Vous êtes sur la page 1sur 6

Université Mohammed V - Rabat Mercredi 30 décembre 2015

FSJES - Souissi Pr S. Radi- Pr A. Zine et Pr E. Elatife

ÉPREUVE DE FISCALITÉ 

LICENCE ÉCONOMIE ET GESTION  

Groupes A, B et C 

Aucun document n’est autorisé à l’exception de la calculatrice 

Traitez en une heure et 30 minutes les trois dossiers suivants en remplissant la copie à rendre 

Dossier 1​
 : Déclaration de TVA  

La  société ​
«  LUXTEXT.SA » est  une unité  industrielle  spécialisée dans le prêt à porter pour homme. Son  
siège  social  est  situé  dans  la  ville  de  Bouznika.  En  matière  de  TVA,  elle  est   soumise  au  régime  de 
l’encaissement au taux de 20% et dépose ses déclarations mensuellement. 
 
Le  comptable  de  «​ met  à  votre  disposition  les  opérations  réalisées  par  sa  société  au 
  LUXTEXT.SA  »  ​
cours  du  mois  de  décembre  2014  et  vous  demande  de  l’aider   à  établir  sa  déclaration   de  TVA  en  justifiant 
chaque opération.  
 
I­  Opérations de ventes réalisées au cours du mois de décembre 2014 
 
1. Prélèvement sur  le  stock  de 100 chemises  d’une  valeur HT  de  15  000 dhs destinées à  être octroyées 
comme don à une Association  chargée de prendre en charge des personnes âgées.   
 
2. Cession de  deux (02) véhicules :  le premier est  un  véhicule utilitaire acquis  en octobre 2011 à   136 
800 dhs HT (TVA  14%) et cédé à 64 000 dhs. Le second est un véhicule de tourisme acheté en  janvier 
2010 à 216 000 dhs TTC (TVA 20%) et revendu à 86 000 dhs. 

 
3. C.A1 réalisé au cours du mois de décembre : 1 250 000 dhs  (voir modalités en note de bas de page) 
 
II­ ​
Opérations d’achats et de règlements réalisés au cours du mois de décembre 2014 
 
4. Importation  de  machines  à coudre d’ Espagne  à 180 000 dhs HT dont 20 % est réglé au comptant et le 
reste après  deux  mois. Les droits  de douanes,  de 10%,  ont  été  payés au comptant ainsi que la TVA à 
l’importation.  
 
5. Achats de  matières  premières à  148 000  dhs HT dont la moitié est réglée au comptant par CBNE et le 
reste par acceptation d’une lettre de change.   
 
6. Règlement  en  espèces  d’une  facture  d’un traiteur  s’élevant à 12  600  dhs relative à  un  diner  d’affaire 
organisé  par  ​
«   LUXTEXT.SA»   à  l’occasion  de  la   signature  d’un   contrat  d’exclusivité  avec un  important  
fournisseur. 
 
7. Achats  de  cinquante   (50)  agendas   à  250   dhs  l’unité  T.T.C.   (TVA  20%)  pour   les  distribuer   aux  
principaux clients. Leur règlement a été fait par chèque barré non endossable.   
 
8. Achèvement  de la production  des  fils  destinés à  être  utilisés  dans  la  confection du  produit fini  le mois 
même. Valeur normale des fils : 35 600 dhs.   
 
9. Règlement par virement  bancaire  du loyer  mensuel  d’un magasin de  stockage  non aménagé :  14 
500 dhs.  

1

Son chiffre d’affaire est réparti ainsi : 20% à l’export et 80 % sur le marché national.  
La société propose à ses clients les modes de règlements suivants : 
­ Pour le C.A. réalisé à l’exportation : paiement par virement bancaire fin du mois de facturation ; 
­ Pour le C.A. à l’intérieur : règlement de 60% au comptant et le reste à crédit : 30 jours fin de mois. 

1
Université Mohammed V - Rabat Mercredi 30 décembre 2015

FSJES - Souissi Pr S. Radi- Pr A. Zine et Pr E. Elatife

 
Dossier 2​
 : Impôt sur les sociétés  

La  société  « TECMA  »  est  créée  à  Bouskoura  depuis  2008.  Son  activité  principale  est  la 
production  et  la  commercialisation  sur  le  marché  national  des  composants  électroniques.  Elle 
réalise aussi des études pour son compte et celui de ses filiales. 

Au titre de l’exercice social 2014, « TECMA » a réalisée un résultat comptable bénéficiaire 
avant impôt, pour un montant de 1 300 000,00 dhs. 
 
Son responsable comptable vous demande d’analyser les opérations ci­dessous dans 
l’éventualité de leur retraitement pour la détermination du résultat fiscal : 
 
 
1. Dividendes perçus par la société auprès de sa principale filiale2 : 150 000 dhs ; 
 
2. Intérêts à percevoir3  le 30 juin 2015 : 30 000 dhs ; 
 
3. Dégrèvement d’impôt4 inscrit parmi les produits de la société : 7 500 dhs ; 
 
4. Écart de conversion ­ passif5 relatif à une dette libellée en devises inscrite au bilan ;  
 
5. Amortissement comptabilisé correspondant à une omission de l’exercice 2013 : 86 000 dhs 
 
6. Majoration de retard sur le paiement tardif de la taxe professionnelle6  : 9 000,00 ; 
 
7. Une créance d’un montant de 240 000,00 T.T.C. (TVA 20%) a été passée dans les charges 
suite à la faillite d’un client. Aucune provision concernant ce client n’a été passée 
auparavant ; 
 
8. Un téléphone portable portant le logo de la société a été offert en cadeau à l’un des 
principaux clients. le prix du portable T.T.C. est de 6 000,00 dhs. (TVA 20%). 
 
 
Travail demandé ​
:  
 
1. Analyser chacune des opérations au regard de l’IS pour déterminer le résultat fiscal pour l’exercice 
2014, sachant que le résultat fiscal en 2013 était déficitaire de 148 000,00 dhs 
 
2. Calculer le montant de l’IS dû au titre de l’exercice 2014 en prenant en considération que les produits 
de l’exercice à retenir pour le calcul de la Cotisation minimale en 2014 sont de 19 200 000 dhs (dont 
C.A. 17 500 000 dhs). 

2
 sa principale filiale est implantée dans la province de Tanger  
3
 le placement a été effectué dans un dépôt à terme auprès d’une banque marocaine pour une période allant 
   du 01/10/2014 au 30 juin 2015. (9 mois) 
4
 le dégrèvement d’impôt a été obtenu sur un impôt non déductible  
5
 le 1er août 2014, Tecma avait emprunté 100 000 euros au cours de 11,00 dhs, le dernier cours de change  
   à la clôture de son exercice en 2014 est de 10,92 dhs   
6
 il s’agit de la taxe professionnelle de l’année 2013 
2
Université Mohammed V - Rabat Mercredi 30 décembre 2015

FSJES - Souissi Pr S. Radi- Pr A. Zine et Pr E. Elatife

Dossier 3​
 : Impôt sur le revenu  

Monsieur  OULHAJ,  ingénieur en  chef chez  l’Office Nationale des Chemins de Fer, est un contribuable 


marié et père de quatre enfants à charge. Depuis juin 2013, Il a opté pour une retraite anticipée. 

Au titre de l’année 2014, sa situation et ses revenus se présentent comme suit : 

1. Il perçoit mensuellement une pension de retraite  fixe de 15 500 dhs ; 
 
2. Depuis  2010,  M ​r  OULHAJ  est  héritier  d'un   immeuble  composé  de  deux  appartements  et  d'un  magasin.  
Pendant  toute  l’année  2014, l’appartement  du  premier  étage était  loué pour un  montant  mensuel  de  3 
000  dhs,  et  celui  du  deuxième  étage  est   mis gratuitement  à  la  disposition de  son  fils  Ahmed  qui y  habite  
(valeur locative estimée 3 200 dhs / mois) ; 
 
3. le  01/02/2014,  M ​r  OULHAJ  a  ouvert  dans  son  magasin  un  commerce  de  produits  artisanaux  et  de 
décoration.  Le revenu  de cette  affaire  est déterminé  d’après  le  régime du  résultat  net  réel.  La comptabilité 
clôturée  le  31 décembre 2014  fait état  d’un  bénéfice comptable avant impôt de 57 000 dhs et d’un total des 
charges non déductibles fiscalement de l’ordre de 18.000 dhs ; 
 
​ULHAJ   a acquis  le  01/06/2014  un local construit non  aménagé à usage  commercial situé  à  Skhirate. 
4. Mr  O
Depuis  cette  date,   il  perçoit  un  loyer  mensuel  de   location  de  3  500  dhs;  il  a  également  encaissé  à   la 
signature  du bail  un pas  de  porte de  25  000 dhs ; Des  dépenses supportées par Mr O ​ULHAJ  à la charge du 
locataire sont de l’ordre de 9 000 dhs ; 
 
5. Depuis  septembre 2014,​ a été engagé en qualité de Directeur technique au sein d’une filiale d’une grande  
  il  ​
Multinationale, Son salaire  brut mensuel s’élève  à  15 000 dhs, comprenant une  indemnité de déplacement 
justifiée  d’un montant de  3.000 dhs.  Il a également souscrit à une mutuelle dont la  cotisation mensuelle est 
de 800 dhs ; 
 
6. Fin octobre 2014, M ​r OULHAJ a  perçu des dividendes nets pour 38 250 dhs, distribués par une  société cotée  
dont il détient des titres de participation ; 
 
7. Mr  OULHAJ    a  perçu, le 10  novembre  2014, des  intérêts  nets  des bons du  Trésor pour un montant annuel 
de 18.000 dhs (M ​r OULHAJ​  a décliné son identité fiscale et le taux d’I.R appliqué par la TGR  est de 20%). 

 a effectué au cours de l’année 2014 les dépenses suivantes : 
Mr OULHAJ ​

• Don à une association d’utilité publique: 10 000 dhs; 

• Intérêts  mensuels  payés  en  contrepartie  d’un  emprunt  contracté   pour   l’acquisition  de  sa  villa 
d’habitation principale : 3 500 dhs. 

Travail demandé : 

1. Classer les revenus que M. OULHAJ a perçu  au titre de l’année 2014. 
2. Déterminer son revenu global imposable objet de la déclaration du revenu global en justifiant 
             chacune des opérations  
3. Calculer le montant de l'I.R dû par Mr OULHAJ au titre de l’année 2014. 
 

3
Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales Souissi

Correction de l’Examen de Fiscalité de l’Entreprise

S5 1ère Session Groupes : A - B - C

Dossier de TVA :

1. Traitement fiscal

N°op Traitement fiscal Montant en DH


1 La livraison à titre gratuit est une opération obligatoirement imposable 3.000
assimilée à une opération de vente (Le CGI impose les opérations de
ventes et de livraison…) :
TVA Facturée = 15.000 x 20% = 3.000
2 Il s’agit des opérations de cessions d’immobilisations avant
l’expiration de 5 ans :
- Pour le véhicule utilitaire : Acquis en 2011 (avant LF 2013 qui
a imposé la cession des biens d’occasion) et cédé en 2014 soit 3.830,4
une durée de conservation de 4 ans → reversement du 1/5 de la
TVA déjà récupérée :
TVA à reverser = (136.800 x 14%) x 1/5 = 3.830,4
- Bien que le véhicule soit cédé avant l’expiration de 5 ans
aucune régularisation n’est prévue puisque la société n’a pas
récupéré de TVA au moment de l’acquisition (Véhicule de
tourisme). → RAF
3 - 20% du CA est exonéré ADD car opération d’exportation.
- 80% du CA est imposable. Toutefois, seul 60%, réellement
encaissé en décembre, qui sera déclaré au titre dudit mois 120.000
puisque la société est soumise au régime d’encaissement :
TVA facturée/Déc = [(1.250.000 x 80%) x 60%] x 20% = 120.000
4 Il s’agit de l’importation d’une immobilisation obligatoirement
imposable :
- Le fait générateur de la récupération de TVA à l’importation
est l’établissement de la quittance de douanes (et non pas le
paiement de la facture) ; 39.600
- La base de calcul comprend tous les droits et taxes payés sauf
la TVA :
TVA récup/Déc = (180.000 + 10% x 180.000) x 20% = 39.600
5 Il s’agit d’une TVA récup sur charges le mois même dans la limite de
celle effectivement payée le mois de décembre : 14.800
TVA récu/Déc = (148.000 x 20%) x ½ = 14.800
6 La TVA sur les frais de réception n’est pas déductible (Exclusion du droit
à déduction des frais de mission, déplacement et réception) → RAF
7 La TVA sur les cadeaux n’est pas déductible (Exclusion du droit à
déduction : Libéralités) → RAF
8 La LSM d’un bien consommable destiné à être incorporé dans la P° d’un
bien taxable est hors champ d’application de TVA pour éviter la double
taxation. → RAF
9 Location d’un magasin nu est un acte civil hors champ d’application de
TVA → Pas de TVA payée → RAF.

2. Déclaration de TVA du mois de décembre :


Eléments Montant
Total de TVA facturée : 3.000 + 3.830,4+120.000 126.830,4
Total de TVA récupérable : 39.600 + 14.800 54.400
TVA due ou 72.430,4
Crédit de TVA

Dossier IS :

1. Justifications des opérations / Résultat fiscal / I.S. : « TECMA »

Justifications et Réintégratio
N°op Déductions
calculs ns
Les dividendes perçus seront exonérés de la retenue à la
source et pourront bénéficier d’un abattement de 100% à
01 condition que Tecma (Sté bénéficiaire) donne à sa filiale (Sté
distributrice) une attestation de propriété de titres comportant 150 000
le numéro de son identification à l’I.S.

Les intérêts courus pour la période du 01/10 au 31/12/14 (3


mois), constituent des produits financiers imposables en 2014,
02 10 000
bien qu’ils ne soient encaissés qu’en 2015.
30 000 x 3/9 = 10 000 dhs
Le dégrèvement d’impôt portant sur un impôt déductible est
considéré par la loi comme un produit non courant
03
imposable. Toutefois, pour notre cas, il faut le retirer de la
7 500
base imposable car il porte sur un impôt non déductible.
Les écarts de conversion-passif relatifs aux diminutions des
dettes libellées en monnaies étrangères sont imposables au
04 titre de l’exercice de leur constatation et sont évalués à la
clôture de chaque exercice selon le dernier cours de change. 8 000
(100 000 x 11) - (100 000 x 10,92) = 8 000 dhs
La société qui n’inscrit pas en comptabilité la dotation aux
amortissements se rapportant à un exercice comptable
05
déterminé perd le droit de déduire ladite dotation du résultat
86 000
dudit exercice et des exercices suivants.
Ne sont pas déductibles du résultat fiscal les amendes,
pénalités et majorations de toute nature mises à la charge des
06 entreprises pour infractions aux dispositions législatives ou
réglementaires, notamment à celles commises en matière de 9 000
paiement tardif desdits impôts et taxes.
Le montant de la Tva n’aurait pas du être comptabilisé parmi
les charges de l’exercice mais venir constater une diminution
07 de la Tva due. Montant à réintégrer = (240 000 / 1,2) x 20% 40 000

Le montant de 6 000 dhs correpondant au téléphone portable


offert en cadeau n’est pas déductible pour la détermination
08 du résultat fiscal car sa valeur unitaire est > à cent (100) 6 000
dirhams.
Totaux 156 500 1160 000
Résultat fiscal avant report déficitaire 1 316 500

2. Calcul de l’impôt dû en 2014 : « TECMA »

Résultat fiscal avant report déficitaire 1 316 500


Imputation du déficit de l’exercice 2013 148 000
Résultat fiscal servant de base de calcul pour l’IS 1 168 500
Calcul de l’IS (1 168 500 x 30%) 350 550

Produits à retenir pour le calcul de la Cm 19 200 000


Calcul de la Cm (19 200 000 x 0,5%) 96 000

Le montant de l’impôt dû au titre de l’exercice 2014 350 550