Vous êtes sur la page 1sur 49

2

3
Stage d’initiation :
4
5
6

7
8
9
10
11
12

13Réalisé par :Chaimae El Moussaoui .


14Parrain :Mr .Wahji .
15Service : approvisionnement et Gestion de stock.
16Période : juillet 2017.
17
18
19

1
20

2
21 SOMMAIRE
22
23Dédicaces …………………………………………………………………………………………………..3
24
25REMERCIEMENTS …………………………………………………………………………………………………..4
26
27INTRODUCTION ……………………………………………………………………………………………………..6
28
29CHAPITRE 1 : ORGANISME D’ACCUEIL ……………………………………………………………………7
30
31Le Groupe OCP :
32 - Présentation …………………………………………………………………………………….8
33 - Fiche technique ……………………………………………………………………………….9
34 - Historique ……………………………………………………………………………………….10
35La division de BENGUERIR
36
37 - Présentation …………………………………………………………………………………….1 2
38 - Fiche technique …………………………………………………………………………….....13
39 - Organigramme ………………………………………………………………………………….14
40
41Lexique de l’approvisionnement ………………………………………………………….15
42
43Service approvisionnement et gestion des stocks de BENGUERIR
44
45 - Définition générale ………………………………………………………………………………..18
46
47 - Organigramme …………………………………………………………………………………….…19
48
49 - Environnement du service ………………………………………………………………………20
50
51 - Méthodes utilisées par le service …………………………………………………………….21
52
53 - Outil de travail : le système ORACLE …………………………………………………………22
54
55CHAPITRE 2 : ETUDE DU PROCESSUS D’APPROVISIONNEMENT ET GESTION DES STOCKS
56
57 - Présentation du sujet de stage…………………………………………………………………25
58
59 - Le processus approvisionnement détaillé ………………………………………………..26
60
61 - Analyse critique du processus approvisionnement : Analyse détaillée ….…..32
62
63 - Plan d’action d’amélioration des délais ………………………………………………….…..37
64
65 - Analyse critique du processus approvisionnement et gestion des stocks
66 ……………………………….. …………………………………………………………………………………..38
67
68Conclusion …………………………………………………………………………………………...39
69
70Annexes ……………………………………………………………………………………………….40

3
71Dédicace :
72 A ma très chère mère JamilaSirajeddine
73
74 Affable, honorable, aimable : Tu représentes pour moi le symbole de la bonté par
75 excellence, la source de tendresse et l’exemple du dévouement qui n’a pas cessé de
76 m’encourager et de prier pour moi. Ta prière et ta bénédiction m’ont été d’un grand
77 secours pour mener à bien mes études. Aucune dédicace ne saurait être assez éloquente
78 pour exprimer ce que tu mérites pour tous les sacrifices que tu n’as cessé de me donner
79 depuis ma naissance, durant mon enfance et même à l’âge adulte. Tu as fait plus qu’une
80 mère puisse faire pour que ses enfants suivent le bon chemin dans leur vie et leurs études.
81 Je te dédie ce travail en témoignage de mon profond amour. Puisse Dieu, le tout puissant,
82 te préserver et t’accorder santé, longue vie et bonheur.
83
84
85
86
87 A mon indice de sécurité mon cher père Abdelilah EL Moussaoui
88
89
90Aucune dédicace ne saurait exprimer l’amour,
91l’estime, le dévouement et le respect que j’ai toujours eu pour vous.
92Rien au monde ne vaut les efforts fournis jour et nuit pour mon éducation et mon bien
93être.
94Ce travail est le fruit de tes sacrifices que tu as consentis pour mon éducation et ma
95formation.
96
97
98
99
100
101 A mes chères sœurs Fatimazahra et Nour el houda
102
103 Vous êtes les sœurs dont j’ai toujours rêvées ; vous êtes mon autre moitié ;plus que des
104 amies ;plus que que des membres de la famille .
105 Vous étiez toujours à mes côtés ;vous me paraient des personnes uniques ;je vous
106 considères mon grand bonheur ;je vous appelles mes bougies qui allument ma vie ;vous
107 me souteniez dans le pire avant les bons moments ;vous donnez à ma vie une touche
108 féminine spéciale .Merci pour être là toujours pour s’améliorer .
109
110
111
112 A mon petit frère Mohamed-Ziyad :
113
114
115Notre prince de maison ;c’est toi et tes beaux yeux qui illumine mon monde ;mon etre ;je
116 suis émerveillée par les étoiles qui brillent sur ton visage qui font de toi mon frère ;tu es
117 le star de la maison ;tous les caméras sont projetées sur toi ;tu es trop amusant avec tes
118 bêtises innocentes ;tu es un ange sur la terre ;ce fut une immense fierté d’être ta sœur
119 ainée ;Merci de mettre toujours des sourires sur mon visage je t’aime très fort .
120
121
122

4
123
124
125
126

127

128

129

130 En gratitude et témoignage de mon profonde reconnaissance, je tiens à remercier


131toute personne ayant contribué au bon déroulement de mon stage d’observation au sein de
132service Approvisionnement et gestion du stock.
133

134 Je profites de cette occasion pour adresser mes vifs remerciements précisément à
135Mr. EL AAMRANIpour m’avoir accordée l’opportunité d’effectuer ce stage au sein du
136service dont il est le responsable entité approvisionnement et contrôle de matérielBenguerir .
137

138 Je remercie également Mr. Wahji chef de section approvisionnement pour le


139soutien apporté tout au long de mon stage, pour ses précieux conseils qui me sont d’un grand
140intérêt non seulement dans mon parcours professionnel mais également personnel.
141
142

143 L’expression de ma gratitude est destinée également à tous les agents du service, pour
144leurs explications, leurs disponibilités et pour tout ce qu’ils ont fait pour me faire profiter de
145leurs expériences.
146

147 Encore une fois merci à tout le personnel du service qui a sacrifié un temps
148précieux en vue d’orienter ma réflexion et qui ont mis à ma disposition tous les
149documents nécessaires à la réussite de mon stage.
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164

5
165

6
166
167
168
169
170
171
172
173 Le stage est désormais une étape essentielle de tout parcours de formation. Il permet de
174découvrir le monde professionnel, une entreprise et un secteur d’activité.
175
176 Il s’agit d’une opportunité permettant de mettre mes connaissances en application,
177d’acquérir des nouvelles perceptions dans le domaine professionnel et de s’adapter dans un
178environnement dont la ponctualité, l’organisation, la collaboration, le sérieux et le respect
179sont les clés d’un travail réussi. Ainsi, une multitude de compétences est développée.
180
181
182
183 De ce fait, le choix de l’entreprise d’accueil est crucial et ne doit pas être pris à la légère.
184D’une telle perspective, j’avais opté pour l’effectuation de mon stage au sein de l’OCP vu la
185place importante dans l’économie marocaine ainsi que le rôle qu’il joue sur le plan social et
186industriel. En addition, l’OCP est doté, bien évidemment, d’un service approvisionnement et
187gestion des stocks. Un stage au sein d’un tel service ne pourra que mettre en valeur mon
188cursus, ce qui convient parfaitement ma formation de futur gestionnaire / logisticienne dans
189le domaine logistique et transport .
190
191
192
193 Dans ce cadre, le sujet qui m’a été accordé, « Analyse critique de l’activité
194approvisionnement et gestion des stocks et proposition d’un plan d’action pour améliorer
195le processus approvisionnement au sein du site Benguerir », répond parfaitement à mes
196attentes et mes ambitions.
197
198
199
200
201
202
203 En premier lieu, et pour mieux cerner tous les points indispensables pour la réussite de
204ce sujet, je décrirais l’entreprise et son activité, en insistant notamment sur son côté
205international et sa stratégie particulière. Ensuite, j’aborderai plus particulièrement la
206présentation du service approvisionnement et gestion des stocks ainsi que le processus
207adopté. Je présenterai par la suite mon diagnostique et les failles relevées pour proposer
208finalement un plan d’amélioration adéquat en vue de réduire le délai d’approvisionnement et
209optimiser le niveau du stock, tout en tenant compte d’assurer la disponibilité de tout article
210nécessaire au cycle de production.

7
211

8
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221 Depuis l’indépendance, le secteur de l’industrie au Maroc a connu une croissance
222remarquable, et cela grâce à l’implantation sur le territoire national de plusieurs firmes
223d’envergure internationale, du fait que le Maroc s’est révélé un pays prometteur vu sa position
224géographique stratégique qui s’ouvre doublement sur l’occident et sur le continent africain.
225En outre, le Maroc offre une multitude de ressources naturelles permettant aux différentes
226entreprises nationales ou internationales de les exploiter.
227
228
229
230
231 Parmi ces entreprises, on cite l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) spécialisé dans
232l‘extraction, le traitement, la valorisation et la commercialisation de la principale ressource
233naturelle dont dispose le Maroc à savoir les phosphates. Le groupe est devenu la première
234entreprise industrielle du Maroc et un des leaders mondiaux del'industrie des phosphates et
235produits dérivés, une place considérée comme le fruitdes efforts de la politique de gestion et
236d’exploitation du phosphate.
237
238
239
240
241
242 OCP est tout à la fois la locomotive économique du Royaume grâce à sa contribution
243substantielle au développement de l’économie nationale en créant des richesses et emplois
244( près de 20 000 personnes )et en sous-traitant auprès d’un réseau dense d’entreprises qu’il
245contribue souvent à créer ce qui le place dans le peloton de tête des plus grands employeurs
246du Royaume. En outre, OCP apporte un soutien indéfectible à l’agriculture marocaine en
247général et aux PME en particulier, dont le développement impacte significativement la
248richesse nationale.
249
250
251
er
252 Le 1 exportateur mondial de phosphates sous toutes formes, de phosphate brut,
253d’acide phosphorique, et l’un des principaux exportateurs d’engrais phosphatés, OCP opère
254sur les cinq continents et dispose des plus importantes réserves de phosphate au monde. La
255diversité de ses produits permet à OCP d’offrir un service sur mesure aux clients. Sa place de
256leader lui donne les moyens d’innover. Son éthique et son système de valeurs lui procurent
257une conscience de ses responsabilités vis-à-vis des besoins de l’agriculture mondiale.
258
259
260
261 Or, pour maintenir cette position concurrentielle, il est impératif, entre autre, de faire une
262utilisation maximale et optimale de toutes les ressources disponibles au sein du Groupe tout
263en gardant comme objectif permanent une mise en valeur continue du produit phosphate, et
264cela ne peut être possible sans une politique de gestion des investissements.

9
65 Carte d'identité du Groupe OCP
67
266

68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
00
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11 2009 2010 2011

CA
(milliards de 25,3 43,5 56,4
MAD)
CA
3,1 5,2 7
(milliards d’USD)
Résultat net
1,3 8,8 16,3
(milliards de MAD)
Production totale
de phosphate 18,3 26,6 28,1
(millions de tonnes)

10
312

11
313

12
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357 Présentation générale du site de Benguérir :
358
359
360
361 La division de BENGUERIR est un centre d’extraction minière de la direction extraction
362GANTOUR située à YOUSSOUFIA. La mine de ce centre contient la qualité du phosphate
363la plus riche entièrement valorisée dans les installations des Industries Chimiques de Safi
364ou par des clients internationaux.
365
366
367Vu sa place stratégique au sein du groupe, le centre de BENGUERIR pratique une
368gestion opérante qui met en application presque la totalité des fonctions
369organisationnelles de l’entreprise à savoir : Fonction administrative, fonction de
370production, fonction de l’information, et des relations humaines.

13
371

14
372

15
373
374
375La demande d’achat: c’est un document informatique saisi par l’agent d’approvisionnement
376par le biais du système oracle sur lequel sont regroupés les articles à commande. Elle véhicule
377un ensemble de renseignements sur les articles (codes, quantité demandée, prix,…).
378
379
380Etat des encours: pour le suivi des demandesencours d’approvisionnement.
381

382On distingue 3 types d’encours :


383
384 - Encours DA : la demande d’achat n’est pas encore approuvée
385

386 - Encours AO (appel d’offre) : la demande a été approuvée par la hiérarchie et le


387 service achat à lancé l’appel d’offre sans passation commande.
388

389 - Encours commande : la DA est passée en commande mais la marchandise n’est pas
390 encore livrée par le fournisseur.
391
392 -
393
394Etat des stocks et consommations: consultation du stock au niveau de BENGUERIR et
395lesautres Organisations Logistiques pour étudier la possibilité de cession en se basant sur
396les consommations antérieures pour comparer la quantité demandée avec celle consommée
397durant les 5 dernières années.
398
399
400
401Une demande de cession: c’est une demande lancée dans le system d’Oracle par
402l’agentd’Approvisionnements pour obtenir un article stocké dans un autre site du groupe et
403qui n’est pas disponible au magasin de Ben guérir.
404
405
406
407
408Appel d’offre: c’est une procédure par laquelle le service d’achat demande à
409différentsoffreurs de faire une proposition commerciale chiffrée en réponse à une demande
410d’achat.
411
412
413
414
415Article en
416
stock: Le mot <<article>> désignera tout élément constitutif du stock d’une
417entreprise. Deux articles sont distincts s’ils ne sont pas strictement interchangeables du
418

419point de vue utilisateur (tout article utilisé à l’OCP est identifié par un code de 10 chiffres de
420

421la forme XXXXX.XXXXX).


422
423
424
425

16
426Articles Stratégiques: Ce sont des articles dont la rupture au niveau de stock
427affectedirectement la production. Il se compose essentiellement des pièces de rechange des
428engins, aussi le gasoil et l’explosif.
429
430
431
432Les matières consommables: produits qui concourent directement ou indirectement à
433lafabrication ; ils peuvent, comme les, ne pas s’y retrouver. Le petit outillage, les fournitures
434de bureau entrent dans cette catégorie. (Le service Approvisionnement et Stock n’est chargé
435qu’aux articles consommables quels soit lié directement ou indirectement à la production,
436aussi les articles demandés par le service sociale).
437
438
439
440
441Surstock: lorsquele stock d’un article connait un excès de quantité ou un risqued’expiration,
442la division concernée de l’entreprise le déclare en surstock pour que les autres divisions
443puissent l’utiliser en cas de besoin.
444
445
446
447
448
449
450
451Bordereau d’expédition: C’est une pièce justificative qui permet au réceptionnaire de fairele
452contrôle quantitatif du matériel en provenance de l’extérieur avec la présence du chauffeur de
453R&J (Recoin et Jackety) .Il contient des informations sur le nombre et le poids des colis.
454
455
456
457
458
459
460Feuille de route: lors de l’arrivée d’une commande le chauffeur doit présenter la feuille
461deroute. C’est dans ce document où l’agent de réception signale ses remarques en cas
462d’anomalie concernant le nombre, le poids et l’état des colis.
463

17
464

465BLF : Bon de Livraison de Fournisseur, C’est un document établi par le fournisseur et qui
466porte le numéro de la commande, la quantité livrée et les caractéristiques exactes de la
467marchandise.
468
469
470Contrôle de qualité: c’est un contrôle effectué par l’utilisateur pour juger la conformité dela
471marchandise réceptionnée.
472
473
474Contrôle de quantité: il est effectué par les agents de réception pour comparer entre la
475quantité livrée et la quantité indiquée dans le bon de livraison fournisseur (BLF).
476
477
478
479C RR: Le compte rendu de réception, il est établit après la réception de la marchandise
480provenance d’un fournisseur. En cas de conformité quantitative et qualitative on établit Un
481CRR accepté ce qui déclenche la facturation du fournisseur. En cas d’anomalie il s’agit d’un
482CRR litigieux.
483
484
485
486BS: Bon de Sortie, Un BS est un document comptable et mécanographique utilisé
487pourcontrôler le mouvement de la marchandise vers l’utilisateur.
488
489
490
491OT: Ordre de travail, c’est le bon de sortie des pièces de rechange.
492
493
494
495
496
497Inventaire : c’est un décompte des marchandises en stock à la fin de chaque
498exercicecomptable pour vérifier si le stock physique égale au stock comptable. On distingue
499entre trois d’inventaire :
500
501 - Inventaire annuel : il est effectué à chaque fin d’année, c’est un comptage de tous les
502 articles existants dans le stock.
503
504

505 - Inventaire inopiné : c’est un inventaire imprévisible effectué par un comité spécialisé
506 pour contrôler le travail de l’agent de distribution.
507
508

509 - Inventaire permanent : il est fait par l’agent de distribution à chaque mouvement de
510 stock (entrées ou bien sortie).

18
511
512
513
514
515
516
517
518
519Définition générale :
520
521 La fonction approvisionnement et gestion des stocks se situe en amont de la production
522dans le cycle d’exploitation de l’entreprise. Son rôle est de satisfaire les besoins en fournitures
523et services des autres fonctions de l’entreprise au meilleur coût et dans le respect des
524quantités.
525
526 La nature des approvisionnements traités est très variée : matières premières, pièces de
527rechange, matières consommables, marchandise, mais aussi énergie, sous-traitance,
528transport…
529
530531
La réussite de cette mission passe par la réalisation de trois objectifs principaux :

19
532 L’organigramme du service approvisionnement et gestion des stocks :
533
534
535
536
537
538
539
540
541 Chef de service
542
543
544
Secrétariat
545

Chef de section Chef de sectionde gestion de


approvisionnement stock

Comptabilité Réception Distribution


Sous-sections matière
 Achats névralgiques
 Génie civil et quincaillerie
 Draglines et installations
fixes
 Bulls et camions
 Electrique

Elaboration etsuivie Suivie du stock Réceptionmarchand Distributiond


desdemandes desarticles de tir ises esmarchandis
etcommandes Suivi de gasoil es et dugasoil
Suivie global de DAet
commandes

20
546A la section approvisionnement :
547
548
549Le chef de service: le service est sous sa direction. Il assure le rôle de contrôle de tous lesflux
550entrants et sortants.
551
552
553Le responsable approvisionnement: adjoint du chef service. Il s’occupe essentiellement dela
554gestion des stocks.
555
556
557Lasecrétariat: Il s’occupe de la circulation du courrier.
558
559
560Les agents d’approvisionnement: ils établissent la demande d’achat et suivent sonévolution.
561Chacun d’entre eux s’occupe de l’approvisionnement d’une famille d’articles :
562
563 - Bull et camions et les machines Draglines.
564

565 - Pièces de rechanges.


566

567 - Stratégiques.
568
569 - Génie civil et ustensiles ménagers.
570
571 - Electriques et électroniques.
572
573
574Comptabilité matièrecette section est chargée de :
575
576 - L’élaboration du tableau de bord.
577
578 - L’élaboration du rapport d’inventaire
579
580 - Le suivi des demandes d’achat.
581
582 - Le contrôle des factures transfert.
583
584 - La saisie des sorties du gasoil et des explosifs.
585
586
587
588
589 - A la section gestion des stocks:
590
591
592Les magasiniers: ils s’occupent de la distribution, de la mise à jour des entrées et sorties
593dustock et des inventaires.
594
595596

597
598La réception: elle s’occupe de la réception des marchandises dans les bonnes conditions.

21
599 L’environnement du service d’approvisionnement :
600
601
602
603
604
605Les Utilisateurs: tout service qui exprime un besoin ou un manque d’un ou plusieurs
606produits consommables contribuant à la production.
607
608Le Service d’achat: c’est le service responsable de la réalisation des achats, son rôle
609commence juste après la fin de celui du service approvisionnement, il s’occupe
610principalement de la préparation des appels d’offres, de la réception des offres de
611fournisseurs, des négociations et des lancements des commandes…
612
613Le Bureau d’étude: établit la liaison entre le service approvisionnement et l’utilisateur, il
614analyse le besoin de l’utilisateur avant de le transmettre à l’approvisionnement, il peut
615suggérer qu’un article soit accompagné d’un autre parce que ceux-ci sont complémentaires
616ou le remplacer par un autre par raison de fiabilité.
617
618
619
620 Méthodes utilisées par le service d’approvisionnement :
621
622
623
624
625
626 Pour satisfaire les besoins des utilisateurs soit aux fourniture ou au pièce de rechange
627l’OCP a signé des conventions et des accords cadre avec des fournisseurs afin d’éviter
628plusieurs problèmes.
629
630
631La convention: C’est un contrat à long terme signé avec un seul fournisseur surtout dans
632lecas des pièces de rechange originaux ou dans le cas des pièces dont la valeur est très élevée.
633
634L’accord cadre: c’est une convention à court terme dont le période ne dépasse pas 2 ans ou3
635ans, son principe est de fixer par avant les quantités demandées et les prix pendant cette
636période on basant sur des prévisions de consommation. Et que la livraison repartie sur
637plusieurs commandes on respectant un minimum à demander.
638
639  Avantage :
640
641 Les accords-cadres établis avec des fournisseurs retenus, dont l’objectif est de minimiser les
642coûts de stockage, éviter le stockage des matières périssable et pour diminuer le délai
643d’approvisionnement.
644
645
646  Limite :
647
648 - Acheter avec un prix non négociable dans le temps (avec un prix déjà fixé durant la
649
650
période de livraison).
651 - Accessible seulement pour les articles à consommation courante.

22
652 L’outil de travail : Le système ORACLE
653
654
655
656
657
658Oracle est un système d’information adopté par l’OCP depuis Mars 2006, C’est une suite
659d’applications étroitement intégrées caractérisées par une même ergonomie. Les menus et les
660fenêtres d’oracle applications permettent d’accéder a l’ensemble des fonctions nécessaires à
661la gestion des informations de l’entreprise, chaque panneau Oracle applications constitue une
662interface entre l’utilisateur et les données de l’entreprise stockées dans la base, il s’agit de ce
663que l’on appelle un « écran » dans d’autres applications. Il permet aussi de naviguer d’un
664panneau à l’autre et à l’intérieur de chaque panneau pour saisir des données et accéder aux
665informations stockés dans la base.
666
667Dans le service d’approvisionnement on utilise 2 modules principaux :
668
669
670
- Module PO ( purchaseorder )
671 - Module INV ( inventory )
672
673
674 1- Module PO :
675
676La mise en place du module Oracle (purchase ordre) consiste à formaliser dans le système
677d‘informations les circuits d’approbations des documents achats (demandes d achats
678commandes et appels de commandes) en fonction de :
679
680 - La hiérarchie des postes : l’approbateur est affecté à un poste défini dans une
681 hiérarchie
682
683 - L’habilité d’approbation : permet de définir les habilités d’approbation de document
684 par poste et type de document (seuils d’approbation)
685
686 - Type de document : des règles de gestion et de confidentialité sont paramétrables
687 par type de document (demandes d’achats, commandes et appels de commandes)
688
689Les principaux apports attendus de l’utilisation de ce module sont :
690
691 1- Elimination (progressive) du circuit au profit d’un circuit électronique plus rapide
692
693 2- Assurer aux documents achats plus de confidentialité que la circulation physique
694
695 3- Garantie du respect des seuils d’approbation autorisés pour chaque responsable
696
697 4- Conservation dans le système de l’historique de l’approbation (finale et
698 intermédiaire) de tous les intervenants sur les documents.

23
699
700
701 2- Module INV :
702
703
704Ce module constitue donc un outil à la disposition des gestionnaires des stocks permettant le
705suivi des stocks en temps réel. INVENTORY se place au centre du processus de la gestion des
706stocks au niveau de l’entreprise. Il permet à l’entreprise de répondre à diverses exigences
707professionnelles telles que :
708
709 - définir des références
710

711 - modéliser la structure d’organisations


712

713 - effectuer le suivi permanent des stocks


714

715 - tenir les situations du stock


716

717 - effectuer des inventaires


718

719 - planifier les réapprovisionnements

24
720
721
722
723
724
725
726
727
728
729
730
731
732
733
734
735
736
737
738
739
740
741
742
743
744
745
746

747 Chapitre 2

25
748
749
750Présentation du sujet :
751
752
753
754
755
756« Analyse critique de l’activité approvisionnement et gestion des stocks et
757proposition d’un plan d’action pour améliorer le processus approvisionnement au
758sein du site
759

760Benguérir. »
761
762
763
764
765
766Le service approvisionnement et gestion des stocks de toute entreprise adopte comme rôle le
767fournissement des matières premières, les consommables, les marchandises et les produit
768finis en qualité et en quantité suffisante au moment voulu. Un tel rôle ne peut se permettre un
769retard au niveau des délais du processus d’approvisionnement, ni un coût exorbitant au niveau
770du stock.
771
772
773L’OCP en est parfaitement conscient, c’est d’ailleurs la raisons derrière les stratégies,
774réussies ou non, adoptées avec ce service.
775
776
777Ma tâche, entant qu’élève en première année gestion logistique et transport, se résume en
778deux points :
779
780
781
782  Effectuer une analyse approfondie du processus, en se focalisant sur les délais que
783 met chaque étape pour être réalisée, ainsi que l’état du stock et les défaillances
784 principales que connaît ce dernier.
785
786
787
788
789  Proposer un plan d’action, issu de mes différents connaissances adaptée au
790 résultat de l’analyse effectuée.
791
792
793
794
795Il m’est donc indispensable, au préalable, de comprendre l’ensemble du processus, les
796différents étapes par lesquels passe un besoin depuis son expression jusqu’à l’arrivé au stock
797afin d’être à la disposition des utilisateurs.

26
798
799
800 Le processusd’approvisionnementdétaillé :
801
802
803
804
805 1) Expression et étude du besoin :
806
807 Le Service utilisateur et bureau d’étude.
808

809Le service utilisateur adresse une note (un besoin brut), signée par son chef service, au service
810Approvisionnements pour lui faire part du besoin de certaines pièces. La demande est envoyée
811tout d’abord à un Bureau d’Etude selon le type de matériel demandé.
812
813
814
815Le Bureau d’étude
816

817Le bureau d’étude étudie les possibilités de substitution de certains articles par d’autres pour
818raison de fiabilité, de coût ou de disponibilité sur le marché. Le bureau d’étude établit des
819contacts avec les autres services pour un regroupement de besoins puis envoie l’ensemble des
820besoins au service Approvisionnements pour satisfaction par le Stocks ou pour l’établissement
821de la demande d’achat.
822
823
8242) La demande d’achat :
825
826Le secrétariat du service
827

828Lademande est reçue au secrétariat du service Approvisionnements et Stocks. Après signature


829du chef service Approvisionnements, la demande est remise au responsable
830Approvisionnements. Ce dernier étudie le contenu et l’inscrit sur une note, portant les articles
831demandés, les noms des agents d’Approvisionnements concernés par la demande puis signe.
832
833Le secrétaire les rend aux agents d’Approvisionnements correspondants. Chaque agent doit,
834dorénavant, s’occuper des articles le concernant.
835
836
837
838
839
840
841L’Agent d’Approvisionnements
842

843A la réception de l’expression du besoin, l’agent d’Approvisionnements analyse les


844caractéristiques des articles (codes et références). Il sépare les articles demandés pour la
845première fois (non codifiés) et ceux déjà codifiés.
846
847  Pour les articles non codifiés, il faudra procéder à la codification avant le
848 lancement de la procédure de demande d’achat.
 Pour les articles codifiés, leur traitement se fait suivant la figure ci-après.
849

850851

852 Le schéma ci-dessus présente les différentes tâches réalisées par l’agent
853d’approvisionnements :
854

27
855
856
857
858

28
859
860
861 Dans le cas 3 où il est impératif d’acheter , l’agent d’Approvisionnements saisit les codes
862des articles et la quantité demandée dans le système ORACLE qui génère automatiquement
863un état d’analyse de Stocks et consommations(Voir Annexe (Figure 1:Etatd'analyse des
864besoins, situation des stocks et consommation )) et un état des encours.
865
866 A partir du secrétariat, l’état d’analyse, imprimé, est remis au bureau d’étude
867utilisateur qui le transmet au service demandeur pour confirmation (si les caractéristiques et la
868quantité saisies sont en respect avec celles demandées au premier lieu ou après révision de
869l’expression de besoin faite par l’utilisateur). L’état d’analyse doit être signé par :
870  le chef service demandeur.
871
872  le chef division LM/P(Logistique Maintenance / Production) : P si le besoin est lié à la
873 production, LM sinon
874
875 Après confirmation, l’état d’analyse est retourné à l’agent d’Approvisionnements qui
876joint les états ORACLE avec la demande d’achat.
877
878 Une demande par WORKFLOW (voir Annexe Figure 2:Exemple de demande
879d'achatréaliséeen workflow) est établie par l’agent d’Approvisionnements et adressée à la
880hiérarchie pour approbation. Le scan de la lettre d’approbation (si possible), de l’état
881d’analyse confirmé ainsi que les lettres justificatives des services demandeurs sont attachés
882comme pièces justificatives.
883
884 L’approbation concerne successivement :
885
886  Le responsable approvisionnement.
887
888  Le chef service approvisionnement.
889
890  Le chef division IDG/LM.
891
892  Le chef de département Etude et Analyse.
893
894 Le système permet à l’agent d’Approvisionnements de suivre en temps réel l’évolution
895de l’approbation. Chaque approbateur doit vérifier correctement le dossier et lui donner une
896bonne option de passer les niveaux hiérarchiques supérieurs sans rejet.
897
898 Le retour de la demande à l’agent d’Approvisionnements est nécessaire en cas de rejet.
899Celui-ci entame des discussions avec le service utilisateur pour la rectification des erreurs et
900relance le dossier.
901
902 Lorsque la demande est approuvée, le système génère un ordre au service d’Achats, lui
903signalant d’entamer la procédure d’achat.
904
905
9063) La procédure d’achat : Service d’achat
907
908Les grandes étapes de la procédure d’achat sont:
909

910 Préparation du dossier d’appel d’offre (Voir Annexe Figure 3:


911 formulaired'appel d'offre)
912

913 Lancement des appels d’offres.


914
915 Réception des réponses des fournisseurs.
916
917 Ouverture des plis par une commission spéciale
918
919 Saisie des offres dans le système.
920
921 Avis technique. (réception de l’avis technique de l’utilisateur par
922 l’intermédiaire du service Approvisionnements et Stocks).
923
924 Etat comparatif, analyse des offres et globalisation. (cette analyse est faite sur
925 la base du fournisseur le moins disant, l’échéance et la garantie proposée par
926 chaque fournisseur).
Préparation de PV (procès-verbal) et l’envoi pour approbation.
27
9

928
929
930 Après approbation, lancement de commande (Voir Annexe Figure
931 4:exempled'une commande).
932
933Deux copies de commande sont envoyées au service Approvisionnements. L’une est destinée
934à l’agent d’Approvisionnements responsable du dossier de la demande. Cette copie passe
935d’abord à la comptabilité matière pour la saisie dans le système pour une imputation aux
936sections analytiques correspondantes. L’autre copie est destinée à la section de réception et
937permet la préparation d’un dossier pour la réception de la marchandise.
938
939 4) Réception et Stockage :
940
941 A l’arrivée de la marchandise au quai de réception, le conducteur présente les trois fiches
942suivantes pour vérification :
943

944  le BE Bordereau d’Expédition (Voir Annexe Figure 6:le bordereau d'expédition).


945
946  le BLF : Bordereau de Livraison Fournisseur (Voir Annexe Figure 7:Le bon de
947 livraisonde fournisseur).
948

949 950
LeFR : Feuille de Route (Voir Annexe Figure 8: la feuille de route)
951 La marchandise est déchargée puis la réception effectue un suivi qualitatif et quantitatif.
952
953  Suivi qualitatif : des échantillons d’articles comme les huiles, les câbles métalliques (et
954 d’autres articles) sont envoyés à Khouribga pour être analysés dans les
955

956 Laboratoires. Certains articles sont vérifiés par les agents de réceptions et devant un
957 représentant du service demandeur (ou/et un agent de bureau d’étude).
958
959  Suivi quantitatif : la réception s’assure que c’est la quantité inscrite sur les bordereaux
960 1
6
9
corresponde à ce qui est livrée réellement (le comptage à l’unité alors n’est pas exclu).
962
963La réception établit un compte rendu de réception (Voir Annexe Figure 5:Exemple decompte
964rendu de réception) mentionnant la conformité des articles.
965
966
967Une copie est envoyée au service achat pour le payement de la facture. La marchandise est
968ensuite acheminée au magasin, le magasinier responsable met à jour les mouvements d’entrée
969au Stocks, en attendant que le service demandeur vienne réclamer sa marchandise au moyen
970d’un bon de sortie (Voir Annexe Figure 9:Exemple du Bon de sortie).
971
972
973
974S’il y a un litige, la marchandise doit être retournée au fournisseur accompagnée d’une note
975comportant les causes du refus. Dans ce cas, une note est adressée au service d’Achats pour le
976mettre au courant de la situation.
977
978
980
979

981Je propose le schéma ci-dessous pour mieux comprendre la chaîne logistique


982d’approvisionnement :
983
984
985
986 1-demandes d’études.
987
988 2-réception de liste de matériel à acheter.
989
990 3-Etablissement d’expression de besoin, Envoi d’avis technique (choix de
991fournisseurs).
992
993 4-transmet l’expression de besoin au chef de la section Approvisionnements afin de
994 l’enregistrer et l’affecter à un ou plusieurs Agents d’Approvisionnements.
995
996 5-réception de l’expression de besoin.
997
998 20- envoi de l’expression de besoin pour rectification de fond ou /et de forme.
999
1000 23-envoi de l’expression de besoin pour confirmation.
1001
1002 6, 7, 9, 12, 13-envoi de la demande d’achat pour approbation.
1003
1004 5, 8, 14, 4,-Réception d’information d’Approbation ou de rejet.
1005
1006 11,21-réception d’offres des fournisseurs.
1007
1008 10,-Envoi d’offres.
1009
1010 15-réception de bon de livraison de fournisseur (BLF) et de marchandises, bordereau
1011 d’expédition(BE), Feuille de route(FR).
1012
1013 24-avis d’arrivée de la marchandise.
1014
1015 25-réception d’avis technique.
1016
1017 16,18-Approbation de compte rendu de réception(CRR).
1018
1019 19 ,17-réception d’approbation de compte rendu de réception(CRR).
1020
1021 16 ,18 ,9 ,10- Envoi de (Compte rendu de réception) CRR rejeté pour prise de
1022 décisions adéquates.
1023 Analyse critique du processus approvisionnement : Analyse des délais
1024
1025 Délai global (DA normale)
1027
1026

1028
1029
1030
1031
1032
1033
1034
1035
1036
1037
1038
1039
1040
1041
1042
1043
1044
1045
1046
1047
1048
1049
1050
1051
1052
1053
1054
1055
1056
1057
1058
1059
1060
1061
1062
1063
1064
1065Le graphe ci-dessus représente une estimation des délais (en jours) pour chaque étape du
1066traitement d’une demande d’achat normale pour un mois. Il est clair qu’une durée de 191
1067jours est très longue.
1068
1069La part de l’étape achat est assez importante dans ce chiffre, ce qui peut être expliqué par le
1070délai externe relatif au fournisseur, chose qui ne peut pas être contrôlée sans l’engagement
1071sérieux de ce dernier concernant le respect de la date de livraison. De plus, les appels d’offre
1072ne se font qu’en début de chaque mois, une méthode qui réduit certainement les coûts mais
1073ne cesse d’amplifier les durées
1074Quant au graphe ci-dessus, c’est la durée de l’avis technique qui est importante. Une telle
1075remarque ne peut que susciter un grand pourquoi concernant le délai d’utilisateur
1076
1077
1078
1079
1080.
1082
1081

1083
1084
1085
1086
1087
1088
1089
1090
1091
1092
1093
1094
1095
1096
1097
1098
1099
1100
1101
1102
1103
1104
1105
1106
1107
1108
1109
1110
1111
1112
1113
1114
1115
1116
1117
1118
1119
1120
1121
1122
1123
1124
1125
1126En ce qui concerne le délai au niveau de l’accord cadre, la durée mentionnée est
1127raisonnable, ce qui prouve le rendement de cette stratégie adoptée pour
1128l’approvisionnement de certains articles. Ce qui peut être expliqué par le fait que cette
1129méthode épargne d’effectuer des appels d’offre, et par conséquent réduit les délais
1130d’attente.
1131
1132
1133
1134
1135
1136
1137
1138
1139
1140
1141
1142
1143
1144
1145
1146
1147
1148
1149
1150
1151
1152
1153
1154
1155
1156
1157
1158
1159
1160
1161
1162
1163
1164
1165Dans le cas des articles conventionnés, le délai est inférieur à celui des DA normales.
1166
1167En termes de pourcentage :
1168
1169DA normale :
1171
1170

1172
1173
1174
1175
1176
1177
1178
1179DA urgente :
1181
1180

1182
1183
1184
1185
1186
1187
1188
1189Demandes de Livraisons (ACC)
1190
1191DA Conventionnées
1193
1192

1194
1195
1196
1197
1198
1199
1200
1201
1202Remarques et synthèse :
1203
1204Délai utilisateur :
1205
1206Dans tous les types de DA, l’utilisateur possède une grande part du délai. Effectivement,
1207entre approvisionnement, bureau d’étude et utilisateur, une grande faille se manifeste.
1208
1209Les raisons sont multiples, les besoins arrivant au service approvisionnement se trouvent
1210parfois incomplets voir même erronés, un tel fait nécessite un rejet du besoin jusqu’à
1211rectification de toute anomalie, ce qui consomme énormément de temps.
1212
1213Quant à l’avis technique qui est supposé être fait entre l’utilisateur et le bureau d’étude, il
1214prend généralement beaucoup de temps vu que la réponse de l’utilisateur tarde avant
1215d’arriver.
1216
1217A tout ceci s’ajoute le problème que l’utilisateur n’effectue pas le suivi de son besoin.
1218
1219Délai bureau d’étude :
1220
1221Avant d’envoyer l’expression de besoin au service approvisionnement, le bureau d’étude
1222regroupe les besoins appartenant à la même famille ce qui prolonge l’arrivée de la demande.
1223De plus, le bureau d’étude ne vérifie pas, parfois, si les articles demandés sont dans le stock
1224afin de les éliminer de la demande et informer l’utilisateur.
1225
1226Délai approvisionnement :
1227
1228 En ce qui concerne le retard au niveau du service approvisionnement, il peut être expliqué
1229par le nombre important de besoins à saisir, surtout avec division des tâches entre les agents
1230d’approvisionnement qui n’est pas équilibrée. Quant à la codification, elle tarde et dépasse
1231même le seuil normal (3 jours au maximum). A cela s’ajoute la mise à jour non automatique
1232des encours au niveau du système Oracle, ce qui pousse les agents à effectuer cette tâche
1233manuellement. Sans oublier les problèmes répétitifs que connait le système Oracle.
1234
1235
1236Délai WORKFLOW :
1237
1238L’attente de l’approbation de la hiérarchie augmente le délai de traitement d’un dossier.
1239 Plan d’action proposé pour remédier à l’augmentation des délais :
1240
1241En exprimant son besoin, l’utilisateur doit faire en sorte que les demandes ne soient pas
1242rejetées par la hiérarchie. Par conséquent, les quantités demandées doivent être
1243raisonnables et économiques. Il doit également présenter des preuves solides justifiant la
1244nécessité des articles demandés.
1245
1246Dès l’arrivée du besoin au bureau d’étude, ce dernier doit la saisir de telle façon qu’elle
1247devient formelle, la saisie se fait par l’outil Excel, la demande ainsi obtenue est envoyée au
1248service approvisionnement. L’agent d’approvisionnement saisit de sa part la demande pour
1249l’intégrer dans la base de données via le système Oracle. La saisie est donc répétée 2 fois, la
12501ère sur Excel, la 2ème sur Oracle. Il serait plus optimal que la saisie se fasse une seule fois,
1251directement sur le système Oracle, par le bureau d’étude.
1252
1253Or, il existe une correspondance et une complémentarité entre l’agent d’approvisionnement et
1254l’agent du bureau d’étude, leurs tâches sont liées. Par conséquent, l’agent du bureau d’étude
1255et celui d’approvisionnement doivent être dans le même service afin de faciliter, non
1256seulement la communication entre eux mais aussi la collaboration et l’entraide de façon plus
1257efficace.
1258
1259
1260
1261
1262 Analyse de l’état du stock :
1263
1264L’OCP envisage plusieurs stratégies au niveau de la gestion du stock, on en cite :
1265
1266- La possibilité d’effectuer des cessions entre les différents divisions de l’OCP .
1267

1268- La liquidation de certains articles dormants, mais le problème qui se pose : à qui liquider,
1269sachant qu’il existe des articles qu’on ne peut pas liquider vu qu’ils sont spécifiques à
1270l’OCP, ou bien des articles qui ne sont plus utilisés ou demandés sur le marché.
1271
1272D’autre part, l’utilisateur demande un nombre d’articles plus que ce dont il a besoin ce qui
1273conduit à une augmentation remarquable au niveau du stock.
1274
1275Quant à l’organisation visuelle du stock, elle nécessite l’application d’une méthode efficace
1276comme celle des 5s.
1277
1278La méthode des 5 « S »est une technique de management japonaise visant à l'amélioration
1279continue des tâches effectuées dans les entreprises. Élaborée dans le cadre du système
1280deproduction de Toyota ,elle tire son appellation de la première lettre de chacune de cinq
1281opérations constituant autant de mots d'ordre ou principes simples :
1282
1283Seiri (整理?) : débarrasser
1284
1285Seiton (整頓?) : ranger
1286Seiso (清掃?) : nettoyer
1287
1288Seiketsu (清潔?) : ordonner
1289
1290Shitsuke (躾?) : être rigoureux
1291
1292L'application des 5S sert plusieurs buts. Chaque S a un objectif propre :
1293
1294Alléger l'espace de travail de ce qui y est inutile ;
1295
1296Organiser l'espace de travail de façon efficace ;
1297
1298Améliorer l'état de propreté des lieux ;
1299
1300Prévenir l'apparition de la saleté et du désordre ;
1301
1302Encourager les efforts allant dans ce sens :autodiscipline.
1303
1304L'ensemble du système permet par ailleurs :
1305
1306D'améliorer les conditions de travail et le moral du personnel (il est plus agréable de
1307travailler dans un lieu propre et bien rangé) ;
1308
1309De réduire les dépenses en temps et en énergie ;
1310
1311De réduire les risques d'accidents et/ou sanitaires ;
1312
1313D'améliorer la qualité de la production.
1314 Conclusion :
1315
1316
1317
1318
1319
1320 Ce stage, bien qu’il soit court, il a été d’une part, une phase très
1321importante de passation de l’univers des études vers le domaine
1322professionnel, et d’autre part, il ‘m a permis de prendre conscience
1323des problèmes de coopération et de responsabilité qui existent dans
1324un milieu de travail, ainsi que d’acquérir un ensemble des
1325connaissances et techniques de travail qui vont certainement
1326compléter celles acquises dans ma spécialité Gestion Logistique et
1327Transport .
1328

1329 Cette expérience au sein de l’OCP m’ a également approuvée


1330

1331que la bonne gestion soit une arme concurrentielle puissante au


1332

1333Niveau de l’entreprise surtout dans un environnement en pleine


1334

1335mutation.
1336
1337 En fin je tiens à remercier encore une fois tout le personnel du
1338service approvisionnement et Gestion de stock et très spécialement

1339sur leur tête Mr.wahji pour son accompagnement tout au long le

1340stage ainsi pour sa contribution au bon déroulement de mon stage.


1341
1342
1343
1344
1345
1346
1347
1348
1349
1350
1351
1352
1353
1354
1355
1356
1357
1358
1359
1360
1361
1362
1363
1364
1365
1366
1367
1368
1369
1370
1371
1372

1373

1374
Annexes
1375
1376
1377
1378
1379
1380
1381
1382
1383
1384
1385
1386
1387
1388
1389
1390
1391
1392
1393
1394
1395
1396
1397
1398
1399
1400
1401
1402
1403
1404
1405
1406
1407
1408
1409
1410
1411
1412
1413
1414
1415
1416
1417
1418
1419
1420
1421
1422
1423
1424
1425
1426
1427
1428
1429
1430
1431
1432
1433
1434
1435
1436
1437
1438
1439 Figure 1:Etat d'analyse des besoins, situation des stocks et consommation
1440
1441
1442
1443
1444
1445
1446
1447
1448
1449
1450
1451
1452
1453
1454
1455
1456
1457
1458
1459
1460
1461
1462
1463
1464
1465
1466
1467
1468
1469
1470
1471
1472
1473
1474
1475
1476
1477
1478
1479
1480
1481
1482
1483 Figure 2:Exemple de demande d'achat réalisée en workflow
1484
1485
1486
1487
1488
1489
1490
1491
1492
1493
1494
1495
1496
1497
1498
1499
1500
1501
1502
1503
1504
1505
1506
1507
1508
1509
1510
1511
1512
1513
1514
1515
1516
1517
1518
1519
1520
1521
1522
1523
1524
1525
1526
1527
1528
1529
1530
1531
1532
1533
1534
1535
1536
1537
1538
1539
1540
1541
1542
1543
1544
1545
1546
1547
1548
1549
1550 Figure 3: formulaire d'appel d'offre
1551
1552
1553
1554
1555
1556
1557
1558
1559
1560
1561
1562
1563
1564
1565
1566
1567
1568
1569
1570
1571
1572
1573
1574
1575
1576
1577
1578
1579
1580
1581
1582
1583
1584
1585
1586
1587
1588
1589
1590
1591
1592
1593
1594
1595
1596
1597
1598
1599
1600
1601
1602
1603
1604
1605
1606
1607
1608
1609
1610
1611
1612
1613
1614
1615 Figure 4:exemple d'une commande
1616
1617
1618
1619
1620
1621
1622
1623
1624
1625
1626
1627
1628
1629
1630
1631
1632
1633
1634
1635
1636
1637
1638
1639
1640
1641
1642
1643
1644
1645
1646
1647
1648
1649
1650
1651
1652
1653
1654
1655
1656
1657
1658
1659
1660
1661
1662
1663
1664
1665
1666
1667
1668
1669
1670
1671
1672
1673
1674
1675
1676
1677
1678
1679
1680 Figure 5:Exemple de compte rendu de réception
1681
1682
1683
1684
1685
1686
1687
1688
1689
1690
1691
1692
1693
1694
1695
1696
1697
1698
1699
1700
1701
1702
1703
1704
1705
1706
1707
1708
1709
1710
1711
1712
1713
1714
1715
1716
1717
1718
1719
1720
1721
1722
1723
1724
1725
1726
1727
1728
1729
1730
1731
1732
1733
1734
1735
1736
1737
1738
1739 Figure 6:le bordereau d'expédition
1740
1741
1742
1743
1744
1745
1746
1747
1748
1749
1750
1751
1752
1753
1754
1755
1756
1757
1758
1759
1760
1761
1762
1763
1764
1765
1766
1767
1768
1769
1770
1771
1772
1773
1774
1775
1776
1777
1778
1779
1780
1781
1782
1783
1784
1785
1786
1787
1788
1789
1790
1791
1792
1793
1794
1795
1796
1797
1798
1799
1800
1801
1802 Figure 7:Le bon de livraison de fournisseur
1803
1804
1805
1806
1807
1808
1809
1810
1811
1812
1813
1814
1815
1816
1817
1818
1819
1820
1821
1822
1823
1824
1825
1826
1827
1828
1829
1830
1831
1832
1833
1834
1835
1836
1837
1838
1839
1840
1841
1842
1843
1844
1845
1846
1847
1848
1849
1850
1851
1852
1853
1854
1855
1856
1857 Figure 8: la feuille de route
1858
1859
1860
1861
1862
1863
1864
1865
1866
1867
1868
1869
1870
1871
1872
1873
1874
1875
1876
1877
1878
1879
1880
1881
1882
1883
1884
1885
1886
1887
1888
1889
1890
1891
1892
1893
1894
1895
1896
1897
1898
1899
1900
1901
1902
1903
1904
1905
1906
1907
1908
1909
1910
1911
1912
1913
1914
1915
1916
1917
1918
1919 Figure 9:Exemple du Bon de sortie

Vous aimerez peut-être aussi