Vous êtes sur la page 1sur 70

Conception & Dimensionnement

Présentation

Équipe pédagogique CDIM


Objectifs

Suites et compléments de CONAN & SIMS (fatigue) en S1

5 Amphi – 12 TD – 1 Evaluation

Dimensionnement en statique & en fatigue d’éléments de machines « usuels »

Roulement contact obliques : problématique de la précharge

Rappels de RdM

Dimensionnement en fatigue : contraintes uniaxiales, combinées, Miner

Liaisons élastiques (ressorts … )

Liaisons complètes (frettées, filetées, soudée, présserage … )

Supports : Poly + documents complémentaires sous moodle


Planning prévisionnel

Cours et TD très condensés (demande 3GM 2017).


Variable d’un groupe à l’autres
Semaine 5 CM+ 1DS (3h) 12 TD
CM 1 - 2
TD 1 : Roulements, contacts obliques, spectre de
Roulements à contact oblique : rappel, introduction
précharge charges (Roue de guidage de Métro)
TD2-3-4 :
17 Fatigue-1
Rappels statique, schématisation, calculs réactions,
aux appuis, Torseurs de cohésion 3D, Section Poutre en flexion
dangereuse, contraintes 3D, lien Mecasol , critères Arbre de transmission
Fatigue-2
Fatigue :- contrainte uni-axiale, critères de Endommagement cumulatif
18 dimensionnement - contraintes multiaxiales,
endommagement cumulatif, App : théorie de miner.

CM 3
TD5 : Dimensionnement ressorts
19 Liaisons élastiques – Ressorts hélicoïdaux – Rondelles
belleville – cas statique – cas fatigue. TD6 : Dimensionnement rondelles Belleville &..

TD 7 : Liaisons par boulons I, transmission


d’efforts axiaux, pré-charge axiale, rigidité etc..
CM 4
TD 8 : Liaisons par boulons II, transmission
Liaisons complètes : Liaisons par Eléments filetés pré
20 serrage, rigidité d’assemblage d’efforts transverses (accouplement flexible
(Soudure, Rivetage, à dispo sous moodle) boulonné),

TD9 : Liaisons par rivets, points de soudure

CM 5
21 Liaisons complètes, Frettage-emmanchement, TD10 : Cordons de soudure
Clavetage, Cannelures TD 11 : Emmanchement, Frettage + clavette
TD 12 séance tampon /DS 2017

25 EXAMEN 3h 21/06/2018 9-12h

3
Conception & Dimensionnement
Roulements à contact oblique
Équipe pédagogique CDIM
Objectifs

• Connaître les principales solutions constructives associées à la liaison pivot par


roulements à contacts obliques
• Déterminer les dimensions nécessaires du composant pour assurer la transmission
des efforts de liaison.
• Associer au composant choisi les jeux et surfaces fonctionnelles appropriées, savoir
en préciser les conditions de montage compatible avec le cahier des charges
(rigidité, maintenabilité, outillage…)
• Connaître les conditions de lubrification et d’étanchéité nécessaires pour assurer la
durée de vie et la fiabilité de la liaison dans le temps.
Roulements à contact oblique
Généralités

6
Architecture d’un roulement à contact oblique

Les supports des actions de contact des éléments roulants sont disposés
selon un cône. Ces actions de contacts sont unilatérales : les efforts axiaux ne
sont transmis que dans un seul sens. Ce sens est déterminé par le sens de
montage du roulement.
Charge Axiale

Les efforts de contact au niveau des éléments roulants sont disposés selon un cône

Faxiale

Un chargement axial se réparti donc uniformément sur l’ensemble des éléments


roulants. On notera que la bague intérieure se rapproche de la bague extérieure

8
Charge Radiale

Un chargement radial n’est repris que par les éléments roulants à l’aplomb du
chargement. L’équilibre axial ne peut être obtenu que par la participation d’un
roulement monté en opposition
9
Perte de contact
Charge Radiale

Le chargement radial tend à éloigner la bague intérieure de la bague


extérieure : les éléments roulants actifs sont de moins en moins nombreux et
de plus en plus chargés.
10
Condition de bon fonctionnement : la précharge

Pour un bon fonctionnement la moitié au moins des éléments roulants doit


participer à la transmission des efforts, soit un angle de portée de 180° (*).

Précharge Précharge

Pour cela un effort axial interne est installé au montage, permettant aux
bagues intérieures de se rapprocher des bagues extérieures et donc
d’augmenter le nombre d’éléments roulants chargés : la précharge
* 150° chez le fabricant TIMKEN
11
Condition de bon fonctionnement : la précharge

Dans les conditions du chargement extérieur, cette précharge permet de


s’assurer que l’effort axial interne au roulement est supérieur à une valeur
minimale : la charge induite ai (*)

FrB ai dépend de la
FaA ≥ aA FaB ≥ aB géométrie du
roulement et de l’effort
FrA radial supporté :
ai = Fr/2Yi

Cette charge induite est la charge axiale minimale transmise par le roulement
pour que sous un chargement radial donné la moitié des éléments roulants
soit sollicités.

* On suppose souvent que la charge est induite par l’effort radial, alors qu’elle est induite par le bon fonctionnement
12
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

Les conditions de bon


fonctionnement (*) imposent
que les charges axiales
transmises soient toujours
supérieures ou égales aux
charges induites

* Note : le calcul de la précharge permettant ce


bon fonctionnement fait intervenir la rigidité des
roulements et sera vu plus loin. Mais pour les
applications courantes, une valeur égale à 3-4 %
de C0 est souvent suffisante.
13
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

Synthèse : Méthode des « indices »

1. Déterminer sur quel élément (arbre/moyeu) la charge axiale extérieure s’applique,


En ne considérant que cette charge axiale extérieure déterminer le roulement qui
transmet cette charge.
Indicer (1) ce roulement et (2) l’autre.

Fa Fa
1 2
2 1

Fa Fa
2 1
1 2

14
Calcul des charges axiales transmises par les roulements

Ces formules
peuvent être
3. Déterminer en norme les efforts radiaux R1 et R2
appliquées
transmis par les roulements directement

4. Déterminer en norme les charges axiales


induites a1 et a2

5. En déduire les charges axiales transmises par


les roulements.

a1 ≤ a 2 a1 > a 2

( a1 − a2 ) < Fa ( a1 − a2 ) > Fa
Fa2 = a 2 Fa2 = a 2 Fa1 = a1
Fa1 = Fa + a 2 Fa1 = Fa + a 2 Fa2 = a1 − Fa
Retour
15
Démarche générale de dimensionnement
L’équilibre statique précédent permet de déterminer les charges radiale Fr
et une charge axiale Fa
1. Déterminer la charge statique radiale
équivalente Po .
La méthodologie vue
en CONAN pour les 2. Vérifier que : > ×
roulements radiaux
reste vraie Où so dépendant des conditions de
fonctionnement et Co est la capacité de
charge statique,

3. Déterminer la charge radiale dynamique


équivalente P

4. Vérifier qu’elle est suffisante P > Pmin


5. Calculer la durée de vie effective

=
16
Montage
Jeu Radial – Jeu Axial

17
Mise en évidence du laminage des bagues montées non serrées

Laminage de la bague Laminage de la bague


extérieure intérieure

18
Solution au laminage : monter serrée la bague soumise au laminage

Serrage de la bague Serrage de la bague


extérieure intérieure

19
Maîtrise du jeu radial (d’après SNR)
SERRAGE ARBRE LOGEMENT
Jeu résiduel
Cas de charge Ajustement Cas de charge Ajustement
après montage :
Charge normale
P<C/5
j6/k6 Cas général H7/J7 • Billes
Bague
intérieure Bague libre sur sa
G7/H7
Jr ≈ √d µm
serrée sur Charge portée
élevée
m6/p6 Roulement à
• Rouleaux
l’arbre P> C/5
rouleaux (cylindrique M7/P7 Jr ≈ 4√d µm
et conique)
Bague Charge normale
Cas général g6/h6 M7/N7
extérieure P<C/5
serrée dans le Bague libre sur Forte charges Charge
f6/g6 N7/P7
logement sa portée P> C/5
Charge axiale
h6/g6
pure
Autres cas Charge axiale pure G7/H7
Manchon de
h9
serrage

Maîtrise du jeu radial (d’après Précis de construction)


Arbre fixe Arbre tournant Tournant ou fixe
Charges 10 < C/P 5 < C/P ≤ 10 C/P ≤ 5 10 < C/P 5 < C/P ≤ 10 C/P ≤ 5 Axiales
d < 18 g6 h6 h5 j6 j6 j5 j6
30 à 120 g6 h6 h6 k6 k6 n6 j6
d > 120 g6 h6 h6 k6 m6 p6 j6

20
Solutions techniques pour les arrêts axiaux

Principe écrou à encoche circlips épaulement entretoise

bague en 2 parties manchon de serrage manchon de démontage

principe épaulement entretoise circlips chapeau centré

chapeau centré boîtier chapeau fileté cas particulier

21
http://cale-pelable.fr/
Dispositifs de réglage (exemple)

Arbre court – Charge fixe

• Réglage à l’aide de cales pelable

http://joho.monsite.orange.fr/

http://barreau.matthieu.free.fr/cours/Liaison-pivot/pages/roulements-2.html
22
Dispositifs de réglage (exemple)

Arbre long – Charge fixe

• Réglage à l’aide d’éléments élastiques :


ressort hélicoïdaux, rondelles bellevilles,
rondelles ringspann …
Les rondelles montées pour s’opposer à
Rondelle Belleville
l’effort axial le plus faible

23 Rondelle Ringspann
http://joho.monsite.orange.fr/
Dispositifs de réglage (exemple)

Logement tournant – Charge fixe


• Réglage à l’aide de rondelle plate (pour
assure la transmission uniforme des efforts),
d’écrou à encoche, rondelle frein.
Limite les effets de la dilatation, augmente
la charge des roulements peu chargés

24
Exemple dispositif réglage

Précharge rigide Précharge élastique

25
Application de l’effort axial de montage

L’effort axial de montage ne doit en aucun cas transiter par les éléments roulants.
Afin d’éviter cet effort il est possible de :
• Chauffer une bague jusqu’à 110 °C afin de la dilater
• Refroidir un arbre jusqu'à – 170°C afin de le contracter
• Procéder à un montage par écrou hydraulique, la pression d’un fluide permettant
d’éviter l’effort axial de montage

26
Démontage facilité des roulements

Tout le monde ne dispose pas d’un écrou hydraulique… L’outil de démontage le


plus courant est un extracteur de roulement, constitué de 3 griffes permettant d’attraper
la bague intérieur du roulement. Il faut donc prévoir des rainures permettant d’accéder
au roulement.

Extracteur

27
Jeu ou précharge ?

Source En général un jeu de


SKF fonctionnement positif
proche de zéro est optimal

Source
Timken

Le jeu fonctionnel va être influencer


par les conditions de
fonctionnement : dilatation …

28
Conséquences réglage jeu / précharge optimal

Sans réglage

Meilleure répartition des charges


entre les corps roulants

• Meilleur guidage des corps roulants


Silence de fonctionnement
Guidage de l’arbre

Répartition de la charge • Limitation des phénomènes de tassement


sur les Corps Roulants Augmentation durée de vie

• Augmentation de la rigidité
Guidage de l’arbre

Avec réglage
29
Choix des limites de réglages

Paramètres à prendre en compte (source Timken) :


• Type d’application
• Charge en présence / Taux d’utilisation
• Caractéristiques des éléments mécaniques
adjacents
• Modifications du jeu dues aux différences de
températures et aux déformations
• Taille du roulement
• Méthode de lubrification
• Matériaux de l’arbre et du logement
• …

30
Évaluation de la valeur de
précharge

31
Présentation de la problématique : roulement isolé

Charge (Fa)
Fa
δa

Déformation (δa)

Relation non-linéaire
Dépend de la géométrie interne du roulement

Non connue, des approches sont présentées plus loin


32
Présentation de la problématique : roulement isolé

Charge de fonctionnement

Charge (Fa)
Futile
δa

Futile

δutile Déformation (δa)

33
Présentation de la problématique : roulement isolé

Introduction d’une précharge

Charge (Fa)
δa

Qo

Xo Déformation (δa)

34
Présentation de la problématique : roulement isolé

Charge de fonctionnement

Charge (Fa)
δa Q

Qo

Xo Déformation (δa)
∆δutile

35
Présentation de la problématique : roulement isolé

Sans précharge Avec précharge

Charge (Fa)
Charge (Fa)

Futile
Qo

δutile Déformation (δa) Xo Déformation (δa)


∆δutile

Q > Futile (mais la charge locale peux diminuer)

∆δutile < δutile Diminution effets fatigue

36
Présentation de la problématique : 2 roulements

Source : Guide des Sciences et technologies industrielles (Fanchon)


Charge (Fa)

Charge (Fa)

37
Déformation (δa) Déformation (δa)
Présentation de la problématique : 2 roulements

Introduction de la précharge Xo

δ1
Xo δ2

La charge résultante dans les 2 roulements est la même Qo


Qo Qo Qo Qo

38
Présentation de la problématique : 2 roulements

Déterminer Xo connaissant Qo
Charge (Fa)

Charge (Fa)
Qo Qo

δ1 Déformation (δa) δ2 Déformation (δa)

X o = δ1 + δ2 + δ0

Jeux internes
39
Présentation de la problématique : 2 roulements

Comment déterminer Qo

Système préchargé « au repos », efforts s’exerçant sur les roulements

Qo Qo Qo Qo

En fonctionnement, charge axiale


Fa

∆ ∆
40
Présentation de la problématique : 2 roulements

Bilan des efforts sur les roulements


Q1 Q2
Q1 Q2

Objectif Q2 > QL (défini par le CdC)

Bilan des efforts sur la structure

Fa
Q1 Q2

Fa+Q2-Q1=0

41
Présentation de la problématique : 2 roulements

Bilan Graphique

Charge (Fa)

Q1

∆ ∆
Qo Fa

QL

Déformation (δa)
42
Présentation de la problématique : 2 roulements

Positionner QL et Q1=Fa+QL
Charge (Fa)

Q1

Remarque :
Les 2 courbes peuvent
Fa
être sur des graphiques
différents.

QL

Déformation (δa)

43
Présentation de la problématique : 2 roulements

Positionner les points A,B,C,D

Charge (Fa)

B C
Q1

Fa

A
QL
D

δA δB δ δC Déformation (δa)
44
Présentation de la problématique : 2 roulements

Approximer les courbes (AB) et


(DC) par des segments

Charge (Fa)

B C
Q1

Fa

A
QL
D

δA δB δD δC Déformation (δa)
45
Présentation de la problématique : 2 roulements
On cherche h tel que
L1 ∆1 = ∆2 = ∆
On applique Thalès
Fa − f f ∆
= 1− =
Fa Fa L 2
Fa f ∆
=
Fa L1

∆1 ∆2
∆ ∆ 1 1
1− = → ∆.  +  = 1
L1 L 2  L1 L 2 
f (?) L1.L 2 L2
∆= f= Fa
L1 + L 2 L1 + L 2

L2
Qo = f + QL
46
Présentation de la problématique : 2 roulements

Approche Graphique
Identifier le roulement qui se décharge
Positionner QL et Fa
Charge (Fa)

Fa Fa

QL

47
Déformation (δa)
Présentation de la problématique : 2 roulements

Faire un « miroir » de l’autre courbe et


la positionner par rapport à Fa
Charge (Fa)

Fa

QL

Déformation (δa)
48
Présentation de la problématique : 2 roulements

Déterminer le point de fonctionnement


et la précharge
Charge (Fa)

X o = δ1 + δ2 + δ0

Qo

δ2 δ1 Déformation
(δa)
49
Présentation de la problématique : 2 roulements

Application : répartition des efforts axiaux sous charge Fu

Fu

Repérer le roulement qui se « décharge »

50
Présentation de la problématique : 2 roulements

Le roulement 2 se décharge
Charge (Fa)

Fa1

Fu

Fa2

Déformation
(δa)
51
Présentation de la problématique : 2 roulements

Le roulement 1 se décharge
Charge (Fa)

Fa2

Fu

Fa1

Déformation
(δa)
52
La théorie VS la pratique…

Pour obtenir une valeur de précharge, il faudrait tenir compte :


• Des efforts axiaux induits pour les charges mixtes
• Des déformations des arbres et des carters,
• Des dilatations thermiques…

Pour des raisons pratiques, on se donne une valeur de jeu axial résiduel
après la précharge :
• 0,2 à 0,3 mm pour une précision moyenne
• 0,05 à 0,15 mm pour une bonne précision
• Pour les applications particulières, F0 ≈ Fa/3 Fa effort axial supporté
ou F0 ≈ 3 à 4 % de C.

53
Synthèse de l’estimation de la précharge

Un roulement à contact oblique chargé


axialement se déforme axialement de δa

Un roulement à contact oblique chargé radialement se


déforme radialement de δr et axialement de δa

Pour qu’il ne se démonte pas complètement sous une


charge radiale Fr, il faut une charge axiale Q qui assure
son équilibre
Cette charge Q doit même être suffisante pour que la
moitié des éléments roulants soit chargés.
On a alors Q = Fr/2Y et δa = 0 (δr ≠ 0)
Roulement A
Construction animée Roulement B

F
FaA Si
SiEquilibre
Ajout
FrB
Ajoutons
Installation
FrB d’une
augmente
augmente
une
axialcharge: lede FrA
charge
roulement
radiale
(FaiB
Calcul FrB (FaiB
= (FaiB
de FaiA) B>onéquilibre
<
encore
extérieure Lelabon
FaE FaiA)
la charge
FaiA)
constate
précharge
l’équilibre FaiA,
: laqu’aucune
charge
:axial sepour
fait
(reprise fonctionneme
par le
lui c’est
radiale
précharge
connaissant
àroulement
FaiB, cetteFrB une
n’est
la foischarge
contribue
c’est
nt impose
A) :il
le que
àaxiale
«
précharge
le roulement δ
pure,
desserrer
nécessaire, 0 chaque
il
A
le roulement
» le
suffit
qui A
roulement
s’enfonce
roulement,
roulement
d’utiliser les A δB δB
de
travaillant
courbes
compense
s’enfonce soumis et
uninduite
peuà sa
deà diminue.
sa charge
rigidité
s’enfonce axiale
un peu pource
plus,
le le charge
roulement
roulement BradialeB
FaE qui implique
déterminer
plus. La la
préchargeque leur à
doit FrA,
rester
équilibre laà soit
sa
charge aussi
déplacement
précharge
installer F0
est égale axial àest
charge
FaiA qui soumis
est àOn
induite. une
nul.
δdéduit
A
supérieurecharge
de cette induite
à FaiB, les
condition FaiA la
conditions de bon et son
nouvelle
précharge
fonctionnement δ0 à sont
déplacement
respectées. est
installer axial La nul
FaB précharge nécessaire
est égale à δB
F0
FaiA

FaiB

δA δB δ0 δ
Rigidité axiale sous charge axiale PURE
Calcul de précharge pour charge axiale FaE PURE

Rlt B
Rlt A

FaE max

F0
Calcul de précharge pour charge radiale sur A FrA PURE donnant FaiA=FrA/2Y

Rlt A

Explication : sous charge les


deux roulement subissent un
FaiA effort axial égal à FaiA. Le
roulement B se déforme d’une
valeur d0. Le déplacement
axial de A étant nul cette
F0 valeur est égale à celle de la
Rlt B précharge d0. On peut alors
retrouver la valeur de F0 par
construction graphique
d0
Calcul de précharge pour charge radiale sur A FrA PURE donnant FaiA=FrA/2Y et de
charge radiale sur B FrB PURE donnant FaiB=FrB/2Y

Rlt A

Explication : sous charge les


deux roulement subissent un
FaiA effort axial égal à FaiA. Le
déplacement axial de A est
nul et le déplacement axial
de B est non nul cette valeur
est égale à celle de la
F0
FaiB précharge d0. la différence
Rlt B
d1-d0 est due au fait que la
charge FrB crée déjà une
d0 d1 partie du déplacement
nécessaire par rapport à la
diapo précédente
Idem précédent avec FaiB > FaiA

Rlt A

Rlt B
FaiB

FaiA
Explication : sous charge les
deux roulement subissent un
effort axial égal à FaiB. Le
déplacement axial de B est
nul et le déplacement axial
F0 de A est non nul cette valeur
est égale à celle de la
précharge d0.
d0
Cas particulier pour FaiA = FaiB

Rlt A

Rlt B Explication : dans ce cas les


FaiBFaiA
deux roulements sont à leur
charge induite et leur
déplacement à chacun est
nul. La précharge d0 est donc
nulle ainsi que F0

d0 d1
Calcul de précharge pour cas général FrA + FrB + FaE (de B vers A)

Rlt A
FaE max

Explication : on constate ici


que le roulement B est à sa
FaiA charge induite, le roulement A
au dessus et l’équilibre axial
assuré pour FaEmax
F0
Rlt B
FaiB

d0
Calcul de précharge pour cas général FrA + FrB + FaE (de A vers B)

Rlt A

FaE max
Explication : on constate ici
que le roulement A est à sa
FaiA charge induite, le roulement B
au dessus et l’équilibre axial
assuré pour FaEmax
F0
Rlt B
FaiB

d0
Comment obtenir les courbes « efforts - déplacements » ?

Ce ne sont pas des données « catalogues » facilement accessibles

Modèle de Palmgren - 1967

Cas de charge
radiale : δa =0 axiale δr =0
5Fr 5Fa
Charge sur éléments roulants Q= Q=
i. z.cosα z.sin α
Type de roulement
0.0032 Q 2
Rotule sur billes δr = 3 -
cos α D w
Q2
Rigides à billes δ r = 0.0023 -
Dw
0.002 Q 2 0.002 Q 2
1890-1971 Billes à contact oblique δr = 3 δa = 3
cos α D w sin α D w
Chef service technique Rouleaux à contact linéaire sur les 0.0006 Q 0.9 0.0006 Q 0.9
δr = δa =
SKF 1937-1955 deux pistes cos α l a0.8 sin α l a0.8
3 3
Rouleaux à contact linéaire sur une 0.0012 Q 4 0.0012 Q 4
δr = δa =
cos α l a2 sin α l a2
1 1
piste, ponctuel sur l'autre

0.024 Q 2
Butées à billes - δa = 3
sin α D w

A. Palmgren, Les roulements descriptions, théorie, applications,SKF 1967, 120 p.


64
Comment obtenir les courbes « efforts - déplacements » ?

Fr : charge radiale en daN


Fa : charge axiale en daN

Dw : diamètre des éléments roulants en mm Ce ne sont pas des données


catalogues ! Et pour un « même »
la : longueur effective des rouleaux en mm roulement elles vont changer d’un
fabricant à l’autre
Z : nombre d'éléments roulants
i : nombre de rangées d'éléments roulants
α : angle de contact (sous charge)

Q: charge maximale sur les


éléments roulants en daN
δr : déplacement radial en mm
δa : déplacement axial en mm

65
Obtenir les données « hors » catalogue

• Demander au fabricant (cela dépend de la taille de l’entreprise …)

• Démonter un roulement identique

• Utiliser des modèles CAO fournis par les fabricants

Z=7
Dw = 6 mm
i=1
α=0

66
Solution technique
Lubrification et étanchéité

67
Mode de lubrification

68
Solutions techniques pour la lubrification

69
Dispositifs d’étanchéité

70