Vous êtes sur la page 1sur 16

1

Connexi
Unité ons

Objectifs de l’unité
Dans cette première unité, les élèves vont réviser des ressources vues dans À plus 1 afin de
demander et donner des renseignements. Ils vont notamment revoir le présent de l’indicatif et le
futur proche, ainsi que les principaux interrogatifs (qui, quoi, où, quand, combien, pourquoi, quel,
est-ce que et qu’est-ce que). Ils retrouveront et étendront leurs ressources pour exprimer leurs
préférences. Ils pourront demander ou comprendre des précisions grâce aux verbes savoir et
connaître, aux prépositions avec et sans et aux adverbes même et sauf. Ils apprendront en outre
à utiliser les pronoms indéfinis tout(e)(s), certain(e)(s), quelques, aucun(e)(s). Ils vont également
apprendre à communiquer par téléphone et à exprimer leur avis. Ils seront amenés à parler de
leurs usages des technologies et à réfléchir aux risques d’Internet. Ces actions et éléments leur
permettront de réaliser le projet final : une enquête sur les usages des technologies.

MISE EN ROUTE
Pour aborder cette unité, demandez aux apprenants de regarder la photo et de décrire les trois
personnes (Qui sont ces personnes ? Qu’est-ce qu’elles font ?). Dites-leur aussi de regarder le titre
et demandez-leur s’ils connaissent ce mot. Expliquez-leur le mot connexions en dessinant ou en
montrant un symbole de Wifi ( ) ou de réception de réseau sur un téléphone portable.

Contenus

Communicatifs Grammaire Lexique Phonétique


► demander et donner ► l’alternative : ou ► les technologies de la ► les sons [i] et [e/ε]
des renseignements ► les principaux communication
► communiquer par interrogatifs (rappel) ► la préférence
téléphone ► avec/sans ► la conversation
► donner son avis ► les pronoms indéfinis : téléphonique
tou(te)s, certain(e)s,
quelques, aucun(e)s
► même et sauf
► présent de l’indicatif et
futur proche (rappel)
► savoir et connaître

Notre projet final


MAG
Les dangers d’Internet
Faire une enquête .COM
sur les usages des
technologies MAG Photos en ligne : fais
.tv attention !

9
1
Papier ou écran ?
OBJECTIF DE LA LEÇON 1
Demander et donner des renseignements

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES des activités de la


double page

► se familiariser avec le lexique des technologies de la


communication
► exprimer ses préférences ou son indifférence
► poser des questions sur les usages des technologies
► parler de ses propres pratiques

1. Tu préfères quoi ? Pour en savoir plus 


l Pour parler d’un courrier électronique, envoyé à partir
Objectif de l’activité  d’une « boîte » ou « messagerie », le terme « courriel »
Parler d’usages de l’écrit et de leurs supports est surtout utilisé au Québec. En Europe francophone,
on utilise plus fréquemment les mots «  mail  » ou
Mise en route « e-mail ». Les messages écrits envoyés par téléphone
Demandez aux apprenants d’observer le titre de la leçon  : sont appelés «  textos  », «  SMS  » ou tout simplement
Papier ou écran  ? Vous pouvez les aider à comprendre ce « messages ».
titre, en leur montrant une feuille ou un cahier, par exemple,
pour définir le mot «  papier  » et un écran (téléphone B.
portable, ordinateur...) afin de définir ce mot. l Demandez aux apprenants de former des binômes et
Ensuite, vous pouvez leur demander quels sont les objets d’indiquer s’ils utilisent les objets / outils évoqués en A
qu’ils utilisent sous leur forme papier (magazines, livres, en se posant mutuellement des questions.
cartes, agendas, tickets, etc.) et quels sont les objets qu’ils Moi, j’ai un agenda papier ; je n’ai pas d’agenda
utilisent ayant un écran (télévision, téléphone mobile, électronique. Et toi ?
console de jeux, ordinateur, tablette, etc.). l Vous pouvez en profiter pour rappeler les conjonctions
mais ou et aux apprenants, en leur proposant les
Déroulement exemples suivants  : J’aime lire, mais je déteste lire
A. des livres numériques. J’écris des cartes postales et
l Invitez les apprenants à regarder les six images de des mails.
l’activité. Proposez-leur de chercher, en binômes, le l Pour faire une mise en commun, vous pouvez par
nom de chaque objet. exemple dessiner un tableau avec les six éléments
l Faites une mise en commun. représentés sur les photos.
1. Un livre (papier). 2. Un agenda (papier). 3. Un livre l Demandez ensuite à la classe  : « Qui lit des livres
numérique. 4. Un agenda de smartphone. 5. Un mail/ papier ? » Notez le nombre d’élèves qui en lisent. Moi,
un e-mail/un courriel. 6. Une carte postale. je lis des livres papier.
l Ensuite, invitez les apprenants à lire les trois étiquettes l Faites observer aux apprenants les résultats du tableau
proposées par l’activité et à associer chaque fonction à et demandez-leur quel outil ou objet est le plus utilisé
deux outils/objets. par la classe.
C.
Corrigés l Invitez les apprenants à observer le texte, sans le lire.
Demandez-leur de déterminer le type de texte (il s’agit
Lire un roman : 1 et 3. d’un échange de messages Whatsapp, par téléphone
Écrire à quelqu’un : 5 et 6. donc) et le nombre de personnes qui communiquent
Noter un rendez-vous : 2 et 4. (elles sont deux : Sara et Mélanie).

10
1
Proposez aux apprenants de lire les messages
2. Internet et moi
l
individuellement. Conseillez-leur de s’appuyer sur les
mots qu’ils connaissent déjà et les émoticônes pour
comprendre le sens global. Objectif de l’activité 
l Ensuite, posez-leur des questions pour les aider à Parler de ses usages d’Internet
comprendre l’échange  : Pourquoi Sara écrit-elle à
Mélanie ? Est-ce que Mélanie est libre ? Quelles sont Mise en route
les deux options de Sara pour appeler Mélanie  ? Demandez aux apprenants s’ils utilisent Internet un peu ou
Quand vont-elles se parler ? beaucoup (rappel d’À plus 1). Demandez-leur ensuite avec
Sara écrit à Mélanie pour parler avec elle / parce quels supports ils se connectent en général  : téléphone,
qu’elle veut parler avec elle. Mélanie est libre / ne ordinateur ou tablette. Laissez-les répondre librement et
fait rien. Sara peut appeler Mélanie par Skype donnez-leur des éléments de lexique si besoin.
ou par téléphone. Elles vont se parler tout de
suite / maintenant. Déroulement
l Enfin, proposez aux apprenants de répondre à la A.
question  : Est-ce qu’elles préfèrent s’appeler par l Expliquez aux apprenants qu’ils vont répondre à une
Skype ou par téléphone ? Comment le sait-on ? enquête sur leur utilisation d’Internet.
l Proposez-leur de s’aider du point sur la préférence dans l Lisez la liste des actions une première fois en groupe-
la colonne Nos outils (page 13) s’ils ont besoin d’un coup classe. Demandez aux apprenants s’ils ont compris le
de pouce. sens de chaque action. Si aucun apprenant ne connaît
Mélanie préfère le téléphone. Elle l’écrit dans son un terme, vous pouvez les aider par des dessins, des
message. Sara n’a pas de préférence ; elle écrit « Ça mimes, des définitions, etc.
m’est égal » et elle met un smiley sans expression. l Demandez aux apprenants de cocher individuellement
l Invitez maintenant les apprenants à relire l’échange et à les actions correspondant à leurs propres pratiques.
faire des hypothèses pour deviner le sens des mots qui
leur sont encore inconnus. B.
l Une fois que les apprenants ont répondu au
D. questionnaire, demandez-leur s’ils ont d’autres usages
l Demandez aux apprenants de lire les étiquettes de d’Internet que ceux figurant dans la liste. Le cas échéant,
l’activité. Assurez-vous qu’ils comprennent bien le notez leurs propositions au tableau et aidez-les avec le
vocabulaire proposé. Incitez-les à s’entraider, avant de vocabulaire si besoin.
proposer une traduction ou explication, si aucun élève l Demandez-leur quelle est, selon eux, l’utilisation la plus
ne connaît le mot non compris. commune d’Internet. Écrivez-la au tableau.
l Ensuite, proposez-leur de réaliser l’activité, en binômes. l Ensuite, faites une mise en commun des réponses au
Passez dans la classe pour écouter les élèves, les aider questionnaire. Demandez par exemple  : Qui est-ce
et les corriger si besoin. qui utilise Internet pour appeler des proches (par
Skype, FaceTime, Whatsapp, etc.) ? Notez le nombre
Variante d’apprenants qui répondent.
l Avec un groupe-classe restreint ou en formant de petits l Après cette mise en commun, observez avec les élèves
groupes, vous pouvez rendre cette activité plus ludique, si l’utilisation d’Internet la plus fréquente dans la classe
à l’aide d’une petite balle en mousse. Chaque joueur est celle à laquelle ils avaient pensé.
doit répondre à une question, avant de poser la question
suivante à un autre élève. Vous pouvez donner l’exemple Pour aller plus loin 
pour commencer : Moi, je préfère recevoir un mail. Toi, l Demandez aux apprenants de préparer des cartes
tu préfères écrire à la main ou taper à l’ordinateur ? « verbes » (par exemple : « appeler ») et des cartes « noms »
l Vous envoyez la balle à un élève pour qu’il réponde et (par exemple : « des proches ») avec les actions proposées
pose une question à un camarade, en lui envoyant la dans la liste et celles proposées par les apprenants.
balle. l Incitez-les à dessiner ou coller des illustrations sur les
Moi, je préfère écrire à la main. Toi, tu préfères lire cartes pour favoriser la compréhension et la mémorisation.
un magazine papier ou en ligne ? l Demandez à la classe de former des groupes de 3 à 5
l Assurez-vous que tous les élèves participent et élèves. Photocopiez ou reproduisez les cartes de sorte
reçoivent la balle de façon plus ou moins équilibrée. que chaque groupe ait un exemplaire de chaque carte.
l Au sein de chaque groupe, les cartes sont mélangées
et les apprenants doivent d’abord retrouver les
expressions de la liste.
l Ensuite, demandez-leur de chercher d’autres
combinaisons possibles avec les mêmes actions et

11
1 Papie r o u éc ra n  ?

objets et d’écrire, au fur et à mesure, les combinaisons l Faites une mise en commun au tableau. Faites-leur
qu’ils trouvent et qui leur semble correctes. remarquer qu’on utilise la préposition sur après les verbes
On peut envoyer et recevoir des mails/des messages/ aller (mais aussi chercher, regarder, trouver, etc.) quand
des photos/des informations/de la musique/des il s’agit d’Internet : « Comment tu vas sur Internet ? »
vidéos avec Internet.
On peut échanger des mails/des messages/des
Corrigés
photos/des informations/de la musique/des vidéos.
On peut partager des mails/des messages/des
photos/des informations/de la musique/des vidéos.
Est-ce que tu utilises Internet ?/Comment tu vas sur
On peut lire ou écrire des mails/des messages/des
Internet ?/Tu te connectes où ?/ Tu te connectes com-
informations.
bien de fois par jour ou par semaine ?/ Pourquoi ?
On peut chercher des gens (proches ou pas)/des
mails/des messages/des photos/des informations/de Voir transcription page 121 du livre.
la musique/des vidéos sur Internet.
l Notez qu’on peut écouter des gens (et, éventuellement l Demandez aux apprenants de dire de mémoire, avec
des vidéos  : au Québec, on «  écoute  » un film ou la leurs propres mots, ce qu’ils ont retenu des pratiques
télévision). de Baptiste. N’attendez pas des réponses trop précises,
l La liste des combinaisons possibles est, bien entendu, puisqu’il leur était demandé de faire surtout attention
à compléter avec les propositions préalablement faites aux questions de la journaliste.
par les apprenants. l Demandez-leur ensuite s’ils n’y ont pas déjà répondu :
l Faites une mise en commun. Le groupe qui a trouvé le Est-ce que Baptiste utilise beaucoup Internet  ?
plus de combinaisons correctes a gagné. Qu’est-ce qu’il préfère ?
l Faites remarquer aux apprenants que plusieurs verbes Non, Baptiste n’utilise pas beaucoup Internet.
de la liste peuvent facilement se combiner avec Il préfère le sport.
différents éléments  ; ce qui est très utile quand on l Faites une troisième écoute pour que les apprenants
apprend une langue. puissent vérifier leurs propositions de questions et de
réponses.
C. Piste 01 l Attirez leur attention vers les termes avec et sans, et
l Invitez les élèves à lire la consigne et observer la photo faites-leur lire l’encadré correspondant dans la colonne
pour deviner combien de personnages ils vont entendre. Nos outils. Vous pouvez ensuite leur proposer de faire
Deux personnes parce que c’est une interview. l’exercice 3 dans la double page Nos outils.
Baptiste est un jeune/un garçon/un adolescent/un
ado. D.
l Demandez ensuite aux élèves de deviner le thème de l Demandez aux apprenants de former des groupes de 3 à
l’interview, en s’aidant de la consigne. 6 et de se répartir les questions de la journaliste. Chaque
Comment Baptiste utilise Internet./Baptiste et élève commence à répondre à la ou une des questions
Internet./Les usages d’Internet de Baptiste. etc. qui lui reviennent avant de la poser à ses camarades.
l Invitez les apprenants à écouter l’interview une première Moi, j’utilise Internet. Et toi ? Est-ce que tu utilises
fois, sans prise de notes. Internet ?
l Ensuite, demandez-leur, en groupe-classe, ce qu’ils ont
compris. Pour aller plus loin 
l Pour aider les élèves à réaliser l’activité, vous pouvez l Vous pouvez vous rendre sur http://www.french1959.
écrire au tableau les pronoms interrogatifs suivants : eu/archives/2014/11/03/30886130.html, projeter
est-ce que, comment, où, combien, pourquoi. la vidéo et donner la fiche correspondante à remplir
l Faites-leur réécouter l’interview, en arrêtant par les élèves, en binômes. Vous pouvez aussi choisir
l’enregistrement après chaque question de la journaliste d’exploiter cette vidéo après la Leçon 3, avant d’entrer
pour leur laisser le temps de prendre des notes. dans la double page Mag.com. Cette vidéo permet en
l Invitez les apprenants à comparer les questions qu’ils effet d’introduire le thème des risques d’Internet et des
ont notées avec celles de leurs voisins. moyens de se protéger.

12
1
Téléphone, téléphone
OBJECTIF DE LA LEÇON 2
Communiquer par téléphone

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES des activités de la


double page

► réviser les interrogatifs qui, quel, quand, qu’est-ce que


► lire et comprendre un article de journal
► parler des habitudes d’un groupe et établir des
distinctions à l’intérieur de ce groupe
► exprimer l’inclusion et l’exclusion avec même et sauf
► connaître les expressions utiles pour communiquer par
téléphone
► s’initier aux variations lexicales dans les pays
francophones

ou plusieurs de ces termes ressemblent à celui ou ceux


1. Accros au portable ? qui existent dans leurs langues pour désigner ce type
de téléphone.
Objectif de l’activité  l Invitez les apprenants à lire individuellement l’article.
Poser des questions sur l’usage du téléphone portable et Il s’agit d’une compréhension globale. Rappelez-leur
parler de ses propres pratiques qu’on peut accéder au sens général d’un texte sans
connaître la signification de tous les mots.
Mise en route l Après cette première lecture silencieuse, posez-
Demandez aux apprenants d’observer le titre de l’activité 1. leur quelques questions pour vérifier ou aider à leur
S’ils ne se souviennent pas du terme « accro », vu dans À compréhension globale  : Est-ce que beaucoup
plus 1 (unité 5), vous pouvez leur dire qu’être accro à son d’adolescents ont un téléphone mobile en Suisse  ?
portable signifie qu’on ne peut pas vivre sans son téléphone. Oui : « presque tous ». Est-ce qu’ils l’utilisent
Demandez-leur s’ils sont accros à quelque chose  : à un beaucoup ? Oui : « tous les jours ». Est-ce qu’ils vont
sport, à une série, à des romans ou bandes dessinées, à la partout avec leur portable ? Presque partout. Sous la
musique en général ou un groupe en particulier, à un aliment douche aussi ? Oui, mais pas tous les adolescents vont
(chocolat, etc.), à un jeu... sous la douche avec leur téléphone. Quelles sont leurs
trois activités préférées avec leur mobile  ? Écouter
Déroulement de la musique, aller sur Internet et téléphoner. Un
A. jeune suisse sur vingt a un problème ; qu’est-ce que
l Demandez aux apprenants d’observer le document c’est ? Ils sont accros à leur mobile./Ils ne peuvent
et d’indiquer de quel genre de texte il s’agit. Un pas vivre sans leur mobile.
article de journal. Demandez-leur d’émettre des l Invitez maintenant vos apprenants à lire les propositions
hypothèses sur le thème de l’article à partir du titre du tableau, avant de relire l’article pour répondre par
et de la photo : De qui parle cet article  ? De quoi Vrai ou Faux.
parle-t-il ? Est-ce que les adolescents de la photo l Proposez aux apprenants de comparer leur réponse
sont accros à leur portable ? avec un camarade, avant de faire une mise en commun
l Demandez-leur aussi ce qu’ils savent de la Suisse et s’ils des réponses.
peuvent repérer ce pays sur la carte des pages 126-127.
l Vous pouvez faire remarquer aux apprenants que Corrigés
dans l’énoncé de l’activité 1, on parle de «  portable  »,
alors qu’il est question du «  mobile  » dans le titre de
l’article. Invitez-les à consulter le cadre Voc + afin de 1. Faux 3. Faux 5. Vrai
connaître les différents noms du téléphone personnel 2. Vrai 4. Vrai
dans quelques pays francophones. Demandez-leur si un

13
1 Téléphon e , téléphone

l Demandez-leur où les adoslescents utilisent leur


téléphone portable,  d’après l’article. Est-ce qu’il y a Pour aller plus loin
des endroits où les jeunes Suisses n’utilisent pas leur l Vous pouvez proposer aux apprenants de présenter
mobile ? Proposez alors aux élèves de déduire le sens leurs résultats à la classe. Si cela est possible, ils
des mots sauf et même. Invitez-les à consulter la peuvent réaliser un graphique en barres à l’aide d’un
colonne Nos outils page 15, puis rendez-vous à la page logiciel (Calc, OpenOffice, Microsoft Excel, etc.) pour
19 pour réaliser l’activité du point 5. illustrer leur présentation.
l Ensuite, invitez les apprenants à observer les passages l Si la classe a un blog, proposez aux élèves qui le
suivants dans l’article : souhaitent d’y poster leurs graphiques.
- En Suisse, presque tous les jeunes de 12 à 19 ans ont un
natel.
- Tous les jeunes qui ont un natel l’utilisent plusieurs fois 2. Fixe ou mobile ?
par jour.
- Certains dorment avec leur téléphone. Objectif de l’activité 
- Quelques adolescents le gardent même sous la douche. Connaître différentes formules pour communiquer par
l Puis demandez-leur d’associer chaque passage à une téléphone
quantité :
- la totalité = tou(te)s Mise en route
- une grande partie = presque tou(te)s Demandez aux élèves d’observer le titre de l’activité.
- une petite partie = certain(e)s Montrez, projetez ou dessinez les images d’un téléphone
- une toute petite partie = quelques fixe et d’un téléphone portable ou dessinez-les au tableau.
l Faites une mise en commun, puis rendez-vous à la Puis invitez-les à dire lequel est appelé fixe et lequel est
page 18 pour réaliser l’activité du point 2. appelé portable, mobile, cellulaire, etc.
Ensuite, demandez aux apprenants de dire quelles sont les
B. phrases et formules qu’ils utilisent dans leur(s) langue(s)
l Demandez aux apprenants, en groupe-classe, de choisir quand ils sont au téléphone. Utilisent-ils des formules
trois questions sur l’utilisation du téléphone (fixe ou différentes avec les téléphones fixes et les téléphones
mobile, car tous les élèves n’ont pas nécessairement mobiles ?
un portable). Demandez-leur de varier les interrogatifs,
pour que les questions soient elles aussi plus diverses. Déroulement 
Écrivez les trois questions au tableau. A.
l Invitez les apprenants à recopier ces questions, puis à l Invitez les apprenants à deviner pourquoi les phrases
se les poser, en binômes, et à noter les réponses de leur sont dans des bulles. C’est des gens qui parlent./
camarade. Vous pouvez circuler dans la classe pour les Ce sont des phrases de conversation/de discussion.
aider à reformuler ces réponses si besoin. l Demandez aux apprenants de lire une première fois les
phrases, en silence.
C. l Puis, demandez à différents élèves de lire les phrases
l Les apprenants lisent les réponses données par leur comme s’ils étaient au téléphone, en n’hésitant pas à
camarade. exagérer l’intonation.
Elle utilise son téléphone pour faire des photos et des l Lisez la consigne avec vos apprenants puis invitez-les
vidéos. à réaliser l’activité seuls ou en binômes, après avoir
l Notez les réponses en regroupant celles qui se recopié les phrases dans leur cahier ou sur une feuille
ressemblent et le nombre de personnes qui ont répondu volante.
de façon semblable. l Faites une mise en commun.
l Incitez-les à comparer les résultats de cette mini-
enquête avec ceux de l’article sur les adolescents
suisses.

Variante
l Proposez aux élèves de former des binômes et de
choisir les trois questions au sein de chaque binôme.
Ensuite, invitez-les à poser leurs questions à 2 ou 3
autres binômes, en se relayant pour poser les questions
et noter les réponses.

14
1
Demandez ensuite aux apprenants : Est-ce que Chloé a
Corrigés l
un portable d’habitude ? Oui. Pourquoi est-ce qu’elle
appelle Arthur sur son fixe  ? Parce que quelqu’un
fixe mobile les 2 a volé son portable. Qu’est-ce qu’elle demande à
Allô ? x Arthur ? Son numéro (de portable).
l Finalement, demandez aux apprenants d’écouter une
T’es où ? x troisième fois la conversation pour vérifier leurs réponses
C’est de la part de qui ? x et noter le numéro d’Arthur. 07 18 24 30 21.
Est-ce que je pourrais parler Pour en savoir plus
x
à Arthur, s’il vous plaît ? l Un numéro commençant par 06 ou 07 en France est
Je te le passe. x toujours un numéro de portable. C’est même une façon
familière, chez les jeunes, de demander à quelqu’un son
Je ne t’entends pas bien : je
x numéro de téléphone : « C’est quoi ton 06 ? » signifiant
suis dans le métro.
« Tu me donnes ton numéro ? ».
Je n’ai plus de batterie, ça l En Belgique, au Bénin, au Liban, au Luxembourg, au
x
va couper… Mali, au Maroc et à Maurice, on peut aussi savoir, en
regardant le numéro, s’il s’agit d’un fixe ou d’un mobile.
Tu peux me rappeler dans
x En revanche, au Canada, on ne peut pas différencier les
un quart d’heure ?
numéros de fixes de ceux des cellulaires.
Je te rappelle. x l Demandez aux apprenants si les numéros de téléphone
des mobiles sont différents des numéros des fixes dans
leur(s) pays ou dans d’autres pays qu’ils connaissent.
l Dans des situations particulières, certaines phrases
peuvent éventuellement être dites avec les deux C.
sortes de téléphone : on peut « passer » son portable l Proposez aux apprenants de chercher, en binômes,
à quelqu’un, on peut ne plus avoir de batterie dans un des sujets de conversations téléphoniques  : invitation
téléphone fixe sans fil, etc. Mais les auteurs de l’activité à une fête, proposition de sortie le week-end, question
ont choisi de ne retenir que les contextes les plus sur un travail à faire en commun, demande du numéro
évidents et les plus fréquents de leur utilisation. de téléphone d’un-e ami-e, annonce d’un retard à un
rendez-vous, demande de partage d’un produit culturel
B. Piste 02 (chanson, live, vidéo...), etc.
l Demandez aux apprenants d’observer les deux photos l Chaque binôme choisit un seul sujet de conversation et
de l’activité et de faire des hypothèses sur le nombre décide du type de téléphone qui sera utilisé par chaque
de personnes qui vont parler et avec quoi elles personnage.
communiquent. l Ils rédigent ensemble un court dialogue, en s’aidant des
l Ensuite, invitez les élèves à écouter la conversation une phrases de l’activité A et de la transcription du dialogue
première fois sans prise de notes. de l’activité B.
l Demandez aux élèves combien de personnes différentes l Après s’être entraînés, les élèves jouent leur dialogue
ils ont entendues. Il y a trois personnes : le père d’Arthur, devant la classe. Un autre élève (changeant à chaque
Chloé et Arthur. fois) peut jouer le rôle du «  souffleur  » pour les aider
l Demandez-leur si, après cette première écoute, ils s’ils en ont besoin.
peuvent indiquer s’il s’agit d’une conversation par l À la fin de chaque dialogue joué, demandez aux autres
téléphone portable ou téléphone fixe. apprenants de dire quel est le téléphone de chaque
l Maintenant, proposez aux élèves une deuxième écoute personnage.
de la conversation en cochant, sur leur feuille ou cahier,
les phrases et formules qu’ils entendent. Variante
l Faites une mise en commun. l Les binômes peuvent écrire leurs différentes idées de
sujets de conversation sur des petits papiers réunis
Corrigés dans une boîte « sujets de conversation au téléphone ».
l Pendant ce temps, préparez des petits papiers (autant
qu’il y a d’élèves) sur lesquels vous écrivez « fixe » ou
Allô ? / C’est de la part de qui ? / Est-ce que je pourrais « portable ». Placez-les dans une boîte « téléphone ».
parler à Arthur, s’il vous plaît ?/ Je te le passe. l Chaque binôme pioche un sujet de conversation et
chaque élève pioche un papier « téléphone ». Les
Voir transcription page 121 du livre. binômes rédigent alors un dialogue en fonction du
thème et des sortes de téléphone qu’ils ont piochés.

15
1
Il y a un bug...
OBJECTIF DE LA LEÇON 3
Donner son avis

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES des activités


de la double page
► parler de problèmes liés aux technologies
► comprendre un problème et lui chercher une solution
► comprendre et exprimer une opinion
► parler des bons et des mauvais côtés de quelque
chose
► différencier les verbes savoir et connaître
► revoir le présent de l’indicatif et le futur proche

sa signification : un nom ou prénom utilisé pour ne pas


1. Je ne sais pas quoi faire donner sa vraie identité, notamment sur Internet.
l Lisez ensemble la consigne et assurez-vous qu’ils
Objectif de l’activité  l’ont comprise. Ensuite, demandez-leur de lire le texte
Comprendre un problème et chercher une solution individuellement pour trouver le problème exposé et la
solution proposée. Rappelez-leur qu’ils n’ont pas besoin
Mise en route de comprendre tous les mots pour comprendre le sens
Écrivez le mot «  bug  » au tableau et demandez aux global d’un texte.
apprenants, en groupe-classe, s’ils en connaissent le sens. l Invitez les apprenants à comparer leurs réponses
S’ils ne le connaissent pas, encouragez-les à émettre des avec celles d’un camarade, avant de faire une mise en
hypothèses sur l’origine de ce mot (qui signifie « insecte » commun. Demandez-leur d’abord : Qui a un problème ?
en anglais, car il n’était pas rare que des insectes viennent Coco12 et Mila610.
perturber le fonctionnement des machines au XIXe siècle et l Ensuite, demandez-leur quel est leur problème et quelle
début du XXe siècle), ainsi que sur sa ou ses significations est la solution proposée par les autres participants.
possibles en français. Amenez-les à deviner que «  bug  »
est le synonyme courant de « problème informatique » en
Corrigés
France et au Québec. Demandez aux élèves de citer des
problèmes qu’on peut rencontrer avec les ordinateurs, les Problème : Coco12 et Mila610 ont effacé des fichiers.
tablettes, les téléphones, les consoles, le WiFi, etc. D’après Solution : Utiliser un logiciel pour récupérer les
eux, est-ce qu’il y en a un peu ? beaucoup ? trop ? données perdues.

Déroulement l Posez-leur des questions pour les aider à comprendre


A. le texte en détail : Est-ce que c’est un petit ou un gros
l Invitez les apprenants à observer le document (barre problème pour Coco12  ? Est-ce que Mila610 a des
de recherche, photos, prénoms en bleu, etc.) : Où gens pour l’aider  ? Pourquoi Leslie56 conseille-t-
trouve-t-on ce genre de textes  ? Sur Internet./En elle le logiciel en bleu ? Que pense Karim287 de ce
ligne. Combien y a-t-il de participants ? Quatre. logiciel ? Est-ce que c’est un logiciel payant ? Est-ce
Quel est le type de texte ? C’est un forum./Ce sont que Coco12 a déjà testé le logiciel ?
des messages. l Encouragez les apprenants à s’expliquer mutuellement
l Lisez ensemble le titre du forum « Un problème ? Une le vocabulaire nouveau ou simplement oublié.
solution ! » et demandez-leur À quoi sert ce forum ? À l Pour les termes complètement inconnus, invitez-les à
discuter de problèmes./À demander de l’aide pour faire des hypothèses avant d’aller confirmer ou infirmer
un problème, etc. ces hypothèses avec un dictionnaire.
l Est-ce que ce sont les vrais prénoms des l Demandez-leur enfin de relever les termes qui
participants ? Non. Ce sont des faux prénoms avec appartiennent au champ de l’informatique  : clé USB,
des chiffres. Donnez-leur le terme « pseudonyme » et fichiers, logiciel, données, site.

16
1
B. l Faites participer toute la classe, pour le cas où des
l Proposez aux apprenants de souligner les phrases qui problèmes resteraient irrésolus, ou si d’autres élèves
comportent les verbes connaître et savoir dans les connaissent des solutions n’ayant pas été mentionnées.
messages du forum.
l Ensuite, invitez vos apprenants à lire les étiquettes de Pour aller plus loin
l’activité. Demandez-leur quelle étiquette correspond à l Vous pouvez proposer aux apprenants de créer un
chaque phrase soulignée dans le texte. article de blog avec les problèmes rencontrés et les
l Incitez-les à s’aider mutuellement en cas de doute sur solutions proposées, puis de le poster sur le blog de la
le vocabulaire et demandez-leur de réaliser l’activité. classe s’il y en a un.
Ensuite, invitez-les à comparer leurs réponses avec l Vous pouvez aussi proposer aux apprenants de créer
celles d’un camarade, avant la mise en commun. un fichier sur lequel ils pourront noter des questions ou
demander de l’aide s’ils ont un problème informatique
Corrigés ou technologique au sens large, ou s’ils connaissent des
astuces pour résoudre ce genre de problèmes.
on sait / on connaît /
on ne sait pas on ne connaît pas
2. Bons et mauvais côtés
- résoudre un problème - un logiciel
- si le logiciel est gratuit - une personne Objectif de l’activité 
- récupérer ses données - une solution Donner son avis lors d’un débat
- qui peut nous aider - un site Internet
Mise en route :
Organisez un brainstorming avec les apprenants afin de
l La différence entre savoir et connaître est parfois revoir l’expression des goûts et sentiments : aimer, ne pas
subtile, donc n‘attendez pas que les apprenants aimer, détester, adorer, préférer, etc.). Ensuite, demandez-
maîtrisent parfaitement leur usage dès le niveau A2. En leur d’utiliser ces expressions pour dire s’ils aiment ou non
revanche, il est bien qu’ils sachent que ces deux verbes, Internet. Invitez-les à justifier leur réponse, de manière
quoique très proches, ont des utilisations différentes. brève, en utilisant parce que.
Invitez-les donc à lire les explications du point 4 de la
page 19 et à réaliser les activités correspondantes. A.
l Invitez les apprenants à lire la consigne. Puis,
C. demandez-leur de déduire, grâce aux émoticônes, le
l Lisez ensemble la consigne de l’activité. Demandez-leur sens des expressions : « avis positif », « avis négatif »,
de réfléchir individuellement à un problème qui leur est « avis neutre ».
arrivé ou dont ils ont entendu parler, puis de l’écrire sur l Proposez aux apprenants de réaliser l’activité, avant de
un bout de papier. comparer leurs réponses avec celles de leur voisin.
l Encouragez les apprenants à chercher dans un l Faites une mise en commun. Lors de la correction,
dictionnaire pour trouver les mots qui leur manquent. demandez aux élèves quel(s) mot(s) de chaque phrase
l Ensuite, proposez-leur de former des binômes et de indique(nt) que l’opinion est positive, négative ou neutre.
corriger les phrases de leur camarade.
l Circulez entre les groupes pour les aider à reformuler Corrigés
leurs problèmes, si besoin.
Avis Avis Avis
D. positif neutre négatif
l Quand chacun a écrit son problème, mélangez tous les
papiers dans une grande boîte.
l Dites aux apprenants de former des groupes de 3 à 5. Je hais Internet. x
Invitez chaque apprenant à tirer un papier au hasard.
l À tour de rôle, les apprenants demandent à leurs C’est génial, Internet ! x
camarades de groupe s’ils connaissent une ou plusieurs Je pense que c’est nul. x
solutions au problème proposé, s’ils savent comment le
résoudre. Je trouve que c’est bien. x
l Chacun note les idées et conseils de ses camarades. Je ne sais pas. x
Ceux qui ne savent pas le disent, tout simplement.
Lors de la mise en commun, chaque apprenant lit le Ça a des bons et des
l x
problème qu’il a tiré et les solutions proposées par son mauvais côtés.
groupe.

17
1 Il y a un b u g...

l Maintenant, demandez aux élèves de relever deux Élodie Yann Nora


verbes servant à introduire une opinion : penser (que),
trouver (que). 1. C’est génial, Internet. oui non oui
2. Internet, c’est nul. non oui oui
B. Piste 03
3. On n’est jamais tranquilles
l Invitez les apprenants à prendre connaissance de oui oui ?
avec Internet.
l’énoncé afin d’établir le contexte de la conversation
qu’ils vont écouter. À partir de la photo et de la consigne, 4. Internet a de bons et de
oui non oui
ils peuvent déjà faire des hypothèses sur le nombre de mauvais côtés.
personnes qui vont parler et leur sujet de conversation.
l Faites une première écoute sans prise de notes pour l Amenez les apprenants à remarquer que Yann et Élodie
vérifier leurs hypothèses. n’ont pas le même avis sur Internet en général, mais
l Proposez aux apprenants d’écrire le prénom de qu’ils sont du même avis sur un point : ce n’est pas bien
chaque personne, ainsi que les 3 types d’avis vus dans d’être tout le temps connecté ; il ne faut pas trop utiliser
l’activité  A  : «  avis positif  », «  avis négatif  », «  avis Internet.
neutre ». l Attirez leur attention sur l’expression être d’accord
l Faites une deuxième écoute ; les apprenants identifient (avec), par exemple en leur faisant lire la troisième
l’avis de chacun des amis. phrase de l’encadré «  Donner son opinion  » dans la
l Procédez à la mise en commun et demandez aux colonne Nos outils, ou en leur rappelant que Karim287
apprenants si Élodie, Yann et Nora ont le même avis sur utilise cette expression dans le forum de la page 16.
Internet. l Encouragez-les à faire des hypothèses pour trouver
le contraire de cette expression. Aidez-les un peu
si besoin, jusqu’à ce qu’ils puissent utiliser les deux
Corrigés
phrases suivantes  : «  Je suis d’accord (avec toi).  » et
Élodie : avis positif. « Je ne suis pas d’accord (avec toi). »
Yann : avis négatif.
Nora : avis neutre. C.
l Invitez les apprenants, en binômes, à donner leur opinion
Voir transcriptions page 121 du livre. générale sur Internet, en disant s’ils sont d’accord avec
Élodie, Yann ou Nora.
l Proposez-leur les phrases suivantes ou un tableau de l Laissez quelques minutes aux apprenants pour exposer
ce type. Assurez-vous que les apprenants comprennent leurs idées en binômes. Puis, proposez aux élèves qui le
les phrases. souhaitent de partager leur opinion avec la classe.

Élodie Yann Nora D.


1. C’est génial, Internet. l Invitez les apprenants à prendre connaissance de
l’énoncé de l’exercice.
2. Internet, c’est nul. l Ensuite, invitez-les à former des groupes de 3 à 5, pour
3. On n’est jamais tranquilles chercher ensemble 3 bons et 3 mauvais côtés d’Internet.
avec Internet. l Vous pouvez donner un dictionnaire, imprimé ou
4. Internet a de bons et de numérique, à chaque groupe pour qu’il puisse chercher
mauvais côtés. les mots qui manquent.
l Vous pouvez proposer aux apprenants de présenter leur
l Puis, faites-leur écouter une troisième fois liste sous forme de carte mentale, à la main ou sous
l’enregistrement, pour indiquer qui, parmi ces trois forme numérique — par exemple en utilisant le logiciel
jeunes, peut dire «  oui  » ou «  non  » à chaque phrase. Xmind http://www.xmind.fr.
Précisez qu’ils peuvent mettre un point d’interrogation l Puis, demandez à chaque groupe de présenter sa liste
si l’opinion du jeune n’est pas claire. au reste de la classe. Notez les bons et mauvais côtés
d’Internet selon les élèves.
l Observez tous ensemble les propositions qui se
retrouvent d’une liste à une autre. Amenez les élèves à
remarquer les éventuelles propositions contradictoires.
l Enfin, vous pouvez afficher les cartes mentales de vos
élèves dans la classe ou les poster sur le blog de la
classe, s’il y en a un.

18
1
Nos outils
RÉCAPITULATIF DES POINTS DE
GRAMMAIRE ET DE PHONÉTIQUE
► rappel des principaux interrogatifs
► rappel du présent de l’indicatif et du futur proche
► les adjectifs et pronoms indéfinis : tou(te)s,
certain(e)s, quelques, aucun(e)
► l’alternative : ou
► les prépositions avec et sans
► les verbes savoir et connaître
► les prépositions même et sauf
► les sons [i] et [e/ε]

1. Les interrogatifs 3. Avec ou sans


A. D.
Proposition de corrigé :
avec sans
1. Tu as combien de chansons dans ton ordinateur ? les 2
Internet Internet
2. Allô ? T’es où ?
3. Quand est-ce que tu éteins ton téléphone ? 1. Faire du sport x
4. Tu préfères quoi ?/Qu’est-ce que tu préfères ? 2. Publier une photo en ligne x
5. Pourquoi tu préfères les mails aux cartes postales ?
6. Tu téléphones à qui ? 3. Discuter avec ses amis x
7. Comment tu notes tes rendez-vous ?
4. Envoyer un mail x
B. 5. Écouter de la musique x
Questions et réponses libres.
6. Faire la fête x

2. Adjectifs et pronoms
4. Savoir et connaître
indéfinis
E.
C. 1.  Ils savent tout faire  : réparer les ordinateurs, créer des
1.  Je n’ai aucun problème de connexion. 2.  Quelques   / logiciels, lancer des sites, etc. 2.  Tu connais Jeanne ? Elle
Certaines vidéos de cette chaîne sont très intéressantes. a un blog génial sur la Martinique  ! 3.  Je sais qu’il arrive
3. J’ai trouvé quelques/certains conseils sur un forum en demain, il m’a envoyé un message pour me le dire. 4. Vous
ligne. 4. Toutes les options de ce logiciel sont gratuites. 5. Je connaissez ce réseau social ? Il est très bien. 5. Je connais
vais ajouter quelques amis dans notre groupe. 6. Certains toutes les blogueuses de ce site.
smartphones sont très chers. 7. Je connais tous les blogs
sur ce thème. 8. Je n’ai essayé aucun de ces logiciels. F.
Réponses libres.
Lors de la mise en commun, faites remarquer que quelques
et certain(e)s sont souvent interchangeables et qu’ils
peuvent être remplacés par des dans la plupart des cas. 5. Sauf et même
G.
1. c. 2. a. 3. b.

19
1 N o s ou tils

Phonétique
Corrigés

1 2 3 4

Les sons [i] et [e/ε]


[i] [e/ε] [i] [i]

Objectif Voir transcriptions page 121 du livre.


Différencier les sons [i] et [e/ε].
l Demandez-leur s’ils ont compris le sens de chaque
Mise en route phrase et proposez-leur de les réécouter, puis de les
Expliquez aux apprenants qu’ils vont travailler les sons [i] et répéter.
[e/ε]. Indiquez-leur que la prononciation des sons [e] et [ε] en
français varie d’un pays ou d’une région à l’autre. En France, B.
de très nombreux Français ne les distinguent pas (dans le l Invitez les apprenants à se mettre en binômes et à
Sud notamment). Il peut être utile de faire la différence entre chercher 3 mots qui comportent les deux sons, [i] et
[e] et [ε] si on y arrive, mais ce n’est pas indispensable pour [e/ε]. Dites-leur de s’entraîner à les prononcer en se
communiquer en français, car les confusions entre [e] et [ε] corrigeant mutuellement si besoin.
n’ont presque jamais de conséquence sur la communication. l Faites une mise en commun de tous les mots en
En revanche, la différence entre [i] et [e/ε] est très les notant au tableau. Proposez-leur de choisir
importante, car elle a une influence sur le sens. Elle permet individuellement le mot qui leur plaît le plus dans la
par exemple d’éviter des malentendus entre il et elle, entre liste et de le partager avec la classe.
« Je vais à Paris » et « Je vis à Paris », etc.
Ensuite, proposez aux apprenants de faire un remue- Pour aller plus loin 
méninges pour trouver un maximum de mots comportant l Demandez aux apprenants d’écrire leurs mots sur un
le son [i] (lire, utiliser, il, magazine, fixe, si, mobile, batterie, papier. Ramassez les papiers et mélangez-les dans une
informatique, site, etc.). Demandez-leur de trouver un grande boîte.
maximum de mots qui comportent le son [e/ε] (aimer, côté, l Faites deux équipes (A et B). Demandez à un joueur
elle, génial, clé, problème, et, données, aider, téléphone, de l’équipe A de piocher un papier et de le lire. S’il lit
même, préférer, écouter, etc.) Notez à part les éventuelles correctement, l’équipe A remporte un point. Demandez
propositions de mots contenant les deux sons, suggérez-en à un joueur de l’équipe B d’écrire le mot au tableau (ses
quelques-uns si les apprenants n’en ont pas proposé (écrire, coéquipiers peuvent l’aider en cas de doute). Si le mot
cinéma, vidéo...). est correctement écrit, l’équipe B marque un point.
l Ensuite, proposez à un joueur de l’équipe B de piocher
Déroulement un mot à dire et à un joueur de l’équipe A de l’écrire.
A. Piste 04 l Faites autant de tours que nécessaire, l’équipe qui a le
l Attirez l’attention des apprenants vers les mots plus de points à la fin du dernier tour a gagné.
comportant les deux sons [i] et [e/ε] et invitez-les à dire
lequel des deux sons apparaît le premier dans chacun. Pour en savoir plus
l Faites-leur lire la consigne de l’activité de Phonétique, [i] : ce phonème se prononce avec la langue en avant, les
page 19. Assurez-vous qu’ils ont compris qu’ils doivent lèvres et la bouche étirées ;
seulement marquer le premier son qui apparaît, car les [e] : ce phonème se prononce avec la langue en avant et la
deux seront présents dans les phrases. bouche plus ouverte que pour le [ ] ;
l Faites une première écoute pendant laquelle les élèves [ ] : ce phonème se prononce avec la langue au centre, les
ne prennent pas de notes. lèvres arrondies, la bouche peu ouverte.
l Effectuez une seconde écoute pour qu’ils puissent
compléter ou vérifier leurs réponses.
l Faites une mise en commun en groupe-classe.

20
1
MAG.
com
Les dangers d’Internet
Objectif 
Comprendre quelques risques liés à Internet et
pouvoir en discuter

Présentation des documents 


► statistiques sur 3 inconvénients d’Internet
► 3 illustrations (2 montages et une photographie)

Mise en route «  Attention  !  »  : 0 panneau pour «  sans danger  »,


Invitez les apprenants à se rappeler des bons et mauvais 1 panneau pour «  un peu dangereux  », 2  panneaux
côtés d’Internet évoqués durant la Leçon 3. Si les élèves ne la pour «  assez dangereux  », 3 panneaux pour «  très
mentionnent pas d’eux-mêmes, introduisez l’idée de risque, dangereux ». Faites une mise en commun pour faire le
de danger. Pour les aider à comprendre, vous « Top » des dangers d’Internet selon la classe.
pouvez dessiner ou montrer un panneau l Ensuite, invitez les apprenants à lire le premier
de signalisation signifiant «  Attention  !  », encadré. Encouragez-les à s’aider mutuellement pour
Demandez-leur si, à leur avis, Internet est comprendre les infographies. Vous pouvez écrire au
un espace sans danger, un peu dangereux tableau 200 milliards en chiffres (200  000  000  000)
ou très dangereux. pour qu’ils en visualisent l’importance.
l Puis invitez les apprenants à lire le second encadré et
Déroulement  le troisième encadré, en faisant le point sur le lexique
l Invitez les apprenants à lire le texte introducteur de la nouveau ou oublié après chaque moment de lecture.
double page Mag.com et d’essayer de le comprendre l Assurez-vous que les apprenants ont compris les
globalement, sans nécessairement comprendre chaque informations données et demandez-leur s’ils les
mot ou chaque phrase. connaissaient ou si elles les surprennent, comme
l Après cette première lecture, aidez-les à comprendre suggéré dans la rubrique : « Les dangers ».
le texte en leur posant les questions suivantes : Est-ce l Proposez-leur ensuite d’associer à chaque encadré un
que ce texte parle des bons côtés d’Internet  ? Oui. des trois titres proposés dans la rubrique « Pour faire
Un peu ou beaucoup  ? Un peu. Est-ce que ce texte attention ».
parle des mauvais côtés ? Oui. Un peu ou beaucoup ? l Invitez-les ensuite à lire les conseils et à les associer à
Beaucoup. Combien de problèmes sont cités dans chaque titre.
le texte ? Six : les courriers indésirables, les fausses
nouvelles, le piratage de comptes en banque, le
Corrigés
cyberharcèlement, les vols d’identité, les appels à la
haine et la violence. Quels sont les problèmes que 1. b. - 2. c. - 3. a.
vous comprenez ?
l Proposez aux apprenants de formuler des hypothèses,
par deux, sur les termes inconnus désignant des l Faites une mise en commun et demandez-leur s’ils
dangers d’Internet. Faites une mise en commun. Aidez- appliquent ces conseils dans leurs usages d’Internet.
les à comprendre le sens des mots qu’aucun binôme n’a
pu trouver. Faites appel aux synonymes, aux mimes, aux Pour aller plus loin 
images, etc. l Demandez aux apprenants s’ils connaissent d’autres
l Proposez-leur d’attribuer un degré de dangerosité dangers d’Internet et complétez la liste des dangers
à chaque problème, en dessinant des panneaux évoqués dans la double page Mag.com.

21
1
l Avant d’aborder la dernière activité, proposez aux en consultant la page 109 du Précis de grammaire de
apprenants de visionner la vidéo suivante  : http:// leur livre ou la Conjugaison, pages 117-120.
www.1jour1actu.com/info-animee/dangers-internet/. l Invitez chaque groupe à présenter ses recherches et à
l Distribuez-leur une grille de ce type avant de leur répondre aux questions du reste de la classe, s’il y en a.
faire visionner la vidéo. Proposez-leur de la lire pour l Les supports des présentations, en version papier ou
associer les actions des internautes aux risques qui leur numérique, peuvent ensuite être affichés dans la salle
correspondent, selon la vidéo. ou postés sur le blog de la classe.

ACTIONS DANGERS

envoyer un mail
utilisation de ces photos
contre moi
MAG Photos en ligne : fais
vente d’informations
.tv attention !
utiliser une application
ma vie personnelle

donner des informations vol d’informations Objectifs 


sur des réseaux sociaux publicités ciblées Voir et comprendre une vidéo de prévention
Discuter des risques liés à la publication de photos
envoyer ou poster espionnage, localisation sur Internet
des photos (on sait où je suis)
Présentation du document
l Après deux visionnages de la vidéo pour réaliser Vidéo de prévention canadienne pour inciter les jeunes à
l’activité, mettez en commun. Ensuite, montrez la vidéo réfléchir avant de publier des photos en ligne.
une troisième fois en demandant aux apprenants de
noter les conseils donnés pour se protéger. Mise en route
l Demandez-leur enfin s’ils sont d’accord avec ces Avant le premier visionnage, demandez à vos apprenants
conseils et pourquoi. Demandez-leur s’ils connaissent s’ils postent des photos d’eux ou de leurs proches en ligne :
d’autres façons de se protéger. Est-ce que vous avez des comptes dans des réseaux
sociaux (Facebook, Whatsapp, Twitter, etc.) ? Est-ce que
Conseils donnés dans la vidéo l’image de votre profil est une photo de vous ? Est-ce que
- ne pas donner de photos vous postez des photos de vous, seul(e) ou avec d’autres
- ne pas accepter de rendez-vous personnes, sur Internet ?
- ne pas donner mon adresse
- utiliser un pseudonyme Compréhension globale
1.
l Montrez la première image de la vidéo aux apprenants
et mettez la vidéo sur «  pause  ». Demandez aux
l Invitez les apprenants à former des groupes de 2 à 5. apprenants de repérer le logo (« adosanté.org ») et le
Proposez-leur de faire des recherches sur Internet pour titre de la vidéo : « N’oublie pas... une fois affiché, c’est
présenter un risque lié à Internet à la classe et donner permanent ! »
au moins un conseil pratique à leurs camarades pour l Demandez-leur quels sont les mots qu’ils comprennent
s’en protéger. et de faire des hypothèses sur le sens du titre, le
l Assurez-vous que les dangers choisis soient variés et thème de la vidéo et le type de vidéo qu’ils vont voir,
faites-leur choisir entre plusieurs autres options si ce en choisissant parmi les 3 options proposées dans la
n’est pas le cas. question a.
l Vous pouvez les inviter à consulter les sites suivants : l Laissez les apprenants répondre librement. Ne leur
http://www.droitsenfant.fr/principaux_dangers.htm donnez pas les réponses ou explications, dites-leur que
http://www.fais-gaffe.fr vous en reparlerez après avoir regardé la vidéo.
http://www.monquotidien.fr/infos/2012/02/15/l-info- l Faites-leur visionner la vidéo une première fois puis,
du-jour/internet-protege-toi-pour-bien-surfer-a1289 demandez-leur à nouveau quel est le thème et le genre
l Pour présenter leurs recherches, proposez aux de la vidéo.
apprenants de mettre en valeur le chiffre et le danger
et de rédiger un texte explicatif. Ils doivent terminer en Corrigés
proposant au moins un conseil pratique.
l Conseillez-leur d’accompagner leur présentation d’une
Il s’agit d’une vidéo de prévention.
illustration. Invitez-les à utiliser l’impératif pour donner
La vidéo parle des photos postées sur Internet.
plus de force à leur(s) conseil(s) - ils peuvent le revoir

22
1
Compréhension détaillée 3.
2. l Demandez aux apprenants : si vous postez des pho-
l Invitez les apprenants à prendre connaissance des trois tos de vous sur Internet, est-ce que vous êtes seuls
questions de l’exercice 2. Encouragez-les à s’expliquer ou avec d’autres personnes, sur ces photos ? Est-ce
mutuellement le lexique des questions et propositions, que ces autres personnes sont d’accord ? Vous leur
aidez-les pour les termes qu’aucun élève ne peut avez demandé avant de poster la photo ? Est-ce que
expliquer aux autres. d’autres personnes (famille, amis, camarades, etc.)
l Visionnez une deuxième fois la vidéo, puis laissez ont mis des photos de vous en ligne ? Est-ce qu’ils
quelques minutes aux apprenants pour qu’ils puissent vous ont demandé votre accord avant de le faire ?
répondre individuellement. l Proposez aux apprenants de former des groupes de 3 à
l Faites une mise en commun, demandez aux apprenants 5 pour chercher des solutions au problème des photos
quels éléments de la vidéo les ont aidés à répondre. qu’on ne peut pas effacer, aux photos volées, aux photos
postées ou partagées sans l’accord des personnes.
Corrigés l Ensuite, laissez-leur quelques minutes afin de chercher
le vocabulaire dont ils ont besoin dans un dictionnaire
imprimé ou numérique. Vous pouvez aussi passer dans
a. Les photos que tu postes sur les réseaux sociaux
la classe pour les aider à formuler leurs conseils si
sont très difficiles à effacer.
besoin.
b. Elle ne peut pas effacer la photo qu’elle a postée.
l Faites une mise en commun à l’oral.

l Revenez alors au titre de la vidéo et demandez aux


apprenants de comparer avec leurs hypothèses de
départ. Aidez-les alors à comprendre chaque mot du
Retrouvez les vidéos d’À plus 2, accompagnées de
titre : « N’oublie pas... une fois affiché, c’est permanent ! »
plus d’activités et de vidéos supplémentaires
l Proposez aux élèves de discuter, à deux, à la question c. dans le PACK DVD d’À plus 2.
l Ensuite, faites une mise en commun, en invitant chaque
binôme à présenter ses hypothèses. Les autres élèves
de la classe peuvent prendre la parole pour indiquer
s’ils sont d’accord ou pas avec ces hypothèses.

23
Notre projet final

Faire une enquête sur


les usages des technologies

OBJECTIFS 
► poser des questions sur des pratiques
► donner des informations sur ses pratiques
► parler des technologies
► présenter les résultats d’une enquête

Matériel 
► bloc-notes, stylos
► selon les choix des élèves et le matériel disponible  :
grandes feuilles, feutres, ordinateur, projecteur

Déroulement par phases


Avant de commencer, lisez avec les apprenants le titre PHASE 2
du projet final. Demandez-leur s’ils comprennent le mot L’enquête
enquête. Aidez-les à comprendre la différence entre l Chaque apprenant recopie les questions choisies
poser des questions à une personne sans réfléchir, par son groupe et va interviewer 1 ou 2 camarades
comme dans une conversation, et poser des questions d’autres groupes.
choisies, dans un ordre précis, à plusieurs personnes l Un élève pose toutes ses questions à l’autre et note
pour noter leurs réponses, comme dans une enquête les réponses données. Puis ils inversent les rôles.
journalistique ou scientifique.
Dites-leur qu’ils vont devoir travailler en autonomie, PHASE 3 
mais que vous serez là pour les aider en cas de besoin. La mise en commun
Si vous le jugez nécessaire, faites avec vos apprenants l Ensuite, les groupes se reforment pour comparer les
une récapitulation rapide des ressources qu’ils devront réponses obtenues par chaque élève. Dites-leur bien
mobiliser dans cette activité. Vous pouvez aussi leur de regarder toutes les réponses question par question,
signaler où se trouvent, dans le livre, le lexique et la pour pouvoir rédiger les résultats de chacune.
grammaire dont ils auront besoin. l Selon le matériel disponible et les préférences des
élèves, chaque groupe met ses résultats par écrit
PHASE 1   sous forme synthétique et visuellement attractive (en
Le questionnaire mettant en avant les chiffres, les mots-clés, avec des
l Les apprenants forment des groupes de 3 à 5 et illustrations éventuellement, etc.).
chaque groupe choisit un support technologique, un l Chaque groupe présente ses résultats à la classe.
outil sur lequel se concentrer. Si besoin, vous pouvez Veillez à ce que plusieurs élèves de chaque groupe
ajouter des thèmes comme les boîtes mail, les prennent la parole.
réseaux sociaux, une application très populaire, etc. l Après chaque présentation, demandez aux autres
l Dites-leur de réfléchir à ce qu’ils veulent apprendre élèves si les résultats ressemblent ou non à ceux
grâce à leur enquête. Combien d’élèves de la classe qu’ils ont trouvés pour leur support.
ont un ordinateur ? Quel est le premier réseau
social utilisé par leurs camarades ? etc. Et maintenant…
l Chaque groupe fait un brainstorming pour trouver l Incitez les élèves à discuter les résultats de
un large choix de questions. Ensuite, ils discutent leur enquête, à résumer ensemble le «  profil  »
pour choisir entre 3 et 5 questions, parmi les plus technologique de la classe, à rappeler les résultats
compréhensibles et les plus intéressantes selon eux. les plus étonnants, etc.
Est-ce que tu as un smartphone ? Tu écris beaucoup l Encouragez-les aussi à s’exprimer sur l’enquête elle-
de mails ? Tu aimes regarder la télévision ? même. Est-ce qu’ils ont appris des choses  ? Est-ce
l Rappelez que l’ordre des questions est important et que les questions se ressemblaient d’un groupe à
conseillez-leur de les numéroter. l’autre ? etc.

24