Vous êtes sur la page 1sur 16

édito

L’Association Montessori Afrique


du Nord « AMAN » a été créée
en octobre 2013, ayant pour cible
l ’en fa n t et pour objectif son
éducation. Par éducation, nous
entendons aussi bien l’enseignement
que l’environnement dans lequel
évolue l’enfant et qui demeure
le point de départ de l’approche
éducative.
Ce bulletin vient appuyer cet état
d’esprit a fin de permettre aux
Directeur de publication : divers acteurs (éducateurs, parents,
Férid Chouikhi enfants...) de prendre part à ce projet.
Directrice de la rédaction : Il paraitra mensuellement, abordant
Emna Louzyr
des sujets qui touchent de près
Directrice artistique : au quotidien de la famille afin de
Chiraz Slama
sensibiliser le parent à une meilleure
Journalistes :
Marie éducation basée sur le respect de
Les enfants Montessori l’enfant... Férid Chouikhi

1
« Apprends moi à faire seul »

L
a psychologie Montessori, du nom de sa fondatrice, propose une autre manière
règles
d’enseigner aux enfants. Les parents et les éducateurs ne dictent plus des
parcour s
préétablies mais deviennent de véritables guides pour l’enfant dans son
scolaire et personnel.
XXe siècle, a
Maria Montessori, médecin et pédagogue d’origine italienne du début du
le principe
mondialement influencé les milieux de l’éducation. Ses travaux se fondent sur
de l’enfant.
de primauté de la petite enfance comme base structurelle de la personnalité
s’exprimer.
Il a des droits et mérite le respect au même titre qu’un adulte. Il est libre de
ion, de
Il doit se sentir aimé, valorisé et protégé. Les moments de tendresse, d’affect
mais de
complicité avec ses parents sont essentiels. Il ne s’agit plus d’élever un enfant
ses propres
l’aider, de l’encourager à faire ses propres expériences, à évoluer et à trouver
encourage
solutions face aux obstacles. Une attitude positive du parent ou de l’éducateur
à proscrire.
davantage l’enfant à progresser, la punition corporelle est définitivement
et des outils
A partir de ces observations, Maria Montessori crée une méthodologie
Il est donc
didactiques. Dès son plus jeune âge, l’enfant développe ses propres goûts.
intérêt et sa curiosité.
primordial de lui proposer un éventail d’activités afin d’éveiller son
dans lequel
La pédagogie Montessori préconise d’offrir un environnement adapté,
de créativité.
l’enfant peut évoluer sans danger, où il peut être autonome et faire preuve
ires. C’est
L’environnement, la classe, le terrain de jeux deviennent de véritables laborato
, de matières
en expérimentant que l’enfant apprend. Des objets de formes, de volumes
er à sa guise.
et de couleurs différentes sont mis à sa disposition. Il peut ainsi les manipul
abstraites de
Cette approche a prouvé que l’enfant assimile plus facilement les notions
les 5 sens
longueur, volume, diagonale, etc. après en avoir fait l’expérience à travers
et tout en s’amusant.
éducatifs de
La philosophie Montessori a remis en cause beaucoup de préceptes
l’époque et encore aujourd’hui.
préparés
Dans une école Montessori, les enfants apprennent du monde actuel, et sont
celles de
à aborder celui de demain, à dépasser leurs limites personnelles mais aussi
la société.

2
Ferid Chouikhi :
« Donnons une chance à tous les
enfants tunisiens !»
Ferid Chouikhi est le fondateur et directeur
de la première école Montessori en Tunisie.
L’établissement a ouvert ses portes en
octobre 2012 et offre une toute nouvelle
alternative pédagogique.

Père de 3 enfants, Ferid Chouikhi travaille


dans une institution financière en Suisse
lorsqu’il inscrit son plus jeune garçon à
l’école Montessori de Genève. Son premier
entretien avec le directeur de l’institut le
passionne, il découvre toute la philosophie
de ce projet d’éducation. Captivé, il
entreprend des recherches personnelles
par le biais de divers ouvrages et internet.
En fait, Ferid est issu de la jeunesse
tunisienne qui a connu les retombées
de la dissolution de l’UGET en 1973, les
Saviez-vous que… événements du Jeudi noir, 1e grève générale
organisée par l’UGTT en janvier 1978,
Larry Page et Sergei Brin l’attaque de Gafsa en 1980, la crise du pain
de 1983,… Membre du club des cinéastes
(fondateurs de Google), Jeff amateurs d'Hammam-lif, il est imprégné du
Bezos (fondateur d’Amazon), débat social qui naît en Tunisie et rêve d’une
société basée sur l’égalité, l’acceptation et
Jacqueline Kennedy, les le partage des connaissances. Il abandonne
Princes William et Harry la finance et entame dès 2005 une série de
formations au sein de Montessori France.
d'Angleterre, Will Whright Il trouve dans la psychologie montessorienne
(créateur du jeu vidéo « The des réponses aux questions qu’il se posait
sur l’injustice sociale.
Sims »), Michaël Douglas, De ce parcours personnel naît la folle idée
George Clooney, Gabriel de donner cette chance à tous les enfants
tunisiens : l’accès à un enseignement fondé
Garcia Marquez (Prix Nobel sur les pédagogies de Maria Montessori et
de Littérature) sont tous issus Célestin Freinet. En 2008, il rentre en Tunisie
pour mettre sur pied ce projet. Commence
d’établissements Montessori. alors la véritable aventure…

3
Embryologie
Maria Montessori,
Education pour un nouveau monde, DDB, France,
janvier 2010, pages 35, 36,37.

S i nous cherchons à pénétrer plus


avant les mystères de l’esprit
absorbant, nous sommes amenés
à examiner la vie prénatale et ses origines, à
l’étude desquelles tous les biologistes actuels
ont donné une nouvelle orientation.
finit de l’adulte ; c’est le chemin, la voie de la vie.
La nature protège très spécialement les jeunes.
Par exemple, l’enfant naît dans l’amour, et une
fois né il est entouré de l’amour de son père
et de sa mère, un amour qui n’est pas artificiel,
ni forcé par la raison, comme le sentiment de
fraternité que tous les gens réfléchis essaient
Auparavant c’était toujours le spécimen d’éveiller. C’est seulement quand il s’agit
adulte, animal ou végétal, que l’on prenait en de la vie de l’enfant que peut se trouver la
considération, de même que c’était l’adulte forme d’amour qui est l’idéal de la morale
humain pour l’étude de la sociologie. humaine, l’amour qui inspire le sacrifice de
Maintenant, les savants semblent avoir pris la soi, le dévouement au service des autres. Or,
direction opposée et, tant pour l’étude de la vie ce sacrifice que font les parents est quelque
humaine que pour celles des autres formes de chose de naturel, qui donne de la joie, qui ainsi
vie, considèrent les tout jeunes et leur origine. n’est pas ressenti comme un sacrifice ; c’est la
Ainsi l’accent est mis sur l’embryologie, la vie de vie même ! Mais c’est une manière de vivre plus
la cellule germinale, résultat de deux cellules qui élevée que celle qui trouve son expression dans
viennent d’adultes. La vie de l’enfant, celle qui la compétition sociale et « la survivance du plus
est créée et celle qui crée, vient de l’adulte et apte ». Il est assez curieux de constater aussi ces

4
deux manières de vivre chez les animaux : les plus
féroces d’entre eux semblent changer leurs instincts
naturels quand ils ont une famille. Des instincts
spéciaux s’imposent en quelque sorte aux instincts
habituels : ce qui fait que les animaux timides, qui
possèdent un instinct de conservation à un plus
grand degré que nous, changent complètement
cet instinct pour protéger leurs petits, sans aucun
souci de leur propre sécurité. Ainsi le grand biologiste
français Fabre conclut que c’est grâce à la force de
cet instinct maternel que l’espèce a survécu et
pas seulement grâce aux armes que la nature lui a
données pour la lutte pour l’existence. Les jeunes
tigres ne sont-ils pas sans dents et les oisillons sans
plumes ?
De plus, il est fascinant de voir l’intelligence se révéler
même chez les êtres vivants les plus simples, chaque
fois qu’elle est nécessaire pour la protection des
jeunes et pas seulement en cas d’autodéfense.

5
Demain je serai...

L’espace c’est mon rêve...


Je m’appelle Ahmed Omar Ben Hazem,
j’ai 9 ans, je suis en 4e année et je rêve
de devenir astronaute...
Bonjour Ahmed, que rêves-tu de faire
plus tard ?
Je rêve de devenir astronaute, car j’aime
l’espace. Ce métier me fait rêver.
Qu’est-ce que tu aimes dans ce métier ?
Beaucoup de choses, mais ce que j’aime
le plus c’est la fusée et le fait de pouvoir
partir à grande vitesse dans l’espace.
Entretien conduit par Mohamed Ali Chemli,
4e année.

Je veux être pilote...


Je m’appelle Mohamed Ali Chemli, j’ai 9 ans, je
suis en 4éme année et je voudrais devenir pilote.
Bonjour Mohamed Ali, quel métier rêves-tu de
faire plus tard ?
Moi je rêve d’être pilote. C’est le métier qui me
fait le plus rêver.
Pour être pilote il faut faire des études et parler
plusieurs langues. Est-ce que tu parles français ?
Oui je parle français.
Et anglais ?
Oui je parle anglais aussi et j’aime les langues...
Pourquoi voudrais-tu devenir pilote ?
Ce métier me fait rêver et c’est tout ce que je
voudrais faire plus tard...
Entretien conduit par Ahmed Omar Hazem, 4e année.

6
Architecte comme ma tante...

Je m’appelle Emna Zarrad, j’ai 9 ans, je suis en 4e


année et je veux être architecte comme ma tante...
Bonjour Emna, quel métier voudrais-tu faire quand
tu seras grande ?
Le métier qui me fait rêver c’est celui de ma tante qui
est architecte. Je voudrais, quand je serai grande, être
comme elle. Elle a son bureau avec des employés. Je
trouve qu’elle a de la chance de pouvoir construire
et décorer des maisons...
Quel genre de maison aimerais-tu construire ?
Une maison qui ressemblerait à celle de ma tante
avec mes couleurs préférées...
Quelles sont tes couleurs préférées ?
J’aime le jaune, le vert anis, le rose, le bleu ciel...
Entretien conduit par Emna Louzyr, animatrice de l’atelier
en binôme avec Fedi Chouikhi.

Je veux être journaliste et


prendre des risques pour
informer les gens...
Mon nom c’est Rami Bassoumi, j ai 10 ans et je veux
être journaliste.
Quel métier voudrais-tu faire plus tard ?
Je veux être journaliste. Ce métier est beau. Il va me
permettre de bien gagner ma vie et de m’épanouir.
Il est dangereux car je dois prendre des risques pour
chercher l’information, mais c’est super de pouvoir
informer les gens de ce qui se passe dans le monde.
J’écrirai des articles que les gens vont lire dans les
journaux.
Etre journaliste c’est mon rêve...
Entretien réalisé par le groupe de la 6e année.

7
Docteur WafiMarrakchi, gynécologue obstétricien,
spécialiste en stérilité:
Nos enfants sont-ils désirés?
Avoir un enfant, est-ce vraiment le vœu de tous les couples mariés? Ceux et celles
qui ne désirent pas procréer ou qui souhaitent ajourner ce projet, osent-ils aller
jusqu’au bout de leur vœu? Un souhait qui en dit long sur leur conception de
la vie, sur leur rêve inime et leur volonté de se connaître d’abord, d’installer une
relation à deux avant de passer à une autre histoire plus complexe où ils deviennent
responsables d’une tierce vie!
Ces couples affrontent le regard de la société. Peu d’entre eux, comme nous
le confirme docteur Marrakchi, résistent à la pression familiale et assument la
culpabilité qui en découle.
Tout cela nous pousse à nous poser une question : nos enfants sont-ils désirés ?
Et quand ils ne le sont pas quelles répercussions cela a-t-il sur l’individu, le couple,
l’ambiance familiale, plus encore sur l’enfant lui-même?

Vos patientes et de façon plus


globale la fe m m e tunisienne
planifient-elles leurs grossesses ?
Désirent-elles réellement l’enfant
qu’elles portent et finissent par
mettre au monde ?
Certaines de mes patientes planifient leurs
grossesses, mais malheureusement c’est bien
souvent les familles qui s’organisent pour elles.
Il est difficile en Tunisie pour le couple de décider
Docteur WafiMarrakchi,
gynécologue obstétricien, pour lui-même et par lui-même du moment qui
spécialiste en stérilité. lui convient pour faire son premier voire son
deuxième ou troisième enfant. C’est la pression
familiale qu’il y a tout autour de ce couple qui
le pousse vers l’enfantement. Ce dernier se
retrouve dans une sorte de tunnel ou il doit
avancer et chaque pas qu’il fait doit le mener
vers la procréation.
Le couple doit alors résister à cette pression...

8
Justement, le couple en Tunisie résiste t-il
vraiment à cette pression ? Parvient-il à se
réaliser, à exister par lui-même ?
Ils sont peu nombreux à résister, certains n’y parviennent pas car on les
culpabilise de mille façons :
Si vous prenez la pilule vous allez le regretter car elle va vous empêcher
d’avoir des enfants, elle va vous rendre stérile. La femme se met à
culpabiliser en se disant que ce moyen contraceptif va l’empêcher d’avoir
un enfant au moment où elle le désire.

Que dîtes-vous à ces couples qui viennent vous


voir et qui ne souhaitent pas avoir d’enfants dans
l’immédiat ?
Je leur explique qu’ils disposent de moyens techniques efficaces pour
ajourner cette grossesse jusqu’à ce qu’elle soit désirée, je leur parle de
la contraception adaptée à leur couple qui ne provoque pas de stérilité
comme veulent le laisser entendre les membres de leurs familles
respectives.
J’essaie de déculpabiliser ces femmes et de les mettre à l’aise en répondant
à leurs diverses interrogations.
Il est évident, que si j’ai en face de moi une femme qui a 38 ans ou plus, je
vais au contraire, dans la mesure où elle souhaite, l’inciter à faire un enfant
rapidement. Dans d’autres contextes je préfère que l’enfant soit désiré.
Il m’arrive dans ce même cabinet (ndlr : l’entretien s’est déroulé dans
le cabinet de docteur Marrakchi) de recevoir des couples qui viennent
consulter en famille...

En famille ?
Oui, la femme arrive à la consultation en famille...
C’est la mère ou la belle-mère qui prend le devant de la discussion avec
le médecin. Il m’est arrivé d’expliquer à la maman que ce n’est pas à elle
de décider pour sa fille et de discuter avec le médecin de ce sujet.
J’essaie de dire au couple que tout cela ne regarde que leurs personnes,
qu’il s’agit de leurs vies et de leur intimité et qu’ils doivent laisser la belle-
famille, les parents, les amis, les copains, en dehors de ce cercle. La famille
est là pour aider le couple à réaliser ses objectifs et non pas pour les définir
à sa place. Malheureusement c’est le contraire qui se passe.

9
« Il est difficile en Tunisie pour le
couple de décider pour lui-même et par
lui-même du moment qui lui convient pour
faire son premier voire son deuxième ou
troisième enfant. »

Quand une grossesse n’est pas programmée, cela affecte


t-il la vie de la femme et ce parcours de neuf mois de
grossesse?
C’est évident. Une femme qui se prépare à être mère en ayant un œil sur son futur
enfant et un autre sur ce qu’elle est entrain de perdre, ne peut être bien et vivre
comme il se doit ce moment avec ses joies et ses difficultés. Si cette femme n’est
pas bien installée dans la vie et dans sa vie de couple,c’est un vrai problème.
Vous savez, la vie à deux ce n’est pas le contrat de mariage, c’est la relation qui
existe et qu’on cultive. C’est la complicité qu’il y a entre ces deux êtres. Quand la
grossesse voire l’enfant arrive dans un couple qui n’est pas installé, l’homme et
la femme deviennent les promoteurs d’un projet d’enfantement. Ils sont tous les
deux comme des associés investis dans ce programme et mettent leur propre vie
et celle de leur couple de côté. On se retrouve avec des adultes qui élèvent des
enfants et non pas un couple qui a vécu une histoire et qui a ses propres projets
dont celui d’avoir un enfant à deux.

Pensez-vous que cela va affecter l’enfant ?


L’équilibre des parents, leur accomplissement en tant que couple ou le non
accomplissement, ne peut que retentir sur l’équilibre de la famille et des enfants.
Dans un foyer stable, où les parents sont épanouis où il y a une vie et une joie de
vivre, l’enfant va se sentir bien et évoluer. Tout l’y invite...
Imaginons le cas contraire, un foyer où les parents sont déprimés, car ils font face à
une responsabilité à laquelle ils n’étaient point préparés, où le couple est inexistant,
cette atmosphère va influencer la vie de l’enfant et affecter plus tard sa vision de
la vie à deux. Cet enfant se sent et se vit comme une charge.
Ces deux enfants nés dans deux atmosphères différentes ne connaîtront ni la
même vie, ni le même épanouissement. La vie de couple, la complicité ou l’absence
de complicité touche de près à la vie affective de l’enfant, à son parcours et sa
conception de l’existence.

10
o n s à :
3 questi
Houda Ben Yahya, psy pour enfants:
Désirer et programmer sa grossesse est-il si important?
Les spécialistes de l'enfance pensent qu'effectivement désirer et programmer
les grossesses demeure très important pour la maman, le bébé et la famille
de façon générale. C’est important voire même fondamental d'un point de
t
vue médical, psychologique et économique. Cela va de l'investissemen
psychologique de l'enfant qui va venir, de sa place au sein de la famille, de son
projet d’avenir. Les mamans qui travaillent doivent réfléchir et programmer
le mode de garde après le congé maternité. Tous ces paramètres doivent
être pensés et étudiés pour le bien être de tous!

Si un enfant n'est pas désiré?


Tout dépend du degré d’investissement parental. Cela peut avoir des consé-
quences négatives si la mère et le père continuent à ne pas investir le bébé,
qu'ils n'arrivent pas à faire un travail de réparation, comme ça peut ne pas
avoir de conséquences dans le sens où certains parents sur investissent
et surprotègent le bébé comme pour se déculpabiliser mais cela peut avoir
d'autres répercussions sur l'enfant...Si ce dernier est trop attaché à sa
mère, il peut avoir un problème de confiance en lui plus tard...

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes couples?


Désirer avoir un bébé et le programmer à deux est très important, prendre le
temps nécessaire pour le faire afin que le couple apprenne à vivre ensemble
et ne pas s'embarquer immédiatement après le mariage dans la procréation.
Dossier élaboré par Emna Louzyr.

11
Promenade
dans Paris...
Cet article a été écrit par les
collégiens de la 7éme année suite
à la projection d’un diaporama sur
la ville de Paris, en préparation à un
voyage linguistique organisé par
l’école Montessori à Hammam Lif.
Cette promenade commence par
une escale méditative devant la
Tour Eiffel.

Splendide Tour Eiffel !


C’est un certain Gustave Eiffel qui a
construit cette tour en 1886 et ce à
l’occasion de l’Exposition universelle
qui eut lieu la même année ayant
pour thème la Révolution française.
La construction lui a pris deux
ans, deux mois et 5 jours. Quand
il termina le chantier, il lui donna
son nom. Toute en fer, certains ne
la trouvèrent pas belle à voir. Son
architecture et son allure n’étaient
pas conformes aux normes de
l’époque. Mais elle sut résister aux
critiques...
Elle est restée la tour la plus haute
du monde pendant 41 ans. Celle-ci
mesure 312 mètres. Elle est tout
simplement splendide et chaque
année Paris reçoit beaucoup de
touristes pour visiter ce monument
historique.
Pendant les fêtes de fin d’année la
Tour Eiffel est éclairée de mille et
une lumières...

12
E S S IN D 'E NFANT :
D
.
Nom : ........

13
‫فريد الشويخي‪:‬‬
‫"فلنعطي فرص ًة لألطفال ال ّتونس ّيني"!‬
‫أو ل مدرسة تعتمد على منهج‬ ‫مؤسس ومدير ّ‬
‫ّ‬ ‫فريد الشويخي هو‬
‫املؤسسة ال ّتربو ّية أبوابها في شهر‬
‫ّ‬ ‫عليمي‪ .‬فتحت هذه‬
‫ّ‬ ‫مونتيسوري ال ّت‬
‫أ كتو بر لسنة ‪ 2 0 1 2‬و هي تقتر ح طر يقة تعليم ّية جد يد ًة ‪.‬‬
‫مؤسسة مال ّية‬ ‫أب لثالثة أطفال وقد كان يعمل في ّ‬ ‫فريد الشويخي ٌ‬
‫سجل ابنه األصغر في مدرسة مونتيسوري في‬ ‫في سويسرا عندما ّ‬
‫املؤسسة اهتمامه‬ ‫ّ‬ ‫أو ل مقابلة له مع مدير‬ ‫مدينة جنيف‪ .‬لقد أثارت ّ‬
‫ربوي ‪ .‬ظلّ‬
‫ّ‬ ‫واضحا بفلسفة هذا املشروع ال ّت‬ ‫ً‬ ‫وو ّلدت في نفسه شغفً ا‬
‫فريد الشويخي مفتو ًنا مبا اكتشفه فقام بأبحاث شخص ّية من خالل‬
‫ا ال ّطال ع على مختلف ا لكتب و ا ملقا ال ت على ا إل نتر نت ‪.‬‬
‫الذ ين شهدوا آثار‬ ‫الشبان ال ّتونس ّيني ّ‬
‫في الواقع‪ ،‬كان فريد شا ًّبا من ّ‬
‫ّ‬
‫في سنة ‪ ،1973‬وأحداث )‪ (UGET‬حل االحتاد العا ّم لطلبة تونس‬
‫ونسي‬ ‫نظمه اال تحّ اد العا ّم ال ّت‬‫وأو ل اضراب عا ّم ّ‬ ‫اخلميس األسود‪ّ ،‬‬
‫هل تعرف ّأن‪...‬‬
‫ّ‬
‫للشغل‬ ‫في جانفي ‪ ،1978‬وانتفاضة اخلبز في سنة )‪ّ (UGTT‬‬
‫‪ 1983‬وأحداث قفصة في سنة ‪ ...،1980‬وبال ّتالي‪ ،‬تش ّبع فريد‬ ‫الري بيج وسيرجي برين‬
‫الذي شهدته تونس وحلم مبجتمع قائم‬ ‫الوطني ّ‬
‫ّ‬ ‫شويخي بروح احلوار‬ ‫(مؤس سي غوغل)‪ ،‬جيف‬ ‫ّ‬
‫ّ‬
‫على املساواة في تلقي املعرفة وقبولها ومشاركتها‪ .‬فقام بال ّتخل ّي‬‫ّ‬ ‫بيزوس (مؤسس أمازون)‪،‬‬
‫عن وظيفته في ميدان املال ّية ومنذ سنة ‪ ،2005‬ما فتئ يشارك في‬ ‫جاكلني كنيدي‪ ،‬أميري‬
‫مجمو عة من ا ل ّتر ّبصا ت ضمن مؤ ّسسة مو نتيسو ر ي فر نسا ‪.‬‬ ‫اجنلترا وليام وهاري‪ ،‬ويل‬
‫مصدر ا يو ّفر إجابات عن‬ ‫ً‬ ‫فسي املونتيسوري‬ ‫وقد وجد في املنهج ال ّن ّ‬ ‫ويرايت (متبكر لعبة‬
‫عي ‪.‬‬ ‫ّ‬
‫ا أل سئلة ا ل ّتي كا ن يطر حها حو ل مظا هر ا لظلم ا ال جتما ّ‬ ‫الفيديو "سيمز")‪ ،‬مايكل‬
‫الشخص ّية‪ ،‬رأت فكرة جنون ّية ال ّنور‬ ‫وانطال ًقا من هذه ال ّتجربة ّ‬
‫دوغالس‪ ،‬جورج كلوني‪،‬‬
‫ّ‬
‫أال وهي إعطاء هذه الفرصة إلى كل األطفال ال ّتونس ّيني‪ .‬تتمثّل‬
‫غابرييال غارسيا ماركيز‬
‫هذه الفكرة الفريدة من نوعها في توفير تعليم قائم على مناهج‬
‫(جائزة نوبل لآلداب)‬
‫ماريا مونتيسوري وسيلستان فراينت‪ .‬في سنة ‪ ،2008‬عاد فريد‬
‫الشويخي إلى تونس ليضع أسس هذا املشروع‪ .‬ومن هنا بدأت أطوار‬
‫كان وا ك ّل هم في ّ‬
‫مؤس سات‬
‫مغامرة حقيق ّية‪...‬‬
‫تر بو ّي ة قا ئمة على‬
‫املنهج مونتيسوري‪.‬‬

‫‪14‬‬
‫ّ‬
‫"عل مني كيف أعتمد على نفسي"‬

‫ؤَس َس ِت ه طريق ًة مختلف ًة لتعليم األطفال‪.‬‬‫الذي يحمل اسم ُم ِّ‬ ‫يقترح علم ال ّن فس املونتيسوري ّ‬
‫فصاعدا‪ ،‬يتخ ّل ى األولياء واملر ّب ون عن إمالء الق واعد احملدّدة مسب ًق ا ليلعب وا دور‬
‫ً‬ ‫من اآلن‬
‫خصي‪.‬‬
‫ّ‬ ‫الش‬‫ّ‬ ‫و‬ ‫اسي‬
‫ّ‬ ‫ر‬ ‫الدّ‬ ‫مساره‬ ‫خالل‬ ‫فل‬ ‫ّ‬
‫للط‬ ‫ني‬ ‫ي‬‫ّ‬ ‫حقيق‬ ‫مرشدين‬
‫ماريا مونتيسوري هي طبية ومرب ّي ة إيطال ّي ة األصل عاشت في أوائل القرن العشرين وأ ّث رت‬
‫الص عيد الع املي‪.‬‬ ‫على املجاالت ال ّت عليم ّي ة على ّ‬
‫ّ‬ ‫ّ‬
‫ترتكز أعمالها على مبدأ أولو ّي ة الط فولة املبك رة كونها القاعدة الهيكل ّي ة لشخص ّي ة‬
‫ّ‬
‫الط فل‪.‬‬

‫"الط فل شخص ذو كينونة مستق ّل ة"‪.‬‬ ‫ّ‬


‫ّ‬
‫كأي شخص بالغ‪ .‬يتم ّت ع الط فل كذلك بحر ّي ة ال ّت عبير‬ ‫للط فل حقوق وهو يستحقّ االحت رام ّ‬ ‫ّ‬
‫بحب وتقدير وحماية من يحيطون به‪ُ .‬ي عتبر تبادل حلظات احلنان واحمل ّب ة‬ ‫يجب أن يشعر ّ‬
‫ّ‬
‫فصاعدا بتربية الط فل ولكن مبساعدته‬ ‫ً‬ ‫ّ‬
‫وال ّت واصل مع ال والدين ضرور ًّي ا‪ .‬ال يتع ل ق األمر من اآلن‬
‫اخلاص ة مل واجهة العقبات‪ّ .‬إن تب ّن ي‬
‫اخلاص ة وال ّت قدّم في احلياة وإيجاد حلوله ّ‬‫وتشجيعه على خوض جتاربه ّ‬
‫يشج ع الط فل على التقدّم أكثر‪ ،‬حيث يصبح‬‫ّ‬ ‫ملربي ّ‬ ‫إيجابي من قبل ال والدين أو ا ّ‬ ‫ّ‬ ‫سلوك‬
‫أمرا يجب جت ّن بهبشكل ال رجعة فيه‪.‬‬ ‫ً‬ ‫اجلسدي‬
‫ّ‬ ‫العقاب‬

‫انطالقًا من هذه املالحظات‪ ،‬قامت ماريا مونتيسوري بوضع أسس منهج ّي ة وأدوات تعليم ّي ة‪ .‬يط ّور ّ‬
‫الط فل‬
‫الضروري أن نقترح عليه مجموعة واسع ًة من األنشطة إلثارة‬
‫ّ‬ ‫اخلاص‪ ،‬ل ذا فمن‬
‫ّ‬ ‫منذ ح داثة س ّن ه ذوقه‬
‫اهتمامه وفضوله‪.‬‬

‫تدعو بي داغوج ّي ة مونتيسوري إلى توفير بيئة مناسبة الحتياجات ّ‬


‫الط فل ح ّت ى ينشأ بدون أن تهدّده أ ّي ة‬
‫ّ‬
‫كل من بيئة الط فل والقسم وامللعب مختب رات‬ ‫الق‪ .‬مت ثّل ٌّ‬
‫حس خ ّ‬
‫ال ب ذاته وذو ّ‬ ‫مخاطر وح ّت ى يكون مستق ًّ‬
‫الط فل أشياء ذات أشكال وأحجام وم واد وأل وان‬‫الط فل من خالل ال ّت جربة‪ .‬تُوضع على ذ ّم ة ّ‬‫حقيق ّي ة‪ .‬يتع ّل م ّ‬
‫ّ‬ ‫ّ‬
‫مختلفة ح ّت ى يتمك ن من استعمالها كما يشاء‪ .‬وقد أثبت ه ذا األسلوب ّأن الط فل يستعيب املفاهيم‬
‫اس ‪ 5‬عندما ميرح‪.‬‬
‫للط ول واحلجم وامليالن إلخ بطريقة أسهل بعد أن يج ّربها من خالل احل و ّ‬ ‫املج ّردة ّ‬

‫مافتئت فلسفة مونتيسوري تتحدّى العديد من املفاهيم ال ّت ربو ّي ة لتلك احلقبة ال ّزمن ّي ة وح ّت ى اآلن في‬
‫ويتم إع دادهم كي يكون وا على استع داد مل واجهة‬ ‫احلالي ّ‬
‫ّ‬ ‫مدرسة مونتيسوري‪ ،‬يتع ّل م األطفال من العالم‬
‫الش خص ّي ة ولكن حدود املجتمع كذلك‪.‬‬ ‫املستقبل وذلك من خالل جتاوز ليس فقط حدودهم ّ‬

‫‪15‬‬
Abonnez-vous à
Je m'abonne ! À compléter et à retourner avec votre chèque à l'ordre
de ................., rue .............................................................. - Tunis - Tunisie.

Nom :
Prénom :
Adresse :

Code Postal : Ville :

Je souhaite un abonnement de Date et signature obligatoires


6 mois - 6 numéros - 18 dt
1 an - 12 numéros - 36 dt
2 ans - 24 numéros - 72 dt