Vous êtes sur la page 1sur 2

Paris - Immeubles rue Leblanc Présentation du projet

Architecte : Catherine FURET Enjeux


Etude de cas n°4 - Présentation du projet Programmation
Projet
Méthodes
Réalisation
Evaluation

Exploration

1 2 3 4 5 6 7 8 9
3 Configurations géométriques -
Voiles et dalles
5 Le béton armé, principes
mécaniques
8 Béton et confort - Thermique

1 2 3 4 5 6 7
1 Esthétique des bétons
©document agence

A L N P T V
IMMEUBLES DE LOGEMENTS SOCIAUX à PARIS 15ème

Les immeubles de la rue Leblanc à Paris de


Catherine Furet, livré fin 2003 ont été retenu pour
illustrer les thèmes :

du béton coulé en place associé à la


préfabrication de quelques éléments de
façade,
de la structure en voiles et dalles et du
décalage des trames constructives de
parking et d’habitation,
de l’emploi du béton à l’interface entre
enveloppe habitée et contrainte
d’infrastructure, avec le contrefort du talus.

Cette architecture se caractérise par :


Le projet dans son site. ©document agence

l’habitation d’un lieu délaissé et mono orienté,


la fabrication du creux, la recherche de la lumière et la forte intimité de correspondance intérieur –
extérieur,
l’installation d’habitations entre infrastructure et enveloppe,
la variété des plans de logements.

Le projet situé rue Leblanc dans le XVème arrondissement de Paris, se trouve en frange de la petite ceinture, sur
une parcelle orientée au nord et adossée à la voie ferrée qui la surplombe. La rue orientée est-ouest, ménage
une ouverture vers le parc Citröen au sud.

Les urgences de l’hôpital Georges Pompidou


occupent la parcelle voisine.

Le programme est constitué par 42


logements PLS, 4 maisons individuelles et
leurs parkings privatifs. Le projet se
présente comme un long soubassement de
parking en RDC, 4 plots de logements de six
niveaux et 4 maisons à deux niveaux en
fond de parcelles, accompagnés de leur
jardins privatifs.
Photo aérienne du projet. ©Google Earth

Maître d’ouvrage : SEMEA XV

Maître d’œuvre : atelier d’architecture Catherine Furet

Entreprises : BATEG, entreprise générale


Date du concours de marché de définition : 1998

Date de l’appel d’offres aux entreprises : 2002

Date du chantier : 2002-2003

Coût estimatif à l’AVP : 5,1 millions d’euros HT (valeur 2002)

Label obtenu : Qualitel, HPE***

Vous aimerez peut-être aussi