Vous êtes sur la page 1sur 11

I) INTRODUCTION

Faisant suite à la demande de la société d’engineering et de


constructions métalliques (METALENG - SPA) par la lettre de commande
(N/Réf : DTC/APPRO/OH/N°903/09) datée du 24.06.2009; Le LTPS/ Unité de
Ouargla avait entrepris l’étude de sol de terrain devant servir à
l’implantation de TROIS (03) BACS DE STOCKAGE DE PÉTROLE BRUT
au niveau du centre industriel sud / CIS - HASSI MESSAOUD.
Notre intervention a consisté en la réalisation des opérations
suivantes :
 Visite de site en vue de reconnaître les conditions morphologiques
du site.
 Réalisation de trois (03) sondages carottés de vingt (20) mètres de
profondeur chacun en vue de reconnaître la nature géologique et la
disposition des couches composant le sol de fondation ; un sondage
au niveau de la zone réservée à la pomperie (SN°01) et deux
sondages au niveau des zones réservées aux bacs n°01 et 02
(SN°02 ET 03 respectivement) ;
Dénotant qu’ont na pas pu réaliser le quatrième sondage
prévu au bac n°03 qui est situé de proximité d’une torche en
service.
 Essais de laboratoire en vue de déterminer les caractéristiques
géotechniques des couches susceptibles de contenir les fondations à
projeter ;
 Synthèse des résultats obtenus et rédaction du présent rapport.

II) GENERALITES
A) Données sur le projet :
 L’assiette de terrain réservée à l’implantation des bacs de stockage
est délimitée comme indiqué sur le plan de situation joint en annexe
du présent rapport.
 La capacité d'un bac de stockage est de 25 000 m3 ;
LTPS / UNITE DE OUARGLA
TROIS (03) BACS DE STOCKAGE DE PÉTROLE BRUT
Etablie le 12/12/2009
DE CAPACITE 25 000 M3 / CIS - HASSI MESSAOUD
1/11
Rédigée par : Vérifiée par : Approuvée par :
D. KENNOUCHE H. BAKELLI N.MOUDJAHED
B) Topographie:
L’assiette du terrain destinée au projet est pratiquement chahutée.
C) hydrogéologie :
Au cours d’exécution des sondages la nappe phréatique n’a pas été
rencontrée, elle est profonde dans cette région.

III) CONSISTANCE DE L’ETUDE


 Reconnaissance géologique par l’intermédiaire de trois (03)
sondages réalisés sur le site du projet et qui sont disposés comme
indiqué sur le plan de situation.
 Analyses Granulo – sedimentométriqes effectuées sur des
échantillons prélevés dans les différentes couches traversées en
vue de déterminer la composition granulaire des dépôts provenant
des carottes extraites des sondages ;
 Identification physique au moyen de mesures de densités
effectuées sur des échantillons intacts prélevés sur les différents
sondages à différents niveaux de profondeur ;
 Essai limites d'atterberg en vue de déterminer la nature et la
minéralogie du sol ;
 Analyse chimique sommaire sur des échantillons prélevés sur les
différentes couches; en vue de déterminer la composition chimique
des dépôts extraits des sondages ;
 Essais mécaniques de cisaillement direct à la boîte de Casagrande;
essais de type UU (Non consolidé Non drainé) effectués sur des
échantillons secs ;
 Essais Oédométriques effectués sur des échantillon prélevés sur les
dépôt d’argile en vu de déterminer la nature et le taux de
gonflement des argiles ;

LTPS / UNITE DE OUARGLA


TROIS (03) BACS DE STOCKAGE DE PÉTROLE BRUT
Etablie le 12/12/2009
DE CAPACITE 25 000 M3 / CIS - HASSI MESSAOUD
2/11
Rédigée par : Vérifiée par : Approuvée par :
D. KENNOUCHE H. BAKELLI N.MOUDJAHED
IV) DESCRIPTION GEOLOGIQUE
SN°01
A travers le sondage réalisé au niveau de la pomperie, le sol de
fondation est constitué des dépôts géologiques suivants :
 Un dépôt constitué de sable beige graveleux très compact dans
l’épaisseur moyenne de 2.20 m ;
 Un dépôt de sable fin légèrement argileux compact à moyennement
compact de couleur brunâtre, ce dépôt couvrant une puissance
moyenne de 7.40 m avec passages d’argile marron sableuse entre
4.60/4.80 m et 5.0/5.20 m et d’argile marron indurée entre 7.10/7.50
m.
 En dessous, un dépôt de sable fin à moyen beige compact à
moyennement compact avec passage d’argile marron indurée entre
10.2/11 met entre 11.7/12.4 m ; ce dépôt couvrant une épaisseur
moyenne de 2.80 m.
 Un passage d’argile marron sableuse, gypseuse et compacte entre
12.4/12.9 m.
 En profondeur et à partir de 12.90 m, on distingue des intercalations
composées de sables fins argileux et des argiles marron compactes ;
ces dépôts allants jusqu’à 20 m de profondeur.

SN°02
Le sol de fondation est constitué des dépôts suivants :
 Un dépôt constitué de sable fin argileux de couleur brunâtre
compact à moyennement compact dans l’épaisseur moyenne de
2.60 m.
 Un dépôt de sable fin beige compact à moyennement compact avec
passage d’argile marron compacte et gypseuse entre 4.80/5.0 m et
entre 5.30/5.70 m ; ce dépôt couvrant une épaisseur de 5.20 m.
 En dessous, un dépôt d’argile marron compacte et gypseuse avec
passage de sable beige entre 8.20/8.50 m, d’argile sableuse marron

LTPS / UNITE DE OUARGLA


TROIS (03) BACS DE STOCKAGE DE PÉTROLE BRUT
Etablie le 12/12/2009
DE CAPACITE 25 000 M3 / CIS - HASSI MESSAOUD
3/11
Rédigée par : Vérifiée par : Approuvée par :
D. KENNOUCHE H. BAKELLI N.MOUDJAHED
– brunâtre entre 11.1/11.4 m et 12.1/12.6 m et sable argileux
marron entre 12.6/13 m ; ce dépôt couvrant une épaisseur de 5.20
m.
 Un passage d’argile marron compacte entre 13/14 m.
 Un passage d’argile marron sableuse entre 14/14.5 m.
 En profondeur et à partir de 14.5 m, on distingue des intercalations
de sables argileux et d’argiles marrons compactes ; ces dépôts
jusqu’à 20 m de profondeur.

SN°03
A travers ce sondage, on peut distinguer les dépôts suivants :
 En surface, un dépôt de sable beige très consolidé avec passage
d’argile marron indurée entre 2.0/2.60 m, ce dépôt présente une
épaisseur moyenne de 3.0 m.
 En dessous, un dépôt d’argile marron indurée dans l’épaisseur de
1.40 m.
 Un dépôt de sable beige compact à moyennement compact avec
passage de sable consolidé entre 5.0/5.60 m et 11.5/12.2 m ; ce
dépôt couvrant une puissance moyenne de 7.80 m.
 Un passage d’argile marron compacte entre 12.2/13 m.
 En profondeur et à partir de 13 m, on distingue des intercalations de
sables argileux compactes et d’argiles marrons compactes ; ces
dépôts allants jusqu’à 20 m de profondeur.

V) ANALYSES DE LABORATOIRE
1. ANALYSES GRANULOMETRIQUES :
 L'examen des courbes granulométriques des échantillons prélevés
dans les profondeurs allants de 11.7 à 12.4 m/S1, de 0.40 à 2.20
m/S2 et de 7.80 à 8.50 m/S2 montre que le sol est composé de plus
de 50% d’éléments inférieurs à 80 microns, donc il s’agit des sols
fins sensibles à l’eau.

LTPS / UNITE DE OUARGLA


TROIS (03) BACS DE STOCKAGE DE PÉTROLE BRUT
Etablie le 12/12/2009
DE CAPACITE 25 000 M3 / CIS - HASSI MESSAOUD
4/11
Rédigée par : Vérifiée par : Approuvée par :
D. KENNOUCHE H. BAKELLI N.MOUDJAHED
 Pour les échantillons prélevés dans les profondeurs allants de 0.30 à
2.20 m/S1, de 2.20 à 4.0 m/S1 et de 2.60 à 4.80 m/S2, l’examen des
courbes granulométriques révèle des dépôts de sables fins
graveleux, la proportion du gravier comprise entre 2.0 et 19 % et
contenants des proportions de limon argileux comprises entre 10 et
22 %.
 Pour l’échantillon prélevé sur le sondage SC01 (4.0 à 5.0 m),
l’analyse granulométrique montre un sable fin à moyen avec un
pourcentage d’éléments inférieurs à 80 microns de l’ordre de 33 %.

SN° ANALYSES GRANULOMÉTRIQUES


Prof < 5 mm < 2 mm < 0.2 < 0.08 < 0.025 < 0.002
(m) (%) (%) mm (%) mm (%) mm mm
(%) (%)
01 0.30 à 2.20 91 81 66 32 22 0.0
01 2.20 à 4.0 93 85 67 41 22 4
01 4.0 à 5.0 98 97 38 33 14 0.0
01 11.7 à 12.4 100 100 100 99 95 16
02 0.40 à 2.20 99 95 91 85 69 0.0
02 2.60 à 4.80 99 97 76 23 10 3
02 7.80 à 8.50 93 89 79 61 60 7

2. DENSITES :
 Les mesures de densités ont concerné les dépôts de sables, sables
argileux, argiles marron compacte et argile indurées ;
 Pour les échantillons prélevés sur le dépôt de sable (0.30 à 2.20
m/S1), la densité sèche mesurée est de l’ordre de 1.63 t/m3.
 Pour les dépôts de sables argileux (2.20 à 4.0 m et de 4.0 à 5.0
m/S1), les densités sèches mesurées sur des échantillons intacts
varient entre 1.68 et 1.72 t/m3.
 Pour les échantillons prélevés sur le dépôt d’argile compacte dans
l’intervalle de profondeur allant de 11.7 à 12.4 m/S1 et sur le dépôt
d’argile indurée (2.0 à 2.60 m et de 3.0 à 4.40 m/S3), la densité
sèche mesurée variant entre 1.76 et 1.92 t/m3.

LTPS / UNITE DE OUARGLA


TROIS (03) BACS DE STOCKAGE DE PÉTROLE BRUT
Etablie le 12/12/2009
DE CAPACITE 25 000 M3 / CIS - HASSI MESSAOUD
5/11
Rédigée par : Vérifiée par : Approuvée par :
D. KENNOUCHE H. BAKELLI N.MOUDJAHED
SN° Prof Densité SN° Prof Densité
(m) sèche (m) sèche
δd (g/cc) δd (g/cc)
01 0.30 à 2.20 1.63 01 11.7 à 12.4 1.76
01 2.20 à 4.0 1.68 03 2.0 à 2.60 1.82
01 4.0 à 5.0 1.72 03 3.0 à 4.40 1.92

3. ESSAIS DE LIMITES D’ATTERBERG


Les essais de limites d’Atterberg ont été effectués sur des
échantillons prélevés sur les dépôts d’argiles marron [S1 (11.70 à 12.40
m) et sur S2 (7.80 à 8.50 m)] au vue de déterminer la nature et la
minéralogie du sol ;
Pour les échantillons précédents, les essais limites effectués donnent
un indice de plasticité variant entre 33 et 51 % et des limites de liquidité
qui varient entre 56 et 92 % ; ce qui montre que ces échantillons
correspondent à des argiles minérale de fortes plasticité d’après la
classification de Casagrande.
Suivant ces valeurs de limites de liquidité et d’après
« SNETHEN 1977 », le taux de gonflement du sol est élevé.

LIMITES D’ATTERBERG
SN° Prof LL (%) IP (%)
(m)
01 11.7 à 12.4 92.3 51.0
02 7.80 à 8.50 56.2 33.4

4. ANALYSES CHIMIQUES :
Les analyses chimiques effectuées sur des échantillons
prélevés sur les dépôts de sables, sables argileux et argiles
compactes et prélevés dans les différents sondages et à différentes
profondeurs ont donnés :
LTPS / UNITE DE OUARGLA
TROIS (03) BACS DE STOCKAGE DE PÉTROLE BRUT
Etablie le 12/12/2009
DE CAPACITE 25 000 M3 / CIS - HASSI MESSAOUD
6/11
Rédigée par : Vérifiée par : Approuvée par :
D. KENNOUCHE H. BAKELLI N.MOUDJAHED
Taux de sulfates : 1.80 à 11.4 % ;
Taux de carbonates : 0.0 à 4.50 % ;
Taux de chlorures (CL-) : 0.017 à 0.075 % ;
Taux de sels : 0.029 à 0.124 %.

ANALYSE CHIMIQUE
SN° Prof SULFAT CARBONATE CHLORURE SELS
(m) ES S (%) S CL- SOLUBLES
(%) (%) (%)
01 0.30 à 2.20 3.20 3.50 0.075 0.124
01 2.20 à 4.0 2.70 4.0 0.028 0.046
01 4.0 à 5.0 1.84 2.50 0.026 0.044
02 0.40 à 2.20 11.4 1.50 0.034 0.056
02 2.60 à 4.80 2.10 1.0 0.031 0.051
02 7.80 à 8.50 8.90 NÉANT 0.017 0.029
03 00 à 1.40 2.20 4.50 0.022 0.036
03 1.40 à 2.0 2.0 1.50 0.034 0.055

5. ESSAIS DE CISAILLEMENT DE TYPE (UU) :


Les essais de cisaillement à la boite de Casagrande de type non
consolidé non drainé (UU) ont été effectués sur des échantillons prélevés
sur les dépôts de sables (0.30 à 2.0 m/S1, de 2.60 à 4.80 m/S2 et de 0.0 à
1.40 m/S3), dépôts de sables argileux (2.20 à 4.0 m/S1 et de 0.40 à 2.20
m/S2) ;

 Ces dépôts de sables et sables argileux avaient donnés des angles


de frottement interne compris entre 33.2 et 39.4 et des cohésions
qui varient entre 0.02 et 0.2 bar.

SN° Prof φ C SN° Prof φ C


(m) (degré Cohésion (m) (degré Cohésion
) (bars) ) (bars)

01 0.30 à 2.0 39.4 0.19 02 2.60 à 34.3 0.02


4.8
01 2.20 à 4.0 36.0 0.07 03 0.0 à 33.2 0.03
1.40
02 0.40 à 2.20 34.6 0.15

LTPS / UNITE DE OUARGLA


TROIS (03) BACS DE STOCKAGE DE PÉTROLE BRUT
Etablie le 12/12/2009
DE CAPACITE 25 000 M3 / CIS - HASSI MESSAOUD
7/11
Rédigée par : Vérifiée par : Approuvée par :
D. KENNOUCHE H. BAKELLI N.MOUDJAHED
VI) SOLUTION DE FONDATION ET CONCLUSION
Le sol constituant les terrains devant recevoir les bacs de
stockage de pétrole brut au niveau du Centre Industriel Sud (CIS /
HASSI MESSAOUD) est relativement hétérogène en ce qui concerne la
succession verticale des dépôts rencontrés sur le terrain de fondation.
Sur SC01 et SC2 : en surface, le sol de fondation est constitué en
surface des dépôts de sables et des dépôts de sables fins argileux
compacts à moyennement compact, ces dépôts couvrants une épaisseur
variant entre 7.0 et 12 m ; en profondeur et à partir de 13 m de
profondeur environ, on distingue des intercalations composées de sables
fins argileux et d’argiles marron compactes, ces dépôts allants jusqu’à 20
m de profondeur.
Nous notons sur SC2, l’apparition d’un dépôt d’argile marron
compacte et gypseuse avec passage de sable beige et d’argile sableuse,
ce dépôt présente une épaisseur approximative de 4.30 m(7.80/12.1 m) ;
Sur SC03 : le sol est constitué de 0.0 à 12.2 m de profondeur d’un
dépôt de sable beige compact à moyennement compact et parfois
consolidé ;
En dessous, un passage d’argile marron compacte dans l’épaisseur
de 0.80 m ;
En profondeur et à partir de 13 m de profondeur, on distingue des
intercalations composées de sables fins argileux et d’argiles marron
compactes, ces dépôts allants jusqu’à 20 m de profondeur.

1 – CAS DE LA POMPERIE
La pomperie sera fondée au droit du sondage SC01 :
En vue de réaliser une POMPERIE au niveau du CIS et de proximité
de trois (03) nouveaux bacs de stockage de pétrole brut de capacité
25 000 m3, et au vu de la nature géologique des couches composant le sol
LTPS / UNITE DE OUARGLA
TROIS (03) BACS DE STOCKAGE DE PÉTROLE BRUT
Etablie le 12/12/2009
DE CAPACITE 25 000 M3 / CIS - HASSI MESSAOUD
8/11
Rédigée par : Vérifiée par : Approuvée par :
D. KENNOUCHE H. BAKELLI N.MOUDJAHED
de fondation et leur disposition géométrique décelée par l’intermédiaire du
sondage réalisé (SC01) ; Le type de fondation correspond à DES
SEMELLES RECTANGULAIRES ancrées à une profondeur de 1.0 m ;

CALCUL DE LA CONTRAINTE ADMISSIBLE


Pour une semelle rectangulaire de côté B et de longueur L:

Qa =  x D +1/3 [(1-0.2 x B/L) x  x B/2 x N +  x D (Nq –1) + (1+ 0.2 B/L)


x C Nc ]
 = 1.70 t/m3
C = 0;
 = 33°, N = 34.8 Nq = 26.1 Nc = 38.7;
D : la profondeur d’ancrage
D = 1.0 m
B : la largeur de la semelle
L : la longueur de la semelle

Qa = 15.92 + 9.86 x B – 1.97 B²/L t/m²


On fixe B = 1.0 m ;

L (m) 1.00 1.20 1.50


Qa (bars) 2.38 2.41 2.45

2 – CAS DES BACS DE STOCKAGES


Au vu la nature géologique des couches composant le sol de
fondation et leur disposition géométrique décelée par l’intermédiaire des
sondages carottés réalisés (SC02 et SC03) ; la solution proposée pour le
projet de fondation d’un bac de stockage est liée surtout à la côte de
terrassement de la plate forme devant supporter la base du bac.

A – pour le bac n°01 situé au droit du sondage n°02


Des terrassements en déblais sont prévus sur l’assiette de terrain ; il
y’a lieu de fonder l’ouvrage dans la couche superficielle (couche de sable
LTPS / UNITE DE OUARGLA
TROIS (03) BACS DE STOCKAGE DE PÉTROLE BRUT
Etablie le 12/12/2009
DE CAPACITE 25 000 M3 / CIS - HASSI MESSAOUD
9/11
Rédigée par : Vérifiée par : Approuvée par :
D. KENNOUCHE H. BAKELLI N.MOUDJAHED
fin argileux brunâtre compact à moyennement compact) par
l’intermédiaire d’une fondation en couronne ancrée sur au moins
0.80 m de profondeur ; la plate forme qui doit être réservé comme
assise du bac serait constituée d’un matériau choisi (Tuf) et bien
compacté.

B – pour le bac n°02 situé au droit du sondage n°03


Des terrassements en déblais sont prévus sur l’assiette de terrain ;
l’ouvrage sera fondé dans la couche de sable consolidé par l’intermédiaire
d’une fondation en couronne ancrée sur au moins 0.50 m de
profondeur ; la plate forme qui doit être réservé comme assise du bac
serait constituée d’un matériau choisi (Tuf) et bien compacté.

Nous notons qu’ont na pas pu réaliser un sondage au droit


du bac n°03 qui est situé de proximité d’une torche en service.

CALCUL DE LA CONTRAINTE ADMISSIBLE

On considère pour le sol de fondation une composition granulométrique


à dominante de sables.
Pour le dimensionnement des fondations projetées on adopterait un
angle de frottement moyen de 34°, une cohésion nulle et une densité
moyenne du sol de 1.70 t/m3.
Qa =  x D + 1/3 [(0.8 x  x B/2 N +  x D (Nq –1)]
 = 1.70 t/m3
 = 34° N = 40.9; Nq = 29.4 ; Nc = 42.2;
C=0
B: diamètre du bac
D=0
Qa = 9.27 x B t/m2

LTPS / UNITE DE OUARGLA


TROIS (03) BACS DE STOCKAGE DE PÉTROLE BRUT
Etablie le 12/12/2009
DE CAPACITE 25 000 M3 / CIS - HASSI MESSAOUD
10/11
Rédigée par : Vérifiée par : Approuvée par :
D. KENNOUCHE H. BAKELLI N.MOUDJAHED
La contrainte admissible déterminée est surabondante, vu les
passages d’argiles gypseuses, d’argiles sableuses et des intercalations
composées de sables fins argileux et argiles compactes ; il y’a lieu de
réduire la contrainte admissible à hauteur de 05 bars afin de limiter les
tassements.

 La nappe phréatique est assez profonde dans cette région.


 Les tassements seront instantanés et se feront en cours de
construction.

L’INGENIEUR CHARGE D’ETUDE LE


CONSEILLER TECHNIQUE
D. KENNOUCHE H.
BAKELLI

LE CHEF DEPARTEMENT ETUDES


N. MOUDJAHED

LTPS / UNITE DE OUARGLA


TROIS (03) BACS DE STOCKAGE DE PÉTROLE BRUT
Etablie le 12/12/2009
DE CAPACITE 25 000 M3 / CIS - HASSI MESSAOUD
11/11
Rédigée par : Vérifiée par : Approuvée par :
D. KENNOUCHE H. BAKELLI N.MOUDJAHED

Vous aimerez peut-être aussi