Vous êtes sur la page 1sur 14

.

1) Redresseur monophasé à thyristors :


2.1) Principe :
On alimente notre redresseur par le réseau 230V-50Hz, et on va
commander les thyristors avec un retard d’amorçage noté ¿ t α ×ω , la
conduction est supposée continue. On ajuster la valeur de R pour garder le
courant dans la charge à une valeur moyenne 5 A, et on fixe la valeur de
l’inductance L= 0,3 H.

Figure (1) : Schéma d’un redresseur monophasé à thyristors

2.2) Partie théorique :


2.2.1) Etude du montage sens filtre d’harmonique :
a) Calcul de la tension moyenne Ú c aux bornes de la charge :
T
t α+
T 2 T

[
2V √ 2 −cos ( ωt )
]
tα +
1 2 2
Ú c = ∫ U c ( t ) dt= ∫ V √ 2sin ( ωt ) dt=
T 0 T tα T ω tα

Ú c =
2V √ 2
ωT [ ( T
)
−cos ω t α +ω + cos ( ω t α ) =
2
2 V √2
ωT ][2cos α ]
2 √2 V
Ú c = cos α
π

b) Calcul de la résistance R pour garder le courant I c =5 A :


 Pour α =30 ° :
On néglige l’inductance L on obtient par la loi des mailles :
Ú c
Ú c =R × I , alors : R=
I

2 √2 V
cos α = √
2 2230
R= cos ( 30 ) =35,88Ω
I×π 5×π

 Pour α =60 ° :
R= √ cos α = √
2 2V 2 2230
cos ( 60 ) =20,7 Ω
I×π 5×π

c) Calcul de courant efficace I ceff appelé au réseau et facteur de


puissance :
On a toujours le courant efficace I ceff =5 A grâce au lissage et le réglage de R.
P c Ú c × I c 2 √ 2
cos φ= = = cos α
S V ×I π
Pour α =30 ° : cos φ=0,77
Pour α =60 ° : cos φ=0,45
a) Calcul de développement en série de Fourier du courant i(t) appelé au
réseau :
Toujours le courant de la source est imposé par la charge, et en plus le
courant de la charge est parfaitement lissé, alors le courant de la source devient
comme représenté sur la figure (2) :

Figure (2) : la courbe du courant de source i(t)


La courbe du courant i(t) présente la symétrie de glissement
T
i ( t )=−i( + t) , En effectuant un changement d’origine, i(t) devient impair
2
[i (−t )=−i(t )] , comme représente sur la figure (3)
Figure (3) : la courbe du courant de source i(t) après le changement d’origine
Le développement en série de Fourier ne présente alors que des termes de
la forme B n sin ( nωt ) avec n impair.
π
T 2
2 4 4I
B n= ∫
T 0
i ( t ) sin ( nθ ) dθ= ∫ I c sin ( nθ ) dθ= c
π 0 πn

i ( t )=4,5 √ 2 sin ( ωt−φ ) +1,5 √ 2 sin ( 3 ωt−3 φ )+ 0,9 √ 2 sin ( 5 ωt−5 φ )+ 0,64 √2 sin ( 7 ωt−7 φ ) +…

b) La forme d’onde du fondamental du courant i(t) :

Figure (4) : la courbe du courant de source i(t) après le changement d’origine


Les expressions des puissances :
S=V × I c =230 ×5=1150 VA

4 Ic
P=V I 1 cos α= cos α
π √2
4 Ic
Q=V I 1 sin α = sin α
π √2

D= √ S2−P2 −Q2

P (W) Q (VAr) D (var)


α =30 ° 896,65 517.68 501,35
α =60 ° 517,68 896,65 501,35

2.2.2)Etude du montage avec le filtre d’harmonique :


On fixe α =60 ° , on ajoute le filtre d’harmonique pour compenser la
puissance réactive Q, et pour supprimer l’harmonique 3.

Figure (5) : Schéma d’un redresseur monophasé à thyristors avec le filtre

a) La relation entre L3 , C3 , ω , V et Q pour que le filtre L3 C 3


compense la puissance réactive consommé par le montage :
Pour compenser la puissance réactive, on utilise une capacité.
2 2
V V
Q= =
X C 3− X L 3 1
−L3 ω
C3 ω

b) La relation entre L3 , C3 et 3 ω pour le filtre va supprime


l’harmonique 3 :
A la résonance, à la pulsation 3 ω , on a :
1
L3 3 ω=
C3 3 ω

c) Calcul des valeurs de L3 et C3 :


2
V
Q= 1 V2
On a : 1
−L3 ω donc : L3 ω= −
C3 ω Q
……….. (1)
C3 ω

1
Et on a aussi : L3 3 ω= C 3 ω donc : L3 ω C 3 9 ω=1 ……… (2)
3

On remplace (1) dans (2) on obtient :


2

( )
2
1 V V
− C 9 ω=1 alors : 9− C 3 9 ω=1 donc :
C3 ω Q 3 Q

8 8
C3 = 2
= 2
=47,98 µF
V 230
9ω 9 × 2 π ×50
Q 896,65

1
L3 ω C 3 9 ω=1 donc : L3= C 9 ω2 =23,48 mH
3

d) Calcul de I T , QT , S T , DT et F PT :
On a l’impédance du réseau est : Z r à 50 Hz Z r 1 =0,2+ j 0,2 Ω

I T =I T 1 + I T 3 + I T 5+ I T 7+ …

 A f =50 Hz :
j
Le filtre L3 C 3 présent une impédance : Z lc 1 = j L3 ω− C ω =59,1 j
3

V
Donc : I lc 1= Z =3,89 j
lc 1

Le fondamental de i et déphasé de , donc : I 1 =|4,5 :−60 °|


I T 1=I lc 1+ I 1=|2,25: 0°|

 A f =150 Hz :

Le filtre L3 C 3 présent une impédance nulle, donc : I lc 3=−I 3 alors I T 3=0

 A f =250 Hz :
j
Le filtre L3 C 3 présent une impédance : Z lc 5 = j L3 5 ω− C 5 ω =23,6 j
3
Et le réseau présent une impédance : Z r 5 =0,2+ j 1 Ω
Donc : I T 5 ≈ I 5
 A f =350 Hz :
j
Le filtre L3 C 3 présent une impédance : Z lc 7 = j L3 7 ω− C 7 ω =42,2 j
3

Et le réseau présent une impédance : Z r 7 =0,2+ j 1.4 Ω


Donc : I T 7 ≈ I 7
En valeur efficace : I T =√ I T 1+ I T 5+ I T 7 + …=√ I T 1 + I 5 + I 7 +…
Toujours le redresseur absorbe un courant efficace : I c =√ I 21 + I 23 + I 25 + I 27 + …
Alors : I 2C −I 21 −I 23=I 25 + I 27+ …=5 2−4,5 2−1,52=2,5 A
Donc :
 I T =√ I T 1+ 2,5= √2,252 +2,5=2,75 A
 QT =0 car le fondamental I T 1 est en phase avec V
 S T =V × I T =230 ×2,75=632,5 VA
 DT =√ S T 2−PT 2=√ 632,52−517,68T 2 =363,4 var
PT 517,68
 F PT = S = 632,5 =0,818
T

2.3) Partie de simulation : Manipulation


2.3.1)Schéma de redresseur monophasé sous SimPowerSystemes :
E= 230V, L=0,3H, F=50Hz, R=variable ( R30 °=35,8 Ω , R60 °=20,2 Ω ).
a) Les formes d’ondes de uc (t) , i c ( t) et V TH 2 (t) pour α =30 ° puis
α =60 ° :
 Pour α =30 ° :
Figure (7) : La tension de la charge Uc(t)

Figure (7) : Le courant de la charge ic(t)

Figure (8) : La tension aux bornes de Thyristor2 Vth2(t)

 Pour α =60 ° :
Figure (7) : La tension de la charge Uc(t)

Figure (7) : Le courant de la charge ic(t)

Figure (8) : La tension aux bornes de Thyristor2 Vth2(t)


b) La mesure de la valeur moyenne de la tension uc (t) aux bornes de la
charge :
 Pour α =30 ° :

La tension moyenne est : uc (t )=172 V

 Pour α =60 ° :

La tension moyenne est : uc (t )=91,76 V

c) La mesure de la valeur efficace de courant i eff appelé au réseau :


 Pour α =30 ° :

Le courant efficace de source est : ieeff =5.038 A


Donc la puissance apparente est : S=V ×ie =1158.74 VA

 Pour α =60 ° :

Le courant efficace de source est : ieeff =5,073 A


Donc la puissance apparente est : S=V ×ie =1166.79 VA

d) La mesure de P , Q , D et le facteur de puissance F p :


 Pour α =30 ° :
La puissance active est : P=887,6 W
Et la puissance réactive est : Q=643.4 VAr
P
Donc le facteur de puissance est : cos φ= S =0,8

 Pour α =60 ° :
La puissance active est : P=489 W
Et la puissance réactive est : Q=1013 VAr
P
Donc le facteur de puissance est : cos φ= S =0,43

a) La relève de spectre de courant appelé au réseau i(t) pour α =60 ° :


Figure (11) : Le courant appelé au réseau i(t) et le spectre correspondant

On ajoute le filtre d’harmonique L3 C 3 :


On va calculer les valeurs de L3 et C3 pour la simulation :

V2 2
Q= 1 V
On a : 1
−L3 ω donc : L3 ω= −
C3 ω Q
……….. (1)
C3 ω

1
Et on a aussi : L3 3 ω= C 3 ω donc : L3 ω C 3 9 ω=1 ……… (2)
3

On remplace (1) dans (2) on obtient :

V2
( 1

C3 ω Q 3 )
C 9 ω=1 Alors : 9−
V2
Q 3
C 9 ω=1 donc :

8 8
C3 = 2
= 2
=47,98 µF
V 230
9ω 9 × 2 π ×50
Q 986,2

1
L3 ω C 3 9 ω=1 Donc : L3= C 9 ω2 =23,47 mH
3

Alors : L3=23,47 mH et C3 =47,98 µF


Figure (12) : Schéma de redresseur monophasé tout thyristor avec le filtre