Vous êtes sur la page 1sur 3

Annexe 11 : Maladies et ravageurs

Ravageurs Solutions
En préventif : bassinages, faire attention au trans-
Acariens port d’acariens par les habits ou les outils.
(détection : pièges englués jaune ou bleu, En curatif : lutte biologique (Phytoseiulus persimi-
observation visuelle, avertissements agricoles) lis, Neoseiulus californicus, Macrolophus caligino-
sus). Souffre mouillable sur les plants affectés.

En préventif : bassinage.
Aleurode
En curatif : lutte biologique sous-abri (Encarsia
(détection : pièges englués jaunes)
formosa et Macrolophus caliginonsus).
En préventif : maintenir l’humidité du sol par des
irrigations quotidiennes des jeunes plants. Filets ou
Altise voile anti-insecte.
En curatif : aucun produit homologué n’est jugé
efficace contre les altises.
En préventif : rotations longues (minimum 4 ans).
Détruire les repousses de pomme de terre.
Doryphore En curatif : possibilité d’enlever les adultes manuel-
lement sur les petites surfaces. Utilisation de Novo-
dor sur jeunes larves.

En préventif : éliminer, enfouir les résidus de


culture. Éviter les zones ombragées et humidesAp-
Limace
pâts (son de blé par exemple).
En curatif : Ortophosphate de fer

En préventif : filets anti-insectes. Pièges chroma-


tiques jaunes pour repérer les vols (5 pièges/ha).
Rotation de 4 ans minimum. Utilisation de subs-
Mouche de la carotte
tances répulsives (ail, absinthe, fougère, lavande,
sureau, tanaisie) ?
En curatif : Aucun produit homologué en AB.

En préventif : plants certifiés. Respecter les rota-


tions. Désinfection du sol par solarisation. Désin-
Nématode à galles fection vapeur. Plantes pièges : crotalaires, tagetes,
radis fourrager. Tourteau de neem, tourteau de ricin.
En curatif : Aucun produit homologué en AB.

En préventif : Maintenir le sol constamment


Noctuelles humide. Faire des binages. Eliminer les mauvaises
(détection : pièges, observation visuelle, aver- herbes aux abords des parcelles.
tissements agricoles) En curatif : traitement à base de Bacillus Thurin-
giensis sur jeunes larves.
Ravageurs Solutions
En préventif : filets anti-insectes.
En curatif : ramassage manuel des chenilles. Utili-
Piéride du chou ser un traitement à base de Bacillus Thuringiensis
contre les larves en fin de journée.
En préventif : Éviter les excès de fertilisation. Créer
un écosystème favorable à la présence naturelle
d’auxiliaires. Introduire sous tunnel des plantes
Pucerons(détection : pièges englués jaune, relais.
observation visuelle, avertissements agricoles) En curatif : Pulvérisation de 5% de savon noir et
5% de vinaigre blanc. Possibilité d’intervenir avec
du Prév-B2. Lutte biologique (Aphidius colemani,
Aphidius ervi, Aphidoletes).
En préventif : attention après le retournement
d’une prairie. Eviter les excès d’apports en matière
organique. Réaliser des travaux superficiels du sol
Taupin en été. Pratiquer des rotations longues. Ne pas lais-
ser de résidus de culture au champ. Utilisation de
tourteau de ricin en préventif.
En curatif : pas de traitement curatif en AB.

En préventif : bassinage. Couper et brûler les fleurs


et feuilles fortement attaquées.
Thrips(détection : observation visuelle : face
En curatif : lutte biologique (Amblyseius cucumeris,
inférieure des feuilles, le long des nervures)
Amblyseius degenerans). En cas de forte attaque, il
est possible d’utiliser du SUCCESS 4 sur les foyers.

Maladies Solutions
En préventif : rotation des cultures. Éliminer les
Alternariose
résidus de culture. Planter des plants sains.

En préventif : rotation de 3 ans. Bon drainage des


parcelles. Eviter l’arrosage par aspersion. Aérer au
Anthracnose de la laitue
maximum les abris. Eliminer les adventices créant
un microclimat humide. Semences saines.

Fonte des semis En préventif : terreau indemne de champignons.

En préventif : éviter de poser les mottes à même


le sol en pépinière. Repiquer dans un sol réchauffé.
Maladies des racines liégeuses (Corky-root)
Eliminer les racines des plantes atteintes. Désinfec-
tion vapeur. Plants greffés, hybrides résistants.

En préventif : rotation longue. Éliminer les déchets


des cultures. Éviter l’arrosage par aspersion. Venti-
ler au maximum les abris. Éviter les fortes densités.
Mildiou
Raisonner la fertilisation azotée. Traitement à base
de cuivre. Éliminer les feuilles / fruits infectés. Varié-
tés résistantes (laitue).
Maladies Solutions
En préventif : arrosages moins abondants mais
plus fréquents. Contrôle de la température et de
Nécrose marginal (tip-burn)
l’aération. Éviter les excès de fertilisation azotée.
Variétés peu sensibles.

En préventif : bonne aération des abris. Traite-


Oïdium
ment à base de soufre.

En préventif : planter dans un sol réchauffé. Éviter


Phytophtora
l’eau au collet. Éliminer les plantes mortes.

En préventif : choisir les variétés les mieux adap-


tées. Éviter les plantations trop profondes, le froid,
manque de lumière, fortes densités, fertilisation
Pourriture grise (botrytis)
azotée trop abondante. Bonne aération des abris.
Éliminer les débris des cultures. Arracher et dé-
truire les plantes atteintes.

En préventif : respect des rotations, introduire des


engrais verts. Culture sur planches ou sur paillage.
Rhizoctone brun Éviter la compaction du sol. Éviter les excès de fer-
tilisation azotée. Éviter une humidité trop impor-
tante. Solarisation. Désinfection vapeur.

En préventif : bonne rotation (introduire des


céréales). Bonne circulation de l’air au niveau du
collet. Réduire l’hygrométrie. Éliminer les adven-
Sclérotinia tices créant un microclimat humide. Éviter l’arro-
sage par aspersion. Culture sur paillage. Éliminer et
détruire les plantes atteintes. Solarisation, désin-
fection vapeur. Contans WG.
En préventif : variétés résistantes. Plants in-
demnes. Pépinières insectproof. Désherber réguliè-
Virus rement. Surveiller les pucerons et traiter si pré-
sence. Paillage plastique a un effet répulsif sur les
pucerons.