Vous êtes sur la page 1sur 3

28 Dossier te r tiair e Clima+confort n°140

DRV, split-systems ou
chillers : comment choisir ?
con de n saT I on à a Ir L’année 2013 a été plus favorable aux systèmes fonc-
tionnant en détente directe qu’aux refroidisseurs de liquide. Avantages et incon-
vénients des solutions proposées par les fabricants.

3
On aurait pu pen- environnemental très peu en marché de prédilection, à multisplit et un micro DRV
ser qu’avec les font un argument décisif lors savoir les petits projets, sou- dès lors qu’il n’y a besoin
futures limita- du choix des équipements ». vent en rénovation. que de quelques kilowatts.
tions d’emploi des fluides Pour l’heure, le syndicat Sur le terrain, les mutlisplits
frigorigènes de type HFC Uniclima (Pac&Clim’Info) des solutions sont souvent installés pour
(règlement F-Gas), il y aurait se contente de noter que le adaptées aux des petites surfaces com-
eu un impact positif sur les R 410 A supplante progres- différentes merciales pour lesquelles il
ventes de refroidisseurs de sivement le R 507 C, avec gammes de n’y a pas différentes zones
liquide (chillers). Mais il 68 % des groupes équipés puissances de température à gérer.
n’en a rien été. Sous cou- en 2013. En fait, les ventes En règle générale, les chil- Mais ce n’est pas le seul
vert d’anonymat, un profes- de chillers ont souffert du lers sont retenus lorsque effet de la RT 2012. Afin
sionnel confiait récemment report de grands projets les puissances excèdent de se conformer à ses exi-
que « si certains maîtres alors que les systèmes en 200 kW de puissance sinon, gences, les fabricants pro-
d’ouvrage posent effective- détente directe ont profité a contrario, ce sont plutôt posent des fonctions de
ment des questions d’ordre du développement de leur des DRV ou des split-sys- suivi des consommations.
tems. Mais cette limite est Ainsi, chez Daikin, le sys-
d’autant plus théorique tème intelligent Touch
In Te rV I e W que chacune des filières Manager affiche l’ensemble
s’emploie à proposer des des consommations. Idem
Raphaël Da Cruz, chef de produits solutions pour toutes les chez Toshiba dont le sys-
chauffage, climatisation et ENR chez LG gammes de puissance. tème Smart Manager per-
« Gagner en performance D’une façon générale, avec
la généralisation des bâti-
met une programmation
horaire avec une estimation
par rapport aux chaudières » ments à basse consomma- des consommations expri-
La technologie du DRV permet de gagner en performance par tion, les besoins ont été mée en kilowattheure, CO2,
rapport à une chaudière. Effectivement, il est possible de produire considérablement réduits. … et cela unité par unité ou
avec un seul et même générateur du chaud, du froid, de l’eau « Les petits DRV d’hier sont globalement. Chez Hitachi,
chaude sanitaire et même alimenter une batterie de CTA via un kit les gros DRV d’aujourd’hui », la GTC donne des indica-
de détente. En version 3 tubes, l’ECS est quasiment gratuite l’été remarque Philippe Caron tions en kilowattheure, en
puisqu’il suffit de récupérer la chaleur à partir des boîtiers, sans chef de produit marché euros, et en performance
repasser par le compresseur. Notre nouvelle gamme Multi tertiaire chez Hitachi pour énergétique. Les occu-
V 4 air/air, qui couvre des puissances allant de 8 à qui « il faut être en mesure pants peuvent disposer de
80 CV, est facile à installer par les professionnels et à de proposer la taille d’équi- ces informations unité inté-
exploiter pour les occupants grâce à une connexion pement adaptée aux projets rieure par unité intérieure.
Internet et une liaison wi-fi. Par exemple, notre modèle afin de toujours fonctionner
20 CV a vu son poids baisser de 398 à 280 kg grâce à en régulation. Idem pour les Une prochaine
+C
un travail sur les compresseurs. De plus, tous les unités intérieures ». Ce qui certification
©C
modèles sont palettisables et suffisamment amène les industriels à des drV
compacts pour rentrer dans une cage développer des minis et des Courant 2014, devrait être
d’ascenseur. Un autoéquilibrage électronique micros DRV. Et les profes- mise en place une certifi-
est prévu pour leur installation qui peut sionnels de s’interroger sur cation pour les DRV, via
supporter des dénivelés de 40 m. le meilleur choix entre un un référentiel défini par
Janvier/Février 2014 te r tiair e Dossier 29

Eurovent en liaison avec chaude sanitaire (titre V I nTerVI eWs


les industriels, dont une obligatoire dans le neuf),
première présentation le préchauffage ou le pré
Philippe Caron, chef de produit marché
a été faite lors du salon refroidissement des batte- tertiaire chez Hitachi
Interclima+Elec ( voir
Clima+confort de novembre-
ries de CTA…
Le fabricant suédois Swe-
« Les clients sont sensibles
décembre, p. 24). Jusqu’à gon a développé sur ce prin- aux scoP et seer »
présent, les performances cipe Tellus, destinée à des Malgré une conjoncture difficile, le marché des DRV
des équipements sont péna- bâtiments d’une surface est resté stable car ces équipements ont beaucoup
lisées lorsque les valeurs inférieure à 750 m2. Cette progressé techniquement : ils surpassent beaucoup
sont introduites dans le centrale assure le renou- de systèmes tant en termes de performance que de ©
Hi
ta
ch
moteur de calcul de la RT vellement de l’air en récu- simplicité d’installation. Nous avons anticipé i

2012, sans pour autant être pérant l’énergie grâce à un les réglementations comme la directive ERP
rédhibitoires. échangeur rotatif à haut applicable en 2015 et innové. Par exemple,
Pour Michel Rambaud, chef rendement. Elle dispose en contrôlant les phases de dégivrage grâce
de produit VRV chez Daikin, également d’une Pac air/ à une gestion intelligente et avec une
cette certification va dans le eau, d’un module hydrau- réinjection de chaleur disponible, nous avons augmenté les temps
bon sens car les pénalités lique regroupant pompes, de chauffage de 40 %. En fait, les clients sont sensibles aux
sont actuellement de 20 %. échangeurs, vannes, …, économies d’énergie et donc à la performance du matériel en
Mais des précisions doivent ainsi qu’un module récupé- situation réelle, SCOP et SEER à l’appui ! C’est la raison pour
être apportées comme il l’ex- rant l’énergie de chauffage laquelle nous avons élargi notre offre de DRV afin de répondre à la
plique : « Nous sommes aussi ou de refroidissement rési- diversité des cas de figure rencontrés. Elle commence avec les
confrontés au problème d’une duelle de l’air extrait. Des micro-DRV de 2 CV jusqu’à 8 CV, et qui permet de connecter
matrice à multiples points réservoirs d’eau chaude et jusqu’à 8 unités. L’objectif est d’être en mesure de proposer la
avec des tests pivots à + 7 °C froide de 500 litres chacun puissance d’équipement adaptée aux projets afin d’optimiser le
et + 35 °C en performance agissent comme des bal- fonctionnement en régulation. C’est la condition sine qua non pour
nominale, selon la norme en lons tampons pour stocker un confort optimal tout en garantissant une consommation
vigueur. Avec la prochaine l’énergie excédentaire. minimum. En effet, le micro-DRV à régulation indépendante permet
application du nouveau pro- L’heure n’est donc pas aux de réaliser des économies avec notamment la possibilité d’arrêter la
gramme DRV d’Eurovent, systèmes hybrides comme climatisation dans des pièces non occupées.
il sera possible de pouvoir dans le résidentiel même si
comparer les équipements de des fabricants comme Ciat
façon plus équitable, car tout ont développé des solu- Simon Dobez,
le monde devra déclarer les tions associant sous un
performances pour des condi- même capotage une Pac air/
responsable produits chez Toshiba
tions de tests équivalentes. Par eau et une chaudière gaz à « des solutions tout en un »
ailleurs, la méthode de calcul condensation. Primé au der- Les clients attendent des solutions à la fois en matière de chauffage,
des SEER et des SCOP devra nier salon Interclima+Elec, de rafraîchissement, de production d’eau chaude mais aussi de
évoluer pour inclure les sys- Aquaciat 2 Hybrid, autorise renouvellement de l’air. C’est pourquoi nous proposons ces quatre
tèmes DRV afin que la prise huit combinaisons associant solutions raccordées simultanément sur un seul DRV : douze types
en compte puisse être plus réa- trois chaudières de 45 à d’unités intérieures pour le chauffage et le rafraîchissement, un
liste et que cette méthode soit 80 kW. Objectif : répondre module hydraulique pour la production d’eau chaude sanitaire ou
reprise dans les logiciels RT ». aux besoins de bâtiments pour le chauffage et des caissons de ventilation double-flux, avec
tertiaires neufs ou exis- ou sans batterie à détente directe. Les débits de ces caissons, dotés
Une mutualisation tants, d’une surface com- d’échangeurs à flux croisés garantissant un rendement de 75 %, sont
des équipements prise entre 500 et 1 500 m2. compris entre 150 et 2 000 m3/h. Les derniers degrés de
Des gains de performance De son côté, Panasonic pro- température manquants peuvent être atteints avec la
sont à attendre de la mutua- pose une gamme de DRV à batterie en détente directe intégrée dans certains
lisation des équipements. moteur gaz. Baptisée Eco modèles. L’installation type est un caisson par étage de
Explication : les industriels G haute performance, elle bureaux pour offrir une grande flexibilité d’installation
développent des DRV ou des permet de répondre aux et d’utilisation. Ces caissons peuvent souffler l’air neuf
chillers qui assurent toutes besoins de chauffage, de cli- via des diffuseurs standard ou via les prises d’air neuf
©
les fonctions CVC d’un bâti- matisation et d’eau chaude des unités intérieures. Par exemple, il est possible To
shib
a
ment. Ils produisent non sanitaire. Principal avan- d’associer caissons et gainables extra-plats. Cette
seulement le froid ou le tage par rapport au DRV solution permet de réduire la puissance de l’unité
chaud pour les unités ter- à moteur élec- intérieure grâce à une nouvelle taille
minales, mais aussi l’eau trique : le maintien de 0,6 CV dans les bâtiments RT2012.
30 Dossier te r tiair e Clima+confort n°140

des performances y
compris lorsque les
nouveaux régulateurs
températures sont basses, Lonworks pour Lennox
avec la possibilité de récu- Depuis 2013, le fabricant propose une gamme de régulateurs

© Lennox
pérer de l’énergie sur le communicants pour ses unités terminales. Ils complètent l’offre
moteur pour répondre à des de thermostats actuelle non communicants et « stand alone ».
besoins importants d’ECS. Avec ce nouveau produit, Lennox est en mesure d’offrir une
Le choix du DRV gaz peut solution avec le protocole LON qui permet une intégration simplifiée dans les différentes GTB
également être dicté par existantes ou avec les solutions eau glacée et CTA de Lennox. Ce régulateur, qui répond aux dernières
des restrictions au niveau normes européennes, a été développé dans l’optique d’assurer un fonctionnement optimum du
du raccordement électrique confort dans un environnement de bureau. Il peut être associé à différentes interfaces utilisateurs :
au réseau. thermostat mural simplifié ou à écran LCD, télécommande infra rouge ou radiofréquence.
Il peut également s’intégrer dans un réseau de communication existant comprenant
Le marché d’autres composants LON comme des contrôleurs d’éclairage et de stores.
de niche
des systèmes
centrifuges Cela correspond à une puis- directe, les puissances des moteurs à basse consom-
Au chapitre des marchés de sance d’échange de 2,5 kW émetteurs sont revues à la mation de type EC.
niche, mais qui répondent pour un débit d’air de baisse et il n’est pas rare de Dans le cas de bureaux en
à une véritable problé- 850 m3/h. Hitachi dispose prévoir seulement 1,5 kW par blanc, la solution du gai-
matique dans des zones également à son catalogue trame de bureaux. En matière nable à basse pression
urbaines denses où les bâti- d’une solution comparable d’unités de confort (pour les (inférieure à 80 Pa) est pri-
ments peuvent être classés, avec deux modèles de DRV chillers), ce sont plutôt des vilégiée, car elle s’accom-
figurent les systèmes centri- de 5 et 10 CV. solutions simples qui sont mode d’un cloisonnement
fuges. LTB a ainsi développé installées telles que des ven- ultérieur des locaux. Les
des solutions de condensa- diminution tilo-convecteurs sachant que cassettes ainsi que muraux
tion à air de type split, avec de la puissance les fabricants ont accompli sont le plus souvent rete-
ventilation centrifuge, per- pour les émetteurs des progrès en matière de nus pour des raisons écono-
mettant une distance de 5 m Que ce soit pour les chillers performance énergétique miques face aux gainables,
jusqu’à la grille en façade. ou les systèmes à détente avec la généralisation des en détente directe. n

I n Te rV Ie W
Michel Rambaud, chef de produit VRV
et Alexandre Do Nascimento, chef de produit eau glacée, chez Daikin
« Il n’y a pas de réponses universelles »
Grâce à l’intégration de la famille McQuay dans l’offre Daikin, nous sommes capables de répondre aux différents projets avec les
deux technologies du DRV et du chiller. Il n’y a pas de réponses universelles mais des réponses au cas par cas. Dans le neuf, qui ne
représente environ que 20 % du marché, il est encore difficile d’évaluer les conséquences de la RT 2012 tant l’application par les
bureaux d’études a pris du temps. C’est vrai que la France a tiré vers le haut les exigences pour être en pointe en matière de
performance énergétique mais cela s’est fait à un moment où on rencontrait des difficultés
économiques. Aussi, nous essayons d’être proactifs vis-à-vis des professionnels pour les aider
dans le choix des solutions en leur communiquant, par exemple, des fichiers d’aide à la saisie
des paramètres. Ce que l’on peut dire, c’est que la RT 2012, et sans doute demain la RT dans
la rénovation, n’interdit pas le recours à la climatisation puisque le Cep pour les immeubles
de bureaux est généralement compris entre 100 et 150 kWh/m2.an, contre 50 kWh/m2.an dans
© C+
C
le résidentiel. Dans le tertiaire, nous parions sur la synergie de nos systèmes. Dans notre offre,
a ikin il y aura notre nouveau VRV IV à récupération d’énergie dont la sortie est prévue pour le
©D
mois de juin, destiné à mutualiser de multiples applications : production de froid et
de chaud simultanée, production d’eau chaude basse et haute température,
production d’ECS, raccordement de CTA ou de rideaux d’air chaud. Comme nous
sommes fabricants de l’ensemble des éléments, nous allons développer des
solutions packagées comprenant le groupe de condensation à détente directe, la
Michel Alexandre
CTA et la régulation embarquée testée en usine.
Rambaud Do Nascimento