Vous êtes sur la page 1sur 6

š›

16e CHAPITRE

L’IMPORTANCE DE METTRE LA PAROLE EN PRATIQUE

Jacques 1:22-25.

LA SUBTILITÉ DU PÉCHÉ

Juste avant d’aborder le verset 22, Jacques au verset 21, dit ceci : « C’est pourquoi rejetant toute souillure et tout débordement de
méchanceté, recevez avec douceur la Parole qui a été plantée en vous, et qui peut sauver vos âmes. »

Nous voyons que la sagesse de la Parole de Dieu entre en conflit avec la subtilité du péché. Autrement dit, l’un s’oppose à l’autre.

Nous y trouvons les deux mots clés :


1 - rejetant ce qui appartient au vieil homme, à l’influence du monde, et au diable,
2 - en contraste avec Recevez la Vie nouvelle en Christ.

Jacques, parlant de la part de Dieu, par l’illumination du Saint-Esprit, décrit la problématique majeure qui fait obstacle à la vie
nouvelle en Christ.

Étant donné que le vieil homme — Romains 6:1-14 — spécialement au verset 6 : « Sachant que notre vieil homme a été crucifié
avec Lui, afin que le corps du péché soit réduit à l’impuissance, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché. »

Nous devons d’abord rejeter ce qui alimentait le vieil homme pour pouvoir recevoir la vie nouvelle de Christ en nous.

Les anciennes habitudes du vieil homme ne peuvent cohabiter avec celles du nouvel homme, comme les ténèbres ne peuvent
non plus cohabiter avec la lumière.

La Lumière reçue rejette automatiquement les ténèbres, car les ténèbres doivent obéir à la Lumière. L’éclat de la lumière chasse
automatiquement l’aspect sombre de la nuit.

Dès que le soleil paraît, la noirceur disparaît. C’est une loi naturelle et spirituelle, en fait c’est une image pour mieux décrire une
vérité spirituelle : « Recevez avec douceur la Parole qui a été plantée en vous. »

Le péché fonctionne avec la séduction « rejetant toute souillure et tout débordement de méchanceté ». Par l’interdit, la séduction
produit un attrait conduisant directement à la souillure, au débordement engendré par le péché.

Le péché est donc un attrait séduisant – Jacques 1:14 : « Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoi-
tise ».
2
† L’IMPORTANCE DE METTRE LA PAROLE EN PRATIQUE

Comme le pauvre poisson qui voit un appât et qui se laisse attirer, puis ensuite amorcer par l’hameçon du pêcheur, et le voi-
là  pris au piège.

Lorsqu’il succombe au péché le vieil homme ne voit pas, ou peut-être ne veut-il pas voir, le piège qui lui est tendu. Le vieil homme
est vendu au péché tandis que l’homme nouveau est appelé à rejeter tout ce qui provient du vieil homme et à recevoir tout ce qui
communique la vie de Christ en lui.

L’ESCLAVAGE DU PÉCHÉ

™ 2 Pierre 2:19c : « Car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui. »

Le péché triomphe du vieil homme, comme le poisson capturé devient un esclave destiné à la mort. Exactement comme cette
proie qui se dirige aveuglément vers sa destinée fatale. Si l’on pouvait inventer un verset qui corresponde mieux à la réalité de
l’homme nouveau, on l’écrirait comme ceci : car chacun est libre de choisir ce qui triomphe en lui.

L’esclave se soumet à son maître, l’homme libre se soumet à son Dieu. Voir Jacques 4:7-12.

Repensons à ce pauvre poisson qui, séduit par l’appât, s’est laissé duper par le pêcheur, et une fois amorcé il s’est fait prendre au
piège le conduisant vers la mort. Voir Romains 6:15-22.

Comme le vieil homme est pris au piège de l’amour du péché qui le conduit tout droit à la mort.
™ 
Jacques 1:12 : « Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation, car après avoir été éprouvé il recevra la couronne de vie,
que le Seigneur a promise à ceux qui L’aiment. »

L’homme spirituel est rempli de l’amour de Dieu qui le conduit au bonheur réel et, par surcroît, « il recevra la couronne de vie, que
le Seigneur a promise à ceux qui L’aiment » — Jacques 1:12.

ATTENTION – AVERTISSEMENT
™ 
Jacques 1 : 22 : « Mettez en pratique la Parole et ne vous bornez pas à L’écouter en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonne-
ments 23, car si quelqu’un écoute la Parole, et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son
visage naturel 24 et qui après s’être regardé, s’en va et oublie aussitôt comment il était ». Voir verset 25.

Les faux raisonnements bornés qui nous trompent sont la cause de nos oublis. La Sagesse Divine doit nécessairement fonctionner
par l’intelligence renouvelée. Si nous nous engageons à demeurer dans un esprit borné et à nous tromper nous-mêmes, nous nous
laissons séduire par cette fameuse tendance aux faux raisonnements du vieil homme.

Bien entendu cette façon de raisonner du vieil homme, prenant la place des vrais raisonnements, nous fera oublier la seule et
unique façon de raisonner dont le nouvel homme a besoin pour le renouvellement de son intelligence. À lire absolument : 1
Pierre 1:3-16.
L’IMPORTANCE DE METTRE LA PAROLE EN PRATIQUE † 3

™ 
2 Pierre 1:9 : « Mais celui en qui ces choses ne sont point est aveugle, et il ne voit pas de loin, et il a mis en oubli la purification de ses
anciens péchés. 10 C’est pourquoi, frères, appliquez-vous d’autant plus à affermir votre vocation et votre élection ; car en faisant cela,
vous ne broncherez jamais. 11 C’est ainsi, en effet, que l’entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et sauveur Jésus-Christ vous
sera largement accordée. »

LA MYOPIE SPIRITUELLE A COMME CAUSE

1 - voir 2 Pierre 1:8,
2 - l’oubli de nous repentir et de confesser nos anciens péchés et de ne pas rechercher à en être purifiés. 1 Jean 3:3.

Dieu ne veut pas que nous exercions une religion avec des rituels extérieurs ni que nous tentions de l’atteindre par une fausse
pratique. Dieu veut communier avec nous d’une façon intérieure, par son Esprit.
™ 
Jacques 1:25 : « Mais celui qui aura plongé le regard dans la Loi parfaite, la Loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un
auditeur oublieux, se mettant à l’œuvre, celui-là sera heureux dans son activité. 26 Si quelqu’un croit être religieux, sans tenir sa langue
en bride, mais en trompant son cœur, la religion de cet homme est vaine. »

Autrement dit, Dieu ne veut pas d’une religion extérieure, avec seulement des rituels, mais une religion intérieure qui demande de
retenir sa langue, de ne pas médire, de ne pas calomnier, une religion qui sait exercer la maîtrise de soi.
™ 
Verset 27 : « La religion pure et sans tache devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions,
et à se préserver des souillures du monde. »

Ainsi, celui qui est caractérisé par une religion saine, si nous voulons parler en termes de religion, cette religion saine sera dé-
montrée de deux façons :
1 - les œuvres extérieures pour aimer ceux qui souffrent,
2 - une œuvre intérieure motivée par le Saint-Esprit et par la Parole de Dieu « et à se préserver des souillures du
monde. » Voir Jacques 1:16-27.

L’activité reliée à la Parole entendue et reçue fera en sorte d’activer notre mémoire et nous orientera vers une œuvre inspirée et
dirigée par Christ en nous.
™ 
Jacques 1:19 : « Sachez-le mes frères bien-aimés, ainsi que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère ;
20
, car la colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu. »

Jacques trouve capital que nous sachions qu’une saine religion doit nécessairement passer par :
1 - l’écoute,
2 - lent à parler,
3 - lent à se mettre en colère,
4 - autrement dit, une religion de maîtrise intérieure qui sera bien disposée, par de bonnes attitudes spirituelles,
pour savoir comment prendre soin extérieurement de ceux qui souffrent, qui sont affligés par toutes sortes
d’épreuves.
4
† L’IMPORTANCE DE METTRE LA PAROLE EN PRATIQUE

Il y a une image très précieuse à retenir : voir comment la vérité est contraire au mensonge, comment la lumière agit différemment
des ténèbres.

Lorsque nous vivons une injustice, habituellement, dans la chair, nous sommes lents à écouter, prompts à parler, prompts à nous
mettre en colère.

Voyez-vous comment nous sommes réactifs, et non proactifs ?

L’idée ici c’est en rapport avec l’Esprit Saint d’intégrer « la Parole qui a été plantée en vous et qui peut sauver vos âmes ». « Recevez
avec douceur ».

Pour recevoir avec douceur, il faut fermer la porte au diable en ne donnant aucun accès à la chair, la seule porte d’accès pour le
diable. En fermant la porte à « toute souillure et tout débordement de méchanceté » cela ouvre un terrain propice pour le Saint-Es-
prit qui nous donne sa douceur, critère de réception de la Parole, car la Vérité est communiquée par l’Esprit, et le Saint-Esprit, par
la douceur, trouve un terrain propice pour nous faire recevoir « la Parole qui a été plantée en vous, et qui peut sauver vos âmes ».
Ainsi l’Esprit Saint utilise son propre fruit et la Parole de Dieu dans la Vérité.

L’obéissance est réclamée par Dieu, c’est pourquoi Il nous dit : « Mettez en pratique la Parole ». Cela fait partie de notre liberté de
choisir. En mettant en pratique sa Sainte Parole, nous Lui obéissons et nous nous soumettons à Lui. Jacques 4:7 : « Soumettez-vous
à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous. »
™ 
Verset 8 : « Approchez-vous de Dieu et Il s’approchera de vous, nettoyez vos mains, pécheurs ; purifiez vos cœurs, homme irrésolu. »
Voir Jacques chapitre 1:5-8.

Lorsque nous nous regardons dans un miroir, c’est pour voir physiquement s’il y a des imperfections à corriger.

Que dirions-nous de quelqu’un qui vient de se lever, qui s’est regardé dans le miroir, mais qui ne met pas son dentier ou qui ne se
brosse pas les dents ou qui ne met pas de l’ordre dans ses cheveux et qui rentre au travail dans cet état ? Il s’était pourtant regardé
dans le miroir, mais il a tout de suite oublié comment il était.

En fait, c’est cette image que Jacques emploie pour décrire une personne qui ne met pas la Parole en pratique, c’est-à-dire une
personne qui entend la Parole et qui l’oublie aussi tôt, donc qui n’en tient pas compte.

Voyez-vous le ridicule d’un tel comportement ? C’est ce que Jacques tente de nous démontrer.
™ 
Jacques 1:22 : « Mettez en pratique la Parole et ne vous bornez pas à L’écouter en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonne-
ments. » Voir aussi versets 23-26 et Jean 8:31-32.

Ce n’est pas le statut des Juifs qui fait nécessairement d’eux des disciples. Le disciple authentique est celui qui tient ferme et de-
meure dans la Parole de Christ.
L’IMPORTANCE DE METTRE LA PAROLE EN PRATIQUE † 5

DEMEUREZ
EST LE CRITÈRE PAR EXCELLENCE POUR CEUX QUI SONT RÉELLEMENT CHRÉTIENS
ET QUI DEMEURENT FERMES JUSQU’AU BOUT.
1 Pierre 5:8-10.

Le diable se sert de l’attrait de la séduction du péché pour tendre sa ligne à pêche. Maintenant, à nous d’agir et de ne pas nous
laisser séduire, comme nos premiers parents, ou comme l’image du poisson que nous avons vue précédemment. Lire Genèse 3 :
1‑13.
™ Verset 2 Timothée : 4:7 : « J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la Foi. » Lire le verset 8 aussi.

Pourquoi oublions-nous ? Parce qu’inconsciemment nous cédons tout simplement la place aux faux raisonnements, plutôt que
de demeurer présents dans ce que nous avons entendu. Voici la raison qui explique pourquoi nous oublions. Éphésiens 1:13 — 1
Jean 2:24.

Nous devons immédiatement demeurer concentrés et arrêtés sur ce que nous avons entendu ; ensuite, continuer dans un chemi-
nement de prière, de réflexion, de méditation.

En étant présents à ce que nous avons entendu, nous avons accès au Saint-Esprit qui désire illuminer les yeux de notre cœur afin
de nous transformer.

Comme le musicien qui s’applique à son instrument, étant constant et persévérant, afin de développer une habileté qu’il n’avait
pas auparavant. Ainsi s’établit en nous un processus d’apprentissage, de soumission, dans l’obéissance, jusqu’à ce nous devenions
habiles spirituellement.

Nous devons être de plus en plus sensibles à la présence et à la puissance de Christ, pour parvenir un peu plus chaque jour à
Lui ressembler, jusqu’à ce que nous parvenions à voir la haute définition de Son image en nous, à laquelle, en tant qu’enfants de
Dieu, nous sommes prédestinés à ressembler.

Il suffit de capter le message que Dieu nous transmet par sa Parole, comme on capte un arc-en-ciel ou un beau coucher de soleil,
avec notre caméra, pour conserver ce moment précieux.

Il faut laisser le Saint-Esprit sonder notre cœur dans un moment d’arrêt, de réflexion, de méditation, un peu comme nous l’avons
vu un peu auparavant, puis ensuite demander, chercher, frapper, jusqu’à ce que le Saint-Esprit illumine notre cœur et nous fasse
entendre, comprendre et porter le fruit de la Vie de Christ en nous. Matthieu 7:7 ; 13:23.
™ 
Matthieu 13:23 : « Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la Parole et la comprend ; il porte du fruit et
un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente. »

Ne soyons pas surpris de l’épreuve que le rejet et la résistance au malin apporteront, car avec la croix appliquée à nos vies il y
aura le déplaisir de la chair qui nous fera souffrir dans le but ultime de mettre en pratique la Vérité qui nous affranchira certaine-
ment. 1 Pierre 4:12-19 — Jean 8:32. Cela doit être une décision journalière. Nous savons qu’il y aura des obstacles à franchir, mais
c’est la seule façon d’avoir la victoire. Amen.
6
† L’IMPORTANCE DE METTRE LA PAROLE EN PRATIQUE

LA THÉRAPIE DIVINE
Poème de François Galarneau

Lire chaque ligne de gauche à droite.


Divine est la thérapie E Par le Seigneur Jésus-Christ
Il faut premièrement être sauvé Pour pouvoir la commencer

Elle promet la liberté À celui qui sait se l’approprier


Cela passe par le chemin de la Croix Pour celui ou celle qui a la vraie Foi

C’est un combat de tous les jours Dans lequel il n’y a aucun détour
Elle promet la patience À la personne persévérante

Elle s’opère dans la prière Orientée vers notre Père


Il faut d’abord sentir notre misère Afin qu’elle nous libère

Elle progresse vers la croissance Pour celui qui demeure dans l’attente
Elle ne déçoit jamais Car elle peint notre réel portrait

Imprégnée de la vie de Christ Elle nous motive au sacrifice


Par le fruit de l’illumination Dont le produit est la sanctification

Elle fait croître notre identité Sur le seul chemin de la Vérité


Selon la Grâce appliquée En vue de notre éternité

À la ressemblance de Celui Qui nous désire tant près de Lui


Afin de nous faire ressembler À Sa glorieuse beauté

Lorsque nous L’imitons Sur le chemin du pardon


Selon le mode de vie Déjà tracé par Lui

Dans la miséricorde Plutôt que de semer la discorde


Remplis de l’Esprit Saint Pour concourir à notre bien

Les yeux fixés sur Jésus L’Auteur de notre seul salut


Vers la totale délivrance Sur la voie de l’espérance

Lorsqu’Il viendra nous chercher Nous serons enfin délivrés


De notre fausse identité Qui nous fait dévier

Un nouveau corps glorifié Il va nous donner


Pour nous récompenser D’avoir persévéré

Pour célébrer le Seigneur Jésus Qui a fait de nous Ses élus


Nous serons tous réunis là-haut E Pour les Noces de l’Agneau