Vous êtes sur la page 1sur 2

Journées théâtrales de Carthage

20e session
Convention de partenariat

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

Les Journées Théâtrales de Carthage (JTC), représentées par l’Etablissement National pour la
Promotion des Festivals et des Manifestations Culturelles et Artistiques (ENPFCA), entreprise
publique à caractère non administratif, placée sous la tutelle du ministère des Affaires culturelles,
Matricule Fiscale N° 1435685/P/N/N/000 - RC N° : C 0135872016, représenté par son directeur
général Monsieur Mohamed Hedi JOUINI, élisant domicile au 20, Rue 8010, Montplaisir, Tunis -
1002- Tunisie, et sur la proposition de Monsieur Hatem DERBEL, directeur de la 19e session des
Journées théâtrales de Carthage
Ci-après dénommées «Le festival»
ET
Radio IFM, Société …………………………inscrite au Registre du commerce N°
:……………………………………, Matricule Fiscale N° :
………………………………………………………….dont le siège social est situé au 1 rue du
Yen, Imm. Louati 4ème étage les jardins du lac, Tunisie, représentée par Monsieur
……………………………………, Directeur de la chaine
Ci-après dénommée «le partenaire »

IL A ÉTÉ CONVENU ET ARRÊTÉ CE QUI SUIT :


ARTICLE 1 : OBJET DU CONTRAT
La présente convention a pour objet de définir et préciser le cadre du partenariat devant exister entre
Le festival et le partenaire dans le cadre de l’organisation de la 20e session des Journées Théâtrales
de Carthage (2018), qui aura lieu du 08 au 16 décembre à Tunis et dans
L’édition 2018 aura lieu du 8 au 16 décembre à Tunis et dans 6 régions de la Tunisie.
La convention comporte une liste d’obligations qui pourra être complétée selon les contrats, les
opportunités ou les engagements ultérieurs dont le festival bénéficiera au cours de la période
mentionnée à l’article 2. Dans ce cas, le festival s’engage à en informer le sponsor dans un délai
raisonnable et à respecter ses obligations mentionnées à l’article 4 de la présente convention.
ARTICLE 2 : DURÉE DE LA CONVENTION
La présente convention s'appliquera à compter de sa signature et jusqu’au 16 décembre 2018.
ARTICLE 3 : OBLIGATION DU PARTENAIRE
Le partenaire s’engage à mettre au profit du festival les avantages en nature suivants :

 Confectionner gratuitement des spots radio


 Diffuser soixante-quatre (64) spots gratuitement, à la condition que ces spots précisent de
manière claire le partenariat avec RADIO IFM
 Couvrir l’événement « Journées Théâtrales de Carthage »
 Faire des délocalisations d’émissions selon le calendrier suivant :
A planifier selon un commun accord
 Faire sept (7) speaks antenne
 Assurer 5 min. quotidienne d’infos JTC dans l’émission « Le Midi 2 IFM» pendant toute la
période du festival.
 Digital :
o Partager le lien de l’événement sur la page FB d’IFM, écrire des articles…
o Insertion de bannière dans le site web d’IFM

ARTICLE 4 : OBLIGATIONS DU FESTIVAL


Le festival s’engage à mettre au profit du partenaire les avantages en nature suivants :
 Insertion du logo IFM sur tous les supports de communication
 Installation d’éléments de visibilité d’IFM sur le site de l’évent
 Exclusivité pour Radio IFM dans le secteur des radios privées
4.1 Confidentialité
Chacune des parties s’engage à considérer les clauses de la présente convention comme étant confidentielles
et à ne pas les communiquer à des tiers, sans un accord préalable écrit de l'une ou l'autre des parties.
ARTICLE 5: RÉSILIATION DE LA CONVENTION
5.1 La présente convention sera résiliable de plein droit par le partenaire en cas d'inexécution ou de violation
par le festival de ses obligations ou interdictions, telles que définies notamment à l'article 4. Cette faculté ne
pourra cependant être exercée qu'après mise en demeure adressée par lettre recommandée avec avis de
réception restée sans effet au-delà de 10 jours.
5.2 La présente convention sera également résiliable de plein droit par le festival en cas de manquement du
partenaire à l'une ou quelconque de ses obligations telles que définies aux articles 3 dans des conditions de
forme et de délai identiques à celles prévues à l'article 5.1.
ARTICLE 6 : LOI APPLICABLE AU CONTRAT
6.1 En cas de litige concernant l’exécution de la présente convention, les parties s’obligent à une phase
préliminaire de conciliation pendant une période d’un mois.
6.2 : Au cas où aucune solution amiable ne pourrait intervenir, les parties conviennent de soumettre tout
litige, pouvant survenir à l’occasion de l’interprétation et/ou de l’exécution de la présente convention, au
Tribunal de Tunis.
Fait à Tunis, le 18/10/2018
La présente convention est établie en trois exemplaires, dûment remplis et signés par les parties, précédée de
la mention « lu et approuvé ».
Le Festival Le partenaire