Vous êtes sur la page 1sur 22

Transformateur

TRANSFORMATEUR

Ivan François

TRANSFORMATEUR
MONOPHASE

Ivan FRANCOIS 1
Transformateur

Présentation
• Machine statique permettant, en alternatif, la
modification de certaines grandeurs (tension
ou intensité) sans changer leur fréquence.
• Exemple:
– Obtention de basse tension 6V, 12V ou 24V à
partir du 230V
– Isoler galvaniquement deux circuits

Constitution
Circuit magnétique
(matériau
ferromagnétique)

enroulements

Primaire: N1 spires= N1 tours autour du circuit magnétique


Secondaire: N2 spires= N2 tours autour du circuit magnétique

Ivan FRANCOIS 2
Transformateur

Symbole et conventions
i1 i2
i1 i2

U1 U2 U1 U2

• Convention générateur pour le primaire


• Convention récepteur pour le secondaire
• Les bornes marquées d’un point sont dites
homologues: des courants entrant au même
instant par des bornes homologues créent des flux
de même signe

TRANSFORMATEUR
PARFAIT

Ivan FRANCOIS 3
Transformateur

Définition du transformateur parfait


Pour un transformateur parfait, nous
négligeons:
– Les pertes par effet joule => les résistances des
enroulements sont nulles
– Les pertes magnétiques => (hystérésis et courant
de Foucault)
– Les fuite magnétiques => toutes les lignes de
champ sont canalisées par le circuit magnétique

Flux magnétique
• La variation de flux φ à travers une spire crée
une fem e=-dφ/dt
• L’enroulement primaire est constitué de N1
spires donc e1=-N1. dφ/dt
spire φ=B.S
Lignes de champ

Ivan FRANCOIS 4
Transformateur

Formule de Boucherot

u1 = −e1 = N1.
dt
or
u1 = U 1 2 . sin(ωt )
U1 2 dϕ U1 2
sin(ωt ) = ⇒ϕ = − cos(ωt )
N1 dt N1ω
or
ϕ = B.S U en V

U1 2 U1 2 f en Hz
B=− cos(ωt ) ⇒ Bmax =
N1.ω.S N1.2.π . f .S S en m2
B en Tesla
U1=4,44.N1.f.S.Bmax

L’amplitude du champ magnétique ne dépend que de la valeur efficace de


9
la tension

Relation entre les tensions


• Le flux φ traverse tous les enroulements du
primaire et du secondaire
i1 i2

φ 2=- φ 1
U1 e1 e2 U2

dϕ1 dϕ1
U 1 = − e1 = N 1 = N1
dt dt
dϕ 2 dϕ1
U 2 = e2 = − N 2 = N2
dt dt
U2 N2
= =m m: rapport de transformation
U1 N1
10

Ivan FRANCOIS 5
Transformateur

Relation entre les courants


• Le théorème d’ampère s’écrit

N1.i1 − N 2.i2 = 0
i2 N1 1
= =
i1 N 2 m

11

Puissance
• Puissances apparentes
S1=U1.I1
S2=U2.I2
Soit S2=S1
• Puissance active
P1=U1.I1.cosφ1
P2=U2.I2.cosφ2
Or φ1 = φ2
donc P1=P2 et Q1=Q2
• Dans un transformateur parfait, il y a conservation des
puissances
• Le rendement est égal à 1

12

Ivan FRANCOIS 6
Transformateur

TRANSFORMATEUR REEL

13

Plaque signalétique
• La plaque signalétique comporte:
– Puissance apparente S2=S1=Sn
– Tension U1 primaire
– Tension U2 à vide
– Fréquence
• Exemple: 600 VA ; 220V/24V ; 50Hz
24
m = = 0,11
220
600 S
I 1n = = n = 2,7A
220 U1
600 S
I 2n = = n = 25A
24 U2 14

Ivan FRANCOIS 7
Transformateur

Pertes par effet Joule

• Elles se produisent dans les enroulements


traversés par les courants i1 et i2
• On les appelle les pertes cuivre
• Pcu= R1.i12+R2.i22

15

Pertes par hystérésis


• On aimante un matériau ferromagnétique, le matériau absorbe
de l’énergie
• Lors de la désaimantation, toute l’énergie n’est pas restituée, il
y a des pertes
• Les pertes par hystérésis dépendent de la nature du matériau,
de son volume, du champ B, de la fréquence f
b

16

Ivan FRANCOIS 8
Transformateur

Pertes fer
• Le flux alternatif φ créé des courants de induits
appelés courants de Foucault. Ces courants
entrainent l’échauffement du circuit
magnétique
• Les pertes fer sont la somme des pertes par
hystérésis et par courants de Foucault

Pfer=PH+PF
17

Fuites magnétiques
• Toutes les lignes de champ ne passent pas dans
le circuit magnétique
• Certaines se referment dans l’air
• Ces flux de fuite sont proportionnelles aux
courants i1 et i2
• φf1=l1i1 φf2=l2i2
• l1 et l2 sont les inductances de fuite

18

Ivan FRANCOIS 9
Transformateur

Modèle équivalent du transformateur réel


i2
R1 R2
l1: i1 i10 l2:
inductance
inductance de de fuite
fuite primaire secondaire
RF
u1 L1 u2
Pertes
joules e1 e2=me1 Pertes
primaire joules
Pertes fer secondaire

TRANSFORMATEUR
PARFAIT

19

Etude du transformateur à vide


• I2=0
ୣଶ
• =m
ୣଵ
• Si i1vide est faible alors u1=e1
• u2vide=e2
‫ܝ‬૛‫܍܌ܑܞ‬
=‫ܕ‬
‫ܝ‬૚
• A vide, le transformateur réel se comporte
comme un transformateur parfait
20

Ivan FRANCOIS 10
Transformateur

Essai à vide
• On mesure u1, u2v, i1v, P1v
୳ଶ୴
• on déduit m =
୳ଵ
• P1v= Pfer + R1.i1v2
• si i1v est faible,
P1v=P fer
P 1v
R F = 2
i 1v
U 10 2 2
L 1 .ω = ( ) − R F
I 1v 21

Fonctionnement en charge
• Hypothèse de Kapp:
i1=i10+m.i2
Dans l’hypothèse de Kapp, i10 est négligeable
devant i2
i1=m.i2
• En charge, le transformateur réel se comporte,
pour les courants, comme un transformateur
parfait

22

Ivan FRANCOIS 11
Transformateur

Modèle équivalent de Thévenin pour la


charge
Transformateur
Zs
I2

Es
u2 Charge

U2 = Es − Zs.I2
23

Expression de Zs et Es (1)
• Dans l’hypothèse de Kapp: (les courants et tensions
sont en complexe)
E1=-U1+R1I1+ jl1.ω.I1
m.E1=-mU1+m.R1.I1+m. jl1.ω.I1
Or I1=mI2
m.E1=-mU1+m2.R1.I2+m2. j.l1.ω.I2
Secondaire:
E2=U2+R2I2+ jl2.ω.I2=-mE1
-mU1+U2+m2R1I2+R2I2+m2.j.l1. ω.I2+j.l1. ω.I2=0

24

Ivan FRANCOIS 12
Transformateur

Expression de Zs et Es (2)
mU1=U2v
-U2v+U2+(m2.R1+R2).I2+j.ω.(m2.l1+l2)I2=0
On pose m2.R1+R2=Rs: résistance totale des
enroulements transférée au secondaire
On pose m2.l1+l2=ls: réactance totale des
enroulements transférée au secondaire Xs=ls.ω
U2= U2v -(Rs+j.Xs)I2
Es=U2v
Zs=Rs+j.Xs
25

Détermination des éléments du modèle de


Thévenin Rs et Xs (1)
• Essai à vide:
Es=U20
• Essai en court circuit (U2=0) sous tension
primaire réduite
– On mesure I1cc, I2cc, P1cc, U1cc
– Comme U2=0, Es=(Rs+j.Xs).I2
m. U1cc=Zs.I2cc

m.U1CC
Zs =
I 2cc
26

Ivan FRANCOIS 13
Transformateur

Détermination des éléments du modèle


de Thévenin Rs et Xs (2)
• On définit souvent Ucc% qui est la tension primaire à
appliquer afin d’obtenir au secondaire un courant de
court circuit égal au courant nominal I2cc= I2n
U1cc
Ucc% = x100
U1n
• On néglige les pertes fer lors de l’essai en court
circuit devant les pertes joules P1cc=Rs.I22cc
P1cc
Rs =
I 22cc
Zs = R s2 + X s2

Xs = Z s2 − R s2
27

Schéma équivalent final


i2
Rs
i10 Xs
i1

RF
U1 L1
U2
e1 e2=Es=U20=mU1
Pertes fer

28

Ivan FRANCOIS 14
Transformateur

Diagramme de Kapp
r r r r
U 2 = U 20 − R s I2 − U L
U L = L s .ω .I 2
Le diagramme de Kapp est le diagramme de
Fresnel correspondant à cette équation
vectorielle
Rs

Ls
Es=U20
Charge
U2
Cosφ

29

Représentation vectorielle
• On place successivement U2 et I2 décalés de φ
• R2I2 est colinéaire à I2
• Ls.ω.I2 est décalé de π/2 par rapport à I2

U20
∆U2
XsI2
φ U2
RsI2

I2 30

Ivan FRANCOIS 15
Transformateur

Chute de tension au secondaire


∆U2=U20-U2

Dans la pratique, on prend la projection de ∆U2


sur l’axe des x pour le calculer

∆U2 # RsI2.cosφ+XsI2.sinφ

31

Rendement du transformateur
• C’est le rapport de la puissance débitée par le
secondaire U2.I2.cosφ2 à la puissance primaire
U1.I1.cosφ1. La différence est due aux pertes
• Le rendement est très bon (de 95% à 99%)
• A tension d’alimentation U1 constante, les
pertes fer pf sont pratiquement constantes
• Les pertes Joules sont égales à R2.I22

32

Ivan FRANCOIS 16
Transformateur

Expression du rendement
U 2 .I 2 cosϕ 2
η=
U 2 .I 2 cosϕ2 + p f + R2 .I 22
• Le rendement peut s’écrire
U 2 . cos ϕ 2
η=
p
U 2 . cos ϕ 2 + f + R2 .I 22
I2
• U2 variant peu, le rendement est maximum lorsque la somme
pf/R2+R2I2 est minimum
• Le produit pf.R2 étant constant, leur somme est minimale lorsqu’ils sont
égaux
pf
= R 2 .I 2 M p f = R2 .I 22M
I 2M
U 2 .I 2 M . cos ϕ 2
pf η=
U 2 .I 2 M . cos ϕ 2 + 2. p f
I 2M = 33
R2

TRANSFORMATEUR
TRIPHASE

34

Ivan FRANCOIS 17
Transformateur

Réalisation
• Il est possible d’utiliser 3 transformateurs
monophasés

primaire secondaire

Primaire en étoile
35

primaire secondaire

Primaire en triangle

36

Ivan FRANCOIS 18
Transformateur

En général, on utilise des circuits magnétiques


triphasés

37

•Les 3 noyaux sont réunis


•Un enroulement primaire et un enroulement
secondaire par noyau
•Gain sur l’encombrement et la masse de fer utilisée

38

Ivan FRANCOIS 19
Transformateur

Couplage étoile étoile (yy)


VA Va
On dessine les
bobines primaire et
UAB VB Vb Uab secondaire
traversées par le
même flux sur le
VC Vc même axe

VA = V 2 sin(ω.t) VA
2.π
VB = V 2 sin(ω..t − ) VA n1 1 UAB
3 Va = = =
VC = V 2 sin(.ω.t −
4.π
) Va n2 m Uab
3 Vc Vb

VC VB
39

Couplage triangle étoile (Dy)


UAB Va
A a On dessine les
bobines primaire et
UAB UBC Vb Uab secondaire
B b traversées par le
même flux sur le
UCA Vc même axe
C c

UAB Uab = Va −Vb


Uab U AB n1
π
2π =
6 −j Va n2
Va Uab = Va −Va.e 3
π
2π U AB n1 1 − j 6 1
−j
3 )
= e =
Vc Vb Uab = Va (1− e U ab n2 3 m
π U AB n1 1 1
j
UCA UBC Uab = Va 3.e 6 = =
U ab n2 3 m
40

Ivan FRANCOIS 20
Transformateur

Schéma équivalent monophasé


i2
R2
i10 L2:
i1

RF
V1 L1 V2
e1 e2=V20=mV1
Pertes fer

P fer •Tensions simples


R1 =
3
•Courants en ligne
Pmagnétisa nte
X1 = •Impédances étoilées
3
41

Essai à vide
• Essai à vide donne U1, P10, I10, U20
• On déduit m=U20/U1
• Pour connaitre arg(m), il faut connaitre le
couplage
U1
Z1 =
3 I 10
P10
R1 = 2
3 . I 10

X1 = Z 12 − R12
42

Ivan FRANCOIS 21
Transformateur

Essai en court circuit


• Essai en court circuit donne U1cc, P1cc, I2cc
I2cc
R2
i1cc i10 L2

RF
V1cc
L1
e1 V20cc
Pertes fer
négligeables V20CC = Z 2 I 2 cc = m.V1cc
P1 cc  m.V 
2
 m.U1cc 
2

R2 = X 2 =  1cc  − R22 =   − R22


3 . I 22cc I
 2 cc   3I 2 cc  43

Chute de tension et rendement


Chute de tension au secondaire
∆V2 = V20 − V2
∆U 2 = 3.∆V2

Rendement

3V2 .I 2 cos ϕ 2 3.U 2 .I 2 cos ϕ2


η= 2
=
3V2 .I 2 cos ϕ2 + p f + 3R 2 .I 2 3.U 2 .I 2 cos ϕ 2 + p f + 3R 2 .I 22

44

Ivan FRANCOIS 22