reux du MOB espéraient voir leur équipe renouer avec les bons résultats. Seulement, ils étaient plus que jamais déçus en se rendant compte que leur équipe est loin d'atteindre l'ob- jectif ciblé, qui reste le maintien en Ligue 1. Ainsi, la défaite (un but à zéro) face aux Sanafir semble être la goutte qui fait déborder le vase puisqu'il était temps pour les supporters de découvrir que leur équipe risque gros cette saison et que l'objectif du maintien est loin d'être atteint, surtout que le MO Béjaïa fait désormais partie des équipes relégables

Le club court droit vers la catastrophe Le hic est que l'équipe de Béjaïa accueillera la prochaine journée de championnat le leader qui n'est autre que l'USM Alger. C'est dire que les Vert et Noir risquent de s'enfoncer encore. La tâche des camarades de Bouldiab est vraiment pénible pour échapper à la relégation, en rajoutant à cela le fait que la bande à Madoui ne satisfait guère en matière de rendement sur le terrain avec une équipe sans âme ni envie de vaincre, qui n'est même pas capable d'enchaîner deux passes de suite, ce qui achève les fans béjaouis, impuissants face à cette situation.

Encore un but contre leur camp Ainsi, mis à part le fait d'avoir encaissé quatre buts en deux rencontres, le but de Debbari contre son camp face au CSC est le second des Béjaouis contre leur cage en deux rencontres après celui de la nouvelle recrue, Ali Guechi, face au MC Oran. Alors, un grand nombre de fans se demandent où réside le problème ; ils sont même arrivés à dire que le départ de Madoui reste la seule solution pour espérer remettre le club sur le droit chemin

La seconde mi-temps plus satisfaisante, mais… Le seul point positif de la rencontre face au CS Constantine reste la seconde mi- temps, où les Béjaouis ont quand même fourni une belle prestation sans toutefois parvenir à revenir au score ; ils étaient en manque flagrant de finition et de geste final, à penser que les exercices devant les buts effectués tout au long de la semaine n'ont servis à rien.

B. B.

MADOUI DANS LE COLLIMATEUR Les fidèles supporters, qui ont passé l'éponge sur les derniers échecs
MADOUI
DANS
LE COLLIMATEUR
Les fidèles supporters, qui ont passé l'éponge sur les
derniers échecs de la phase retour, en plus de l'élimination
en coupe d'Algérie, ne sont apparemment pas prêts à faire
de même après la nouvelle défaite face au CS Constantine.
Suite à ces résultats, le Mob se retrouve désormais plus
menacé que jamais de relégation.

Reprise cet

après-midi

Le technicien a donc appelé ses capés à reprendre le chemin des entraînements cette après-midi à l'Unité maghrébine. Après la nouvelle défaite face au CS Constantine, il sera cette fois-ci véritable- ment devant le fait accompli et jouera sa tête face à l'USM Alger, où un nouveau résultat négatif sera synonyme de départ pour lui.

Les supporters préparent une descente au stade

De leur côté, les fans, déçus et inquiets de la situation du club, sont bien décidés à mettre les points sur les i et se préparent à inter- peller l'ensemble des responsables de cette situation : joueurs, staff, dirigeants. Ils se préparent à faire une descente cette après- midi au stade de l'Unité maghrébine et profiter de cette séan- ce d'entraînement pour s'expliquer avec leurs joueurs.

Touré et Semahi effectueront des tests médicaux

Les deux éléments qui ont quitté le terrain sur blessures lors de la dernière rencontre face au CS Constantine, Malik Touré et Khalil Semahi, sont attendus aujour- d'hui pour des examens médicaux afin d'avoir une meilleure idée sur leur blessure et savoir ce qu'il y a lieu de faire.

De notre correspondant

BADIS BESSAI

Ainsi, les fans comptent passer à l'action dès la reprise des entraînements en faisant savoir au responsable de la barre technique qu'il a failli à sa mission et qu'il doit quitter le club, peu importe la manière.

Les fans demandent son départ Les supporteurs béjaouis, déçus par les derniers évènements, voient en Madoui le premier responsable de cette situation catastrophique que vit le club actuellement et exigent son départ immédiat. Ils comptent

passer à l'action et faire tout ce qui est en leurs pouvoirs pour pousser Madoui vers la sortie.

Il vise le limogeage Un grand nombre de supporteurs voient désormais clair dans le jeu de Madoui, lequel, malgré l'énorme pression, refuse toujours de démissionner et de céder sa place. Pour ces derniers, le coach vise le limogeage et compte repartir avec l'intégralité de ses salaires.

Pourquoi lui a-t-on proposé un contrat d'une aussi longue durée ? Les amoureux du club phare de la Soummam se

demandent également comment leur direction a pu être aussi naïve pour proposer un contrat de 3 ans à Madoui alors qu'elle n'a même pas de projet sportif à long terme, le club ne possédant ni centre de formation, ni de jeunes talents prêts à prendre la relève.

Avec 300 millions par mois, son limogeage coulerait le club L'autre élément qui bloque toujours la direction du MO Béjaïa dans cette question de limogeage reste le salaire de Kheiredine Madoui, qui est de 300 millions par mois. Ainsi, avec un contrat de 33 mois, le limogeage de

Madoui coûtera au MOB plus de 10 milliards.

Une clause était nécessaire Alors que certains s'abstiennent à dire que la direction n'est pour rien dans cette histoire et que les responsables voyaient en Madoui l'homme de la situation, surtout avec un palmarès aussi riche, d'autres connaisseurs insistent sur le fait que la direction est responsable de cette situation. Elle n'a pas pris les dispositions nécessaires lors de l'engagement de Madoui, où des clauses de résiliation devaient être mentionnées. B. B.

Battre l'USMA ou finir en L2

Restant sur quatre contre-performances de suite lors de cette phase retour du championnat de Ligue 1 Mobilis, les coéquipiers de Bouldiab doivent impérativement réagir face l'USM Alger pour commencer à effacer le doute qui s'est installé dans les rangs des supporters.

Ces derniers ont peur que leur équipe se mette dans une plus mauvaise posture et voient le spectre de la relégation planer à présent sur Béjaïa. C'est ainsi que les joueurs doivent se remettre en cause et se préparer comme il se doit pour aborder la prochaine rencontre avec tous leurs atouts. Ainsi, les Vert et Noir, dont la défense reste la pire du championnat, seront opposé mardi prochain à la meilleure attaque de la compétition. Seule une volonté de fer pourrait leur permettre de battre l'USM Alger.

La tâche est loin d'être facile Pour ce match pour le compte de la 20e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis, le MOB aura en face le leader, à savoir

l'USM Alger, dont il n'est jamais venu à bout. Cette équipe ne sera donc pas du tout facile à manier et reste une véritable bête noire. Il faut dire que l'USM Alger recèle en son sein beaucoup

d'éléments qui peuvent faire la différence à tout moment et qui vont certainement donner du fil à retordre à Bouldiab et ses camarades. Ces derniers doivent donc se préparer à

avoir une forte opposition et devront réellement élever leur niveau de jeu pour l'occasion.

B. B.

se préparer à avoir une forte opposition et devront réellement élever leur niveau de jeu pour
www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE 13
www.competition.dz
Mardi 29 janvier 2019
1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE
13

MCO : LA QUALIF'

15H
15H

OU LA CRISE

PAR M. STITOU

En difficulté en champion- nat, le MCO, qui est secoué par une crise sportive ces derniers jours, va-t-il se refaire une santé en arrachant cet après-midi le tic- ket de la qualification pour les quarts de finale de la coupe d'Algérie ? En accueillant la vaillante équipe de Magra, qui est en train de briller dans son cham- pionnat, se permettant même de concurrencer les gros bras de la L2 Mobilis, cerise sur le gâteau, elle occupe depuis le dernier week-end la place de leader de L2, dans le camp oranais, lorsque le tirage au sort avait désigné cette équipe inconnue, certains se sont empressés de crier victoire. Toutefois, les joueurs, les entraî- neurs et même les dirigeants sont restés prudents, car la coupe est une compétition imprévisible où souvent la hiérarchie n'est pas res- pectée.

Les Hamraoua privés de titre depuis 23 ans Le MCO, qui est dos au mur avant cette empoignade, sait que le faux pas est interdit. Z cet effet, les joueurs sont obligés de mettre de côté tous leurs soucis (verse- ment des salaires ?) et de ne privi- légier que les intérêts du club, car une élimination cet après-midi serait synonyme de catastrophe, d'autant que l'équipe vient de bénéficier des faveurs du tirage au sort, en recevant Magra et même le CSC en cas de qualification pour la rencontre retour des 1/4 de finale. Alors, autant profiter et

faire en même temps plaisir aux supporters sevrés de titre depuis 23 ans.

Beaucoup de défections Pour ce 1/8 de finale, le MCO devra se passer des services de deux titulaires Mekkaoui et El- Mouaden qui purgeront une sus- pension automatique, de même que Benamara, expulsé vendredi quelques minutes après son entrée sur le terrain, sans oublier l'absence de Rachid Nadji, qui n'est pas encore remis de sa bles- sure musculaire et dont le retour à la compétition est prévu pour le match de lundi prochain (ASAM- MCO) en championnat.

Le soutien des supporters Entre le public et l'équipe, la rela- tion est depuis plusieurs semaines devenue difficile, au point que certains joueurs disent qu'ils sont plus à l'aise dans les matches à l'extérieur. Pour ce match de coupe, les supporters sont appelés à soutenir à fond leurs favoris, eux qui réclamaient la tête de Belatoui. Ils doivent assurer leur véritable rôle qui est de soutenir l'équipe ; ce n'est pas en insultant les joueurs qu'ils contribueront à un retour au premier plan de l'équipe. Alors que naguère le public oranais était considéré comme le véritable douzième homme, ces dernières années, le stade Ahmed-Zabana est devenu un lieu de défoulement pour des milliers de supporters dont cer- tains ne viennent au stade que pour foutre la pagaille. Ce qui ne

Des résultats

favorables

Décidément, si l'équipe oranaise ne réalise pas un parcours parfait en championnat, elle est plus au moins servie par la chance, puisque ses rivaux pour le main- tien ont tous connu la défaite ce week-end, que ce soit le CABBA, le MOB ou l'OM. De quoi atténuer la déception des Hamraoua.

Belatoui attend de toucher son salaire

S'étant mis d'accord avec son désormais ancien employeur pour résilier son contrat une fois qu'on lui remettrait un mois de salaire, Omar Belatoui devait en principe récupérer le chèque hier après-midi.

Vivien a passé l'examen cardiologique

Hier matin, le défenseur ivoirien est allé en com- pagnie du dirigeant Hassani Krimo à la cli- nique privée Abed où il a passé un examen car- diologique comme exigé par les instances natio- nales avant de le quali- fier au club.

Litim dans les bois

D'après un membre de l'encadrement, pour le poste de gardien, ça sera Oussama Litim qui sera titulaire, vu qu'il a été convenu qu'il sera aligné lors des matches de coupe.

Boudebouda

glissera à

gauche

Aligné ces derniers temps dans l'axe cen- tral, Brahim Boudebouda va retrouver son poste de prédilection en rem- plaçant sur le flanc gauche Zinedine Mekkaoui, suspendu pour ce match après avoir écopé d'un aver- tissement pour contestation de déci- sion. Pour composer la charnière centrale avec Abidine Sebbah, le coach devrait aligner soit Mohammedi, soit Bendjelloul, assure-t-on.

aligner soit Mohammedi, soit Bendjelloul, assure-t-on. rend pas service à l'équipe et même à l'image de

rend pas service à l'équipe et même à l'image de la ville d'Oran, malheureusement.

Aller en finale Entre le MCO et la coupe, il y a une longue histoire d'amour. Le club oranais, qui a remporté quatre fois le trophée et joué deux finales perdues face au même adversaire, le WAT, fait partie des clubs qui ont eu l'honneur de goû- ter au sacre plusieurs fois. Pour cette saison, c'est encore plus par- ticulier, avec la probable inaugu- ration du nouveau complexe olympique. On laisse entendre que ce dernier devrait abriter la finale de cette année ; ça serait vraiment merveilleux que le MCO aille en finale et la joue à l'occa- sion de l'inauguration de ce joyau. Pour que ce rêve prenne forme, il faudrait d'abord éliminer Magra. M. S.

MOUASSA

«J'ai donné mon accord de principe à Baba»

Fraichement débarqué de son poste à l'USM Annaba, Kamel Mouassa ne va pas chômer longtemps. En effet, sollicité par Baba, le che- vronné technicien guelmi est d'accord pour entraîner le MCO. "J'ai eu Baba au téléphone, on a discuté de tout et de rien. A la fin de notre communication, je lui ai donné mon accord de principe. Je vais, dans les heures qui viennent, me déplacer à Oran pour officiali- ser ma venue au MCO", nous a déclaré hier en fin d'après-midi Kamel Mouassa avant d'ajou- ter : "Mais n'anticipons pas les évènements, on n'annoncera ma venue au club qu'une fois le contrat signé." Pour rappel, le président du MCO hésitait entre Mouassa et Neghiz. Finalement, il a jeté son dévolu sur le désor- mais ex-coach de l'USMAn. M. S.

Frifer : «Kinane va apporter sa baraka»

L'attaquant international espoir du MCO affirme que malgré la situation actuelle de l'équipe, lui et ses coéquipiers sont déterminés à arracher la qualification cet après-midi.

Comment se présente le match face à Magra ?

A priori, c'est une rencontre difficile pour les deux équipes, néanmoins, comme on joue à la maison, on va exploiter cet avantage pour arracher la qua- lification. En tout cas, les joueurs affichent une grosse détermination pour gagner ce match et rendre le sourire aux supporters qui ont très mal admis nos deux dernières contreperformances en cham- pionnat (nuls concédés à la JSS et l'USMBA).

C'est surtout le derby de vendredi avec le but encaissé dans les temps morts qui a provoqué la colère du public…

Le public a le droit de récla- mer des résultats. Concéder un but dans le temps additionnel alors qu'on tenait la victoire entre nos mains, même nous les joueurs on a du mal à le digérer mais le football est par- fois cruel ; le plus important est de ne pas sombrer dans le doute ; il faut vite réagir et ce match tombe à pic pour se racheter auprès du public.

Que vous inspire le NCM…

Franchement, à part son classement en L2, je n'ai pas assez d'informations sur cette équipe. Toutefois, le fait qu'elle occupe la place de leader démontre que le NCM est une formation redoutable, par conséquent, la vigilance est doublement recommandée.

Espérez-vous un changement

d'attitude du public ?

Et comment ! Sans l'apport et le soutien de notre public, on ne peut rien faire. Dire que son hostilité ne perturbe pas le groupe, ca serait mentir, alors que l'équipe passe par une période délicate. C'est le moment où on doit compter le plus sur nos supporters pour renouer avec la voie du succès.

Les joueurs sont-ils inhibés par cette pression ?

Je ne le pense pas. Si on a échoué lors de nos derniers matches, peut-être qu'on a failli tactiquement. Cela explique probablement ces échecs.

Kinane, qui va assurer l'intérim après la démission de Belatoui, peut-il remettre l'équipe sur la bonne voie ?

On l'espère vivement car sur le plan humain Kinane est quelqu'un de bon. En plus, il a toujours eu la baraka avec lui. Nous, les joueurs, on va se battre sur le terrain pour lui et

évidemment pour nos suppor- ters.

le terrain pour lui et évidemment pour nos suppor- ters. Vous tardez à marquer des buts,

Vous tardez à marquer des buts, c'est quoi votre problème ?

Je n'ai aucun problème. Incha Allah, je vais renouer avec les filets rapidement, le plus tôt serait le mieux.

Le prochain match en championnat, vous allez le rater….

Effectivement, je suis convoqué pour le stage avec l'EN U23 à Sidi Moussa qui débutera le 3 février. Or, le lendemain, on jouera à Aïn M'lila, c'st vraiment dommage car j'ai- merais aider mon équipe pour ce match de cham- pionnat.

M. S.

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

14

ESS

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 14 ESS Voilà pourquoi l'Entente doit battre l'ASAM Après le report

Voilà pourquoi l'Entente doit battre l'ASAM

Après le report du match face au MCA, les Ententistes se sont tournés maintenant vers le rendez-vous de demain face à l'ASAM dans un match comptant pour la mise à jour du calendrier du championnat de Ligue 1 Mobilis.

à jour du calendrier du championnat de Ligue 1 Mobilis. De notre correspondant FARÈS ROUIBAH Pour

De notre correspondant

FARÈS ROUIBAH

Pour rappel, cette ren- contre qui était programmée dans le cadre de la 18e journée a était reportée en raison de terrain enneigé. Une rencontre qui est le moins qu'on puisse dire d'une grande importance pour le club d'Aïn El Fouara qui ne désespère pas de jouer le coup à fond pour aller chercher une place sur la podium à l'issue de cet exercice, et ce, malgré une rude concur- rence qui s'annonce dans l'air avec la présence de plusieurs équipes qui visent le même objectif et qui reviennent en force depuis quelques semaines en mettant de plus en plus la pres- sion sur les Ententistes à l'instar du MCA, du CSC ou encore le PAC. " Effectivement, on compte bien jouer nos chances à fond

pour tenter de finir la saison sur le podium. C'est vrai que notre tâche ne s'annonce pas de tout repos face à la rude concurrence qui existe entre plusieurs équipes qui visent cet objectif. Toutefois, nous comptons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour essayer de finir en beauté cette saison ", nous a dit à ce titre le coach Nourredine Zekri qui pri- vilégie certes l'épreuve populaire où son team semble bien partie pour aller encore plus loin, notamment après avoir passé le cap usmiste il y a quelques jours. Cependant, il ne compte pas lâcher prise pour décrocher l'une des trois premières places au classement qui ouvre droit à une participation dans une compéti- tion continentale ou arabe la sai- son prochaine. Pour se faire, il n'est un secret pour personne que les Ententistes n'auront plus

le droit à l'erreur, notamment à domicile où il faudra faire le plein tout en tentant en parallèle de ramener des points de l'exté- rieur à commencer par cette confrontation face à l'équipe M'lilie qui alterne le bon et le moins bon depuis le début de cet exercice pour son retour en Ligue 1 Mobilis avec à la clé un très bon match nul imposé à la JSK le week-end dernier dans le fief de cette dernière.

Les Sétifiens veulent enchaîner Un nul au goût d'une victoire d'autant plus qu'il est intervenu devant une équipe kabyle qui restait sur trois victoires consécu- tives et qui était largement favo- ris pour arracher les trois points du succès. Il faut dire en outre que l'ASAM fut la première équipe à battre le onze sétifien

cette saison au moment où les partenaires de Samir Aïboud enchaînaient les bonnes perfor- mances dans la compétition continentale, et ce, à l'issue d'un match qui a eu lieu à huis clos au stade du 1er-Novembre de Batna étant donné qu'à cette époque le stade Démène Debbih d'Aïn M'lila n'était pas qualifié à arbi- trer les rencontres du champion- nat de Ligue 1 Mobilis. Autant dire la difficile mission qui attend les Noir et Blanc demain, eux qui ne jurent que par la vic- toire pour d'abord rester sur la bonne dynamique et entrevoir du coup dans des bonnes condi- tions leurs prochaines sorties sachant qu'ils auront à faire deux déplacements consécutives devant deux équipes qui luttent pour le maintien, à savoir le CRB et le DRBT.

F. R.

REPRISE AU COMPLET, UNE PREMIÈRE CETTE SAISON

Après une journée de repos, les parte- naires de Mustapha Zeghba ont repris le chemin des entraînements hier au stade du 8-Mai-1945 de Sétif en vue de préparer le match contre l'ASAM. Tout le groupe a répondu présent dans une très bonne ambiance avec à la clé la bonne nouvelle, une infirmerie vide puisque tous les joueurs qui revenaient de blessure ont repris le travail norma- lement avec le reste de leurs parte- naires à l'image de Sidhoum, Redouani et Bouguelmouna. Ceci n'a fait que sou- lager le coach Nourreddine Zekri afin d'entrevoir au mieux la suite du par- cours avec en point de mire trois matches en l'espace de dix jours face à l'ASAM demain, le CRB samedi et le DRBT mercredi prochain.

Brahim Larbaoui s'en est chargé

Les joueurs ont eu leurs chèques

Comme il l'avait promis, le président Hassen Hamar a remis les chèques à ses joueurs. Une opération qui a com- mencé au lendemain du match face au MCA qui fut reporté pour rappel pour terrain enneigé et qui s'est poursuivie jusqu'à hier matin. Comme annoncé, le boss ententiste s'est réuni avec ses joueurs à l'occasion de ce match ou il avait promis qu'il payera tout le monde. Voilà une nouvelle qui ne peut que moti- ver un peu plus le groupe sétifien en vue de la suite du parcours que ce soit en championnat ou en Coupe d'Algérie. F. R.

«RENOUER AVEC LE SUCCÈS EN CHAMPIONNAT»

Le latéral gauche ententiste revient dans l'entretien qui suit sur les préparatifs du match face à l'ASAM. Il pense en outre que son team a les moyens d'aller chercher une place sur le podium à l'issue de cet exercice à condition, dit-il, d'en- granger le maximum de points à commencer par le rendez-vous de demain.

Tout d'abord votre commentaire sur le report du match face au MCA ?

Je pense qu'on n'avait pas le choix. C'est l'arbitre du match qui a décidé de ce report en raison du terrain enneeigé et qu'il était impossible donc de jouer. Je pense que quelque part dans nos têtes on s'attendait à ce scénario vu les grosses chutes de neige qui ont été enregistré les jours précédant le match et même au cours de la journée de samedi.

Ne pensez-vous pas que ce report freinera l'élan de votre au moment où vous êtes sur une excellente performance en Coupe d'Algérie face à l'USMA ?

Oui c'est vrai. On aurait sincère- ment joué ce match car comme vous le dites, on restait sur une belle victoi- re en Coupe d'Algérie face à l'USMA et on voulait terriblement enchaîner avec un autre succès devant un adversaire qui demeure un concur- rent direct dans la course au podium. Cela dit, ce qui est fait est fait mainte- nant. Nous devons oublier au plus vite ce report et penser à préparer nos prochains matches à commencer par celui contre l'ASAM demain.

Vous allez devoir faire avec un calendrier très chargé. Comment appréhendez-vous cette situation ?

On n'a pas le choix. On doit faire avec. Si je ne me trompe pas on aura joué entre six ou sept rencontres d'ici la fin du mois de février. Ça va être difficile il est vrai mais on va tenter par tous les moyens de gérer cela aux mieux. Je pense que notre staff tech- nique est conscient de cette situation et il a évoqué cela avec nous plusieurs fois ces derniers temps. Le plus important, c'est qu'on doit rester bien concentrés et continuer à travailler. Je pense que le groupe est bien déterminé à faire de son mieux pour enchaîner avec d'autres bons résultats et satisfaire nos supporters.

d'autres bons résultats et satisfaire nos supporters. Dites-nous maintenant, comment se présente pour vous cette

Dites-nous maintenant, comment se présente pour vous cette confrontation face à l'ASAM ?

Écoutez, je pense que c'est un match qui ne va pas différer de ceux que nous avons joués depuis le début de la phase retour. C'est un match très important et nous avons besoin d'un succès afin de se ressaisir de notre dernier échec face au PAC. Cela dit, on s'attend à ce que notre tâche ne sera pas de tout repos devant une équipe qui n'est pas facile à manier et qui reste sur un bon match nul face à la JSK le week-end dernier à Tizi Ouzou. Tout ce que je peux vous dire, c'est que nous comptons faire tout ce qui est de notre mieux pour aller chercher les trois points et rester du coup dans la course au podium.

Sincèrement croyez-vous que votre team a les moyens d'aller chercher l'une des trois premières places au classement du championnat à la fin de cet exercice ?

Oui. Je pense que rien n'est encore joué. Il faudra juste continuer à croire en nos moyens. C'est vrai que cette mission s'annonce délicate et ce, par rapport à la présence de plusieurs équipes qui visent le même objectif. Tout ce que je peux vous dire, c'est que nous allons faire tout ce qui en notre pouvoir pour terminer en beau-

té la saison et donner de la joie à notre

public.

F. R.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. USMA

40

19

12

04

03

34

15

+19

2. JSK

36

19

10

06

03

24

11

+13

3. CSC

28

18

07

07

04

18

12

+06

4. MCA

28

18

07

07

04

20

19

+01

5. PAC

27

19

07

06

06

23

17

+06

6. NAHD

26

18

07

05

06

15

17

-02

7. JSS

24

18

06

06

06

15

10

+05

8. ESS

24

17

07

03

07

17

15

+02

9. MCO

23

19

05

08

06

23

23

00

10. OM

22

19

04

10

05

16

20

-04

11. ASAM

20

18

03

11

04

10

15

-05

12. CABBA

19

19

04

07

08

14

19

-05

13. USMBA

19

19

04

07

08

16

27

-11

14. MOB

19

19

04

07

08

17

29

-12

15. DRBT

17

17

04

05

08

19

26

-07

16. CRB

13

18

03

07

08

14

20

-06

20 e JOURNÉE

21 e JOURNÉE

JSS-NAHD

CSC-ASAM

CABBA-DRBT

MCO-PAC

CRB-ESS

OM-CRB

MCA-OM

NAHD-MOB

PAC-JSK

CABBA-JSS

ASAM-MCO

DRBT-ESS

USMBA-CSC

USMA-USMBA

MOB-USMA

JSK-MCA

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

USMBA

15

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 USMBA 15 BENAYAD «Je renouerai avec les buts contre le CSC»
www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 USMBA 15 BENAYAD «Je renouerai avec les buts contre le CSC»

BENAYAD

«Je renouerai avec les buts contre le CSC»

«On peut sortir de la zone rouge»

Pour l’actuel meilleur buteur de la formation de l’USMBA Mourad Benayad, le point ramené d’Oran contre le MCO est salvateur et va peser lourd dans le décompte final.

L’enfant d’Arzew nous a dit que malgré les problèmes, les joueurs sont déterminés à relever les défis et sortir de la zone rouge afin d’atteindre leur objectif qui demeure le maintien en Ligue 1 Mobilis.

De notre correspondant

DJAOUED B.

Tout d’abord, quelles sont vos nouvelles ?

Elles sont bonnes, je suis à Arzew en train de profiter de notre journée de repos avec ma famille et les amis avant de reprendre le chemin des entraî- nements.

Parlez-nous de la dernière rencontre du MCO…

C’était un derby entre deux grandes équipes de l’Ouest. L’enjeu était présent et, comme tout le monde sait, le climat était électrique entre les deux galeries ; il fallait s’attendre à un match très disputé et cela s’est prouvé sur le terrain où on a assisté à quatre buts, tous sur des balles arrêtées. Je pense que notre point est largement mérité. Je

peux dire qu’on aurait pu faire mieux, mais ce sont les aléas du football.

Vous avez ouvert la marque, mais votre adversaire a réussi à vous rattraper et ajouter un deuxième but, à la fin de la rencontre vous avez remis les pendules à l’heure. Quel est votre commentaire ?

On a fait une bonne entame de la rencontre : après douze minutes de jeu, on a réussi à

ouvrir la marque. Après cela, on

a voulu ajouter un deuxième but

pour faciliter les choses, mais ils nous ont étouffés, surtout au milieu de terrain et ils ont réussi

à remettre les pendules à l’heure

à quelques minutes de la fin de

la première mi-temps, ce qui nous a un peu déstabilisés. En deuxième mi-temps, sur leur lancée, ils ont pu ajouter un deuxième but sur penalty, mais on n’a pas baissé les bras, on a essayé de trouver des failles et nos efforts ont était payants, à la dernière minute du temps addi- tionnel, on a égalisé suite à un très joli but de Masmoudi.

Cela fait trois matchs que vous n’avez pas inscrit le moindre but, mais vous étiez passeur décisif pour le premier but de Masmoudi. Ne pas inscrire des buts ne vous inquiète-t-il pas ?

Si je disais non, je serai un menteur, car chaque attaquant veut inscrire des buts. Malheureusement, depuis mon doublé contre Sétif, je n’ai pas inscrit le moindre but, mais j’ai participé à celui de Masmoudi contre le MCO. Je pense que j’ai

fait mon devoir dans cette ren- contre et j’espère que la chance me sourira contre le CSC pour renouer avec les buts.

Le point ramené contre le MCO ne vous a pas suffi pour quitter la zone rouge où vous campez toujours avec les trois clubs relégables

C’est vrai, ce que vous dites, mais je peux vous assurer que ce point est salvateur pour l’équipe et il pèsera lourd dans le décompte final. De notre côté, on sait qu’on possède une très bonne équipe, capable de rivali- ser avec n’importe quelle forma-

tion du championnat et on va tout faire pour relever la tête et grimper au classement afin d’at- teindre notre objectif, qui reste le maintien en Ligue 1 Mobilis.

Vos supporters vous ont suivis jusqu’à Oran pour vous soutenir, mais, malheureusement, ils étaient obligés de sortir du stade à la mi-temps. Quel message adressez-vous aux Scorpions ?

Tout d’abord, ont étaient contents et surtout fiers de les voir remplir leur place au stade Ahmed Zabana pour nous soute- nir ; ils nous ont encouragés lors de la première mi-temps, mais quand on est revenus des ves- tiaires, on ne les a pas vus. On a appris que pour des raisons sécuritaires, le service d’ordre a jugé utile de les faire sortir. Cela nous a boostés pour redoubler d’efforts et revenir avec un bon résultat, rien que pour les réjouir et les remercier de faire ce sacri- fice et, Dieu merci, on a su le faire.

Dj. B.

Sit-in des Scorpions

Le wali sensible aux doléances des supporters

Après le cumul des problèmes au niveau de la direction l’USMBA, les fidèles amoureux du club ont organisé un sit-in pacifique devant le siège de la wilaya. Ils n’ont pas fait beaucoup de bruit, la seule exigence des supporters de l’USMBA rassemblés devant le siège de la wilaya était de voir le wali, M. Ahmed Sassi, en personne. Et cela s’est concrétisé. 5 représentants des suppor- teurs ont été invités à la salle d’honneur de la wilaya où les deux parties ont dis- cuté des affaires du club.

Départ de l’actuelle direction Les fidèles Scorpions étaient unanimes à dire que la direction du club est la première responsable de la situation a que traverse l’USMBA et qu’elle doit partir. A l’USMBA, malgré le riche effectif, les résultats ne suivent pas. Cela est dû à la mauvaise gestion de tous ceux qui étaient à la tête du club depuis le début de saison. Ce qui a enfoncé l’USMBA dans le bas du tableau et qui risque de descendre en Ligue 2 Mobilis.

Retour de CEO En plus de leur première demande, qui est le départ de tous ceux qui veulent nuire et profiter sur le dos du club, les représentants des supporters ont demandé à M. le wali de convaincre le coach Chérif El-Ouazzani de revenir à l’USMBA et d’accélérer les négociations afin que l’enfant d’Oran puisse entamer son travail le plus tôt possible. De son côté, M. le wali leur a affirmé que la piste de Chérif El-Ouazzani est en bonne voie, il ne reste que quelques détails à régler.

Beaucoup de personnes n’ont pas apprécié cette démarche Même si ce sit-in pacifique a porté ses fruits, où des supporters ont fait entendre leur message aux autorités locales de la ville, il n’a pas plu à cer- tains : ces derniers ont montré leur mécontentements vis-à-vis de cette démarche en disant que M. le wali était en négociations secrète avec le coach Cherif El-Ouazzani et ne voulait pas que cela sorte à la rue ; ces personnes-là ont tout gâché par ce geste. Dj. B.

LIGUE 2 MOBILIS

MCEE

Après le départ de Wajid Sid

Herada contacte Bouzidi

De notre correspondant

AMAR T.

Après le départ de Wajid, la direction du MCEE s’active pour trouver un nouvel entraîneur. C’est ainsi que Bouzidi a été choisi pour diriger l’équipe eulmie. Rien n’est encore fait, a annoncé le club, mais on a apprécié les premiers contacts et surtout le plaisir de l’accueillir pour prendre en charge l’équipe qui ambitionne des résultats à la hau- teur de ses objectifs. Persuadé que Bouzidi va faire du bon travail, Herada aimerait avoir des certitudes très rapidement pour tracer le reste du parcours du championnat avec le

nouvel entraîneur pour redresser la barre. Rappelons que Bouzidi est sans club actuellement et selon nos informations, il est sur le point d’as- surer la succession de Wajdi, desti- tué de son poste au terme d’une crise de résultats avec trois défaites successives des trois derniers matchs. Sur ce, le comité direction du MCEE, réuni cette semaine, a décidé de mettre fin au contre de Wajdi.

Babya perd du terrain, mais s’accroche au podium Les Eulmis n’ont pas pu faire mieux que de céder du terrain après trois défaites successives lors des trois

derniers matchs, se décalant à la 4e place à l’issue de la 19e journée de Ligue 2 Mobilis. Les joueurs eulmis doivent commencer à réfléchir sur la suite du parcours où il faudra arrê- ter de perdre au risque de tout gâcher. Avec de telles difficultés, associées à un jeu indigne, l’équipe ne doit pas lâcher ce qui a été fait jusqu’à présent et terminer la saison sur le podium, se détourner de cet objectif serait une erreur.

Le NC Magra, un grand coup à jouer Pour la 20e journée de la Ligue 2 Mobilis, le MCEE accueillera l’actuel leader du groupe pour viser une

victoire malgré la position en tête de l’adversaire. Un grand coup à jouer donc ce samedi à domicile après trois défaites pour se réconcilier avec ses supporters. Mais avec 31 points, ils sont 4e et restent dans la course pour la montée avec le même nombre de points que Tlemcen (4e également). Une grande affiche où les Eulmis, pleins d’envie et de soli- darité après avoir été payés, mon- trent qu’ils sont sur la bonne voie avant ce match. Sauf que les joueurs décident de ne pas relever le défi vu l’importance de cette rencontre pour que l’adversaire exerce une certaine influence, étant leader actuel du groupe, devant lequel les Eulmis seront impressionnés pour surmon- ter la difficulté qu’ils vivent actuelle- ment.

A. T.

Les joueurs touchent leurs salaires

Le sujet des salaires des joueurs, qui n’ont rien touché depuis le début de la saison, est revenu sur la table. Avec l’entrée de subventions de l’APC, les dirigeants du club vont pouvoir payer tout le monde en décidant de verser deux mensualités à chaque joueur. L’annonce de cette nouvelle a été bien accueillie par les joueurs, qui ont eu de la peine à y croire. Maintenant qu’ils sont assu- rés de toucher deux mois de salaires, ils peuvent changer d’attitude pour décider de gagner leurs matchs.

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

16

ESM

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 16 ESM Une attitude et des interrogations Benmeghit boude de nouveau

Une attitude et des interrogations

29 janvier 2019 16 ESM Une attitude et des interrogations Benmeghit boude de nouveau buteur actuel

Benmeghit boude

de nouveau

buteur actuel d'Ettaradji brille par une absence qu'aucun dirigeant n'arrive à expliquer, assure la même source. Porteur du numéro 11, l'intéressé s'est permis de bouder l'équipe au lende- main de la reprise des entraînements précédant la réception de l'équipe des Babyas. Une attitude qui entraîne des tas de questions et explique son mau- vais rendement dans les matches dis- putés par l'équipe en ce début de la deuxième phase du championnat. La direction, dans le souci de préserver la sérénité du groupe pour espérer conduire l'équipe à rester dans la continuité actuelle, devra prendre ce cas avec le maximum de fermeté sur- tout que le beau succès réalisé contre le MCEE, l'Espérance l'a obtenu sans lui

L. M. A.

De notre correspondant

L. M. AZZI

La situation au sein de l'ES Mostaganem connaît une période sereine depuis la victoire de l'équipe aux dépens du MC El-Eulma vendredi dernier (2-0). La seule tâche noire se situe dans le comportement de Hichem Benmeghit. Ce joueur n'en finit pas avec des attitudes propres à lui en marge d'une attention particulière de la direction de son club actuel. Car la direction a pris le soin de le gâter par rapport à ses coéquipiers, prenant le luxe de lui verser, à en croire une source fiable, deus mensualités. Le

BELKACEMI : «LE RCR EST CORIACE, NOUS L'AVONS VÉRIFIÉ AU MATCH ALLER»

Le défenseur Abdelhak Belkacemi assure de l'importance de plier le match du MC El-Eulma et de bien préparer le derby de Relizane face au Rapid local.

Vous avez renoué avec la gagne en l'emportant face au MCEE, quels sont vos sentiments ?

Oui, hamdoullah, nous avons réalisé l'essentiel. Car nous étions dans l'obligation de gagner après le nul face à l'équipe de Magra. Il nous fallait cette victoire afin de réagir et nous l'avons fait avec mérite.

Vous avez allié la manière en plus…

Comme je viens de le dire, nous avons mérité de l'em- porter. Ce match, nous

l'avons dominé, notre équi- pe était supérieure durant toute la rencontre. Pour nous, il ne fallait pas rater ce match et l'occasion de jouer chez nous, hamdoullah, nous sommes parvenus à nos fins.

Avec ce résultat, l'Espérance remonte au classement et peut jouer le podium…

Vous savez, tout est pos- sible ! Il suffit d'aligner une série de victoires pour espé- rer jouer le podium. Mais, en ce qui nous concerne, nous jouons pour le main- tien, qu'il faut assurer le plus tôt possible. Des matches restent avant la fin du cham- pionnat, donc il faut bien les gérer et essayer d'engranger le maximum de points pos-

sible. A présent, il faut plier la page du match contre El- Eulma et penser au prochain rendez-vous de la compéti- tion.

Un derby délicat vous attend à Relizane, comment s'annonce-t-il ?

Je crois que tous les der- bies sont difficiles à gérer. Nous l'avons vérifié contre le Rapid au match aller chez nous où nous avons été contrés (ndlr, nul 2-2). Donc, la mission ne va pas être facile mais pour les deux équipes. Ce sera très serré. En tous les cas, on se prépa- re avec sérieux dans l'espoir de négocier ce derby par un bon résultat sur le terrain du stade de Relizane. L. M. A.

ASMO

Haddad : «On doit se ressaisir»

Pour le milieu Ilyes Haddad, le maintien de l'équipe passe par une réaction immédiate suivie d'une série positive. La mission, à en croire ses dires, est possible à la condition de mettre fin à cette impasse en matière de résultats.

La défaite de Saïda enfonce El- Djamîya qui, à présent, compte 4 points de retard sur la première place du salut, quel est votre avis ?

Je crois que la situation n'est pas bonne après ce qui s'est passé au clas- sement puisque nous sommes très mal logés. Notre équipe, à la suite de cette défaite, se trouve distancée, mais rien n'est encore joué. On regrette ce qui nous arrive, mais on ne va pas se lais- ser faire.

Une réaction devient immédiate alors…

Tout à fait ! Je crois que maintenant il faut réagir. Nous devons nous res- saisir pour mettre fin à cette série

négative. Il nous faut une réaction. La balle est dans notre camp. Nous sommes concernés les premiers parce que nous sommes sur le terrain.

Et comment s'annonce la situation aux yeux des joueurs ?

Les joueurs sont déçus et c'est nor- mal. La situation nous préoccupe parce que l'ASMO est en danger. La relégation nous guette davantage après les résultats des autres matches. Nous sommes conscients qu'il y a un danger devant nous. Mais je persiste à le dire, la situation n'est pas impos- sible, c'est-à-dire que nous pouvons remonter la pente. Nous avons les moyens pour se mettre sur la route

des victoires. Il suffit de réagir le plus tôt possible.

La prochaine rencontre vous opposera à la JSMS qui revient bien, comment se présente-t-elle ?

A ce stade de la compétition, tous les matches deviennent difficiles à jouer. Nous l'avons vérifié dans les matches de cette phase retour. Ce sera la même chose pour le match contre l'équipe de Skikda. Un match que nous devons gagner sans tenir compte du moindre paramètre. Je dirais que la situation nous oblige à prendre ce ren- dez-vous avec le maximum de sérieux pour ne pas tomber dans les mêmes erreurs par rapport à ce que nous avons vécu contre l'équipe de Béjaïa. Cela pour dire que le match de ce week-end, on doit absolument le gagner. A vrai dire, nous n'avons plus le temps de penser à autre chose qu'à gagner.

La réaction des supporters devra vous booster davantage…

Absolument, les supporters sont venus nous parler de cette situation que nous visons tous. Nous sommes conscients de ce qu'ils ressentent maintenant. Nous tâcherons de faire l'impossible pour ne pas les décevoir et prendre les points de la rencontre face à l'équipe de Skikda.

L. M. A.

Slimani

prépare

des

guerriers

Sid Ahmed Slimani semble avoir com- pris qu'à présent seuls les joueurs conscients de ce que lui et le club attendent d'eux sont appelés à prendre place dans l'équipe. D'après nos informations, le coach asémiste a insisté à son retour aux entraîne- ments sur le volet mental des joueurs. Pendant la durée de la séan- ce tenue ce lundi matin, l'enfant de Tlemcen n'a pas arrêté de faire com- prendre à sa bande l'obligation de se ressaisir, leur montrant leur devoir sur le terrain. Il veut avoir des gars capables de se défoncer pour condui- re leur équipe à prendre les points de la réception de la JSM Skikda, pro- chain adversaire. Voulant gagner le défi de sauver sa formation, le driver asémiste ne peut plus s'amuser à répéter à ses joueurs la manière tac- tique à adopter mais plutôt à montrer l'obligation de ne pas rater le moindre match à venir, à commencer par ce rendez-vous contre l'équipe des V noirs. C'est pourquoi, il a pris le soin de parler de guerriers pendant la séance tenue hier sur la pelouse du stade Habib-Bouakeul. L. M. A.

Rappelé par

le coach

Zahzouh à la rescousse

Le responsable de la barre technique a rappelé Youssef Zahzouh dans le groupe de l'équipe fanion. L'enfant de Mecheria a retrou- vé l'ambiance des entraînements après une sanction injustifiée à son égard par la direc- tion du club. Ce joueur pourrait apporter un plus à l'équipe notamment dans la grinta offensive qui manque tant.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

A la veille du match aller des 1/4 de finale de la Coupe arabe des

A la veille du match aller des 1/4 de finale de la Coupe arabe des clubs champions

Ooredoo souhaite bonne chance au MCA

A la veille du match aller des quarts de finale de la Coupe arabe des clubs champions qui opposera le Mouloudia Club d'Alger (MCA) au club d'Al- Merreikh du Soudan, Ooredoo, sponsor officiel du Mouloudia Club d'Alger, adresse ses encouragements aux joueurs et au staff technique et administratif du Doyen, et leur réitère son soutien inconditionnel lors de cette compétition régionale. Le Mouloudia Club d'Alger disputera son match aller des quarts de finale de la Coupe arabe des clubs champions, ce jeudi 31 janvier 2019 au stade olympique du 5-Juillet face au club soudanais d'Al-Merreikh.

Une rencontre sportive où règnera certainement le fair-play au vu des mêmes valeurs que partagent les deux peuples et les deux nations. Dans son message d'encouragements aux joueurs, le directeur général de Ooredoo, M. Abdullatif Hamad Dafallah, a déclaré : "En tant que partenaire du Mouloudia, Ooredoo est fière d'être à vos côtés et vous encourager dans ce grand match face au prestigieux club soudanais d'Al- Merreikh dans le cadre de la Coupe arabe des clubs champions. Nous sommes convaincus que cette rencontre se déroulera dans une ambiance de joie

et de fair-play entre deux pays frères, qui ont des relations fraternelles et d'amitié ancestrales. Je réitère également le support de Ooredoo au Mouloudia Club d'Alger et leur souhaite une bonne chance dans ce grand rendez-vous footballistique et poursuivre son honorable parcours dans cette compétition." Pour rappel, Ooredoo a signé en octobre 2018 un contrat de partenariat avec le doyen des équipes de football algériennes, le MCA, devenant ainsi le Sponsor Officiel du club et ce dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie de soutien au football national.

le Sponsor Officiel du club et ce dans le cadre de la mise en œuvre de

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

USMH

17

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 USMH 17 LES HARRACHIS attaquent le WAT Les Jaune et Noir

LES HARRACHIS attaquent le WAT

Les Jaune et Noir ont débuté hier le travail afin de se tenir prêts pour leur prochain match face au WAT. Chérif Hadjar veut une équipe en pleine forme pour ce rendez- vous difficile.

PAR MEHDI KABI

C'est hier après-midi que Fayçal Abdat et ses co-équipiers ont repris le chemin des entraînements. En effet, après avoir profité d'un jour de repos, ils ont débuté le travail et la préparation en prévision du prochain match face au WAT, dans le cadre de la 20e journée de la Ligue 2 Mobilis. Un match qui s'annonce important pour les deux équipes. Il faut dire que les Jaune et Noir sont sur une bonne lancée depuis l'arrivée de Cherif Hadjar à la tête de la barre technique. En plus, ils restent sur deux victoires contre le MCEE et le RCR, ce qui fait que le moral est au beau fixe. Ils veulent donc fournir une bonne prestation sur le terrain du stade Akid-Lotfi de Tlemcen et ainsi revenir avec un bon résultat. Ce qui est sûr, c'est que l'objectif des Jaune et Noir est clair, ils veulent arracher le maintien rapidement.

Noir est clair, ils veulent arracher le maintien rapidement. En tout cas, ce ne sera pas

En tout cas, ce ne sera pas facile contre le WAT. Comme tout le monde le sait, les Tlemcéniens jouent l'accession cette saison et sont actuellement à la troisième place au classement. Ils veulent faire la différence sur leur terrain et devant leurs supporters. Le match s'annonce difficile, mais le premier responsable de la barre technique harrachie veut profiter de cette semaine afin de bien se préparer et surtout apporter quelques réglages à son onze.

Récupérer les blessés Il faut savoir que lors du dernier match, Cherif Hadjar n'avait pas l'embarras du choix, puisque plusieurs joueurs étaient blessés. Belhani, Yaghni, Layati avaient été laissés au repos face au RCR et, durant le match, El-Amali s'est blessé, Selama a eu du mal à finir la rencontre et Hamidi a dû être remplacé. En tout cas, pour le prochain match, le coach devrait récupérer tout le monde mis à part El-Amali qui est indisponible pour

un mois. Hadjar aura ainsi l'embarras du choix afin de composer son onze. Mais tout dépendra de cette semaine de préparation ; les joueurs les plus en forme pourront être alignés face au WAT afin de fournir une bonne prestation et revenir avec un bon résultat. Le staff médical, de son côté, tente de remettre sur pied tout le monde rapidement et ainsi ne pas avoir d'absences pour le match de la 20e journée de la Ligue 2 Mobilis. M. K.

Yekhlef gagne des points

Ayant été promu par Cherif Hadjar avec l'équipe senior, Yekhlef continue ses bonnes prestations et s'impose comme un élément important en attaque. Il semblerait que Cherif Hadjar a fait le bon choix en donnant sa chance au jeune Yekhlef qu'il avait remarqué avec l'équipe réserve. Ce dernier s'était distingué avec la réserve où il avait été l'auteur de plusieurs buts, ce qui lui a permis de rejoindre les seniors. Depuis, il n'a pas encore gagné sa place de titulaire au sein de l'équipe harrachie mais son dernier match face au RCR lui a permis de gagner des points auprès de son entraîneur. Il faut dire que Yekhlef a fait bouger son équipe face à Relizaine et était pratiquement le seul à apporter du rythme au jeu harrachi. Il a réalisé une très bonne prestation et a donné beaucoup de fil à retordre à ses adversaires. Il a été un poison pour la défense relizanie. Le coach devrait faire appel à ses services pour la prochaine rencontre face au WAT. En tout cas, Yekhlef n'a pas trahi la confiance que Cherif Hadjar avait mise en lui et se donne à chaque fois à 100%. Les supporters, quant à eux, ont apprécié le rendement de leur jeune joueur et ont d'ailleurs scandé son nom face au RCR. Ce qui est sûr, c'est que grâce à ses bonnes prestations il pourra espérer une place de titulaire indiscutable au sein de la formation harrachie. Surtout que le problème le plus important, c'est le compartiment offensif et le manque d'efficacité. En tout cas, Yekhlef devra continuer sur sa lancée afin de convaincre Cherif Hadjar et ainsi garder sa place même après la qualification des nouveaux éléments.

M. K.

Entraînement

ce matin

Les Jaune et Noir continuent leur préparation en prévision du match de Tlemcen et ont une séance d'entraînement ce matin. Ils n'ont que quatre jours afin de bien préparer ce match important de la 20e journée de la Ligue 2 Mobilis.

Programme des 21 e et 22 e journées pour l'USMH

Après le match de la 20e journée de la Ligue 2 Mobilis, qui se jouera face au WAT, vendredi, les Jaune et Noir rencontreront l'ASMO le vendredi 8 février à 15h au stade du 1er-Novembre-1954 d'El-Harrach. Pour la 22e journée, Fayçal Abdat et ses co- équipiers devront faire un long déplacement jusqu'à Annaba dans un match qui se jouera le jeudi 14 février au stade du 19-Mai-1956. En tout cas, après avoir été éliminés de la coupe d'Algérie par le Paradou, les Harrachis peuvent se concentrer uniquement sur leur championnat et préparer les prochains matchs.

AOUAD : «Maintenant, il faut enchaîner»

L'attaquant des Jaune et Noir Mohamed Aouad a été l'un des hommes de son équipe lors du dernier match face au RCR et veut maintenant se tourner vers le prochain match face au WAT où il veut enchaîner avec un bon résultat.

Comment se sent le groupe après votre victoire face au RCR ?

Le groupe va très bien, on a réussi à arracher un bon résultat sur notre
Le groupe va très bien, on a
réussi à arracher un bon résultat
sur notre terrain et c'était le plus
important. C'est une victoire qui
nous fait beaucoup de bien au
moral, surtout après l'élimination
en coupe, on a réussi à
maintenir le rythme en
championnat et maintenant il
faut continuer ainsi dans
notre prochain match.
La victoire face au RCR
a été difficile…
Effectivement, ce
n'était pas facile face à
une bonne équipe du
RCR qui a fermé
complétement ses
lignes arrières. On a
eu beaucoup de
mal à faire la
différence et
on a aussi
manqué
d'efficacité sur
certaines
occasions que l'on a
ratées. Heureusement
que l'on a fait la
différence en seconde
période grâce à un beau but.

Justement, en seconde période vous avez réalisé une meilleure prestation…

On était motivés afin de faire une bonne seconde période. On savait que l'on pouvait faire la différence sur notre terrain et on devait donc réaliser une bonne performance. En tout cas, on a fait une bonne seconde période et on a réussi à faire la différence.

Cette victoire vous donne quatre points d'avance sur le premier relégable, qu'en pensez-vous ?

Les résultats de cette journée ont été bons pours nous et on devait à tout prix arracher une victoire afin d'en profiter. En plus, on n'avait pas d'autre choix que de garder les trois points à la maison. Ce qui est sûr, c'est que cette victoire nous permet de respirer un peu et ainsi on pourra nous concentrer sur notre prochain rendez-vous.

Que pensez-vous de votre prochain rendez-vous face au WAT ?

Ce sera un match difficile. On s'attend à ce que ça soit compliqué à Tlemcen, car on fera face à un bon adversaire, qui joue les premiers rôles cette saison. On sait très bien que ce ne sera pas facile, mais il faudra que l'on réalise une

bonne prestation. On a un bon groupe ; le plus important ce sera d'être à la hauteur dans ce match.

Le début de la phase retour semble vous réussir…

En effet, on est en bonne forme, mais depuis l'arrivée de l'entraîneur, on réalise de bons résultats. On est dans de meilleures conditions, mais rien n'est encore fait et il ne faut surtout pas s'arrêter en si bon chemin. Il faut enchaîner et continuer à gagner des matchs.

Quel est votre objectif ?

On veut se mettre à l'abri le plus rapidement possible. Il faut que l'on enchaîne les bons résultats afin de se maintenir et ainsi penser à autre chose. Je pense que si on continue sur cette lancée, on pourra faire une bonne fin de saison.

Les supporters attendent un bon résultat face au WAT

On est conscient sde ce qui nous attend lors de notre prochain match et surtout du désir des supporters. C'est pour ça qu'on va se donner à fond pour faire une bonne prestation et revenir avec un bon résultat. M. K.

www.competition.dz

18

Mardi 29 janvier 2019

PUBLICITÉ

USMB

www.competition.dz 18 Mardi 29 janvier 2019 PUBLICITÉ USMB ANEP 191 600 2375 du 29/01/2019 Compétition /
ANEP 191 600 2375 du 29/01/2019 Compétition / PUB
ANEP 191 600 2375 du 29/01/2019
Compétition / PUB

HENKOUCHE

pourra-t-il bien gérer la suite de la saison ?

L'entraîneur de l'USMB Mohamed Henkouche a accordé deux jours de repos à ses joueurs après le semi-échec concédé face au RCK.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Le repos de deux jours a semé le doute chez les dirigeants et chez les supporters. Cela confirme que les chances de ce prestigieux club dans la course au maintien sont compromises et que Henkouche ne fait que gérer la fin de saison. Aussi, la prestation de l'équipe blidéenne face au RCK a confirmé encore une fois la fébrilité des joueurs et du schéma tactique de l'entraîneur. La preuve :

Hadef et Touati n'ont pas fait peur aux Koubéens et n'ont pas inquiété le portier Chouih.

La direction continue à jeter de l'argent par les fenêtres La direction blidéenne n'a pas retenu la leçon et continue à jeter de l'argent par la fenêtre. Les responsables, y compris les actionnaires, qui ont octroyé de l'argent à l'USMB doivent provoquer une réunion d'urgence pour trouver les bonnes solutions. Les gestionnaires doivent revoir les salaires des joueurs et des entraîneurs à la baisse. Aussi, ils doivent mettre en place une politique qui repose sur la bonne gestion. Autrement dit, les hommes de l'ombre du club blidéen, à leur tête le wali de Blida, doivent trouver la bonne formule pour sauver l'équipe et lui permettre de frapper fort dans le championnat amateur la saison prochaine.

La vérité est amère… Les supporters blidéens sont remontés et ne mâchent pas leurs mots : "Les gens qui ne veulent pas parler de la descente en DNA et qui nenous parlent que du maintien ne connaissent rien et gèrent le club du jour au lendemain. Cette politique ne va pas servir l'USMB. Le meilleur remède est de restructurer le club afin qu'il redevienne un jour la fierté de la wilaya de Blida", nous dira un supporter qui s'est déplacé au stade Brakni, mais qui n'a pas trouvé le groupe en train de s'entraîner.

La formation, l'autre issue Le club blidéen a toujours donné de bons joueurs qui ont fait le bonheur des grandes équipes du championnat national. Cette donne doit pousser les futurs responsables à prendre soin de leurs jeunes. La wilaya de Blida est un réservoir de jeunes joueurs, et c'est pour

Blida est un réservoir de jeunes joueurs, et c'est pour cette raison que la direction et

cette raison que la direction et surtout les autorités locales doivent consacrer un budget aux jeunes afin de leur permettre de briller.

Le club est victime des agents de joueurs Ce n'est un secret pour personne que les agents de joueurs, qui ont une relation avec certains dirigeants de ce club, font la pluie et le beau temps dans cette équipe de l'USMB. Les agents, qui ne courent que derrière leur propre intérêt et ne cherchent qu'après l'argent, continuent à caser des joueurs qui n'ont pas le niveau pour enfiler le maillot du club blidéen. À l'USMB, cela ne doit plus continuer et une cellule de recrutement doit être mise en

place pour préparer la saison prochaine. Cette cellule aura comme tâche d'étudier les profils et de dénicher les oiseaux rares.

Zaïm, le bon exemple Les supporters, qui ont poussé l'ancien président de l'USMB Mohamed Zaïm à déposer sa démission doivent s'en mordre les doigts actuellement. L'ancien responsable de l'USMB avait réussi là où plusieurs présidents avant et après lui ont échoué. Zaïm avait déniché les bons profils de joueurs, comme il avait ramené beaucoup de jeunes joueurs à son époque et qui ont fait le bonheur de beaucoup de clubs.

A. Dj.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. NCM

35

19

10

05

04

25

16

+09

2. ASO

34

19

09

07

03

26

17

+09

3. WAT

31

19

09

04

06

28

21

+07

4. MCEE

31

19

09

04

06

20

14

+06

5. RCR

30

19

09

03

07

16

11

+05

6. USB

28

19

07

07

05

20

18

+02

7. JSMB

27

19

07

06

06

21

17

+04

8. ESM

27

19

06

09

04

21

19

+02

9. USMAN

27

19

08

03

08

13

12

+01

10. ABS

25

19

06

07

06

17

13

+04

11. JSMS

25

19

07

04

08

11

13

-02

12. MCS

22

19

04

10

05

14

19

-05

13. USMH

20

19

03

11

05

13

16

-03

14. ASMO

16

19

03

07

09

15

22

-07

15. RCK

16

19

02

10

07

11

23

-12

16. USMB

10

19

01

07

11

09

29

-20

20 e JOURNÉE

21 e JOURNÉE

ASMO-JSMC

USMH-ASMO

USMAn-MCS

JSMS-USMAn

RCK-JSMB

MCS-RCK

ABS-USMB

JSMB-ABS

USB-ASO

USMB-USB

MCEE-NCM

NCM-ASO

RCR-ESM

ESM-WAT

WAT-USMH

MCEE-RCR

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

JSMB

19

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 JSMB 19 BOUOUKAZ AVERTIT SES JOUEURS : «Gardez les pieds sur

BOUOUKAZ AVERTIT SES JOUEURS :

«Gardez les pieds sur terre»



Belmessaoud

suspendu

Le milieu de terrain des Vert et Rouge Belmessaoud ne prendra pas part au prochain déplacement de son équipe suite au carton rouge qu'il a pris lors de la dernière rencontre de championnat face à l'USM Annaba. Il sera automatiquement suspendu pour la prochaine rencontre si ce n'est plus.

MEKDACH : «On

compte continuer sur cette lancée»

C'est lors de la séance de la reprise des entraînements des Vert et Rouge que le gardien de but béjaoui Yahia Mekdach a tenu à expliquer que le groupe compte bien préparer ce choc de la 20e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis où son équipe sera, vendredi, de sortie à Alger pour affronter le RC Kouba. Il a insisté sur le fait que les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend "Les dernières victoires nous ont fait un grand bien, surtout du côté moral ; on est en train de refaire notre retard au classement ; on a déjà réussi à gratter quelques places ; on a repris la préparation aujourd'hui afin d'être prêts pour cette nouvelle rencontre contre le RCK. On compte la préparer de la même façon que les dernières rencontres que ce soit celle de coupe d'Algérie ou celle de championnat. Tout le groupe reste à la disposition des membres du staff technique durant ces jours de préparation. Aussi, une bonne ambiance règne actuellement au sein du groupe. On n'a pas à se

règne actuellement au sein du groupe. On n'a pas à se plaindre, tous les moyens ont

plaindre, tous les moyens ont été mis à notre disposition pour être dans la meilleure forme pour cette rencontre. Je pense que cette rencontre sera l'occasion pour nous de continuer sur notre bonne lancée en essayant surtout d'arracher une quatrième victoire consécutive en championnat, ceci bien que la mission ne soit certainement pas facile face au RC Kouba qui nous attendra sans doute de pied ferme pour prendre les trois précieux points en jeu. On espère donc être à la hauteur et faire le nécessaire pour rempocher les points de la victoire."

C'est hier matin que les Vert et Rouge de Béjaïa ont repris les entraînements, mis à part les éléments blessés.

De notre correspondant

BADIS B.

Cette légère séance a été effectuée au stade de l'Unité maghrébine ; les joueurs en ont profité pour se dégourdir les jambes avec notamment des ateliers réservés au décrassage. Le coach Moez Bououkaz a jugé plus que nécessaire de discute avec ses poulains avant l'entame de cette reprise des entraînements en leur demandant notamment de redescendre de leur petit nuage, de se concentrer sur la suite de la compétition et surtout sur la rencontre du vendredi face au RC Kouba. Il a également tenu à

du vendredi face au RC Kouba. Il a également tenu à motiver ses joueurs, en les

motiver ses joueurs, en les stimulant à se préparer convenablement durant ces derniers jours afin d'arracher un bon résultat face aux Algérois. D'ailleurs, il est persuadé que ce groupe recèle d'énormes potentialités et qu'il est capable d'arracher une victoire à l'extérieur et devant n'importe quel adversaire, à commencer

par le RCK. Ce match, comptant pour la 20e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis, représente en effet une occasion

en or pour les Vert et Rouge de Yemma Gouraya de réaliser un bon résultat afin de continuer sur cette belle série de victoires entamée depuis trois rencontres et d'avancer au classement

général.

B. B.



Deux absences de taille face au RCK

la JSM Béjaïa sera contrainte de se passer des services de deux éléments lors de la prochaine rencontre face au RC Kouba :

l'attaquant Hichem Mokhtar et le milieu de terrain Kamel Belmessaoud.



Mokhtar

victime d'une

déchirure

L'attaquant de la JSM Béjaïa Hichem Mokhtar fera l'impasse sur la prochaine rencontre face au RCK pour cause de blessure. Souffrant d'une déchirure, il sera attendu aujourd'hui pour faire les tests médicaux nécessaires pour en savoir un peu plus sur son état de santé. B. B.

BAÏTÈCHE :

«Les derniers succès nous ont fait beaucoup de bien»

Le jeune Baitèche est optimiste concernant le prochain match contre le RCK et aussi pour la suite du parcours. Il nous dira :

"Je pense qu'on sera prêts pour la pro- chaine rencontre face au RC Kouba ; du côté moral, les derniers suc- cès en coupe d'Algérie et en championnat nous ont fait un énorme bien ; on reste donc très confiants pour la prochaine rencontre. Je pense qu'on est éga- lement prêts pour cette rencontre qui s'annonce très difficile pour nous, surtout qu'on sait qu'on aura face à nous une équipe qui sera dos au mur et devra tout faire pour garder les points chez-elle."

«On est en mesure de relever les défis» Avant d'ajouter : "Je n'ai aucun doute sur le fait qu'on est en mesure de relever les défis qui nous attendent que ça soit en championnat ou on coupe d'Algérie. On compte continuer sur cette bonne dynamique et ainsi être plus à l'aise dans nos prochaines rencontres."

tats, il ne sous-estime pas l'adver- saire du jour, le RCK : "La ren- contre s'annonce difficile comme toutes les rencontres qu'on a disputées jusqu'à présent. Elle est également très importante pour nous, car une victoire nous permettra de signer notre quatrième suc- cès de suite en cham- pionnat et ainsi faire un grand pas en avant. Ce sera également l'occa- sion de coller encore plus aux équipes du haut du tableau, notre premier objectif. Dès lors, on pourra aborder la suite de notre parcours en championnat avec plus de tranquillité et sans pres- sion."

«Merci aux supporters» Baïtèche a tenu à s'adresser aux supporters : "Je tiens également à m'adresser aux supporters pour les remercier pour tous ce qu'ils ont fait depuis l'entame de la sai- son où on les a vus répondre pré- sents partout avec nous. Ils sont donc à féliciter. Je pense qu'ils seront également présents à Alger. Je profite donc de l'occasion pour leur demander de rester der- rière nous et de continuer à nous soutenir comme ils l'ont toujours fait pour nous aider à nous en sor- tir. J'espère qu'on ne les décevra pas."

B. B.

tir. J'espère qu'on ne les décevra pas." B. B. «Signer notre 4 e succès de suite»

«Signer notre

4 e succès de suite»

Malgré leurs derniers bons résul-

qu'on ne les décevra pas." B. B. «Signer notre 4 e succès de suite» Malgré leurs

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

20

RCK

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 20 RCK Mounir Zeghdoud affirme : "Nous allons gérer match par

Mounir Zeghdoud affirme :

"Nous allons gérer match par match le reste du parcours et faire en sorte de ne pas tomber dans une mauvaise situation, pire que celle-ci. Actuellement, nous sommes concentrés uniquement sur la prochaine rencontre face à la JSM Béjaïa, que nous devrons bien préparer sur tous les plans pour espérer décrocher les trois points de la victoire."

«Il faut se méfier de Béjaïa» Évoquant la prochaine rencontre face à la JSMB, qui revêt déjà une

grande importance pour son équipe, l'ancien pensionnaire de l'ASM Oran déclare : "Nous allons disputer un match très difficile face à une équipe de la JSM Béjaïa qui a réalisé de bons résultats dernièrement. De ce fait, elle va se déplacer à Benhaddad avec l'unique objectif de réussir un bon résultat. Pour ce qui nous concerne, nous sommes conscients de ce qui nous attend et décidés à relever le défi pour tenter de décrocher un succès qui nous libérera et nous motivera pour la suite du parcours."

N. H.

et nous motivera pour la suite du parcours." N. H. ZEGHDOUD : «Le RCK n'est pas

ZEGHDOUD :

«Le RCK n'est pas encore en DNA»

L'entraîneur koubéen Mounir Zeghdoud a tenu à évoquer plusieurs points liés à son équipe, notamment le dernier résultat nul arraché devant l'USMB et la suite du parcours.

PAR NADJIB HARITI

Zeghdoud a tenu à déclarer à propos du point arraché devant l'USMB : "Je crois que le résultat, match nul, arraché devant l'USMB est positif et motivant pour la suite du parcours dans la mesure où il est réalisé devant une équipe qui joue son maintien en ligue 2 Mobilis, mais il faut dire que nous avons bien évolué devant cette équipe de Blida ; nous avons su comment la contrer et on s'est procuré des occasions de but, qui nous ont permis d'inscrire un but ; on aurait même pu prétendre à mieux."

«Le nul face à l'USMB est motivant pour la suite» "Sincèrement, nous avons mérité mieux que ce nul. Les occasions les plus franches étaient pour nous.

Comme cela se répète depuis le début du championnat, nous manquons de réussite. Mes joueurs ont accompli comme il se doit la mission qui leur était dévolue. Nous continuerons à nous battre ; je dirais à ceux qui nous ont d'ores et déjà condamnés que le RCK n'est pas encore en division inférieure. Il est vrai que nous connaissons une certaine embellie. Seulement, j'ai dit à mes joueurs qu'ils doivent garder les pieds sur terre et continuer à faire preuve du plus grand sérieux, nous avons les moyens de terminer très fort le championnat. Il est certain que nous aborderons les rencontres à venir comme si c'était des finales."

«Un grand travail nous attend pour atteindre notre objectif» Toutefois, le premier responsable

de la barre technique du RCK Mounir Zeghdoud a reconnu que son équipe accuse plusieurs manques sur tous les plans et aura encore du boulot pour atteindre le niveau et l'objectif espérés. De ce fait, il dira : "Je crois que nous sommes appelés à effectuer un grand travail sur tous les plans afin d'atteindre l'objectif espéré et nous permettre de nous imposer en cette Ligue 2. Pour cela, on travaille de sorte à ce que nous soyons à la hauteur des attentes des supporters et des dirigeants."

«On est concentrés sur la JSMB» La réception prochaine de la JSM Béjaïa est l'occasion de décrocher un autre succès, enchaîner avec les résultats positifs et faire le plein avec les points en jeu à domicile. Le coach koubéen

MCS

Les Saïdis soulagés

Rétablissement de Saïlaâ, Boumlit et Chehaïma

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Les joueurs saïdis pour- suivent les entraînements au stade annexe du 13-Avril-1958 dans une très bonne ambiance. Depuis le dernier succès face à l'ASMO, il règne une très bonne ambiance au sein du groupe du MCS. Dimanche, la reprise s'est faite dans de très

bonnes conditions sous l'œil de Bekli. Bien que la dernière vic- toire ait fait du bien aux joueurs, le coach intérimaire leur a demandé de rester concentrés ; c'est ce qui permet- tra au groupe de terminer le reste du parcours en beauté. En plus de la grande joie engendrée par la dernière vic- toire en championnat, le coach intérimaire a été soulagé de voir les joueurs blessés

reprendre les entraînements, à l'image de Chehaïma, Saïlaâ et Boumlit. Ils se sont entraînés le plus nor- malement du monde et devront redoubler d'efforts lors des prochaines séances pour retrouver un peu de rythme, particulièrement Saïlaâ et Boumlit qui peuvent retrouver la compétition à l'occasion du match face à l'USMAn. K. Dj.

ABDI : «Ça sera difficile contre Annaba, mais…»

Un mot sur la rencontre contre l'ASMO… C'était un match très difficile pour nous, car nous avons affronté une équipe de l'ASMO qui cherche un bon résultat pour sortir de la zone rouge. Dieu merci, nous avons bien négocié cette confrontation et nous avons réussi à arracher une victoire très méritée.

Que direz-vous de cette victoire contre un concurrent direct ? Cette victoire est très impor- tante pour le MCS, car, comme tout le monde le sait, nous avons affronté une équipe soli- de qui n'avait pas le droit à l'er- reur et dont la victoire était impérative pour préserver ses

chances de maintien. Donc, c'était une mission très délicate pour nous ; nous avons fait une bonne affaire en ramenant les trois points. C'est une précieuse victoire pour nous.

Comment s'annonce le reste du parcours ? Le championnat va devenir de plus en plus difficile ; tous les matchs seront très délicats et les points seront très chers à prendre, ce qui nous pousse à bien gérer le reste du parcours. Le plus important, c'est de res- ter intraitables chez nous et ramener le maximum de points en dehors de nos bases, malgré la difficulté de nos prochains déplacements. Nous n'avons pas d'autre choix si on veut

concrétiser notre objectif, qui est le maintien en Ligue 2.

Vendredi prochain vous allez affronter l'USMAn, comment s'annonce cette rencontre ? C'est un match qui va réunir deux équipes qui non pas le droit à l'erreur. Après notre dernier succès contre l'ASMO, nous allons encore faire le maximum pour un autre bon résultat. Il n'est pas question de rater ce match, ce qui veut dire qu'il sera très serré.

Donc, c'est un match difficile pour les deux équipes ? Oui, ça sera très serré et diffi- cile pour les deux équipes du moment que chacune tient aux trois points. K. Dj.

WAT

Le Widad vulnérable à l'extérieur

PAR ABDELKRIM ZOUBIR

D'aucuns pensaient que la formation des Zianides, large vainqueur du MCS lors de la 18e journée, allait confirmer ce résultat. Malheureusement, les coéquipiers de Soufi ont subi leur 5e défaite en déplacement. Ce sont les Skikdis de la JSMS qui ont cette fois eu raison d'une équipe tlemcénienne très timorée sur la pelouse du stade du 20-Août. Il est vrai que cette dernière possède des circonstances atténuantes compte tenu du climat exécrable qui a sévi dans la région est du pays, mais aussi de l'arbitrage qui, selon certains observateurs, a fait l'impasse sur un penalty valable en faveur du WAT. Mais toujours est-il que la défaite concédée à Skikda risque de ne pas conforter l'objectif tracé par la direction du club des Zianides qui est l'accession en Ligue 1 Mobilis.

La défense, le maillon faible En dépit de cette contre- performance, les Bleu et Blanc occupent toujours la troisième place avec trente et un points. En fait, le WAT est en train de souffler le chaud et le froid à chaque rencontre. Les supporters n'arrivent pas à comprendre ces résultats en dents de scie. Sinon, comment expliquer qu'une équipe qui gagne sur un score de 3 buts à

qu'une équipe qui gagne sur un score de 3 buts à 0 à domicile, se fait

0 à domicile, se fait étriller en déplacement le match suivant. Pour rappel, la défense tlemcénienne a encaissé pas moins de six buts, quatre face à la JSMB et récemment 2 à Skikda. Et, pourtant, lors de la phase aller, le compartiment défensif était fort bien classé. Aussi, beaucoup d'inconditionnels des Bleu et Blanc se demandent pourquoi l'arrière-garde du Widad, notamment le dernier rempart, manque d'assurance.

Pourquoi ces 2 visages ? A vrai dire, depuis la phase retour, les Widadis présentent deux visages bien différents. En effet, à domicile, les protégés de l'entraîneur Fouad Bouali s'expriment fort bien avec une ligne d'attaque qui pose énormément de

problème aux défenses adverses, alors qu'à l'extérieur le défense prend l'eau. Une situation bien curieuse qui risque de faire perdre aux Tlemcéniens leur place sur le podium. Car, pour une équipe qui vise l'accession compte tenu des moyens dont elle dispose, elle se doit d'abord d'engranger le maximum de points à domicile et d'autres en déplacement.

Costauds, les Harrachis Pour les camarades de Belhadj, le match de la JSMS fait

désormais partie du passé. Le groupe se concentre maintenant sur la rencontre qui l'opposera la prochaine journée à l'USMH. Une équipe qui lutte avec acharnement pour remonter au classement général et quitter la zone rouge. Ses dernières victoires enregistrées à El-Eulma face au MCEE et au RCR, deux équipes postulant à l'accession, en disent long sur les capacités et la volonté des joueurs harrachis. Aussi, le coach tlémcenien, qui dispose de quelques jours pour préparer son équipe, devra trouver la solution idoine non seulement pour consolider la défense, mais aussi pour éviter tout mutisme de ses attaquants. Il misera pour cela sur l'opportunisme de Zerguine ou la force de frappe de

Messaoudi Bilal.

A. Z.

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

RCR

21

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 RCR 21 Après la défaite face à l’USMH LES FANS TIENNENT

Après la défaite face à l’USMH

LES FANS TIENNENT LATRÈCHE POUR RESPONSABLE

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Tous ceux qui étaient présents au stade du 1er-Novembre de Lavigerie pour suivre le match de l’USMH contre le RCR étaient una- nimes à dire que la raison principale de la défaite des Lions de la Mina, ce sont les choix de Latrèche. Le coach relizanais a pratiqué une tactique purement défensive, ce qui a donné plus de facilité à l’équipe locale d’ac- cumuler les attaques l’une après l’autre, tout au long de la rencontre jusqu’à ce qu’elle arrive à ses fins à dix minutes de la fin en inscrivant l’unique but de la rencontre.

On ne change pas une équipe qui gagne Comme tout le monde le sait, le RCR, avant de s’incliner à El-Harrach, a réalisé quatre victoires de suite sans encaisser le moindre but. Comme en football, on dit qu’on ne change pas une équipe qui gagne, la philoso- phie de Latrèche dit le contraire, puisqu’il a tout chamboulé en incorporant un cinquième défenseur et un autre milieu de terrain ; il a aussi changé la stratégie de jeu, ce qui a poussé ses joueurs à subir la pression de l’ad- versaire tout au long de la rencontre.

Des changements bizarres L’autre point qui a irrité les connaisseurs en football présents à Lavigerie est celui des changements. Dix minutes après le début de la deuxième période, l’attaquant Illyès Kouriba a demandé un changement ; l’en- traîneur l’a remplacé par le jeune attaquant El-Menaouer, qui n’a pas l’expérience ; il était complètement perdu entre deux grands défenseurs qui ont un grand vécu derrière eux, à savoir Abdat et Benabderrahmane. Les supporters n’ont pas compris pourquoi il a laissé un joueur tel que Derrag qui pouvait titiller cette défense en préférant un jeune joueur.

Aucune action durant les 90’ Inexplicable ce qui s’est déroulé tout au long de la rencontre où l’équipe jouait contre une formation qui occupe le bas du tableau. Au lieu que Latrèche aligne une formation qui prend les commandes de la rencontre pour revenir avec le gain de la rencontre, il avait peur de son homologue en restant derrière pour stopper les attaquants adverses. D’ailleurs, tout au long de la rencontre aucu- ne action n’a été enregistrée pour le RCR ; la seule, si on peut nommer comme telle, était celle de Nemdil qui a tenté sa chance des 20 mètres, mais son tir est passé loin de la cage.

des 20 mètres, mais son tir est passé loin de la cage. Garder le style de

Garder le style de jeu du club Même si la défaite contre El-Harrach est resté en travers de la gorge des Relizanais, elle ne les a pas empêchés de rester derrière leur club, tout en demandant à Latrèche de chan- ger sa stratégie et garder le style de jeu du club qui leur a permis de gagner les quatre derniers matchs avant celui d’El-Harrach.

Les Mina Boys resteront fidèles De leur côté, les fans du club, énervés contre leur coach, ne veulent pas tourner leur dos au Rapid, surtout en ce moment ; ils comp- tent l’encourager et rester derrière lui dans son parcours pour les prochains matchs, à commencer par le derby contre l’ESM ce week-end qui s’annonce très difficile.

B. B.

Allag : «Le but ? On a été aveuglés par le soleil»

«Promis, on se rachètera contre l’ESM»

Pour le milieu récupérateur des Lions de la Mina Fouad Allag la défaite contre l’USMH reste difficile à gérer, mais elle ne va pas les mettre à terre ; ils ne vont pas bais- ser les bras, au contraire, elle va les booster à redoubler d’efforts et renouer avec les victoires afin d’at- teindre leur objectif qui demeure le retour en Ligue 1 Mobilis en fin de saison.

Un mot sur la défaite face à El- Harrach…

Cette défaite est difficile à digérer : on a bien préparé ce match tout au long de la semaine et on est partis à El-Harrach avec l’intention de reve- nir avec les trois points, mais, dom- mage, on n’a pas su le faire.

Vous avez subi la pression de votre adversaire tout au long de la rencontre, n’est-ce pas ?

On n’a pas subi, on a géré la ren- contre ; on savait que notre adver- saire allait tout faire pour nous pres- ser dans les premières minutes de la rencontre, alors on a voulu absorber leur pression, mais, à dix minutes de la fin de la rencontre, ses joueurs ont

pu inscrire l’unique but de la ren- contre. A propos de l’action du but, je veux dire quelque chose.

Allez-y

En deuxième mi-temps, on avait le soleil en face et on ne voyait plus le ballon quand il est en l’air. Alors, sur le coup franc qui a précédé le but, nous les joueurs ainsi que le gardien, on n’a pas vu le ballon, on était vrai- ment surpris de le voir dans les pieds du joueur adverse, mais nous n’avions pas le temps d’empêcher son tir.

Cette défaite vient après quatre victoires de suite. Pourrait-elle vous déstabiliser pour la suite du parcours ?

Pas du tout. Malgré notre défaite, le tableau est resté comme tel et nous sommes toujours à un point du podium. Il faut tirer les leçons de cette défaite et voir ce qui n’a pas marché pour essayer de le corriger cette semaine et se focaliser unique- ment sur nos prochains matches, à commencer par le derby de l’Ouest contre l’ESM qui se jouera dans notre stade.

de l’Ouest contre l’ESM qui se jouera dans notre stade. Justement, comment allez-vous préparer le derby

Justement, comment allez-vous préparer le derby contre les Mostaganémois ?

Le plus normalement du monde, malgré que c’est un derby entre deux grandes écoles footballistique ; il n’y aura pas de préparation spécia- le. On sait que ce match sera très serré, mais on essaiera d’avoir le der- nier mot, renouer avec les victoires et peut-être chiper une place sur le podium.

À votre avis, le Rapid est-il capable de réaliser son objectif en accédant en Ligue 1 Mobilis en fin de saison ?

Bien sûr. Certes, le chemin sera

très difficile, mais on a largement les capacités d’atteindre notre objectif et réjouir nos fans.

Justement, ces derniers, qui ont rempli leur place au stade Lavigerie, étaient très déçus de la défaite et surtout de votre rendement sur le terrain

C’est compréhensible, car faire le voyage depuis Relizane à Alger rien que pour nous soutenir, il ne fallait pas les décevoir, mais on n’a pas su le faire. De toute façon, on se rachè- tera dès la prochaine journée pour faire entrer la joie dans leur cœur. C’est une promesse.

B. B.

Reprise

aujourd’hui à

16h

Après avoir bénéficié de 24 heures de repos, les Lions de la Mina vont reprendre le chemin du travail aujourd’hui à 16h sur la pelouse du stade Zouggari-Taher. Une séance qui sera sans doute consacrée à la récupération mais aussi à l’analyse du dernier match contre l’USMH pour corriger les lacunes et se focaliser davantage sur les prochains challenges, à com- mencer par le derby de l’Ouest contre l’ESM ce samedi à domicile.

Du biquotidien

demain

Les camarades du capitaine Zidane Mohamed-Amine s’en- traîneront à deux reprises demain. La première séance, le matin à la salle omni- sports Nedjma Benaouda, sera consacrée au volet physique, tandis que la deuxième sur la pelouse du stade Zouggari-Taher sera destinée au côté tech- nique.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Anis Sadoun,
Islam Zemam, Massinissa Hachour,
Mehdi Kabi, Sofiane Boulaouche
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Il paie une
www.competition.dz
Mardi 29 janvier 2019
22
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Il paie une Play Station 9 € après l'avoir pesée au rayon fruits et légumes
Les défaites de la
vie conduisent aux
plus grandes vic-
toires.
Une console de jeu chère pesée au prix d'un légume
pas cher, cela donne une console pas chère. Un
raisonnement simple qu'un jeune Français a testé,
mais que la justice a désapprouvé. Le 17
septembre dernier, Adel, 19 ans, entre dans un
magasin de Montbéliard. Il s'empare d'une PS4 et
file droit vers
le rayon fruits et légumes. Il pèse
Max-Pol Fouchet
alors la console et colle sur la boîte l'étiquette
fraîchement sortie de la machine. Direction ensuite
la caisse automatique, un simple scan et la
"ristourne" de 330,71 euros est validée. Il quitte le
magasin sans aucun problème. Plutôt satisfait de
la manœuvre, il tente de la renouveler le
lendemain, avec moins de succès. Repéré par les
services de sécurité, il explique à la police qu'il a
revendu la première console au prix de 100 euros
et qu'il souhaitait renflouer son compte pour
pouvoir regagner Nice, sa ville natale. Jeudi
dernier, Adel a été condamné à une peine de quatre
mois de prison avec sursis et d'une privation du
droit d'éligibilité durant cinq ans. Il n'a pas assisté
à l'audience, cela a peut-être joué
balance.
dans la
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
bouffissure
sélectionner
service
poids
couverte
DUDU
JJJJ OUROUR
gagnant
de poils
à perdre
exaltés par
arranges de
piège
harmonies
une passion
diaprer
nouveau
Un couple de touristes se rend à un puits
réputé pour réaliser les voeux que l’on for-
mule en y jetant quelques pièces. L’homme s’approche en
premier, jette quelques pièces et fait un voeu.
A sa suite, sa femme fait de même, mais se penche trop vers
le puits et tombe au fond. Le mari, stupéfait, s’écrie alors :
5
du monde
entier
2
demander
instamment
- C’est dingue, ça marche !
9
la même
8
chose
SUDOKU
angoisse
note
6
patriarche
roue à gorge
2
5
7
4
6
plante
ville
désert
potagère
d’Algérie
6
2
puissance
inventât
1
8
4
5
égouttoir
preneur
de son
6
5
vieille note
fouet
8
1
6
2
ciment de
branché
cuisine
1
reptile des
rebelle
Caraïbes
5
3
conteste
4
9
5
1
8
facile
longues
chandelles
7
9
houppe
troisième pied
pour 3 e âge
cachés
5
3
2
7
9
3
carapace
d’oursin
déclarer
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
fleuve côtier
cri des
arrivé
10
sorti des
7
2
3
9
8
4
1
5
6
charretiers
urnes
quart d’an
4
1
5
7
2
6
3
8
9
6
8
9
3
1
5
2
4
7
naturelle
2
9
1
5
6
8
4
7
3
explosif
8
5
4
2
7
3
9
6
1
7
effectifs
11
3
7
6
4
9
1
5
2
8
apparue
5
4
8
6
3
9
7
1
2
9
6
2
1
5
7
8
3
4
clair
vieux do
1
3
7
8
4
2
6
9
5
D
E
O
V
O
E
T
I
N
A
M
U
H
M
E
E
E
P
I
T
LES MELÉS
P
E
R
T
U
R
B
E
E
S
F
O
U
R
B
E
R
I
E
A
O
C
C
U
L
T
E
R
N
H
O
N
N
A
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
E
L
U
D
E
E
S
D
R
T
N
A
V
U
O
M
T
F
C
R
I
E
V
E
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
A
X
E
S
A
L
E
D
G
S
T
C
A
R
S
T
C
H
A
R
D
U
E
A
T
F
M
I
J
T
AMBULANCE
LEGER
R
E
P
R
E
S
S
E
M
A
O
C
M
E
R
H
E
N
A
A
G
R
S
R
A
T
E
S
C
AV IATEUR
LIGAMENT
T
E
T
S
E
N
T
BOCAL
E
I
R
S
N
B
I
C
I
G
T
L
R
A
I
LUNCH
V
I
R
U
S
O
I
E
BRIGAND
MINEUR
R
I
N
O
I
U
U
L
I
E
D
A
E
I
S
O
N
I
R
I
S
M
E
CITADIN
MOUVANT
A
N
E
S
D
I
E
T
E
COSINUS
D
N
E
E
T
N
L
L
U
T
B
I
B
D
S
NEUTRE
L
R
I
E
N
N
DEPOT
NOBLESSE
C
A
L
E
O
S
E
N
T
U
O
T
L
U
C
U
R
A
G
A
D
E
E
O
DISSOUDRE
OCCULTE
L
E
R
O
T
N
O
E
ENFER
O
B
I
E
I
R
E
S
A
N
N
D
C
U
R
N
E
S
U
S
I
T
E
S
PORTE
ENIVRANT
S
L
L
G
L
E
T
R
E
B
C
I
I
R
G
PUISSANT
LES FLÉCHÉS
GARANCE
RAIDEUR
GROSSISTE
S
E
A
E
E
O
A
T
O
N
A
E
S
N
T
1
2
3
4
5
6
7
REALITE
LES MELÉS
HACHE
R
O
B
E
R
T
O
I
S
E
R
P
N
C
C
D
N
A
G
I
R
B
RECTORAT
HUMANITE
SECTE
8
9
10
11
12
13
14
D
S
R
E
C
E
A
P
U
I
S
S
A
N
T
ICEBERG
MOURAD
INFINI
SINGULIER
C
O
L
O
M
B
O
LAHLOU
I
E
D
E
S
L
T
N
A
R
V
I
P
N
E
A
LAID
TUILE
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Mardi 29 janvier 2019

INTERNATIONALE

23

www.competition.dz Mardi 29 janvier 2019 INTERNATIONALE 23 BENZEMA «JE SUIS UN 9 AVEC L'ÂME D'UN 10»
BENZEMA «JE SUIS UN 9 AVEC L'ÂME D'UN 10» Le Real n'a pas tremblé face
BENZEMA
«JE SUIS
UN 9 AVEC
L'ÂME
D'UN 10»
Le Real n'a pas tremblé face à
l'Espanyol. Les hommes de
Santiago Solari se sont imposés
(4-2) face aux Barcelonais avec un
Karim Benzema en état de grâce.

Auteur d'un doublé et omnipré- sent sur le front de l'attaque, le Français a signé une performance XXL qui lui a logiquement valu l'élo- ge de son entraîneur et de la presse espagnole. "Imbattable Benzema", "Magicien" au lendemain de la victoi- re merengue, les superlatifs fusaient pour qualifier la rencontre de KB9.

"Je me sens en confiance" Indiscutable sous les ordres de Lopetegui et Solari, Karim Benzema est devenu, avec le départ de Ronaldo, le véritable référent offensif

des Merengue. Après le coup de sif- flet final de la rencontre face à l'Espanyol, l'avant-centre français est revenu en zone mixte sur sa presta- tion : " Je me sens en confiance, je me sens bien. C'était un bon match avec de l'intensité, des buts et de belles actions. C'est agréable de voir le Real Madrid comme ça. Nous devons continuer comme ça, avec cette envie. Nous avons retrouvé de l'intensité. Nous devons montrer à chaque match que nous sommes les meilleurs." Avant d'ajouter : " Mon meilleur match ? Je ne sais pas. Chaque match

je veux donner plus et montrer de belles choses dans le jeu, marquer des buts, faire des passes décisives, un peu de tout… Les gens demandent à un attaquant de mettre des buts, mais je pense que je suis un 9 avec l'âme d'un 10. " Enfin, le Français est revenir sur sa blessure et répété qu'il ne se ferait pas opérer malgré quelques douleurs : " Pour le moment, je ne vais pas me faire opérer. Mon doigt me fait mal, mais sur le terrain je ne pense qu'au football. C'est comme ça que la douleur passe, mais c'est vrai que mon doigt me fait souffrir. "

Bonucci

incertain