Vous êtes sur la page 1sur 4

T.4.2 T.P. N°2 Redresser un courant alternatif.

I) Objectif :
La tension redressée simple alternance est moins efficace que la tension alternative,
puisque le courant ne circule que la moitié du temps.
En utilisant 4 diodes habilement connectées, on peut redresser les 2 alternances et
augmenter ainsi l'efficacité.
L’objectif de ce T.P. est d’effectuer un redressement double alternance, on observera
l’effet d’un condensateur sur ce phénomène.

II) Matériel :
Un générateur de courant alternatif 6 V
Un dispositif pont de diode (ou 4 diodes type 1N4007).
Un dipôle résistif 1 k Ω
Un interrupteur
Des fils de connexion
Un oscilloscope (ou un système EXAO de mesure de tension)
Un condensateur 100 µF

III) Données :
L’appareil suivant permet de redresser le courant alternatif. On peut repérer les bornes
d’entrées alternatives et de sortie polarisées.

Quel que soit le sens du courant dans la branche avant le pont de diodes, le courant a
toujours le même sens après le pont de diodes. Les alternances négatives sont
transformés en alternances positives par le pont de diodes : le courant reste variable mais
a toujours le même sens : il n’est plus alternatif.
Le courant redressé n’est toujours pas très efficace puisqu’il oscille entre une tension
nulle et une tension maximale. L’ajout d’un condensateur permet de « lisser » la courbe, en
effet de cette manière la tension se rapproche le plus possible de la tension efficace.
Le schéma suivant montre une tension redressée par un pont de diodes.
T42 TP N°2 Redresser un courant alternatif. Page 1 / 4
L’appareil suivant représente un condensateur et son symbole en électricité.

Le schéma suivant montre une tension redressée lissée par un condensateur.

IV) Protocole expérimental :


(Avec le système EXAO, un compte rendu sera fait à la fin)
1) Redresser un courant alternatif double alternance.
Réaliser le montage ci-dessous.

C
G A

D Voie 1 de
l’oscilloscope

Allumer l’oscilloscope, le régler pour observer la trace d’une tension continue (DC).
Sensibilité verticale 2V/div Base de temps : 2 ms/Div (Ou utiliser un système EXAO de
mesure de tension)

T42 TP N°2 Redresser un courant alternatif. Page 2 / 4


Fermer l’interrupteur.
Régler l’oscilloscope pour visualiser 3 périodes et obtenir la plus grande amplitude
possible.
Représenter sur le schéma (paragraphe observation) la trace observée sur l’écran.
Ouvrir le circuit et éteindre l’oscilloscope.

2) Lissage du courant redressé :


On ajoute au circuit précédant un condensateur

C
G A

D Voie 1 de
l’oscilloscope

Fermer l’interrupteur.
Allumer l’oscilloscope,
Représenter sur le schéma (paragraphe observation) la trace observée sur l’écran.
Ouvrir le circuit et éteindre l’oscilloscope.
V) Observation :
1) Redresser un courant alternatif double alternance.
On reporte sur le schéma suivant la trace observée sur l’écran de l’oscilloscope du premier
montage. (Sauf si compte rendu EXAO)

T42 TP N°2 Redresser un courant alternatif. Page 3 / 4


Umax = V. Umin = V

La trace observé sur l’écran de l’oscilloscope montre que l’alternance a


disparu pour faire place à une alternance .
La tension varie de Và V.

2) Lissage du courant redressé :


On reporte sur le schéma suivant la trace observée sur l’écran de l’oscilloscope du second
montage. (Sauf si compte rendu EXAO)

VI) Explication :
L’association des quatre diodes s’appelle .
A la sortie d’un pont de diodes, la tension varie de V à sa tension maximale. Le
courant circule dans un seul . Le redressement observé est un
.
Pour obtenir un courant pratiquement continu à partir d’un courant redressé par un pont
de diodes, on introduit dans le circuit un composant appelé .
L’oscillogramme obtenu est celui d’un courant .

T42 TP N°2 Redresser un courant alternatif. Page 4 / 4