Vous êtes sur la page 1sur 24

Gestion terminologique

La présente publication fournit des informations


détaillées sur les meilleures pratiques en matière
de gestion terminologique :
• Gestion et distribution de la terminologie
• L'intérêt d'utiliser un logiciel de
gestion terminologique dédié
• Présentation de l'approche orientée concept
• Création de bases de données
terminologiques
• Déploiement d'une solution de
terminologie de serveur et
intégration de ses données
avec les autres applications
métier

Web
Livre blanc | Gestion terminologique 2

SDL MultiTerm – Introduction
SDL MultiTerm est la solution leader sur le Une gestion terminologique distribuée pour les
entreprises internationales
marché de la gestion terminologique depuis
Un accès en temps réel à une terminologie fiable, précise
1990. Il s'agit d'une solution éprouvée, qui et de qualité apporte à n'importe quelle entreprise
permet d'enregistrer et de partager des multinationale des avantages inestimables. Il réduit les
termes au sein des entreprises, et ce même dans délais et les coûts en optimisant la production et la
diffusion de contenu multilingue et agit comme catalyseur
le cadre d'un environnement décentralisé. pour faciliter l'adhésion des clients à la proposition de
valeur d'une entreprise. L'utilisation d'une terminologie
La gestion, la centralisation et la mise à disposition de correcte et cohérente dans les communications client
la terminologie à tous les rédacteurs et traducteurs contribue à améliorer l'expérience client et à développer
permettent de réduire considérablement les coûts de nouvelles sources de revenus.
grâce à des informations plus cohérentes, précises et de
meilleure qualité. Une gestion terminologique centralisée Les systèmes de gestion terminologique se sont imposés
garantit en outre un message et une image de marque comme des moyens incontournables de garantir la
parfaitement homogènes, tant au niveau local qu'à cohérence et la qualité de toute documentation unilingue
l'échelle internationale, favorisant ainsi une meilleure et multilingue. Avec l'avènement des nouvelles technologies
expérience client sur tous les marchés sur lesquels de réseau, comme l'accès à Internet haut débit pour les
l'entreprise intervient. bureaux à domicile, l'évolutivité et les performances sans
perte de fonctionnalité sont devenues de véritables impératifs.
Cette publication présente l'étude d'une gestion
terminologique décentralisée. Elle met en particulier Dans le marché actuel, les organisations internationales
l'accent sur la façon dont l'architecture et la conception produisent toujours plus de contenu adapté aux besoins
technique de SDL MultiTerm répondent aux besoins à spécifiques de leurs clients. Le contenu est désormais
grande échelle des entreprises en matière de gestion publié dans des formats et sur des plates-formes
terminologique. extrêmement divers, ce qui met l'infrastructure à rude
épreuve et n'est pas pour encourager la coopération ou
la collaboration entre les différents services. Les experts
sont cloisonnés dans leur division respective et n'ont
aucun échange avec les autres entités de l'organisation.
L'utilisation de systèmes de gestion de contenu par
composant (CCM) et la rédaction basée sur les topics
tendent à se démocratiser auprès des entreprises, qui les
voient comme un moyen de gérer le volume de contenu
en leur possession, de le partager à travers l'ensemble
de l'organisation et de le publier dans de nombreux
documents. La terminologie est un aspect essentiel
de chaque document produit par l'entreprise, qui doit
être partagé par tous les rédacteurs et traducteurs que
ce soit à des fins pédagogiques ou pour se conformer
aux normes, législations et réglementations en vigueur,
ou encore pour préserver la cohérence de l'image de
marque et du message véhiculé par l'entreprise.
Livre blanc | Gestion terminologique 3

Scénario type
La gestion terminologique distribuée répond Chacun est amené à travailler dans un référentiel de
données central, afin d'éviter que quiconque utilise des
généralement à un schéma type dans lequel
données obsolètes. Ingénieurs, linguistes, traducteurs,
plusieurs utilisateurs n'ayant aucune relation rédacteurs, personnel marketing : tous partagent les mêmes
entre eux travaillent simultanément sur un données linguistiques et donc les mêmes connaissances.
ensemble de données centralisé, comme
Les impératifs
dans l'exemple suivant.
De nombreux rédacteurs et traducteurs se contentent
Un fabricant d'appareils de télécommunication est sur le d'utiliser des bases de données, des listes de termes, des
point de commercialiser un nouveau téléphone GPRS. La glossaires ou des feuilles de calculs à onglets pour tenter
société est basée en Corée. d'établir un suivi terminologique. Mais ces solutions sont
incapables de fournir toute la technologie nécessaire
L e groupe en charge du développement
1 a mis au point de nouvelles techniques et
au scénario décrit ci-dessus. Un système de gestion
terminologique doit remplir trois fonctions principales,

fonctionnalités il y a plusieurs mois. Ils ont été chacune faisant l'objet d'une description complète dans
les premiers à enregistrer de nouveaux termes la suite de ce document :
désignant ces fonctionnalités dans la base
terminologique centrale. 1 Capacité à gérer plusieurs langues
L a rédaction technique est sous-traitée à une
2
 agence de documentation spécialisée. Lors de la

Être suffisamment évolutif pour s'adapter à un
rédaction des manuels, cette agence bénéficie 2
environnement distribué
d'un accès à la base de données terminologique
qui lui permet d'apprendre les nouveaux termes
affectés aux fonctionnalités du produit par
l'équipe de développement, ainsi que les termes 3
S'intégrer dans les processus d'internationalisation
initiaux, des exemples de saisie, des définitions et
des images explicatives. Les experts du groupe
de développement réexaminent cette nouvelle
terminologie.


Pour traduire la documentation, l'entreprise
3 fait appel à des agences de traduction et à des

traducteurs indépendants du monde entier.
Le guide de démarrage rapide du nouveau
téléphone sera traduit en plus de 50 langues. Ils
accèdent à la base terminologique de référence
pour fournir la traduction initiale des termes clés.
Puis, au moyen d'un système de mémoire de
traduction, les termes sont activement reconnus
par le logiciel au fil de la traduction, garantissant
ainsi l'emploi des termes cibles validés.

L 'organisation marketing est disséminée dans


4
 le monde entier afin de véhiculer un message
adapté aux marchés locaux. Pour faciliter
la création de différents types de supports
marketing, les équipes ont besoin d'accéder à la
terminologie d'entreprise en plusieurs langues.
Elles identifient les termes protégés par des
droits (Bluetooth™, par exemple) de façon à les
utiliser comme il se doit dans leurs supports de
communication.
Livre blanc | Gestion terminologique 4

Puissance linguistique
Un système de gestion terminologique doit
être capable de prendre en charge les langues
du monde entier, ce qui signifie qu'il doit être
entièrement codé en Unicode. Une gestion
véritablement multilingue de votre terminologie
(langues d'Europe, d'Europe de l'Est, d'Asie,
arabe) vous permet de standardiser vos données
sur un seul flux de production/technologie et
d'éviter les redondances.
Votre système doit également être capable de modéliser les
données de façon appropriée sur le plan terminologique : Une définition de base terminologique librement structurée
 ne seule base de données : vous évite d'avoir à
U Une base de données terminologique ne contient pas
1
 gérer une base de données distincte pour chaque uniquement des termes isolés. La base de données sera
combinaison linguistique (anglais>espagnol, beaucoup plus riche et pertinente si elle intègre des
anglais>français, etc.) et à multiplier les traductions en illustrations sur les termes et leur usage recommandé. Les
français (doublons). champs types tels que Définition, Commentaire, Approbation,
Genre, etc., fournissent des informations précieuses sur les
entrées terminologiques. Certains sont des champs de saisie
2  onsultable dans tous les sens de traduction : permet
C
d'utiliser n'importe quelle langue comme source et de libre (par exemple, Définition) tandis que d'autres appellent
 des valeurs limitées (comme la catégorie Genre, où la valeur
favoriser ainsi un plus grand confort d'utilisation pour
les locuteurs natifs. Par exemple, l'agence marketing sera forcément masculin, féminin ou neutre). En outre, certains
allemande basée en Allemagne peut utiliser sa propre champs comme les commentaires peuvent apparaître
langue comme source et veiller ainsi à ce que les plusieurs fois dans une même entrée contrairement à un
termes allemands soient facilement identifiables par champ du type Genre, qui n'aura qu'une seule occurrence par
leurs homologues anglais. fiche. Le logiciel doit être capable d'appliquer cette structure
dans un souci de cohérence.
 rend en charge les synonymes et les variantes : les
P
3
 synonymes doivent être manipulés de façon souple Il est également important que la conception de la base de
et appropriée dans toutes les langues. Le système données terminologique ne soit pas préconfigurée dans
doit être capable de gérer les formes abrégées et le logiciel, mais qu'elle puisse au contraire être facilement
complètes (GPRS / General Packet Radio Service), définie par l'utilisateur ou l'administrateur de la base de
la terminologie obsolète et en vigueur (contacts données (sans faire appel à un programmeur expert en bases
favoris / composition abrégée) ainsi que les variations de données). Cette flexibilité est essentielle car les cycles de
régionales (téléphone portable / mobile). Cette vie des produits, les processus d'approbation et la nature
approche est le seul moyen de garantir qu'un des informations à tracer varient selon les organisations. Une
utilisateur qui exécute une recherche sur le terme base de données terminologique utilisée par un éditeur de
« Favoris » sera orienté vers la terminologie validée, logiciels indiquera vraisemblablement si un terme décrivant
à savoir « Composition abrégée ». Les feuilles de un élément d'interface utilisateur graphique est un élément
calculs à onglets sont incapables de gérer une de menu, un bouton, un message figurant dans la barre d'état,
telle complexité car les utilisateurs ne peuvent pas etc. L'administrateur de la base terminologique créera alors un
anticiper le nombre de colonnes nécessaire. champ déroulant appelé « Élément d'interface graphique »
contenant une liste de valeurs prédéfinies, telles que « Menu »
ou « Bouton », ou encore un champ de référence dans
lequel sera reporté l'identifiant unique du logiciel. Ce type
d'information n'a aucune raison d'être dans une entreprise
pharmaceutique, par exemple. Dans ces environnements,
l'utilisation de champs comme « Organisme réglementaire » ou
« Brevet associé » semble plus pertinente.

Le logiciel de gestion terminologique doit être suffisamment


souple pour répondre aux besoins réels d'une organisation
en termes de modélisation de sa terminologie et des
connaissances connexes.
Livre blanc | Gestion terminologique 5

Évolutivité dans un monde distribué


Le fait de connecter de nombreux utilisateurs au Ceci suppose un système offrant des intégrations et des interfaces
ouvertes (API) pour lui permettre de s'intégrer à pratiquement
même référentiel de données en temps réel n'importe quel outil. Les normes ouvertes de type XML ou
réduit considérablement les coûts de réplication SOAP constituent un tremplin vers l'accomplissement de cet
objectif. Ces technologies font l'objet d'une description dans la
des données et évite l'utilisation de données
suite du présent document.
obsolètes. Le système de gestion terminologique
doit donc évoluer en fonction des besoins d'une SDL MultiTerm a été conçu dans le but de répondre
organisation, quelle que soit sa taille. à l'ensemble de ces impératifs, en s'adaptant aussi
Une architecture modulaire capable d'évoluer aussi bien
bien aux environnements mono-utilisateurs qu'aux
horizontalement que verticalement garantit les meilleures déploiements à grande échelle dans des entreprises
performances possibles, indépendamment de la charge du multinationales.
système.
Les raisons de l'échec d'une approche fondée sur l'utilisation
L'intégration du système dans une infrastructure informatique de fichiers et feuilles de calculs
standard réduit le coût total de possession en utilisant des
Les ressources linguistiques ne peuvent être centralisées
processus de sauvegarde établis ou des technologies de que dans un véritable environnement client/serveur. Ce type
navigateur Web reposant sur un client léger. d'architecture optimise la répartition des charges (utilisation
CPU) et de la logique des processus entre plusieurs ordinateurs
Intégration dans les processus d'internationalisation (alors qu'une machine est optimisée pour l'affichage de
Plus il y a de personnes à accéder au système, plus vous données, une autre est chargée de la gestion du stockage).
avez intérêt à gérer le contenu dans un référentiel central. Tous les composants ne sont pas mis à niveau en même temps
Les professionnels du savoir veulent accéder aux ressources que le système se développe. Vous pouvez par exemple mettre
terminologiques depuis les applications avec lesquels ils à niveau le serveur sans modifier le reste des composants. Un
sont familiarisés : outil de conception pour les développeurs, système qui repose sur une conception modulaire et prend en
logiciels de traitement de texte pour les rédacteurs techniques, charge de nombreuses requêtes de processus/charge doit être
systèmes de mémoire de traduction pour les traducteurs parfaitement évolutif.
(avec possibilité d'effectuer des recherches de concordances
partielles pour permettre de rechercher les formes infléchies Comme nous le démontrerons par la suite, les feuilles de
ou transposées), navigateur Internet ou système de gestion de calcul, les applications logicielles du commerce et les listes
contenu pour les responsables marketing, etc. de termes ne peuvent tout simplement pas fournir toutes les
fonctionnalités requises pour gérer véritablement un glossaire
volumineux dans un environnement distribué, pour les besoins
de nombreux rédacteurs et traducteurs.

Appareil
mobile Serveur W@P

Navigateur
Serveur
Serveur Web terminologique Système
de base de
données

Desktop
Couche de présentation Couche métier Couche de stockage de données

Figure 1 – La gestion terminologique a besoin d'un modèle multi-niveau


Livre blanc | Gestion terminologique 6

De la nécessité d'une approche multi-niveau


Le type d'architecture à utiliser (2, 3 ou Les mises à jour des données sont impossibles à gérer

4 couches) dépend de la capacité d'un La gestion terminologique répond à un objectif majeur :


stocker des termes précis, approuvés et à jour. Une application
système à être mis à niveau pour étendre ses de feuille de calcul ne peut pas garantir la validité des termes
capacités ainsi que le nombre d'utilisateurs qu'elle contient, car elle n'intègre ni outils de suivi d'audit,
ni sécurité administrative, ni gestion des flux historiques, ni
pris en charge. La modularité du système est gestion des droits utilisateur. Et dans la mesure où les données
proportionnelle au nombre de couches de ne sont pas centralisées dans un serveur donné, il est tout
simplement impossible de partager ces données sans les
l'architecture. Ceci permet de répartir plus déplacer physiquement d'un endroit à un autre.
facilement les charges de processus entre
La centralisation des données sur un serveur présente deux
plusieurs machines (serveurs). En outre, avantages majeurs :
chaque serveur peut être optimisé pour un
Chaque utilisateur a accès aux données les plus
usage spécifique. La Figure 1 présente les 1 récentes. Il n'y a aucun risque qu'un utilisateur accède
composants d'un modèle multi-niveau. à des données périmées.

Le trafic réseau est impossible à gérer


Dans les solutions basées sur des feuilles de calcul, le client

2 Il n'est pas nécessaire d'envoyer constamment la
dernière version du glossaire à chaque utilisateur qui
accède aux fichiers de données directement à partir du disque pourrait en avoir besoin.
dur local ou d'un serveur de fichiers. Ce type d'application offre
parfois certaines fonctionnalités multi-utilisateurs en autorisant Les structures tabulaires ne sont pas adaptées à la
l'ouverture des fichiers de données en mode dit de « partage modélisation terminologique
de fichier », ce qui signifie généralement que plusieurs Les arguments ci-dessous abordaient les avantages du point
utilisateurs peuvent accéder simultanément à un même fichier de vue strictement informatique d'un stockage de données
de données. centralisé et à jour. Mais pourquoi faut-il renoncer à l'utilisation
de la feuille de calcul, ou de façon plus générale, de la forme
Ceci pose de sérieux problèmes en termes de trafic réseau. tabulaire au profit d'une approche plus hiérarchique ?
Un serveur de fichiers n'implémente aucune logique de
traitement : il se contente simplement de stocker les données Ceci s'explique essentiellement par le fait que le vocabulaire
dans un fichier plat. Lors de l'exécution d'une recherche par d'un langage humain ne peut pas être représenté sous la
exemple, toutes les données doivent transiter par le réseau forme d'une équation un à un. Les langages humains sont
avant d'accéder au bureau de destination, imposant ainsi une vivants et caractérisés par des homonymes et des synonymes.
lourde charge au réseau.
• Homonymes : un même mot peut avoir plusieurs
Dans un environnement de client/serveur, seules les requêtes significations. Le terme « monitor » par exemple, peut
et réponses nécessaires sont envoyées via le réseau. Lorsque signifier « écran/appareil d'affichage », mais également
l'on recherche une chaîne dans une base de données « surveiller ».
textuelle, seule la chaîne recherchée est envoyée comme • Synonymes : plusieurs mots ou expressions peuvent
requête au serveur de base de données. Le serveur exécute avoir la même signification. Dans les navigateurs Web, on
alors la requête sans générer de trafic sur le réseau et renvoie parle de « favoris » ou de « signets », de même que l'on
les résultats au client. Ce processus permet d'alléger le trafic « rafraîchit » ou « recharge » une page Web. Un terme
réseau et est la seule option logique pour les scénarios multi- obsolète peut avoir une nouvelle désignation, comme
utilisateurs. dans le cas des barres chocolatées Raider rebaptisées Twix.

Une approche tabulaire pourrait vraisemblablement fonctionner


si nous ne devions pas compter sur ces deux aspects. Mais
l'objectif premier d'une solution de gestion terminologique
est de contrôler en particulier les homonymes et synonymes.
L'approche orientée concept offre une solution à ce problème.
Livre blanc | Gestion terminologique 7

L'approche orientée concept


L'approche orientée concept diffère de Un enregistrement comporte plusieurs concepts (ou idées).
Ce schéma peut s'avérer tout à fait adapté si l'on ne
l'approche lexicale plus connue que s'intéresse qu'à une seule langue ou une seule paire de
nous avons l'habitude de voir dans les langues dans une seule direction. Imaginez à présent que
nous devions ajouter une troisième langue ou inverser le
dictionnaires. Dans les dictionnaires, un sens de traduction. Prenons l'une des traductions allemandes,
« kontrollieren » et voyons ses équivalents en français, 1)
lemme (représentation écrite, comme filtrer, 2) inspecter, 3) vérifier, etc. De toute évidence, le
« monitor ») est le principal point d'ancrage verbe français « inspecter » n'a rien en commun avec le
nom anglais « monitor ». Dans l'approche lexicale, des
utilisé pour identifier un enregistrement. mots aux sens très différents sont par conséquent stockés
dans le même enregistrement. Cette approche ne peut
Dans l'enregistrement en question, on peut ensuite lire pas fonctionner dans un scénario multilingue avec un
une liste d'inscriptions telles que important degré de synonymie et d'homonymie.
1) nom, dispositif permettant d'afficher des informations ;
Dans l'approche orientée concept, en revanche, une entrée
2) verbe, processus consistant à observer et à suivre la correspond toujours exactement à une idée ou concept,
progression d'une activité donnée ou, dans le cas d'un autrement dit l'abstraction d'une idée indépendante de
dictionnaire bilingue, liste de traductions la langue. Ainsi une entrée contiendra tous les termes
1) (n) 1a) Monitor, décrivant le concept, ainsi que toutes les informations
1b) Bildschirm, annexes qui lui sont associées (une définition, par exemple).
Pour le terme anglais « monitor », deux entrées au minimum
2 (v) 2a) beobachten, seront créées : une pour le dispositif d'affichage et une
2b) kontrollieren, etc. autre pour le processus d'observation. Les résultats sont
habituellement représentés dans une arborescence (le
tableau ci-dessus doit être lu non pas de gauche à droite
mais de haut en bas) :

Concept 1 Concept 2 Concept 3 ... Concept <n>

anglais anglais anglais


monitor monitor plane
écran observe aircraft
display device

Allemand Allemand Allemand


Monitor beobachten Flugzeug
Bildschirm kontrollieren Flieger
inspizieren

Français Français Français


écran observer avion
filtrer appareil
vérifier

Espagnol
revisar

Tous les éléments rattachés à une idée sont regroupés (dans une colonne). La modélisation et le stockage des données
sont clairs et corrects.
Livre blanc | Gestion terminologique 8

Avantages d'une structure hiérarchique


Pour le terminologue, cette approche Évolutivité :
puisque cette arborescence peut être facilement
présente une série d'avantages que nulle étendue, nous ne sommes pas limités à un nombre de
autre approche ne peut offrir : langues, de synonymes ou d'autres champs (comme
Commentaires). Nous pouvons facilement ajouter
Tri alphabétique/vue lexicale : d'autres langues comme l'italien ou le russe, et insérer
grâce aux opérations du logiciel en exécution, nous d'autres termes anglais (synonymes) pour le concept
pouvons afficher les termes dans l'ordre alphabétique d'écran, tel que « visual display unit ». En d'autres termes,
en utilisant les requêtes appropriées (par exemple, si l'on le concepteur de la base de données n'a pas à connaître
sélectionne l'allemand comme langue source, on peut le nombre de champs visibles pour un concept donné.
obtenir instantanément une liste alphabétique du type
beobachten … Bildschirm … Flieger… Flugzeug … Autonomie des termes :
inspizieren …kontrollieren … Monitor). du point de vue de la modélisation des données, aucun
terme principal ne possède de synonymes – car que
Stockage multidirectionnel des homonymes dans se passerait-il si ledit terme principal n'était plus en
différents enregistrements : usage ? C'est pourquoi la qualité d'un terme est classée
il est possible d'utiliser n'importe quelle combinaison par des informations complémentaires, illustratives et
linguistique/vue puisque les termes représentant le descriptives. « Monitor » peut comporter une sous-
même concept sont stockés dans le même enregistrement. catégorie telle que « réservé à un usage technique »,
Par exemple, nous pouvons immédiatement restituer les tandis que « screen » apparaîtra comme le terme à
données si nous travaillons sur un dictionnaire Espagnol privilégier, classé comme le terme principal à utiliser en
> Allemand : revisar> kontrollieren. priorité. Cette méthode permet également de gérer de
façon appropriée les acronymes ou approbation. « VDU »
– l'acronyme de « visual display unit » ne sera pas stocké
dans un champ Acronyme, mais bien dans un champ
Concept 1
de terme, au même titre que « visual display unit » ou «
anglais screen » :

Terme : monitor En traitant les synonymes, acronymes, abréviations,


termes obsolètes et ébauches comme n'importe quel
Usage : réservé à un usage technique autre terme, nous pouvons les stocker sous forme de
Type : forme complète liste alphabétique au même titre que les autres. Cette
précaution permet également de trouver ces termes
Terme : écran lors d'une recherche, puisqu'ils ne sont pas cachés dans
un sous-champ. Vous n'avez pas besoin de savoir que le
Usage : terme privilégié terme privilégié aujourd'hui est « screen » lorsque vous
Type : forme complète effectuez une recherche sur « monitor » ou « VDU ».

Terme : display device Contrôle des synonymes :


la structure hiérarchique garantit un contrôle clair et
Type : forme complète souple de tous les synonymes. Chaque synonyme est un
terme autonome qui possède ses propres sous-champs
Terme : visual display unit et comporte toutes les informations qui le concernent.
Il est impossible d'introduire des exemples en contexte
Type : forme complète
pour un terme principal, mais chaque terme peut être
illustré par des exemples, remarques, informations de
Terme : VDU
genre, etc.
Type : acronyme
Livre blanc | Gestion terminologique 9

SDL MultiTerm : gestion terminologique client/serveur


modulaire et évolutive
SDL MultiTerm est le pionnier de la technologie Aperçu de l'architecture
client/serveur appliquée au domaine de la gestion SDL MultiTerm repose sur un modèle client/serveur
terminologique. Cette solution intègre toutes multi-niveau. Il comprend plusieurs modules – une partie
les fonctions des applications terminologiques d'entre eux étant autonomes, une autre fonctionnant
dans le cadre d'une solution modulaire. La Figure 2
de bureau classiques dans l'architecture d'un présente l'architecture principale.
modèle client/serveur multi-niveau.
SDL MultiTerm Desktop :
Le modèle multi-niveau est appliqué à la gestion cette application client fonctionne comme une
terminologique de la manière suivante : application de bureau autonome et comme un client.
En tant qu'application de bureau, elle gère et stocke
• Couche présentation : les entrées terminologiques les données sur un disque dur local en utilisant la
sont consultables à l'aide de différentes méthodes technologie Microsoft® JET. Son API COM permet
de diffusion, par exemple périphériques WAP,
d'intégrer les fonctionnalités de SDL MultiTerm dans
navigateurs Web ou applications de bureau.
d'autres applications, comme Microsoft Word, le système
• Couche de préparation de données : les données de mémoire de traduction SDL Trados Studio 2009 ou
sont préparées pour les flux de production Web dans la technologie de rédaction SDL AuthorAssistant. Elle
une couche de préparation facultative. fonctionne également comme un client lorsque des
activités sont déclenchées côté serveur à l'aide des
• Couche métier : exécute le traitement et la logique appels DCOM à distance sur SDL MultiTerm Server.
de données, tels que recherches de concordances
partielles, filtrage ou sécurité utilisateur.
SDL MultiTerm Server :
• Couche de stockage des données : les données sont fonctionne comme un service Microsoft Windows. Le
stockées de façon fiable et rapide dans un serveur de serveur est chargé du traitement de toutes les requêtes côté
bases de données. client, y compris des fonctionnalités telles que recherche
de concordances partielles, filtrage ou mécanismes de
sécurité. Il implémente également l'interface sur les
systèmes de bases de données, à l'aide de la technologie
ADO/OLEDB. Les composants SDL CEAF (voir définition
ci-dessous) forment une application Microsoft .NET qui
utilise Windows Communication Foundation comme
protocole de communication sous-jacent.

SDL MultiTerm Anywhere :
fonctionne comme un service Microsoft Windows ou
comme une application MS Internet Information Server (IIS).
Il ajoute et implémente l'API Web Services sur SDL MultiTerm
Server en publiant ses interfaces au format Web Services
Description Language (WSDL). Voir la section « Prise en
charge de réseaux hétérogènes et d'équipes distribuées
avec les services Web » en page 11 pour plus d'informations.

SDL MultiTerm Online :
s'exécute comme des servlets Java dans Apache Tomcat.
En tant qu'application Java Server Pages, le serveur
SDL MultiTerm Online transforme les réponses de
SDL MultiTerm Server en documents HTML consultables
sur n'importe quel navigateur Web. Inversement, le
serveur SDL MultiTerm Online transforme les requêtes
basées sur des formulaires HTML en appels qui seront
traités par SDL MultiTerm Server.
Livre blanc | Gestion terminologique 10

Combler les écarts de la base de données relationnelle à


l'aide de XML
Documents HTML
MultiTerm
Online

Apache Tomcat Servlet Firewall Navigateur Internet

Application Messages SOAP


personnalisée (WCF) messages SOAP

SDL AuthorAssistant MultiTerm
Anywhere API client
ORDINATEUR DE

Anywhere

API client
SDL Trados Studio DCOM MultiTerm
DESKTOP
Firewall
SDL MultiTerm Extract Paquet DCOM
MultiTerm
mreTitluM SERVER
API client
ED RUETANIDRO
API client

MultiTerm
ORDINATEUR
DE BUREAU SDL CEAF

Messages SOAP
Pilote OLE DB pour JET Pilote OLE DB
(WCF)

Bases de données Bases de données terminologiques


Magasin CEAF Active Directory
terminologiques locales hébergées sur le serveur

Figure 2 – L'architecture principale de SDL MultiTerm

La tendance étant aux systèmes fiables et ultra-performants SDL MultiTerm est capable de remédier à cette insuffisance
intégrés dans les infrastructures informatiques existantes, grâce à XML. Cette méthode de stockage crée des informations
le stockage des données doit reposer sur des systèmes de en « tronçons » stockées dans les cellules appropriées de la
bases de données établis tels que Microsoft SQL Server ou table relationnelle. Le tronçon XML peut être identique à un
Oracle. Ces systèmes suivent le modèle tabulaire et relationnel, concept complet ou à une sous-branche d'un concept. Par
incapable de traiter correctement les données hiérarchiques. exemple, tous les éléments d'un même concept peuvent
Pourtant, la terminologie a besoin d'un modèle de stockage appartenir à une langue ou un terme. Ces tronçons XML bruts
hiérarchique, de type arborescence, pour répondre aux besoins sont traités à l'aide du langage XSL (eXtensible Stylesheet
d'une terminologie orientée concept. Dans un modèle à Language) en données ou documents exploitables par
arborescence, il est possible de stocker autant de synonymes l'utilisateur et consultables depuis n'importe quel navigateur
que l'on souhaite pour un même concept (carnet d'adresses/ Web. Cette méthode de manipulation des données basée sur
répertoire/contacts /liste de contacts, etc.) puisqu'il est des documents XML favorise généralement :
toujours possible d'ajouter une branche supplémentaire. Ces
ajouts sont difficilement réalisables dans un modèle tabulaire, • L'abstraction du stockage et de l'affichage des
car le nombre de colonnes disponibles est déterminé pendant données : il est possible d'obtenir une vue complète de
la phase de conception de la base de données, et non au fur et l'enregistrement avec les 50 langues utilisées ou de choisir
à mesure que de nouvelles données sont ajoutées. une vue condensée pour n'afficher que les informations
relatives aux langues source et cible

• Une structure hiérarchique : l'une des principales


La tendance étant aux systèmes exigences théoriques de la gestion terminologique
fiables et ultra-performants intégrés
dans les infrastructures informatiques • La prise en charge de données multilingues : une exigence
existantes, le stockage des données fondamentale pour un travail terminologique efficace et
complet
doit reposer sur des systèmes de
bases de données établis tels que • Une technologie établie et multi-fournisseurs : facilite
Microsoft SQL Server ou Oracle. l'échange et garantit la sécurité de l'investissement
Livre blanc | Gestion terminologique 11

Prise en charge de réseaux hétérogènes et d'équipes


distribuées avec les services Web
À l'heure où les entreprises ont plus que Pourtant, aucune de ces méthodes n'est suffisamment
puissante. L'exportation d'un projet présente un certain
jamais recours à l'externalisation, un nombre d'inconvénients majeurs, notamment le risque
système de gestion terminologique doit de données désynchronisées ou incohérentes, les tâches
tout particulièrement prendre en charge les fastidieuses d'exportation/importation ou encore les
erreurs de réplication lors de la résolution des doublons.
travailleurs externes qui n'ont pas accès aux L'utilisation d'un navigateur expose le système aux limites
systèmes internes. Il ressort de ces réseaux associées aux navigateurs Web. Le format HTML est un
langage de mise en forme de document et n'est pas conçu
hétérogènes et ces équipes de travail pour le traitement des données. Un navigateur Web peut
distribuées deux idées majeures : être utilisé pour récupérer et afficher de la terminologie,
mais vous ne pouvez pas intégrer la terminologie
1 L e projet est exporté et envoyé à un utilisateur
distant, qui introduit les modifications nécessaires
directement dans un système de mémoire de traduction,
une application de traitement de texte ou autre.
et renvoie le projet. Les changements sont alors
répercutés sur le projet au niveau du serveur. Pour connecter les utilisateurs distants, le mieux
reste d'établir une connexion directe avec un serveur

2 L e projet est accessible via un navigateur Web
connecté à la base terminologique active.
terminologique à partir de n'importe quelle application
client, y compris au-delà des frontières du réseau. Le
protocole SOAP (Simple Object Access Protocol) est
une technologie éprouvée qui prend en charge cette
connectivité directe. Pour savoir comment SDL Multiterm
utilise le protocole SOAP pour faciliter une mise en réseau
distribuée, reportez-vous à la Figure 3.
Livre blanc | Gestion terminologique 12

SOAP – Présentation
Le World Wide Web Consortium décrit
le protocole SOAP version 1.2 comme Le protocole SOAP repose
« un protocole allégé conçu pour faciliter sur des technologies
l'échange d'informations structurées dans un et infrastructures Web
environnement distribué et décentralisé ». existantes et utilise des
mécanismes d'échange de
Plus concrètement, SOAP est une recommandation
indépendante du consortium WWW qui favorise une données bien établis, tels
informatique distribuée au niveau Internet. Le protocole que HTTP ou SMTP.
repose sur des technologies et infrastructures Web
existantes et utilise des mécanismes d'échange de
données bien établis, tels que HTTP ou SMTP.
Comme on peut le voir à la Figure 3, le traitement vers
Les objets de données résidant sur l'application client et depuis les messages SOAP côté client s'effectue à
sont sérialisés en petits documents XML appelés l'intérieur de SDL MultiTerm Desktop, c'est-à-dire le
messages SOAP. Ces messages sont envoyés au serveur composant client. L'avantage est ici que toutes les
où ils sont désérialisés en objets de données. Le serveur applications personnalisées qui utilisent l'API du client
d'application peut traiter la requête et renvoyer la SDL MultiTerm peuvent directement en profiter.
réponse au client, de nouveau sous forme de messages
SOAP. Dans le contexte d'un projet international impliquant
des contributeurs internes et externes, les données
désynchronisées sont obsolètes puisqu'il est désormais
inutile d'importer et d'exporter constamment les
données satellites. Les données centralisées sont
constamment à jour et cohérentes, sans risque d'erreurs
liées à la réplication.

Anywhere Requêtes Application


Anywhere

client/serveur traitées comme personnalisée


messages SOAP
DCOM MultiTerm
API client
ORDINATEUR DE
API client

MultiTerm
DESKTOP

MultiTerm Firewall Pilote OLE DB pour JET


SERVER

SDL CEAF

Pilote OLE DB

Bases de données
terminologiques
locales
Bases de données
terminologiques
hébergées sur le serveur Magasin CEAF

Intranet Internet

Figure 3 – Dépasser les frontières du réseau avec le protocole SOAP


Livre blanc | Gestion terminologique 13

Efficacité de déploiement garantie avec


SDL Common Enterprise Application Framework
Stockage de données :
la porte vers la base de données (MS SQL Server, par
exemple) – chaque application stocke des données de
façon permanente. Là encore, il n'est pas nécessaire de
redéfinir sans cesse la façon dont les applications se
connectent aux moteurs de bases de données.

Interface utilisateur :
un aspect, une disposition à l'écran et une terminologie
homogènes – les mêmes activités doivent présenter un
comportement et un aspect identiques (accès à l'aide en
ligne, enregistrement d'un fichier, saisie des identifiants
de connexion, etc.).

Évolutivité et équilibrage des charges :


concevoir un logiciel à la fois évolutif et facile à gérer
n'est pas une tâche ordinaire. Une fois résolus, les plans
de conception logicielle doivent être appliqués à grande
échelle lors du développement de nouveaux logiciels.
SDL CEAF (Common Enterprise Application
Framework) est un ensemble évolutif de
modules logiciels (bibliothèques/ assemblages
NET) partagés par les applications SDL.

En agissant comme une plate-forme, les modules CEAF


s'exécutent en parallèle de produits technologiques tels
que SDL TM Server, SDL Translation Management System,
SDL Global Authoring Management System ou
SDL MultiTerm Server. Pour ces produits, l'architecture
CEAF offre une approche standardisée de technologies et
de meilleures pratiques.

Bien que ces applications résolvent différents problèmes


à l'aide de leurs propres algorithmes, elles ont en
commun de nombreuses fonctionnalités, notamment :

Sécurité et gestion des utilisateurs :


authentification/connexion, prise en charge de
Windows Active Directory et LDAP – chaque application
doit authentifier ses utilisateurs. Tous ces éléments doivent
être stockés dans un endroit commun et centralisé.

Communication client/serveur :
prise en charge du réseau, traitement des appels de
procédure distants client/serveur – chaque client exige
du serveur de traiter ses requêtes. Le mode de transfert
de ces messages est identique et n'a donc pas besoin
d'être redéfini d'une application à une autre.
Livre blanc | Gestion terminologique 14

Avantages de l'utilisation d'une plate-forme CEAF


1Une expérience utilisateur commune garantit
la satisfaction de l'utilisateur et des courbes
Si l'on compare la Figure 4 (sans SDL CEAF) à la Figure 5
(avec SDL CEAF), nous constatons qu'une authentification des
 
d'apprentissage rapide utilisateurs reposant sur une approche centralisée apporte
un certain nombre d'avantages : une gestion centralisée, une
Des stratégies de gestion centralisée et de seule plate-forme pour le partage de la logique de traitement
2 déploiement identique permettent de réduire les
  et moins d'applications commerciales isolées et « lourdes »
coûts d'administration (SDL TM Server, SDL MultiTerm Server, SDL TMS).

3 Les fonctionnalités courantes sont disponibles pour


l'ensemble des applications et ne nécessitent pas
 
de mise en œuvre au cas par cas. Les efforts de
développement, de test et de documentation n'étant
pas multipliés, le cycle de publication s'en trouve
accéléré.

4 Les correctifs développés pour les problèmes


identifiés dans un module CEAF n'ont besoin d'être
 
appliqués qu'une seule fois dans le seul module
commun (et non application par application)

Les équipes d'assistance, de services et de personnalisation


5
 tout comme les sociétés partenaires n'ont à se
familiariser qu'à une seule méthode de mise en œuvre.

6
 
Les efforts de formation du nouveau personnel de
développement sont minimes et l'affectation des
ressources plus flexible. L'équipe de développement
SDL devient ainsi plus polyvalente.

SDL TM Server

Utilisateurs Utilisateurs Utilisateurs

Mémoires de
Bases terminologiques Projets
traduction

Sans CEAF : toutes les applications implémentent leur propre logique de gestion des utilisateurs
Figure 4 – Sans CEAF : des applications lourdes et isolées
Livre blanc | Gestion terminologique 15

SDL TM Server

SDL CEAF

Projets de traduction Bases terminologiques Mémoires Utilisateurs

CEAF : la gestion des utilisateurs est implémentée une seule fois. La base
de données utilisateur est partagée et gérée centralement.
Figure 5 – Avec CEAF : la logique d'application partagée fait partie d'une plate-forme commune

On peut dire que l'architecture CEAF est aux applications Ajout manuel de listes terminologiques
SDL ce que .NET est à la communauté de développement
Une base de données terminologique peut constamment
Microsoft .NET. Toutes les applications Microsoft .NET
évoluer et a besoin d'une architecture souple permettant
ont besoin du cadre .NET pour pouvoir s'exécuter, de
à différents types d'utilisateurs d'exploiter plusieurs
même que toutes les applications Java ont besoin de
méthodes de saisie. Par exemple :
Sun Java Runtime Engine. De la même manière, toutes
les applications SDL ont besoin de CEAF pour pouvoir
• Les utilisateurs du service marketing peuvent ajouter
s'exécuter.
un nouveau terme tout en travaillant
SDL CEAF est déployé lors de l'installation de SDL MultiTerm.
• Les développeurs affectent des noms aux éléments
créés
Renseignement des bases terminologiques
SDL MultiTerm n'est fourni avec aucun contenu intégré • Les terminologues vérifient les termes et apportent
car il n'a aucun moyen de connaître les termes qui d'éventuels changements éditoriaux, comme les
ont une importance particulière pour vous ou votre termes à privilégier ou le déclassement des termes
entreprise. Une base terminologique, contenant un obsolètes
dictionnaire d'entreprise multilingue et souple, grandira
au fur et à mesure que l'organisation fabrique de • Les rédacteurs techniques et les traducteurs
nouveaux produits ou services. Il existe trois façons de ajoutent d'autres termes ainsi que leurs équivalents
renseigner une base de données terminologique : linguistiques


1 Éditer et vérifier les termes manuellement SDL MultiTerm prend en charge plusieurs méthodes
d'édition de la base de données terminologique. Les
utilisateurs peuvent ajouter un seul terme à la fois à la
Importer les termes existant sous un format base de données, transférer rapidement des termes de
2 structuré (feuilles de calcul, par exemple) leur application préférée vers SDL MultiTerm et même
les ajouter à la liste des tâches en vue d'une vérification
ultérieure par un terminologue.
Identifier et extraire automatiquement de
3 nouveaux termes candidats à partir de documents
existants Voir Figure 4 pour plus d'explications.
Livre blanc | Gestion terminologique 16

Importation de listes structurées


Les entreprises possèdent souvent des listes
de termes ou glossaires existants qui peuvent
être plus ou moins bien gérés. Lorsque vous
commencez à utiliser un système de gestion
terminologique, le mieux est d'importer
ces ressources terminologiques dans
SDL MultiTerm. Une fois ces données importées,
un terminologue peut rapidement vérifier les
termes dans SDL MultiTerm, les approuver ou les
rejeter, et même fusionner les enregistrements
relatifs au même concept.

SDL MultiTerm Convert est une application dédiée


conçue pour convertir les ressources existantes dans le
format XML pour SDL MultiTerm. Elle génère des données
au format Unicode et facilite la conversion des listes
ou feuilles de calculs existantes en une arborescence
hiérarchique plus adaptée à la gestion terminologique.

Extraction des termes candidats dans les documents Mais les ordinateurs sont généralement peu efficaces
existants pour effectuer eux-mêmes le repérage de ces termes
La saisie manuelle des termes est un processus lourd et candidats. Un être humain peut facilement juger si un
fastidieux qui interrompt les utilisateurs dans leur travail ; terme donné au sein d'un paragraphe peut ou non être
il n'est donc pas certain que les utilisateurs notent de ajouté comme nouveau terme. Un ordinateur n'est pas à
nouveaux termes et les ajoutent dans SDL MultiTerm. même d'en juger puisqu'il ne raisonne pas de façon logique,
Cette activité traditionnellement lourde en termes mais en valeurs binaires (0 et 1). SDL MultiTerm Extract
d'effort et de coût doit impérativement être automatisée englobe deux applications fournissant chacune une
en fournissant les listes de termes candidats pouvant être méthodologie différente pour automatiser l'identification
adaptées manuellement à l'aide d'un simple éditeur de de nouveaux termes à l'intérieur de documents ou
post-traitement. mémoires de traduction existants :

Approche linguistique fondée sur des règles


l'algorithme d'extraction identifie un nouveau mot ou
une nouvelle phrase (par exemple, Caller ID) dans un
paragraphe en le comparant au vocabulaire standard (en
rapport avec le monde téléphonique) contenu dans de
vastes lexiques intégrés.

Approche statistique et probabiliste


les termes ont le plus de sens lorsqu'ils sont en contexte ;
ils véhiculent les informations principales, contrairement
aux prépositions, conjonctions ou autres expressions
standard. Cet algorithme identifie de nouveaux termes
en analysant le nombre d'occurrences d'une chaîne
de texte donnée (le terme) dans le reste du document.
Plus l'occurrence apparaît, plus il est probable qu'un
nouveau terme soit utilisé. En d'autres termes, il identifie
la fréquence d'apparition d'un mot ou d'une phrase
comme terme potentiel.
Livre blanc | Gestion terminologique 17

MultiTerm Convert Importation

Importation
Feuilles de calcul

Données Glossaires sous forme


structurées de tableaux

Fichiers TBX Édition manuelle


et révision
Formats MultiTerm
précédents

Documentation Base de données


terminologique

Pages Web
Navigateur
Données Internet
Importation
Binaires logiciels
non
structurées
Mémoire de traduction

Importation
MultiTerm Convert Révision
Candidats

Figure 6 – Processus utilisés pour alimenter une base de données terminologique SDL MultiTerm

La meilleure méthode à utiliser pour obtenir


des résultats optimaux dépend du type de
document source ou de la paire de langues.
L'approche linguistique (basée sur des
lexiques) fonctionne pour un nombre limité
de langues occidentales.

Elle génère des listes de termes candidats extrêmement


précises et nécessite un minimum de post-édition.
L'approche statistique est particulièrement efficace pour
le traitement de documents volumineux (manuels, par
exemple). Elle fonctionne avec pratiquement toutes
les langues. Les utilisateurs peuvent régler ce que l'on
appelle le « rapport bruit/silence » de façon à réduire
autant que possible le travail de post-édition.

Quelle que soit l'approche appliquée à une situation


donnée, chacun sait qu'au-delà de dix pages, une
extraction automatique produit de meilleurs résultats
qu'une opération manuelle. La raison en est simple :
l'homme a tendance à fatiguer passé ce nombre de
pages, ce qui l'amène à passer à côté de certains termes.
Livre blanc | Gestion terminologique 18

Déploiement de votre solution SDL MultiTerm


La mise en œuvre d'une solution client/serveur
stratégique nécessite un minimum de planification,
comprenant un certain nombre d'étapes.
 Étape 2 - Conception de la base de
 Étape 1 – Planification informatique données terminologique
Comme n'importe quelle autre application de base de
L'adoption de SDL MultiTerm au sein de l'infrastructure données, SDL MultiTerm doit être planifiée en fonction
informatique d'une organisation suppose de déterminer de la manière dont les entrées réelles (enregistrements
au préalable la distribution logicielle physique. de données) seront structurées. Ceci suppose de
comprendre le type de contenu conservé dans la base
À quoi va ressembler la distribution physique ? de données terminologique, notamment les langues, les
Le serveur de bases de données, SDL MultiTerm Server, informations descriptives (champs supplémentaires tels
SDL MultiTerm Anywhere et SDL MultiTerm Online que Commentaire, Définition, Domaine, etc.), ainsi que la
peuvent être exécutés sur une seule machine ou répartis manière dont ces informations doivent être conservées
entre plusieurs machines physiques. Ce choix dépend de et leur emplacement de stockage. Enfin, il est également
plusieurs facteurs : important de clarifier l'ordre dans lequel les données
existantes d'une version précédente de SDL MultiTerm ou
l'architecture de l'infrastructure informatique ; de n'importe quelle autre application tierce peuvent être
1 intégrées, mappées et modélisées à l'intérieur d'une base
de données terminologique.
les besoins réels en termes de performances.
2 Si plusieurs centaines ou milliers d'utilisateurs Au-delà des questions purement relatives au contenu,
accèdent en même temps à SDL MultiTerm un administrateur de base de données terminologique
via Internet, par exemple, il est préférable que doit déterminer la manière dont les entrées seront
SDL MultiTerm Online soit hébergé sur un cluster. affichées et mises en forme et identifier les filtres devant
être prédéfinis afin de faciliter la consultation de sous-
À quoi va ressembler la couche base de données ? ensembles, etc.
La sélection et la mise en œuvre du meilleur système
de base de données peuvent nécessiter une certaine
préparation et/ou des activités de configuration. Plus
important encore, les droits d'accès à la base de données
(licence) doivent être clarifiés auprès du fournisseur du
système de base de données.

Est-il nécessaire d'exposer SDL MultiTerm partout ?


Dès que les utilisateurs externes obtiennent un
accès en temps réel à une implémentation de
SDL MultiTerm Server hébergée sur un Intranet, la mise
en œuvre de l'accès basé sur le protocole SOAP doit être
analysée. Ceci implique :

1 l'analyse des passerelles HTTP existantes ;

2 un plan de sécurité.

De quelle manière les applications client sont-elles


déployées ?
Les machines physiques sur lesquelles les applications
client (telles que SDL MultiTerm Desktop ou SDL MultiTerm
Extract) sont installées doivent être analysées.
Livre blanc | Gestion terminologique 19

 
Étape trois  - Administration des Étape 4 – Intégrations
utilisateurs et gestion des licences
Plus il y aura d'utilisateurs à accéder au système de
En règle générale, seul un groupe restreint d'utilisateurs
gestion terminologique, meilleur sera le retour sur
dédiés (désignés comme « éditeurs ») est autorisé
investissement pour l'entreprise. Pour encourager le
à modifier les entrées de la base de données
plus d'utilisateurs possible à utiliser le système, un
terminologique. D'un point de vue administratif, ces
déploiement type doit intégrer les moyens d'accès
terminologues sont clairement distincts de tous les autres
et de recherche dans leur environnement de travail
utilisateurs ayant besoin d'accéder à la base. Ces derniers,
de prédilection. Pour les ingénieurs, par exemple, il
qui se contentent de consulter la base de données,
pourra s'agir d'une application de CAO, tandis que le
peuvent provenir de n'importe quel service d'une
personnel de vente et de comptabilité préférera sans
organisation ou même d'un public plus large et anonyme.
doute un système de gestion de la relation client. En
outre, tous les membres de l'organisation apprécieront
Il est important d'identifier les personnes ayant besoin probablement de pouvoir accéder au système de
de tel ou tel type d'accès au serveur de base de données gestion terminologique depuis une application déployée
terminologique, et ce afin de déterminer : à l'échelle de l'entreprise (logiciel de messagerie
électronique, par exemple).
• les paramètres de licences (nombre d'éditeurs par
rapport au nombre de visiteurs) ;
Il est également possible d'optimiser d'autres
applications de service. Un moteur d'indexation ou de
• le mode d'authentification des utilisateurs. Les
recherche hébergé par un Intranet peut être optimisé
éditeurs s'authentifient généralement à l'aide d'un
par SDL MultiTerm. Par exemple, un utilisateur peut
identifiant personnel dédié, contrairement aux
vouloir récupérer des documents en allemand détaillant
visiteurs qui utiliseront plutôt un identifiant partagé,
des téléphones portables depuis un site Intranet plus
de type compte « invité » anonyme.
large exploité par l'entreprise. Il lance une recherche sur
« Telefonbuch », mais n'obtient aucun résultat. Dans ce
Cette analyse détermine si un modèle de sécurité
cas, le moteur de recherche Intranet peut rechercher
doit être également appliqué au niveau des termes
une traduction de « Telefonbuch » dans SDL MultiTerm
individuels. La maintenance et l'introduction de classes
et étendre instantanément la recherche au répertoire
d'entrées peuvent être nécessaires pour accorder un
téléphonique (et à ses synonymes). Ce système permet
accès restreint en lecture à certaines entrées et refuser
de récupérer un ensemble de documents utiles que
l'accès à d'autres.
l'utilisateur pourra consulter immédiatement.
Livre blanc | Gestion terminologique 20


Conclusion

L'objectif de SDL MultiTerm est de : « Combiner la terminologie


« Combiner la terminologie de toutes les langues dans
une seule base de données dans laquelle il est possible
de toutes les langues dans
d'effectuer des recherches dans toutes les combinaisons une seule base de données
linguistiques possibles sans être limité à une base de dans laquelle il est possible
données contenant des champs prédéfinis. L'approche
orientée concept est le seul moyen d'y parvenir. » d'effectuer des recherches
dans toutes les combinaisons
Les systèmes de gestion terminologique évolutifs, basés linguistiques possibles sans
sur le langage XML, favorisent la meilleure intégration
possible dans de nombreux environnements grâce à leur être limité à une base de
architecture modulaire et extensible. Plus les utilisateurs données contenant des champs
seront nombreux à accéder à une base de données
terminologique centralisée, plus le système aura de la
prédéfinis. L'approche orientée
valeur. Ce principe est d'autant plus vrai lorsque différents concept est le seul moyen
services couvrant l'ensemble de la chaîne logistique, du d'y parvenir. »
développement à la traduction en passant par l'après-
vente, disposent d'un accès en lecture et en écriture qui
leur permet d'apporter des modifications et d'effectuer
des mises à jour effectives en temps réel.

L'intégration dans des systèmes de gestion des


connaissances, des systèmes de CAO ou d'autres
applications métier, de même que la prise en charge de
différents types de traitement multimédia, apporteront
des avantages supplémentaires pour l'ensemble de
l'organisation. Le niveau de connaissance et d'expertise
en interne sera ainsi amélioré, et les communications
publiées gagneront considérablement en qualité et en
cohérence.
Livre blanc | Gestion terminologique 21

Glossaire
Ce glossaire a été créé à l'aide de Frontal
Une application frontale est une application qui permet
SDL MultiTerm Extract et publié au moyen à un utilisateur d'accéder à une base de données
de SDL MultiTerm. stockée dans un système dorsal. L'application frontale
est généralement facile à utiliser. Un navigateur Web est
API (Application Programming Interface) un exemple de système frontal que vous pouvez utiliser
Interface fournie par un programme informatique afin de pour accéder à des bases de données (par exemple,
prendre en charge les requêtes formulées par un autre répertoire téléphonique en ligne, bases de données
programme informatique. terminologiques en ligne, etc.).

CEAF (SDL Common Enterprise Application Framework) Recherche de concordance partielle


Ensemble de modules partagés communs à toutes les La recherche de concordance partielle affiche une liste
applications SDL (par exemple, gestion des utilisateurs, d'entrées qui ne correspondent pas toujours exactement
connecteurs de base de données, programmes de au terme recherché (utile si le terme recherché est
traitement des événements, couches de communication transposé ou mal orthographié).
client/server).
Homonyme
Client Termes ayant la même orthographe mais des
Ordinateur d'un réseau qui accède à un serveur pour significations différentes, par exemple le terme « bouton »
obtenir des données (informations, fichiers ou données (« bouton de manteau » par opposition à l'élément
d'application). Un ordinateur client exécute le logiciel d'interface graphique « bouton OK »).
client.
HTML (Hypertext Markup Language)
COM (Component Object Model) Langage de balisage basé sur le langage SGML, utilisé
Technologie qui combine les avantages de la programmation pour la publication de liens hypertextes sur Internet.
orientée objet à ceux d'une réutilisation binaire, de
l'indépendance de la langue, de la versionabilité, de HTTP (Hypertext Transfer Protocol)
l'auto-enregistrement et de la facilité d'achat de licences. Protocole de niveau applicatif pour les systèmes
d'informations hypermédias distribués et collaboratifs.
Orienté concept (Source : www.w3.org)
Modèle de stockage des données terminologiques
consistant à réunir tous les termes de toutes les langues
se référant au même domaine (le concept) et à les
stocker dans un seul enregistrement.

Serveur de bases de données


Machine serveur optimisée pour exécuter des systèmes
de bases de données. En règle générale, les serveurs de
bases de données ne se contentent pas uniquement de
stocker les données comme des serveurs de fichiers, mais
sont également capables de traiter les requêtes.

DCOM (Distributed COM)


DCOM étend la technologie COM pour prendre en
charge les communications entre les objets sur différents
ordinateurs connectés sur un réseau local, sur un réseau
étendu ou sur Internet.

Classe d'entrée
Champ définissant les utilisateurs qui possèdent un accès
en lecture et en écriture à une entrée donnée. Ce champ
est généralement utilisé pour classer les entrées.
Livre blanc | Gestion terminologique 22

Intranet OLEDB (Object Linking and Embedding Database)


Réseau fermé (en général à l'intérieur d'une entreprise) Ensemble d'interfaces COM permettant d'extraire des données
qui utilise les technologies Internet pour communiquer et dans divers systèmes de stockage.
échanger des données.
En temps réel
JET (Joint Engine Technology) Les informations mises à jour sont immédiatement mises à
Moteur de base de données développé par Microsoft. JET est la disposition de tous les autres utilisateurs qui accèdent aux
utilisé par exemple dans Microsoft Access et a été conçu pour applications. Ceci permet notamment d'éviter les étapes de
prendre en charge les environnements mono-utilisateurs ou réplication.
les environnements multi-utilisateurs très restreints.
SDL MultiTerm
LAN (Local Area Network) Système de gestion terminologique évolutif multi-niveau.
Type de réseau couramment utilisé dans les entreprises. Dans Objectif : combiner la terminologie de toutes les langues dans
un réseau local, les ordinateurs individuels sont connectés un seul dictionnaire dans lequel il est possible d'effectuer
entre eux au moyen de connexions Ethernet. Avec un débit des recherches dans toutes les combinaisons linguistiques
de transfert des données autour de 100 Mbit/s, ce type de possibles sans être limité à une base de données contenant
connexion est relativement rapide. des champs prédéfinis. L'approche orientée concept est le seul
moyen d'y parvenir.
Couche
La couche de présentation affiche les données, accepte les SDL MultiTerm Anywhere
données saisies à l'aide du clavier et de la souris et gère les Module complémentaire d'écoute SOAP installé sur
problèmes de navigation spécifiques aux applications. La SDL MultiTerm Server pour établir des connexions directes
couche métier contient et applique les règles de l'entreprise, entre une base de données terminologique hébergée sur le
tandis que la couche de données gère le stockage permanent serveur et n'importe quelle application client SDL Multiterm.
des données (éventuellement dans une base de données).
Une couche Web située à mi-chemin entre la couche de SDL MultiTerm Convert 
présentation et la couche métier peut éventuellement être Outil de conversion conçu pour migrer des données et
ajoutée pour assurer le pré- et le post-traitement des données structures de formats étrangers vers le format XML utilisé par
à l'intérieur des environnements HTML/HTTP. MultiTerm.

Microsoft SQL Server SDL MultiTerm Desktop
Système de base de données développé par Microsoft. Application côté client couvrant tous les aspects du travail
Microsoft SQL Server a été conçu comme un réseau fédérateur d'un terminologue. Les activités d'édition et de recherche
de bases de données pour les grands environnements multi- peuvent être effectuées aussi bien sur les bases de données
utilisateurs. terminologiques locales que sur les bases hébergées sur
SDL MultiTerm Server.

SDL MultiTerm Editor
Paramètre de licence pour SDL MultiTerm Server. Les
utilisateurs qui gèrent (autrement dit, modifient) les données
ont besoin d'une licence Editor.

SDL MultiTerm Extract
Technologie client d'extraction terminologique, qui permet de
développer de nouvelles bases de données terminologiques à
partir d'un contenu existant.

SDL MultiTerm Online
Module complémentaire de SDL MultiTerm Server qui permet
d'accéder aux bases de données terminologiques depuis un
navigateur Web.

SDL MultiTerm Server
Serveur d'application garantissant une gestion terminologique
ultra-performante ; moteur qui transforme les tâches de
recherche (recherches de concordances exactes ou partielles)
et qui implémente la logique de connexion du serveur de
bases de données.
Livre blanc | Gestion terminologique 23

SDL MultiTerm Viewer Rôle de l'utilisateur


Paramètre de licence pour SDL MultiTerm Server. Groupe d'utilisateurs qui exécutent une fonction
spécifique dans une organisation et possèdent par
SOAP (Simple Object Access Protocol) conséquent les mêmes droits d'accès.
Fournit un moyen ouvert et extensible de communiquer
sur Internet à l'aide de messages XML, indépendamment Réseau étendu (Wide Area Network)
du système d'exploitation, du modèle d'objet ou Réseau comprenant des nœuds distribués sur une
de la langue utilisés. SOAP offre un moyen d'utiliser large couverture géographique pouvant être desservie
l'infrastructure Internet existante afin de permettre aux par un réseau local. La zone couverte peut varier
applications de communiquer directement entre elles considérablement. Le seul facteur limitant est la distance
sans être bloquées par les pare-feu. à laquelle un signal numérique peut être envoyé. Les signaux
WAN peuvent être transmis au moyen d'un satellite envoyé
SQL (Structured Query Language) dans l'univers. Un réseau WAN peut désigner aussi bien
Le langage SQL a été conçu pour faciliter la recherche deux réseaux locaux connectés, chacun couvrant les
de données dans une base de données, la modification besoins d'un bâtiment distinct, qu'une organisation
des données existantes dans une base de données ou possédant des filiales aux quatre coins du globe.
encore l'ajout de données à une base de données. SQL
est le langage normalement utilisé par les programmeurs Service Web
qui intègrent des instructions SQL dans leurs applications Service logiciel exposé sur le Web avec le protocole SOAP.
pour accéder à une base de données.
WSDL (Web Services Description Language)
Synonyme Format XML publié pour décrire des services Web.
Plusieurs termes d'une même langue se référant au
même concept, par exemple « WAN » et « réseau étendu ». XML (Extensible Markup Language) 
format texte de structure extrêmement souple dérivé
Base de données terminologique du langage SGML. Sa structure hiérarchique rend les
Base de données contenant toutes les entrées documents XML extrêmement utiles pour le stockage
terminologiques ainsi que des objets supplémentaires d'informations structurées, telles que les entrées
tels que masques (« modèles de saisie »), définition de terminologiques orientées concept.
mise en page, etc.
XSL (eXtensible Stylesheet Language)
Définition / conception de base de données Langage de programmation de feuille de calcul utilisé
terminologique pour transformer les documents XML balisés en documents
La définition de la base de données terminologique esthétiques et parfaitement mis en page, par exemple.
détermine quelles sont les données stockées par une
base de données terminologique et de quelle manière.
Elle doit inclure la spécification de a) l'ensemble de
langues et de toutes les informations complémentaires
stockées et b) de l'emplacement possible de l'information
dans une entrée donnée.

Système de gestion terminologique


Logiciel qui contrôle tous les termes dans toutes les
langues, ainsi que les informations correspondantes.

Mémoire de traduction
Base de données regroupant des paires de segments
ou de phrases. Chaque langue source est associée au
segment correspondant dans la langue cible.

Unicode
Norme du secteur conçue pour permettre le traitement
informatique de tous les systèmes d'écriture du monde.
Livre blanc | Gestion terminologique 24

Pour plus de renseignements sur


nos solutions terminologiques,
veuillez vous rendre sur
www.sdl.com/terminology

SDL (LSE : SDL) permet aux entreprises d'optimiser leur expérience client tout au long du cycle
d'achat. De la gestion de contenu Web à l'analyse, en passant par l'intelligence sociale, la gestion
de campagnes et les services de traduction, SDL permet à ses clients d'exploiter des informations
reposant sur des données afin de comprendre les attentes de leurs propres clients, d'orchestrer
leurs contenus et communications de façon pertinente et d'offrir une expérience contextuelle et
attrayante pour l'ensemble des langues, cultures, canaux et supports.

Pour de plus amples informations, SDL compte plus de 1 500 entreprises clientes, plus de 400 partenaires et dispose d'une
infrastructure globale composée de 70 bureaux répartis dans 38 pays. Nous comptons en outre
consultez le site www.sdl.com/fr parmi nos clients 79 des 100 plus grandes marques internationales.
Copyright © 2014 SDL plc. Tous droits réservés. Tous les noms de produits ou services de société mentionnés dans le présent document sont la propriété
SDL_wp_Terminology Management_FR_A4 de leurs détenteurs respectifs.