Vous êtes sur la page 1sur 3

Introduction

La filtration est un procédé de séparation permettant de séparer les constituants d’un mélange qui
possède une phase liquide et une phase solide au travers d’un milieu poreux.

La filtration une technique très utilisée dans l’agroalimentaire, de la chimie, de la pharmacie ainsi que
la production de l’eau potable dans on va parler dans notre exposé.

Définition

C’est un procédé physique disposé généralement après coagulation floculation décantation.Elle


permet de clarifier l’eau contenant des solides en suspension et assure une bonne élimination de
bactéries, couleur, turbidité, gout, odeurs…

Les Objectifs

La filtration sert à éliminer les matières en suspension de la future eau de bois- son.

Pour éliminer les 10 % de MES restantes, l'eau traverse un filtre, lit de sable fin et/ou un filtre à
charbon actif.

La filtration sur sable élimine les matières encore visibles à l'œil nu.

Les filtres à charbon actif retiennent en plus les micropolluants, comme les pesticides et leurs sous-

Produits, les composés à l’origine des goûts et des odeurs

Filtration sur structure plane :

Dans la figure dessus présente une schéma d’une filtration sur structure plane les particules sont
retenus sur une surface plan où elle forme un gâteau de filtration.

Filtration sur lit :

Dans la figure suivant une schéma d’une filtration sur lit .

Les particules pénètrent dans les matériaux de filtration ou elles sont retenus par des processus
physicochimiques.

Filtration sous pression :


Filtre a sable sous pression utilise dans un système du purification

Les filtres sont en cuves fermées, cylindres, horizontaux ou verticaux, suivant les surfaces de filtration
désirées

Filtration lente sur sable :

Le filtre a sabla est une technique dans laquelle l’eau traverse une épaisse couche de sable qui
arrête les petites impuretés visible
Filtration au charbon actif :

Dans la filtration a charbon actif l’eau passe a travers une couche de grains de charbon. Dedans, de
bonnes bactéries mangent les morceaux de matières organiques, les filtres a charbon actifs
retiennent en plus les micro-polluants , comme les pesticides et leurs sous-produits ,les composes a
l’origine des gouts et des odeurs.

Au niveau de maintenance :

Filtration lente sur sable : Filtration au charbon actif :


Simple changement de cartouche ou Cartouches : changer la cartouche lorsque celle-
régénération du sable via un oxydant chimique ci est saturée;
puissant Réservoirs : changer ou régénérer le charbon
Le sable a une durée de vie d'environ 6 à 8 ans actif régulièrement
pour les systèmes "réservoir

Filtration conventionnelle :

Dans ce système l’étape finale d’un traitement est : une coagulation, une floculation et une étape de
séparation de flocs (décantation, flottation, pré filtration)

Filtration directe :

On parle de filtration directe lorsque le traitement ne correspond pas la décantation

Filtration en ligne :

Dans le cas de la filtration en ligne en passe directement de prétraitement au filtration.

Une coagulation, la floculation se déroulant directement dans le filtre ou parfois dans un ouvrage de
contact intermédiaire.

Filtration sur sable :

 La filtration sera monocouche dans des filtres ‘‘ouverts’’, en béton armé, et sur sable
homogène, dont la granulométrie sera choisie dans l ’intervalle : 0,5 ‐1,5mm.

 Le coefficient d’uniformité du sable ne doit pas dépasser la valeur de 1,6.

 Ces filtres seront alimentés en parallèle.

 La vitesse de filtration sera de l’ordre de 10 m3/m2.h.


Filtration au charbon actif :

♦ Concentration : La concentration dans les bacs à réactifs sera de 50 g/l au maximum.

♦ Points d’injection : L’injection se fait dans les mélangeurs rapides avant les floculateurs.

♦ Le local de stockage et de préparation du charbon actif sera séparé du bâtiment d’autres réactifs
pour des raisons de sécurité,

Lavage en trois étapes successives :

1. Abaissement du plan d’eau au niveau du déversoir.

2. Lavage à l’air à 50-60 m/h et un balayage à l’eau filtrée à 7 m/h, les buselures assurant une
distribution uniforme de l’air.

3. Rinçage par retour d’eau filtrée à 25-30 m/h avec un débit de balayage d’environ 7 m/h.
-Durée totale du lavage : 10 à 12 minutes.
-Consommation d’eau de lavage : 4 à 5 m3/m2 de surface filtrante, dont 2 à 2,5 seulement
d’eau filtrée

Les vitesses de lavage seront :

• Décolmatage à l'air : 50 m3/h par m2 de surface filtrante.


• Lavage à l'eau : 7 m3/h par m2 de surface filtrante en phase de décolmatage et 15 m3/h par
m2 de
surface filtrante en phase de rinçage