Vous êtes sur la page 1sur 3

DOSSIER TECHNIQUE ELEMENTS NERVURES TT

1. Classe du système :
Plancher formé par des éléments de plancher nervurés en béton précontraint par
armatures adhérentes, posés jointivement, recevant une étanchéité.

2. Définition des matériaux :


2.1.Armatures de précontraintes :

Les armatures de précontraintes par fils adhérents font l’objet d’une


certification ASQPE.

Les torons employés sont des T 12.5.

ARMATURES Fprg (daN) Fpeg (daN)


T 12.5 1860 1660

2.2.Béton des éléments nervurés TT:

Le béton est constitué de sable et de granulats courants de granulométrie


limitée à 15mm, d’adjuvants, d’eau ainsi que de ciment de type CPA 65.
La classe de résistance du béton est à ce jour unique : C45/55.

3. Eléments préfabriqués :
3.1.Description des éléments :
Les couvertures TT sont des composants de 2.40 m de large et de longueur
égale au vide à couvrir augmenté des longueurs d’appui. Elles o,t une hauteur
fixe de 35 cm. Les dalles comportent deux nervures longitudinales.
Le tableau suivant récapitule les principales caractéristiques des éléments
standards.

TYPE Hauteur (cm) Largeur (cm) Poids kg/m²


TT A 35 240 160

3.2.Identification :

Chaque dalle est identifiée par une étiquette plastifiée. Cette étiquette porte le
nom de la société (SADET, usine de xxx), le numéro d’identification de

3
DOSSIER TECHNIQUE ELEMENTS NERVURES TT

l’élément, le numéro du banc, la longueur et la largeur, le type d’élément, les


caractères certifiés, la référence du chantier, et la masse de l’élément.

L’étiquette apposée sur l’élément indique le sens de pose prévue par le Bureau
d’Etudes.

Exemple de type d’élément: TT A-1

Dalle de type A Repère 1.

4. Fabrication des éléments nervurés :


Après évacuation les pistes sont balayées et les déchets évacués. L’huile de démoulage
est répandue régulièrement à l’aide d’un pulvérisateur sur les surfaces des pistes.

Les bennes d’alimentation de béton, la machine de coulage (fileuse) ainsi que le malaxeur
de la CAB sont également huilés. La qualité du parement est conditionnée par l’absence
de surplus d’huile et une répartition régulière de cette dernière. La bobine de fils est
placée sur le dévidoir et l’opérateur insère le fil dans le peigne sur la tireuse de fil.

Les fils de précontrainte sont coupés par une tronçonneuse, à la longueur voulue. Suivant
le plan de ferraillage (Poster mis en place dans le hall), l’opérateur met en place les cales
ainsi que les guide-fils en têtes de banc, afin d’obtenir la position des fils. Les fils sont
enfin fixés mécaniquement par des clavettes.

Le béton est mis en place par la benne distributrice suspendue au pont roulant qui
possède une trappe à actionnement hydraulique.

Les cadres ; les panneaux treillis soudés ; les réservations, les ancrages de levage sont
réalisés manuellement avec l’outillage adéquat.

La bâche isolante est déroulée à la fin du coulage. Le chauffage s’effectue par conduite de
l’eau chaude installée au dessous du dallage portant les platelages qui maintient la
température à 40°C.

En fin de cycle du traitement thermique, avant détension des aciers actifs, on vérifie en
écrasant les éprouvettes de contrôle que la résistance à la compression exigée au
relâchement des armatures est atteinte.

La mise en précontrainte est réalisée par détension progressive et simultanée des


armatures par le vérin de la tête mobile.

5. Mise en œuvre :
5.1. Pose des éléments :
Les dalles sont posées jointivement à sec sur une surface bien dressée.

4
DOSSIER TECHNIQUE ELEMENTS NERVURES TT

5.2. Réalisation de trémies :


Les trémies ne peuvent pas être exécuté sur chantier, la dimension transversale
(perpendiculaire au sens de portée) ne doit pas dépasser 70 cm, et sont prévues en
étude et à la fabrication sur béton frais.

5.3. Réalisation de plafonds:


La sous – face lisse des éléments permet, après application éventuelle d’un
bouche- pores, de recevoir directement une peinture. Les joints entre éléments
peuvent être laissés apparents ou rebouchés avec un produit approprié. Après
préparation de la sous – face, on peut appliquer tout enduit usuel, plâtre en
particulier. Il est également possible d’appliquer un enduit peintre sur un
entoilage général.

Lorsque des plafonds suspendus sont prévus on les accroche dans les nervures de
la dalle.

5.4. Isolation thermique:


L’isolation thermique peut être obtenue par la fixation (collage ou chevillage) en
sous face des dalles, de panneaux isolants tels que fibrastyrène, fibraglo, laine
minérale, etc.

5.5. Isolation acoustique :


L’isolation acoustique du plancher alvéolaire pourra être approchée par le modèle
de calcul ACOUBAT du CSTB.

6. Enrobage des armatures de précontrainte :


Dénomination Enrobage minimal di mini (mm)
Couvertures TT 35 mm

7. Résistance au feu :
Le calcul de la résistance au feu se fera conformément au nouveau DTU, la résistance
au feu est calculée, en fonction de ce dernier et de la norme produit NF EN 1162.

Vous aimerez peut-être aussi