Vous êtes sur la page 1sur 6

© H.

Michel
Pour en savoir plus : Pour aller plus loin :
NATURAMA Retrouvez l’opération « Biodiversité
8, rue de l’Égalité dans mon Jardin » sur notre site
69230 Saint-Genis-Laval Internet.
Tél : 04 78 56 27 11 Si vous êtes un particulier, aidez-nous
internet : www.naturama.fr en remplissant notre formulaire
mail : info@naturama.fr en ligne.
Si votre jardin collectif est intéressé
par l’opération, contactez-nous pour
participer.

Document réalisé par Naturama, en partenariat avec le Grand Lyon


et avec le soutien de :

Maintenir
la biodiversité
dans le Grand Lyon

Les oiseaux
Copyright
Textes : Noémie Berthelot et Caroline Blum
de Naturama
Mise en page : Direction de la Communication
du Grand Lyon
des jardins
© R. Dumoulin

Photos : René Dumoulin, Roland Ripoll,


Thierry Bécret, Henri Michel,
Christophe Darpheuil, Noémie Berthelot Mars 2010 - Imprimé sur papier recyclé à 100%
© R. Dumoulin

© Naturama
p. 02 p. 11

BIOLOGIE LES OISEAUX COMMENT S’Y PRENDRE ?


ET L’HOMME NOURRIR LES OISEAUX EN HIVER

Un oiseau est un animal ovipare Les oiseaux apparaissent dans la culture Le saviez-vous ?
(qui pond des oeufs). On compte et l’art depuis la préhistoire. Depuis,
En hiver, les oiseaux peuvent perdre Fabrication d’un pain de graisse
environ 10 000 espèces d’oiseaux, les oiseaux ont inspiré de nombreux
jusqu’à 10% de leur poids en une nuit.
présentant tous des caractéristiques artistes, poètes, compositeurs, etc. Citons  Faire fondre 1 kg de graisse (végétale
Dès lors, la recherche de nourriture
semblables : un bec, des plumes par exemple « L’oiseau de feu », ballet ou animale) et y ajouter 750 g
est vitale pour résister à l’hiver.
et des ailes. écrit par Igor Stravinsky ou « Les oiseaux », de graines pour oiseaux (tournesol,
À ces difficultés liées à la saison
Les oiseaux possèdent la faculté célèbre film d’Alfred Hitchcock, sans oublier avoine, blé, maïs...).
s’ajoutent les destructions
de voler, à quelques exceptions le célèbre Donald Duck.  Couper une ficelle d’environ 30 cm
par l’homme des milieux de vie
près. Ils vivent dans tous les milieux Il existe également, dans toutes les civili- de long et y fixer une allumette
des oiseaux. Un petit coup de pouce
(forêts, plaines, déserts, glaciers, sations, de nombreux contes et légendes à l’une des extrémités.
est donc le bienvenu.
etc.). Leur morphologie s’adapte mettant en scène des oiseaux. En occident,  Disposer l’allumette dans le fond
au milieu où ils vivent. on raconte aux enfants que la cigogne d’un pot de yaourt et verser
Quand nourrir les oiseaux ? le mélange graisse-graine.
La plupart des oiseaux sont diurnes apporte les bébés aux parents, et le Phénix,
mais il existe quelques espèces présent dans les mythologies perses Il est préférable de commencer  Laisser refroidir et durcir puis
nocturnes. et chinoises, renaît de ses cendres. à nourrir les oiseaux dès les premières démouler. Si un doute persiste
De nombreux oiseaux migrent. gelée et arrêter dès le réchauffement sur la solidité du pain de graisse,
La raison principale qui pousse de la terre. entourer-le d’un filet de mandarine
ces espèces à se déplacer est Cependant, le nourrissage ne doit pas par exemple.
la nécessité de trouver de la nour- être systématique quand il n’y a pas  Suspendre le pain de graisse à l’abri
riture. de pénurie importante d’aliments. des chats.
La durée de vie des oiseaux varie
selon les espèces. Cela peut aller Que donner à manger aux oiseaux ?
de 3 à 4 ans pour certains passe- L’eau est essentielle. Elle doit être
reaux à 50 ans pour l’albatros. donnée tiède pour résister au gel,
avant la tombée de la nuit.
Corbeau freux © R. Dumoulin Toutes sortes de graines et de corps
gras non salés. Le merle se régalera
d’une pomme coupée en deux.

Chardonnerets élégants © Naturama


Pinson des arbres © R. Ripoll Chardonneret élégant © J. Fouarge
© H. Michel
p. 10 p. 03

COMMENT S’Y PRENDRE ? LA FABRICATION L’OPÉRATION


D’UN NICHOIR « BOÎTE AUX LETTRES » « BIODIVERSITÉ DANS MON JARDIN »

Pour quels oiseaux ? Et pour la suite ?


L’opération continue avec le recense-
ment des batraciens présents
dans ces mêmes jardins, puis
des mammifères et enfin de la flore.
Présentation du projet Dans tous les cas, c’est sur les jardiniers
Ce projet part d’une constatation qu’il faut s’appuyer pour découvrir
Mésange Bleue © R. Ripoll Mésange charbonnière quels animaux peuplent les jardins
© R. Ripoll simple : aujourd'hui, les jardins font
partie de l’espace urbain et de l’espace et quels fruits, légumes, aromatiques
Il est important de res- ou toutes autres plantes sauvages
complémentaire que constitue
pecter le diamètre d’un y poussent.
la trame verte. Il faut donc les valoriser
trou d’envol, pour éviter
comme lieu de vie de la faune
qu’un ’étourneau vienne
et de la flore urbaine et protéger
squatter le nichoir.
© C. Darpheuil cette biodiversité.
Ce projet vise donc à recenser la bio-
Montage pas à pas du nichoir diversité présente dans les jardins
collectifs de la Communauté urbaine
Choisir un bois d’origine locale. de Lyon, puis à organiser une campa-
gne d’information et de sensibilisation
à une protection accrue de cette bio-
diversité.

Le premier volet : les oiseaux


Diamètre du trou du nichoir : 28mm pour la Mésange bleue, 32mm pour
la Mésange charbonnière. Huit jardins collectifs ont été sélection-
NB : en remplaçant l’ouverture en forme de rond par une ouverture plus large nés pour tester l’opération avant de
et rectangulaire, ce type de nichoir peut également abriter le Rouge-queue noir. la lancer à l’échelle du Grand Lyon.
Plusieurs mois d’observation ont
Quelques conseils pour installer le nichoir « boîte aux lettres » permis de recenser 38 espèces
d’oiseaux au total.
 Le fixer sur un arbre ou un pan de mur. Cependant, avec l’aide de nombreux
 L’accrocher à une hauteur de 2 à 3 mètres du sol. jardiniers, nous avons pu recenser
 Attention aux prédateurs : ils ne doivent pas avoir accès au nichoir. de nouvelles espèces pour arriver
 Orienter le nichoir vers le sud ou vers le sud-est. à quelque 45 oiseaux différents.
 Nettoyer le nichoir une fois par an, en hiver. © C. Darpheuil
p. 04 p. 09
© J. Fouarge

LES ESPÈCES PRÉSENTES DANS LES JARDINS FAVORISER LA REPRODUCTION :


COLLECTIFS DU GRAND LYON MISE EN PLACE DE DIVERS TYPES DE NICHOIRS

La Bergeronnette grise Le Rossignol philomène Les hirondelles s’installent


Le Canard colvert Le Rouge-gorge familier aussi bien à l’intérieur qu’à
Le Chardonneret élégant Le Rouge-queue à front blanc l’extérieur des bâtiments,
Le Choucat des Tours Le Rouge-queue noir sous l’avancée d’un toit par
Le Corbeau freux Le Serin Cini exemple.
La Corneille noire La Tourterelle turque
Le Coucou gris Le Troglodyte mignon
L’Étourneau sansonnet Le Verdier d’Europe Hirondelle rustique © C. Darpheuil

La Fauvette Grisette
La Fauvette à tête noire (Inventaire complété avec l’aide du CORA-Rhône)
Ce type de nichoir convient
Le Geai des Chênes également à d’autres
Le Gobe-mouche gris espèces comme le Rouge-
L’Hirondelle des fenêtres gorge.
L’Hirondelle rustique
L’Hypolaïs polyglotte
Le Martinet noir
Le Merle noir Gobe-mouche © T. et M-A. Bécret
La Mésange bleue
La Mésange charbonnière © T. et M-A. Bécret
Troglodyte mignon : oiseau d’une grande
Au fond de ces nichoirs,
La Mésange à longue queue
vivacité et l’un des plus petits d’Europe placer une poignée de sciure
La Mésange noire
ou de copeaux.
Le Moineau domestique
Le Moineau Friquet
Le Pic épeiche
Le Pic épeichette
Le Pic vert
Pic-vert © Wikipedia
La Pie Bavarde
Le Pigeon biset
Le Pigeon colombin Les rouge-queues à front
Le Pigeon des villes © R. Dumoulin blanc s’installent dans des
Le Pigeon ramier Pouillot véloce : son plumage se confond nichoirs semi-ouverts qui se
Le Pinson des arbres avec celui du feuillage placent contre un mur
Le Pouillot véloce à l’extérieur d’un bâtiment.

Rouge-queue à front blanc © R. Dumoulin


p. 08 p. 05

DES EXEMPLES DE PLANTATIONS LE RÔLE DES OISEAUX DANS LES JARDINS


POUR ACCUEILLIR LES OISEAUX AU JARDIN
Outre la beauté visuelle et le plaisir sonore, les oiseaux ont un rôle écologique
Des arbres et arbustes pour les oiseaux important dans les jardins. Ils ont pour fonction de réguler l’équilibre biologique
du site en se nourrissant d’insectes et autres petites bêtes.
Les oiseaux interviennent également dans la propagation des graines.
Les arbres fruitiers fournissent
de la nourriture en abondance Le régime alimentaire de quelques oiseaux
à de nombreux oiseaux, ainsi qu’un
endroit pour nicher. Le Merle noir : araignées, insectes

Les arbustes comme la Viorne


procurent un abri aux oiseaux contre
le froid et les fortes chaleurs, ainsi
qu’un endroit idéal pour la nidification,
© T. et M-A. Bécret
en plus de leur fournir de la nourriture.

Le Moineau domestique : baies, insectes

Des plantes pour les oiseaux

Le tournesol est la graine la plus nutri-


tive que l’on peut offrir aux oiseaux.
© R. Ripoll

Le Verdier d’Europe : baies, graines


Aussi appelé le « Cabaret des Oiseaux »,
la cardère offre des graines
recherchées par les passereaux.
La base de ses feuilles, en cornet,
forme des réservoirs à pluie
où les oiseaux peuvent également
étancher leur soif.
© R. Ripoll
p. 06 p. 07

LE SAVIEZ-VOUS ? BIEN CHOISIR SES PLANTATIONS


POUR ACCUEILLIR LES OISEAUX AU JARDIN
Pour manger, le Geai des Chênes
apprécie particulièrement les glands Planter des haies, des arbustes
qu’il cache pour l’hiver. Il n’hésite pas et des arbres pour offrir une grande
à placer des « balises » (cailloux, diversité de graines et de baies
feuilles) comme point de repère qui nourriront les oiseaux.
de ses cachettes.
© R. Dumoulin

Sorbier des oiseleurs

Le Pic Épeiche, de la famille des picidés,


est insectivore. Pour se maintenir Planter des végétaux qui attireront
à la verticale des branches qu'il par- les insectes et nourriront les nombreux
court, il utilise des plumes spéciales oiseaux insectivores. Il est également
de sa queue, qui sont rigidifiées, possible de laisser des fleurs et plantes
comme support. sauvages (orties, pissenlits, chardons,
© T. et M-A. Bécret
etc.).
Aubépine

Le cri de la Mésange à longue queue


devient strident à l’approche Planter des espèces indigènes,
d’un danger pour avertir ses congénères plus adaptées à l’endroit et donc plus
ou intimider ses adversaires. résistantes. Elles sont également plus
Concernant son chant, on dit que la adaptées aux besoins de la faune
mésange zinzinule. locale et contribuent ainsi à la protec-
© J. Fouarge
tion de la biodiversité.
Primevère

Associer différentes espèces


Le saviez-vous ? pour créer une multitude de niches
Une mésange bleue mange presque écologiques permettant d’accueillir
son poids en insectes et en graines un grand nombre d’espèces et pouvant
chaque jour. les abriter et les nourrir à différents
moments de l’année.
© R. Ripoll © C. Darpheuil